AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Blond sang ne saurait mentir (suite)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
istanga de lendelin

avatar

Nombre de messages : 447
Localisation IG : Vienne
Date d'inscription : 20/01/2011

MessageSujet: Blond sang ne saurait mentir (suite)   Dim 11 Déc 2011 - 12:24

A l'appel de Dame Isabeau, je n'ai pas réfléchi ; j'ai aussitôt vérifié la besace de cuir souple où sont rangées les trousses dans lesquelles j'ai disposé mes remèdes par familles de soins. Je les vérifie rapidement, qu'il n'y manque pas un seul ingrédient puis, rassurée, ajoute des bandes de charpie déjà préparées, une fiasque de boukhra, au cas où la panique s'emparerait du blessé ou de la soignante...

Arrivée à la porte, j'ai un moment d'hésitation. J'ai été échaudée dernièrement et j'hésite maintenant à proposer mes services. Mais Dame Isabeau a besoin de monde, et je suis là.

Je frappe à la porte, et entre.


Bonjour, puis-je me rendre utile?
Revenir en haut Aller en bas
Ninoua

avatar

Nombre de messages : 2837
Localisation IG : Briançon
Date d'inscription : 09/03/2009

MessageSujet: Re: Blond sang ne saurait mentir (suite)   Dim 11 Déc 2011 - 14:33

Courir.
S'il ne fallait qu'un mot pour résumer ses derniers mois, c'était bien celui-ci. Courir en mairie, au marché, en taverne, au dispensaire, à l'Hospital, à l'Hostel de la Bourse, à la caserne... Le peu de temps qu'elle pouvait garder pour elle, la montagnarde le consacrait à son fils qui grandissait si vite.
Courir encore pour répondre à l'appel de la directrice, avec cette exaltation fébrile, cette adrénaline qui se déverse soudain dans les veines et qui permet de battre le record du 525 pas* départ arrêté dans les couloirs de l'Hospital. Est-ce qu'un soldat ressentait la même chose juste avant d'engager le combat ? L'urgence impérieuse précédant la bataille. Mais si le guerrier attendait d'en découdre, Ninoua, elle, s'apprêtait plus généralement à recoudre.

En trombe, la brune entra en salle d'opération où Louison lui a dit que les blessés seraient transportés, et manqua percuter Istanga qui se trouvait juste derrière. Allons bon, deux patients étaient amplement suffisant ! Du monde était présent et la Briançonnaise reconnu Boni et Light, ce dernier étant visiblement inconscient, les cheveux poisseux de sang. L'autre blessé lui était inconnu. Isa était bien évidemment là pour orchestrer les soins et Ninoua la salua d'un signe de tête déterminé avant d'aller se frotter les mains avec une poignée de racines de saponaire, prête à toute éventualité.


(* 525 pas font environ 400 mètres)


Dernière édition par Ninoua le Dim 11 Déc 2011 - 23:30, édité 1 fois (Raison : pour cohérence)
Revenir en haut Aller en bas
Salvaire

avatar

Nombre de messages : 5
Localisation IG : là ou là
Date d'inscription : 03/09/2011

MessageSujet: Re: Blond sang ne saurait mentir (suite)   Dim 11 Déc 2011 - 18:49

Transporté à bras d'hommes, vigoureux, fougueux, pressés pour arriver plus rapidement, Salvaire se demandait si sa dernière heure n'était pas survenue. A coup sur, cette course folle allait l'achever plus vite que le brigand ne l'avait fait.
En tout état de cause, celà le fit sortir de son état d'inconscience. A travers sa lèvre fendue et son oeil droit poché, il distingua visages féminins et gémit doucement.

Ma jambe ! Elle est cassée sans doute. Cet os-là qui en dépasse ? Est-ce bien normal ?

En état de choc, il ne percevait pas encore d'intense douleur simplement un état apathique et comme le sentiment, la sensation que son corps en entier était passé sous les roues d'un carrosse. Il délirait :
Est-ce la Reyne ? Lui aurais-je déplu ? Sa Majesté Nebisa m'aurait-elle fait rouler sous sa voiture ? Ou pire fait écarteler ?

Il s'agitait, tentait de se redresser pour remettre en place ce morceau d'os qui dépassait de son mollet et voulait s'incliner devant la Reyne pour qu'elle excuse sa conduite sans doute inqualifiable, puisqu'il se trouvait en si piteux état.
Voulant se mettre à genoux :
Votre Majesté ! Sainte Nebisa ! Je ne sais ce que vous me reprochez, mais je vous le jure, ce n'est PAS moi !

Il attrapa une main près de lui, croyant tenir celle de la Reyne de France, voulant l'implorer encore.
Revenir en haut Aller en bas
istanga de lendelin

avatar

Nombre de messages : 447
Localisation IG : Vienne
Date d'inscription : 20/01/2011

MessageSujet: Bond sang ne saurait mentir (suite)   Dim 11 Déc 2011 - 22:46

Même pas le temps d'avoir des états d'âme que je me retrouve d'emblée dans la glaise. L'un des blessés, un douillet à coup sûr, se plaint de sa jambe, d'un os qui dépasse. Je tente une approche mais suis interrompue dans mon élan salvateur.

Mais il est fada! Il a dû prendre un coup sur le carafon, me dis-je avec l'accent provençal mais dont personne ne peut profiter.

Le voilà parlant à la reine? je jette un oeil autour de moi : Ninoua, Isabeau et Axel, sans m'oublier... il est vrai que nous avons du chien à défaut de couronne! Mais quand même! c'est qu'il a la cervelle toute retournée le pauvre! Une contenance, vite! Je cherche dans mon sac à malices les herbes qui rétabliront la santé mentale de ce beau blondinet.


Chasse-pierre, Antigone Rubiconde, Epistache de Bouchot.... une décoction devrait le remettre d'aplomb, dis-je à voix basse à Ninoua.
Revenir en haut Aller en bas
dame-isabeau

avatar

Nombre de messages : 12422
Localisation IG : valence
Date d'inscription : 23/07/2007

MessageSujet: Re: Blond sang ne saurait mentir (suite)   Dim 11 Déc 2011 - 23:45

Les soignants avaient répondu à l'appel et les avaient rejoints en salle d'opération.
Elle en était soulagée, se voyant mal se couper en deux, et puis ces dames avaient leurs petits secrets d'herboriste qui seraient surement très précieux.

Se frottant les mains à la saponnaire, elle leur montra d'un signe de tête , la jambe du blessé en grimaçant.
Ce n'était pas très joli à voir.

Malgré tout, elle ne put s'empêcher de sourire franchement en écoutant les délires du sieur qui lui arrachèrent même une plaisanterie.

La Reyne! le pauvre va être déçu; nous n'avons que des reynes du bistouri ici.

Les mains savonnées avec précaution, blouse de toile enfilée, elle s'approcha des deux herboristes, déjà au chevet du blessé.

Alors mesdames, que préconisez vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Salvaire

avatar

Nombre de messages : 5
Localisation IG : là ou là
Date d'inscription : 03/09/2011

MessageSujet: Re: Blond sang ne saurait mentir (suite)   Lun 12 Déc 2011 - 17:34

dame-isabeau a écrit:
Alors mesdames, que préconisez vous ?

Il entendait des voix. Une question surgit dans son cerveau embrumé.Il s'exclama :

La relaxe ! le pardon ! C'est celà qu'il faut préconiser. Libérez-moi douces et affables dames. Au nom du Très Haut je vous en supplie !

De toutes façons, c'était point moi, j'y étais même pas, Macarel !
Revenir en haut Aller en bas
Ninoua

avatar

Nombre de messages : 2837
Localisation IG : Briançon
Date d'inscription : 09/03/2009

MessageSujet: Re: Blond sang ne saurait mentir (suite)   Mar 13 Déc 2011 - 17:28

Le pauvre fou tenta de se relever pour réduire la fracture lui-même, et la chirurgienne eut tout juste le temps de le saisir par les épaules pour le forcer à se rallonger sur la table d'opération où on l'avait installé. En état de choc, il s'agitait en tout sens, demandait grasce à tout va, et attrapa la main de Ninoua. Ou plutôt il l'écrabouilla !

Calmez-vous !

Voix forte et autoritaire pour couvrir la sienne et l'intimer au calme. Elle n'en avait pas la prétention, mais avec un peu de chance, son délire lui fera croire qu'elle est cette Souveraine qu'il implore. Et avec encore un peu plus de chance, ça le tiendra en respect. A s’exciter ainsi, il risquait de déplacer encore davantage les fragments d'os de sa jambe ou d'aggraver l'hémorragie, voire pire. La main de la montagnarde serra à son tour celle du blessé tandis que sa jumelle restait sur une épaule pour la garder contre la table. La brune s’aperçut alors qu'Isabeau et Istanga s'étaient portées à sa hauteur. Cette dernière suggéra une décoction à bas de .. Gné ?! Si elle connaissait ses plantes que l'on surnomme "chasse-pierre", les deux autres noms cités par l'herboriste lui était parfaitement inconnus. Perplexe, elle répondit aux questions de ses collègues

J'ignore ce que sont ces simples dont vous parlez, mais je doute que ce messire souffre présentement de gravelle et qu'une infusion suffira à le guérir. C'est cette fracture qu'il faut réduire en premier mais comme il se montre turbulent, je pense qu'il serait bon de lui administrer de quoi l'apaiser et estomper la douleur. A moins qu'il ne faille trouver quelques brancardiers costauds...

Cette dernière éventualité lui plaisait peu, mais si le blessé continuait à s'agiter, Isabeau ne pourra travailler convenablement sur sa jambe fracturée. Puis, détournant les yeux dans la direction du Valentinois, elle ajouta

Il faudrait aussi examiner Light
Revenir en haut Aller en bas
Salvaire

avatar

Nombre de messages : 5
Localisation IG : là ou là
Date d'inscription : 03/09/2011

MessageSujet: Re: Blond sang ne saurait mentir (suite)   Sam 17 Déc 2011 - 10:48

[HRP- Pour infos, le perso de Salvaire suit - plus ou moins - l'IG. Il est donc à nouveau en forme et galope sur la gargotte avec sa jambe blessée et maginfiquement réparée, mais appuyé sur son bâton.
Cela dit, si ca vous convient pas de souci pour ma part pour continuer ici. On a juste à préciser que l'action est antérieure, voila tout.
Merci à vous, cela dit ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Blond sang ne saurait mentir (suite)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Blond sang ne saurait mentir (suite)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Rôle Play du Château de Lyon :: 9 - Colline de Fourvière :: Hospital du Pont du Rhône :: Salle commune-
Sauter vers: