AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Chants militaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hardryan



Nombre de messages : 5932
Localisation IG : Montélimar
Date d'inscription : 20/04/2007

MessageSujet: Chants militaires   Jeu 11 Mar - 4:25

Titre de l'oeuvre Auteur RR Année RR Titre de l'oeuvre IRL Auteur IRL Année IRL
Pas d'arme dauphinois Zwyrowsky 1454 X X X
Chant Officiel des cérémonies de promotion Federer X adapté de Le Forban X X
Le volontaire Akron X copié de Le volontaire X X
La mort Akron X copié de La mort X X
Chevaliers de la table ronde Argael X copié de Chevaliers de la table ronde X X
Un pauvre aveugle Argael X copié de Un pauvre aveugle X X
Le Pinard Akron X copié de Vive le Pinard ! Charles-Joseph Pasquier dict Bach 1916
J'avais un camarade Akron X adapté de J'avais un camarade X X
Loin de chez nous Akron X adapté de Loin de chez nous X X
Le gars Pierre Akron X copié de Le gars Pierre (La Marie) A. Grassi 1948
Le chant des marais Akron X copié de Le Chant des déportés ou Chant des marais des prisonniers du camp de concentration de Börgermoor dans le Pays de l'Ems en Basse-Saxe 1933
Complainte du soldat dauphinois (idem que Chant officiel des cérémonies de promotion - Federer) Zwyrowsky 1454 copié de Le Forban X X
Le Prince d'Orange X X copié de Le Prince d'Orange X mi-XVIe
Le verre vide Akron X copié de Le verre vide Anonyme Berry XIVe-XVe
Marche de Die Finn McCool 1454 X X X

Citation :
Chants militaires


Légende
- Chant de marche.
- Chant de défilé.
- Chant à boire.
- Chant de cérémonie


Citation :
PAS D’ARME DAUPHINOIS

(Zwyrowsky de Ribiers, 1454)

Brave soldat
Du Lyonnais
Du Dauphiné
Voici le pas -


D'un camarad'
Qui affronta
La Savoyard',
Et l'Auvergnat

Brave soldat
Du Lyonnais
Du Dauphiné
Entends le pas -


Un autre vient
Ecus en pal
Languedocien
Et Provençal

Pauvre soldat
En Lyonnais
En Dauphiné
Souviens toi -


De tes compères
Ceux qui nombreux
Gisent ci-bas...
Troupe d'ombres

Pauvre soldat
En Lyonnais
En Dauphiné
Ne passe pas!
pao a écrit:
Chant Officiel des cérémonies de promotion

(De Federer.)

A moi soldat, que m'importe la gloire,

Les lois du monde, et que m'importe la mort ?

Sur la plaine j'ai planté ma victoire,

Et bois mon vin dans une coupe d'or !

Vivre d'orgie est ma seule espérance,

Le seul bonheur que j'ai pu conquérir…

En montagne ai passé mon enfance,

Sur la plaine Dauphinois doit mourir!



*refrain*

Vin qui pétille, femme gentille

Sous tes baisers brûlants d'amour, oui d'amour

Dans la bataille, mort aux canailles !

Je vis, je chante et je bois tour à tour!!!



Peut-être en haut d'une pique étrangère

Mon corps un jour servira d'étendard…

Amis, ne me plaignez, en serai fier !

Aujourd'hui fête et demain le hasard !

Allons esclave, allons debout, mon brave,

Buvons le vin et la vie à grands pots,

Aujourd'hui fête et puis, demain peut-être,

Ma tête ira se perdre sans mes os...



*refrain*



Peut-être un jour sur un coup de fortune,

Capturerai qui me fera rançon

Riche à pouvoir nous acheter la lune !

Je partirai vers d'autres horizons…

Là, respecté tout comme un gentilhomme,

Moi qui ne fus qu'un soldat, qu'un retire,

Je pourrai ripailler - vivre tout comme

Un fils de Roi et aimer - peut-être ?


*refrain*
pao a écrit:
LE VOLONTAIRE

(Oeuvre d'Akron)

Qui suis-je sur cette Terre
Un homme qui est prêt à servir,prêt à servir
Un homme qu'on appelle Volontaire
Qui sais vivre et sais mourir,sais mourir
Que m'importe cette vie
Pourvu qu'elle serve à mes idées, à mes idées
Que m'importe toutes ces filles
Que je n'ai jamais su aimer,su aimer

Elle était blonde elle était belle
Et puis un jour elle est partie,elle est partie
En emportant tout derrière elle
Mon coeur, mon chagrin et me vie, et ma vie
Et quand je partirai en guerre
Le coeur triste toujours devant,toujours devant
Je penserai encore à elle
Avant d'crever pour l'régiment, pour l'régiment

Oh Femme qui est restée fidèle
Ecoute ce chant et réfléchis, et réfléchis
Ne brise pas d'un coup de tête
Un amour et toute une vie,toute une vie
Penses à ce pauvre Volontaire
Mort pour se liberer, se liberer
Penses aussi qu'il était fier
Et c'est une Femme qui l'a tué.
pao a écrit:
LA MORT
(Oeuvre d'Arkon.)

La mort chevauche à travers le pays
Frappant sans choix les héros les bannis
Fuyez ennemis sinon vous mourrez
Nous autres face à elle, n'avons de regrets

Refrain

Failalalalalalala
La mort qui rode sur nos chemin

Tremble devant toi les lâches et les impurs
Car bientôt ils deviendront ta pature
Nous les chargeront sans te craindre ô mort
Car tu es notre amie et nous caincrons encore

Refrain

La mort fauchant rasant et dévastant
Décime nos rangs frappant les survivants
Mais le soir venu nous la chanterons
Sans rancune car c'est un vieux compagnon

Refrain

Un jour enfin tu viendra nous saisir
A tes côtés nous s'rons fier de partir
Le Dieu des combats nous accueillera
Alors festoyerons et rippaillerons

Refrain
pao a écrit:
CHEVALIERS DE LA TABLE RONDE

(Oeuvre d'Argael.)

Chevaliers de la table ronde
Goûtons voir si le vin est bon

Refrain
Goûtons voir, oui,oui,oui
Goûtons voir, non, non, non
Goûtons voir si le vin est bon

S’il est bon, s’il est agréable
J’en boirais jusqu'à mon plaisir

J’en boirais 5 a 6 bouteilles
Une femme sur mes genoux

Pan, pan, pan qui frappe à la porte
Je crois bien que c’est mon mari

Si c’est lui, que le diable l’emporte
De venir troubler mon plaisir

Si je meurs, je veux qu’on m’enterre
Dans la cave ou il y a du bon vin

Les deux pieds contre la muraille
Et la tête sous le robinet

Et les 4 plus grands ivrognes
Porterons les 4 coins du drap

Pour donner le discourt d’usage
On prendra le bistrot du coin

Et si le tonneau se débouche
J’en boirais jusqu'à mon loisir

Et s’il en reste quelques gouttes
Ce sera pour nous rafraîchir

Sur ma tombe je veux qu’on inscrive
Ici gît le roi des buveurs.
pao a écrit:
UN PAUVRE AVEUGLE

(Oeuvre d'Argael.)

Un pauvre aveugle,
Qui n’y voyait rien,
Rencontre une dame. (bis)
Un pauvre aveugle,
Qui n’y voyait rien,
Rencontre une dame,
Qui lui veut du bien.

Refrain
Faite lui du bien,
Bien, bien, bien, bien, bien,
A ce pauvre aveugle. (bis)
Faite lui du bien,
Bien, bien, bien, bien, bien,
A ce pauvre aveugle,
Qui n’y voyait rien.

Mon pauvre aveugle,
Voulez-vous du pain?
Non-merci madame. (bis)
Mon pauvre aveugle,
Voulez-vous du pain?
Non merci madame,
J’en ai déjà un.

Mon pauvre aveugle,
Voulez-vous des oeufs?
Non merci madame. (bis)
Mon pauvre aveugle,
Voulez-vous des oeufs?
Non merci madame,
J’en ai déjà deux.

Mon pauvre aveugle,
Que désirez-vous?
Je désire Madame. (bis)
Mon pauvre aveugle,
Que désirez-vous?
Je désire Madame,
Coucher avec vous.

Mon pauvre aveugle,
Vous n’y verrez rien,
Ca n’fait rien madame. (bis)
Mon pauvre aveugle,
Vous n’y verrez rien,
Ca n’fait rien madame,
J’y mettrai les mains.
pao a écrit:
Le Pinard


(Oeuvre d'Akron.)


Sur les chemins de France et de Navarre
Le soldat chante en portant son bardât
Une chanson aux paroles bizarres
Dont le refrain est "Vive le Pinard"

Refrain

Le pinard c'est de la vinasse
Ca fait du bien par où c'que ça passe
Allez Soldat 1,2 remplis mon quart 3,4
Vive le pinard, vive le pinard

Dans la montagne culbute la bergère
Et au combat renverse l'ennemi
Dans la tranchée fous toi la gueule par terre
Mais non de Dieu ne renverse pas l'pinars

Refrain

Dans le désert on dit qu'les dromadaires
Ne boivent pas, ça c'est des racontards
S'ils ne boivent pas c'est qu'ils n'ont que d'l'eau claire
Ils boiraient bien s'ils avaient du pinard

Refrain

Petit bébé bois le lait de ta mère
Tu trouve ça bon mais tu verra plus tard
Cette boisson te semblera amère
Quand tu auras gouter au pinard

Refrain

Aime ton pays, aime ton étendard
Aime ton Sergent,aime ton Capitaine
Aime l'adjudant même s'il à une sale gueule
Mais qu'ça n't'empèche pas d'aimer le pinard

Refrain

N'bois jamais d'eau même la plus petite dose
Ca c'est marqué dans tous les reglements
Le soldat dit "danger l'eau bue explose"
Va donc chantant sur tous les continents

Refrain

Si dans la brousse un jour tu rendais l'ame
Une dernière fois pense au bon vieux pinard
Si un giron à remplacé ta femme
Jamais de l'eau n'a remplacé l'pinard

Refrain
pao a écrit:
J'avais un Camarade

(Oeuvre d'Akron)

J'avais un camarade
De meilleur il n'en est pas, il n'en est pas
Dans la paix et dans la guerre
Nous allions comme des frères
Marchant d'un même pas
Marchant d'un même pas

Mais une flèche siffle
Qui de nous sera frappé, sera frappé
Le voilà qui tombe à terre
Il est là dans la poussière
Mon coeur est déchiré
Mon coeur est déchirée

La main il veut me tendre
Mais je charge mon arbalette, mon arbalette
Adieu donc adieu mon frère
Dans le ciel et sur la terre
Restons toujours unis
Restons toujours unis


Dernière édition par Hardryan le Sam 27 Mar - 16:41, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hardryan



Nombre de messages : 5932
Localisation IG : Montélimar
Date d'inscription : 20/04/2007

MessageSujet: Re: Chants militaires   Jeu 11 Mar - 4:25

pao a écrit:
Loin de chez nous

(Oeuvre d'Arkon)

Loin de chez nous, en Bretagne
Combattais l'gars d'Briançon
Pour refaire au Duchée
Sa splendeur sa gloire et son renom

La bataille faisais rage
Lorsque l'un de nous tomba
Et mon meilleur camarade
Gisais là blessé auprès de moi

Et ses lèvres, murmurerent
Si tu retourne au pays
A la maison, de ma mère
Parle lui dis lui des mots très doux

Dis lui qu'un soir,en Bretagne
Je suis parti pour toujours
Dis lui qu'elle, me pardonne
Car nous nous retrouverons un jour.
pao a écrit:
Le gars Pierre

(Oeuvre d'Akron)

Le gars Pierre est parti à la guerre
Le matin d'un beau jour de printemps
Il avait une allure si fière
Qu'il partit comme un homme en chantant

Refrain :

T'en fais pas la Marie t'es jolie
T'en fais pas la Marie j'reviendrai
Nous aurons du bonheur plein la vie
T'en fais pas la Marie j'revindrai

Mais les mois et les années passèrent
La Marie à pleuré bien souvent
En songeant aux beaux jours de naguère
Et surtout quand revient le printemps

Refrain

Le gars Pierre est rev'nu de la guerre
Toujours jeune et joyeux comme avant
Sans chagrin ni blessure légère
C'est un gars vigoureux maintenant

refrain

La Marie qui était si jolie
A perdu sa beauté de 20 ans
Quand on pleure on vieillit,c'est la vie
Ses grands yeux sont tout gris à présent

Refrain

Le gars Pierre est parti à la ville
Mais il ne reviendra jamais plus
Il y a tant de belles filles, de belles filles
La Marie pour lui n'existe plus

Dernier refrain :

La Marie qui était si jolie
N'a pas pu oublier son amant
C'est pour ça qu'elle à perdu la vie
Elle s'et noyé dans le vieil étang

Variante :

La Marie dans un jour de folie
A couru se jeter dans l'étang
Mais un gars lui a sauvé la vie
Et lui fit oublier ses tourments
pao a écrit:
Le chant des marais

(Oeuvre d'Akron)

Loin vers l'infini s'étendent
De grands prés marécageux
Et là bas nul oiseau ne chante
Sur ces arbres secs et creux

Refrain

Ô Terre de detresse
Où nous devont sans cesse
Piocher, piocher , piocher

Dans ce camp morne et sauvage
Entouré de mur de fer
Il nous semble vivre en cage
Au milieu d'un grand désert

Refrain

Bruit des pas et bruit des armes
Sentinelles jour et nuit
Et du sang des cris des larmes
La mort pour celui qui fuit

Refrain

Mais un jour dans notre vie
Le printemps refleurira
Liberté liberté chérie
Je crierais "Tu es à moi"

Dernier refrain

Ô Terre enfin libre
Ou nous pourrons revivre
Aimer aimer aimer.
pao a écrit:
COMPLAINTE DU SOLDAT DAUPHINOIS

(Anonyme breton, date?, Zwyrowsky de Ribiers pour la version dauphinoise, 1454)

A moi soldat, que m'importe la gloire,
Les lois du monde, et que m'importe la mort ?
Sur la plaine j'ai planté ma victoire,
Et bois mon vin dans une coupe d'or !
Vivre d'orgie est ma seule espérance,
Le seul bonheur que j'ai pu conquérir…
En montagne ai passé mon enfance,
Sur la plaine Dauphinois doit mourir!

Vin qui pétille, femme gentille
Sous tes baisers brûlants d'amour, oui d'amour
Dans la bataille, mort aux canailles !
Je vis, je chante et je bois tour à tour !!


Peut-être en haut d'une pique étrangère
Mon corps un jour servira d'étendard…
Amis, ne me plaignez, en serai fier !
Aujourd'hui fête et demain le hasard !
Allons esclave, allons debout, mon brave,
Buvons le vin et la vie à grands pots,
Aujourd'hui fête et puis, demain peut-être,
Ma tête ira se perdre sans mes os...

R

Peut-être un jour sur un coup de fortune,
Capturerai qui me fera rançon
Riche à pouvoir nous acheter la lune !
Je partirai vers d'autres horizons…
Là, respecté tout comme un gentilhomme,
Moi qui ne fus qu'un soldat, qu'un reitre,
Je pourrai ripailler - vivre tout comme
Un fils de Roi et aimer - peut-être ?

R
pao a écrit:
LE PRINCE D’ORANGE

(Anonyme, mi-XVIe)

Citation :
écoutable (version partielle) http://www.medietrad.com/chant.php?cid=8
Sur un site assez large:
http://www.medietrad.com/index.htm

C'est le prince d'Orange,
Tôt matin s'est levé.
Il appela son page:
- Va seller mon coursier!
- Que maudit soit la guerre! -
Va seller mon coursier!

Il appela son page:
- Va seller mon coursier!
- Ah, nenni-da, mon prince,
Où voulez-vous aller?
- Que maudit soit la guerre! -
Où voulez-vous aller?

Mis la main sur la bride
Le pied à l'étrier
- Je veux aller en France
Où le roi m'a mandé,
- Que maudit soit la guerre! -
Où le roi m'a mandé.

Je partis sain-z-et sauve,
Et j'en revins blessé
De trois grands coups de lance
Qu'un Anglais m'a donné,
- Que maudit soit la guerre! -
Qu'un Anglais m'a donné,

De trois grands coups de lance
Qu'un Anglais m'a donné;
J'en ai un à l'épaule
Et l'autre à mon côté,
- Que maudit soit la guerre! -
Et l'autre à mon côté,

J'en ai un à l'épaule
Et l'autre à mon côté,
Un autre à ma mamelle.
On dit que j'en mourrai,
- Que maudit soit la guerre -
On dit que j'en mourrai.

Le beau Prince d'Orange
Est mort et enterré
L'ai vu porté en terre
Par quatre cordeliers
- Que maudit soit la guerre-
Par quatre cordeliers

Le premier portait son heaume
Et l’autre son bouclier
Le troisième sa lance,
Le dernier son épée
- Que maudit soit la guerre-
Le dernier son épée.
pao a écrit:
LE VERRE VIDE

(anonyme Berry, XIVe-XVe)
Qui veut chasser une migraine
N'a qu'à boire toujours du bon.
Et maintenir sa table pleine
De cervelas et de jambon

L'eau ne fait rien que pourrir le poumon.
Boute, boute, boute, boute compagnon !
Vide-nous ce verre et nous le remplirons !


Le vin gousté par ce bon père,
Qui s'en rendit si bon garçon,
Nous fait discourir sans grammaire
Et nous rend savant sans leçon.

R

L'eau ne fait rien que pourrir le poumon.
Boute, boute, boute, boute compagnon !
Vide-nous ce verre et nous le remplirons !

R

Beuvons donc tous à la bonne heure
Pour nous émouvoir le rognon.
Et que celui d'entre nous meure
Qui dédira son compagnon !
Revenir en haut Aller en bas
Hardryan



Nombre de messages : 5932
Localisation IG : Montélimar
Date d'inscription : 20/04/2007

MessageSujet: Re: Chants militaires   Sam 27 Mar - 16:39

Citation :
MARCHE DE DIE

(Finn McCool, 1454)

Nous sommes les soldats de Dié!
Rentrant de patrouille,
par la poussière de nos routes habillés,
à travers tout le duché nous sommes allés,
prenez à témoins nos bottes usées.

Nous sommes les soldats de Dié!
Ramenant avec nous les brigands capturés,
nous honorons le serment que nous avons prêté,
contre vents et marées,
celui de protéger familles et foyers.

Nous sommes les soldats de Dié!
Rentrant de patrouille,
les mains calleuses et la gorge asséché,
d'avoir à nos ennemis,
fait goûter le fer de nos épées,
buvant une bière pour célebrer,
avec nos amis retrouvés.

Nous sommes les soldats de Dié!
Où il est de la vermine à fendre,
vous nous trouverez!
Casses-crânes et crèves-coeurs,
affectueusement nous fûment surnommés!
Et partout ou ça cogne,
vous nous verrez!
Mais sachez que ni l'amour, ni la mort,
ne sauraient nous effrayer!

Nous sommes les soldats de Dié!
Par le sang de nos ennemis,
et la sueur de nos frères,
à jamais nous sommes liés.
Telle une parenté,
aussi solide que les lames de nos épées,
tel de l'acier trempé.
Nous sommes les soldats de Dié!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chants militaires   Aujourd'hui à 10:08

Revenir en haut Aller en bas
 
Chants militaires
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chants militaires
» Les chants de la forêt
» [Perso] BIONICLE : Préférez-vous les méchants, les gentils ou les neutres ?
» T-MOLDING ou Chants queue de sapin ...
» Musiques militaires en ligne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Rôle Play du Château de Lyon :: 2 - Palais Sainct Pierre :: Collections Ducales :: Arts & Littératures-
Sauter vers: