AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Bailli (septembre 1464)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Walan

avatar

Nombre de messages : 12662
Localisation IG : Vienne
Date d'inscription : 11/06/2006

MessageSujet: Bailli (septembre 1464)   Jeu 22 Sep 2016 - 15:04

Ce "guide" a été réalisé en septembre 1464. Il représente donc les locaux, tâches et organisations à cette date.
Merci à Samuel Rossal pour sa réalisation.

Citation :
Bailli

Le Bailli s'occupe de la bonne gestion des finances à l'intérieur du Duché en collaboration avec le Commissaire au commerce (pour les achats internes au duché surtout) et le Commissaire aux Mines (quand il est besoin de décider de la politique minière à mettre en place). Son bureau se trouve principalement au Conseil Ducal mais il lui arrive fréquemment d'utiliser celui situé à la Place du Change, également nommée Hôtel de la Bourse. Il passe aussi très souvent en gargote afin d'y déposer les rapport d'achats d'animaux.

Comme tous les conseillers ducaux, il est concerné par les bases de cette fonction telles qu'elles sont décrites ailleurs.


Tâches quotidiennes :

  • La plus importante de toute est la recherche de fonctionnaires afin de permettre l'accès aux bureaux de chaque conseiller et donc de permettre au duché de fonctionner. Chaque jour, le conseil ducal consomme des Points d'état , de façon variable pour certains (commerce, justice, communication) et fixe ou presque pour les autres : les PE finances sont dépensés à raison de 5 par jour, les PE Institutions varient selon le prestige du Duché.

    Le nombre de PE-Institutions consommés par heure dépend du prestige du Comté.

    Spoiler:
     

    Ces points d'état sont fournis par des fonctionnaires que le Bailli embauche via le panneau placé à l'Institut d'État de l'Université de Lyon et bien entendu en gargote dans le bureau adéquat.

    Les salaires sont de 30 écus pour 20 PE fournis, de 25 écus pour 15 PE fournis et de 20 écus pour 10 PE fournis. Moralité : il vaut embaucher pour 20 PE que pour 10.

    Pour ce faire, chaque jour vous réaliserez un rapport dans le dossier dédié à l'Office d'Intendance et des Finances, estimant combien de PE le duché aura encore à la prochaine mise à jour, et d'après cela irez prévenir les fonctionnaires des besoins pour le lendemain et de l'heure où vous déposerez les offres.

  • Vérifier le nombre d'animaux, vaches, moutons et cochons, disponibles à la vente pour les éleveurs. On fait tout au blé ! Voici les correspondances pour les achats :
    - Les vaches peuvent être produites par n'importe quel nombre.
    - Les moutons par 3 au blé / par 4 au maïs
    - Les cochons par 49 au blé / par 4 au maïs
    Ces règles permettent d'éviter le gâchis de céréales.
    Un rapport sur les naissances et l'état du cheptel est réalisé en gargote.

  • Vérifier les demandes des bourgmestres, en complément du Commissaire au Commerce, à la Légature.



Tâches régulières :

  • Il lui appartient de notifier au Conseil ducal dans le rapport qui lui est réservé à l'Office d'Intendance et des Finances, tous les jours s'il le souhaite mais le plus souvent tous les 3 jours. Dans son bureau le bailli peut remonter jusqu'à 14 jours en arrière.

  • En collaboration avec le Commissaire au Commerce (si besoin de marchandises) il procède à l'envoi des mandats hebdomadaires aux maires afin de faire remonter céréales, viandes, bois, fruits et poissons dans le Grenier Ducal. Les jours de mandat peuvent différer selon les protagonistes du moment. Précision :

    • S'il ne faut mettre que des écus. C’est le bailli qui crée le mandat, qui met les écus et qui l'attribue.
    • S'il faut mettre des écus et des denrées. C’est le bailli qui crée le mandat et met les écus. C’est le commissaire au commerce qui ajoute les denrées et qui attribue le mandat.
    • S'il ne faut mettre que des denrées. C’est le commissaire au commerce qui crée le mandat, qui ajoute les denrées et qui l’attribue.


  • Il appartient au bailli de solder les chefs d'armée après demande du connétable qui s'occupe du suivi. Cela se fait soit par mandat soit par don. Un dossier est dédié à ce suivi à l'Office d'Intendance et des Finances.



Tâches ponctuelles :

  • En début de mandat ducal, le bailli prépare le budget nécessaire au calcul des impôts avec l'aide des autres conseillers du pôle économique.

  • Il lui faut transmettre toute demande de commerce au Conseil Ducal.

  • Prévenir le Conseil avant tout achat pour le compte du duché.

  • Supprimer les taxes des capitaines dauphinois

  • Aider les maires et les guider.

  • Verser les soldes des maréchaux a posteriori lorsqu'il y a eut un problème dans la paie normale du Prévôt Un dossier est dédié à ces rares occasions à l'Office d'Intendance et des Finances



Disposition du bureau In Gratibus :
Le Bailli dispose de multiples actions possibles depuis son bureau (IG) :

  • Gestion financière des mines et carrières : Oui ! Vous pouvez suppléer le Commissaire aux mines s'il le faut mais uniquement à la demande du régnant en place et en cas d'absence ou d'incompétence totale du CAM

  • Statistiques financières : C'est là que vous trouverez les statistiques pour le rapport situé à l'office d'intendance

  • Gestion des animaux : C'est ici que vous gérez les achats d'animaux.

  • Gestion des mandats : Ce point a été abordé plus haut

  • Gestion des dépenses militaires : Si le prévôt a besoin de plus d'écus pour finir de payer les gardes de la semaine c'est ici que vous allez afin de lui accorder une rallonge.

  • Gestion des hauts fonctionnaires : Point abordé plus haut également

  • Taxe sur les pontons : On y fixe le montant de la taxe demandée par jour aux navires ayant accosté dans nos ports

  • Gestion des transferts d'argent du comté au Royaume : On ne leur en donne jamais donc on oublie

  • Gérer les demandes d'audits financiers : Ce n'est jamais arrivé mais cela permet de vérifier les comptes du duché sur les dernières semaines

  • Gestion des bons du Trésor : Jamais utilisé

  • Donner de l'argent à un personnage : Jusqu'à 500 écus à une seule et même personne

  • Donner de l'argent à un village : Jusqu'à 500 écus à un village

  • Gérer les taxes sur les produits et les salaires : On a testé dans le passé et on ne le refera plus jamais. Mais comme l'intitulé le dit on peut tout taxer, les produits et les salaires. C'est inutile sauf à vouloir faire fuir la plupart des habitants.

  • Voler de l'argent : Vraiment ?

  • Comptabilité : Sur les six derniers jours et le jour en cours, on y voit tous les achats/ventes par le cac, par les mandats,pour les animaux, les payes des mineurs, bref quasiment tout sauf les actes du régnant avec le prestige.

  • Taverniers ayant des taxes impayées : On y voit les mauvais payeurs et de temps en temps on file la liste au procureur

  • Capitaines n'ayant pas payé leurs taxes : Ici vous voyez les mauvais payeurs et vous pouvez annuler les taxes des navires dauphinois

Revenir en haut Aller en bas
 
Bailli (septembre 1464)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Rôle Play du Château de Lyon :: 3 - Couvent des Cordeliers - Université de Lyon :: Bibliothèque d'études politiques-
Sauter vers: