AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Glossaire Dauphinois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
urbs

avatar

Nombre de messages : 1392
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Glossaire Dauphinois   Dim 16 Avr - 19:54

Alberger Louer un bien
Alleu
Terre ne relevant, en principe, d'aucun seigneur foncier. Ce terme s'oppose au fief pour le monde aristocratique et à la tenure pour le monde paysan.

Alleutier
Personne possédant une terre en franchise de droits

Aula
Grande salle servant aux réceptions et audiences du seigneur. Ce mot d'origine latine a donné "hall" en anglais.

Bailli
Le domaine delphinal est divisé au début du XIVe siècle en huit baillages. Le bailli est en principe un noble. Il est désigné pour deux ans au début, puis plus par la suite. Il est administrateur militaire en levant et commandant les troupes ; administrateur civil en faisant entretenir routes, ponts, remparts des bourgs et des châteaux delphinaux.

Ban
Droit d'astreindre, de commander ou de punir détenu par le seigneur.

Banalités
Monopoles économiques comme les moulins, les fours ou les pressoirs exercés par les détenteurs du droit de ban.

Banvin
Droit du seigneur interdisant la vente du vin pendant une période donnée.

Boulevard
Boulevard ou boulevart, du vieux français bolvere, bolvart, bellovard qui désignait, au XVe siècle, le terre-plein d'un rempart, tout le terrain d'un bastion ou d'une courtine.

Cens
Redevance seigneuriale, souvent ancienne, en principe fixe et perpétuelle, témoignant que le bien qui y est astreint relève de telle seigneurie. Il peut être en argent ou en nature

Commun
Taxe municipale apparue au XIIIème siècle en Grésivaudan. Elle est levée occasionnellement pour la construction et l'entretien des remparts (1308/15). Elle désigne un ensemble de taxes qui pèse sur le commerce et l'artisanat (souvent assimilée à une taxe sur la vente du vin au détail).

Couleuvrine
Arme à feu du XVe siècle pour laquelle on avait aménagé les anciennes archères en pratiquant des ouvertures rondes pour laisser passer le fût de l'arme.

Courtine
Rempart séparant deux tours

Coutumes
Taxes seigneuriales. Les mauvaises coutumes sont réputées illégitimes.

Dauphin André
(ou André-Dauphin)


Fin diplomate, ce prince prudent prend le contrôle progressif des différents mandements encore indépendants en Grésivaudan pour renforcer la frontière delphino-savoyarde. Il épouse en 1202 la petite fille du comte de Forcalquier qui lui apporte en dot les comtés de Gap et d'Embrun. Cet homme pieux nous a laissé la collégiale St André à Grenoble, en face du palais de justice.

Denier
12 deniers valent 1 sou. 240 deniers valent 1 livre

Essandoles
Tuiles de bois fréquemment utilisées en Dauphiné au Moyen-Age

Echiffe Superstructure en bois sur un rempart, similaire à une hourd
Feu
Désigne une famille astreinte aux différents impôts, c'est donc une unité fiscale. On considère qu'un feu équivaut à 5 personnes, ce qui nous permet d'évaluer la population des différents villages. Un doute subsisite cependant car les foyers non-solvables n'étaient pas pris en compte.

Guerres delphino-
savoyardes


Ces guerres durent 200 ans à partir de la moitié du XIIème siècle. Ces conflits sont caractérisés par des razzias de part et d'autre, mais entrecoupés de trêves. La seule bataille rangée entre les 2 parties est celle de Varey, en 1325. Il n'y a pas de motivation particulière si ce n'est un antagonisme ancien. 2 Dauphins meurent au combat pendant ces guerres : Guigues IV en 1142, Guigues VIII en 1333, au siège du château de La Perrière

Hourds
Superstructures en bois construites au sommet des remparts ou des tours pour améliorer la défense en permettant de jeter des projectiles à la verticale des assaillants. Etant construits en bois et susceptible d'être incendiés, ils ne sont généralement pas cités dans les descriptions du XIVe siècle.

Maison forte
Maison des petits nobles, possédant le plus souvent une tour, comme symbole de leur statut social. Le Château Bayard est la maison forte la plus connue de la région. Dans d'autres régions de France, ces maisons sont appelées manoirs.

Mandement
Terme utilisé pour désigner le territoire contrôlé, ou commandé (les 2 mots ont la même racine) par un château. Le mandement de La Buissière s'étendait sur la rive droite de l'Isère et regroupait les villages de La Buissière, Barraux, Ste Marie du Mont, St Marcel et Ste Marie d'Alloix.

Mistral
Collecteur d'impôts, qui percevait le tiers des produits des actes de justice relatifs aux habitants du mandement. Cette charge est héréditaire et peut passer à une femme par héritage. Le mistral touche des revenus proportionnels aux recettes de la châtellenie. Son intérêt étant que celles-ci soient les plus élevées, il empêche le châtelain de détourner des fonds et donc de léser le Dauphin.Le mistral devait veiller au bon état des chemins, il devait entretenir les moulins delphinaux qui dépendaient de sa mistralie et quand une réparation était nécessaire, le mistral avait le droit, avec l'assentiment du châtelain, de prendre des troncs de chênes dans la forêt de Servette.

Mistralie
Partie du mandement sur lequel le mistral exerçait son office

Emphytéose
Bail de longue durée

Fief
Terre cédée par un seigneur à un vassal pour laquelle il doit l'hommage

Juge-mage
Juge ordinaire du baillage, chargé de tenir les assises tous les trois mois. Il effectue aussi des enquêtes pour le compte du Dauphin et de son conseil

Latrines
L'ancêtre de nos WC, le plus souvent construit en encorbellement sur un rempart ou une tour.

Leyde
Taxe en nature ou en argent levée aux foires et marchés sur les grains et autres denrées apportées pour la vente.

Livre
1 livre vaut 20 sous ou 240 deniers

Paréage
Association entre deux seigneurs, le plus souvent un seigneur laïque et un ecclésiastique, en vue de la mise en valeur d'une terre avec partage des droits et revenus.

Pied
Unité de mesure valant environ 33 centimètres (soit 3 pieds = environ 1 mètre)

Ratier
Sous-sol d'une tour servant le plus souvent de cave ou de prison

Sommée
La sommée ou charge de La Buissière équivalait à 112 litres, 29 cent

Taille
Taxe prélevée par un seigneur en vertu de son droit de ban sur les ressources de ses hommes. dans un premier temps arbitraire et irrégulière puis à partir de la fin du XIIème siècle, abandonnée, c'est à dire fixe et annuelle.

Tenure
Terre concédée par un seigneur foncier à un paysan contre redevances.

Toise Unité de mesure valant environ deux mètres
Tonlieu
Taxe perçue sur les marchandises, généralement à l'entrée d'un village ou d'une ville ou sur les marchés et les foires. Un tonlieu porte plutôt sur les transactions tandis qu'un péage porte sur la circulation des marchandises.

Tournois
Denier de Tours sur lequel s'est fondé le système monétaire français.

Vingtain
La construction et l'entretien des remparts étaient à l'époque delphinale à la charge des bourgeois, contre le paiement d'une redevance en nature, appelée vingtain. Comme son nom l'indique, son montant correspondait à 1/20ème des revenus des habitants. Pendant les hostilités, ce vingtain est souvent supprimé. En compensation,la communauté est dans l'obligation de lever une taxe sur la vente de vin au détail appelée "commun", pour la construction et l'entretien de la nouvelle enceinte nécessitée par l'extension de l'agglomération au delà de ses anciennes murailles.

Vivier Etang construit à proximité d'un château pour améliorer sa défense et servir de réserve à poissons en temps de paix. Bellecombe et Avalon avaient leur vivier.
Revenir en haut Aller en bas
 
Glossaire Dauphinois
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Rôle Play du Château de Lyon :: 2 - Palais Sainct Pierre :: Collections Ducales :: [HRP] Lecture :: [HRP] De la culture artistique de l'époque-
Sauter vers: