AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [rp] Jean Zwyrowsky

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ka Devirieux
Premier Conseiller
avatar

Nombre de messages : 7141
Localisation IG : Briançon
Date d'inscription : 30/12/2007

MessageSujet: [rp] Jean Zwyrowsky   Jeu 5 Mai 2011 - 21:36

Citation :
Jean Zwyrowsky

Titre acquis et autres décorations;Vicomte de Crots (fief de retraite), Baron de Saillans, Seigneur de Ribiers
Par mariage; Baron de Marsanne

Récompenses:
  • Grand Officier de L'OSG
  • Citation à l'ordre de la garnison de Briançon
  • Citation à l'ordre de l'Ost
  • Décorée de la Croix de Saint-Georges


Fonctions et postes occupés;

  • Ambassadeur du Dauphiné auprès de l'Armagnac
  • Copiste à l'Institut Royal de politique
  • XVème Gouverneur du Lyonnais-Dauphiné du 03/01/1456 au 03/03/1456
  • Chambellan puis Chancelier du Lyonnais-Dauphiné
  • Porte-Parole du Lyonnais-Dauphiné du 6 juillet 1455 au 3 septembre 1455
  • Chancelier du Lyonnais-Dauphiné
  • Secrétaire général de l'Alliance Pour le Dauphin
  • Diacre de Lyon
  • Marchand Ambulant du Lyonnais-Dauphiné
  • Correspondant de l'AAP
  • Membre du comité d'organisation (archerie) du 4e GFC


Réussite militaire
  • Capitaine du Lyonnais-Dauphiné du 7 janvier 1454 au 6 mai 1454
  • Conseiller Militaire du 14 juillet 1454 au 20 janvier 1455, puis du 30 mai 1455 au 25 octobre 1455
  • Maitre-Armurier du Dauphiné
  • Membre du comité d'organisation (archerie) du 4e Grand Festival de la Couronne et des fêtes du Transfert du Dauphiné à la France
  • Seigneur des Lances de Briançon


Oeuvres et réalisations

Ost
La rédaction de plusieurs codex sur les armées modernes, servant de base essentielle à l'Ost et disponibles à la grande bibliothèque ducale
La mise en place de l'arsenal de l'Ost, à partir duquel il a également mis en place les bureaux des armuriers de chaque garnison, permettant un suivi de l'armement reçu par les soldats , les échanges généraux entre maitre armurier et les différents armuriers.

diplomatie

-Le lancement de campagne de recrutement d'ambassadeurs dauphinois pour chaque duché et chaque ordre des Royaumes de France, d'Angleterre et d'Espagne, ainsi que dans l'Empire Germanique.
-La mise en place de rapports standards à rédiger par chaque ambassadeur portant sur chaque domaine spécifique.
-La mise en place du Projet de Conférence des provinces Rhodaniennes, Séquanes et Alpines.

Arts et Lettres;

Jean Zwyrowsky fût également un grand contributeurs aux collections ducales et à la Bibliothèque.
-Il réalisa une des premières cartes relevant tous les fiefs, villes et mines du Lyonnais-Dauphiné, référencent les castels et domaines ducaux.
-Les écrits, peintures et tapisseries qu'il récolta et consigna suites aux concours organises en gargote au sujet des terres Lyonnaises-Dauphinoises ornent encore les étagères de la bibliothèque grâce à son travail.



Dernière édition par Ka Devirieux le Lun 9 Mai 2011 - 11:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ka Devirieux
Premier Conseiller
avatar

Nombre de messages : 7141
Localisation IG : Briançon
Date d'inscription : 30/12/2007

MessageSujet: Re: [rp] Jean Zwyrowsky   Jeu 5 Mai 2011 - 21:39

Citation :

Éléments biographiques

Jean Zwyrowsky arriva en Lyonnais-Dauphiné, et s'installa à Briançon, durant le mois d'octobre de l'an de grâce 1453 après avoir été retrouvé en Bourgogne tel un vagabond et amnésique. Cela apparemment, selon des chroniques Bourguignonnes, suite à une agression sur sa personne et celle de son père qui y eut laissé la vie. Les origines de la famille et du nom Zwyrowsky n'ont jamais su être clairement établi, bien qu'identifier d'origine Morave. Jean supposait sa famille en terre impériale, mais ne put jamais le prouver ni en retrouver traces. Il gardera de cette attaque ses premières blessures.

Son choix pour la ville de Briançon, lorsque le Lyonnais-Dauphiné venait d'entrer dans les provinces du Royaume de France, ne pût jamais être clairement expliqué. Lui même ne savait en expliquer plus qu'un "sentiment que ces montagnes des marches lui étaient familières, comme bien connues de lui". Et une fois installé, il put commencer à prospérer en commençant par y établir des forges.

Le mois suivant son arrivée dans le duché, il commença à servir ce dernier en s'engageant dans la garnison Briançonnaise de l'Ost Ducal. Dans le même temps, il se fît baptiser pour faire partie de la grande famille Aristotélicienne.

Toujours dans l'Ost, il y gravit les échelons peu à peu, et reçut une citation à l'ordre de la Garnison au tout début de l'an 1454 après avoir œuvré à la défense durant les tensions entre le Lyonnais-Dauphiné et le Languedoc, pour enfin être nommé au grade de lieutenant, équivalent à Seigneur des Lances à cette époque, de la garnison de Briançon en avril 1454.

Ce passage marqua alors le début de la pérdiode où son investissement fût le plus grand. Il participa activement à la réforme de l'ost du Capitaine Urbs. Ce qui lui valut une nouvelle citation, à l'ordre de l'ost cette fois ci. Le Gouverneur Anthony de Massigny lui confia alors la Seigneurie de Ribiers pour tout les services rendus. Il continua de mener la garnison jusqu'à l'automne 1454 où il fut nommé conseiller militaire et resta à ce poste durant plus d'une année et demi. Entre-temps il fut également nommé à la fonction de Maistre-Armurier.
Ses efforts allèrent également envers l'organisation d'évènements, tel que la fête du transport du Dauphiné à la France, le 4ème Grand Festival de la Couronne, ...

Son investissement politique commença alors vers le mois de septembre, et il effectua son premier mandat ducal sous le mandat de Numalane de Massigny, durant les mois de janvier et février 1455. Il commença ce mandat par le poste de connétable, et puis devint rapidement capitaine jusqu'au bout de ce mandat. Il s'attela à l'organisation des Compagnies d'Ordonnance en collaboration avec Charles de Macquart, prévot de cette époque, et Charles de Bramafan. Ils fonderont alors les bases de ce que sont actuellement les Compagnies d'Ordonnances du Lyonnais-Dauphiné.

Suite à ce mandat, durant le mois de Mars, Jean Zwyrowsky tomba malade, mais cela fut de courte durée et il revint après une rapide convalescence pour effectuer des missions commerciales. Son amour pour la religion Aristotélicienne le conduit également à faire des études des études de Theologie qui le firent devenir le premier Diacre de Lyon. Le Gouverneur Charles de Macquart éleva alors la seigneur de Saillans en Baronnie pour le remercier de ses nouveaux services rendus.

Le Baron de Saillans peut alors reprendre sa carrière politique vers le mois de juin, et en juillet 1455 il fut mandaté pour le poste de Porte-parole, ainsi que capitaine vers la fin de son mandat pour pallier à une absence. Cette fin de mandat fut ponctuée par une attaque dans les rues de Lyon où il reçut le projectile d'une fronde à la tête. Il fut sauvé in extremis par dame Altéa, rectrice de la Faculté de Médecine de l'Hospital du Pont du Rhône de Lyon par une habile trépanation.

Au mois de septembre, Jean Zwyrowsky, désirant de s'éloigner quelques peu de la politique suite à des conflits, postula au poste de Chancelier de la diplomatie Lyonnais-Dauphinoise. Il fût nommé à ce poste, et y œuvra jusqu'au mois de décembre 1455 en vue d'un rapprochement entre les provinces voisines du Lyonnais-Dauphiné. Ce qu'il réussi entre autre avec la Provence. Il travailla également à l'apaisement de la guerre opposant La Tourraine et le Berry qui avait entrainé le Lyonnais-Dauphiné, la Bourgogne et la Provence dans un jeu d'alliance.
Il travailla également à la délimitation de la frontière avec la Savoie lors de l'apparition d'une nouvelle route avec cette province.

La guerre de Bretagne, et son poste de capitaine par la même, lui firent alors se rapprocher du giron des acteurs royaux. C'est alors qu'il put constater les manquements et problèmes qu'il lui semblait exister dans les institutions royales. Notamment quant au mépris des officiers royaux pour leurs homologues provinciaux, au difficultés de coordination et d'utilisation des ost ducaux, ...

En 1456, le début d'année fût marqué par l'accession de Jean Zwyrosky au titre de Gouverneur du Lyonnais-Dauphiné. Durant son mandat il tenta de clarifier la Coutume, et poursuivit ses oobjectifs diplomatiques, notamment avec la Savoie. Nombres de ses efforts allèrent au rayonnement de la culture du Lyonnais-Dauphiné, allant des arts poétiques aux arts picturaux, passant par des concours. Notons que l'apparition des notions de prestige et d'autres réformes économiques ternirent un peu la fin de ce mandat d'un point de vue économique. Notons qu'à cette époque, il fût blessé à son flanc durant le tournoi de joutes Bourguignonne.
Le Vicomté de Crots lui fut alors attribué comme fief de retraite suite à ce mandat.

Il repartit alors en Bretagne, afin de contribuer alors à la 2ème campagne Bretonne malgré son amertume croissante face aux institutions royales. Cela marqua d'ailleurs ses premiers échanges musclés à ce sujet.

Il se retira alors quelques peu de la vie publique, puis se distingua à nouveau par les armes au sein de la guerre de Bretagne où il participa à plusieurs combats célèbres, tel que Fougères ou Rennes. Lors de cette dernière bataille, il fût blessé au bras droit.

Plus tard il s'essaya alors comme rédacteur de l'Agence Acilion Presse, mais n'y resta pas à cause de désaccord.

Lors de son retour de la guerre, il s'essaya alors à nouveau à la diplomatie en occupant un poste d'Ambassadeur pour l'Armagnac-Comminges.

En Juillet 1456, Jean Zwyrowsky fût alors nommé Grand Officier de la Chambre des notables, et à la fois Croix de la Chambre militaire de l'Ordre de Saint-Georges.

Le quatre octobre 1456, Jean Zwyrowsky fit circuler en Lyonnais-Dauphiné les bans annonçant ses épousailles avec la Baronne de Marasanne, la Dame Espoire d'Amilly. et le douze octobre de cette même année, c'est en la Chapelle du Castel de Pierre-Scize que tous les deux se lièrent à jamais au travers des liens sacrés du mariage face au Très-Haut, la cérémonie étant menée par Monseigneur Ingresstar1er.

C'est à ce même moment que son investissement en l'Assemblée Nobiliaire du Lyonnais-Dauphiné s'intensifia, il désirait en effet qu'enfin cette assemblée remplisse son rôle premier; le devoir de conseil de la noblesse. Il y institua la notion de "Motion", insista sur l'importance de créer des consensus, et plusieurs de ces motions encore actives présentement son encore empreintes de la griffe du Goupil.

Il eût alors un 2ème enfant, une fille, qu'il nomma "Laëtitia-Tempérance". Mais sa venue au monde mit en péril la vie de la mère, et épouse de Zwyrowsky; Espoire. Presque dans le même temps, Jean Zwyrowsky fût alors lâchement assassiné en ce début de l'an de Grâce 1458 sur les chemins entre Die et Embrun. Attaqué par des brigands de grands chemins, qui réussirent à lui infliger 3 blessures, et après s'être vaillamment défendu et avoir pourfendu ses agresseurs, il périt suite à la blessure de lance la plus grave reçue, à la mamelle, dans une auberge Dioise entouré des siens, et de son fils Thomas Zwyrowsky qui jura de venger la mort de son père. Le Jeune Thomas se précipita alors au chevet de sa mère, pour lui apprendre la terrible nouvelle et la soutenir en ces temps troubles, mais à son arrivée, Espoire venait également de rendre l'âme suite à son accouchement compliqué. C'est ainsi que les deux époux se rejoignirent alors, ensemble, dans le paradis solaire.

Ils furent alors enterrés tout les deux sur les terres de Crots, après une cérémonie en leur hommage à la Cathédrale de Vienne.

Nombreuses ont pu être les critiques et les adjectifs le ponctuant quant à ses avis tranchés et ses opinions tantôt presque anti-royaliste. Mais nul ne pourra nier qu'il dévolu toute la fin de sa vie au rayonnement le plus intense du Lyonnais-Dauphiné, de par les armes, la diplomatie, la plume, les arts et bien d'autres choses encore.


Revenir en haut Aller en bas
 
[rp] Jean Zwyrowsky
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Rôle Play du Château de Lyon :: 9 - Colline de Fourvière :: Panthéon-
Sauter vers: