AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le vin en Lyonnais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sablelon

avatar

Nombre de messages : 71
Age : 31
Localisation IG : Tastevin, enterré j'espère
Date d'inscription : 25/05/2008

MessageSujet: Le vin en Lyonnais   Ven 1 Aoû - 12:11

Sans entrer dans les précisions, il y a deux aires vinicoles de production principales en Lyonnais-Dauphiné : le Lyonnais et la Vallée du Rhône.

L'aire de production des vins de l'appellation coteaux-du-Lyonnais, située sur la bordure orientale du Massif centra, est limitée à l'est par le Rhône et la Saône, à l'ouest par les monts du Lyonnais, au nord et au sud par les vignobles du Beaujolais et de la vallée du Rhône. Vignoble historique de Lyon depuis l'époque romaine, il connut une période faste à la fin du XVIe s., religieux et riches bourgeois favorisant et protégeant la culture de la vigne.
Vers 45 av. J.-C. apparaissent les premières mentions de la viniculture dans la région lyonnaise. Ces vignes seront au départ plantées dans la région des Côtes-Rôties.
"Productrices de vin, les congrégations religieuses ont su très vite tirer parti de l’excellence de ces pentes dont le sol granitique, propice à l’épanouissement de la vigne, allait produire un « divin nectar ». Le cépage « vitis vinifera » fut d’ailleurs apporté pendant les croisades par l’abbé Gausmar, prieur de Savigny. La situation des zones du vignobles, à proximité de plusieurs voies navigables, contribuèrent à favoriser l’écoulement de la production."**
Puis, au Moyen-âge, les premiers évêques de Lyon, comme Landrade ou Nizier, et les moines de l'Abbaye de Savigny font planter des vignes pour le vin de messe. La consommation se démocratise et les vignes se développent dans l'arrière-pays lyonnais, du côté de Saint-Genis-Laval, Chaponost, Brindas, Mornant. ***
Voici une carte des coteaux en France et une carte plus détaillée et proche :




C’est au 14e siècle que le cru joyeux descend de ses Coteaux pour animer les fêtes populaires. Le vin coule à flots sur la place Bellecour et sur le pont du Change, servi dans le fameux "Pot de ville" ou "Pot de Lyon" d’un litre.


* MONTALBETTI (C.), sous la dir. de, Le guide Hachette des vins 2006, Paris, 2005, p. 185.
** Fédération des vins des coteaux du Lyonnais, Coteaux du Lyonnais, http://www.coteaux-du-lyonnais.com .
***Lyonnais-Beaujolais, Marc Bonneville, Richard Sceau, Jean-François Jubin - Ed. Bonneton, 1991.
Revenir en haut Aller en bas
 
Le vin en Lyonnais
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Rôle Play du Château de Lyon :: 2 - Palais Sainct Pierre :: Collections Ducales :: [HRP] Lecture :: [HRP] Des Us et Coutumes de l'époque-
Sauter vers: