AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Installation de Freyelda

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Guidel

avatar

Nombre de messages : 2992
Localisation IG : Lyon
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Installation de Freyelda   Mar 11 Déc 2007 - 22:57

Guidel déboucha en courant dans une grande salle emplie de lits, séparés par des draps blancs tendus, qui servaient sans doute de chambres aux patients. La doyenne avait posé les poings sur les hanches en affichant un air mécontent, sûrement du fait qu'il avait couru. Il fit mine de baisser les yeux pour avoir l'air contrit, bien qu'en réalité, il n'en avait cure.

Il avisa le premier lit sur sa droite, s'arrêta au pied, déposa sur le côté l'une ou l'autre pièce d'armure et arme qui le génaient et souleva à moitié le lit pour le déplacer.

Lorsqu'il commença à traîner le lit, cela provoqua un épouvantable grincement, mais il le tira malgré tout jusqu'à la salle des médecins, sous les protestation de quelques infirmes, furieux de voir leur sieste perturbée.

Une fois en salle des médecins, il posa son fardeau et s'épongea le front du revers du poignet avant de retourner vers la salle d'opérations où Freyelda devait attendre un repos bien mérité, tandis que Walan la soutenait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Installation de Freyelda   Ven 14 Déc 2007 - 0:27

Le chemin jusqu'à cette petite salle qu'elle ne reconnut d'abord pas lui parut interminable. Walan la soutenait tant qu'elle avait la sensation de glisser sur le sol plutôt que d'y marcher. Avec la quinzaine de livres qu'elle venait de perdre, nul doute qu'elle devait être plus facile à soulever... Son esprit embrouillé par la douleur lui laissait tout de même entre apercevoir à quel point la situation semblait confuse et peu ordinaire. Mais de tout cela, elle n'avait cure : la seule chose qu'elle voulait c'était un peu de repos.

Un profond soupir de soulagement se fit entendre dans la pièce lorsqu'elle fut enfin installée. Elle tendit le bras en direction Guidel et Walan et agita la main pour leur faire signe de se rapprocher. Lorsqu'ils furent à son chevet, elle posa ses mains sur l'une des leurs et leur adressa un regard empli d'une gratitude infinie.


Merci ,murmura-t-elle dans un sourire radieux malgré les signes de fatigue qui marquaient son visage. Merci pour tout ce que vous avez fait pour moi aujourd'hui...

Elle ferma les yeux, inspira profondément et resta ainsi quelques instants. Son esprit vagabondait. La culpabilité qui la rongeait depuis quelques semaines était aujourd'hui en berne et elle voulait en profiter. En ce jour, elle n'avait plus honte de se sentir heureuse à nouveau. Alynerion était parti depuis des mois et à présent elle ne se souvenait plus du son de sa voix, les traits de son visage s'effaçaient chaque jour un peu plus de sa mémoire et elle se maudissait quotidiennement pour cela ainsi que pour cette irrépressible volonté qu'elle avait de continuer à vivre malgré tout. Elle se dégoutait d'être une si piètre épouse. Mais en ce jour... en ce jour... tout était différent : sa vie était complètement chamboulée. Elle était heureuse mais pour la première fois depuis ce qui lui semblait être une éternité, elle se sentait en droit de l'être. Cela faisait toute la différence.

Elle sourirait sans retenue.

Elle relâcha les mains des deux Seigneurs des Lances pour poser les siennes, croisées, sur son ventre.


Un prénom dis-tu... souffla-t-elle à Walan.

Elle resta un moment pensive. Les souvenirs et les idées se bousculaient dans sa tête : son esprit passait en revue tous les évènements qui avaient terni son existence depuis de nombreux mois. Tout avait commencé avec la terrible et mystérieuse maladie d'Alynerion qui avait coûté au vicomte la place de gouverneur. Quelque chose s'était brisé ce jour là. Ils se relevaient juste lorsque Mère Brigitte, la femme qui l'avait élevée dans le couvent où elle avait passé son enfance, était venue jusqu'à Vienne. La religieuse avait amené avec elle des réponses que Freyelda ou plutôt Francesca-Amalya, comme sa Mère lui avait révélé, avait espéré trouver toute sa vie. Mais la vérité sur ses origines avait bien failli faire voler en éclat sa famille, son bonheur fragile, sa vie entière puisque le nom de son père était le même que celui de son époux... Elle s'était exilée de sa propre demeure en attendant le résultat des recherches d'Alynerion et de Meleagant. Celles-ci s'avérèrent rassurantes : nul lien de parenté rapprochée. Mais son époux et elle venaient à peine de se retrouver que la politique balaya à nouveau tous leurs espoirs. Nouveau revers. Départ pour le Berry. Il ne lui avait même pas laisser une chance de le retenir : elle lui en avait beaucoup voulu et elle se sentait coupable d'éprouver encore cette légère pointe de ressentiment.

A présent il ne reviendrait plus. D'une certaine manière, elle était morte elle aussi ce soir là. Mais à présent, elle se sentait renaître avec son fils.

Il était temps pour elle de faire la paix avec son passé. De reprendre pied dans le présent. Mais surtout de recommencer à regarder vers l'avenir et à y croire.

Il fallait un prénom à cet enfant. Aymon était une idée, bien évidemment... Mais l'idée lui faisait encore un pincement au coeur. Et puis Aliénor avait déjà un prénom basé sur celui de son père...

La jeune accouchée ferma les yeux et inspira profondément. Lorsqu'elle les rouvrit, elle adressa un sourire à Walan.


Enguerrand, dit-elle simplement. Enguerrand... comme... comme... mon père.
Revenir en haut Aller en bas
Guidel

avatar

Nombre de messages : 2992
Localisation IG : Lyon
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: Installation de Freyelda   Ven 14 Déc 2007 - 12:47

Le sourire dessiné sur la bouche du gouverneur... Cela faisait tellement longtemps que ce n'était point arrivé...

Sa mission était accomplie, la mère et ses enfant vivraient, heureux désormais. Dommage que le Vicomte n'ait pas été là pour voir cela...
Les remerciements n'étaient pas vraiment mérités, ils n'avait en fait pas fait grand-chose, mais Guidel y avait attaché cependant beaucoup d'importance pour chasser lui aussi ses vieux démons, qui le hantaient depuis un an déjà...

Il lisait une grande reconnaissance dans les yeux de Freyelda, ce qui le génait un peu, et le rendait très fier à la fois. Il s'inclina et balbutia en rougissant.


Hum... Ce n'était rien... Nous avons juste fait ce que nous devions faire...

Il réfléchit à une parade pour se sortir de cette situation qui le génait, peu habitué à tant de reconnaissance.

Je vais... vous laisser vous reposer, Vostre Grâsce... Voulez-vous que nous annoncions la venue d'Enguerrant d'Avencourt à quelqu'un? Avez-vous une annonce officielle pour le duché?
Revenir en haut Aller en bas
Walan

avatar

Nombre de messages : 12706
Localisation IG : Vienne
Date d'inscription : 11/06/2006

MessageSujet: Re: Installation de Freyelda   Ven 14 Déc 2007 - 19:17

Walan accueilli les remerciements de Freyelda avec un sourire. La profonde amitié qu'il avait pour elle, et dont il avait déjà eu l'occasion de voir la réciprocité, rendait ce genre de paroles presque inutiles. Et puis, le soldat était heureux d'avoir pu être là cette fois ci, alors que le conflit d'Anjou-Bretagne l'avait tenu éloigné lors de la naissance de sa filleule.
A l'expression de son amie, le seigneur de Meyrieu compris que quelque chose avait changé dans la jeune femme. Il n'aurait su dire quoi -il le découvrirait sans doute rapidement- mais elle avait l'air plus sereine, plus paisible, à moins que ce ne fut simplement la joie d'être mère.


Enguerrand ... c'est un digne nom dit-il doucement.

Guidel se leva, prêt à partir et Walan se permit de répondre.


Je pense que les annonces officielles pourront attendre quelques heures, le temps que Frey se repose un peu.

Le viennois se leva à son tour.


Nous allons te laisser reprendre des forces. Je vais aller prévenir Aliénor que tout va bien et qu'elle pourra te voir bientôt, ainsi que son petit frère.
Revenir en haut Aller en bas
altea

avatar

Nombre de messages : 511
Date d'inscription : 23/11/2005

MessageSujet: Re: Installation de Freyelda   Sam 15 Déc 2007 - 19:42

Altea avait entendu un bruit strident alors qu’elle se trouvait dans le couloir en compagnie d’Alienor. Elle avait conduit Guidel dans la salle commune quelques minutes auparavant, et n’avait pas voulu faire entré la jeune fille. Parti dans le couloir pour se rendre dans l’herboristerie, endroit bien plus sympathique pour une jeune fille de cet age.
Le bruit pourtant lui avait fait hérisser les poils.
Le soldat n’avait sans doute pas demandé l’aide des quelques infirmiers qui se trouvait en la salle commune. Tirer le lit seul, voila qui n’avait pas été dans son idée première. Et se sons qui résonnais encore et encore dans ses oreilles alors qu’il devait avancer dans les couloirs.
Pourquoi donc n’avait elle pas accompagné celui-ci pour que ce genre de chose ne se produise pas ?
Les patients ne seraient sans doute pas très ravie d’avoir été réveiller !
Et vu leur état, cela se comprenait pleinement.
Mais sa mains tirer par la jeune fille la ramena à la réalité du moment. Elle n’était point seul, et se devait de s’occuper au mieux de la jeune fille. Ce qui était belle et bien la cause de se bruit, mais après tout, cela n’avait guère d’importance. Les patients se rendormirais renfrogné, mais se rendormirais sans nul doute.
Et puis, l’herboristerie n’avait aucun intérêt pour la jeune fille pour le moment. Elle était bien trop jeune pour y comprendre quoi que ce fût en son jeune age, et la fatigue semblait l’emporter.
Elle s’adressa donc à elle :


Alienor, veut tu aller voir ta maman ?
Je suis certaine qu’elle sera ravie de te voir.


Un hochement de tête de la petite, alors qu’elle suçait son pouce. Sans nul doute cela voulait dire qu’elle était d’accord.
Changement de direction à allure modéré en direction de la salle des médecins, et voila qu’elle se trouvait prêtent à entré.
Porte ouverte, elles se dirigent en direction du lit installé la quelque minute plus tôt.
La main lâchée, la petite se dirige vers sa mère. Altea la laisse faire et reste en retrait. Elle ira la voir plus tard, pour le moment, ce n’est pas son moment, mais celui de sa mère et le sien également.
Oui, les laisser seul quelques minutes.


Dame Freyelda, je vous souhaite bon rétablissement. Je vous quitte quelques minutes, si vous avez besoin d’aide quelqu’un reste devant la porte. Il vous suffiras de l’appeler pour qu’il nous fasse mander au plus vite.
A bientôt Dame gouverneur.


Puis Altea s’en fut en un autre endroit ou elle serait sans doute de plus grande utilité. Freyelda était hors de danger, et rien ne lui arriverait plus. Pourtant le garde à sa porte suffirait à endiguer tout problème avant qu’il ne se produise véritablement.
Il s’occuperait de prévenir Guidel ou bien Walan quand la jeune fille se devrait de quitter l’hôpital. Les deux hommes semblaient si soucieux de frey qu’ils resteraient sans doute encore un peut afin de prendre soins d’elle…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Installation de Freyelda   Lun 17 Déc 2007 - 16:37

Asa marchait d’un pas tranquille se dirigeant avec aisance dans le dédale de couloirs de l’hôpital. Elle se retournait de temps en temps jetant des coups d’œil discrets derrière elle. Un sourire humble étirait ses lèvres. Le temps s’éclaircissait lentement et les nuages de neige se déchiraient dans les cieux. La jeune femme était perdue dans ses pensées lorsqu’ils arrivèrent au lieu où se reposait le Gouverneur. Elle fit signe à l'homme qui la suivait de patienter un instant. La jeune femme poussa alors doucement la porte et pénétra dans la pièce. Dame Freyelda se reposait, allongée dans un lit recouvert de linge blanc. Un sourire serein empreignait ses traits encore fatigués. Asa s’approcha de la couche du Gouverneur et s’inclina avec respect.

« Ma Dame, il y a ici quelqu’un qui souhaite vous voir. Messire le Baron de Saillans. Désirez vous que je le fasse entrer ? »

Elle garda la tête baissée humblement attendant une réponse de la dame.
Revenir en haut Aller en bas
Zwyrowsky

avatar

Nombre de messages : 3971
Localisation IG : Lyon
Date d'inscription : 26/09/2005

MessageSujet: Re: Installation de Freyelda   Lun 17 Déc 2007 - 22:46

Zwyrowsky, soulagé de n'avoir eu à fréquenter finalement ni salle ensanglantée, ni halle encombrée de malades vomissant tripes et crachant poumons, avait suivi d'aussi près qu'il était possible le médecin qui le guidait jusqu'à une salle paraissant détachée du reste des batiments. On lui demanda d'attendre un instant dans une sorte de vestibule réduit, ce qu'il fit, jetant de loin en loin un regard en arrière, vérifiant qu'aucun lépreux, aucun psoriatique ne risquait de les suivre jusque là.

N'y a que le roy qui touche les écrouelles, et je suis pas le roy! Chacun son métier, nom de Zeus! marmonna t'il en lui même...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Installation de Freyelda   Mer 19 Déc 2007 - 15:57

Aliénor n'avait pas perdu une minute : aussitôt arrivée, elle avait entrepris d'escalader le lit pour y rejoindre sa mère. C'est donc sa fille serrée dans ses bras que Freyelda vit entrer l'un de ses deux anges gardiens à qui elle adressa un franc sourire. Il faudrait qu'elle songe à remercier les deux fées qui s'étaient penchées sur ses épaules...

Faites entrer, faites entrer, j'ai vu l'intérieur du crâne du baron de Saillans, je pense qu'il peut en retour voir ma mine de déterrée, mes cheveux en bataille et mon front plein de sueur. ajouta-t-elle avec un petit sourire malicieux que nul n'avait vu sur ses lèvres depuis fort longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Installation de Freyelda   Mer 19 Déc 2007 - 16:32

Asa observait avec une tendresse à peine dissimulée le bonheur qui empreignait le Gouverneur. Là, allongée dans la couche blanche, tenant contre elle sa fille, elle resplendissait. Un sourire se peignit sur les lèvres de l’herboriste.

*Voilà comment l’on devrait toujours estre.*

Elle retint un soupire et entendant la réponse de Dame Freyelda, fit la grimace.

*Voir l’intérieur de son crâne…*

Elle en frémissait. Bien qu’étant herboriste, il semblait évident qu’elle n’était pas encore prête à devenir médecin. Elle s’inclina de nouveau et disparut dans le corridor où patientait le baron. Baissant les yeux, elle s’approcha.

« Dame Freyelda est preste à vous recevoir Messire. Mais… »

Elle marqua un temps d’hésitation, se mordillant la lèvre.

« Si vous pouviez ne point trop l’agiter, elle n’est point encore au meilleur de sa forme. »

Elle lui sourit timidement et s’inclina de nouveau. Repassant la tête dans l’embrasure de la porte, elle s’adressa à la maman.

« S’il vous venait à manquer de quoique ce fusse, ma Dame, n’hésitez point à me mander. Je ne serais point loin. »

Elle sourit et sortit de la pièce.
Revenir en haut Aller en bas
Zwyrowsky

avatar

Nombre de messages : 3971
Localisation IG : Lyon
Date d'inscription : 26/09/2005

MessageSujet: Re: Installation de Freyelda   Mer 19 Déc 2007 - 23:04

Zwyrowsky remarqua l'extrême déférence avec laquelle le médecin lui adressait la parole depuis qu'elle l'avait accueilli.

Je dois vieillir... pensa t'il.

A moins que sa candidature pour les élections ducales ait déjà atteint ces lieux fort occupés, mais il en doutait.

Il chassa ces pensées de son esprit, pour entrer dans la salle où reposait Freyelda, Alienor sur ses genoux, et un bout de chou blanchâtre et frippé entre les bras. Il arbora son plus beau sourire, ainsi qu'il est de coutume pour visiter les convalescents.


Freyelda! Tu es resplendissante, mon amie!

Il attarda son regard sur le nouveau-né.

Toutes mes félicitations! Je me disais tout à l'heure que le présage était heureux pour un garçon, de venir ainsi au monde en pleines joutes. Je suis sûr qu'il sera fort et vaillant comme feu Alynerion. Maubec peut se réjouir!

Et toi, ma petite Alienor, prend bien soin de ce petit frère! Un frère est la chose la plus importante au monde, si on le veut.


Son regard s'assombrit un instant, cependant que le visage du sien propre lui revenait en mémoire pour la première fois depuis Sémur. Mais il se reprit rapidement, revenant à eux.

Je suis heureux que pour le moins tu sois pour le moins ici plutôt que dans la salle commune, Frey. Si tu avais vu... Brrr... J'en ai encore des frissons.

Il regarda derrière lui, et reprit.

Ayant été entre les mains expertes de dame Altea moi même, je suppose que tu as été bien soignée. J'espère que la délivrance n'a pas été trop pénible...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Installation de Freyelda   Sam 22 Déc 2007 - 19:37

Resplendissante ?... Au moins tout ça... Si je ne te connaissais pas, j'aurais pu penser que tu te moques ou que tu as quelque faveur à me demander. Ta vue baisse cher ami... je le crains dit paisiblement la vicomtesse en adressant au Chancelier un sourire fatigué mais sincère.

En ce qui concerne les souffrances de l'enfantement, sache que je ne souhaite ce genre de choses pas même à mon pire ennemi. Vos blessures de guerre à vous autres les hommes ne sont rien en comparaison, je le crains. Mais j'ai survécu... et lui aussi : cela ne pouvait donc pas mieux se passer.

Il sera le digne fils de son père, j'y veillerai. Son parrain et sa marraine aussi... Tout se passera bien bien maintenant, il ne peut en être autrement.
Revenir en haut Aller en bas
Guidel

avatar

Nombre de messages : 2992
Localisation IG : Lyon
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: Installation de Freyelda   Mar 25 Déc 2007 - 15:28

Un soldat entra dans la pièce sans crier gare et chuchota à l'oreille du Seigneur des Lances avant de s'incliner et de sortir tout aussi vite qu'il était entré.

Guidel, à son tour, s'inclina devant la Vicomtesse et le Baron pour prendre congé.

Vostre Grasce... On vient de m'annoncer qu'il y a du grabuge aux remparts de Lyon. Il semblerait que des brigands tentent de prendre la ville, et ma place est auprès de mes hommes. Permettez-moi de prendre congé...
Revenir en haut Aller en bas
 
Installation de Freyelda
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Rôle Play du Château de Lyon :: 9 - Colline de Fourvière :: Hospital du Pont du Rhône :: Hall d'entrée-
Sauter vers: