AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [Archives] 5ème séance de l'Assemblée du Peuple

Aller en bas 
AuteurMessage
colombine d'Albon

avatar

Nombre de messages : 5819
Localisation IG : Lyon
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: [Archives] 5ème séance de l'Assemblée du Peuple   Ven 22 Jan 2010 - 14:42

Dans les froidures de l'hiver, Colombine bien emmitouflée s'en allait sur son petit cheval blanc de par les faubourgs, puis les ruelles, jusqu'à la grand place où le marché battait son plein.
Le tribun de l'Assemblée du Peuple espérait ainsi toucher le plus grand nombre de lyonnais, tandis que les messagers ducaux en faisaient de même dans tous les villages du Duché.



Allez allez! Venez tous me rejoindre sur la colline de Fourvière!


Elle leur distribuait de petits manuscrits à chaque personne croisée avant de continuer sa route.



Citation :
Oyez Oyez Peuple du Lyonnais et Dauphiné!


Le lundi 18 janvier de l'an de grasce 1458 sera ouverte la cinquième Assemblée du Peuple.
Elle se tiendra comme il est écrit dans le corpus sur Colline de Fourvière. (c'est à dire ici même, en gargote)


J'aurais l'honneur de présider cette assemblée en tant que tribun de l'Assemblée du Peuple.
Toutes les voix du Duché seront les biens venues, du vagabond à l'érudit. Seuls les criminels reconnus de trahison ou haute trahison seront exclus de cette l’assemblée.

A l'ordre du jour : "Selon vous, comment pouvons nous inciter les gens à venir s'installer dans notre beau Duché?"

Une fois le débat engagé, il durera maximum 5 jours, clôture du débat le vendredi 22 janvier au soir.
Un compte rendu sera fait au conseil, qui fort de l’avis de son peuple avisera en conséquence et pourra infléchir le cas échéant sa politique selon le désir du peuple.


N'oubliez pas que cette Assemblée est une possibilité pour vous tous Lyonnais et Dauphinois de faire entendre votre voix et ainsi de prendre part à la gestion de notre beau Duché.
Il s'agit d'un outil permettant à tous de s'exprimer et de faire avancer les choses, selon la volonté du peuple tout entier.



Colombine d'Albon
Tribun de l'assemblée du peuple


Dernière édition par colombine d'Albon le Lun 8 Fév 2010 - 14:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
colombine d'Albon

avatar

Nombre de messages : 5819
Localisation IG : Lyon
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: [Archives] 5ème séance de l'Assemblée du Peuple   Ven 22 Jan 2010 - 14:42

Depuis la veille une certaine effervescence régnait sur le sommet de la colline de Fourvière, de nombreux charrois y avaient été conduits, transportant aussi bien de lourdes cargaisons que nombre d'ouvriers.

Tout au long de la jounée dominicale la clairière où l'assemblée de peuple devait se tenir ressemblait à une fourmilière et c'est alors que l'astre solaire laissait sa place à l'astre lunaire qu'enfin un gigantesque chapiteau se dressa vers le firmament, abritant des rangées de bancs entourant une estrade.

Le tribun satisfait s'en retourna enfin rejoindre la demeure familiale afin d'y prendre un repos bien mérité, se promettant d'y retourner dés l'aube afin d'allumer les braseros avant la venue du peuple.
Revenir en haut Aller en bas
colombine d'Albon

avatar

Nombre de messages : 5819
Localisation IG : Lyon
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: [Archives] 5ème séance de l'Assemblée du Peuple   Ven 22 Jan 2010 - 14:44

Frere Estienne a écrit:
[ pnj]

Il avait bien pris note de l'ordre du jour. Mais l'ordre du jour, comme à chaque fois qu'il montait sur la colline de Fourvière, Frère Estienne s'en tappait complètement ! Il avait suffisamment à penser que d'inspirer, de prendre son temps, de mettre un pied devant l'autre, d'expirer, de pester contre le sommet qui n'arrivait toujours pas, de s'arrêter boire un peu... d'eau, de s'éponger le front et toutes ces choses que font les gens ordinaires lorsqu'ils courent sur de longues distances, traînant à la rigueur quelques charges avec eux.

Lorsqu'il arriva en haut, le brasseur fut soulagé. Non seulement du fait même qu'il avait fini par arriver en haut. Mais également parce qu'il n'y avait là personne pour voir l'état catastrophique dans lequel le mettait tout le temps cette fichue colline !

Cependant, une fois que son apitoiement personnel était passé, ce fut le sentiment de tristesse qui s'empara de lui. Il n'y avait personne ! Personne hormis la Tribun de cette Assemblée du Peuple.

Maintenant qu'il était en haut, il pouvait se remémorer à souhait le sujet. Comment inciter les gens à venir s'installer dans le Duché du Lyonnais-Dauphiné. C'était une bonne question. Mais méritait-elle vraiment d'être posée ? Il ne savait pas trop. Ce dont il était sûr, c'est qu'il n'était pas convaincu à 100% qu'elle le méritait. Mais dès lors qu'elle était posée, pourquoi ne pas tenter d'y répondre.

Il attendit encore quelques minutes le temps de retrouver ses idées, et surtout son souffle ainsi qu'une allure plus... habituelle de sa part, et prit la parole :


Pour inciter les gens à v'nir s'installer dans not' Duché, faut qu'il y ai que'qu'chose qui les attire plus particulièr'ment. Faut qu'il y ai une identité propre au Duché qui s'démarque des aut' Comtés/Duchés. Seul'ment, j'pense qu'on s'rend compte de c'genre d'chose que quand on est just'ment à l'extérieur de c'ui-ci. D'l'intérieur, on s'rend pas trop compte, à moins qu'l'identité soit forte, c'qu'est pô vraiment l'cas j'pense.
Une identité forte par contre, c'est l'identité montagnarde d'Briançon. Et c't'une bonne chose j'trouve.
Mais pour les aut' villages, j'sais pô trop si y'a vraiment une identité. P'têt Lyon, d'part l'fait qu'elle soit une Capitale.

Sinon, y'a la dynamique aussi qu'est importante. Et pour ça, j'pense qu'c'est plutôt réussit. L'Comité des fêtes est plutôt actif.

Y'en a d'aut' pour qui c'est l'côté religieux qu'est important. Et là, y'a un manque d'curé. Heureus'ment qu'y'a des diacres et des diaconesses.

Bref, pour inciter les gens à v'nir s'installer dans l'Lyonnais, ça dépend avant tout des attentes et des centres d'intérêts des gens eux-même.


Pfiouuu, ça donnait soif tout ça, surtout après un tel effort de grimpette. Et puis, de l'eau, il en avait assez bu comme ça pendant l'ascension. Frère Estienne sortit donc une flasque de génépi de derrière les fagots et s'en but une gorgée.
Revenir en haut Aller en bas
colombine d'Albon

avatar

Nombre de messages : 5819
Localisation IG : Lyon
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: [Archives] 5ème séance de l'Assemblée du Peuple   Ven 22 Jan 2010 - 14:45

Aliena. a écrit:
Ayant eu en main le papier l'invitant à l'assemblée du peuple, Aliéna s'était rendue ce jour en haut de la colline de Fourvière, pour plusieurs raison:
Déjà elle n'était jamais montée ici. Ça lui en donnait l'occasion, et elle devait dire qu'elle ne le regrettait pas: La vue d'ici sur le centre -ville était magnifique !
Ensuite, elle n'avait jamais assisté à ce genre d'assemblée encore. Et ça devait surement être intéressant !
Et puis surtout, le sujet l'intéressait !
"Comment pouvons nous inciter les gens à venir s'installer dans notre beau Duché?"
Après que frère Estienne se fut exprimé, elle pris à son tour la parole:

Bonjour à tous ! Je me présente pour ceux qui ne me connaissent pas encore: Aliéna, habitante de Lyon depuis deux mois et demie, et responsable du comité des fêtes de Lyon depuis un mois et demie.
Déjà je vais vous dire ce qui m'a fait rester à Lyon moi: passons outre le fait qu'il a fallut que je me remette des blessures que j'avais subies sur la route avant mon arrivée à Lyon, concentrons nous sur ce qui m'a plus ici:

- Des tavernes bien animées: La taverne municipale de Lyon a su embaucher un tavernier qui passe beaucoup de temps dans la taverne, à la briquer, à discuter avec les clients, à les servir, toujours avec le sourire.
Ça parait pas grand chose, mais quand on vient d'arriver dans une ville, et qu'on n'y a pas de maison, pas de champs, quel est l'endroit où l'on passe le plus de temps ? La taverne !


- Une halle assez animée également: C'est bien plus agréable quand on se ballade en ville, d'avoir des rues pleines de monde, plutôt que des rues vides. Par contre là dessus, je reconnais que Lyon devrait faire un petit effort: Quand je propose une animation à Lyon et que la moitié des participants sont des voyageurs, et bien ils trouvent que les lyonnais sont bien casaniers !

- Des personnes sympathiques et accueillantes, qui n'hésitent pas à encourager les nouveaux habitants à s'investir pour la ville ou le Duché: Colombine m'a accueillie au conseil municipal en acceptant ma demande de responsable des festivité. Helsinki et d'autres soldats m'ont encouragé à entrer dans l'Ost, Sacha m'a parlé de la diplomatie, ...
Bref je me suis sentie appréciée et j'ai eu envie de me rendre utile !


Après cela elle se tut afin de laisser la parole à d'autres personnes.
Revenir en haut Aller en bas
colombine d'Albon

avatar

Nombre de messages : 5819
Localisation IG : Lyon
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: [Archives] 5ème séance de l'Assemblée du Peuple   Ven 22 Jan 2010 - 14:45

Le tribun avait été agréablement surprise de voir deux nouveaux habitants du Duché venir s'exprimer, car qui mieux que eux pouvaient répondre au thème de l'assemblée.
Elle espérait que d'autres personnes ayant fait le même choix qu'eux viendraient donner leurs avis sur la question.

Avant qu'Aliena ne redescende de l'estrade elle la convia à venir partager un verre de vin chaud, puis faisant signe au bon moine afin qu'il les rejoigne,
elle s'avança sur le bord de l'estrade et s'adressa autres personnes qui n'avaient pas encore eu l'occasion de s'exprimer...



Bien le bonjour! Ô Peuple du Lyonnais et Dauphiné!

Je suis Colombine votre tribun.
Je suis donc là pour porter votre parole auprès du Gouverneur et de ses conseillers.


Je vous demanderais donc avant de vous exprimer, de vous présenter en me donnant votre nom et votre lieux de résidence. à ces mots, elle fit un clin d'oeil au moine qui n'avait cru bon de le faire.

Je vous demanderais aussi de vous exprimer calmement et sans animosité, de respecter les idées de chacun.
Si tel n'était pas le cas, je devrais hélas après remontrance faire évacuer l'importun.

Ceci étant dit, je vous souhaite la bienvenue à la Cinquième séance de l'Assemblée du Peuple.

Je vous laisse à présent la parole.



Elle regarda un instant en direction des gradins espérant voir une silhouette se lever, puis rejoignit les deux lyonnais installés autour de son bureau afin de se donner du courage autour d'un bon vin chaud.
Revenir en haut Aller en bas
colombine d'Albon

avatar

Nombre de messages : 5819
Localisation IG : Lyon
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: [Archives] 5ème séance de l'Assemblée du Peuple   Ven 22 Jan 2010 - 14:47

Le_Gueux a écrit:
[pnj]

Un homme mal attifé, pas en haillon mais ses vêtements était usés jusqu'à la corde, se présenta après avoir écouté les autres qui parlaient.

Ohé le bonjour. J'suis Bertin Le gueux, on m'appelle parfois Lepabo. Pour avoir pas mal voyagé, mes chausses à l'appui pour en témoigner, je rejoins l'avis du frère. Ce duché est tout comme un autre qui n'a pas d'identité particulière, alors, pourquoi moi j'y resterais? Surtout que les tripos de qualité s'font rares, j'en ai vu qu'un à Valence.

Les tavernes, la belle dame a bien raison qu'il faut qu'elles soient pleines, comme les tripos, et que les gens, comme les damoiselles comme les messires, vous montrent pas leurs luettes à longueur de journée pour ceux qui sont là. Y a un gros travail à faire pour accueillir les vagabonds comme moi qu'dis! Surtout que quand on arrive dans une ville, parfois on a pas l'impression d'être à notre place et on s'est pas trop ou se mettre! (ou poster) Ou bé donc on tombe sur une de ces bougresses à la langue trop développée -remarquez c'est pas nécessairement un tort- qui vous assomme d'un pavé verbal à n'en plus finir et auquel on sait pas par où commencer pour répondre. ... J'crois j'vais faire comme la masse. Faire comme si j'avais pas entendu et faire mes affaires tout seul.

L'Ost, l'Ost... Ça m'intéresse pas l'Ost. Doit bien y avoir autre chose pour un pauvre hère comme moi? Quelque chose pas nécessairement dans les structures ducales et municipales. Me parlez pas de la prévôté il parait qui s'y passe des choses bizarres avec les bâtons.

R'marquez les lois sont tellement rigides ici que leurs bâtons y faut qu'ils sachent s'ils sont aussi. Des lois rigides... enfin, pas les sentences à c'qui parait.

Rien pour aider l'identité ça hein mon frère?
Revenir en haut Aller en bas
colombine d'Albon

avatar

Nombre de messages : 5819
Localisation IG : Lyon
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: [Archives] 5ème séance de l'Assemblée du Peuple   Ven 22 Jan 2010 - 14:48

Cosette a écrit:
[pnj]

La jeune fille habillée de modestes vêtes, vient rejoindre l’assemblée. Elle s’installa près du parvis et écoutait calmement. Tous n’avait pas tord, il était certain que le duché avait besoin de se redynamiser un peu. Elle prit la parole en s’adressant a tous.

‘jour tous

Suis une gueuse anonyme, ben oui sait pas comment je m'appelle j'ai pas de nom et pas de famille, allez appellé moi la *sans nom du Lyonnais Dauphiné*. Pour avoir bourlingué dans vot’ duché plusieurs mois durant et finir par m’y installer dans une de vos villes. Il y a plusieurs choses qui m’ont tapé dans le n’œil heu..à l’œil. Pour commencer, les let’s de vos tribuns sont souvent des pavés que personne lit . Un amas de lignes qu’on peine à lire puisque le trois quart de nous sommes illettrés, faut nous parler en direct nous …sinon ben on comprend pas qué qui veulent les gens…. Ensuite ben ya des lois ou arètés dans certains villages qui donnent pas envie de rest’er, ben vi si on peut pas vend’ ce qu’on a ça sert à rien, comment qu’on fait pour se nourrir nous faudrait y pas s‘étonner que les villages se meurent.

Pis ya vot’ gargote pas très animée celle là, les gens passent leur temps à chialer ou à s’entre tuer, faudrait p’tet que soit un peu plus dynamique et humoristique. On a l’impression de vivre dans un duché de coincés du séant.

Elle rougit légèrement, ses parles étaient sorties toutes seules.

Ya aussi les tavs, mise à part les habitués ya plus grand monde faudrait p’tet que les dauphinois sortent un peu de chez eux aussi, montrer un peu qu’ils existent autrement que par leur missives échangées ou leur mésange, laissez un peu les mésanges de côté ça ferait pas de mal un peu. On verrait p’tet un peu plus de monde en taverne. J’dit ça j’dit rien mais ça manque de communication tout ça.

Elle se rassit sur une marche, prenant sa manche pour nettoyer ses chausses. Un crachat dessus , elles étaient comme neuves, contente d’elle , elle sourit et écouta les paroles des autres.
Revenir en haut Aller en bas
colombine d'Albon

avatar

Nombre de messages : 5819
Localisation IG : Lyon
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: [Archives] 5ème séance de l'Assemblée du Peuple   Ven 22 Jan 2010 - 14:49

Lara60 a écrit:
Lara écoutait discrètement le débat, n'étant pas de ce duché, elle ne connaissait pas encore tout, loin de là. Pour l'instant, elle n'avait visité que trois villes : Lyon, Vienne et Valence. Elle voulait faire le tour du duché avant de s'installer, afin de voir quelle ville serait la plus à même de l'accueillir mais finallement, elle se demandait si elle allait réellement le faire...
Elle approcha et prit à son tour la parole.


Bonjour,

Je me présente pour ceux ne me connaissant pas, ou ceux qui sont tout simplement incapable de retenir ne serait ce que mon prénom bien qu'il soit simple et court.
Elle lança un regard au frère en disant cela.

Je suis Lara Marqueyssac-Ravel, techniquement, on peut dire que je suis Béarnaise même si je n'ai pas l'intention d'y revivre un jour...Juste y retourner pour aller y chercher mes affaires...

La chose principale quand on arrive dans une ville, ce sont forcément ses tavernes. Je suis arrivée par Lyon, et j'ai été plutôt bien accueillie, dans une ville relativement dynamique pour une capitale.

Bon, à part que je ne veux plus que Maximien m'approche depuis son coup de folie qui m'a coûté une houppelande, c'est plutôt sympatique.

L'animatrice fait ce qu'il faut pour la halle... Mais cela reste une capitale, et c'est toujours difficile d'y amener du monde... La plupart des gens que j'y ai croisés sont d'ailleurs viennois. Il faudrait pour cette ville quelque chose à part, qui donne vraiment envie d'y rester... Car beaucoup de gens sont réticents à l'idée d'habiter en capitale, j'en sais quelque chose, je viens de Pau.

Souvent on entend qu'ils ne veulent pas parce que l'on ne peut avoir qu'un champ... Il faudrait leur montrer des chiffres bien posés pour leur faire comprendre que...Le second champ, à part créer de la surproduction n'apporte rien !

Au bout de combien de temps vos 400 écus dépensés pour celui ci sont ils récupérés ? Sachant d'autant plus qu'un second champ a beaucoup moins de rendement, qu'en ayant plus de produits, il est plus dur de vendre...
enfin je m'égare mais un manque d'information joue aussi, c'est comme pour le marché fort que beaucoup ne comprennent pas, enfin là n'est pas le sujet...

J'ai fait trois villes jusqu'à présent... Je peux vous dire que Valence, par contre, ne m'attire pas du tout... Je n'y ai absolumment rien vu qui puisse me donner envie de m'installer... Pas tellement de monde en taverne, je suis peut-être tombée dans une période creuse en même temps ! Rien sur la halle qui me tente vraiment... Mais je suis compliquée parait il ! Enfin en somme, je n'y suis restée que trois jours, je m'y suis ennuyée...

Non, ce qui m'a plu, et qui fait que j'ai envie de rester ici ce sont les gens que j'ai rencontrés.
Elle est là l'identité de votre duché !
D'ailleurs, au passage, j'ai rarement vu des hommes aussi ronchons !
Petit rire

C'est vrai, j'ai encore parfois ce sentiment d'être une étrangère, quand j'écoute une conversation et qu'ils parlent de gens que je ne connais pas ou de vos institutions qui me sont encore inconnues pour la plupart !

Mais je pense que d'un autre côté je suis plutôt bien intégrée, j'ai même déjà décroché un poste en étant pas encore installée ! Bon ce n'est que temporaire mais ça m'occupe et je me sens utile.

Comme je vous l'ai dit, je ne connais pas encore les autres villes, si elles ressemblent à Valence, il est clair qu'il va falloir faire quelque chose...
Et comme disait...Je ne sais plus qui a évoqué le sujet mais...La communication manque... Un exemple avec la prévoté, je vois parfois frère Etienne déposer des cas d'escavagisme il n'a pas de réponse, moi même ai reçu un courrier de bienvenue un mois après mon arrivée... J'y ai répondu mais n'ai pas eu de suite, bon c'est dommage...

Et comme vous le disiez également, une bonne animation en gargotte, ça peut donner envie d'y rester !
Jusqu'à présent, je n'ai pris la parole qu'ici même, parce que le sujet fait que ceux qui sont étrangers ou nouvellement arrivés peuvent y participer sans crainte de dire ou faire une betise.

Ce n'est pas évident de s'intégrer à un duché dont on ne sait rien. C'est pourquoi ce genre de débats, ou des animations permettent de commencer à s'intégrer et ainsi prendre de l'assurance pour aller voir ce qu'il se passe plus loin.


Elle avait fait une longue tirade, elle n'aurait pas cru qu'elle parlerait autant.

Vous n'auriez pas un petit vin ? Non parce que là, je crois que j'ai un peu trop parlé pour ma pauvre gorge !
Revenir en haut Aller en bas
colombine d'Albon

avatar

Nombre de messages : 5819
Localisation IG : Lyon
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: [Archives] 5ème séance de l'Assemblée du Peuple   Lun 25 Jan 2010 - 18:18

Dameisabeau a écrit:
Sans mot dire jusqu’à lors, elle s’était un peu mise à l’écart pour entendre le ressenti de la population sur ce sujet qui l’intéressait.

Elle trouvait dommage qu’ils ne soient pas plus nombreux à y participer et se demandait honnêtement si le délai de cinq jours était suffisant pour que le plus grand nombre vienne s’exprimer.
Ces quelques intervenants reflétaient t’ils la pensée générale ?

Ils avaient souligné quelques points non dénués d’intérêt, certains connus et redondants mais n’y avait t’il que des constats et pas de solutions pour y palier ?

S’avançant un peu, elle prit la parole à son tour.

Bien le bon jour à tous , je me présente, Dame Isabeau De Hauterives, juge en ce duché , Dauphinoise et plus précisemment valentinoise de naissance et de cœur.

Frère Etienne, vous parlez d’identité.
je pense comme vous qu’il est très important pour le rayonnement de ce duché d’avoir une identité propre .
Ce sujet a déjà été amorcé plusieurs fois mais sans vraiment trouver laquelle et comment faire pour se l’approprier ?

Pensez vous que ce sont les villes qui devraient se démarquer des unes des autres ou plutôt se regrouper autour du duché dans un même esprit d’appartenance ?

De ce point de vue là, j’y verrai une langue, un chant , une devise communs , ce genre de choses
C’est en cela qu’il est important de savoir ce que le peuple désire, pensiez vous à quelque chose en particulier vous?

Après d’une façon plus générale, il y a effectivement la particularité de chaque ville qui peut influer sur l’attrait et suivant ce que l’on en attend.

J’ ai aussi entendu parler de l’animation, des halles et gargotes tristes, il est vrai que dans certaines villes, on a pas trop envie de s’attarder dans les rues, mais comment faire alors puisque c’est du ressort de tout en chacun de faire vivre sa ville ?
Comment faire puisque trop peu de personnes sont volontaires pour s’y impliquer au niveau animation malgré les appels lancés régulièrement soit par le comité des fêtes ducales ou certains municipaux ?
Comment faire puisque comme le souligne dame Aliena, peu participent à celles en place ?

Voyez vous je me demande si en fait le problème ne vient pas d’une génération surement un peu blasée ou trop occupée ailleurs et là je rejoins la dame Cosette, il y a un très gros effort à faire envers les vagabonds pour leur montrer la voie, les aider et les encourager à s’intégrer et s’exprimer et à s’impliquer dans la vie collective des villages.
C'est peut être en cela qu'est le devoir de chacun


Sa voix tomba et après un moment de réflexion, elle se tourna vers Lara, accompagnant ses dires d’un sourire espiègle

Je pense que vous avez du tomber sur une mauvaise période et surtout trois jours pour découvrir réellement une ville c’est peu, revenez donc et je me ferai un plaisir de vous montrer son vrai visage.
Mais attention les valentinois sont des oiseaux de nuit. Wink
Revenir en haut Aller en bas
colombine d'Albon

avatar

Nombre de messages : 5819
Localisation IG : Lyon
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: [Archives] 5ème séance de l'Assemblée du Peuple   Lun 25 Jan 2010 - 18:19

Frere_Estienne a écrit:


Alors que Frère Estienne profitait du bon vin chaud offert par le Tribun de l'Assemblée du Peuple, Dame Isabeau, Juge du Duché, pris la parole à son tour.

Le brasseur se détourna de son breuvage le temps de l'intervention de celle-ci. Une question sur l'identité lui était adressée.

Aaaah... favoriser LES identités municipales ou bien L'identité ducale, telle était la question. Et c'était une question qu'il s'était maintes fois posé. Bien sur, son passé avait tendance à le faire pencher préférentiellement vers une solution. Avoir été habitant de Calais-la-Libre il y a plusieurs années, dans ses années les plus prospères, avait indéniablement laissé des traces.

Frère Estienne laissa de côté ses vieux souvenirs et revint dans le temps présent, répondant à Dame Isabeau :


Et b'en... j'vous dirais qu'l'un n'est pas opposé à l'aut'. Et au contraire même, c'est là qu'pour moi s'rait l'idéal. Imaginez-vous avoir un Duché florissant avec une identité forte, et, au sein même de c'Duché, vous vous rendez compte qu'chaque ville a sa propre identité elle aussi. Mais toutes allant dans l'même sens, pour l'b'en du Duché !
Vous dire quelle solution s'rait à privilégier s'lon moi ? J'vous avou'rai qu'j'suis partagé ent' les deux solutions. Mais vos idées m'semb' pas mal. S'lon moi par contre, ça s'rait que'qu'chose d'plus fort. J'sais pas trop comment exprimer ça.

En fait, quand j'suis arrivé dans l'Lyonnais-Dauphiné, j'avais l'impression d'arriver dans un vieux Duché qu'avait du vécu, qu'avait d'l'expérience, qu'était structuré. Et ça, ça m'a b'en plu, parc'que quand on arrive que'qu'part, on aime b'en être en sécurité et savoir qu'on met les pieds dans un endroit où ça tourne b'en.

Avoir un Duché où les gens s'écoutent, où l'EA n'essaie pas d's'imposer, mais où on l'accueille à bras ouvert, où les choses marchent dans les deux sens. Avoir une forte identité culturelle aussi. Et maint'nir les animations actuelles. Voir plus l'Ost, ainsi qu'la Prévôté m'semb' important aussi. Là, on dirait qu'ni l'un ni l'aut' existe.
Bref, beaucoup d'choses à faire encore s'lon moi.
Revenir en haut Aller en bas
colombine d'Albon

avatar

Nombre de messages : 5819
Localisation IG : Lyon
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: [Archives] 5ème séance de l'Assemblée du Peuple   Lun 25 Jan 2010 - 18:24

5ème Assemblée du Peuple
du 18 janvier au 22 janvier 1458



Ordre du jour : Selon vous, comment pouvons nous inciter les gens à venir s'installer dans notre beau Duché?


Présents à la séance : Dames Aliena., Cosette, Lara60, Dameisabeau ; Messires Frere_Estienne et Legueux.


Une fois de plus on peut déplorer le manque de participation, mais cependant l'intervention de quelques nouveaux ou futurs lyonnais-dauphinois nous montre nos faiblesses, car qui mieux que ceux venant de l'extérieur pourrait le faire.


Il ressort donc de ces interventions :

- Un manque voir une absence d'accueil en ce qui est la vitrine de chaque village, les tavernes.
Petit rajout de ma part, je trouve dommage qu'effectivement dans certains villages l'on ne puisse y croiser leurs représentants, que ce soit de la municipalité aussi bien que de la prévôté, qui sont logiquement les personnes qui donnent des repères aux nouveaux.

- Une lourdeur dans les courriers d'accueil qui ne donnent pas envie d'être lus jusqu'au bout.

- Une gargote et des halles qui n'offrent pas assez de divertissements aidant à l'intégration ainsi que l'absence ou la rareté de démonstrations de nos institutions telles l'OST et la prévôté.



Rapport fait ce jour, lundi 25 janvier de l'an de grasce 1458.


Colombine d'Albon
Tribun de l'Assemblée du Peuple
Revenir en haut Aller en bas
colombine d'Albon

avatar

Nombre de messages : 5819
Localisation IG : Lyon
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: [Archives] 5ème séance de l'Assemblée du Peuple   Lun 8 Fév 2010 - 14:25

Commentaires de certains conseillers sur la synthèse :

Citation :
5ème Assemblée du Peuple
du 18 janvier au 22 janvier 1458



Ordre du jour : Selon vous, comment pouvons nous inciter les gens à venir s'installer dans notre beau Duché?


Présents à la séance : Dames Aliena., Cosette, Lara60, Dameisabeau ; Messires Frere_Estienne et Legueux.


Une fois de plus on peut déplorer le manque de participation, mais cependant l'intervention de quelques nouveaux ou futurs lyonnais-dauphinois nous montre nos faiblesses, car qui mieux que ceux venant de l'extérieur pourrait le faire.


Il ressort donc de ces interventions :

- Un manque voir une absence d'accueil en ce qui est la vitrine de chaque village, les tavernes.
Petit rajout de ma part, je trouve dommage qu'effectivement dans certains villages l'on ne puisse y croiser leurs représentants, que ce soit de la municipalité aussi bien que de la prévôté, qui sont logiquement les
personnes qui donnent des repères aux nouveaux. A savoir quelles sont les villes qui désertent les tavernes Je me pose la même question, parce que clairement à Vienne c'est bien animé les tavernes.
Même chose pour Valence, difficile de faire mieux quand on voit des tavernes pleines encore à plus de minuit, certes toujours les mêmes, mais ça on peut obliger personne.
Les vagabonds sont bien entourés chez nous.
Par contre, au niveau ost et prévôté, cela rejoint ce que je disais dans un autre sujet.
Peut être sensibiliser d’avantage les SDL et les lieutenants à organiser des manifestations sur les halles, genre entraînement, opérations fictives.



- Une lourdeur dans les courriers d'accueil qui ne donnent pas envie d'être lus jusqu'au bout.
Le courrier d'accueil peut se faire en 3 étapes, c'est bien plus agreable et simple à lire et n'assomme pas les nouveaux parfois bien perdus. Même avis.
Pour avoir été longtemps tribun c’est une des choses les plus difficiles de faire de la lettre d’accueil la plus courte et explicite possible.(courrier en deux étapes pour nous, le 2ème, 3 jours après la
naissance étant ciblé parrainage)
Il y a la chambre des tribuns pour travailler cela, qui est bien désertée à ce jour. A relancer
Ensuite, il y a l’information halle à étendre je pense : sur les RP, explications sur les
Différentes denrées , les liens utiles etc.. on en revient encore à la volonté du tribun ou du conseil municipal.donc resensibilisation des tribuns à travailler



- Une gargote et des halles qui n'offrent pas assez de divertissements aidant à l'intégration ainsi que l'absence ou la rareté de démonstrations de nos institutions telles l'OST et la prévôté. Alors là pardon, mais les animations sont toujours fréquentés par les mêmes, les nouveaux n'osent pas ! Peut-être les inciter par le biais de leur parrain ou marraine à participer, accompagnés cela serait plus simple pour eux.
Un peu du même avis, malgré mes efforts pour en mettre pour tous les goûts (Rôlistes, artistes, sérieux, drôles,...) on a l'impression de voir toujours les mêmes, malheureusement. Quoi que, cette fois, nous avons quelques nouveaux dans les inscrits. Pour l'histoire du "parrainage", c'est un peu dans ce sens que j'avais proposé à notre Chancelier d'inviter ses invités à emmener 2 personnes avec eux pour la soirée de
la Chancellerie, mais l'effet que j'espérais n'a pas eu lieu, ils ont chacun amené des "autres anciens"... Dernière chose, à mon avis, et je viens d'en faire la demande, utiliser plus le calendrier ducal à cette fin, afin d'inciter les "jeunes" à venir voir en gargote et halles.

Pour cette partie, hormis le gros travail d’animation en gargote, pas toujours le cas en effet dans les villes. (chez nous, c’est le maire ,
le conseil qui s’y colle car plus de comité des fêtes locales) décourageant car cela tombe souvent à plat pour la participation, mais encourageant au niveau taux de lecture malgré tout


Le point principal que je retiens, hormis le fait de s’attacher les nouveaux nés, est d’attirer les gens de passage en créant une identité propre au LD, sujet maintes fois évoqué mais jamais rien de fait concrétement dans ce sens
Le conseil ducal a là peut être un rôle à jouer au niveau des villes pour cela.





Rapport fait ce jour, lundi 25 janvier de l'an de grasce 1458.


Colombine d'Albon
Tribun de l'Assemblée du Peuple



Dans l'attente de vos conclusions.


Respectueusement,


Colombine d'Albon
Tribun de l'Assemblée du Peuple
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Archives] 5ème séance de l'Assemblée du Peuple   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Archives] 5ème séance de l'Assemblée du Peuple
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Rôle Play du Château de Lyon :: 9 - Colline de Fourvière :: Entrepôts des archives :: L'Assemblée du Peuple-
Sauter vers: