AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Guide indicatif de l'allégeance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thiberian



Nombre de messages : 9923
Localisation IG : Briançon
Date d'inscription : 09/06/2009

MessageSujet: Guide indicatif de l'allégeance   Jeu 20 Oct 2011 - 15:04

Citation :
Traité sur l'allégeance dans les provinces vassales
de la couronne de France





  • Qu'est ce que l'allégeance ?

    L'allégeance est le serment qui lie deux personnes de vassalité. Ces deux personnes prennent alors respectivement le statut de "vassal" et celui de "suzerain".


  • Qui est qui ?

    Le suzerain est le noble qui octroi le fief, ici donc il s'agit du régnant en place et reconnu par la couronne.
    Le vassal est donc le noble qui reçoit le fief ou le roturier qui est également anoblie par cet octroi, ici donc il s'agit des nobles étant vassaux direct du Duché/Comté.


  • Donc on peut prêter allégeance si on est noble ?

    Non, noblesse et vassalité sont dissociables.
    On peut être noble sans être vassal mais on ne peux pas être vassal sans être noble.
    Pour prêter allégeance au Duc/Comte d'une province il faut être son vassal direct et donc posséder des terres en sa province.


  • Est on vassal automatiquement si l'on possède des terres dans un Duché/Comté vassal de la couronne ?

    Non, il existe plusieurs types de noblesse mais ici nous ne nous intéresseront qu'à deux d'entre elles :

    La noblesse de mérite : elle recense tous les vassaux direct d'une province, c'est donc elle qui prête allégeance à chaque nouveau régnant.

    La noblesse issue de mérite : elle recense les vassaux des vassaux de la province, par exemple le vassal d'un Vicomte fera partie de la noblesse issue de mérite. On appelle aussi ces nobles des vavassaux et ils ne peuvent pas prêter allégeance au Duc/Comte régnant de même que celui ci n'a aucun pouvoir sur eux selon la loi traditionnelle "le vassal de mon vassal n'est pas mon vassa".
    En revanche si un vavassal se conduit mal, le Duc/Comte pourra demander des comptes au suzerain du dit vavassal puisque ce suzerain est automatiquement vassal du Duc/Comte. Il pourra donc exiger sanction à l'égard du vavassal ou prendre des mesures contre son vassal si celui ci refuse d’obéir.


  • Mais je comprend pas un truc...le conseil ducal ne comporte pas que des nobles et pourtant il prête allégeance.

    Non, le Conseil Ducal/Comtal prête simplement serment de servir le Duc/Comte légitime reconnu par le Roy ou la Reyne de France.
    Seuls les membres du conseil étant également vassaaux de la province concernée peuvent prêter allégeance à celui ci à la place du serment susmentionné.


  • Si je suis pas vassal, je suis quoi ?

    Il existe plusieurs sortes de statuts sociaux, si un roturier ne peut être que "Sujet", un noble lui peut être :

    • Héritier ou simplement noble de sang (la noblesse se transmet à la descendance légitime du noble).
    • Consort (l'époux ou l'épouse du vassal).
    • Douaire (le veuf, la veuve d'un vassal ou le parent d'un vassal mineur).
    • Vassal (le noble qui prête allégeance et qui est le détenteur du fief et qui est lié au suzerain).


    Vous aurez donc compris que seul le vassal peut prêter serment d'allégeance, ou le consort si le vassal est dans l'impossibilité de le faire.


  • Comment prête t-on serment d'allégeance quand on est vassal d'un Duché/Comté ?

    Le vassal d'un Duché/Comté est tout à fait libre de la formulation de son serment mais l'allégeance dépend de trois points absolument essentiels que doit jurer le vassal :

    • L'auxilium (l'aide, quelle qu'elle soit).
    • Le concilium (le conseil).
    • L'obsequium (la fidélité).


    L'utilisation du latin n'est pas obligatoire aussi le vassal peut il simplement jurer aide, conseil et fidélité.

    Le suzerain doit alors conclure l'allégeance comme il le souhaite mais il doit lui aussi respecter trois points essentiels et les jurer :

    • La protection.
    • La justice.
    • La subsistance (se caractérise par le fief octroyé et aussi par la nourriture qu'il doit fournir lors d'un Ban ou de la solde hors délais de Ban).



  • Et quand on est pas vassal de la province on fait quoi alors ?

    Le Conseiller Ducal/Comtal n'étant pas vassal du Duché/Comté qu'il sert prêtera serment de la même manière qu'il soit noble ou roturier...il ne devra jurer que de conseiller le Duc/Comte légitime en place et de lui être fidèle.
    En aucun cas il ne doit lui jurer l'aide ou utiliser les termes latins qui pourraient prêter à confusion.





Faict à Lyon, Castel de Pierre-Scize, le vingtième jour du mois d'avril de l'an de grasce mil quatre cent cinquante neuf.

Thiberian Baccard,
Seigneur de Brindas et du Bois d'Oingt.


Revenir en haut Aller en bas
 
Guide indicatif de l'allégeance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Guide indicatif de l'étiquette et du protocole
» [Guide] Donjon bulbes et sort de capture d'ames
» [RP] Guide de l'Eglise
» Guide : Les Haut-Faits gloire au héros
» Le guide du Vagabond (Niveaux 0)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Rôle Play du Château de Lyon :: 2 - Palais Sainct Pierre :: Collections Ducales :: Noblesse-
Sauter vers: