AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [RP]Pour quelques poignées d'écus...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gerbo



Nombre de messages : 1138
Localisation IG : Montélimar
Date d'inscription : 29/01/2007

MessageSujet: [RP]Pour quelques poignées d'écus...   Sam 22 Jan 2011 - 18:54




C'est sous étendard de la Congrégation des Saintes Armées de Rome, départ prochain en Croisade oblige, que Gerbo était venu s'annoncer aux portes du Castel de Lyon.


Son uniforme noir et rouge un brin poussiéreux(résultat d'une folle cavalcade depuis Montélimar) ajouté à son air renfrogné lui donnait une allure plus belliqueuse que diplomate; après tout, par deux fois le LD venais de lui manquer de respects, il était bien décider à corriger cela avant de prendre la Route de la Savoie.

Militairement, il se présenta aux gardes en faction puis annonça le motif de sa visite :



Gardes! Je suis Gerbo de Crolles, arrière-vassal Dauphinois, Capitaine et Héraut de la Très Sainte Garde Épiscopale! Je demande à rencontrer Sa Grasce Ka Devirieux, Gouverneur du Lyonnais-Dauphiné, Vicomte de Savines et Seigneur de Saint Véran, afin de m'entretenir avec lui d'un procès inique que souhaite me voir subir un agent de la Prévoté!


Vlan, ça c'était envoyé! Quand même un brin prétentieux, il nuança un peu sa demande.

Si Sa Grasce est trop occupé pour me rencontrer, et j'imagine que c'est le cas, j'accepterai de rencontrer la personne qu'il estimera à même de dénouer cette situation.
Revenir en haut Aller en bas
Hardryan



Nombre de messages : 5932
Localisation IG : Montélimar
Date d'inscription : 20/04/2007

MessageSujet: Re: [RP]Pour quelques poignées d'écus...   Sam 22 Jan 2011 - 19:04

Le duc de Chasteau Queyras se présenta à la demande du Gouverneur, en compagnie du Prévôt.

Bonjour sire Gerbo. Alors, quel est le problème?
Revenir en haut Aller en bas
penelope



Nombre de messages : 7816
Age : 33
Localisation IG : Avec Lui, où qu'il soit !
Date d'inscription : 29/08/2007

MessageSujet: Re: [RP]Pour quelques poignées d'écus...   Sam 22 Jan 2011 - 21:04

Y'avait pas idée d'agresser ses tympans en beuglant de la sorte

Vite Dame Prévôt quelqu'un qui râle aux grilles, dépêchez-vous d'aller voir, s'agit du Sieur Gerbo...

Pénélope sortit le nez de sa pile de dossiers et lança un regard noir au Page avant de s'extirper de son siège et débouler jusqu'à l'accueil.

Gerbo Gerbo......elle avait vu son nom sur un dossier le matin même, le montilien n'aurait toujours pas réglé sees impôts et en plus il venait râler, connaissant l'homme cela interpela Pénélope.

Une fois sur place le Juge était déjà présent, nul doute que le Garde épiscopal avait du hurler fort pour ameuter tout le chäteau. Sans s'encombrer de plus et d'un ton calme et posé

Bonjour Gerbo que t'arrive-t-il ?
Revenir en haut Aller en bas
Gerbo



Nombre de messages : 1138
Localisation IG : Montélimar
Date d'inscription : 29/01/2007

MessageSujet: Re: [RP]Pour quelques poignées d'écus...   Sam 22 Jan 2011 - 21:30

Après quelques minutes d'attente, deux personnes vinrent écouter les griefs du petit Seigneur Dauphinois. Gerbo reconnu aussitôt deux anciens Gouverneurs; l'affaire semblait être prise au sérieux....

Votre Grasce, Vicomtesse Pénélope, je suis venu ici afin de m'expliquer devant les plus hautes autorités de notre Duché.
En effet, plainte pour escroquerie a été déposé à mon encontre par la Damoiselle d'Albon, or, si je ne conteste pas que je suis en infraction avec notre Coutumier, mais je demande que celui ci soit appliqué avec discernement et intelligence, qualités qui semblent cruellement manquer au Lieutenant; alors que je lui ai longuement expliqué les raisons de mon retard de paiement de l'impôt à ma ville de Montélimar, celle ci n'as pas prit la peine de discuter avec moi, et a rédigé sa plainte, comme si je m'était tu, me classant sans appel dans la case des criminels... Moi un noble du LD, un officier des Saintes Armées, vous rendez vous compte, quelle honte!


Le Héraut fit une pause dans sa plaidoirie, voulant vérifier que ces interlocuteur n'avaient point décrochés.

Êtes vous au courant de cette affaires, ou bien la découvrez vous au fil de mon récit?

Revenir en haut Aller en bas
penelope



Nombre de messages : 7816
Age : 33
Localisation IG : Avec Lui, où qu'il soit !
Date d'inscription : 29/08/2007

MessageSujet: Re: [RP]Pour quelques poignées d'écus...   Sam 22 Jan 2011 - 22:56

Bien sûr que nous sommes au courant de l'affaire et avec vous nous allons faire la lumière dessus.

Si nous reprenons tes explications dans l'ordre chronologique dans lesquelles tu en as fait part... Premièrement, tu as indiqué que tu paierais tes impôts à votre retour de voyage.
Le lieutenant Colombine a bel et bien attendu que tu sois de retour de voyage avant de te rappeler ton obligation.

Jusque là pas de mise en procès, un simple rappel de ce que tu devais faire. Cependant, tu lui as aussi tôt répondu que le paiement de tes impôts pourrait attendre après un prochain voyage en Savoie, ce qui était contradictoire avec ta promesse de règlement rapide.

Dans tes explications, tu n'as nullement mentionné qu'une prolongation pour le règlement de ta dette t'avait été accordée par la mairie de Montélimar, tu as seulement mentionné que cela pourrait ne pas la gêner outre mesure.
Sur ce point, nous n'avions que cette analyse de la situation sans que tu ne soulèves la possibilité d une entente avec la mairie. Un simple oubli de ta part qui entraina la lettre t'annonçant le dépôt de plainte à ton encontre. Ce à quoi tu as répondu que le maire était en désaccord avec une mise en procès, ce que nous avons vérifié auprès de lui.
Si tu l'avais dit plus tôt
et si tu n'avais pas insinué au Lieutenant Colombine son manque d'intelligence et de discernement, l'affaire ne serait pas allée plus loin, nous n'en serions pas là .Cette dernière fait son travail, comme tous les agents, en suivant la procédure dans les règles.

Gerbo, que tu sois vassal d'un vassal du duché ne change rien, la loi est la même pour tous, même pour les officiers des Saintes Armées pour lesquels aucune clause dérogatoire concernant le paiement des impôts n'existe en notre duché.


Enfin, je ne te permets pas d'insinuer des propos douteux envers le Lieutenant Colombine comme tu l'as fait, je pense que tu étais sous l'effet de la colère et je te demande de retirer tes paroles sur le champ, car t'adresser ainsi à l'un de mes agents revient à t'adresser ainsi au Gouverneur, tel que stipulé dans l'article
IV.2 Les compétences de la Prévôté du Livre IV : Ordonnance de la Prévôté .

Maintenant que l'affaire est réglée, que la plainte ne s'est pas rendue en cour de justice et puisque tu as sans doute à prendre la route rapidement pour accomplir tes obligations avec les Saintes Armées, si tu n'as pas d'autres questions nous aimerions nous retirer, après bien sûr avoir reçu tes excuses que je transmettrai à mon Lieutenant.
Revenir en haut Aller en bas
uriel



Nombre de messages : 3
Localisation IG : Epinal
Date d'inscription : 23/01/2011

MessageSujet: Re: [RP]Pour quelques poignées d'écus...   Dim 23 Jan 2011 - 15:35

Il avait fallu un peu de temps pour qu'un des Hauts-Dignitaires de la Garde Épiscopale se rendu au Castel de Lyon.
C'est que ce n'était pas tout près. Après s'être annoncé, et avoir demandé à un garde avec qui Gerbo était en train de s'entretenir, Uriel s'avança.
Il salua les nobles dans l'ordre de leur titre, puis enfin l'officier.


Votre Grâce, Votre Grandeur, Capitaine ...

... puis se tournant vers les deux personnes qu'il ne connaissait guère ...

... mes salutations, je suis le Frère Uriel, un des Hauts-Dignitaires de la Citadelle de la Garde.

Inutile d'en dire davantage et assommer ces gens avec la liste complète de ses titres et charges, surtout que cela eut été fort orgueilleux.

Je vais suivre ce dossier pour et à la Garde Épiscopale, dans la mesure où l'un de nos frères est concerné.
Le but de ma visite est que tout se passe bien et rentre dans l'ordre, pour tout le monde.


Ayant entendu les paroles de Penelope, il ne les releva bien sûr pas, puisqu'il n'avait pas encore tous les éléments en sa possession.
Il se contenta pour l'instant d'écouter.
Revenir en haut Aller en bas
Gerbo



Nombre de messages : 1138
Localisation IG : Montélimar
Date d'inscription : 29/01/2007

MessageSujet: Re: [RP]Pour quelques poignées d'écus...   Dim 23 Jan 2011 - 16:59

Tiens, la cavalerie arrivait; maintenant, ce serai à deux contres deux que les arguments seraient échangés.
A l'arrivé du Premier Magistrat, le Capitaine effectua le salut réglementaire.


Monseigneur, mes respects. salut

Après cela, il entreprit de répondre à la Vicomtesse de la Garde Adhemar.

Lumière sera faites sur l'affaire, je,, euh... enfin nous sommes là pour ça.

Permettez que je reprenne et détaille à mon tour cette chronologie : en premier lieux, vous parlez d'une lettre ou j'aurais indiqué que je payerai à mon retour de Montélimar? C'est exact, je m'en rappelle fort bien; par contre, avez vous la date à laquelle je l'ai envoyé?


Question mi-réthorique car la date exacte, il n'en avait que faire, seule la période importait.

Non, parce que selon ma mémoire, elle remonte à plusieurs mois; soit, bien longtemps avant l'attaque de la Savoie par Genève, et l'appel de Rome à la Croisade, n'est ce pas?
Ne peut on pas, dans ce cas, envisager que c'est en toute bonne fois que j'ai répondu au lieutenant que je payerai mes impôts à mon retour?


Et vlan, un enchainement de questions rhétoriques!

Ou alors, doit on penser que par un quelconque moyen magique je ne soit capable de pressentir les actions des hérétiques d'une ville où je n'ai jamais mis les pieds, et ce, plusieurs mois à l'avance?


Et hop, une démonstration par l'absurde!

Après cette attaque musclée, il était désormais temps de reprendre un ton plus diplomate.


Quand le Lieutenant m'as recontacté à mon retour de Montélimar, je lui ai expliqué que je ne pourrait pas payer mes impôts, tout en lui en donnant les motifs. Je ne pense pas avoir répondu que je partait en "voyage"; j'ai bel et bien dit que je partait en Croisade.
Dans cette lettre, aussi, je n'ai pas affirmé que la mairie de Montélimar me donnait un sursis pour le paiement, et j'en suis fort heureux, car il aurait alors s'agit d'un mensonge; en effet, à ce moment de l'affaire, je n'avais pas demandé l'avis du maire, nous nous étions juste croisés en taverne, ou nous avions, outre quelques paroles, échangé quelques épis de mais contre des écus. Pour moi, ces échanges, ajoutés au fait que je soit toujours échevin de Montélimar, laissaient fortement penser que la mairie de Montélimar comprenait ma situation, et acceptait de m'accorder un délai supplémentaire; voilà pourquoi j'ai utilisé une formule du style "cela ne semble pas gêner la Mairie outre mesure".

Et là, réponse m'est donné que je serai mis en accusation; comme ça, directement, sans plus de discussion! C'est là ce que je reproche au Lieutenant Colombine, sa stricte application des textes. A t'elle demandé l'avis du Maire Guccio? Non. A t'elle demandé l'avis de ses supérieurs? Ca je n'en sais rien, mais j'espère que vous allez pouvoir me le dire... A t'elle, à un moment envisagé les conséquence de ce procès? Cela aussi je l'ignore; et dans un sens, je préfèrerai que la réponse soit non, car sinon, cela voudrai dire que le Lieutenant cautionne d'envoyer en prison des gens qui partent en Croisade...

Concernant ce que j'ai insinué au Lieutenant, j'ai effectivement écrit sous le coup de la colère; néanmoins, il me semble que dans ma lettre, je n'ai pas mis en cause son intelligence, juste son excès de zèle et son discernement. Je n'ai jamais remis en cause le fait qu'elle me demande des explications, je l'ai même à ce sujet félicité de son efficacité; si si, je vous assure. Par contre, son dépôt de plainte n'aurai jamais eu lieu d'être, et c'est sa précipitation à le faire que je critique; si elle avait contacté Guccio, ou m'avait demandé de lui demander son accord, la plainte n'aurait pas attirés sur ton bureau Pénélope, et nous n'en serions pas là.

Maintenant, venons en aux questions de considération; le fait que je sois membre de l'arrière ban du Duché, ni celui que je sois membre des SA en Croisade importe peu? Ce sont la des paroles de juriste. La loi est la même pour tous, c'est un fait; mais doit elle être appliqué de la même manière à tous, je ne crois pas.
De plus, comment peut on envisager qu'un noble refuse de payer quelques écus d'impôts; Crolles est une petite Seigneurie certe, mais pas au point que je sois fauché... Mon refus de payer viens du choix de mes priorités : Montélimar serait surendetté, j'aurai alors sans doute payé ces impôts; au vu de la situation, je pense que mes écus seront plus utile en Savoie pour aider les soldats des forces coalisés. Croyez vous que si là bas je croise un soldat de l'Ost du LD qui a faim, je ne lui offrirai pas quelques miches de pain? Faut il que je rappel à tous, les nuits, comme beaucoup d'autres avant et après moi, que j'ai passé sur les remparts à défendre gratuitement ma ville? Je ne suis ni un escroc, ni un voleur, le moment venu, je paierai mes impôts.


Après sa longue démonstration, il était temps de tendre la main pour pouvoir définitivement stopper les hostilités.

Puisque cette affaire semble réglée, je suis tout à fait prêt à m'excuser auprès d'avoir mis en doute l'intelligence du Lieutenant Colombine; non seulement c'est peu courtois, mais en plus, rien ne me permettait de statuer sur son intelligence; elle a effectué son travail au pied de la lettre. J'aimerai par contre beaucoup que celle ci reconnaisse qu'elle aurait peut être du prendre le temps de mieux se renseigner avant de déposer plainte.
En ce qui concerne cet article IV.2 Les compétences de la Prévôté du Livre IV : Ordonnance de la Prévôté ., je le découvre, aillant perdu l'habitude de me plonger dans le Coutumier du LD; je n'approuve pas le principe de ce texte, puisque n'aillant jamais voulu mettre en cause le Gouverneur dans cette affaire. Néanmoins, dans le prochain courrier que je vais lui envoyer, je tacherai de m'excuser d'avoir pu l'atteindre en critiquant les choix d'un agent de la prévôté...

Avant de reprendre la route, maintenant je suis ici, il y a en effet un sujet que j'aimerai discuter avec le conseil ducal.
Il y a quelques mois de cela, Monseigneur Eavan, Vidame de Provence, et moi même, Capitaine Épiscopal de Provence, étions venu pour rencontrer le Gouverneur, qui à l'époque était Geoffroy, celui qui par la suite fut désigné par l'épithète du Tyran; le sujet que nous souhaitions débattre concernait la coopération entre l'Ost et la GE. Suite à une maladie de Monseigneur Eavan, et aux mobilisations qui nous éloignèrent du Dauphiné, jamais cette discution ne put avoir lieux; aujourd'hui, est il possible de la reprendre?



Revenir en haut Aller en bas
penelope



Nombre de messages : 7816
Age : 33
Localisation IG : Avec Lui, où qu'il soit !
Date d'inscription : 29/08/2007

MessageSujet: Re: [RP]Pour quelques poignées d'écus...   Dim 23 Jan 2011 - 17:34

Sa longue tirade terminée, elle aurait bien avalé un verre d'eau mais ce ne fut que partie remise car un homme qu'elle ne connaissait pas vint au secours de son Capitaine. Frere Uriel... Frere Uriel... ce nom ne lui était pas inconnu, sans doute lui qui avait accompagné sa Lily durant son séminaire.
Pénélope le salua de la tête et toujours aussi calmement enchaina


Bonjour Frère Uriel, enchantée je suis Pénélope Prévôt du Lyonnais-Dauphiné, et comme tout bon Prévôt je suis chargée de faire respecter les lois dans mon Duché. Puisqu'a priori vous avez suivi la conversation vous avez donc aisément compris de quoi il s'agissait n'est-ce pas ?


Elle marqua une légère pause puis reprit


Le Sieur Gerbo que je connais depuis longtemps n'est en aucun cas un escroc je vous l'accorde largement, et par chance la majorité des Lyonnais-Dauphinois n'en sont pas non plus.
Vous m'approuvez sûrement quand je vous dis que la loi est la même pour tous,
que ce soit pour les officiers des Saintes Armées comme pour nos soldats qui eux aussi sont sur le front hors du Duché depuis plus d'un mois maintenant et pour lesquels aucune clause dérogatoire, concernant le paiement des impôts, n'a été mise en place.

Elle se doutait bien que son interlocuteur n'était pas la moitié d'un imbécile et au fond de lui approuvait ses dires, elle espérait juste qu'il le reconnaitrait.

Je me permets néanmoins de soutenir le travail de mon Lieutenant, qui je le répète n'a fait que son devoir, elle ne manque donc ni d'intelligence ni de discernement. Maintenant, comme j'ai appris il y a peu qu'il y avait eu "entente" entre le Bourgmestre de Montélimar et un de ses adminisrés, cette affaire relève du temporel et non du spirituel, donc ne soyez pas inquiet tout sera réglé dans la bonne foi Aristotélicienne comme je l'ai dit au Capitaine Gerbo précédemment.

Puis elle se tourna vers Gerbo, écouta avec attention et lui répondit aussitôt

Je constate que c'est bien le manque de communication qui nous réunit ici et cela est bien dommage, saches qu'en ce qui me concerne cela amènera une longue réflexion pour l'avenir.
Quant à la discussion que tu évoques,
j'espère que Monseigneur Eavan est à présent rétablie, et si vous le souhaitez elle peut reprendre bien entendu, il suffit que j'en informe mon Gouverneur.
Revenir en haut Aller en bas
uriel



Nombre de messages : 3
Localisation IG : Epinal
Date d'inscription : 23/01/2011

MessageSujet: Re: [RP]Pour quelques poignées d'écus...   Dim 23 Jan 2011 - 19:15

Uriel se campa de manière neutre - comme d'habitude d'ailleurs - pour écouter chaque partie. Comme il l'avait fait de nombreuses fois, on ne pouvait émettre un avis avant de connaître l'avis et les doléances de chacun.

Enchanté, Vicomtesse Pénélope.
De fait, j'ai suivi la fin de la conversation et ayant entendu chacun j'ai pu me faire un avis.

Pour commencer, il est vrai que la Garde Episcopale a un traité spécifique avec le Lyonnais-Dauphiné, mais en aucun cas celui-ci ne mentionne une quelconque dispense concernant le paiement des impôts.
J'ai eu à échanger quelques pigeons avec le lieutenant Colombine qui, ma foi, m'a fourni réponse à mes interrogations et ce de la manière la plus correcte.

Maintenant, il est vrai aussi que la vie d'un soldat, et encore plus celle d'un soldat des Saintes-Armées n'est pas une sinécure.
De par le fait de courir à droite et à gauche se battre contre l'hérésie, on accumule difficilement les écus - revenir de croisade et devoir payer des dizaines d'écus est frustrant car on se rend compte qu'on est allés se battre indirectement pour les siens, suant sang et eau, payant pain et maïs à des prix prohibitifs, pour par la suite se faire taxer quand même.
Notez que je ne fais que souligner le fait, c'est une constatation d'ordre global dans les Royaumes et non un reproche déguisé.

Il marqua une pause, assez courte, puis rebondit sur les paroles du Prévôt, les regardant tour à tour.

La communication ... oui voilà bien un élément important ; par celle-ci peuvent être évitée de nombreux conflits et guerres, quels qu'ils soient.

Capitaine, je vous ai entendu dire que cela sera réglé en temps et en heure, à votre retour je suppose.
J'ai également entendu mentionner la défense gratuite de la ville, c'est bien ; voilà un point qu'il faudra reprendre dans le traité qui est un peu ancien, maintenant.
Je compte également sur votre discernement pour étaler les phrases qui atténueront le conflit entre le Lieutenant Colombine et vous-même.
Vous me connaissez, je ne suis pas du style à forcer la main, laissant à chacun son libre-arbitre, je vous fais donc entière confiance sur tous ces points.

Dame Pénélope, je suppose dès lors que ladite plainte ne recevra pas le sceau final du procureur.

Chacun ayant exposé ici librement ses pensées, je gage que tout soit clair. Cela convient-il à tout le monde ?

Revenir en haut Aller en bas
penelope



Nombre de messages : 7816
Age : 33
Localisation IG : Avec Lui, où qu'il soit !
Date d'inscription : 29/08/2007

MessageSujet: Re: [RP]Pour quelques poignées d'écus...   Dim 23 Jan 2011 - 21:09

Le Prévôt était toujours à l'écoute des dires de tous et de chacun et avant de donner congé aux deux membres de la GE, il se permit d'ajouter.

Une dernière précision, sachez que tout dossier monté par un Agent est transporté par le Prévôt lui-même sur le bureau du Procureur, si nous discutons ici c'est parce que le dit dossier est en suspens puisqu'encore dans le bureau de Montélimar, sinon il n'y aurait pas matière à débattre.
Puis vous savez, bon nombre de nos soldats et agents défendent nos villes en abandonnant leur soldes et malgré cela ils règlent leurs impôts, car nous sommes tous libres de refuser d'être payés, mais nous avons tous l'obligation de respecter les lois qui nous régissent.


Tout en esquissant un sourire courtois, Pénélope fit signe à un Page de se préparer à raccompagner les deux hommes jusqu'aux grilles de Pierre-Scize, mais ne manqua pas de rajouter pour conclure.

Gerbo je ne doute pas que tu présenteras tes excuses à mon Lieutenant, à présent je m'en vais de ce pas m'entretenir avec le Gouverneur au sujet de notre réunion.
Monseigneur, je vous souhaite bonne route, qu'Aristote vous garde !

Tout en les saluant Pénélope prit le Juge par le bras en l'entrainant vers les bureaux du Conseil, en chemin elle en profiterait pour lui parler d'un dossier sur lequel elle s'arrachait le peu de cheveux qui lui restait.
Revenir en haut Aller en bas
uriel



Nombre de messages : 3
Localisation IG : Epinal
Date d'inscription : 23/01/2011

MessageSujet: Re: [RP]Pour quelques poignées d'écus...   Lun 24 Jan 2011 - 20:08

Les choses semblèrent bien se terminer, ce qui fut parfait.
Uriel apprécia la sagesse de chacun ; de fait il détestait devoir commencer à tergiverser, c'était tout aussi bien comme cela.

Fort bien, je vous remercie, Dame. Voilà donc l'affaire entendue.
Recevez la grâce du Très-Hauts et des Prophètes, Vicomtesse Pénélope et bonne continuation à vous.

Ayant eu maintenant vent de cette réunion, il demanderait à Gerbo : quid. Si c'était pour un éventuel traité, ce serait bien que Nouchka les y suive, afin qu'elle fasse son écolage ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP]Pour quelques poignées d'écus...   Aujourd'hui à 8:54

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP]Pour quelques poignées d'écus...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une nuée de voix pour quelques secrets
» CoD 7 : pour quelques images de plus
» [RP] A la recherche de l'Ether - Consécration de l'Eglise de Fourvières
» [RP] Euh Gandalf... Le Mordor c'est à droite ou à gauche ?
» Livrée exclusive pour quelques semaines pour la PAF

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Rôle Play du Château de Lyon :: 0 - Enceinte :: Les portes de la ville - Orientation générale-
Sauter vers: