AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Villes et duché du Lyonnais-Dauphiné

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MacCornell

avatar

Nombre de messages : 2924
Localisation IG : Embrun
Date d'inscription : 29/11/2007

MessageSujet: Villes et duché du Lyonnais-Dauphiné   Ven 15 Avr 2011 - 11:04

Le Lyonnais-Dauphiné

Citation :
Armes du Gouverneur







Spoiler:
 
Sceaux du Gouverneur





Étendards pour les habitants





Héraldisme

Duché du Lyonnais-Dauphiné


Description du blason:

Écartelé : en 1 et 4, de gueules au lion d'argent et au chef cousu d'azur chargé de trois lys d'or, qui est de Lyonnais ; en 2 et 3, d'or au dauphin d'azur crêté, barbé, loré, peautré et oreillé de gueules, qui est de Dauphiné.

Cri:
Sainct Georges et Dalphiné !


Devise:
Melius mori quam feodari


Nom des habitants: Lyonnais-dauphinois, Lyonnais-dauphinoise

Revenir en haut Aller en bas
MacCornell

avatar

Nombre de messages : 2924
Localisation IG : Embrun
Date d'inscription : 29/11/2007

MessageSujet: Re: Villes et duché du Lyonnais-Dauphiné   Ven 15 Avr 2011 - 11:05

Citation :
Armes du Bourgmestre


Spoiler:
 

Sceaux du Bourgmestre


Citation :
+S:MUNICIPALITE:DE:BRIANCON


Étendards pour les habitants




Héraldisme

Ville de Briançon dans le Lyonnais-Dauphiné

Ancien nom: Brigantium

Description du Blason:

D'azur à la herse en pal d'or.

Cri:
Qu'ils nous haïssent pourvu qu'ils nous craignent


Devise:
Petite ville, grand renom



Nom des habitants: briançonnais - briançonnaise


Rang historique :


Seigneuries historiques :





Généralités historiques

  • Ancienne station romaine de Brigantium, mentionnée dès le 8ème.
  • Ancien chef-lieu de la principauté du Briançonnais qui obtint son autonomie par la charte de 1343 accordée par le dernier Dauphin, Humbert Il, confirmée jusqu'en 1789.
  • A partir de cette charte, Briançon devint le centre de la "république des Escartons", apparentée aux républiques italiennes (les Escartons étaient des assemblées locales élues).
  • Ville de garnison importante, Briançon fut fortifiée en 1690 d'une enceinte bastionnée par le maréchal Catinat; Vauban fit renforcer cette défense en 1692, et reconstruire le château médiéval.


Vestiges préhistoriques et antiques




Architecture civile

  • Ville d'art et d'histoire.
  • Citadelle de Vauban** 1692 et ses puissants remparts (MH et SI) : porte de Pignerol et colombier, portes Dauphine, d'Embrun, poudrière des Cordeliers et son enceinte, porte de la Durance, clocher du Son de Serre, chemin de ronde, poudrière est et son enceinte, parties de remparts.
  • Ville ancienne* intacte et fortifications (SI) : chemin de ronde, rues pittoresques à canalisation centrale ouverte telles la Grande Gargouille* et la rue Mercerie.
  • Maison des "Templiers" (IMH), Renaissance.
  • Ancienne Maison du Roi, salle d'audience du tribunal et son décor (IMH), 49 rue de la Grande-Gargouille.
  • Maison des Têtes (IMH), 13 Grande-Rue.
  • Portail à vantaux et fenêtre sculptée (IMH), 37 rue de la Grande-Gargouille.
  • Hôpital avec une belle porte 1714.
  • Campanile-beffroi.
  • Portant la cloche du "Son du Serre".
  • Mairie 18ème, aux voûtes épaisses.
  • Portail et fenêtre à motif sculpté (IMH) rue de la Grande-Gargouille.
  • Grand cadran solaire 1823, restauré, place d'Armes.
  • Colossale statue "la France" par Bourdelle.
  • Buste par Basset.
  • Pont d'Asfeld* 1731 (MH) : belle arche sur la Durance.
  • Nombreux forts et redoutes dans les environs : plans de Vauban pour ceux des Trois Têtes (MH et IMH), de Randouillet (IMH), de Point-du-Jour, du Dauphin, des Salettes (IMH), de l'Infernet, fort d'Anjou (IMH); redoute du Point du Jour (IMH).
  • Fontaine des Soupirs* (IMH).
  • Fort de la Croix-de-Toulouse* (SI) : bâtiments militaires, oratoire Notre-Dame-de-la-Délivrance, croix, table d'orientation.
  • Téléphérique militaire de Terre-Rouge ou des Gondrans (IMH) : recettes inférieure et supérieure, 10 pylônes (également sur Cervières).


Architecture sacrée

  • Collégiale Notre-Dame* 18ème (MH), dans la ville haute, selon des plans de Vauban : bâtiment vaste et lourd, 2 lions de pierre au portail subsistent de l'église précédente, plusieurs autels dorés et polychromes, tapisserie 16ème, Christ 17ème en bois peint, ornements sacerdotaux 18ème, fonts baptismaux sur-montés d'un groupe 18ème, 2 clochers carrés à coupoles ; cadran solaire 1719 sur la tour gauche.
  • Ancienne église des Cordeliers* 14ème (IMH) : façade austère, nef gothique* 14ème, fresques 15ème/16ème représentant Adam et Ève, dans l'ancienne sacristie, voûtes peintes ; cadran solaire 1795, restauré sur la façade méridionale.
  • Ancienne chapelle des Pénitents Noirs : clocher 15ème (IMH).
  • Ancien couvent des récollets (ancienne caserne du Muy) (IMH).
  • Église à Pont-de-Cervières 19ème : pietà 16ème, cadrans solaires 18ème/19ème.
  • Alentour nombreuses chapelles pour la plupart à nef unique et de style gothique tardif.
  • Église 19ème à Saint-Blaise.
  • Oratoire de Notre-Dame-de-la-Délivrance et croix (SI), sur l'Eperon de la Croix-de-Toulouse.


Musées

  • A la mairie, charte* de 1343 et portraits*, cadastre* de 1593.
  • Bibliothèque A.Albert, histoire locale, herbier alpin et minéraux.
  • Musée de la Mine.
  • Musée du Temps : du premier cadran solaire à l'horloge atomique, plus de 200 objets.
  • Musée du Ski, à la Maison du Parc.


Sites

  • Des remparts, vue** sur la vallée de la Durance, le Pelvoux et la Barre-des-Écrins.
  • De la vallée de la Guisane, vue sur la ville haute dans son enceinte.
  • Plateau des Trois-Têtes.
  • Cluse de la Durance Bois de l'Infernet.
  • Maison du Parc national des Écrins.


Ressources et productions

  • Charcuterie.
  • Le pelvoux, fromage de vache.
  • Huile d'amande.
  • Cures et post-cures, à Forville.


http://fr.wikipedia.org/wiki/Brian%C3%A7on
http://fr.geneawiki.com/index.php/05023_-_Brian%C3%A7on
http://www.briancon-online.com/historique.htm



Nota Bene : * : Notoire - ** : Exceptionnel - IMH : Inscrit Monument Historique - MH : Monument Historique - SI : Site Inscrit - SC : Site Classé


Dernière édition par MacCornell le Lun 17 Oct 2011 - 13:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MacCornell

avatar

Nombre de messages : 2924
Localisation IG : Embrun
Date d'inscription : 29/11/2007

MessageSujet: Re: Villes et duché du Lyonnais-Dauphiné   Ven 15 Avr 2011 - 11:06

Citation :
Armes du Bourgmestre


Spoiler:
 

Sceaux du Bourgmestre


Citation :
+S:MUNICIPALITE:DE:DIE


Étendards pour les habitants



Héraldisme

Ville de Die dans le Lyonnais-Dauphiné

Anciens noms:
- Dea Aug(usta) Andarta (Long : Recherches sur les Vocontiens, 382)
- Col(onia) Dea Aug(usta) Voc(ontiorum), IIIe siècle (ibid., 77)
- Civitas Voc[ontiorum], 245 (ibid., 381)
- Civitas; Dea Vocontiorum, 333 (Itin. à Burdeg.)
- Venatores Deensium (Long : ibid., 390)
- Ad Deam Augustam Vocontiorum (ibid., 403) - Civitas Deensium, Ve siècle (Noticia Gall., 169)
- Urbs Diensis, VIe siècle (Grégoire de Tours, IV, 45)
- Dea, 614 (Element. jur. can., Il, 416)
- Dia, 1086 (Cartulaire de Romans, 161)
- Dia, 1157 (Cartulaire de Saint-André-le-Bas, 297)
- Civitas Dia, 1165 (Cartulaire de Die, 28)
- Diensis civitas, 1168 (ibid., 20)
- Cives Diensis, 1218 (ibid., 19)
- Civitas Diensis, 1321 (ibid., 80)
- Dya, 1374 (Cartulaire de Romans, III, 204)
- Dye, 1575 (Mémoires des frères Gay).

Description du Blason:

De gueules au château d'or donjonné de trois tours du même, celle du centre plus élevée, le tout crénelé, maçonné, ouvert et ajouré de sable.


Cri:

[img][/img]


Devise:

[img][/img]



Nom des habitants: diois, dioise


Rang historique :

Seigneuries historiques :





Généralités historiques

  • Capitale des Voconces.
  • Au 11ème passe sous la suzeraineté des empereurs d'AIlemagne, puis des évêques de Die.
  • Au 15ème fut réuni à la France, puis ravagé lors des guerres de Religion.
  • Abbaye Notre-Dame au "Vas Croissant", huitième et dernière fille de l'abbaye de Bonnevaux (Isère).


Vestiges préhistoriques et antiques

  • Nombreuses découvertes gallo-romaines* : autels, statues, bijoux, monnaies, stèles, inscriptions.
  • 3 autels* tauroboliques du 3ème (MH).
  • Passage de l'aqueduc romain sous le rempart.


Architecture civile

  • Restes des remparts* d'origine gallo-romaine 3ème/4ème, restaurés au moyen-âge : tour carrée et courtines est, tour ronde, boulevard du Gagnard, partie nord des remparts (MH); porte Saint-Marcel 3ème (MH), porte Sainte-Agathe 13ème, ancien arc*, dalles et épitaphes d'époque romaine.
  • Maison Renaissance dite de Diane de Poitiers.
  • Vieilles demeures* avec voûtes 15ème, façades 16ème/18ème, escaliers à vis, plafonds peints.
  • Maison "du notaire Chambron", allées d'accès, cours et jardin (IMH), place du Marché.
  • Tribunal et mairie (mosaïque) dans l'ancien palais épiscopal.
  • Presbytère : salon chinois (IMH).
  • Buste de la comtesse de Die, poétesse 13ème.
  • Château Saint-Laurent (IMH), au hameau Chamarges-et-Saint-Laurent.
  • Châteaux ruinés d'Aurel et de Purgnon.


Architecture sacrée

  • Ancienne cathédrale Notre-Dame-de-l'Assomption 11ème/13ème (MH), démolie par les protestants, reconstruite au 17ème : clocher-porche 12ème de 3 étages, avec chapiteaux* sculptés, tympan représentant la Crucifixion ; nef 13ème de 6 travées ; mobilier*, boiserie du choeur, chaire en bois sculpté ; sacristie 11ème.
  • Ancienne abbaye cistercienne de Valcroissant 1188 (exploitation agricole) ; bâtiments subsistants (MH et SI) : abside d'origine, voûte en berceau, rosace romane, chaire, boiseries du choeur, maître-autel 17ème; traces de peintures du 12ème au 14ème, salle capitulaire couverte d'une croisée d'ogives, réfectoire.
  • Ancienne chapelle des jésuites 1697, temple protestant depuis 1832 : porte d'entrée Louis XIV sculptée et vantaux* (IMH), chaire 17ème.
  • Chapelle Saint-Nicolas 12ème de l'ancien palais épiscopal (mairie) : fresques médiévales, mosaïque romane* 12ème, vision du monde terrestre ; papiers imprimés peints à la gouache début 18ème sur certains murs.
  • Vestiges de l'église des Cordeliers : abside polygonale 15ème.
  • Chapelle (quartier Saint-Laurent) : peintures rustiques 18ème.
  • Chapelle de l'hôpital, ancienne église des dominicains 18ème.
  • Presbytère : salon chinois, peintures 18ème.
  • Chapelle Notre-Dame-d'Espérance de Purgnon 19ème, ancienne tour du château restaurée et convertie en chapelle.


Musées

  • Musée d'histoire et d'archéologie*, dans un hôtel 17ème : collections archéologiques importantes.
  • Musée de la Clairette de Die à la cave coopérative : outillage, vinification, historique, dégustation; spectacles audiovisuels.
  • Maquette en relief des hauts plateaux du Vercors : au col de Rousset.
  • Jardin des Découvertes : des centaines de papillons exotiques en liberté ; centre de démonstration de culture hydroponique.


Sites

  • Abords de l'ancienne abbaye de Valcroissant (SI).
  • Au confluent de la Drôme et de la Meyrosse.
  • Sentier forestier de Justin, nombreux lacets.
  • Panorama de la Croix de Justin (1004 m) : table d'orientation.
  • Col du Rousset; table d'orientation.
  • Forêts de Ménil.
  • Sources de Rays.


Ressources et productions

  • Anciennes carrières de pierre de taille et de pierre meulière.
  • Anciens établissements thermals.
  • Vigne, lavande, arbres fruitiers, céréales.
  • Bovins, ovins, caprins.
  • Volailles.
  • Vin AOC* "Clairette de Die", "Crémant de Die", Vins de Châtillon.
  • Cave coopérative : visites commentées, expositions; foire aux vins.
  • Caveau de dégustation, visites.
  • Picodon.
  • Noix.
  • Coopératives agricole, céréalière, vinicole et laitière.
  • Scieries.
  • Entreprises - Vins : Sud-Est Appellations (Clairette).


http://fr.wikipedia.org/wiki/Die_%28Dr%C3%B4me%29
http://fr.geneawiki.com/index.php/26113_-_Die


Nota Bene : * : Notoire - ** : Exceptionnel - IMH : Inscrit Monument Historique - MH : Monument Historique - SI : Site Inscrit - SC : Site Classé


Dernière édition par MacCornell le Lun 17 Oct 2011 - 13:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MacCornell

avatar

Nombre de messages : 2924
Localisation IG : Embrun
Date d'inscription : 29/11/2007

MessageSujet: Re: Villes et duché du Lyonnais-Dauphiné   Ven 15 Avr 2011 - 11:07

Citation :
Armes du Bourgmestre


Spoiler:
 

Sceaux du Bourgmestre


Citation :
+S:MUNICIPALITE:D:EMBRUN


Étendards pour les habitants






Héraldisme

Ville de Embrun dans le Lyonnais-Dauphiné

Description du Blason:

De gueules à la croix d'argent.

Anciens noms:
- Eburodunum
- Ambrun

Cri:

[img][/img]


Devise:
Embrun la sereine, Embrun la sauvage



Nom des habitants: embrunais, embrunaise


Rang historique :


Seigneuries historiques :





Généralités historiques

  • Anciennement "Eburodunum", une des principales villes des Caturiges, étape sur la voie romaine de Briançon à Arles.
  • Siège d'un évêché fondé au 4ème par saint Marcellin, puis d'un archevêché.
  • Les archevêques étaient seigneurs temporels conjointement avec les Dauphins.
  • Ils portaient le titre de princes et battaient monnaie.
  • La dignité de chanoine de la cathédrale d'Embrun, conférée à Louis XI, fut transmise à ses successeurs et actuellement au président de la République.


Vestiges préhistoriques et antiques




Architecture civile

  • Tour Brune* (MH) : ancien donjon carré 12ème des archevêques, 4 étages à salles voûtées (caserne de Laharpe).
  • Vestiges des anciens remparts.
  • Ancien archevêché, cours (IMH).
  • Maison 12ème en face de la cathédrale (IMH).
  • Maison des Chanonges 12ème (MH).
  • Ancien hôtel des Gouverneurs : porte Renaissance* à vantaux (MH) ; façade (IMH).
  • Maison (IMH), 6 rue de la Liberté.
  • Immeuble (IMH), 29 rue Clovis-Hugues.
  • Cadrans solaires.
  • Vieilles fontaines (IMH), place Eugène-Barthelon, rue de l'Hôpital 18ème, rue de la Liberté, rue Principale 16ème.
  • Jardin de l'Archevêché (SI), aménagé en jardin public.
  • Barrage de Serre-Ponçon 1959 (SI).


Architecture sacrée

  • Ancienne cathédrale Notre-Dame** 12ème (MH), restaurée 20ème : pas de transept, clocher lombard, porte ouest romane (pierres bicolores, tympan peint); porche nord tympan sculpté, dit le Réal; 4 colonnes soutenues par des lions; intérieur en pierres blanches et noires alternées, vitraux* 15ème/16ème, nef voûtée d'ogives; peintures murales 15ème, orgues 1465 restaurées récemment, fonts baptismaux 11ème, stalles 15ème, trésor et ornements liturgiques", triptyque allemand 16ème.
  • Ancien couvent des Cordeliers* 15ème (aujourd'hui syndicat d'initiative) : voûtes gothiques, 4 chapelles latérales couvertes de peintures murales 15ème/16ème (MH); réfectoire et bâtiments conventuels (IMH).
  • Ancien couvent des visitandines (hôpital actuel).
  • Ancien collège des jésuites, en partie démoli.
  • Chapelle du mont Saint-Guillaume, au bord d'un petit lac : reliquaire de la main du saint (pèlerinage 2ème dim. Juill.).
  • Chapelles dans les hameaux : Les Séyères, Le Château-Caléyère, Caléyère, Les Bonnafous, Le Petit-Puy.


Musées

  • Trésor de la cathédrale* : ornements sacerdotaux 15ème/18ème, orfèvrerie, tableaux.


Sites

  • Site* de la ville, sur un promontoire dominant la Durance.
  • Plaine alluvionnaire de la Durance dite "Sous le Roc" (SC) : 2 km de long sur 1 km de large.
  • Lac de Serre-Ponçon* (SI).
  • Rives de la Durance.
  • Panoramas multiples de l'environnement.
  • Parc national des Écrins**.


Ressources et productions

  • Exploitation forestière.
  • Élevage.
  • Charcuterie, tomme, champignons.
  • Industrie alimentaire.



http://fr.wikipedia.org/wiki/Embrun_%28Hautes-Alpes%29
http://fr.geneawiki.com/index.php/05046_-_Embrun
http://www.ville-embrun.fr/la_commune/histoire_de_notre_commune



Nota Bene : * : Notoire - ** : Exceptionnel - IMH : Inscrit Monument Historique - MH : Monument Historique - SI : Site Inscrit - SC : Site Classé


Dernière édition par MacCornell le Lun 17 Oct 2011 - 13:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MacCornell

avatar

Nombre de messages : 2924
Localisation IG : Embrun
Date d'inscription : 29/11/2007

MessageSujet: Re: Villes et duché du Lyonnais-Dauphiné   Ven 15 Avr 2011 - 11:08

Citation :
Armes du Bourgmestre


Spoiler:
 

Sceaux du Bourgmestre


Citation :
+S:MUNICIPALITE:DE:LYON


Étendards pour les habitants



Héraldisme

Ville de Lyon dans le Lyonnais-Dauphiné, Capitale du Lyonnais

Anciens noms:
- Lugdunum
- Loudoun
- Lion

Description du Blason:

De gueules au lion d'argent au chef cousu de France.

Cri:
Avant avant lion le melhor


Devise:
Virtute duce, comite fortuna



Nom des habitants: lyonnais - lyonnaise


Rang historique :


Seigneuries historiques :





Généralités historiques

  • Fondé en 43 av.J.-C.Par Lucius Munatius Plancus, Lugdunum devient sous Agrippa le grand carrefour des voies romaines en Gaule et fut doté par Auguste de nombreux monuments.
  • Le christianisme y apparut sous Antonin et fut persécuté : martyres de saint Pothin et sainte Blandine en 177.
  • Après avoir vaincu son rival Albin aux environs de la ville en 197, Septime Sévère l'incendia et fit égorger les chrétiens dont l'évêque Irénée.
  • Envahi par les Burgondes en 457, par les Francs en 534, Lyon fut rattaché à la Lotharingie à la mort de Charlemagne en 843.
  • A la fin du 10ème l'archevêque de Lyon s'empara du pouvoir temporel.
  • Cette autorité, contestée par les bourgeois de Lyon en 1274, entraîna le rattachement de la ville à la France en 1312 avec création d'un consulat par Philippe le Bel.
  • Le 15ème fut une période de prospérité : 2, puis 4 foires accordées par le roi en firent un carrefour commercial et bancaire international (bourse la plus ancienne de France).
  • Les guerres de Religion entraînèrent des massacres : "les vêpres lyonnaises".
  • Mais le 17ème vit l'épanouissement de la soierie qui atteignit son apogée au 18ème et prit un nouvel essor avec l'invention de Jacquard en 1802.
  • Pendant la Révolution, Lyon se souleva contre Paris et subit une terrible répression dirigée par Collot d'Herbois, Couthon et Fouché.
  • Au 19ème l'industrie de la soie domina la vie lyonnaise, mais la misère de la condition ouvrière entraîna la "révolte des Canuts" (les ouvriers de la soie) en 1831 et 1834.
  • Le 20ème est marqué par le rôle de "capitale de la Résistance" joué par Lyon, et par les règnes de ses maires : Édouard Herriot 1905-1957, et Louis Pradel 1957-1976.
  • Siège de l'archevêque "Primat des Gaules".
  • Au confluent du Rhône et de la Saône dont les alluvions, ou terreaux, entassées au pied de la colline de la Croix-Rousse ont formé une presqu'île ; Lyon s'est construit sur les deux rives de ces fleuves.
  • Cette situation explique le développement successif et la délimitation précise des quartiers de Lyon qui sont décrits par centres d'intérêt ; on verra ainsi en suivant : Ville ancienne ; Ville commerçante et artisanale ; Ville moderne ; Ville contemporaine.
  • La ville ancienne, romaine et médiévale, occupe la colline de Fourvière au pied de laquelle se sont développés du 15ème au 17ème les quartiers Saint-Jean, Saint-Georges et Saint-Paul.
  • Ville commerçante et artisanale : celle-ci s'est développée du 16ème au 19ème sur la presqu'île rattachée à la colline de la Croix-Rousse, ancien fief des canuts, et s'étend sur les quartiers des Terreaux, de la Bourse, de Bellecour et de Perrache.
  • Elle est encore aujourd'hui le cœur de la ville.
  • Ville moderne : elle a commencé dès le 19ème à se développer sur la rive gauche du Rhône : au nord le quartier résidentiel des Brotteaux, à l'est le quartier ouvrier de la Guillotière, au sud le quartier universitaire, les quartiers de la Mouche et Gerland.
  • Ville contemporaine : elle se développe a la périphérie : au nord La Duchère, à l'est La Part-Dieu, au sud le quartier des Etats-Unis, à l'ouest la colline Saint-Irénée.
  • 4 juillet 1987 : condamnation à perpétuité de Klaus Barbie, ancien chef de la Gestapo lyonnaise.


Vestiges préhistoriques et antiques

  • Ville ancienne (3 ha) : ensemble archéologique** de Fourvière (MH) : théâtre et Odéon gallo-romains ; temple de Cybèle (MH).
  • Amphithéâtre fédéral romain an 19 (MH), dans le Jardin des Plantes ; thermes (vers an 50) ; voie romaine pavée ; vestiges des mausolées romains de Trion (MH), place de Choulans ; substructions d'édifice gallo-romain (MH), lieudit "La Sarra".
  • Vestiges du site archéologique de Saint-Just (MH).
  • Vestiges d'édifice antique souterrain : 2 salles avec puits d'accès (MH), 1 place des Minimes.
  • Parties du mur romain dit "Mur Cléberg" (MH).
  • Vestiges de l'aqueduc gallo-romain du Gier, enclavés dans le fort Saint-Irénée (MH) et rue Roger-Radisson (IMH) ; réservoir d'eau gallo-romain : 2 bassins de décantation, rue Roger-Radisson; fontaine du Verbe Incarné qui servait à l'alimentation en eau du quartier, installée place du Trion ; réservoir de l'aqueduc (MH) dans le lycée de filles ; vestiges du réservoir d'aqueduc "de l'Angélique" (IC).
  • Égout romain rue Roger-Radisson et 3 place de Fourvière (MH).


Architecture civile

  • Le centre historique de Lyon (environ 500 ha) est Inscrit au "Patrimoine mondial" de l'UNESCO (1998) ; il est (SI).
  • Il comprend le Vieux Lyon, entre la Saône et la colline de Fourvière, ancien centre de la cité; la presqu'île qui comprend la place Bellecour et les quartiers centraux et commerçants; les 2 collines : Fourvière qui domine les quartiers anciens, surmontée de la basilique 19ème, la Croix-Rousse, quartier des canuts.
  • Les quartiers anciens de Saint-Jean, Saint-Georges et Saint-Paul sont classés Secteur Sauvegardé.
  • Ensemble urbain constitué par les quais et les ponts de la Saône et les immeubles qui la bordent, entre le pont de l'Homme de la Roche et le viaduc du chemin de fer de la gare Perrache (SI).
  • Ville ancienne : nombreuses rues avec maisons** 15ème/17ème (secteur sauvegardé); rue du Boeuf : Tour rose Renaissance : ensemble d'immeubles autour de jardins suspendus, haute tour, escalier à vis, fenêtres en plein cintre.
  • Rue Gadagne : hôtel d'Amédée de Pierrevive 16ème (MH) (musées).
  • Rue de la Bombarde : maison du Chamarier, la première de style Renaissance.
  • Place du Change : maison Thomassin : façade gothique.
  • Rue Juiverie : maison des Bullioud (MH), hôtel Paterin 16ème; maison Philibert Delorme : galerie sur trompes; maison Dugas : façade à bossages début 17ème, têtes de lions ; hôtel de Gadagne début 16ème : belle façade, galeries, jardin suspendu (musée d'histoire de la ville); Petit collège 1730 : escalier à 4 piliers; le père Lachaise y fut recteur (mairie annexe du Vème).
  • Quai de Bondy; quai de Pierre Scize : école vétérinaire 18ème (la plus ancienne du monde); quai Fulchiron, maison Blanchon 1845 par Bossan, néo-gothico-mauresque.
  • Ruelle Punaise : égout médiéval à ciel ouvert.
  • Maison de la Bréda, dite "maison Pauline Jaricot, accès, chapelle et jardin (IMH), 42 montée Saint-Barthélemy.
  • Maisons* 15ème et 16ème rue Saint-Jean : façades, cours intérieures, galeries, puits.
  • : hôtel d'Estaing 16ème (MH), Maison des Avocats 16ème : galerie à arcades* ; Grande traboule, 54 rue Saint-Jean.
  • Maison (IMH), 11 rue Saint-Jean : galeries sur cour, allée d'accès et puits.
  • Rue Sainte-Croix ; rue Lainerie : au n° 14, maison Claude Debourg : façade gothique flamboyant 1516.
  • Rue de la Baleine : n° 1, maison 15ème, façade*, puits dans la cour ; maison 18ème, n° 5.
  • Place Saint-Paul.
  • Impasse Turquet : galeries médiévales.
  • Édifices monumentaux** : ancien archevêché 15ème (palais Saint-Jean), transformé par Soufflot en 1750, puis par Chenavard (MH).
  • Hôtel du gouvernement 16ème.
  • Hostellerie du Gouvernement : puits sous dais à coquille.
  • Grand palais 15ème.
  • Hôpital de l'Antiquaille d'origine 15ème.
  • Loge du Change 1630, reprise par Soufflot en 1748 (IMH) (église réformée).
  • Hôtel-de-ville : façade remaniée en 1700 par Mansart; cour d'honneur.
  • Palais de justice 1842 par Baltard.
  • Monument de L.Mourguet, père de Guignol.
  • Jacquemart, horloge-enseigne, rue de l'Hôtel-de-ville.
  • Fort Saint-Irénée 1831/41 (Ecole nationale supérieure des Sciences et techniques du théâtre).
  • Environ 320 traboules menant d'une rue à l'autre à travers les immeubles.
  • Ville commerçante et artisanale : ancien château de La Tourette : portail Renaissance* (MH).
  • École de tissage.
  • Les traboules*, passages couverts traversant les maisons.
  • Rue Mercière.
  • Place des Terreaux réaménagée par Christian Drevet et Daniel Buren en 1994 : fontaine de Bartholdi (MH) : groupe sculpté en plomb, 2 bassins, 69 jets d'eau ; Hôtel-de-ville** 1646, restauré par Mansart en 1700 et récemment (MH) : cour d'honneur, beffroi, carillon 65 cloches, fresques; palais Saint-Pierre* 17ème, ancienne abbaye bénédictine (IMH) : ancien cloître et jardin 19ème (Musée des Beaux-arts).
  • Opéra 19ème, rénové en 1990 par Jean Nouvel : voûte de verre.
  • Palais du commerce et de la bourse 1862, par Dardel : plafond de la salle de la Corbeille.
  • Lycée Ampère, ancien collège des jésuites* 1519 (IMH); chapelle baroque 1619.
  • Hôtel de la Couronne Renaissance : cour à galeries, escaliers à vis (musée de l'Imprimerie).
  • Place des Jacobins : fontaine 1886; parking : tour creuse, sculpture de Buren.
  • Théâtre des Célestins, rénové en 1991 : salle à l'italienne 1877.
  • Hôtel-Dieu** : base 12ème, façade et grand dôme de Soufflot (MH) (musée des Hospices civils).
  • Place Bellecour** 1713/38 (IMH et SC), une des plus vastes d'Europe : statue équestre 19ème de Louis XIV par Lemot et bas-reliefs de Coustou 1719.
  • Hôtel Villeroy* 18ème.
  • Hôtel de Lacroix-Laval* par Soufflot 1739 (IMH) (musée des arts décoratifs).
  • Place des Cordeliers : monument dédié aux deux fleuves, le Rhône "mâle impétueux" et la Saône "femelle".
  • Tour métallique 1893, réplique de la tour Eiffel, à côté de la basilique de Fourvière (radio-télévision).
  • Monument à Ampère 1888.
  • Ville moderne : quartier médical : hôpital Édouard-Herriot 20ème.
  • Préfecture 19ème.
  • Opéra 1832, réhabilité par Jean Nouvel.
  • Bâtiments de la foire internationale de Lyon : Palais des Congrès internationaux, par Renzo Piano, grand palais.
  • Ensemble universitaire de Lyon-la-Doua.
  • Grande halle des abattoirs de la Mouche et pavillons d'entrée (IMH).
  • Halle Tony Garnier : manifestations culturelles.
  • Stade olympique par Tony Garnier.
  • Ville contemporaine : La Part-Dieu (1er), complexe architectural** d'avant-garde : bibliothèque municipale, auditorium, centre commercial couvert et climatisé, maison de la Radio, halles, tour du Crédit Lyonnais.
  • La Duchère : ensembles immobiliers modernes.
  • Chais "Beaucairois" et la charpente (IMH), rue des Docks (9ème).
  • Hôtel Méridien Part-Dieu, le plus haut d'Europe : 245 chambres.
  • Murs peints : plus de 150 murs : fresque des Lyonnais (angle rue de La Martinière/quai Saint-Vincent); façades et fenêtres en trompe-l'oeil, rue Terme; Bibliothèque de la Cité (angle rue de la Platière/quai de la Pêcherie); Évolution des transports en commun, 98 avenue Lacassagne; portraits de grands hommes, 115 avenue Cacassagne; mur des Canuts, bd des Canuts; mur de la Cour des Loges, quai de Bondy; mur du Cinéma, angle cours Gambetta/rue de la Guillotière; partie de tennis, rue J.Callier; coureurs à pieds, cours Villon; Cynélyon, place Gabriel Péri; fresque du Mondial; Musée urbain Tony Garnier; mots croisés géants, avenue J.-Mermoz; Suspense au programme, 106 bis rue Marietton; Les Maccabés, église Saint-Just; fresque, église Saint-Laurent, etc.
  • Brasserie Georges, salle 1836, décor art-déco, fresques au plafond.
  • Parc de la Tête d'Or* : grandes serres, monument aux morts* dans l'île du Souvenir (IMH).
  • Saint-Rambert-l'Ile-Barbe : Logis de la prévôté* 16ème, ancien château.
  • Ile Barbe en partie (SC).
  • Ponts sur le Rhône : Pont Winston Churchill.
  • Pont de Lattre-de-Tassigny.
  • Pont Morand.
  • Pont du Collège.
  • Pont Lafayette 1899 : 3 travées, acier et tôle.
  • Pont Wilson.
  • Pont de La Guillotière 1958 : 3 travées métalliques.
  • Pont de l'Université 1899 : 3 travées, acier.
  • Pont Galliéni.
  • Passerelle suspendue 1844, reconstruite après la Seconde guerre : 3 travées.
  • Pont Pasteur.
  • Sur la Saône : Pont de l'Ile-Barbe.
  • Pont Masaryck.
  • Pont Clemenceau.
  • Pont du Général Koenig.
  • Pont Saint-Vincent.
  • Pont A.Juin.
  • Pont Bonaparte.
  • Pont A.Juin - Passerelle Saint-Georges 1853, reconstruite en 1999, sur la Saône : 1 travée suspendue.
  • Pont ferroviaire Kitchener 1902, sur la Saône : 3 travées.
  • Pont routier Kitchener 1949 : 3 travées, en béton armé.
  • Pont de La Mulatière.


Architecture sacrée

  • Ville ancienne : cathédrale Saint-Jean** 1180 à 1480 (MH) : horloge astronomique* 14ème, rosace 1393; vitraux* 13ème ; à côté, manécanterie 12ème/17ème (MH), ancien réfectoire des chanoine, puis maisons des chantres (archives municipales).
  • Vestiges aménagés d'une basilique funéraire fin 5ème et de nombreuses tombes (immeuble Highway).
  • Vestiges des églises Saint-Etienne : baptistère paléochrétien 5ème, et Sainte-Croix.
  • Église Saint-Paul* 9ème/13ème, restaurée en 1910 (MH) : dôme 12ème ; carillon.
  • Basilique Notre-Dame-de-Fourvière 1896 gothico-byzantine (IMH), par Bossan, sur la colline de Fourvière au-dessus de la Saône : 4 tours octogonales de 48 m de haut, portique couronné d'une galerie surmontée d'un fronton ; église supérieure de l'Immaculée-Conception, nef et 8 chapelles latérales, mosaïques, sculptures, vitraux, bourdon et carillon dans la tour sud-est ; crypte Saint-Joseph (IMH).
  • A côté, chapelle Saint-Thomas 18ème de Delamonce : clocher néoroman surmonté d'une statue de la Vierge (5, 60 m), par Fabisch ; statue de la Vierge miraculeuse, objet de pèlerinages, ex-voto ; chapiteaux 12ème de l'ancienne chapelle.
  • Vestiges de la basilique Saint-Just fin 4ème, agrandie à l'époque médiévale.
  • Église Saint-Just 15ème/18ème (MH) : façade 18ème (par Delamonce).
  • Église Saint-Irénée (MH) : abside paléochrétienne ; crypte restaurée.
  • Église Saint-Georges 19ème (IMH), par Bossan; vestiges de l'église primitive 6ème au chevet.
  • Basilique Saint-Martin-d'Ainay* (MH), de l'ancienne abbaye bénédictine 1107 : clocher-porche, tour carrée, baies géminées; coupole sur trompe, chapelle Saint-Michel gothique, baptistère 19ème avec remplois sculptés romans; crypte Sainte-Blandine 4ème; fragments de mosaïque 12ème, chapiteaux 12ème.
  • Ville commerçante et artisanale : église Saint-Polycarpe 17ème/19ème (MH).
  • Église Saint-Bruno-des-Chartreux*, baroque 17ème et 18ème (MH) : façade 19ème, dôme, baldaquin, décor.
  • Église Saint-Nizier* 14ème et 15ème, gothique flamboyant (MH) : portail* avec cul de four; pignon central et clocher sud 19ème ; Vierge de Coysevox; horloge.
  • Ancienne église Saint-Pierre : portail* 12ème/18ème (MH).
  • Église Saint-François de Sales 1830 : dôme, façade monumentale.
  • Église Saint-Vincent néo-classique (MH), restaurée 1990.
  • Chapelle* (MH) de l'ancien collège de la Trinité (lycée Ampère) par Martellange 17ème.
  • Église Saint-Bonaventure* 1325/1494 (IMH), seul vestige du couvent des cordeliers : abside à 5 pans 14ème, façade refaite au 19ème, rosace* ; chapelles et armoiries de confréries de métiers, orgue*.
  • Ancien couvent de la Visitation, ancien hôpital de l'Antiquaille : ensemble des bâtiments, parties reconstruites au 19ème, cloître, église et 2 chapelles latérales, cour d'entrée avec portail, aile triangulaire et pavillon au nord, aile orientale et pavillon, aile sud, bâtiment au sud de l'aile orientale du cloître avec pavillon central, 2 terrasses de l'ancien jardin (IMH) ; cavité dite "caveau de Saint-Pothin, autel, grilles, 19 lampes de sanctuaire, chapelle souterraine et autel, lampes et portique d'entrée, sol du cloître (MH).
  • Chapelle de l'Hôtel-Dieu 17ème.
  • Clocher de l'ancienne église de la Charité 1665.
  • Chapelle du bienheureux Antoine Chevrier, fondateur du Prado, 11 rue du Père-Chevrier.
  • Ville moderne : chapelle de l'hôpital Édouard-Herriot (IMH), à Grange-Blanche.
  • Grand temple (IMH), 6 cours de la Liberté.
  • Façade (MH) du temple protestant, ancienne Loge du Change 17ème, remaniée par Soufflot.
  • Synagogue (IMH), 13 quai Tilsitt.
  • Grande Mosquée contemporaine.
  • Saint-Rambert-l'Ile-Barbe : église Saint-Rambert.
  • Ancienne chapelle Sainte-Marie-Madeleine et ses peintures murales (IMH), immeuble "le Châtelard".
  • Église réformée dans l'ancienne loge du Change 18ème.


Musées

  • Musée des Beaux-Arts** (palais Saint-Pierre), place des Terreaux (1°) : une des plus grandes collections d'œuvres d'art en France.
  • Musée d'Art contemporain, 16 rue Édouard-Herrriot (1er).
  • Musée des télécommunications, 12 bis, rue Burdeau (1er).
  • Musée Édouard-Herriot, Hôtel-de-ville (1er).
  • Musée des Arts décoratifs et musée des Tissus, hôtel de Lacroix-Laval, 30-34 rue de la Charité (2ème).
  • Musée des Hospices civils (Hôtel-Dieu), 1 place de l'Hôpital (2ème) : techniques médicales jusqu'au début du 20ème.
  • Musée de l'Imprimerie, 13 rue de la Poulaillerie (2ème), dans un bâtiment 15ème.
  • Musée des moulages de l'Université Lumière, 3 rue Rachais (3ème).
  • Maison des Canuts*, 10 rue d'Ivry (4ème) (vente à prix de fabrique).
  • Musée de la civilisation gallo-romaine** et parc archéologique de Fourvière, 17 rue Cléberg (5ème).
  • Musée mariste de Puylata, 4 montée Saint-Barthélemy (5ème).
  • Musée "la Renaissance des Automates", 100 rue Saint-Georges (5ème) : atelier d'automates.
  • Musée d'art religieux, trésor de la cathédrale Saint-Jean, Manécanterie, place Saint-Jean (5ème).
  • Jardin Archéologique : restes de l'église préromane et romane Sainte-Croix, traces de l'église Saint-Étienne, à côté de la cathédrale Saint-Jean (5ème).
  • Musée de Fourvière, 8 place Fourvière (5ème) : objets d'art sacré du 15ème au 20ème; ex-voto.
  • Musée-atelier de la miniature, 2 rue Juiverie (5ème) : miniatures d'art.
  • Musée historique de Lyon** (musée de Gadagne) et musée de la Marionnette (hôtel de Gadagne 16ème), 1 place du Petit-Collège (5ème).
  • Petit musée fantastique de Guignol, 6 rue Saint-Jean (5ème).
  • Musée d'art contemporain, Cité internationale, 81 quai Charles-de-Gaulle (6ème) : collections d'art de 1960 à nos jours.
  • Musée Guimet d'histoire naturelle, 28 bd des Belges (6ème).
  • Musée des moulages d'art antique de l'Université Lyon-II, 11 avenue Berthelot (7ème).
  • Centre d'histoire de la Résistance et de la Déportation, 14 avenue Berthelot (7ème) : lieu de mémoire, centre de documentation, expositions.
  • Musée des Missions africaines, 150 cours Gambetta (7ème) : arts et traditions d'Afrique Noire.
  • Musée du souvenir militaire de Lyon, de la Révolution à nos jours, 50 avenue Yves-Farge (7ème).
  • Centre d'Histoire de la Résistance et de la Déportation, 14 avenue Berthelot (7ème).
  • Muséum Testut-Latarjet de médecine et d'anatomie, 8 avenue Rockfeller (8ème).
  • Musée dentaire, rue G.-Paradin (8ème).
  • Cabinet des estampes.
  • Institut Lumière, 25 rue du 1er Film : production de Louis Lumière, 25 rue du Premier-Film (8ème).
  • Musée urbain Tony Garnier, 4 rue des Serpollières (8ème) : 24 fresques monumentales peintes sur les murs.
  • Musée des sapeurs pompiers du Grand Lyon, 358 avenue de Champagne (9ème).
  • Musée de la propagation de la foi.
  • Musée de la machine à coudre.
  • Bibliothèque municipale de La Part-Dieu (3ème).


Sites

  • Quais de la Saône et du Rhône.
  • Panoramas depuis Fourvière et La Croix-Rousse.
  • Ile Barbe.


Ressources et productions

  • Cuisine lyonnaise** et ses spécialités : andouillettes, cochonnailles, cervelas truffé, grattons, pieds de veau et de mouton, ravigote, entrecôte beaujolaise, poulet aux morilles, bugnes, matefaims, quenelles.
  • Cours d'œnologie, dégustation de vins régionaux.
  • Vins : crus du Beaujolais et des Côtes-du-Rhône.
  • Entreprises - Alimentaire : Panzani-William Saurin; Bellevue (semoule), Générale Traiteur.
  • Aménagement du territoire : Compagnie Nationale Rhône.
  • Automobile : Renault VI (poids lourds).
  • BTP : Jean-Lefèvre Sud-Est; SPIE Cintra; Dumez Rhône-Alpes.
  • Céramique : Novoceram.
  • Chimie : Rhône-Poulenc; Wackerchimie (PUC).
  • Déchetterie : Mos.
  • Électricité : L'Eletricfil Industrie.
  • Électroménager : SEB (Calor); CIAPEM (Brandt).
  • Équipements industriels : OREFI.
  • Extincteurs : Européenne Extincteurs; Desautel.
  • Grandes surfaces : Lalaudis.
  • Informatique : Focal; SQP (matériel); Soft (bureautique).
  • Librairie : Flammarion 2.
  • Loisirs : Olympique Lyonnais.
  • Métallurgie : Descours-et-Cabaud (acier, outillage).
  • Papiers/carton : Emin-Leydier; Lembacel.
  • Peintures : Zolpan; Vachon (et outillage).
  • Pétroliers : Pétro-Lyon; AGIP française.
  • Pharmacie : Lipha; Mérial (produits vétérinaires).
  • Plastiques : Burelle; PPP.
  • Presse : Comareg-Havas.
  • Produits agricoles : Monfer-France.
  • Produits laitiers : Cédillac.
  • Publicité : Delta diffusion.
  • Robinetterie : Comap.
  • Serrurerie : Ronis.
  • Tourisme : Républic Tours.
  • Transports : SLTC.
  • Travaux Routiers : Colas Rhône-Alpes.
  • Les Jardins d'Entreprise, parc d'activités au cœur de la Technopole de Gerland.



http://fr.wikipedia.org/wiki/Lyon
http://fr.geneawiki.com/index.php/69123_-_Lyon
http://www.lyon.fr/vdl/sections/fr/decouverte/histoire/?aIndex=0



Nota Bene : * : Notoire - ** : Exceptionnel - IMH : Inscrit Monument Historique - MH : Monument Historique - SI : Site Inscrit - SC : Site Classé


Dernière édition par MacCornell le Lun 17 Oct 2011 - 13:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MacCornell

avatar

Nombre de messages : 2924
Localisation IG : Embrun
Date d'inscription : 29/11/2007

MessageSujet: Re: Villes et duché du Lyonnais-Dauphiné   Ven 15 Avr 2011 - 11:09

Citation :
Armes du Bourgmestre


Spoiler:
 

Sceaux du Bourgmestre


Citation :
MUNICIPALITE:DE:MONTELIMAR


Étendards pour les habitants




Héraldisme

Ville de Montélimar dans le Lyonnais-Dauphiné

Ancien nom: Montelilmart

Description du blason:

De gueules au globe d'argent, cerclé, cintré et sommé d'une croisette du même.

Cri:

[img][/img]


Devise:

[img][/img]



Nom des habitants: montilien - montilienne


Rang historique :


Seigneuries historiques :





Généralités historiques

  • Station romaine, fief au 12ème des Adhémar de Monteil, passa aux comtes de Valentinois puis à la France (atelier monétaire au 15ème).
  • Charte accordée en 1197.
  • Au 16ème, la ville comptait 11 églises.
  • Compris dans le duché de Valentinois, eut pour seigneurs les princes de Monaco (1642-1789).


Vestiges préhistoriques et antiques

  • Vestiges d'aqueducs, débris architecturaux et ornementaux 1er, 2ème, sépulture sous tuiles 4ème/5ème.
  • Vestiges de l'ensemble thermal gallo-romain (IMH), au lieu-dit Sauvier.


Architecture civile

  • Ville d'histoire.
  • Château des Adhémar* 11ème/14ème (MH), avec la tour de Narbonne 12ème et mur de fortification la reliant au château 13ème (MH) et la citadelle (donjon 12ème) remaniée 15ème/16ème ; chapelle Saint-Pierre 11ème ; remparts, échauguettes, chemin de ronde, bastions.; enceinte 17ème.
  • Vestiges du chemin de ronde.
  • Porte Saint-Martin reconstruite 1763, dernière des 9 portes des anciens remparts (IMH).
  • Hôtel-de-ville 1876.
  • Maison dite "de Diane de Poitiers" 1492 : façade Renaissance, toitures, cabinet avec peintures murales* 15ème/16ème (IMH).
  • Vieux quartiers* (fenêtres à meneaux, escaliers à vis, ferronneries) ; galerie à arcades, place du Marché (IMH).
  • Anciens hôtels particuliers*, dont l'hôtel de Puy-Montbrun fin 17ème (IMH), rue Général Chareton, et l'ancien hôtel de Chabrillan : salon et décor (IMH), 130 rue Pierre-Julien.
  • Maisons fortes.
  • Théâtre municipal 1885.
  • Fontaine des 4-Saisons devant l'hôtel-de-ville.
  • Fontaine allégorie de Cérès, devant la porte Saint-Martin.
  • Kiosque à musique dans le jardin public.
  • Domaine de Serre du Parc 18ème (en partie sur Savasse) : galerie centrale et grand salon du château, jardin et pavillon 18ème, tracé de l'ancienne route royale (MH).
  • Châteaux de Novézan, d'Espoulete, Maurin, Milan, Ruas.


Architecture sacrée

  • Ancienne collégiale Sainte-Croix d'origine romane, rebâtie fin 15ème en gothique flamboyant, reconstruite au 18ème : nef et tour-clocher 1550 ; orgue* 1982 de Von Beckerath, buffet d'orgue en chêne ; pietà 11ème.
  • Églises paroissiales Saint-James, Saint-Joseph.
  • Couvent des Trappistines Notre-Dame de Maubec.
  • Chapelle Saint-Pierre 11ème dans l'enceinte du château 14ème : voûte en cul-de-four avec fresque 15ème.
  • Ancienne chapelle de l'Hôpital (actuel musée de la Miniature).
  • Chapelle Notre-Dame-de-la-Rose.
  • Ancienne chapelle des Ursulines 16ème, transformée en temple en 1802 ; clocher reconstruit en 1988.


Musées

  • Musée : préhistoire, peinture, monnaies romaines, tapisseries 17ème (mairie).
  • Musée de la Miniature, dans l'ancienne chapelle de l'Hôpital : plusieurs centaines de sujets, individuels et collectifs; œuvres de miniaturistes du monde entier.
  • Musée européen de l'Aviation de chasse, à l'aérodrome.
  • Musée international de la Confiserie.
  • Centre d'Art contemporain, au château.
  • Galerie d'art.


Sites

  • Panorama* du château, site de la chapelle et du lac de Gournier.
  • Vallée du Roubion.


Ressources et productions

  • Céréales, vigne.
  • Vins.
  • Miel, truffes, nougats* (capitale mondiale dès le 17ème).
  • Visites de nougareries : productions artisanales et traditionnelles et fabrication ultra-moderne; vidéo, dégustation.
  • "Ville sucrée", fédération des villes spécialisées dans les confiseries du terroir.
  • Coopératives fruitière, laitière, agricole, céréalière, produits de conserve.
  • "Farçon".
  • "Charlotte des Adhémar"; (gâteau).
  • Produits du terroir en vente directe : nougats, chocolats.
  • Entreprises - Grandes surfaces : Romandis.
  • BTP : Berthouly.
  • Transports : Chalavan et Duc.
  • Automobiles : H.Jean; Moulin.
  • Quincaillerie : Sibille.
  • Matériel industriel : Loudet.


http://fr.wikipedia.org/wiki/Mont%C3%A9limar
http://fr.geneawiki.com/index.php/26198_-_Mont%C3%A9limar
http://www.montelimar.fr/



Nota Bene : * : Notoire - ** : Exceptionnel - IMH : Inscrit Monument Historique - MH : Monument Historique - SI : Site Inscrit - SC : Site Classé


Dernière édition par MacCornell le Lun 17 Oct 2011 - 13:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MacCornell

avatar

Nombre de messages : 2924
Localisation IG : Embrun
Date d'inscription : 29/11/2007

MessageSujet: Re: Villes et duché du Lyonnais-Dauphiné   Ven 15 Avr 2011 - 11:10

Citation :
Armes du Bourgmestre


Spoiler:
 

Sceaux du Bourgmestre


Citation :
+S:MUNICIPALITE:DE:VALENCE


Étendards pour les habitants



Héraldisme

Ville de Valence dans le Lyonnais-Dauphiné

Ancien nom:

Description du Blason:

De gueules, à la croix d'argent, chargée d'une tour d'azur, ouverte et ajourée.

Cri:

[img][/img]


Devise:
Unguibus et rostro (à bec et à griffes)


Nom des habitants: valentinois, valentinoise


Rang historique :

Seigneuries historiques :





Généralités historiques

  • Importante occupation romaine.
  • Pouvoir temporel des évêques dès le 4ème.
  • Possession des Dauphins au 15ème à la suite de luttes avec les évêques.
  • Capitale du duché de Valentinois, possession de César Borgia, Diane de Poitiers, des Grimaldi (titre encore porté par Rainier III).
  • Université fondée par Louis XI en 1452, qui exista jusqu'en 1790.
  • Séjour de Jean-Jacques Rousseau.


Vestiges préhistoriques et antiques

  • Très nombreux vestiges gallo-romains* (nécropoles, milliaires, stèles inscrites, céramiques, monnaies).
  • Mosaïques paléo-chrétiennes*.
  • Sculptures mérovingiennes*.


Architecture civile

  • Ville d'Art et d'Histoire.
  • La plus grande partie de la cité constitue un site inscrit à l'Inventaire des Monuments Historiques** : terrasse de la cathédrale, côte Saint-Estève et abords immédiats (SI).
  • Vieux Valence* (SI) (quartier de la Côte des Chapeliers).
  • Porte de l'arsenal* (IMH).
  • Pendentif 1548 (MH, sauf grille), qui se trouvait au centre d'un cloître aujourd'hui disparu, au nord de la cathédrale, monument funéraire construit pour la famille Mistral : 4 arcades soutenues par des colonnes corinthiennes.
  • Maison des Têtes* 1532 (MH) : façade Renaissance, médaillons sculptés, 57 Grande-Rue.
  • Maison Dupré-Latour* : tourelle d'escalier et voûte latérale 16ème (MH), fenêtres et escalier Renaissance, piédroits, linteaux, 7 rue Perollerie.
  • Maisons anciennes*, gothiques et Renaissance.
  • Ancien évêché 18ème (musée).
  • Terrasse et jardin du musée (SC).
  • Hôtels* 18ème.
  • Ancien hôtel de Pampelonne : escalier intérieur avec sa rampe en fer forgé (IMH).
  • Hôtel : porte d'entrée et escalier avec rampe fer forgé (IMH), 29 côte des Chevaliers.
  • Ancien Clos-Genest, rue des Moulins : villas des Cigales (et fabrique dans le jardin) et villa Margot (IMH), 57 rue des Moulins.
  • Gare SNCF, rue Denis-Papin : façade et pavillon central (IMH).
  • Château d'eau monumental.
  • Fontaine monumentale, bd Bancel.
  • Champ de Mars : kiosque à musique de Peynet (MH).
  • Statues de Championnet, de Montalivet, Bancel.
  • Pont moderne sur le Rhône.
  • Canaux à ciel ouvert qui datent de l'époque romaine (environ 16 km).


Architecture sacrée

  • Cathédrale Saint-Apollinaire* romane 1095 et 17ème (MH) : tympan sculpté, nef aveugle à 8 travées voûtée en plein cintre, flanquée de 2 collatéraux à voûtes d'arêtes sur doubleaux, chœur en rond-point avec une borne milliaire servant de colonne, chapelle 15ème, cénotaphe du cœur de Pie VI 1799, boiseries 17ème, tribune d'orgue* 17ème, baptistère* 5ème (en cours de fouilles) ; clocher-porche 19ème 19ème.
  • Ancien évêché 18ème.
  • Église Saint-Jean 1849 : clocher-porche 12ème à chapiteaux historiés (IMH).
  • Églises paroissiales Saint-Jean-Baptiste, reconstruite 17ème et 19ème : clocher-porche, voûte sur croisée d'ogive sur le porche, chapiteaux romans ; Saint-Grégoire, de l'Immaculée-Conception, Sainte-Catherine, Sainte-Thérèse-de-l'Enfant-Jésus, Saint-Paul, Saint-Pie-X.Église Notre-Dame 1854 : clocher fin 19ème, rue Berthelot.
  • Église Notre-Dame-du-Charran vers 1950, avenue du Grand-Charran.
  • Église Sainte-Claire 1992, quartier de la Chamberlière.
  • Chapelle de bénédictines Notre-Dame-de-Soyons (IMH) de style Louis XIII : façade 17ème baroque.
  • Ancienne chapelle des Cordeliers* 1696, restaurée fin 20ème : porte et couronnement, chapelle (IMH) ; façade principale (MH).
  • Chapelle de l'Hôpital Général : autel en bois sculpté.
  • Ancienne chapelle des capucins 1627 (IMH) : nef unique à chevet plat, décor peint du choeur, mobilier 18ème et 19ème ; bâtiments conventuels début 17ème autour du cloître, remaniés en 1784, transformés en hôpital en 1802, 4 place Laënnec (Direction départementale de l'Équipement de la Drôme).
  • Chapelle de la Visitation vers 1960, rue Belle-Image.
  • Chapelle Saint-Joseph 1990, chemin Saint-Joseph.
  • Chapelle Saint-Grégoire 1953, dans la basse ville.
  • Ancienne abbaye de Saint-Ruf : portail de l'ancienne cour d'honneur, rue Malizard, façade sur la rue Sabaterie, escalier monumental avec sa cage dans le bâtiment abbatial (IMH).
  • Temple protestant* Saint-Ruf (MH), ancienne chapelle restaurée en 1609 du prieuré Saint-Jacques 11ème : nef unique et abside ; décors de stucs et de rocailles 18ème, restaurés en 1991 ; orgue 1896.


Musées

  • Musée des Beaux-arts* (dans l'évêché) : galerie 16ème, plafonds peints 15ème/17ème, boiseries 18ème, toiles, trésors d'église, galerie lapidaire gallo-romaine, sciences de la terre, sculptures du Moyen Age et de la Renaissance; sanguines d'Hubert Robert; histoire locale; expositions temporaires; visites guidées.


Sites

  • Terrasse et jardin du musée (SC).
  • Promenade fleurie des boulevards.
  • Terrasse et perspective sur le Rhône* (Champ de Mars, parc Jouvet, quai Frédéric-Mistral, quais et rives du Rhône, lycée) (SI).
  • Côte Saint-Martin et Côte Sylvante (Sl).


Ressources et productions

  • Céréales, vergers.
  • Élevage.
  • Nombreuses spécialités régionales Coopératives agricole et maraîchère.
  • Coopérative nationale des apiculteurs.
  • Pisciculture.
  • Entreprises - Machines textiles : ICBT Groupe.
  • Électricité : Crouzet Automatisme (matériel).
  • Stylos : Reynolds.
  • Boulonnerie : SFS Stadler.
  • Grande Surface : Meri Man.
  • Automobile : Minodier; Sovaca; Clauzier et Genin.
  • Distribution : Métro.
  • Matériel médico-chirurgical : LPG Systems.
  • Métaux : Lopez (station service acier).
  • Électronique : Landis & Gyr-Smart.
  • Carton : Européenne cartonnages.


http://fr.wikipedia.org/wiki/Valence_%28Dr%C3%B4me%29
http://fr.geneawiki.com/index.php/26362_-_Valence
http://www.mairie-valence.com/accueillante/blason.htm


Nota Bene : * : Notoire - ** : Exceptionnel - IMH : Inscrit Monument Historique - MH : Monument Historique - SI : Site Inscrit - SC : Site Classé


Dernière édition par MacCornell le Lun 17 Oct 2011 - 13:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MacCornell

avatar

Nombre de messages : 2924
Localisation IG : Embrun
Date d'inscription : 29/11/2007

MessageSujet: Re: Villes et duché du Lyonnais-Dauphiné   Ven 15 Avr 2011 - 11:10

Citation :
Armes du Bourgmestre


Spoiler:
 

Sceaux du Bourgmestre


Citation :
+S:MUNICIPALITE:DE:VIENNE


Étendards pour les habitants



Héraldisme

Ville de Vienne dans le Lyonnais-Dauphiné

Ancien nom:

Description du Blason:

D'or à l'orme arraché de sinople, chargé d'un calice d'or surmonté d'une sainte hostie d'argent, au liston d'argent brochant sur le fût, chargé de la devise VIENNA CIVITAS SANCTA en lettres capitales de sable.

Cri:

[img][/img]


Devise:
Vienna civitas sancta


Nom des habitants: viennois, viennoise


Rang historique : Comté

Seigneuries historiques :





Généralités historiques

  • Capitale des Allobroges, puis colonie romaine.
  • Carrefour important de voies commerciales et cité opulente.
  • Capitale d'une province sous Dioclétien et Constantin, siège du diocèse des 7 provinces.
  • Le christianisme se propagea et eut ses martyrs sous Marc-Aurèle.
  • Boson en fit au 9ème la capitale du second royaume de Bourgogne.
  • Passa sous l'autorité du Saint-Empire puis dépendit du Dauphiné.
  • Son rayonnement religieux au 12ème est dû à l'autorité de fait des archevêques et à l'influence de ses deux abbayes.
  • Lors des guerres de Religion, Vienne, restée fidèle à Rome, fut prise par le baron des Adrets, puis par Lesdiguières.
  • Archevêché supprimé en 1801.
  • Elle s'orienta vers l'industrie au 19ème avec le textile.
  • C'est aujourd'hui un centre important de production fruitière.


Vestiges préhistoriques et antiques

  • Habitat très ancien : station chasséenne d'Estressin.
  • Ville romaine**, ensemble exceptionnel d'urbanisme 1er/4ème : vestiges des remparts étagés en terrasses, puis extension au 4ème d'un extra muros autour duquel on éleva de nouveaux remparts avec tours (MH et IMH).
  • Nombreux vestiges qui ont fait de Vienne un laboratoire de fouilles; riches villas gallo-romaines, découvertes précieuses (souvent dispersées); monuments : l'Aiguille 2ème ap.J.-C.(pyramide de la "Spina" du cirque) (MH) ; le temple d'Auguste et de Livie 27--10 avant J.-C.(MH), l'un des plus importants théâtres antiques de la Gaule qui pouvait contenir 13 000 spectateurs (MH) ; jardins de Cybèle, escalier antique (MH) ; restes du portique dit "du Forum" (MH) ; aqueduc romain (MH) ; ancien oppidum romain du Pipet (IMH).
  • Vestiges archéologiques de l'Odéon (MH); murs romains (MH et IMH).
  • Gisement archéologique comprenant des structures romaines IIème, IIIème et IVème, des édifices religieux Vème, VIème-VIIème, IXème-Xème et XIIIème, et une nécropole Vème à XIIIème (MH), rue Saint-Georges.
  • Vestiges de l'enceinte gallo-romaine sur le Mont-Salomon : courtines et tours, vestige de porte (IMH).


Architecture civile

  • Centre ancien de la ville (SI).
  • Théâtre municipal : salle de spectacle* Louis XIII (MH).
  • Hôtel de ville 18ème.
  • Cour de l'Ambulance 17ème : porte (MH).
  • Maisons anciennes* : façade romane* (MH), rue des Clercs; façade et tourelle* (MH), 7 rue Marchande ; maison (MH), 9-11 rue des Orfèvres ; façade et vestibule (MH), 7 rue des Orfèvres ; maison* 15ème (IMH), rue de l'Hôpital ; façade avec arcades et 3 culs-de-lampe (IMH), 1-3 rue de la Table-Ronde.
  • Maison 15ème, 4 place du Pilori.
  • Villa Vaganay (IMH), 15 rue Victor-Hugo.
  • Vestiges du château fort de La Bâtie 13ème (IMH) et Mont-Salomon (SI).
  • Fontaines* du Jeu de Paume et place de l'Hôtel-de-ville (MH) ; fontaine Place Jouvenet* (IMH).
  • Pont Saint-Martin* début 15ème (MH), sur la Cère.
  • Pont de Lattre-de-Tassigny 1948, sur le Rhône.
  • Pont suspendu, sur le Rhône.
  • Jardin public et place des Allobroges* (SI).
  • Quai Riondet (SI).
  • Châteaux de La Denolle, Malissat.


Architecture sacrée

  • Ancienne cathédrale Saint-Maurice*, reconstruite au 11ème, achevée au 15ème (MH) : façade encadrée de 2 tours carrées, portails 14ème et 15ème ; nef ogivale à 11 travées à collatéraux, pas de transept, schoeur gothique, culptures extérieures*, intérieur austère : fenêtres flamboyantes, trésor et moulures*, 2 sarcophages paléochrétiens, tapisseries 16ème, maître-autel 18ème, mausolées, traces de peintures 14ème dans une chapelle.
  • Église Saint-André-le-Bas* d'origine 6ème, (MH), restaurée au 9ème, remaniée aux 12ème, 13ème et 14ème, reconstruction au 17ème avec éléments 6ème : appareil d'une grande perfection*, décoration intérieure, chapiteaux corinthiens historiés*; ancien cloître roman de Saint-André-le-Bas*, colonnettes avec bases et chapiteaux (MH).
  • Ancienne abbatiale Saint-Pierre** 5ème (MH), transformée en musée en 1872 : bases gallo-romaines de la façade et des murs, appareil mérovingien, piliers 17ème, tour romane.
  • Église Saint-André-le-Haut (IMH) : ancienne chapelle du collège des jésuites, reconstruite en 1725.
  • Église Notre-Dame-de-l'Isle : portail* sur la cour du cloître de l'église (IMH).
  • Église Saint-Martin.
  • Église Saint-Maurice (MH).
  • Chapelle Saint-Théodore* (IMH).
  • Chapelle de Virieu 15ème.
  • Crypte de l'ancienne abbaye de Saint-Ferréol (MH).
  • Statues de la Vierge (IMH), 13 rue de Bourgogne et 32 rue des Clergs.


Musées

  • Théâtre antique : 116 m de diamètre.
  • Muséo-site archéologique Cybèle : monuments gallo-romains.
  • Musée lapidaire romain* (église Saint-Pierre) : collections gallo-romaines, sculptures, inscriptions, amphores.
  • Musée d'art chrétien au cloître de Saint-André-le-Bas : inscriptions funéraires 5ème/16ème ; expositions temporaires.
  • Musée des Beaux-Arts et d'archéologie : peinture, faïences, artistes viennois des 19ème et 20ème.
  • Musée de la Draperie - Espace Saint-Germain : machines pour la fabrication de tissu.
  • Théâtre antique : visites guidées.


Sites

  • Site de la ville en amphithéâtre* sur la rive du Rhône au confluent de la Gère, entourée de 5 collines.
  • Mont Salomon* (SI).
  • Mont Pipet aux abords du théâtre antique (SI) ; panorama du mont Pipet* : vallée du Rhône, Alpes.


Ressources et productions

  • Bois, pâturages.
  • Céréales, vergers*, vigne.
  • Bovins, porcins, ovins.
  • Coopératives laitière et agricole.
  • Entreprises - Transports : SAMAT (matières dangereuses); Rigard.
  • Produits agricoles : Agri Sud-Est.
  • Automobiles : Garage du Rhône; Barbier Auto.
  • Vitres : Gobba vitrages (Saint-Gobain).
  • Surgelés : Gineys.
  • Abattage : Boyauderie des Alpes.
  • Gastronomie dauphinoise**.



http://fr.wikipedia.org/wiki/Vienne_%28Is%C3%A8re%29
http://fr.geneawiki.com/index.php/38544_-_Vienne
http://www.vienne.fr/


Nota Bene : * : Notoire - ** : Exceptionnel - IMH : Inscrit Monument Historique - MH : Monument Historique - SI : Site Inscrit - SC : Site Classé
Revenir en haut Aller en bas
MacCornell

avatar

Nombre de messages : 2924
Localisation IG : Embrun
Date d'inscription : 29/11/2007

MessageSujet: Re: Villes et duché du Lyonnais-Dauphiné   Lun 17 Oct 2011 - 13:13

mise à jour des sceaux.
Revenir en haut Aller en bas
 
Villes et duché du Lyonnais-Dauphiné
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Rôle Play du Château de Lyon :: 9 - Colline de Fourvière :: Hérauderie du Lyonnais-Dauphiné :: Nobiliaire et Généalogie du Lyonnais-Dauphiné-
Sauter vers: