AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [Archives] 4éme séance de l'Assemblée du Peuple

Aller en bas 
AuteurMessage
colombine d'Albon

avatar

Nombre de messages : 5819
Localisation IG : Lyon
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: [Archives] 4éme séance de l'Assemblée du Peuple   Mar 14 Juil 2009 - 15:05

Par une belle journée estivale, Colombine s'en allait sur son petit cheval blanc de par les faubourgs, puis les ruelles, jusqu'à la grand place où le marché battait son plein.
Le tribun de l'Assemblée du Peuple espérait ainsi toucher le plus grand nombre de lyonnais, tandis que les messagers ducaux en faisaient de même dans tous les villages du Duché, enfin l'espérait-elle...



Allez allez! Venez tous me rejoindre sur la colline de Fourvière!


Elle leur distribuait de petits manuscrits à chaque personne croisée avant de continuer sa route.



Citation :
Oyez Oyez Peuple du Lyonnais et Dauphiné!


Le dimanche 19 juillet de l'an de grasce 1457 se tiendra la quatrième Assemblée du Peuple.
Elle se tiendra comme il est écrit dans le corpus sur Colline de Fourvière. (c'est à dire ici même, en gargote)


J'aurais l'honneur de présider cette assemblée en tant que tribun de l'Assemblée du Peuple.
Toutes les voix du Duché seront les biens venues, du vagabond à l'érudit. Seuls les criminels reconnus de trahison ou haute trahison seront exclus de cette l’assemblée.

L’assemblée traitera d’un sujet qui m’aura été proposé par un ou plusieurs habitants du Duché. Une fois le débat engagé il durera maximum 5 jours.
Un compte rendu sera fait au conseil, qui fort de l’avis de son peuple avisera en conséquence et pourra infléchir le cas échéant sa politique selon le désir du peuple.

Pour l'instant aucun ordre du jour ne m'a été transmis par le conseil ducal, vous pouvez dès à présent m’envoyer tous les sujets (par MP uniquement ou directement à mon bureau situé au fin fond du château.) que vous souhaitez voir débattus au sein de l’assemblée. Ils seront traités lors des prochaines séances en cas de multi-choix.


N'oubliez pas que cette Assemblée est une possibilité pour vous tous, Lyonnais-Dauphinois, de faire entendre votre voix et ainsi de prendre part à la gestion de notre beau Duché.
Il s'agit d'un outil permettant à tous de s'exprimer et de faire avancer les choses, selon la volonté du peuple tout entier.



Colombine d'Albon
Tribun de l'assemblée du peuple


Dernière édition par colombine d'Albon le Jeu 14 Jan 2010 - 14:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
colombine d'Albon

avatar

Nombre de messages : 5819
Localisation IG : Lyon
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: [Archives] 4éme séance de l'Assemblée du Peuple   Dim 19 Juil 2009 - 10:37

Citation :
Oyez oyez! Peuple du Lyonnais et Dauphiné !



Comme vous le savez tous à présent, la parole vous sera donnée lors de l'assemblée du Peuple, sur la colline de Fourvière,
ce dimanche 19 juillet et ce jusqu'au jeudi 23 juillet de l'an de grasce 1457.


A l'ordre du jour :

Quelles solutions à apporter quant au remplissage des mines?


En espérant que vous serez nombreux à venir participer à ce brûlant sujet.


Colombine d'Albon,
Tribun de l'assemblée du Peuple
Revenir en haut Aller en bas
colombine d'Albon

avatar

Nombre de messages : 5819
Localisation IG : Lyon
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: [Archives] 4éme séance de l'Assemblée du Peuple   Dim 19 Juil 2009 - 11:07

Le soleil était levé déja depuis quelques heures lorsque le tribun de l'Assemblée du Peuple fit son apparition sur le forum de la colline de Fourvière.
Tout du long de son ascension elle s'était posée moult questions, comme lors de la précédante Assemblée le manque d'intérêt du peuple l'avait quelque peu angoissée.
Etait ce elle qui les rebutait ou bien n'avaient-ils point confiance en cette Assemblée qui pourtant était là pour qu'ils puissent s'exprimer librement.
Heureusement que le brave moine, lui, avait osé proposer ce sujet qui était pourtant sur bien des lèvres des lyonnais et dauphinois.

Prestement elle mit pieds à terre et se plaçant au centre du forum, elle s'adressa aux personnes présentent en ces termes...



Bien le bonjour! Ô Peuple du Lyonnais et Dauphiné!

Je suis Colombine votre tribun.
Je suis donc là pour porter votre parole auprès du Gouverneur et de ses conseillers.

Je vous demanderais donc avant de vous exprimer, de vous présenter en me donnant votre nom et votre lieux de résidence.
Je vous demanderais aussi de vous exprimer calmement et sans animosité, de respecter les idées de chacun.
Si tel n'était pas le cas, je devrais hélas après remontrance faire évacuer l'importun.

Ceci étant dit, je vous souhaite la bienvenue à la quatrième séance de l'Assemblée du Peuple.

L'ordre du jour étant " Quelles solutions à apporter quant au remplissage des mines? "

Je vous laisse à présent la parole.



Colombine les salua d'un signe de tête, avant de s'installer pour noter les avis de tout un chacun...
Revenir en haut Aller en bas
colombine d'Albon

avatar

Nombre de messages : 5819
Localisation IG : Lyon
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: [Archives] 4éme séance de l'Assemblée du Peuple   Mar 21 Juil 2009 - 9:24

ericx a écrit:
[Valence - Place du marché aux poissons]

Du fin fond de son village de Valence, le notable reçu une missive lui indiquant le sujet de la prochaine assemblée du peuple.
Au vu du sujet, il se dit que cette fois-ci, cela méritait le déplacement en la Capitale.


Ah enfin une question intéressante soulevée par cette assemblée
se dit-il
Allons y de suite.

[Lyon - Colline de Fourvière]

Le patron tisserand de Valence, ancien commissaire aux mines s'approcha de la scène et se présenta.

Messire Ericx, de Valence.

Il lu à haute voix l'ordre du jour.

Citation :
Quelles solutions à apporter quant au remplissage des mines?

He bien déjà, la première chose de censée serait de ne pas imposer de salaire minimum à nos propriétaires terriens pour l'embauche de leurs ouvriers agricoles ayant l'intellect d'une huître et à la force d'une crevette.
Il va de soit que l'inutile et inapplicable nouvelle grille de salaire votée par le conseil ducal devrait être supprimée.
Cela rendrait la loi claire pour tout le monde, utile et applicable qui plus est.
Cela rendrait la mine à 15 écus plus attractive que l'emploi saisonnier


Une étude de l'utilisation de la main d'oeuvre en Lyonnais Dauphiné avait été faite, montrant la mauvaise utilisation de nos ressources humaines.
par exemple, la carrière de pierres entre Embrun et Briançon est continuellement sous exploitée. Voila ce que je propose :
Nous savons tous qu'avec les cours actuels du bois, l'exploitation forestière fait perdre de l'argent aux villes productrices de Briançon et d'Embrun.
Pourtant, ces villes continuent à exploiter la forêt.
Chaque jours, pour ces deux villes confondues, c'est entre 20 et 35 bucherons qui vont dans les bois et contribuent à faire perdre de l'argent à leur ville.
De plus, ces 20 à 35 personnes ne vont pas à la carrière de pierres, ils font donc également perdre de l'argent à leur Duché.
Le commissaire aux mines ne me contradira pas,20 à 35 personnes de plus dans cette carrière de pierre permettrait quasiment de la remplir tous les jours.
Alors qu'attendons nous pour stoper définitivement les exploitations forestières et faire importer le bois ?


Ensuite, je pense que les mines sont faites pour les vagabonds et les jeunes paysans.
Seulement, le chemin d'accès n'y est pas clairement indiqué et beaucoup de ces jeunes là ne connaissent pas bien les chemins et ne trouvent pas la route.
Un courrier journalier à tous les nouveaux arrivants avait permis de faire monter le taux de fréquentation de nos mines de plus de 20 %.
Alors certes cela est éprouvant pour le comissaire aux mines ou la personne qui en a la charge, mais cela fonctionne.
Un gros travail de la part des tribuns et du Cam est cependant nécessaire pour arriver à un résultat satisfaisant.
Ce sont les jeunes arrivants qui feront la richesse de notre Duché.


Je passe sur les jeux organisés en gargotte, qui pour moi n'ont aucun utilité et aucune conséquence réelle sur la fréquentation des mines, puisque le public visé prioritairement ne s'y rend pas ... il ne se rend déjà pas en halle.


A l'autre bout de la chaîne, nous pouvons faire appel aux érudits ayant terminé leur voie d'étude également. Force est de constater que beaucoup d'étudiants ayant terminé leur voie, préfèrent se lancer dans toutes les autres voies, histoire d'afficher qu'ils ont plus appris que leur voisin.


Ensuite, un réajustement à l'intérieur de nos mines est également à faire.
Sachant que les mines d'or rapportent beaucoup plus que les mines de pierre ou de fer.
Dans des périodes où la fréquentation est faible, il ne faut pas hésiter à fermer une des mines de fer du Sud du Duché afin de reporter la fréquentation sur les mines d'Or, quitte à importer un peu de fer, le duché est gagnant au final, cela avait été expliqué, dit et redit...
On me retorquera que le Duché n'y gagnerait que quelque centaines d'écus par jour, mais multiplié par 60 jours, cela permettrait d'éviter les impôts pour deux de nos villes.



Voila, tout çà pour dire que les solutions ne manquent pas, j'espère ne pas avoir trop endormi cette brave assemblée avec ce discours quelque peu assomant.


Un petit sourire aux lèvres, le notable retourna s'asseoir dans les gradins, il savait que les mines était la clé de l'économie ducale et que les efforts des uns et des autres ne se portaient pas si souvent dessus.
Il était content que ce sujet crucial pour l'avenir du Duché soit abordé en des lieux publics.
Revenir en haut Aller en bas
colombine d'Albon

avatar

Nombre de messages : 5819
Localisation IG : Lyon
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: [Archives] 4éme séance de l'Assemblée du Peuple   Mar 21 Juil 2009 - 9:26

--Frere_estienne a écrit:


Et dire qu'il pensait y avoir échappé ! Monter sur la colline de Fourvière était toujours une épreuve en soi pour le brasseur. Aussi pensait-il ne pas avoir à en attaquer l'ascension avant quelques temps du fait qu'il avait été voir directement Dame Colombine dans son bureau. Erreur grave !!!

C'est donc toujours aussi essoufflé, rouge et suant que d'habitude que la maigre tignasse du Frère Estienne apparut doucement en haut de la célèbre colline, tel le soleil qui se lève.
Il avait repéré, à sa dernière venue, un rocher qui faisait admirablement bien office de siège. Du moins, quand on venait de faire une ascension des plus éprouvantes et que la seule chose à laquelle on pouvait penser en la circonstance, outre de s'hydrater avec toute sorte de liquide qui pourrait passer à portée de main, était de s'asseoir si l'on ne voulait pas tout simplement s'écrouler par terre.

Reprenant son souffle et ses esprits sur le rocher en question, le brasseur écouta les premières interventions sur le sujet. Le premier intervenant était un homme de Valence. Un valençiais ? Un valencin ? Tient, il faudra qu'il pense à demander à Son Envoyée si elle savait comment on les appelait.

L'homme avait la critique facile, ce qui était en soi une bonne chose dès lors qu'elle était utilisée à bon escient. L'était-elle ? Il ne saurait le dire avec certitude, mais il était néanmoins certain que l'homme n'avait pas poussé sa réflexion au bout pour savoir l'objectif des salaires actuels proposés, préférant voir la chose au premier degré telle qu'elle se présentait sous ses yeux, à savoir, un bon salaire pour les personnes très peu qualifiée. Il nota tout ceci dans sa tête et écouta la deuxième personne.

Il s'agissait d'une personne de petite taille. Le premier qu'il voyait à vrai dire. Il avait bien évidemment eut connaissance que de telle personne existait, mais n'en avait encore jamais rencontré. Ce dernier, bien qu'ayant la rime facile et agréable, n'apportait finalement rien de constructif à la discussion.

Voyant que plus personne ne parlait, et comme il commençait à bien avoir récupérer de son périple ascensionnel, Frère Estienne se mit debout et prit la parole :


B'jour m'dame Colombine. Le brasseur se demanda un instant s'il était bien nécessaire qu'il se présente puis se rappela qu'il ne connaissait pas encore les deux précédents intervenants et que ceux-ci ne le connaissaient donc certainement pas mieux. J'm'appelle Frère Estienne, j'habite dans l'capitale et j'm'occupe du p'tit d'Montfaucon.
D'jà, j'trouve que l'sujet est b'en intéressant Dame Colombine.
Le moine lui adressa un clin d'oeil et continua.

Avant d'commencer, j'voudrai r'mercier m'sir Fernal pour sa composition. Ça met un peu d'joyeus'tés tout ça. Pis ça r'donne un peu d'espoir, c'est b'en.

Ensuit', j'voudrai m'adresser à m'sir Ericx.
Il se tourna vers ce dernier. V'm'avez pas l'air b'en bête m'sir. Ça m'étonne donc d'vous entendre dire certaines choses, concernant la grille d'salaire. En fait, au début, j'pensais un peu comme vous. Mais ça, c'tait avant qu'j'réfléchisse un peu.

Est-ce qu'vous vous êt' d'jà d'mandé pourquoi y'avait cette grille et pourquoi elle 'tait faite comme ça ?
Vous m'dites si j'me trompe,
dit-il en se tournant alors vers Colombine, mais on dirait qu'un peu d'explication s'rait pas d'refus en fait. Et si vous avez pas compris, c'est qu'z'êtes sans doute pas l'seul.

Le moine se demanda alors s'il faisait bien de se lancer là-dedans. Il savait où ça le mènerait. Un discours long avec plein de mots. Et une gorge qui allait se dessécher petit à petit. Son organisme allait s'affaiblir. Il se sentirait tout fragile, aurait peut-être les jambes qui trembleront, ainsi que les mains. Et il finirait sans doute encore comme il avait terminé dans la salle des doléances, il ferait un malaise du à la déshydratation qu'aurait provoqué son allocution. Néanmoins, il était des choses qu'il aimait presque autant que les breuvages de toute sorte, et expliquer les choses étaient de celles-là. Aussi continua-t-il :

Alors, de c'que j'ai compris, l'fait d'mettre un salaire si cher pour des ouvriers très peu qualifié est justement qu'les employeurs n'embaucheront pas d'tels ouvriers, mais préféreront embaucher des ouvriers peu qualifiés qui s'ront b'en moins chers. Vous vous dites alors, pourquoi n'pas r'grouper les deux classes d'ouvriers et n'faire qu'une classe d'ouvrier peu qualifié ? L'truc c'est qu'alors, les employeurs pourront embaucher des ouvriers avec l'intellect d'une huître comme vous dites, et ça, au même salaire qu'la mine. Parce que c'est là que l'stratagème est finalement ingénieux ! C'est qu'avec la grille actuelle, les employeurs embauchent au minimum des ouvriers peu qualifiés, et donc, les très peu qualifiés qu'ont pas d'boulot finissent par aller travailler à la mine !
Alors après, c'est sur qu'une telle méthode doit être m'née avec une campagne d'explication sur la localisation d'la mine. Parce qu'y en a plein qui trouvent pas l'chemin d'la mine.

Bref, en gros, c'que vous dites, c'est qu'la grille actuelle est inutile alors qu'au contraire, elle est subtile si on s'donne la peine d'y réfléchir un bout.

Heureusement qu'vous vous rattrapez par la suite. Vot' histoire d'bois, j'sais pas c'qu'il en est, mais si z'êtes dans l'vrai, alors ça s'rait une chose à tenter j'pense. Pis pour tout l'reste, j'peux qu'être d'accord avec vous. C'b'en pour ça que j'comprend pas qu'un bonhomme intelligent comme vous ai pô compris les subtilités d'la grille actuelle.

'fin bref, passons. Là où j'suis pas tout à fait d'accord non plus, c'est su'les jeux. Certes, faire des jeux, c'est très temporaire et ça amène des gens qu'sur une courte durée, mais j'me dis qu'tant qu'à faire, c'est toujours ça d'pris en attendant d'trouver mieux.

Pis sinon, j'sais qu'dans d'aut' Comté/Duché, ils ont un responsable des mines par ville. En gros, la personne est chargée d'faire d'la pub pour les mines, d'aiguiller les nouveaux, d'trouver des solutions etc.

Voilà, voilà.


Comme il pouvait s'y attendre, Frère Estienne avait le gosier aussi sec qu'un derrière de... hum hum... il avait très soif quoi. Il commençait même à voir des étoiles qui dansaient devant ses yeux et se mit à vaciller...
Revenir en haut Aller en bas
colombine d'Albon

avatar

Nombre de messages : 5819
Localisation IG : Lyon
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: [Archives] 4éme séance de l'Assemblée du Peuple   Lun 27 Juil 2009 - 19:10

Maccornell a écrit:
Quittant la salle des doléances où il avait demandé à ce qu'une partie du Corpus soit changé, MacCornell s'était mis en chasse de la Dame d'Albon. Un page lui avait dit qu'elle était retournée dans la salle qui avait servi à l'Assemblée du Peuple. Il s'y rendit prestement. Lorsqu'il arriva, la dame affichait toujours un air vexé. Il sembla à MacCornell qu'elle voulait en avoir fini au plus vite avec ce sujet miné minier.

Madame, excusez-moi de vous avoir vexé, ce n'était point l'objet de mon intervention en salle des doléances. Vous aviez bien écrit sur l'affiche d'invitation à la séance qu'elle durerait un maximum de 5 jours.

J'aurais certainement dû manifester mon envie de participer au débat ainsi que ma présence. Mais comme vous le savez sans doute, je m'étais promis de plus parler icelieu. Mais en entendant certains propos tenus ici. J'ai envoyé des messages pour quémander des informations, plutôt que de parler dans le vide.

Pour ne pas vous avoir fait revenir ici pour rien, je vais donc exposer brièvement quelques idées. Mais comme le veux la tradition, je vais commencer par me présenter.

MacCornell, Conseiller communal d'Embrun

Tout d'abord, permettez-moi de souligner que l'idée émise lors de la deuxième assemblée du peuple de proposer les peines alternatives en envoyant les condamnés aux mines est actuellement à l'étude par le Conseil Ducal.

Jusqu'il y a peu les villes forestières perdaient de l'argent dans l'exploitation des forets, au profit des autres villes du Duché qui bénéficiaient d'un bois à bon marché. Cette perte, est apparue au grand jour lorsque l'on a soumis les habitants à la taxe. Les villes forestières sont devenues les villes où les habitants paient individuellement la plus grosse taxe. D'après les informations en ma possession, depuis que les deux villes ont passé des décrets instaurant un monopole, la situation est revenue à l'équilibre financier.
Pour que cet équilibre reste stable, il faut bien entendu que les autres villes restent solidaires des villes de la vallée de la Durance et continue d'acheter le bois du Lyonnais-Dauphiné, plutôt que d'en importer. Importer des matières premières s'apparente souvent avec faire sortir des capitaux. Et cela n'est pas bon pour Duché. Car l'argent ne sera pas dans les bourses de ses habitants.

Si je ne me trompe, le remplissage des mines est nécessaire pour garder l'équilibre financier du Duché. La solution du problème n'est donc pas nécessairement à chercher du côté des mines. L'idée du Sieur Ericx de fermer les forets n'est pas réaliste, le bois est une matière première de grande utilité. Par contre, si l'on creuse cette idée. On se rend compte que la pêche n'est pas une activité primordiale, puisqu'un poisson équivaut à deux bouteilles de lait d'un point de vue alimentaire. Et aussi, puisque la pêche se suffit à elle-même et ne fait pas intervenir d'autres métiers, un peu de chance peut être suffisant pour pratiquer l'activité.

Je mets ma casquette de l'éleveur de vaches et de membre de la guilde. Hors chaque vache rapporte actuellement au Duché 4,95 écus, contre 3,8 écus par mouton et 2,75 écus pour les cochons. C'est donc dans la vache qu'il faut investir.

Quant à avoir les érudits qui retournent à la mine, c'est ma foi une question de bon sens, mais je doute qu'ils ne veuillent salir leur beau costume.
[/rp]

Citation :
Estimation du nombre d'exploitations
Briançon: 20 - 17 - 12
Die : 21 - 17 - 20
Embrun: 18 - 13 - 11
Lyon : 6 - 10 - 5
Montélimar : 22 - 22 - 13
Valence: 9 - 25 - 16
Vienne: 23 - 16 - 14

Duché: 119 éleveurs de vaches - 120 éleveurs de cochons - 91 éleveurs de moutons

Nombre de bêtes vendues par le Duché depuis le 22 juin

vaches : 428
moutons : 351
cochons : 544


Gain potentiel s'il y avait une spécialisation en élevage bovin.

environ 1600 écus sur base des achats de bêtes
environ 4000 écus si les exploitations tournaient à plein régime

Une autre possibilité consisterait à importer de la main d'œuvre dans les régions, avec trop peu de mineurs. Il paraît d'ailleurs que les tisserands de la vallée n'ont pas assez de travail. Eh bien qu'ils viennent dans nos carrières....
Revenir en haut Aller en bas
colombine d'Albon

avatar

Nombre de messages : 5819
Localisation IG : Lyon
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: [Archives] 4éme séance de l'Assemblée du Peuple   Lun 27 Juil 2009 - 21:46

4ème Assemblée du Peuple
du 19 juillet 1457 au 23 juillet 1457




Ordre du jour : Quelles solutions à apporter quant au remplissage des mines?


Présents à la séance : Messires Ericx, Frere_estienne, Maccornell.


Malgrés le peu de participation une fois de plus hélas, il en ressort ces propositions quant à la question "solutions à apporter quant au remplissage des mines?" :



- non imposition du salaire minimum.

- Stopper la production de bois au profit de la carrière de pierres.

- Privilégier l'élevage bovins à la pêche afin d'orienter les pêcheurs vers les mines.

- Envoi journalier de missives indiquant le chemin des mines aux nouveaux lyonnais et dauphinois par le commissaire au commerce et les tribuns, voir par un responsable des mines dans chaque village.

- Sollicitation des érudits.

- Sollicitation des artisans en manque de production.

- Fermeture momentanée de mines de pierre ou fer au profit des mines d'or.

- Qu'en est-il des peines alternatives visant à transformer celles-ci en peines aux travaux forcés dans nos mines?



Rapport fait ce jour, lundi 27 juillet de l'an de grasce 1457.

Colombine d'Albon
Tribun de l'Assemblée du Peuple
Revenir en haut Aller en bas
colombine d'Albon

avatar

Nombre de messages : 5819
Localisation IG : Lyon
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: [Archives] 4éme séance de l'Assemblée du Peuple   Jeu 14 Jan 2010 - 14:44

Aucune réponse au compte rendu n'a été donnée par le conseil.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Archives] 4éme séance de l'Assemblée du Peuple   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Archives] 4éme séance de l'Assemblée du Peuple
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Rôle Play du Château de Lyon :: 9 - Colline de Fourvière :: Entrepôts des archives :: L'Assemblée du Peuple-
Sauter vers: