AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [RP épistolaire] Demande de compensation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Iskander



Nombre de messages : 30
Localisation IG : Provence
Date d'inscription : 10/10/2010

MessageSujet: [RP épistolaire] Demande de compensation   Ven 18 Mai 2012 - 21:34

Citation :
Genève, le 18 mai 1460.

A son Illustre Grâce, Arwel Chanvigny, Duchesse du Lyonnais-Dauphiné,

Votre Illustre Grâce,

Je ne vous apprendrai certainement pas que, le 8 mai dernier, Dame Caméliane, citoyenne de la République libre de Genève, et sa suite, le Sénéchal Zéphirin, messire Andaevinn, ont été agressés par vos armées sur votre territoire, sans sommation, sans raison et sans motif valable ou même énoncé, et laissés pour morts par elles.

Dame Caméliane, nous apprend que toutes les démarches initiées par elle auprès de vous relativement à cet incident sont restées lettres mortes.

La République Libre de Genève s'inquiète de la chose et, par ma plume, vient s'enquérir de votre silence, de sa cause, et des démarches que vous avez entreprises pour punir les auteurs de ce crime et pour dédommager nos combourgeois pour les dommages physiques et moraux qu'ils ont subi.

La République Libre de Genève s'inquiète également des démarches entreprises pour éviter que ce genre d'incident se reproduise à l'avenir, et des garanties que vous donnerez pour cela.

La République Libre de Genève s'inquiète enfin, d'une manière générale, que du fait qu'aucun représentant de votre Duché n'a trouvé le chemin de Genève pour y discuter de ces sujets et de tout autre sujet visant à apaiser les relations entre votre Duché et Genève, et s'interroge sur la portée d'une telle absence et d'un tel silence.

Je ne vous cacherai pas qu'il est grandement envisagé, s'il n'est pas répondu, ou répondu de manière insatisfaisante, aux présentes inquiétudes, de venir prendre le dédommagement de force, inopinément ou durablement, et de s'assurer que votre contrée ne commettra plus pareil impair à l'avenir, ou ne sera plus en mesure de le faire.

Il n'en reste pas moins que je suis celui à qui l'on a demandé de vous écrire, dans l'espoir de trouver un arrangement qui apaise suffisamment les choses pour qu'une retaliation ne soit pas nécessaire.

Je ne vous cacherai pas que l'affaire est pressante, vu que, d'une part, elle a déjà trainé en démarches semble-t-il vaines, et, d'autre part, pour parler de manière prosaïque, qu'une fois les armées genevoises en vue de vos villes et de vos ports, il sera difficile de négocier assez rapidement pour éviter un bain de sang, ce que je ne souhaite pas, ni vous, j'en suis persuadé.

En espérant recevoir une prompte et constructive réponse à la présente, et que tout ceci ne soit qu'une tempête dans un verre d'eau, que je vous prie de croire, Votre Illustre Grâce, à l'assurance de notre parfaite considération.

Pour la République libre de Genève,




Iskander, diplomate de Genève
Revenir en haut Aller en bas
Arwel
Commissaire au commerce


Nombre de messages : 26754
Localisation IG : Dié
Date d'inscription : 22/11/2008

MessageSujet: Re: [RP épistolaire] Demande de compensation   Dim 20 Mai 2012 - 2:40

En pleine nuit, la Duchesse travaillait à la rédaction de sa réponse à Genève, cependant, concernant la réponse sur la diplomatie, elle avait besoin d'une confirmation de la diplomatie royale, elle laissa donc au Conseil Ducal une version à améliorer dès réception de la réponse attendue, espérant que le Grand Chancelier ne mettrait pas trop de temps à lui confirmer les renseignements qu'elle lui avait demandés.
Revenir en haut Aller en bas
Arwel
Commissaire au commerce


Nombre de messages : 26754
Localisation IG : Dié
Date d'inscription : 22/11/2008

MessageSujet: Re: [RP épistolaire] Demande de compensation   Mar 22 Mai 2012 - 1:45

Citation :
A Iskander , diplomate de Genève
A tous les citoyens genevois,

Je réponds à votre missive malgré le ton péremptoire adopté, comme il est usage pour les diplomates genevois, apparemment.

Tout d'abord, sachez que j'ai répondu personnellement aux interrogations de dame Cameliane quant aux raisons de l'attaque de l'armée lyonnaise-dauphinoise le huit mai dernier. Je joindrai en post-criptum de cette missive la réponse que cette dame a produite.

Je vais cependant prendre à nouveau le temps d'en exposer les raisons. Le Lyonnais-Dauphiné se trouvait être en situation d'état de siège à cette époque, ce qui requiert de toute personne étrangère au Duché de faire une demande de laisser-passer auprès du Conseil Ducal avant toute entrée sur les terres de notre Province. Or, la dame Cameliane et sa lance se sont dispensées d'une telle demande, ce qui leur a valu une correction lorsqu'elles se sont retrouvées face à l'armée postée à Lyon. Cette dame m'a fait part du fait qu'une autre lance, conduite par Raoul de Monjoie [roi-lezard], cheminant avec elle n'avait pas eu droit au même traitement de faveur. En effet, ce messire avait fait les demandes de laisser-passer adéquates et a d'ailleurs avoué avoir commis une erreur de communication en ne signalant pas l'autre lance. Je joindrai également copie de sa missive à cet envoi.

Ensuite, vous nous demandez dédommagement pour les faits incriminés. Il me semble que les deux foncets, le Monaco II et la Sulfureuse, qui ont été coulés par Cendres, alors qu'ils stationnaient tranquillement dans le port de Lyon, les quatorze et quinze mai derniers sont un dédommagement largement suffisant, puisqu'ils ont été revendiqués au nom de la vengeance de vos compatriotes genevois. Je joindrai encore une fois la déclaration faite à ce sujet par Cendres à ma réponse. J'ose espérer que lors de la rédaction de votre courrier, vous ignoriez tout de ces faits.

Genève semble s'inquiéter pour bon nombre de sujet, mais ces sujets relèvent de la souveraineté du Lyonnais-Dauphiné sur ses propres terres. En effet, l'état de siège nous donne toute latitude pour attaquer toute personne refusant de se plier à nos lois lors de son application. Concernant notre diplomatie, vous ne devez pas être sans savoir que le Lyonnais-Dauphiné est une Province vassale de la Couronne de France et que cette dernière nous interdit d'entretenir des relations diplomatiques ou d'entreprendre des démarches diplomatiques avec tout Etat étranger à la France. Ainsi, si vous désirez ouvrir une voie diplomatique à ce sujet, je vous encourage fortement à prendre contact avec la diplomatie royale qui est la seule autorisée à traiter avec vous.

Pour finir, le Lyonnais-Dauphiné a également matière à s'inquiéter et encore plus à se plaindre de Genève et de ses citoyens. Ce n'est pas la première fois que vous vous en prenez à l'intégrité de notre territoire : l'année dernière, un bateau battant pavillon aristotélicien a été abattu par vos soins dans notre port de Lyon. Cette semaine, Cendres a renouvelé l'expérience en venant à nouveau sur nos voies fluviales et pénétrant à nouveau dans le port lyonnais pour commettre ses exactions sur deux foncets battant pavillon lyonnais-dauphinois. A chaque fois que nous déclarons un état de siège, nous rencontrons des problèmes avec des Genevois qui refusent de se plier à nos lois sur notre sol. Il me semble qu'avant de vouloir faire la leçon aux autres, on commence par adopter un comportement exemplaire en respectant la souveraineté des autres Provinces sur leur propre territoire. Le Lyonnais-Dauphiné ne s'est jamais permis d'incursion sur les terres genevoises, il n'a toujours fait que défendre ses propres frontières. Donc, si vous voulez nous menacer, nous pouvons vous retourner la manoeuvre. Cependant, au vu des faits, il me semble que nos menaces seraient plus légitimes que les vôtres en les circonstances actuelles.

Sachez enfin que je compte envoyer copie de votre missive ainsi que de ma réponse et de tous les documents qui l'accompagnent à tous vos citoyens, ainsi qu'à toutes les Provinces et à tous les Souverains que cette terre porte, afin que tous puissent voir de quelle manière Genève se comporte envers un Duché dont le seul tort est de défendre ses propres terres.

Fait au Castel de Pierre-Scize, le dix-neuvième jour du mois de mai de l'an de grâce mille quatre cent soixante.

Arwel Chanvigny, dicte la Bienveillante, Duchesse du Lyonnais-Dauphiné.



Post-scriptum : Courriers évoqués dans ma missive :

Citation :
Expéditeur : Cameliane , Edle von Edelweiss
Date d'envoi : 15/05/2012 - 01:29:23
Titre : Re: Re: Aucun objet
Dame Arwel,

Je ne crois pas un mot de vos dires. Pourquoi ? Parce que certaines personnes qui n'ont aucun laissez-passer n'ont point été poursuivies par votre armée. Or elles m'accompagnaient.

Nous savons bien vous et moi que j'étais listée, comme Réformée, ou personne dangereuse appartenant au Lion. Ce qui n'est d'ailleurs pas encore le cas. D'autres compatriotes ont eu à souffrir des méfaits du Lyonnais Dauphiné, par exemple Léo, Adriano, Petitfrère pour ne citer qu'eux. Aujourd'hui c'est mon tour. Qui demain ?

Vos voeux que le Très Haut veille sur moi viennent un peu tard aussi... ne croyez-vous pas ?

Cela suffit Dame des vilaines manoeuvres que pratiquent le LD. La Savoie, la Franche Comté ont bien compris qu'il vaut mieux avoir Genève comme amie que comme ennemie, pour la paix de tous. Tenir les listes noires obsolètes ou totalement impartiales n'est pas digne d'un duché fort et uni. Lorsque je vois votre prestige, je peux comprendre vos angoisses, vos craintes d'être attaqués, mais si justement vous viviez en parfaite harmonie, accueillant avec bienveillance toute personne vous n'en seriez pas là.

Je puis vous dire que votre duché n'aura pas un instant de paix à partir de maintenant. Cela a déjà commencé d'ailleurs. N'y voyez pas là quelconque menace mais la preuve de la force de mon canton et des femmes et hommes qui le composent, la preuve que nous avons les moyens de pression.

Dame Arwel, si vous désirez la paix entre votre duché et Genève, que vous souhaitez des relations harmonieuses, des échanges conviviaux comme nous le faisons à présent avec la Savoie et la Comté, je vous propose une discussion saine, entre gens de bonne intelligence, et que la finalité soit que vous en veniez à vider vos listes noires des noms genevois et que nous puissions aussi bien vous accueillir en Genève pour un banquet amical que venir festoyer chez vous. En avez-vous envie ?

J'attends votre réponse avec impatience afin d'en faire part à mon consistoire.

Bien à vous,
Capitaine Caméliane.


Citation :
Expéditeur : Roi-lezard de Montjoye, Condottiere
Date d'envoi : 08/05/2012 - 23:40:13
Titre : Re: Re: Urgent
Capitaine,


Merci pour vos nouvelles. En effet, nous étions assistés en notre entreprise par le capitaine Cameliane et quelques uns de ses mercenaires suisses qui ont été repoussés semble t'il par votre armée. Nous avons soufferts quelques soucis de communication qui auraient du palier aux fermetures de frontières, cela nous servira sans doute de leçon.

Salutations


Citation :
Lyonnaise, Lyonnais, le bonjour

Pour avoir frappé des freres et soeurs Genevois innocents, nous avons frappé Lyon par la voie des eaux, 1 navire civil a été coulé. Il en était prévu plus, mais faute de temps... Je me rattraperai demain matin.

Cette attaque ne concerne en rien le Lyonnais Dauphiné que je respecte largement depuis que ce conseil et moi même avions clarifié la situation grace au Vicomte Thiberian Baccard. C'est d'ailleurs pourquoi aucune autre ville n'a à se soucier de ma venue.

Molester des Genevois innocents ne restera jamais impuni, que ce soit par ma main ou celle d'un autre lorsque je ne serai plus.

Si rosser ces Genevois était une erreur, considérez que les navires coulés le sont aussi. Faute à pas de chance...

La Bise aux Dames et coups de chausses aux autres.
Cendres, défenseur de la veuve, l'orphelin et la femme adultère
Revenir en haut Aller en bas
Iskander



Nombre de messages : 30
Localisation IG : Provence
Date d'inscription : 10/10/2010

MessageSujet: Re: [RP épistolaire] Demande de compensation   Mar 22 Mai 2012 - 22:46

Citation :
Genève, le 22 mai 1460.

A son Illustre Grâce, Arwel Chanvigny, Duchesse du Lyonnais-Dauphiné,

Votre Illustre Grâce,

Par la présente, je prendrai simplement acte de votre réponse.

Je vous prie de croire, Votre Illustre Grâce, à l'assurance de ma plus grande compassion.


Pour la République libre de Genève,




Iskander, diplomate de Genève
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP épistolaire] Demande de compensation   Aujourd'hui à 16:25

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP épistolaire] Demande de compensation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RP épistolaire] Demande de compensation
» demande conseille hornet prend des tours
» Demande d'Accés aux différentes parties du Château.
» demande d'accès
» Demande d'autorisation de suivre les cours

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Rôle Play du Château de Lyon :: 0 - Enceinte :: Les portes de la ville - Orientation générale-
Sauter vers: