AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 réflexions sur le mystére d'Hildegarde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: réflexions sur le mystére d'Hildegarde   Lun 6 Jan 2014 - 22:07

Il y a eu un manque de communication évident!
Pour Valence, il aurait été bien d'estre averti...
Mais je note que ça partait d'une bonne intention alors merci quand mesme!

Concretement j'ai des personnes qui peuvent se rendre à Vienne dès demain soir pour récupérer des plantes.
Jack? est ce bon pour vous?
Revenir en haut Aller en bas
El_fifi



Nombre de messages : 633
Localisation IG : Vienne
Date d'inscription : 31/07/2009

MessageSujet: Re: réflexions sur le mystére d'Hildegarde   Lun 6 Jan 2014 - 22:58

Svetlna a écrit:
On parle du Cac, la voilà !!


A Messire El Fiffi :

Messire, vous pouvez me dire, vous en voulez combien, et quel type, je vous prie ? Un mandat vous sera fait, dès que vous me direz, merci beaucoup.

normalement je récupère les simples qui ont été envoyer à la mairie.
Notre bon maire Jackouille me les mettra en vente
Revenir en haut Aller en bas
dame-isabeau
Conseiller sans portefeuille


Nombre de messages : 11448
Localisation IG : valence
Date d'inscription : 23/07/2007

MessageSujet: Re: réflexions sur le mystére d'Hildegarde   Mar 7 Jan 2014 - 11:04

En même temps si le duché avait prévenu le corps médical que la maladie  depuis un mois, véhiculée par  des groupes de brigands de passage risquait de se répandre, comme je viens de l'apprendre,  nous aurions pu  anticiper au lieu de devoir travailler dans l'urgence et en serait pas à courir partout après les simples
Actuellement, je ne peux pas faire plus qu'une autre potion à raison de 17 partenelles à chaque fois pas assez pour une 3ème  Crying or Very sad 

Pour l'autre recette, même chose,  je n'ai que 5 menthes 5 camomilles  4 angéliques et 7 bourraches donc je vais pas aller loin.
Celles que j'ai en plus grosse quantité avec avance de potions  de base c'est le céleri et le tilleul

J'ai donc besoin en quantité de toutes ces plantes là

marjolaine
partenelle
d’angélique
bourrache
menthe
camomille
tilleul
céleri
lavande

+ fleur de pavot blanc

surement d'autres possibilités de mélange, vu que je ne peux voir le tableau en partage (faut télécharger des trucs et des bidules, trop compliqué pour moi) j'en chercherai d'autres dés que je peux ou alors merci de me recopier le  tableau ici, comme cela je peux  regrouper toutes les recettes possibles
Revenir en haut Aller en bas
Marsaly



Nombre de messages : 5642
Localisation IG : Die
Date d'inscription : 18/02/2009

MessageSujet: Re: réflexions sur le mystére d'Hildegarde   Mar 7 Jan 2014 - 12:47

Je vais mettre mon grain de sel en ajoutant que la maladie a déjà eu lieu en LD ce que aurait déjà du alerter quant aux missives envoyées aux bourgmestres ou médicastres ..... et je crois savoir que la plupart des bourgmestres, en tout cas ceux qui sont intervenus ici, sont étudiants et professeurs ... donc accèdent facilement à l'univ et connaissent les différents bureaux.

Quand votre seau est perçé ou votre couteau est cassé ben vous aller voir un forgeron. Pareil pour la maladie, si quelqu'un se plaint d'estre souffrant le réflexe est de se rendre à la faculté de médecine et de se renseigner et ainsi vous auriez vu la demande de Dame Isabeau quant à l'urgence de trouver des potions de base et des simples en grande quantité.
Revenir en haut Aller en bas
dame-isabeau
Conseiller sans portefeuille


Nombre de messages : 11448
Localisation IG : valence
Date d'inscription : 23/07/2007

MessageSujet: Re: réflexions sur le mystére d'Hildegarde   Mar 7 Jan 2014 - 13:31

Autre chose: en parlant de coût cette fois;
Voici ce que j'ai posté à mon cabinet en halle à l'attention des cueilleurs, car il me semble que les Valentinois et sans doute d'autres n'ont aucune idée de l'importance pour nous de trouver des simples à prix raisonnable, les prix sont fantaisistes: à 3, 4, 17,50,20 écus la plante.


Citation :
Afin de pouvoir concocter  plusieurs remèdes curatifs, j'ai besoin urgemment  des plantes suivantes:

marjolaine
partenelle
d’angélique
bourrache
menthe
camomille
tilleul
céleri
lavande
+ fleur de pavot blanc

Pour information:: au risque de paraître un peu  brusque, je vais être directe en exposant les faits tels qu'ils sont afin que tous en comprennent les enjeux.
Nous avons  besoin au maximum de 48 potions donc 48  simples parmi les plantes les  plus courantes  et 5 jours de travail  et ceci pour 1 seul remède

Le rendement des récoltes varie suivant l'intelligence et les connaissances médicales .

Pour moins de 50 d'intelligence,, on récolte ainsi 20 plantes  et jusqu'à 45 avec 250 et les connaissances médicales, ceci en 1 journée de travail.
C'est pourquoi, passé le stade du balbutiement de cette nouvelle possibilité  les prix minimum ont été supprimés car avec toutes les plantes stockées  achetées par les médecins depuis l'hiver dernier au minimum de 5 écus maxi 20,  la  préparation des remèdes  que nous maîtrisons maintenant  devraient atteindre des prix honteusement chers. que beaucoup ne pourraient pas s'offrir.

Aussi, nous allons,  bien sur, après ces  plus d'un an de recherches et d'études sans  revenus, faire encore  des sacrifices pour la communauté mais pour l'avenir, comprenez que même à 1 écu  la  plante et 20 de salaire  ( en se basant sur les salaires des cueilleurs :)
20 écus pour - de 50  d'intelligence
25 pour intelligence maxi
45 pour le qualifié médical en plus )  le remède coûterait entre :

48 plantes X 1 = 48 écus + 5 j. de travail X 20  = 148 écus
salaire à 25 = 173  écus
salaire à 45  !!!!! = 273 écus

Je pense que ces explications étaient nécessaires  et que tout le monde aura compris  où est l’intérêt de tous.
Merci de votre attention et contactez moi si vous avez de ces plantes.
Merci
Revenir en haut Aller en bas
Constance..



Nombre de messages : 553
Localisation IG : Lyon
Date d'inscription : 23/08/2013

MessageSujet: Re: réflexions sur le mystére d'Hildegarde   Mar 7 Jan 2014 - 13:43

De plus, même en étant malade, on peut cueillir des simples. C'est ce que je fais depuis hier avant de prendre ma garde.
Petite question également, quand on fait une potion, cela nous prend la journée entière n'est-ce pas ? Car je dois avouer n'avoir jamais essayé et voulais attendre d'avoir toutes mes connaissances à jour.
Revenir en haut Aller en bas
tazspike



Nombre de messages : 9282
Age : 41
Localisation IG : a vienne pres de ma douce
Date d'inscription : 21/06/2008

MessageSujet: Re: réflexions sur le mystére d'Hildegarde   Mar 7 Jan 2014 - 13:45

bonjour isa ont en as deja parler un peu mais je pense que sans vouloir dire au medecin d'assomer les malades avec des prix enormes

mais ont parle pas d'un remede qui va nous proteger 10 ou 15 jours voir 2 ou 3 mois mais un remede definitif pour ce type de maladie


alors honetement c'est mon avis mais 148 ecus c'est une misere par rapport au service fournis et meme sans compter l'investissement du cabinet ou des etudes

je te l'ai dit je serrait pret a acheter ce genre de potion meme 300 ecus ou un peu plus

quand ont y regarde bien certain se payent des tenue a 1000 ecus mais ne voudrit pas etre debarasser d'une maladie de façon definitive ou a moindre coup

je pense vraiment qu'il faut relativisé le service rendu et se dire que a prix plancher oui cela sert bien le malade ont est d' accord mais a terme quel avenir pour la medecine une fois que les remede seront fournis a tous a prix brader et que tous le monde serra gueri ?

sans compter l'energie et le temps passer a fournir ses potions

je pense vraiment qu'il ne faut pas brader cela au vue du service rendu et ne pas forcement calculer un prix par rapport a des salaire de base ou classique

peut etre creer un genre de convention avec des prix mini de vente afin de mettre tout les medecin sur une meme base permettant aussi de pouvoir une marge de manoeuvre sur l'achat des plantes ( si tu vend par exemple 300 ecus une potion un medecin pourrait se permetre d'acheter des plantes dont il ne peu se passer un peu plus cher sans se ruiner )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: réflexions sur le mystére d'Hildegarde   Mar 7 Jan 2014 - 14:09

Il faut penser aux petits aussi qui ne peuvent pas avoir cette somme... ne soyons pas égoïstes!
En prenant des emplois à 16 ecus à la mine car pas assez de force etc pour prendre un autre emploi, le petit villageois ne pourra que bien bien plus tard avoir 300 écus.
En plus s'il veut avoir la chance d évoluer un peu et devenir paysan il lui faut 500 écus en poche.

Alors si en plus, déjà paniqué par ce qu'il arrive vous lui rajoutez 300 écus en moins pour éviter de vomir son repas... il va se laisser mourir...

Ce sera bien plus simple pour lui de tout recommencer... s'il a encore le moral pour recommencer.

Alors taz bien toi tu as peut être le luxe de débourser 300 écus mais t es pas le seul à vivre dans ce duché.

Pensons aux autres...
Revenir en haut Aller en bas
tazspike



Nombre de messages : 9282
Age : 41
Localisation IG : a vienne pres de ma douce
Date d'inscription : 21/06/2008

MessageSujet: Re: réflexions sur le mystére d'Hildegarde   Mar 7 Jan 2014 - 14:14

alors je repond un peu de realisme aussi ...............

le moindre cul terreux a l'epoque ne se payait pas de medecin

et avec les bonne methode je suis desolé mais ca fait la troisieme fois que j'ai une crise et je n'ai jamais perdu une caract ,jamais été empecher de bosser et pourtant j'ai tout vomis pendant trois jours

et vanes de meme


maintenant la generosité ca va deux minutes va expliqué a un medecin qui a debourser 500 ecus pour un cabinet qu'il doit vendre a ras des paquerette pour faire plaisir au gens que a la rigueur dans un ans il a plus de boulot par ce que tout le monde est gueri definitivement

ben des medecin tu va plus entrouver de trop
Revenir en haut Aller en bas
dame-isabeau
Conseiller sans portefeuille


Nombre de messages : 11448
Localisation IG : valence
Date d'inscription : 23/07/2007

MessageSujet: Re: réflexions sur le mystére d'Hildegarde   Mar 7 Jan 2014 - 14:21

c'est pas faux du tout Taz, car effectivement, on est pas prêts d'amortir nos dépenses et manque à gagner  qu'on a eu pour en arriver là.
Effectivement,  ces potions ne seront vendues qu'une fois à la même personne.
En fonction du stock de plantes achetées  précédemment très chère on pourrait  dans un premier temps, convenir d'un prix mini un peu conséquent, ce qui nous permettrait d'amortir et nous renflouer un peu et quand le prix des simples sera stabilisé on pourra le revoir à la baisse.
Vous en pensez quoi de tout ça les confrères?
La seule chose qui me gêne un peu c'est que le paysan, lui, devra forcément attendre longtemps, mais bon (c'est comme dans la réalité hein,la santé a un coût certain)
Maintenant 300 écus, c'est peu pour un nanti mais excessif pour un jeunôt, alors quoi faire? une médecine à deux vitesses, en tout cas cela mérite débat
Revenir en haut Aller en bas
tazspike



Nombre de messages : 9282
Age : 41
Localisation IG : a vienne pres de ma douce
Date d'inscription : 21/06/2008

MessageSujet: Re: réflexions sur le mystére d'Hildegarde   Mar 7 Jan 2014 - 14:24

moi ce que j'en dit c'est pour les medecin qui investise pour certain depuis un certain temps  sans rien voir venir et a qui ont repond comme d'habitude   "la solidarité"   vous avez investit mais c'est par ce que vous le vouliez

apres je dit 300 comme j'aurait pu dire 250 ou 500  mais a calculer a ras du sol  c'est les medecins qui vont arreter de perdre des sous a un moment


edit : isa je suis a valence j'ai toutes les petites affaires promises ^^ viens me voir quand tu veux les recuperer
Revenir en haut Aller en bas
dame-isabeau
Conseiller sans portefeuille


Nombre de messages : 11448
Localisation IG : valence
Date d'inscription : 23/07/2007

MessageSujet: Re: réflexions sur le mystére d'Hildegarde   Mar 7 Jan 2014 - 14:25

en même temps, (j'avais vu l'intervention de Huna) le cueilleur à moins de 50 d'intelligence récoltant 20 simples et les revendant à 1 écu il gagne 20 écus, j'en connais peu qui peuvent en dire autant
Revenir en haut Aller en bas
Plumedange



Nombre de messages : 10558
Localisation IG : Dans un confortable sofa
Date d'inscription : 16/05/2008

MessageSujet: Re: réflexions sur le mystére d'Hildegarde   Mar 7 Jan 2014 - 17:16

En même temps si on regarde le tableau des plantes, il y en a beaucoup qui sont censées être vendues à 0,60 apparemment, 1 écus la plante c'est énorme quand même, sauf pour les rares éventuellement ou il est compréhensible d'en augmenter le prix.

Maintenant, il faudrait peut être trouver un juste milieu pour que les médecins fassent des bénéfices, tout en n'accablant pas non plus la population.
Il suffirait de vendre 2 remèdes pour rembourser rien que le cabinet à ce prix là...
Sans parler qu'un prix dégressif handicaperait les futurs médecins, ce qui est injuste à mon sens, pourquoi par exemple Constance ne pourrait pas vendre ses remèdes au même prix qu'Isa?
Tout ça parce qu'elle n'a pas fini ses études et que le temps qu'elle les finisse, le prix aura peut être baissé.

Donc ne pas vendre à perte oui, après les médecins ont quand même dans l'optique de soigner les malades.

(Sans parler qu'entre choisir entre payer 300 écus pour un remède et passer 5 jours par an à subir une maladie, le choix est vite fait pour ceux qui auraient compris le système...A mon avis la médecine est pas encore assez bien rodée)
Revenir en haut Aller en bas
http://leniddesdelachambre.forumactif.com/index.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: réflexions sur le mystére d'Hildegarde   Mar 7 Jan 2014 - 19:12

Non on achète pas une potion une fois dans notre vie seulement.
Il se peut qu'on attrape un autre mal différent.
Et là, rebelote!
Consultation, et potion à acheter.

Les maladies évoluent!

Ensuite,
coût d'un cabinet : 250 écus
Coût d'une consultation poussée : 7 écus.
A raison de 10 consultations par jour, bénéfice de 70 écus par jour.

Coût d'une potion : 300 écus, si on prend cet exemple
A raison de 5 achats : 1500 écus de bénéfice

soit un total de 1800 écus de bénéfice en 3 jours, avec seulement 5 achats de potion.

En LD, il n'y a pas que 5 malades....

ça va aller le bénéfice, là?
Avez vous pris les lyonnais-dauphiné pour des vaches à lait, ou des cracheurs d'écus?

Sachez bien qu'en LD il y a peut estre qu'une poignée de médecins, mais il y en a plein d'autres dans le royaume!
Ce n'est pas parce qu'il y a peu de concurrence en LD, qu'il faut se faire des écus su le dos des villageois!

Vous voulez réserver les soins à une élite riche?

Moi je veux que les soins soient accessibles au plus grand nombre.

Donc, je crois que vous connaissez le système des marchands ambulants?
Il suffit de faire fonctionner son réseau de connaissances et des potions à moindre coûts, et bien on en aura plein pour le LD! On n'aura pas besoin de cette poignée de médecins qui osent annoncer un prix outrancier pour les potions!

Je trouve le discours plus que scandaleux!

On se plaint d'un dépeuplement en LD, on le voit via les annonces des impôts.
Croyez vous que les gens vont rester en LD avec des prix aussi incroyables?

Est ce que vous souhaitez faire fuir le peuple ailleurs?
Démotiver nos petits jeunes?

Moi non!
Et je peux vous assurer que je les aiderai du mieux que je peux grasce à mes connaissances hors du LD!

Franchement, je ne vous félicite pas!
Ecoeurant...
Revenir en haut Aller en bas
El_fifi



Nombre de messages : 633
Localisation IG : Vienne
Date d'inscription : 31/07/2009

MessageSujet: Re: réflexions sur le mystére d'Hildegarde   Mar 7 Jan 2014 - 20:41

Huna a écrit:
coût d'un cabinet : 250 écus
Coût d'une consultation poussée : 7 écus.
A raison de 10 consultations par jour, bénéfice de 70 écus par jour.

Coût d'une potion : 300 écus, si on prend cet exemple
A raison de 5 achats : 1500 écus de bénéfice

soit un total de 1800 écus de bénéfice en 3 jours, avec seulement 5 achats de potion.

Franchement, je ne vous félicite pas!
Ecoeurant...

pour une consultation poussée, le médecin doit avoir 1 pavot blanc : coût 7 écus résultat gain 0 écus.
peu importe le nombre de consultations on reste à 0 de gain.

fabrication d'une essence :5 jours de travail et pour cette essence, 48 plantes au cours actuel ~ 50 écus

300 de gain-50 de plante = 250 écus pour 5 jours/ par potion.
la vente de cette potion 300 écus , reste au médecin 50 écus pour 5 jours / potion
Soit 10 écus/ jour

où est le scandale ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: réflexions sur le mystére d'Hildegarde   Mar 7 Jan 2014 - 20:46

Citation :
Fabrication de l'essence curative

Fabriquer une essence curative:

prend une journée, donc impossible de travailler ailleurs pendant cette journée

Merci mais je sais encore lire! ET c'est écrit une journée, pas 5!
Revenir en haut Aller en bas
El_fifi



Nombre de messages : 633
Localisation IG : Vienne
Date d'inscription : 31/07/2009

MessageSujet: Re: réflexions sur le mystére d'Hildegarde   Mar 7 Jan 2014 - 20:48

Certes, mais pour fabriquer cette essence il faut 5 potions différentes qui prennent chacune 1 journée , soit 5
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: réflexions sur le mystére d'Hildegarde   Mar 7 Jan 2014 - 20:53

Sauf qu'il ne faut pas voir ça à l'unité!

on peut fabriquer jusqu'à 20 potions du même type en une journée....

Donc bon.... peut estre 5 jours pour 5 potions différentes, mais :

5 X 20 en 5 jours, on n'a pas 5 choses différentes mais 100!
Revenir en haut Aller en bas
Ken cohiba de l'Isle



Nombre de messages : 844
Age : 44
Localisation IG : Valence
Date d'inscription : 08/01/2010

MessageSujet: Re: réflexions sur le mystére d'Hildegarde   Jeu 9 Jan 2014 - 17:33

Il avais suivi la discussion depuis un moment, profitant de l'un de ses rares moments de libre pour rendre visite à son épouse à la faculté. Fort intéressé par les débats, il avait pris quelques notes au fur et à mesure. voyant que la direction prise était pour le moins incongrue, il vint mettre son grain de sel.

Je pense qu'il faut remettre tout cela en perspective. Aller voir ailleurs pour obtenir de meilleurs prix ? Et bien, je dirais faites, sauf qu'à court terme, nous serons en LD peut-être les moins chers, ou au pire, de tarifs équivalents, car tous les médecins se rendront vite compte de ce que leur coûte leur métier. Mais puisque l'arithmétique semble être au goût du jour, calculons...

Tenez, rien que pour les études. Il y a 14 connaissances à maîtriser pour devenir médecin. A raison d'une moyenne de 10 cours par connaissance pour la maîtriser, et à 12 écus le cours, cela nous donne un coût de 1680 écus. Ajoutons tout de même à cela le coût d'ouverture du cabinet médical, à savoir 250 écus, donc, un total de 1930 écus. Vous le remarquerez, je tiens compte là d'un scénario idéal, à savoir d'avoir de la place pour tous ces cours, et qu'ils soient à 12 écus le cours. En comparaison, je prendrai la voie de l'état. Six connaissances à maîtriser, toujours suivant les mêmes paramètres, cela nous donne un coût de 720 écus pour maîtriser cette voie. Quand vous savez qu'une personne maîtrisant cette voie pourra travailler et fournir des points d'état pour 30 écus la journée, il aura rentabilisé ses études en 24 jours. Pour qu'un médecin en fasse de même, il devrait donc obtenir 80,40 écus pour chaque jour de son travail. Voilà une remise en perspective, et je ne tiens pas compte non plus du temps mis à étudier, qui ne permet souvent pas aux étudiants de travailler en même temps, donc, manque à gagner.

Bien, cela dit, venons en maintenant aux simples. Nous savons, par l'expérience acquise depuis plus d'un an, que certaines plantes sont plus facilement trouvables que d'autres. Je vais donc considérer qu'un médecin, ayant terminé totalement son cursus, va à la chasse aux simples. S'il travaille par périodes de 24 heures, il pourra ramasser 45 simples par jour. Je vais donc considérer qu'il va chasser les simples durant 32 jours, vous allez comprendre pourquoi. Il obtiendra donc, en moyenne :
192 Brins de Marjolaine
192 Fleurs de Partenelle
192 Feuilles de Tilleul
192 Branches de Céleri
192 Brins de Lavande
192 Fleurs d'Anis
24 Brins de Romarin
24 Branches de Thym
24 Morceaux d'écorce de Saule Blanc
36 Brins d'Angélique
36 Fleurs de pavot blanc
36 Fleurs de Bourrache
36 Feuilles de Menthe
36 Fleurs de Camomille
36 Baies de Sureau Noir

C'est là une moyenne, mais imaginons que nous vivons dans un monde parfait. Soyons raisonnables, estimant que le temps d'un médecin dans les champs coûte 20 écus par jour, car il oeuvre pour le bien être de son entourage, cela fait donc un coût de 640 écus pour 1440 simples. Ce qui fait un coût de 45 deniers par simple, ce qui, reconnaissez le, est plus que rarement trouvable sur un marché.

Notre médecin va donc maintenant préparer des potions de simples. Vous comprenez certainement à ce moment pourquoi notre médecin a passé 32 jours à cueillir, c'est le seul moyen pour lui d'optimiser son temps, vu qu'il peut transformer 20 simples en potion à la fois. Imaginons maintenant que notre médecin sait qu'il n'y a que la grippe d'Alexandrie dans son village. Il va donc optimiser une fois de plus son temps en ne préparant que les potions simples nécessaires. Nous savons que pour cette maladie, il lui faudra, par potion curative :
2 potions de brins de marjolaine
6 potions de Fleurs de Partenelle
16 potions de branches de céleri
4 potions de brins de lavande
4 potions de morceaux d'écorce de Saule blanc
1 potion de Fleurs de camomille

Notre médecin aura donc de quoi préparer 12 potions curatives au maximum, car il a obtenu 192 branches de céleri et qu'il en faut 16 par potion. Il va donc travailler deux jours pour préparer 40 potions de brins de marjolaine, 4 jours pour préparer 80 potions de fleurs de partenelle, 10 jours pour préparer 192 potions de branches de céleri, 3 jours pour préparer 60 potions de brins de lavande, 3 jours pour préparer 60 potions de morceaux d'écorce de Saule blanc et un jour pour préparer 20 potions de fleurs de camomille. Cela nous fait donc 23 jours de travail, que nous ajouterons aux 32 de la cueillette, nous en sommes déjà à 55 jours de travail.

Maintenant, peuvent débuter les consultations. Bonne nouvelle, notre médecin a trouvé des fleurs de pavot blanc lui permettant des consultations poussées. il va enfin obtenir quelques entrées d'argent, dix consultations sur la journée durant deux jours. Espérons, bien évidement que ceux qui sont malades ne souffrent que de la grippe d'Alexandrie, et n'aient pas de troubles digestifs en plus. A 7 écus la consultation, notre médecin aura ses premiers revenus, 140 écus après 57 jours de travail. Venons en maintenant aux potions. Nous le savons, nous n'avons du matériel que pour 12 essences curatives. Le médecin va donc mettre 12 jours pour les réaliser. Enfin alors, il pourra les vendre. Si vous faites le calcul, nous en sommes à 69 jours de travail, et tous les coûts ont été réduits au minimum, vu qu'il a lui même cueilli, et que nous n'avons qu'une seule et même maladie.

Il va vendre, disions nous, ses essences curatives à 300 écus la pièce. Cela nous fera donc 3600 écus de revenus. Ajoutons les 140 écus des consultations, cela nous fait un total de 3740 écus pour 69 jours. Nous en sommes donc à 54,20 écus de revenus par jour, et il s'agit là du revenu maximal que notre médecin peut espérer dans un monde parfait, à savoir des malades très patients, et une seule maladie à soigner.

Malheureusement, nous ne vivons pas dans un monde parfait, et les malades sont loin d'être patients. Une personne va attendre de son médecin une essence curative dans les plus brefs délais, il devient donc difficile pour le médecin de cueillir lui même ses simples. Donc, il devra les acheter au marché. Nous avons calculé plus tôt que, pour avoir un revenu considéré comme correct de 20 écus par jour, les simples devraient être disponibles au prix de 45 deniers, quelle que soit la plante. Je vais prendre pour exemple le marché de Valence ce jour, sur lequel sont disponibles 33 simples pour un montant total de 98 écus et 80 deniers. Cela nous fait donc le simple au prix moyen de 3 écus, bien loin de nos 45 deniers espérés, même si certains s'en rapprochent. Faisons donc notre calcul théorique, avec ce dont nous avons besoin pour réaliser les potions que nous avons définies comme nécessaires plus tôt. Je vais à nouveau le faire sur le principe du monde parfait, et donc faire en sorte que le médecin n'achète que ce qu'il lui faut, même si cela ne lui permettra pas d'optimiser la réalisation des potions. Il nous faudra donc, pour 12 essences curatives, 24 brins de marjolaine, 72 fleurs de partenelle, 192 brins de céleri, 48 brins de lavande, 48 morceaux d'écorce de Saule blanc et 12 fleurs de camomille. Il nous faudra également les 20 fleurs de pavot blanc pour les consultations, que nous imaginerons ici vendues au même prix moyen. Nous avons dès lors besoin de 416 simples, à un prix moyen de 3 écus, cela nous donne 1248 écus. Notre médecin aura toujours besoin du même temps pour réaliser tant les potions que les essences curatives ou les consultations. Notre médecin aura donc du travail pour 37 jours. Ses revenus, toujours les mêmes, seront de 3740 écus, auxquels nous ôterons le prix des simples, 1248 écus, ce qui nous fait un total de 2492 écus de revenus pour 37 jours de travail. Ses revenus seront donc alors de 67 écus et 35 deniers par jour de travail. Je pense que nous avons là le montant maximal qu'un médecin peut espérer pour son exercice, dans un monde parfait.

Comme vous le voyez, Damà Huna, je suis totalement d'accords avec vous, un salaire allant de 54,20 écus à 67,35 écus est très élevé, et, dans un monde parfait, un tel revenu serait assez inacceptable, même si, en rapport aux dépens pour les études et le cabinet, comme nous l'avons vu, cela reste raisonnable.

Mais voilà, nous ne vivons pas dans un monde parfait. Il y a à l'heure actuelle 3 maladies identifiées dans le Royaume. En comptant les troubles digestifs y afférents, cela nous amène 11 variantes possibles pour chacune de ces 3 maladies, soit 33 recette possibles, avec leurs propres variants, car certains simples peuvent en remplacer d'autres. Tenons également compte du fait que ces trois maladies sont ce dont nous avons connaissance à l'heure actuelle, et que demain, une fièvre de Dié ou une autre Glairette de Lyon pourrait se faire jour. Dans ce cas, nous aurions à nouveau toute une étude du Code Hildegarde qui devrait être effectuée, soit des jours de travail supplémentaires. Bien évidement, car ce serait trop facile, chaque essence curative utilisera des potions différentes, nous ajouterons donc des jours de travail pour réaliser les potions.

J'ai fais un rapide calcul, en tenant compte des mêmes données, mais sur les 33 variations d'essences curatives actuellement identifiées pour les trois maladies, et, au vu des jours de travail supplémentaire et des achats nécessaires, nous tombons à un revenu optimisé de l'ordre de 33 écus par jour pour le médecin. En tenant compte de l'investissement, et du fait qu'une fois une essence curative employée, le malade n'en aura plus besoin et ne sera plus susceptible de contracter la même maladie, je trouve que cela devient un revenu plus que raisonnable. Qu'en pensez vous ?

Enfin, cela met en évidence la nécessité pour les médecins d'obtenir des simples pour un prix raisonnable sur les marchés, cela permettrait, pour sûr, de faire baisser le prix des essences curatives. De même, si les malades peuvent être patients, cela permettra au médecin d'optimiser la réalisation de potions en attendant d'avoir 20 simples d'un type pour se mettre au travail, et à nouveau, de faire baisser leurs prix. Mais sans cela, 300 écus pour une potion, cela restera malheureusement un prix correct au vu du travail et des investissements réalisés.


Il se dirigea vers un coin du bureau afin de se verser un godet d'eau claire
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: réflexions sur le mystére d'Hildegarde   Jeu 9 Jan 2014 - 21:18

Je retiens 2 oublis :
Un érudit institut d état "option" voie état ne travaille pas tous les jours pour le duché!
Option "voie de l armée" , il faut donner des pea pour aider à monter une armée.  Ça n arrive pas tous les 4 matins.

Autre oubli : l enseignement! !
Un médecin enseigne son savoir.  75 écus.
S'il a 2/3 cours dans le mois...

Bref je pleurerai largement plus sur le sort de la voie de l armée. ..

Et votre discours ne tient pas compte du
Nombre de consultations
Nombre d essences curatives vendues....

Et si dans d autres duchés comtés on arrive à vendre à 175 écus... et s'ils sont encore vivants ça va pour eux.
Revenir en haut Aller en bas
Ken cohiba de l'Isle



Nombre de messages : 844
Age : 44
Localisation IG : Valence
Date d'inscription : 08/01/2010

MessageSujet: Re: réflexions sur le mystére d'Hildegarde   Jeu 9 Jan 2014 - 23:39

Il sourit en coin.

Damà Huna, voyons, j'ai moi même suivi la voie de l'état en voie principale, je sais bien que l'on ne travaille point tous les jours, de même qu'un médecin n'aura des malades en permanence. Concernant l'enseignement, tout érudit viendra à enseigner à un moment ou un autre, donc, ne faisons point de procès d'intention. Quand au nombre de consultations et d'essences curatives, c'est justement le sujet principal de mon "discours" comme vous dites, calculés en long, en large et en travers.

Maintenant, si par ailleurs vous êtes certaine de trouver à 175 écus l'essence curative qui correspond précisément à votre mal, profitez en, car je pense que ces médecins se rendront vite compte du coût réel de leur travail. Cela est vrai, la médecine active est récente, les médecins ont encore peu de recul, et nous pouvons être certains que dans la stabilisation en cours de la médecine, nous verrons également les prix se stabiliser et s'uniformiser. Là où certains vendent maintenant à 175 et d'autres à 250 ou 300, fonction de l'essence curative, car toutes ne sont point identiques, et donc, au même prix il y a fort à parier que tout cela tournera, à terme, entre 200 et 250 partout dans le Royaume. Ce n'est qu'une estimation vague, mais cela me parait un prix logique.

Vous savez Damà Huna, pour ma part, le prix que je paierai une cure m'importe peu, de même que je vend les simples que je récolte à 5 deniers, mais il est vrai que j'ai eu le temps de me constituer un petit pécule, sans faire de médecine, d'ailleurs, ni de politique, mais du commerce. Il faut laisser du temps aux choses pour qu'elle se stabilisent, et tout cela se fera en son temps. Mais faire ce procès aux médecins à ce stade est, à mon sens, prématuré. Le but n'est aucunement de pleurer sur le sort de quiconque, mais de définir un juste prix pour un travail.


Dernière édition par Ken cohiba de l'Isle le Ven 10 Jan 2014 - 15:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: réflexions sur le mystére d'Hildegarde   Ven 10 Jan 2014 - 0:10

Je ne lis pas l avenir mais quoi qu'il arrive je ne paierai pas 300 écus une potion. Non pas parce que je suis radine. .. je préfère faire des dons à mon village.
Et j achèterai ailleurs et en rapporterai pour ceux qui en veulent.
Si je peux éviter de dégoûter nos jeunes ils pourront compter sur moi.
Plaidez comme il vous plaira la cause des 1800 écus de gains minimum des medecins, sans compter les écus des cours enseignés et de mon côté j aiderai les démunis.
S'il y en a qui sont prêts à mettre cette somme alors qu'il y a moins beaucoup moins cher ailleurs. Chacun fait comme il le sent. Telle est la loi de l offre et de la demande!
Ma position ne changera pas.
Je ne suis pas convaincue.
A chacun sa conscience ...

Ah oui j'ai trouvé encore moins cher... 162 écus.
Qui sait?

Peut être que demain ça baissera encore. Hehe
Revenir en haut Aller en bas
Plumedange



Nombre de messages : 10558
Localisation IG : Dans un confortable sofa
Date d'inscription : 16/05/2008

MessageSujet: Re: réflexions sur le mystére d'Hildegarde   Ven 10 Jan 2014 - 13:00

Je peux comprendre que le prix te rebute Huna, mais étant apprentie médecin aussi, je peux t'assurer que l'on est loin d'être au même niveau que les autres.
Mes habitants voie de l'état sont fortement privilégiés, ils peuvent fournir des PE au duché et à la municipalité et ils sont embauchés des petites fortunes.
Ce qui nous est impossible.

Pour les cours, ils sont très peu suivis, j'ai donné un cours de médecine et je n'ai eut aucun élève, j'ai perdu une journée, pour n'avoir personne, par contre j'ai enseigné fonctionnement des institutions et là, trois élèves.
Il nous faut donc apprendre d'autres matières hors de notre cursus pour pouvoir avoir des cours relativement bien suivis, la voie de la médecine étant très peu suivie.

Sans parler du nombre de matières qu'on doit maitriser, juste avec fonctionnement des institutions, un élève voie de l'état peut déjà fournir 10 PE instit, alors que nous avec une seule matière on ne peut rien faire du tout...
Le prix des simples est plutôt élevé et du coup, ça ne nous aide pas à rentabiliser tout le travail qu'il faut pour arriver là...
Mais bon, nous n'y sommes pas encore, pour le moment, nos médecins sèchent sur la façon de soigner tout le monde et ils perdent encore des écus à trouver les bons remèdes...
Revenir en haut Aller en bas
http://leniddesdelachambre.forumactif.com/index.htm
tazspike



Nombre de messages : 9282
Age : 41
Localisation IG : a vienne pres de ma douce
Date d'inscription : 21/06/2008

MessageSujet: Re: réflexions sur le mystére d'Hildegarde   Ven 10 Jan 2014 - 13:20

162 ecus , 175  ok mais c'est facile de donner des chiffres comme cela moi j'en ai meme trouver a 10 ecus mais la j'oserais meme pas renifler le bocale

mais la question c'est ou ?

par ce que se taper de la route pour gagner 50 ecus  va pas faloir que se soit trop loins  sinon au final elle auront couter la meme chose sans compter le risque de se les faire piqué

c'est toujours pareil ont trouvera toujours moins cher ailleurs par exemple je connais des endrois ou le mais  se vent a 2.50 maximum le bois a 3 ecus et le blé tout juste a 10

ca semble super interessant  oui...........si ont peu se rendre  en angleterre ,en turquie ............mais oui c'est moins cher
Revenir en haut Aller en bas
Constance..



Nombre de messages : 553
Localisation IG : Lyon
Date d'inscription : 23/08/2013

MessageSujet: Re: réflexions sur le mystére d'Hildegarde   Ven 10 Jan 2014 - 14:22

Bon de toutes façons, pour le moment ne croyez vous pas que l'essentiel est d'avoir des simples à bas prix ? Pour justement faire baisser le prix au maximum ?

Dame Huna, je ne vous comprends pas là, comme le dit Plume, les cours de médecine sont très peu suivis. Personnellement, j'en ai donné plusieurs pour lesquels je me suis retrouvée sans estudiants ou alors 1 seul. Et comme je ne prends que 10 à 12 écus maximum pour donner un cours... Ce que tout le monde ne fait d'ailleurs pas, et j'en profite pour dire que les érudits prennent trop chers pour les cours, 15 écus ! c'est beaucoup trop... Bref, donc voyez je perds de l'argent. Et les médecins ne sont pas les seuls à donner des cours, tous les érudits donnent des cours donc parler de cela concernant les revenus est hors de propos.
Aussi, vous parlez de 100 potions différentes, il y a une nuance je crois. Il y a 5 sortes de potions différentes, chacune comprises de 20 potions identiques. Et quand on sait que pour une essence il faut souvent 16 voir 17 exemplaires de la même potion...


Maintenant, je ne pense pas que l'heure soit à parler du prix des essences, encore faut-il déjà pouvoir les réaliser ces essences.
Personnellement, je n'ai encore rien calculer, donc je ne saurai dire combien seront vendus potions et/ou essences. mais il faut bien savoir aussi que les maladies arrivent par vague. On ne trouvera jamais de malade tous les jours à soigner.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: réflexions sur le mystére d'Hildegarde   Aujourd'hui à 8:52

Revenir en haut Aller en bas
 
réflexions sur le mystére d'Hildegarde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» réflexions sur le mystére d'Hildegarde
» [BIONICLE] Images mystérieuses des boites 2009
» Le rôdeur mystérieux
» Le Mystérieux Crâne d'Acier sur la lune Dent-d'Or.
» 100000 poissons et 5000 oiseaux morts dans l'état d'Arkansas. Très mystérieux.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Rôle Play du Château de Lyon :: 3 - Couvent des Cordeliers - Université de Lyon :: Faculté de Médecine-
Sauter vers: