AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [MINUTES] Défilés, promotions et décorations, février 1455

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [MINUTES] Défilés, promotions et décorations, février 1455   Sam 10 Fév 2007 - 0:29

Zwyrowsky a écrit:
Or Oyez, Or Oyez,
Lyonnaises, Lyonnais
Dauphinoises, Dauphinois



Une grande cérémonie militaire à laquelle assistera le Gouverneur du Lyonnais-Dauphiné, Dame Numalane, aura lieu sur la place du Château de Lyon, ici même, à partir de demain, et jusqu'au mercredi suivant!

Cette occasion sera celle de célébrer les soldats méritants de l'Ost, et de promouvoir officielle de l'ensemble des Seigneurs des Lances s'étant succédés depuis le mois de septembre dernier.
Le Gouverneur inaugurera également l'Ordre de Saint-Georges, équivalent militaire de l'Ordre du mérite, en le remettant à ses premiers bénéficiaires.


Citation :
PROGRAMME

DIMANCHE 4
Défilé des troupes

LUNDI 5
A partir de 12h :
Discours du Gouverneur
Discours du Capitaine
Remise des Citations, par garnison, puis pour l’Ost
A partir de 20h :
Discours du Gouverneur d’inauguration de l’ordre de Saint-Georges
Remise des Ordres

MARDI 6 (et mercredi 7 si besoin)
A partir de 18h :
Fin des remises de décoration
Transmission des fiefs liés aux garnisons
Confirmation des fiefs pour services rendus

Venez nombreux assister au défilé et aux récompenses qui seront accordées aux citoyens suivants:
Aakass, Ayerin, Bassman4,Beliom, Bemad, Darrow, DeDelagratte, Deepthroat, Elviralarouge, Eragon125, Esthar, Fanny43, Fnor 2, Francinette05, Gaal, Incal, Joh2801man, Julienurs, Kalten, Lecerf, Leriot, Lukiki27, Nestor, Pao, Pisteur, Pitivier, Saface, Samarel, Sbina, Seb123, Sheris, Shinji, Sir_Christopher, Strakastre, Sydonia, Thierrylafrance, TheSnake, Tomek, Urbs, Wahl, Walan, Winny, Wulfen

Qu'on se le dise!
Sainct Georges et Dalphiné!

s. Zwyrowsky, Capitaine de l'Ost Lyonnais-Dauphinois
francinette a écrit:
Francinette arriva assez tôt même en avance .Le parcours du défillé avait déja ete tracer et au lieux de rassemblement ,paré de son plus bel uniforme ,elle alla se tasser dans un coin pour attendre le reste de la lance de Dié
jay a écrit:
Jay arriva en la place du Chateau assez tot, etant de mission au meme moment, cela ne pouvez mieu tombait.

Alors que le reste de ça patrouille etait a l'auberge, Jay ettndait que d'autre soldat arrive pour defilé, en lance.
Cette semaine s'annocer plutot plaisante zet mouvementé pour l'OST du Lyonnais-Dauphiné.
garret a écrit:
Garret arriva à la suite de Francinette, lui aussi vêtu de son uniforme de cérémonie. Il alla la rejoindre, attendant les autres.
leriot a écrit:
Lériot cherchait du regard la lance de Montélimar.
Créfieu pour une fois que j'arrive le premier!!
Lériot se dirigea vers les premier soldats à etre arrivés; il reconnut le maistre armurier de Dié et alla la saluer.

Mes respect Maistre Armurier Francinette, Chef de Lance Jay.
Bonjour messire Garret.
Créfieu! ça va etre une belle parade si le temps se maintien.

Leriot observait Garret et si ça tete lui disait quelque chose son uniforme, par contre ne lui rappelait rien. Probablement un uniforme de Savoie ou du Serg, pensa Leriot. Rolling Eyes
walan a écrit:
L'armurier de Vienne arriva à son tour au château avec son uniforme de parade.

Un rapide coup d'oeil appris à Walan qu'il était le premier de sa garnison, aussi alla-t-il se placer à la place désignée, non sans saluer avant Fancinette, Maistre Armurier de l'Ost, et les autres soldats et officiers présents.
Sir Christopher a écrit:
En ce matin de défilé, Sir Christopher arriva au lieu de rendez-vous habillé de ses plus beaux habits de cérémonies. Il avait revêtu par dessus son armure étincelante de Seigneur des Lances.

Après avoir salué les premiers soldats arrivés, il leur souhaita la bienvenu à Lyon, ville dont il avait la responsabilité militaire :


Bienvenu à vous soldat,

J'ai fait préparer une tente au début du défilé où vous trouverez de quoi faire briller vos armures qui auraient pu être salies par le voyage. J'y ai mis aussi quelques futs de Clairette de Dié de ma réserve personnelle, ainsi que des nougats par caisses entières. N'hésitez pas à vous servir, mais faites attention, le nougat a tendance à coller entre le dents Wink


Sir Christopher après avoir terminé la présentation pris congé des soldats et continua les préparations du défilés.
francinette05 a écrit:
Francinette alal saluer tout les soldats dont des têtes qu'elles connaissait

Bonjour tout le monde !!.

Elle se tournat vers sir christopher

merci beaucoup seigneurs des lances.Le nougat j'en garderais pour la fin ,sa fera beau tout les soldats parler au capitaine et gouverneur ,les dents remplie de la confisserie et en train de machouiller ou ne savoir parler .Quoi que un verre c'est pas de refus par contre:).Sino ntout le modne va bien et pres a passer dans les rues ? :)
ilidan. a écrit:
Ilidan. arriva montée sur son beau cheval Vaillant bien brossé. Ilidan. avait pris la peine de lui tresse crinière et queue. Elle avait revétue son armure étincelante après le temps passé à la nettoyer la veille !

Elle salua les soldats qui étaient déjà arrivés

Elle repéra la tente indiquée par Sir Christopher mais pour après le défilé.
Enfin elle vit Walan, elle dirigea son cheval à ses côtés et lui sourit.
Comment vont tes mains ? chuchota-t-elle
JhenRoque a écrit:
Vêtu de son plus bel uniforme, JhenRoque arriva pour participer au défilé.
Il commença par saluer les officiers et les soldats déjà présents puis se mit à déambuler parmi les participants en espérant rencontrer d'autres soldats de la garnison de Vienne.
Enfin il vit Ilidan montée sur un magnifique cheval en train de parler avec Walan.

Il commença par saluer Ilidan

JhenRoque à vos ordres
puis il se tourna vers Walan
Bonjour Walan
tomek a écrit:
Après avoir fait une fournée de pain, et l'avoir mis sur le marché, Tomek vétu son uniforme de Chef de Lances de Lyon qu'il avait soigneusement préparé la veille pour cette occasion. En effet l'OST allait avoir droit à une cérémonie publique et tout habitant du Duché pourrait y assister.

Il arriva sur le lieu du rendez vous, et ne fut pas supris de voir des têtes connues. Il apérut de loin aussi son Seigneur des Lances qui avait préparé une tente afin de nous faire profiter de quelques merveilles.
leriot a écrit:
Leriot qui cherchait un endroit où déposer l'étendard de la garnison de Montélimar se dit qu'il conviendrait parfaitement de le placer à coté des caisses de nougat.
Leriot se dirigeat vers la tente histoire de dépoussiérer son uniforme et son gosier.
pao a écrit:
Pao à cheval arriva à Lyon, suivit d'une lance prévu pour le défilé, mené par son chef de lance, était en place, elle fermera la marche.
Dans son uniforme et armure, il mit pieds à terre et regarda, saluant d'un sourire les personnes qu'il connaissait.
Walan a écrit:
Walan salua Ilidan et Jhenroque puis montra ses mains bandées en réponse à la question de sa chef de lance.

Les onguents font passer la douleur ...se contenta-t-il de dire avec un étrange sourire

Puis il examina Vaillant avant de parler à mi-voix au cheval : J'espère que tu n'as pas l'intention de faire comme Suie aujourd'hui, je ne suis pas en état de t'arrêter.
DD a écrit:
Le Seigneur des Lances de Vienne arriva au défilé il jeta un coup d'oeil bref histoire de reperer ses troupes dans ce petit capharnaum
Les troupes grouillaient de partout cherchant leur lances et les seigneur des lances, aussi lorsqu'il vit ses soldats sur la place il les siffla pour leur demander de le rejoindre et de former les lances
seb123 a écrit:
L'armurier de Briançon, Seb arriva sur son cheval avec son uniforme et armure, tranquillement il arriva dans la grande place ou aura lieux le cérémonié.

Il descendit de son cheval pour aller salué certaine personne qu'il connais puis séra la main de son chef de lance sir Pao puis alla rejoindre dame Francinnette au côté des autres Arumuriers.
walan a écrit:
Entendant un sifflement, Walan essaya d'en trouver la provenance et découvrit son Seigneur des lances de l'autre côté de la cour leur faisant signe de le rejoindre.

Il prévint Ilidan et Jhenroque et ils allèrent rejoindre leur supérieur et se préparer au défilé.
spacewolf a écrit:
Spacewolf arriva paré de son plus bel uniforme.
Il avait passé une bonne partie de la nuit à faire briller ses armes.
Il remarqua que tous les soldats Viennois étaient rassemblés auprès du seigneur des lances DeDe.
Spacewolf parti les rejoindre et salua DD


Coutilier spacewolf
A vos ordres
jay a écrit:
Tant de soldat fesait leur apparition, mais peu venant de Valence. Alors Jay se dirigea vers la tente dont Le seigneur de lance Sir cristopher venait de parler, il prit un peu de nougat, et eu du mal a le manger car le nougat ce colla sur ces dents, il prit quelque minute pour l'enlever.

Mais toujour aucun signe d'autre soldat venant de Valence.
shinji a écrit:
Shinji arriva sur la place avant tout en tant que spectateur mais s'empressa quand même de dire boujour à un peu tout le monde.
ayerin a écrit:
En courant, Ayerin arriva à la suite de son seigneur des lances,… et le salua ! La journée allait être bien longue pour elle,… maudite journée qui avait si mal commencé, depuis qu’Ayerin avait été si brutalement virée de sa taverne préférée…
A ses côtés se trouvaient ses camarades, tous plus beaux les uns que les autres, revêtus de leurs plus belles parures cérémoniales… elle les gratifia tous d’un sourire puis s’activa à remettre un peu d’ordre à sa propre tenue…
Bemad a écrit:
Bemad descendit de son cheval après un long voyage depuis Briançon en compagnie de Pao et de ceux qui devaient former le Lance avec lui.

Pfff, enfin arrivé, pas trop tot !

Puis, il alla saluer des embrunais qu'ils connaissaient pour les avoir croisé en taverne.
JhenRoque a écrit:
Lorsque Walan l'eut prévenu que le seigneur des lances les appelait, JhenRoque, en compagnie d'Ilidan et de Walan, se rendit auprès de lui et le salua

Coutilier JhenRoque
A vos ordres

Après avoir salué le seigneur des lances, JhenRoque vit à ses côtés Ayerin. Il se tourna vers elle et la salua
ilidan. a écrit:
Ilidan. salua JenRhoque en retour :
Ravie de faire ta connaissance, j'ai appris que tu ferais ta 1ère patrouille en bonne compagnie, tu as de la chance.

Puis elle enetendit un sifflet reconnaissable entre mille et repéra DD
Walan, JenRhoque et elle même rejoignirent DD et Ilidan vit avec plaisir que Space et Ayerin étaient là aussi.


Bonjour Ayerin, tu vas bien ? Tu n'as pas amené ton cheval ?
Space, contente de te voir depuis notre patrouille, as-tu vu Chen ?
Ayerin a écrit:
Tu n'as pas amené ton cheval ? … lui dit Ilidan en arrivant près d’elle.
Non, Ilidan… il n’était pas en forme ce matin, alors j’ai préféré le laisser se reposer aux écuries… répondit-elle l’air sérieux… je ne voudrais pas le faire souffrir,… ne suis-je pas devenue un être responsable ! puis esquissa un sourire complice à l’attention d’Ilidan…

Salut à toi JhenRoque, alors comment te portes tu ce matin ?
nestor a écrit:
Nestor, le Seigneur des Lances de Valence arriva vers midi à Lyon afin de participer au défilé.
Il avait perdu un peu de temps en route et se dépechait de rattraper son retard.

Une foule de soldats était déjà rassemblée, les uniformes apportaient de bellezs touches colorées, les armes et armures brillaient au soleil, les oriflammes battaient sous le vent.

Il fit le tour de l'assemblée, salua ses connaissances ainsi que ceux qu'il ne connaissait que de nom.

Il essaya ensuite de repérer les soldats de sa garnison. Ils devaient former une lance pour le défilé.

Il vit de loin Jay qui était déjà là. En effet la patrouille était à Lyon, ils devaient au moins etre quatre plus lui-même. Et d'autres soldats avaient fait savoir leur intention de venir.

Il alla vers Jay afin de commencer à constituer le groupe.


"Bonjour Jay !
Allons vers ce grand chêne là-bas, ce sera notre point de ralliement, on va y planter le drapeau de Valence afin que les autres nous retrouvent."
JhenRoque a écrit:
JhenRoque répondit à Ayerin
Bonjour Ayerin, je vais très bien je te remercie, je suis impatient d'être à demain pour effectuer ma première patrouille.
Et toi comment vas-tu?
jay64 a écrit:
Soudain, apres quelque minute, Nestor, le seigeur de lance de Jay avança vers lui, le salua.

Bien le bon jour Nestor, tu as fait bonne route ? Demendat il. Puis tout en avançant vers le point de ralliment de Valence, il lui dit ceci :
Aucun probleme, on va bien nous voir pres de ce chene.

Jusque là la mission c'est tres bien passé, le coutilier Tat comprend assez vite le fonctionnement des patrouilles, je m'avance peut etre, mais je pence qu'il ferat une tres bonne carriere dans l'OST.


Arrivait pres du chene, Jay scruta la foulle de soldat, lorsqu'il apperçut Shinji, l'ancien seigneur de lance de Valence et ami de Jay.

Shinji ! Par ici. S'ecriat il, tout en remuant ces bras.
Ayerin a écrit:
Comme tu peux le voir,… exécutant une remarquable révérence face à JhenRoque, je me sens pleine de bonne volonté. Et je suis très honorée de participer à cette balade en ta compagnie dès demain, appuyant d’un clin d’œil ses mots…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [MINUTES] Défilés, promotions et décorations, février 1455   Sam 10 Fév 2007 - 0:38

philippe a écrit:
°°philippe°° arriva afin de voir ses anciens compagnons d'arme défiler.
Il avait aussi appris que ses camarades de "La Rapière" allaient avoir une récompense , il était fier pour eux
stra a écrit:
Strakastre avait quitté de bon matin son castel de Chasteauneuf-Sur-Isère en compagnie de son intendant William et avait pris la direction du défilé militaire, auquel il a avait été convié à participer.

Arrivant sur place, il put constater que nombre de soldats commençait à affluer de toutes les garnisons du duché.

Il salua certaines connaissances de la tête puis descendit de cheval. Pendant que son Intendant préparait sa tente et son armure de cérémonie, Strakastre alla saluer son frère d'armes Sir_Christopher et d'autres compagnons tels Nestor, Tomek, Illidan., Pao, DedeLagratte, et d'autres de son unité.

Son intérêt se porta ensuite sur la garnison de Dié, dont il avait été Seigneur des Lances et qui était resté depuis lors son autre unité de coeur, avec celle de Montélimar.

C'est donc heureux de retrouver ces soldats qu'il parcourait toutes les lances avoisinantes.
Gem a écrit:
Gem avait enlever son costume de conseillère ducale en ce jour...
Elle avait traiter un ou deux dossiers, puis dans son bureau avait tout classer d'un coup, envoyer dans un tiroir... et s'apprêta pour le défilé militaire...
Elle revêtit son cotume d'archer de la caserne de Valence, et se dirigea vers le lieu de concentration...
Elle aperçut Jay et Nestor son Seigneur des Lances, et alla de suite les rejoindre...


Bonjour Chef
Bonjour Jay
J'espère que je ne suis pas trop en retard...
Ca va ma tenue comme ça?... Je suis un peu impatiente je vous avoue...
J'espère que Gullaume et que Wynny ne von pas tarder...


Elle se tenait tous près des deux soldats de Valence, et attendit les consignes... Voyant les militaires arriver de toute part...
Emmerveillées du spectacle que cela représentait...
walan a écrit:
Walan, qui faisait semblant de ne pas s'intéresser à la conversation entre Ayerin et les autres membres de la lance Viennoise, se trahit en manquant de s'étouffer en voyant le clin d'oeil de la chef de lance au coutiller.
jhenroque a écrit:
Le clin d'oeil d'Ayerin bouleversa complètement JhenRoque qui se retourna pour être bien certain que ce clin d'oeil lui était bien adressé.
Lorqu'il en fut persuadé, ceci ne fit que redoubler son impatience à effectuer la patrouille de demain.

En retour il fit son plus beau sourire à Ayerin.
numalane a écrit:
Cette journée était particulière à plus d'un titre. Elle avait reçu ce matin un énorme nougat surmonté d'une bougie avec un mot de sa fille chérie. Elle le lu et se tapa le front de la main. Carabistouille!! Le défilé!

Elle se dépécha de s'apprêter, enfilant une robe aux couleurs du dauphiné et demandant à ce qu'on lui harnache Arod, elle partit au galop vers la place de Lyon. Elle le laissa aux écuries du chateau et se dirigea vers la place où les soldats commencaient à affluer. Elle vit sa fille de loin et lui fit un grand signe de la main en lui envoyant un baiser puis gravit l'estrade d'honneur, se tenant sur le côté, attendant le signal du capitaine avant de prendre place.
wulfen a écrit:
Puisqu'il avait esté convié aux festivités il se rendit lui aussi sur la Grand Place de Lyon pour assister au défilé militaire.
Il souriait encore à l'image de Numa quittant au galop le Castel de Clérieu pour prendre place sur la tribune d'honneur et lancer le défilé. Il se demanda d'ailleurs si elle aurait le mesme fauteuil que lui et si c'estait le cas si on avait reprisé le dossier... autre temps autre défilé et une Capitaine qui en avait voulu à son volage Gouverneur.
Laissant Uraeus au bon soin d'un parfrenier maintenant averti des mauvaises habitudes de l'animal il gagne à son tour la tribune... transmis un petit mot à un page à l'attention de la Gouverneur... et prit place.
Deepthroat a écrit:
Deep arriva sur la place où se déroulé le défilé. Il y avait deja pas mal de soldats et officiers qui s'activait afin de préparer chacun pour la céremonie. Il appercu au loin philippe et alla la saluer.

Comment vas tu philippe ?
Ayerin a écrit:
Au sourire de JhenRoque, Ayerin comprit que le coutillier serait un bien vaillant soldat, une merveilleuse recrue,… soudain, elle vit Walan posté à l’écart de la lance, elle le héla l’invitant à les rejoindre…

Ne reste pas dans ton coin, Walan… vient donc avec nous,… et comment vont tes blessures dis-moi ?
Walan a écrit:
Walan fut à la fois gêné et heureux qu'Ayerin l'appelle. Il s'approcha d'elle et allait commencer à la remercier pour les soins qu'elle avait apporté à ses mains lorsqu'il vit Madame le Gouverneur et son époux prendre place sur la tribune.

Je crois que le défilé va bientôt partir ...
Sydonia a écrit:
Sydonia arriva la pas attif , fort peu habitué a ce genre de cérémonie il ne voulais surtout pas etre en retard !

Il se mit a scruter des yeux les visages present .. fit un signe de la main Deepthroat ,... puis apercut philippe et se rapprocha de lui ...


Bonjour à toi content de voir un visage familier !!


Syd réajustat sa tenue de ceremonie afin d'etre fin pret ...
jay64 a écrit:
Une lance venant de Valence se montré a l'horizon, car un autre soldat venait d'arrive il s'agissait de Gem. L'uniforme Valentinois lui allait si bien.
Jay, arrengea son uniforme, pour qu'il soit bien mit.


Bonjour Gem, zawa bien ?
Oui il ne manque encore quelque soldat pour une vrais lance. En tout cas le depart ne va pas t'ardé, car je vois le gouverneur, ainsi que le Wulfen ce placé sur l'estrade d'honneur.


Il se gratta le tete puis dit : On ce place comment ? par grade ? ou cela a peu d'importence Nestor ?
francinette05 a écrit:
Francinette se mit plus pres de garret et recherchait du regard le reste des soldats Diois ,le défillé allait partir .Francinette se tourna vers Garret etonnée

Tu en a vu de la garnison sur les routes ? On va quand meme pas le faire juste a deux ...

Elle rigollat tout en regardant les autres sodlats parler,boire,..sur la place les te^te lu ietaient toute famillière et l'ambiance etait des plus agréable
Deepthroat a écrit:
Deep se qui se dirigea vers philippe entendit soudain qu'on l'appellait, il se retourna et vit syd qui lui faisait signe de la main.

Tiens syd, tu es arrivé, as tu fait bon voyage?
Garret a écrit:
Garret salua tous les gens qu'ils connaissaient d'Embrun. Puis il répondit à Francinette.

Non, j'ai vu personne, c'est bizarre... Die en force ! Razz
DeDeLagratte a écrit:
Voyant arriver la gouverneure ainsi que son epoux il appela ses soldats

Allez hop, coutiliers archers home d'armes chef de lance mettons nous en groupe suivant la hierarchie il faut que l'on offre le spectacle le plus beau possible pour la gouverneure alors je compte sur vous pour faire bonne prestation !
Fanny43 a écrit:
Fanny arrivait de Dié, un peu en retard, certes. Elle aperçu tout de suite Garret et Francinette.


Bien le bonjour mes amis ! Je viens défiler avec vous !
francinette05 a écrit:
Francinette rigolla au dire de Garret puis vit Fanny arrivé

AHH le renfort Very Happy me semblais bien ,coucou Fanny :)
DameRosanna a écrit:
DameRosanna arriva enfin sur la place et descendit de cheval. Elle salua tout le monde, vu que beaucoup de soldats étaient déjà là puis elle se dirigea vers Francinette, Garret et Fanny.

Me voilà enfin!
julienurs a écrit:
Julienurs arriva en trombe sur la place. Le chemin avait été long pour venir jusqu'ici. Elle descendit de son cheval et salua ses camarades soldats, diois ou pas. Puis elle mena son cheval par la bride jusqu'a la lance dioise et rejoignit Garret, Fanny, France et Rosa.
Bonjour tout le monde! Pfiou que de monde ici, ca grouille de soldats!!!
Je suis prête en tout cas..
francinette05 a écrit:
Francinette souriat et se dirigea vers le petit groupe

Bonjour,bonjour,alors prete?le défilla va pas tarder a partir faudra se mettre en rangs Rosa tu donne les ordres?

Elle rigolla en pensant au mot de Garret..

Dié en force..et en femmes surtout... Laughing :)
Walan a écrit:
Walan acquiesça aux paroles de son Seigneur des lances et ce chargea de placer Spacewolf et Jhenroque devant lui.

Rappelez vous de ce qu'on vous a appris à l'académie, et faites honneur à Vienne et au Dauphiné.
Il n'y a pas d'archer donc je serais derrière vous au cas où.

Il se retourna brièvement pour voir si Ilidan, Ayerin et DD étaient en place puis attendit le signal de départ.
Garret a écrit:
Salut les filles, faudrait pas y allait là ?

Soudain il fut pris d'une peur..

Gloup.. j'espère qu'on va pas me prendre pour un gay, seul avec autant de femme.. Je suis pas efféminé.. Je suis pas efféminé.. Je suis pas efféminé Razz
Ayerin a écrit:
Je crois que le défilé va bientôt partir... Ayerin l’avait presque oublié celui-là !

Aux ordres de DD, Ayerin se tint prête même si en son fort intérieur, elle savait que l’exercice du jour n’était pas ouvrage facile pour elle… les parades, les acclamations et les louanges quelle tâche ardue !
Sydonia a écrit:
Syd sourit a Deep ..

Oui tres bon voyage merci !! et toi ?

Syd chercha du regard sa garnison ... hummm aurais pris de l'avance sur la route ?

Puisse tournant a nouveau , appercut garret au loins .. lui fit a lui un signe de la main fort peu sur qu'il l'aperçoive .. ils sont en train de se preparer pense t'il ...en plus il est en bonne compagnie ^^
Garret a écrit:
Garret aperçut un mouvement assez lointoin, en se concentrant, il vit que c'étaitr simplement Syd qui lui faisait signe. Géne, il fit un signe rapide, s'il commencait à faire des signes bizarre, on allait vraiment le prendre pour ce qu'il était pas .. Razz
Demons a écrit:
Les soldats commencaient à affluer de tous les côtés de la capitale. Ce dimanche était beau et frais mais Demons avait du une nouvelle fois elaisser sa fiancé pour venir assister à un evênement ducal. Laissant son cheval loué pour l'occasion à prix d'or il se dirigea vers les tribunes d'honneur penssant qu'un jour il faudrait qu'il achète un cheval et un pré au lieu de toujours en louer un. S'eppoustant de haut en bas , Demons abordait un costume bleuté sans grande valeur mais qui avait l'atrait d'un habit de fête. rattachant son catogan bien serré, le juge monta dans la tribune d'honneur et salua Numalane comme tout conseiller qui se respecte en s'inclinant devant son gouverneur puis lui dit:
Bonjour Numalane , j'espère que tu te portes bien en ce beau jour d'honneur pour notre Ost.
francinette05 a écrit:
Francinette regardait Garret,y avait une série de signe qu'il echangeait .Elle detourna le regard pour apercevoir Sydonia,elle se dmeandait pourquoi son fiancé etaiyt aussi reticent et Fit de grand signe des bras les agitttant a Syd .Elle souriat mumura a Garret

Tu crosi pas que ceserait fort si l'armé effeminine... juste qu'a Dié on a plei n de femme..et encore heureux qu'on ta toi comme homme :)

Elle souriat en coin et secoua la tête en rigollant
JhenRoque a écrit:
JhenRoque se plaça selon les ordres de Walan au côté de Spacewolf en attendant le signal du départ.
C'était la première fois qu'il défilait et la présence de Walan derrière lui le rassurait
Garret a écrit:
Te fais pas remarquer mon amour, on doit être sérieux .. enfin normalement.

Puis il déposa un tendre baiser sur ses lèvres et sourit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [MINUTES] Défilés, promotions et décorations, février 1455   Sam 10 Fév 2007 - 0:45

francinette05 a écrit:
Oui ben chez moi ya sérieux ..et sérieux... Laughing

Elle souriat

Autant respecter al discipline etre fier d'être soldats mais aussi montrer qu'o sait s'amuser aux bon moment Wink là on est hors de rangs de toute maniere...

Elle pris le bras de Garret ,souriant puis jetta un coup d'oeil aux filles et regarda si le défillé avancait
ilidan. a écrit:
Finalement Vienne était bien représentée pour une petite garnison :

DD en tête,
Un pas en arrière et de part et d'autres, Ilidan. (descendue de cheval) à gauche et Ayerin à droite
Puis JenRhoque derrière Ayerin et Space derrière Ilidan., tous deux l'air martial et heureux et Walan qui fermait la marche d'un air trés professionnel et attentif aux détails!
spacewolf a écrit:
Spacewolf ne tenait plus sur ses jambes, il attendait le début du défilé avec impatience.
Spacewolf dit quelques mots à Ili qui se trouvait devant lui :

Et Chen que faite elle, pourtant je l'ai vue tout à l'heure. Elle a du se perdre.

Puis Spacewolf se tourna vers JhenRoque et lui sourit.
T'en fait pas, ça vas aller il suffit de suivre la personne devant toi.
Eragon125 a écrit:
Eragon arriva en courant sur la place du défilé.

On fait comme ça pour le défilé

-Julienurs, Strakastre et DameRosanna défile pour les chef de lances

-Fanny43 et Francinette pour les hommes d'armes

-Garret et Feanaro(il a dit qu'il serai là mais pas de nouvelles depuis) pour les archers

-Mart444 pour les coutilliers
francinette05 a écrit:
Francinette salua Eragon

Ok bien reçus chefs ,j'attend pour vous suivre

Francientte avait piqué un papier a la garnison et le regardait par moment dans sa poche pour se souvenir de se qui fallait dire,elle esperait que la manoeuvre qu'elle mijotait en caserne allait marcher..
Ayerin a écrit:
Ayerin se laissa guider par Ilidan… situation si habituelle et raisonnable !

Son anxiété devenait si grande, qu’elle porta un regard inquiet vers son amie de toujours afin de trouver un soutien… mais celle-ci était cachée par la monture gigantesque du seigneur DD ! Respire,… respire… pensa t-elle portant sa main à son cœur… diantre, qu’Aristote veille sur mes pas afin de ne pas trébucher…
Eragon125 a écrit:
ok on est pret... Die en force!!! Very Happy
JhenRoque a écrit:
Suite au conseil de Spacewolf, JhenRoque se tourna vers lui et lui dit
Merci pour le conseil
Puis il reporta toute son attention sur Ayerin afin de bien suivre ses mouvements et de ne pas commettre de maladresses
THESNAKE a écrit:
thesnakr arriva aux défilés et alla rejoindre ses compagnions de embrun et en profita pour saluer garret et sa douce

bon défilés et profiter en
SBINA² a écrit:
Sbina arriva pour le défilé, elle se fondit dans la msse pour ne pas qu'on emarque son retard et attendis la suite des evenements.
DameRosanna a écrit:
Rosa salua son Seigneur des Lances et se prépara à être à sa place dans le défilé.

Prête à vous suivre Chef!
julienurs a écrit:
Julienurs vit avec plaisir Eragon arrivé, elle lui fit un grand sourire, jetta un regard noir a France et Garret qui flirtait, et leur fit signe de prendre leur place dans le défilé pour se tenir prêt.
Suite a quoi elle alla prendre sa place egalement entre Rosa et Stra.
Strakastre a écrit:
Strakastre discutait avec quelques soldats de Dié lorsqu'il entendit le Seigneur des Lances Eragon détailler l'ordre de passage...

Eragon a écrit:
-Julienurs, Strakastre et DameRosanna défile pour les chef de lances
Strakastre fronça les sourcils dans un premier temps, pensant avoir mal entendu, mais ne put s'empêcher d'éclater de rire, tant il lui plaisait de constater que malgré ses nouvelles attributions depuis quelques semaines, il était toujours considéré comme faisant partie des effectifs d'active.

L'intendant William vint à la hauteur de son Seigneur qui lui demanda de préparer son armure pour qu'il puisse défiler avec son ancienne garnison. 'Intendant se gratta un instant la tête mais ne chercha pas à comprendre.

Aussi, apprêta-t-il son Seigneur de sa tenue noir de jaie, rehaussée de son armure argentée, aux armes dorées de Chasteauneuf-Sur-Isère.


- Soldats de Dié ! Puisque je suis des vostres en ce jour d'honneur, eh bien soit ! Nous défilerons ensemble ! Dié en force ! Heeeeeeeeyyyyyyy Hooouuuuaaaaahhhhhhh !
Carnil a écrit:
Dame Mystère et Carnil arrivèrent dans l'après midi. Les différentes casernes semblaient prêtes à défiler. C'était à la fois impressionnant et joli à voir. Tous ces soldats à l'armure impécablement reluisante sembaient enthousiaste. C'était une grande journée.

Carnil aperçut son frangin et bon nombre d'amis qu'il salua. Lui et Myst gagnèrent alors les tribunes, où Carnil salua son parrain.

Monjoye, je suis heureux de vous voir aujourd'hui. J'ai cru comprendre que vous alliez être décoré à votre tour?

Le héraut du Temple lui adressa un large sourire, avant de se tourner vers son épouse qui frissonait. Il la serra alors dans ses bras afin de lui tenir chaud.
Garret a écrit:
Oui, j'arrive, j'arrive..

Il donna un dernier baiser à Francinette et se mit dans les rangs, prêt à défiler... Il espérait simplement ne pas faire comme les chevaux qui paradent Laughing .
Arkron l'Alsacien a écrit:
Quand Akron posa pied à terre il se sentit un peu perdu au milieu de tant de soldat qu'il ne connaissait pas. Il entendit des soldats de Dié se rassembler et osa un timide

"Euhh...Briançon en force !"

Enfin dans toute cette foule il repéra ses collègues de Briançon et alla les rejoindre ! En plus, une fois n'est pas coutume, il n'était pas le dernier !
tomek a écrit:
Le Gouverneur était arrivé. Les soldats se mettent en place pour le défilé.

Tomek rejoignit SirChristopher, et il se mirent derrière l'homme d'arme Astrogoth qui avait la lourde charge de marcher en premier et de porter l'étendard du Lyonnais-Dauphiné.
Il regarda derrière lui, les autres soldats de Lyon étaient là, et ils étaient suivis pas la lance de Vienne. Plus loin il put apércevoir la lance de Valence, ses anciens soldats.

Il ne manquait plus qu'un signe du Gouverneur afin de défiler dans les rues de Lyon, devant les habitants du Duché qui s'étaient réunis pour l'occasion.
Esthar a écrit:
Légèrement en retard Esthar allat directement se placer près de ses camarades de l'Ost. Il se mit en rang avec les autres et se mit au garde a vous.

Qu'est ce que j'ai maqué ?

Il entendit quelqu'un crier et reconnue la garnison de Briançon. Il 'allait pas se faire battre de a sorte.
c1mystere a écrit:
Myst était tellement impressionnée par un tel déploiement de force qu'elle en avait frissonné. Son époux croyant que celà était dû à la fraicheur hivernale, la serra dans ses bras. Trop heureuse de cette attention, elle ne lui donna pas la raison de ses frissons et bien au chaud dans ses bras, elle salua de grands gestes le soldat Leriot ainsi que Sir Christopher et Tomek qui arboraient les couleurs de sa chère ville de Lyon.
saface a écrit:
Saface arriva et rejoint ses amis d'Embrun

Salut Esthar, on dirais que je ne suis pas le seul en retard, dit-il en souriant
Eragon125 a écrit:
Quesque ca en jette avec Stra dans les rangs. Wink Razz

Julienurs fait bien parti du défilé, alors pourquoi pas toi????


Quand il arriva, Eragon vit Julienurs jeter un regard noir vers Francinette et Garret.
Il soupira, puis adressa un clin d'oeil à Julienurs
: Dis que t'aurai pas fait là meme chose avec Darrow s'i avait été là.
Wink


Il prit la banière de Die et la posa bien en évidence pour ne pas l'oublier(manquerait plus que ça Embarassed ).
linala_de_Dié a écrit:
Linala repondit à l'appel de son seigneur des lances et se depecha d'entrer dans les rang


Moi aussi je suis prete pour defiler!!!!
julienurs a écrit:
Dis que t'aurai pas fait là meme chose avec Darrow s'i avait été là.
Julienurs rougit
Moi??? Mais heu non bien sur nous aurions été sage comme des images... comme toujours
Embarassed
Puis Julienurs vit Linala arriver... Elle compta... Ils étaient 10!!! De quoi faire 2 lances alors!!! Elle s'adressa alors a Eragon


Je te suggère de faire 2 lances.... Ca serait mieux pour le défilé...

Lance 1 :
Eragon seigneur des lances
Rosa chef de lance
France homme d'armes
Fea archer
Mart coutiller

Lance 2 :

Stra
Julieurs : chef de lances
Fanny : Homme d'armes
Garret : Archer
Linala : coutiller
________________
guidel a écrit:
Guidel arriva sur la place complètement essouflé... Son Seigneur des Lances ne l'avait pas épargné aujourd'hui!

Après avoir effectué son tour de guet, reçu les plaintes portées par les concitoyens au poste de police, fait ses comptes d'aide-fourrier et enfin revêtu son uniforme de parade, il s'était retrouvé en dernière minute à devoir porter l'étendar de la garnison.


Et bien... Ouf! J'ai quand même fini par y arriver!

Il repéra Akron, Bemad, Pao et Seb sur la place et vint les saluer, ainsi que quelques collègues embrunois dont il avait fait la connaissance quelques jours plus tôt...
Arkron l'Alsacien a écrit:
Akron salua discrètement Linala. Ils avaient combattus ensemble pour faire leurs preuves et montrer qu'ils méritaient d'intégrer l'Ost. Il était content de la revoir là !
francinette05 a écrit:
Francinette rendit son baiser a Garret puis se retourna et vit Julie les fusilée du regard et la regarda l'air de dire .."mais quoi??" malheureusement..ils etaient pas dans la meme lance..merci ju.... Rolling Eyes Crying or Very sad ,jalouse se disait Francinette..Elle se retourna puis alla se mettre dans les rangs,elle vit Stra devant ce qui la fit sourire

On revient dans les rangs Stra ^^ :)

Elle regarda la meme de Dié qu is'etait formé alors qu'ils etait peu au depart.Deux lance..Francinette bombat le torse et se tint droite pres a demarrer et avancer au pas
linala_de_Dié a écrit:
Linala avait aprecu Arkron mais n'avait pas oser le saluer de peur qu'il ne la reconnaisse pas... elle souria à sa vue

je suis tres heureuse de te revoir Arkron!!! toujours aussi vaillant à ce que je vois!

Elle souria à la pensée de leur combat

Retournons vite dans les rangs avt de se faire ....

Elle lui fit un clin d'oeil et se ranga deriere Garret



Coutilier
numalane a écrit:
Les soldats se pressaient, rajustant leur armure, vérifiant la bonne tenue de leurs armes. Tout cela était trés festif et montrait que le moral des troupes était bon. Elle savait qu'au signal de leur capitaine les membres de l'ost formeraient des lances impeccables pour défiler devant la tribune. Elle se faisait une joie de revoir les anciens qu'elle avait eu sous ses ordres.

Elle vit arriver son époux avec plaisir puis confusion, réalisant une fois de plus qu'elle était partie sans réfléchir et surtout sans lui. Un jour, il allait lui mettre une laisse c'était sur! Elle se leva de son siège pour venir l'embrasser.


Mon amour, je n'en rate pas une. Je suis désolée d'être partie sans toi. J'ai eu tellement peur de les faire attendre que du coup je suis partie comme une furie. Je mérite un gage, rien de moins.

L'aurait elle fait exprêt? Non mais l'occasion était trop belle de se faire tourmenter par lui pour leur plus grand plaisir. Elle le laissa s'installer et saluer les autres personnes présentes et en profiter pour dire un mot aux nouveaux venus.

Bonjour Mystere et Carnil. C'est une belle journée pour un défilé n'est ce pas? Vous allez voir c'est assez impressionnant lorsqu'ils passent devant la tribune en scandant notre devise. Mais cette fois il y a quelque chose en plus. C'est la première fois que la garnison de votre ville va défiler.

A cet instant Demons arriva. Elle fit un pas vers lui et lui sourit.

Oui tout va trés bien. Je me fais une joie de voir tous ces hommes en uniforme. Ca m'a toujours plu j'avoue. Mais viens donc prendre place. Je crois que ca va commencer.

Elle retourna sur son fauteuil auprés de celui de son époux et lui prit la main qu'elle embrassa avant de la déposer sur sa cuisse.
julienurs a écrit:
Julienurs sourrit. Mais non elle n'avait pas volontairement séparé France et Garret! Mais il fallait qu'ils se tiennent tranquille tous les 2. Puis elle réfléchit et se dit qu'elle vieillissait vraiement...

Elle alla se positionner derrière Stra, son chef de toujours (a l'armée) dans la deuxième lance, attendant avec impatience le signal du gouverneur
SBINA² a écrit:
Sbina regardait les lances se former mais ne savait pas si elle devait s'integrer dans une d'entre elle et si elle le devait dans laquel.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [MINUTES] Défilés, promotions et décorations, février 1455   Sam 10 Fév 2007 - 1:22

Xavier_Le_Belge a écrit:
Xavier_Le_Belge était arrivé au milieu de la cohue. Il n'était pas seul, ses frères d'arme étaient là. Il serait bientôt temps pour lui de défiler. Xavier était à la fois nerveux et excité : c'était la première qu'il participait à un tel événement. Il n'avait jamais vu autant de soldat et il était émerveillé.
Sheris a écrit:
Sheris, pas vraiment à l'heure, mais pas en retard non plus - cela changeait plus où moins de d'habitude - arriva perchée sur son étalon noir.
Elle mit pied à terre et pu sentir la joie des soldats d'être là. L'atmosphère festive était hautement contagieuse et lui mettait le sourire aux lèvres.

Elle avait pris soin ce matin même de polir son armure, et elle se dit qu'elle n'était pas là seule. Dans la pleine s'étendait telle une bannière à la gloire de l'Ost, une multitude d'armure brillants comme des soleils. Elle eut de la chance de repérer dans ce vaste champ l'Archer Leriot qui était en discution animée avec ses confrères d'armes.

Les soldats continuaient d'affluer, et elle pensa vraiment qu'elle avait soif et se dit qu'il était grand temps de trouver la tente qui servait d'auberge. Ce ne fut pas trop dur à trouver, une masse d'hommes s'y mêlait au seuil. Elle entra ses pas résonnants à cause de l'armure de plate.

- Oh mon Dieu, je fais plus de bruit d'un char sur un champ de bataille, avec cette boîte de métal. Et ce que ça peut être inconfortable ... Ce truc pèse presque la moitié de mon poids et si je reste plus d'une demie journée là dedans, je vais être dans un sale état demain...

Avec un maximum de précaution, elle défit son casque et le cala sous son bras. Ce qu'il était bon de sortir son visage et sa chevelure de cette coquille, puis enfin elle put boire une peu du vin chaud aux épices qui étaient servies sous la tente.
Elle vit Leriot qui approchait et le héla:


- Archer Leriot, viens là ... T'es donc le seule montilien ici ?? Créfieu, on sera jamais à l'heure ... je crois qu'il va falloir qu'on bosse là dessus Wink
[/i]
pitivier a écrit:
A son tour comme bon nombre de soldats Pitivier vint se joindre à la troupe de soldats.

Bonjour
Seigneur Nestor,
chef de Lances Jay,
Dame Gem.


Il fit un signe amical aux autres soldats et généraux qu'il avait la joie de connaitre. puis il se mis à la disposition du seigneur des Lances pour le défilé.
Par politesse, il se mis derrière Dame Gem.
Il avait apporté avec lui l'étendard de Valence


Y-a-t'il un volontaire pour le porter?
Eragon125 a écrit:
Oui deux lances c'est bien, à compter que Fea soit là bien sûr!!!!!

Du coup la 1ère lance porterai la banière de Die et la 2nd celle de l'Ost: Stra pourra du coup bien monter son importance au sein de
l'armée. Wink

j'envoie un mp à Fea pour savoir s'il peut etre là
francinette05 a écrit:
Francinette tourna la tête du ransg et demanda a Eragon

Et c'est qui qui s'y colle pour la première banniere chefs?
mart444 a écrit:
je suis la ,prêt pour défiler 8)
jay64 a écrit:
Pitivier venait a son tour d'arriver, il avait avec lui l'etendars de Valence et demenda si quelqu'un voulait bien le prendre. Apres un petit moment d'esitation Jay se proposit de le prendre.

Bien le bon jour Piti, si personne ne veux le porté je le ferais bien moi. Dit il en fesant un clin d'oeil a Piti.

Bon je propose un ordre de passage, le porte etendras en premier, montrant ainsi qu'il sagit de la garnison de Valence, puis Nestor a ces cotés, suivit ensuite de Gem, courtoisi oblige, dit il en esquiçant un sourire, puis de Piti, et ensuite les autres s'ils trouvent la place.
Cela vous convient il ?
feanaro56 a écrit:
Feanaro arriva un peu en retard, il avait lavé un de ses uniformes et il voulait se changer pour arriver pour être plus que présentable à la cérémonie :

Archer Feanaro fin prêt pour le défilé Seigneur des Lances Eragon125
guidel a écrit:
Guidel se postat dans la lance, près de Bemad et Xavier, attendant le départ...

Bon, ben il manque plus que les autres et on y va!
c1mystere a écrit:
Myst avait hâte en effet de voir les fières recrues lyonnaises défiler sous ses yeux.

Bonjour Numalane! Oui effectivement très belle journée que nous avons là. J'ai hâte de voir les couleurs de Lyon flotter et notre devise tonner.


Elle se tourna alors vers Demons pour le saluer.


Bonjour Demons, heureuse de vous revoir...


Puis voyant arriver Sheris, elle se leva pour lui faire de grands signes, elle semblait bien dépitée du peu de soldats encore présents.
Sydonia a écrit:
Syd vut sbina un peu isolés de tous , s'approcha d'elle et lui fit un geste ..

viens donc avec nous ... chef ^^

Syd sourit et l'entraina vers les embrunais ..[/b]
julienurs a écrit:
Julienurs vit fea arriver et lui fit signe de se dépecher un peu ! Il était presque en retard!! Puis elle sourit! Avec ses lances elle avait vraiment séparé les couples! Elle avait mis Fea et linala dans deux lances séparés et garret et france ensemble! Cette petite manigance qui n'était absolument pas volontaire l'amusa
Xavier_Le_Belge a écrit:
Xavier fit un clein d'oeil à Guidel qui portait fièrement l'étendard.
SBINA² a écrit:
Sbina suivi Syd un peu etonné de l'entendre l'appeler chef. Plus personne ne l'avait appélé come ca depuis son depart.

Bien je te suis, ca me fera plaisir de retrouver ma garnison
francinette05 a écrit:
Francinette regarda Julie avec un sourire en coin ..Elle sa l'amusait pas .;non mais quand meme mme pas echanger unregard dans les rangs ..rooo Elle s'amsuait a balancée son pieds dans le sable en attendant le départ puis vit Fea arrivé en courant

A te voila :) ,depechons et vieux sa te dit de changer de lances avec Garret^^?
linala_de_Dié a écrit:
Linala sourit a France... elle aurait bien aimé que Fea fasse parti de sa lance et ainsi defiler pres de lui...
DeDeLagratte a écrit:
DD etait fier de marcher au coté des membres de sa garnison et ainsi faire honneur au Lyonnais-Dauphiné

Bien Ildan , Ayerin,Walan Spacewolf jhenroque... tout se passe bien la garnison de vienne est bien représentée et j'en suis fort heureux continuons a defiler normalement et ce sera un succes mes amis !
incal a écrit:
Incal arriva à son tour, l'uniforme toujours aussi propre. Malgré la cohue, il s'approcha de Sydonia et de Sbina en souriant:

Vous êtes perdus ?
Suivez moi, formons un lance avec nos compagnons embrunais.


Nous sommes les meilleurs :p
feanaro56 a écrit:
Feanaro regarda Julie et vit qu'elle lui faisait signe de se dépêcher un peu.
Il arriva prêt de Francinette :


ça va pas trop en retard ?

A te voila ,depechons et vieux sa te dit de changer de lances avec Garret^^?

Ok pas de probleme, je vais dans l'autre lance et je previens Garret ...

Feanaro se dirigea vers la deuxieme lance :

Salut Garret, je crois que ta fi.. euh le maitre armurier veut que tu changes de lance ^^
Eragon125 a écrit:
Bon, Francinette, je veux bien que tu sois avec Garret mais au moindre problème, vous m'entendrez à la caserne. Rolling Eyes

Les lances sont les suivantes:

Lance 1 :
Eragon seigneur des lances ==> porte la banière de Die
Rosa chef de lance
France homme d'armes
Garret archer
Mart coutiller

Lance 2 :

Stra ==> porte la banière de l'Ost
Julienurs :
chef de lances
[b]Fanny : Homme d'armes
Fea : Archer
Linala : coutiller
SBINA² a écrit:
Sbina suivi Incal et se mis en formation pour la lances d'embrun.

Sourit a Incal:
C'est vrai tu as raison nous sommes les meilleurs^^
mart444 a écrit:
mart444 se prépara et se mit derriere Garret
linala_de_Dié a écrit:
Linala sourit en voyant son fillancé s'aprocher d'elle. elle etait tres fiere de defiler derriere lui!!! En etendant les paroles d'eragon elle donna un baisé furtif a Fea puis repris son serieux pour le défilé
Sydonia a écrit:
Sydonia suivit aussi Incal , se mit en formation au cotés de sbina chose qu'il n'avais pas eu la chance de faire auparavant d'ailleur !

puis sourit a incal ...


Je confirme les meilleurs .. un peu en retard mais les meilleurs ^^
Deepthroat a écrit:
Bien, content de te voir Incal, ca fait plaisir.

Puis se tournant vers Syd

Voudrais tu porter l'étendars de Embrun ?
francinette05 a écrit:
Francientte souriat

Bien reçu seigneur de lances .Et puis pour les problemes,vosu tracassez pas.. je vois pas ce qu'on peut causer ..Quand meme un peu de tenue Rolling Eyes on est pas des animaux tout de même ...

Francientte se disait que la ils exagerait quand meme non mais.Deja elle etait maitre armurier et savait bien ou la tenue s'imposait et quand..rooo .Elle fit un sourire a Lin et se disant qu'au moin un regard vers son aimé sa suffisait a tout et pusi a coté c'etait pas 50 metre plus loin...
Strakastre a écrit:
Strakastre prit connaissance de l'organisation du défilé des lances de Dié... Ainsi donc, il porterait les couleurs de l'Ost... Il s'amusait à l'avance de voir la réaction du Gouverneur lorsqu'elle le verrait paradant de cette curieuse façon.

Son Intendant lui apporta son armure et ses armes et l'apprêta pour la parade... Une fois l'opération effectuée, Strakastre dégaina son épée et s'adressa aux soldats de sa lance...


- Soldats de Dié, nous sommes venus ici pour honorer nos dirigeants et leur montrer que notre Ost bien-aimée est une fratrie soudée, ambitieuse, valeureuse et déterminée ! Nous marchons sur le chemin qu'ils nous ont tracé et qui nous mèneront vers la gloire et la reconnaissance de notre peuple.

- Soyez fiers d'appartenir à cette grande famille. Soyez en les dignes représentants. Soyez notre fer de lance car le Lyonnais-Dauphiné, notre patrie, aura toujours besoin de ses meilleurs enfants pour le défendre et montrer à tous les autres que nous sommes toujours prêts et que nous ne reculerons jamais, même devant la Mort....


Strakastre prit alors la bannière de l'Ost qu'il leva vers le ciel.

- Aujourd'hui est notre jour de gloire ! Nous sommes soldats du Lyonnais-Dauphiné ! Soyons heureux et fiers de leur montrer !

HHHHHEEEEEEEEEEEYYYYYYYYYY HHHHOOUUUUUUAAAAAHHHHH !
feanaro56 a écrit:
Feanaro se mit dans les rangs devant sa fiancé, il lui rendit son baiser furtif et se retourna pour regarder devant lui ...
Eragon125 a écrit:
Pour Die!!!!

HIP HIP HIP...
Sydonia a écrit:
Syd fut surpris de la demande de Deep mais hocha la tete en signe d'aquiessement !!

Bien sur que oui cela sera un honneur !!

Puis se saisit de l'entendars et le porta bien haut ..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [MINUTES] Défilés, promotions et décorations, février 1455   Sam 10 Fév 2007 - 1:29

mart444 a écrit:
HOURRA
francinette05 a écrit:
Francinette applaudis le discourt de Stra ,il ne pouvait resummé mieux l'atmosphere qui regnait ici même.Elle sortit son épée en même temsp et la brandit pour se joindre aux cris des deux lances

Pour Dié et Pour l'OST !!!!! Hourra!!!

Elle se retourna apres et se mis plus correcteement dans sa lances devant Garret,au garde a vous et sans bouger le regard fixe vers l'avant attendant le départ
feanaro56 a écrit:
Feanaro avait écouter attentivement les propos de Strakastre, il avait sorti la bannière de l'Ost et il se sentait fière d'en faire partit.

Un cri le sortit de ses reveries, c'était Eragon leur chef :


Pour Die!!!!

HIP HIP HIP...


Feanaro leva son arc vers le ciel et cria :

HOURRA !!!!!!
Esthar a écrit:
Esthar reconnue Sbina et se dirigeat vers elle pour lui dire bonjour. Après tout pendant longtemps elle avait controler d'une main de ferla légion phénix.

Bonjour Sbina, aors, que deviens Tu ?

Ensuite, il se retournat vers les embrunais et criat :

Ba alors, Incal et moi somme les seul dans la lance ! Que faites vous membre de l'ost et de la ville d'Embruns ? On va passezour des tres au flanc !

Il se mit a rire et se dirigeat vers Incal.
DameRosanna a écrit:
HOURRRA !!!
jay64 a écrit:
J'ai reussit a connaitre lordre de passage des lances, en premier il y aura la garnison de Lyon, suivit de Vienne, Valence, Montelimar, Die, Embrun et en fin de defiler il y aurra la garnison de Briançon.
Dit il aux autres soldats Valentinois.

Donc il faut se metre derriere la lance de DD
THESNAKE a écrit:
thesnake alla rejoindre deepthroat, incal , sbina et sydonia son compagnion des dernieres patrouilles ^^ Wink
salut tout le monde
SBINA² a écrit:
Sbina se tourne vers Esthar.

Je vie paisiblement maintenant.

Voyant que le seigneur de lance qui avait la charge de la garnison d'Embrun décida de prendre la lance en main.

Bon messieur, vous allez vous placer pour le départ de tel façon que je ne vois plus que deux tete. Syd quant à toi tu prend la tete de la lance. Maintenant tous en place


Sbina se mit devant la lances pour inspecté la bonne présentaton d'Embrun
THESNAKE a écrit:
thesnake se mit en position comme le demendait sbina et se mit au garde a vous
Garret a écrit:
Garret répondit à Eragon avec un cri puissant.

HOURRRA !!
Gem a écrit:
Gem vit Pitivier rejoindre dons la lance de Valence, avec l'étendard...
Elle regardaitcelui-ci avec une certaine satisfaction... et contentement...


Bonjour Pitivier, je suis contente de te voir parmis nous...
J'espère que Guillaume et Wynny ne se seont pas perdus, enfin on verra bien...


Elle écouta Jay préciser l'ordre de sa garnison, et puis l'ordre de passage de valence...
Elle était un peu nerveuse, tout autant que fière... Faut dire que c'était le premier défilé qu'elle faisait, et meme si cela n'avait pas trop d'influence, elle savait qu'elle allait passer devant sa Mère et son Père, et que leurs yeux se croiseraient en ce jour si important pour l'Ost...


Bon ben chef!, les gars! J'espère ne pas trop vous décevoir en ce jour...
Mais Pitivier ne devrait pas être devant moi tout de même...
Moi ça me dérange pas de trop d'être derrière, et puis la courtoisie entre nous, hein, faut laisser tomber...


Elle regardait les autres casernes, et l'effervescence que ce défilé procurait à la garnison de Valence...
SBINA² a écrit:
Sbina qui est la depuis le début se demande quand le défilé va t'il enfin démarrer. Ce n'st pas qu'elle s'ennuie mais elle a d'aure chose à faire.
joh2801man a écrit:
joh2801man arriva un peu en retard et alla rejoindre ses compagnon de la garde d'Embrun et les salua tous.

Salut a vous tous
Elviralarouge a écrit:
Elvira se presenta seul aau castel de Lyon ,ele avait du laisser les enfants avec mamy Nounou a Montelimar, le voyage étant long.
Du monde était déjà présent et elle se fraya un chemin dans la masse, cherchant l'etendard de Montelimar, saluant au passage quelques connaissance de Dié ou de Montelimar.
Elle apperçu enfin l'etendar montilien, en dessous duquel, elle retrouva le coutiler Leriot et le seigneur des lances Sheris, qu'elle salua comme il se doit avant d'aller les embrasser.


Bonjour tout les deux, vous avez fait un bonne route? Sheris je vois que tu n'as plus....
Elvira jeta un oeil vers le cheval de Sheris

C'est qu'il fait pas chaud ici.
gaal a écrit:
Salut Sbina,

Je vois que commander la garnison te manque Laughing

Allez Embrun !!!
On bombe le torse et on se prépare à défiler !!!
francinette05 a écrit:
Francientte voyait au loin les autres lances qui attendait aussi le départ.Elle etait la depusi le début et l'attente se fesait longue sur place les jambes tendue qui commencait a la meurtrir un peu ,elle les fesait bouger et se fortait ses bras pour se rechauffer,on etait toujours en hiver et le temsp se refroidissait.Elle avait dans son sac des bouteille d'alcoll mais ce n'etait pas le moment .Elle s'inscrivit un mémo personnel dans sa tête pour se distraire et patienter

Note:trouver un fournisseur pour les armureries pour faire des uniformes rembourré pour l'hiver et des capes pour les soldats ...faudra que je cherche des armes a feu ..tien sa rechauffe aussi sa .;roo mais qu'est ec que je pense moi Rolling Eyes et les petits qui sont bien aux chaud a la maison,peut etre que leur nounou viendra les emmener tant qu'ils restent pas dans ce froid pareil .Et le duc ,elle est ou..

Francinette se retourna vers Garret derrière et lui echangea un regard la seconde lance suivait derière aussi tout le monde etait en rangs
nestor a écrit:
Les soldats de Valence commencaient donc à se rassembler.

"Bien vu Jay, on se place donc bien derrière le groupe de DeDe. Avec Vienne, comme d'hab Wink

Bon, tout le monde n'est pas encore là mais on va déjà organiser les choses. Les autres se joindront à nous.

Pour le moment nous avons une lance: "


Lance 1 :
Nestor seigneur des lances
Jay chef de lance ==> porte la banière de Valence
Pitivier homme d'armes
Gem archer
Demons a écrit:
Prenant place dans un siège de conseiller à la demande de Numalane, Demons commencait à s'assoir lorsqu'on vient le saluer. Reconnaissant tout de suite C1mystere, il se releva automatiquement pour la saluer , heureux de la revoir:
Bonjour Myst , je suis heureux de te revoir aussi , ca doit faire plutôt longtemps qu'on ne s'etait pas vu , il faudrait vraiment que je songe à faire mon voyage prevu depuis longtemps jusqu'à Lyon.

Laissant la jeune femme saluer une de ses amies Demons se tourna vers son mari pour le saluer aussi:
Bonjour Carnil ! j'espère que tu te portes bien. C'est assez impressionant la vision de l'Ost aujourd'hui , on a rarement l'occasion de les voir dans un tel état.
jay64 a écrit:
Jay ecouta l'ordre de passage dans la lance que Nestor avais choisi.
Oki Nestor je me place derriere toi. Humm au faite, il ne nous manque juste Wynny et Guillaume; zinon on est pres pour le defilé. Il nous faut juste l'anonce du depart.
leriot a écrit:
Leriot apperçut Myst qui lui faisait signe en souriant dans les bras de Carnil. Leriot lui répondit d'un geste de la main en souriant de retour, leurs absences faisait toujours un vide à Montélimar. Le seigneurs des Lances Sheris arriva suivit quelque temps apres du Chef de Lance Elviralarouge.
Mes respects créfieu! J'ai bien crut que j'allais défiler tous seul sous l'étendard de Montélimar...
Elviralarouge a écrit:
Créfieu Coutilier
Elvira sourit a Leriot , elle appreciait beaucoup l'archer, et sa façon de jurer
Tu crois que l'on t'aurais laisser dégiller tout seul comme cela?

Sheris nous precedera, et je suis certain que tu pourras être le porte etendar lors du defilé.

N'est-il pas Sheris?

Elvira fit un clin d'oeil discret a Sheris
Salah ad'Din a écrit:
Le Grand Maistre des Lances Salah ad Din, qui dans la journée vaguait à de larges calcules, enfaites sur des écris, surlesquel lumière devaient être fait! Il n'avait put assister dès le début au défilé, Mais il s'y rendit tout de même en soirée voire les différent campement de chaque Garnisons!

Il y en avait du beau monde que là! Embrun son ancienne Garnison était toujours là, la Horde d'Embrun! Dié, Briançon et ses nouvelles têtes, Vienne, valence, Montélimar et la Belle Shéris... toutes ces Garnisons avec les soldats pour la représenté pour ce défilé! Quel joie de profiter de ces festivités militaires! cela faisait bien longtemps qu'elle n'avait pas eu lieu!

Les souvenirs lui revenait de ses premiers défiler alors qu'il était chef de lance d'Embrun...

*A le bon vieux temps...*

Il s'approcha d'un groupe d'hommes et de femmes qui était en faite les Seigneurs de lances et les Officiers.


Forces et Honneures à Sainct Georges et Dalphiné!


tout en posant sur sa poitrine gauche sa main droite.

J'espère que la journée c'est bien déroulé! En tout cas ça ç l'air l'ambiance est plutot bonne j'ai l'impréssion!

Il sortit une bouteille de chartreuse de sa besace et la proposa aux officiers.

Bon je vais aller voires le restes des troupes!

Et il reppartit vers les différentes tentes...
leriot a écrit:
Leriot aimait bien quand Elvira l'appelait coutilier ça lui rappelait ses premieres missions sous son égide Wink
Créfieu! J'en étais sur que j'aurais cet "honneur" vu que j'ai le grade le moins élevé Embarassed
Leriot se mit à rire..
thierrylafrance a écrit:
Thierrylafrance arriva un peu tard mais arriva tout de même, avec la foule rassemblée, il avait eu du mal à trouver la garnison d'Embrun.

Il avait réussi à trouver Psycho qui érait parmi la foule pusi ils aviaent enfin réussi à trouver les autres

Leur tenue était évidement impeccable et leurs armures brillaient comme un écu neuf.


- Alors vous êtes là, on a eu du mal à vous trouver. On a cherché la bannière d'embrun mais elle ne s'est levée qu'il y a quelques instants. et nous voici.

Psycho et Thierrylafrance saluèrent leurs amis puis se mirent en rang avec eux
psycho100 a écrit:
Psy qui vit Thierry, l'accompagna pour trouver le reste de la garnison d'Embrun ! Thierry marchait très vite, psy avec sa petite taille avait du mal a suivre ! Après quelques minutes ils finirent pas trouver !

Ben voila enfin !

Psy reprit son souffle et se mit en rang avec Thierry
PAO a écrit:
La lance de Briançon ferma la marche pour laisser place au discours.
Pao était fier de ces hommes, qui en ce moment était peu nombreux à la caserne!
Il s'accouda à une rambarde parmi la foule, son faucon sur son épaule, et regarda attentivement la cérémonie...
Sheris a écrit:
Sheris sourit en voyant la tête de Leriot quand on lui dit qu'il serait porte-étendar, rendit son clin d'oeil à Elvira, puis elle se mit à rire avec Leriot qui prennait sa charge avec philosophie ....

- Ah Leriot, mais c'est un honneur de porter cet étendar, et tu ne laisserais pas une tâche aussi lourde à une femme, quand même ??

Puis ne pouvant contenir son fou rire, elle rit aux larmes ...

- Ah mon pauvre Leriot, on t'en fait des misères ... Bois donc à cette chopine tu te sentiras mieux ^_^

Alors que la petite lance montilienne buvait, Sheris se demanda ce que faisait Samael ... Il était surement très pris à cause de sa tâche de fourier adjoint et de maistre armurier de Montélimar.. Elle ne doutait pas qu'il allait bientôt arriver. Mais elle en toucha quand même un petit mot à ses soldats.

- Elvira, Leriot, vous n'avez pas de nouvelles de Samael ?? Cela serait terriblement dommage qu'il ne vienne ni au défilé, ni à sa remise de décoration !!!

Sheris restait perplexe ......

[/i]
leriot a écrit:
Leriot se delectait de la chopine de clairette offerte par son Seigneur des Lances.
Samarel? Non je ne l'ai point vu... J'espère qu'il ne va pas porter son kilt pour la cérémonie Laughing
wynny_de_valence a écrit:
wynny ne trouva pas son groupe. il mis du temps avant de trouver ses compagnons de Valence parmis tous ces soldats...

puis, lorsqu'il vit son seigneur des Lances,nestor, et jay il courra les rejoindre et demanda où il devait se placer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [MINUTES] Défilés, promotions et décorations, février 1455   Sam 10 Fév 2007 - 1:38

Elviralarouge a écrit:
Hélas non Sheris , je n'ai point vu Samarel. Cela m'étonnes de lui, ce n'est pas dans ses habitudes d'être en retard.

J'espere qu'il n'a pas perdu Richard dans la foule et qu'il ne le cherche partout.

Créfieu Leriot!! Pourquoi qu'il ne vendrait pas avec son kilt Wink . C'est comme cela qu'il est aussi reconnu parmis l'Ost.
nestor a écrit:
"Bienvenue Wynny, on est heureux de te voir parmis nous. On se demandait s'il ne t'était pas arrivé quelquechose en route...

Place toi donc derrière Jay et devant Pitivier."


Lance de Valence :
Nestor seigneur des lances
Jay chef de lance ==> porte la banière de Valence
Wynny chef de lance
Pitivier homme d'armes
Gem archer
shinji a écrit:
Shinji regardait se mettre en ordre les formations.
Ceci laissa Shinji rêveur, nostalgique, du temps où il paradait lui aussi, que de bon souvenirs!

Dans sa tête, il se dit :


Par Saint Georges et Dalphiné!
Carnil a écrit:
Carnil salua Demons chaleureusement, c'était toujours un grand plaisir pour lui de le rencontrer.

Pour sûr l'ami, lui répondit-il, c'est vraiment impressionnant à voir. Je suis bien content d'y assister.

Il admira alors de nouveau ce défilé de force, d'organisation et de précision.
numalane a écrit:
C'était à elle de parler. Elle était honorée de le faire devant l'Ost dauphinois, ces femmes et ces hommes qui avaient mis leur vie au service de leur duché. Sous le soleil de cette belle journée de février, ils s'étaient apprétés, heureux de retrouver leurs confrères de garnisons.

Elle se tourna vers Anthony, lui sourit et avança d'un pas. Elle les balaya du regard, le laissant s'attarder sur des visages connus et amis. C'était la dernière fois qu'elle aurait l'occasion de leur parler ainsi et elle voulait leur faire savoir l'importance qu'ils avaient pris pour elle. Après quelques secondes de silence, elle leur parla avec le coeur.


Soldats, Je vous parle en tant que Gouverneur du Lyonnais-Dauphiné mais aussi en tant que votre ancien Capitaine. Quand mon époux m'a donné cette charge lorsqu'il était à la tête du duché, je suis arrivée chez vous sans aucune expérience militaire, je peux bien vous l'avouer maintenant que ce n'est plus vrai. J'avais demandé cette fonction comme un défi et je ne l'ai pas regretté un instant. J'ai appris à connaître et à apprécier les soldats que vous êtes, notant l'investissement de chacun dans la défenses des habitants du duché. Je m'y suis fait de nombreux amis également.

Elle repensa à ses longues discussions nocturnes avec certains présents et eut une pensée émue pour Kalten dont l'absence ne passait pas inapercue.

Bien que la diplomatie soit une valeur qui tienne à coeur au Lyonnais-Dauphiné vous savez comme moi l'importance d'avoir une force armée prête en cas de conflit. Nous ne sommes pas là pour nous laisser bafouer sans réagir et je sais que vous serez tous prêt à verser votre sang si le besoin s'en faisait sentir. Vous n'êtes pas sans ignorer les conflits qui agitent l'ouest de notre royaume et en vertue de l'allégeance que nous avons faite à Sa Majesté Levan III, nous serons peut être amené à lui apporter un soutien armé. C'est pourquoi je vous demande plus que jamais d'être vigilant et rigoureux dans l'exercice de votre fonction. Ne vous laissez pas emporter par un enthousiasme mal venu mais soyez prêt!

Son regard était résolu. La période était troublée mais c'était son lot quotidien depuis plusieurs mois maintenant. Il n'était pas question de faillir et elle ferait ce qu'elle pensait devoir faire en son âme et conscience. Elle se tourna vers son époux et lui demanda son épée qu'il lui préta obligeament, se demandant surement ce qu'elle allait en faire. Elle le remercia d'un sourire, revint se poster devant les membres de l'Ost et la brandit devant elle pour dire d'une voix claire.

Vive Saint Georges et Dalphiné!

Les soldats reprirent en coeur la devise de leur ost, frappant leur épée sur leur bouclier. Puis elle rendit son arme à Anthony et céda la parole au Capitaine Zwyrowsky.
Wulfen a écrit:
Il regardait les soldats défiler en bon ordre devant la tribune officielle. Ils semblaient heureux et leur camaraderie faisait plaisir à voir. Oui cette Ost avait une asme.
Tranquillement installé, échangeant des sourires avec Numa il fut presque surpris lorsqu’elle se leva et qu’il se rappela qu’elle devait faire quelques discours.
Il l’écouta avec fierté et la nostalgie de cette époque qui lui paraissait si lointaine où elle était son intrépide capitaine.
Lorsqu’elle lui demanda son espée, il se leva pour lui tendre cérémonieusement « Cautèle » et réprima un rire lorsqu’elle reprit le cry de l’Ost Ducale.
Par Sainct-Georges et Dalphiné ! reprit-il plus discrètement.

Les célébrations militaires allait pouvoir se poursuivre et il estait assez curieux de ce qui l’adviendrait.
Zwyrowsky a écrit:
Le Capitaine avait assisté depuis les tribunes à ce grand défilé aux côtés du Gouverneur, et des autres conseillers présents. Il se réjouissait notamment de la présence du Connétable et du Prévôt des Maréchaux, signe de l'unité des services de sécurité du Duché. Mais celle du Juge, ou du Conseiller aux Mines, l'avaient très agréablement surpris, signe de l'intérêt du Duché pour son Ost.

Zwyrowsky était surtout fier et heureux de la participation massive des troupes à cette cérémonie. Au vu de leur plaisir évident d'être réuni, il se dit que ce genre de prises d'armes devrait se tenir plus souvent, et dans chaque ville du Duché: l'Ost n'existait après tout que pour les Dauphinois, et pas en dehors d'eux.

La dernière lance briançonnaise fermant le défilé étant passée et s'étant rangée sur la place, face à la tribune, il était temps désormais, après 6 mois de disette, de gratifier les soldats dauphinois ayant bien servi leurs concitoyens.

Il était au Gouverneur de dire les premiers mots, et Zwyrowsky les écouta gravement, les approuvant tous. Puis, Numalane lui faisant signe de se lever, il s'avança pour prendre la parole à son tour.


Dame Gouverneur,

Merci de ces mots, car il est vrai que cette cérémonie, élaborée depuis quelques semaines, vient rencontrer ces jours-ci l’actualité des royaumes.

Hélas, cela fait près de six mois depuis la dernière cérémonie ayant récompensé les mérites passés, cela fait plusieurs mois se depuis qe s'était tenu la dernière cérémonie publique de l'Ost. Aussi je ne voulais pas entamer ces quelques mots sans dire à tous mon plaisir à voir notre Ost enfin réuni devant notre Duché rassemblé. Mon plaisir en tant que Lyonnais, en tant que Conseiller, et surtout en tant que soldat de l'Ost depuis maintenant 15 mois.

Mais dans ce contexte où des événements étrangers occupent tous les esprits présents, j’aimerais prendre quelques instants pour évoquer, auprès de vous Mesdames et Messieurs les Conseillers et anciens Conseillers, auprès des Lyonnaises et Lyonnais, des Dauphinoises et Dauphinois, et surtout auprès des Soldats de l'Ost, les grandeurs et les servitudes du service militaire du Duché.
Vous l’avez dit, Dame Numalane, se tenir alerte, sans céder à la passion. Tel est tout le mérite, et tout le devoir, de nos soldats depuis la fondation de l’Ost il y a 18 mois.

Nous ne savons pas ni où, ni quand les guerres futures nous seront imposées. A vrai dire, nous ne savons même pas si des guerres futures nous seront imposées au cours des mois ou des années passées à l’Ost. Mais notre point d’honneur est d’être prêt, si, quand, et où.
Les petits exercices, les grandes manœuvres, mais aussi l’esprit de corps, la fraternité entre soldats et entre garnisons, voilà ce qui fortifie notre Ost. Vouloir user du pouvoir des armes verser le sang des autres sans avoir usé des possibilités de l’imagination ni versé sa propre sueur, c’est se mettre en danger, mais surtout mettre en danger le Duché, et nos concitoyens.

Voilà la vraie grandeur de notre métier, et voilà ce que nous allons récompenser : le dévouement, la présence, la fraternité, l’honneur, l’innovation et la sagesse.


Ayant dit, il se retira un instant, et la fanfare joua un air entrainant pendant que le Capitaine descendait de la tribune, accompagné d'un héraut, pour venir au centre des soldats.
Il reprit à voix haute quand a musique se fut tue.


Nous allons avoir maintenant le plaisir de remettre les citations des soldats suivants à l'Ordre de leur garnison.
Que veuillent sortir des rangs les soldats dont le nom suit:


Citation :
Ayerin,
Beliom,
Bemad,
Darrow,
Eragon125,
Esthar,
Joh2801man,
Lecerf,
Leriot,
Lukiki27,
Pisteur,
Pitivier,
Saface,
Samarel,
Seb123,
Sydonia,
TheSnake, et
Walan
Elviralarouge a écrit:
Elvira écouta avec ferveur Numalane parler, une fois le discour terminé.

Vive Saint Georges et Dalphiné!

Elvira écouta ensuite Zwy. A l'évocation de leur nom, elle regarda tour à tour Sam et Leriot, les félicitant du regard et pas peu fiére de voir deux soldats de l'Ost montilien être appelés à se presenter. Deux fiérs archers, actifs et ne rechignant pas à la besogne. Elvi se souvint des patrouilles qu'elle avait effectué avec eu et la complicité qui les unissaient. Elle posa sa main sur l'épaule de Leriot qui s'appretait à sortir des rangs

Créfieu coutilier Wink , laisse moi donc l'etendar, et file te présenter, tu l'as bien mérité.

Elle fit de même avec Sam

Sam tu le mérites aussi.
Sir Christopher a écrit:
Après avoir ouvert le défilé avec son chef de lance Tomek et son homme d'arme Astrogoth, Sir Christopher avait vite été dans la tente qu'il avait monté à l'occasion et en était ressorti avec une caisse sous le bras.

Il se dépêcha et arriva juste à temps pour le discours de sa Gouverneur préférée et de son Capitaine.

L'épée à la main il répondit à Numalane :
Par Sainct-Georges et Dalphiné !


Ensuite c'est avec fierté qu'il entendit les noms de Samarel et Leriot dans les noms des soldats cités à l'Ordre de leur garnison. Il les félicita lorsqu'ils passèrent à coté de lui.

"Bravo mes amis, je suis fier de vous !"
Beliom a écrit:
Beliom s'était incrusté assez discretement au sein de la lance de Vienne, une larme à l'oeil et était resté discret durant tout le défilé, évitant les regards posés sur lui, ou semblant etre posés sur lui !!

Il marchait les épaules droites, suivant les pas des chefs de lance, se trainant dans l'ombre et fixant le chemin des deux yeus ..

A la citation de son nom, Beliom tressaillit et regarda Dédélagratte, intrigué et inquiet .. il n'avait pu entendre tout le discours et la fatigue n'aidait point en sa concentration !!


Il chuchota quelques mots à Dédélagratte "Seigneur, que se passe t il ?? pourquoi m'a t on cité ?" Un léger stress lui monta à la gorge, il dégluttit et regarda Ayerin et Walan, dans l'incompréhension la plus totale !! "Vous savez ce qu'on nous veut, vous deux ? et arretez donc de sourire ainsi, je ne comprend plus rien .. ou est on censé se présenter ??"

Beliom resta perplexe, et dans le doute, suivra Ayerin et Walan qui semblent plus à l'aise que lui ..


Dernière édition par le Sam 10 Fév 2007 - 1:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [MINUTES] Défilés, promotions et décorations, février 1455   Sam 10 Fév 2007 - 1:38

THESNAKE a écrit:
thesnake qui etait au garde a vous ,tout en écoutant les discours trouvait que embrun etait tres bien représenter et quand on appella son nom , il sortit de la lance pour s'avancer vers ses capitaines et posa un genoux par terre
Ayerin a écrit:
Ayerin… ! Son nom venait d’être cité !
Diantre, sortir des rangs,… se mettre à découvert et avancer vers cette tribune face à ses grands hommes et femmes du Duché,… quelle appréhension,…furent les seules pensées d’Ayerin qui dans un même temps, porta main droite à son cœur afin d’effleurer ce porte-bonheur qui lui redonnera confiance et courage jusqu’à la fin de ce cérémonial !

Tirée de ses pensées par un Beliom aussi peu à son aise,… Vous savez ce qu'on nous veut, vous deux ? Ayerin esquissa un sourire à son intention… et arrêtez donc de sourire ainsi, je ne comprends plus rien…

Avances donc d’un pas, Beliom et on en saura peut-être plus après,… murmura t-elle au jeune homme…puis Ayerin prit une grande inspiration, et avança d’un pas vers l’avant…

Mes Respects, Capitaine !
Ayerin, Chef de Lance de la Garnison de Vienne.

Vive Sainct-Georges et Dalphiné !
Zwyrowsky a écrit:
Zwyrowsky sourit en voyant les trois soldats sortir des lances dont ils faisaient partie. Il s'avança vers eux, en attendant que d'autres les imitent.
Il décida que la galanterie faisait partie de l'honneur d'un capitaine, et décida donc de se placer d'abord face à Ayerin, de Vienne.


Chef de Lance Ayerin! J'ai ouï de très bonne choses à votre sujet. Vous n'êtes pas nommée depuis longtemps à ce poste, mais il on loue déjà votre expérience dans l'Ost et votre présence auprès des soldats de votre garnison.
J'ai donc le plaisir de vous citer à l'Ordre de la Garnison de Vienne!


Il prit une barette sur le coussin du héraut, et l'agraffa sur l'uniforme du soldat.
Puis il lui donna l'accolade, selon la tradition, complétée d'une bise.


Félicitation, Chef de lance!

Il laissa à Ayerin quelques secondes pour se remettre et bénéficier des acclamations des autres soldats. Puis il se décala légèrement, pour se trouver face à face avec un autre soldat.

Homme d'Armes Beliom, j'ai eu plaisir à recevoir votre nom dans les propositions de récompense, vous ayant apprécié à l'Arsenal. Vos talents et votre dévouement au poste de fourier, et la motivation dont a témoigné votre passage à l'Arsenal, ont parlé pour vous. Félicitations! Je vous cite à l'Ordre de la garnison de Vienne!
Une nouvelle fois, la barette vint se placer sur l'uniforme.
, suivie d'une l'accolade amicale.

Après quelques instants, ce fut au tour de l'archer embrunais de se trouver face à son capitaine, qui le salua


Nous nous connaissons déjà aussi, archer. Je suis heureux de vous avoir retrouvé aussi sur les tablettes de vos supérieurs. Vous êtes un des piliers de votre garnison par vos fonctions de chef de lance adjoint: bravo! Vous êtes cité à l'Ordre de la garnison d'Embrun!

Nouvelle barette passant du coussin à la poitrine de l'archer:
, suivie d'une l'accolade. Cérémonial intangible, auquel Zwyrowsky allait satisfaire pendant plusieurs heures encore... mais il était fier et heureux de cette tâche.

Il salua les trois décorés, et attendit que les soldats suivants sortent du rang.
leriot a écrit:
Créfieu!
Leriot n'avait pu s'en empécher en entendant son nom. Embarassed
Leriot passa l'étendard de la garnison de Montélimar au Chef de Lance Elviralarouge qui lui souriait, du sourire de ceux qui étaient dans la connivence et attendaient de voir votre teste le moment venu, le même sourire qui flottait sur les lèvres de son Seigneur des Lance Shéris d'ailleur.

Merci Chef! Wink
Leriot s'avança vers l'estrade et s'approcha du Capitaine Zwirowsky.

Capitaine mes respects!
Archer Leriot de la garnison de Montélimar. Créfff...
Sydonia a écrit:
Sydonia entendant son nom , suivit The snake .. un peu engoissé ..

Il tendit l''entendars a Sbina afin de pouvoir s'avancer sans peine ..

Puis salua le capitaine ..
Zwyrowsky a écrit:
Deux nouveaux soldats s'étaient manifestés, dans deux lances différentes, dont celle d'Embrun où Zwyrowsky venait dé décorer Thesnake. Il resta donc devant les lances de cette garnison, et se rapprocha de Sydonia.

Soldat, on me vante votre discretion mais aussi la régularité de votre service, et les espoirs qui sont placés en vous pour l'avenir. Redressez vous fièrement, vous êtes cités à l'Ordre de la garnison d'Embun!

Zwurowsky prit une nouvelle barette, qu'il alla fixer sur le pourpoint d'uniforme,
, et donna une accolade au soldat, tout ébahi.


Félicitations! Continuez à être digne de cette distinction!

Puis il rejoignit les rangs montiliens, pour retrouver l'archer Leriot.

Décidément, Leriot, je ne fais que vous croiser au cours des cérémonie que j'organise... Je me souviens d'une belle finale d'archerie, que vous aviez eu la galanterie et la prudence de laisser à votre Seigneur de lances... Laughing
Archer, vous êtes cités à l'Ordre de la garnison de Montélimar pour votre activité constante, à la caserne et dans le domaine deu recrutement. N'oubliez pas que ce sont les recrues, qui doivent boire, en taverne, et pas le recruteur, et pour le reste, continuez à servir l'Ost comme vous le faites! Toutes mes félicitations!


La barette présentée par le héraut glissa un instant des mains du Capitaine, mais le héraut avait prévu la chute, et la rattrapa d'une main vite libérée, avant qu'elle ne touche terre. Zwyrowsky la reprit, ainsi qu'une posture plus officielle que celle d'un homme surpris par une maladresse, et la fixa à l'uniforme de Leriot.
. après quoi il le félicita par une accolade joyeuse, et reprit sa position au centre des rangs.
Bemad a écrit:
Bemad était au garde à vous et écoutait les discours. Quand il entendit son nom, il s'avança de quelques pas et mit un genou à terre.
francinette05 a écrit:
Francinette s'etait mis sur le coté apres le défillé et apllaudissait de plus belle les soldats qui passait et surtout ceux qu'elle conaissait
Zwyrowsky a écrit:
Zwyrowsky sourit en voyant un briançonnais sortir des rangs à son tour. Cela lui rappelait des souvenirs déjà anciens, mais excellents. Il avait toujours gardé un oeil différent des autres sur le bataillon de Briançon.

Face à Bemad, il garda ce sourire.


Chef de Lance Bemad, je connais vos qualités, et l'Ost tient à vous faire savoir que vos supérieurs apprécient grandement votre activité, votre rapidité de réaction, votre motivation et le travail que vous accomplissez dans le recrutement, tâche toujours à recommencer, mais vitale pour chaque garnison. J'ai également souvenir que vous êtes en service depuis un moment maintenant - huit mois? Il était temps de vous en féliciter. Vous êtes cité à l'Ordre de la garnison de Briançon! Je n'ai pas de doute que cette distinction nous vaudra à tous d'entendre encore parler de vous...

Zwyrowsky décora son ancien camarade
et lui donna, à son tour, l'accolade pour marquer sa nouvelle dignité.


Bravo, Bemad!
Deepthroat a écrit:
Deep voyait syd et snake se faire décorer par le capitaine et se sentit fier de la horde dans laquelle il servait depuis longtemps maintenant, où il avait vu arriver ces deux recrus et avait appris à les connaître

Bravo à vous deux mes amis, vous le méritez grandement, soyez en fier
SEB123 a écrit:
Seb était tres heureux de voir tout se jolie monde et surtout avoir bu et manger avec toutes ses personnes qu'il connaisais ou pas, apres la cérémonié et le discours il endendit son nom prononsé par sir Zwy.

Seb alla vers sir Zwy plus ou moins droit car voila avec les verres de bieres pas facile, arrivé devant lui il se mit à genoux.


Archer et armurier de Briançon mes respect mon seigneur.
Walan a écrit:
En entendant son nom, Walan avait cru à une erreur.

Il s'était dit qu'un soldat d'une autre garnison avait un nom à la prononciation proche du sien, puis quand il vit Ayerin et Beliom le regarder également, il comprit qu'il ne s'était pas trompé et qu'il devait également s'avancer.

Il alla donc à la suite de ses compagnons d'armes et se présenta devant le Capitaine avec son plus beau salut en essayant de cacher son air étonné.


Mes respects Capitaine,
Walan, Homme d'armes et Armurier de la garnison de Vienne,
A vostre service.
jay64 a écrit:
Jay, ainsi que le reste de ça lance avancé, derriere les pas de la garnison de Vienne. Et losque qu'ils furent passé devant la tribune d'honneur, chaqu'un a leur façon, fit hommage au personne instale dans celle ci. Pour ça part Jay, tourna la tete vers le gouverneur, auit il dit :

Par sainct Georges et Dalphiné !
Zwyrowsky a écrit:
Zwyrowsky était resté devant les Briançonnais quelques instants, et sa présence avait du décider l'armurier Seb à faire un pas en avant.

Zwyrowsky vint devant lui à son tour, tout en remarquant qu'un autre armurier s'avançait du côté des Viennois. Chacun à son tour.


Armurier, Archer, voilà une fonction et un grade où vous semblez donner entière satisfaction tant à vos supérieurs qu'à vos camarades, Seb. Vous n'êtes pas depuis si longtemps dans l'Ost, trois mois, mais tout le monde note votre motivation, votre activité, et les qualités de votre travail à Briançon, à l'armurerie ou dans le service courant. J'ai le plaisir de vous citer à l'Ordre de la garnison de Briançon, archer!

Il avait cette fois anticipé la remise de la barette, qui vint se ficher sur le plastron du montagnard.
L'accolade fut sincère, et Zwyrowsky salua Seb avant d'aller se placer devant Walan.


Vous aussi, Walan, vous cumulez depuis peu le grade d'homme d'armes avec les fonctions d'armurier; sauf erreur, j'ai aussi pu apprécier vos talents de desinateur, en passant à Vienne.
Pour cet enthousiasme dans la garnison, et les projets que cela peut porter, nous avons décidé de vous citer à l'Ordre de votre garnison de Vienne.


Le Capitaine remit à Walan la précieuse barette.
et lui donner une vigoureuse accolade.


Félicitations, Walan!
PAO a écrit:
Pao félicita le discours du Gouverneur et du Capitaine, il était fier d'être dans les rangs de l'Ost!
Il écouta attentivement les discours et sourit en voyant ces soldats de Briançon se faire décorer.
Pisteur a écrit:
Pisteur disait à Pao que tant que le bébé ne serait pas venu au monde elle ne ferait plus de cheval, le trajet avait était très long pour elle, lorsqu'elle entendit son nom être cité.
Elle s'avança donc.


CDL de Briançon, palfreniere et fourriere Pisteur, mes respect mon seigneur !!!!
samarel a écrit:
Samarel arriva à brides abattues sur la place de lyon et déboula juste derrière l'étendart de montélimar. Il aperçu leriot, elvira et sheris et entendit distinctement le capitaine Zwyrowsky énnoncer les noms des soldats.

Comment ? lui ? cité ?

diantres... dire qu'il s'était perdu et qu'il arrivait en retard... faut dire, lyon c'est grand et le vieux lyon, c'est plein de tavernes et de bouchons...


Il descendit de cheval, confia son cochon à elvira et s'approcha solennellement, fier comme tout. Very Happy
Zwyrowsky a écrit:
Le Capitaine revint vers les lances de Briançon en entendant Pisteur se signaler.

Chef de Lance Pisteur! Il me semblait bien que j'oubliais une Briançonnaise, tout à l'heure! Je suis ravi de dire que l'exercice assidu de vos fonctions de Fourier, la disponibilité et l'activité dont vous faites preuve dans vos différentes fonction, l'investissement à la caserne depuis 6 mois, tout cela a été remarqué. Tout au plus dois je tempérer ces éloges en émettant le souhait que votre présence soit parfois plus réguilière. Quoi qu'il en soit, vous avez été citée à l'Ordre de la garnison de Briançon, et je vous en félicite vivement! Continuez ainsi!

Il épingla la décoration sur l'uniforme du chef de lance,
et assortit l'accolade d'une bise légère. Voilà qui adoucissait un peu les aspects martiaux de ces cérémonies.


Chef de Lance Pisteur, encore Bravo, regagnez votre rang!

Il la salua, puis revint au centre des lances, toujours suivi du héraut qui lui remit une liste.

Soldats, Officiers, le soir avance, et tout en finissant de remettre leurs distinctions aux soldats que j'ai déjà appelé (qu'ils continuent à se présenter), je vais faire appel à de nouveaux noms. Que les soldats et officiers dont le nom suit, sortent des rangs à leur tour!

Citation :
Aakass,
Deepthroat,
Elviralarouge,
Fanny43,
Francinette05,
Incal,
Julienurs,
Pao,
Sir_Christopher,
Thierrylafrance,
Tomek, et
Winny
francinette05 a écrit:
Francientte etait un peu intimidée a l'entante de son nom ,elle regarda autour d'elle pusi de se decida a avancé d'un pas assurez et alla se présenté devant le capitaine en fesant le salut reglemantaire

Mes respects mon capitaine,Homme d'arme et Maitre Armurier Francinette
Zwyrowsky a écrit:
A cet instant, un archer survint sur la place, discrètement, mais dans l'immobilité des troupes, et le faible bruissement de la foule, cela n'échappa pas aux protagonistes.

Quand il s'approcha du Capitaine, celui-ci eut un sourire ambigu, qui laissait envisager le meilleur comme le pire.


Archer Samarel... Une autre tête connue de l'Arsenal. Une tête de bois d'écossais, si ma mémoire est bonne... Vous avez de la chance, j'aime bien les têtes de bois, les bouchons et les écossais. Et je suis de bonne humeur.

Archer et Armurier Samarel, pour votre service très actif, votre implication dans la vie de la caserne, vos multiples fonctions d'armurier et d'aide-fourier, vous avez été proposé pour une décoration . J'ai le plasir de vous citer aujourd'hui à l'Ordre de votre garnison de Montélimar. Félicitations!


Zwyrowsky attrapa une barette, qu'il fit passer au pourpoint de l'homme

Il donna une accolade franche à l'archer, avant que celui-ci ne gagne son rang parmi les montiliens.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [MINUTES] Défilés, promotions et décorations, février 1455   Sam 10 Fév 2007 - 1:44

Fanny43 a écrit:
Fanny fut surprise d'entendre son nom, mais elle sortit des rangs.

Mes respects mon Capitaine, Fanny de Claix, Homme d'armes.
Elviralarouge a écrit:
Elvira vit enfin Samarel, il était temps. Sam lui confia Richard et c'est l'etendar d'une main et Richard de l'autre qu'elle entendit Zwy la nommer. Elle était bien coincée, elle esperait que....
PAO a écrit:
A l'appel de son nom Pao sortit des rangs et se présenta!

Seigneur des lances Pao pour vous servir!
samarel a écrit:
Fier comme tout, l'archer rompit et ragagna sa faction. il salut myst et carnil au passage d'un discret signe de tête. Puis il reprit son cochon de peur que Sir ne s'approche de trop et porta l'étendard en laissant elvira se rendre à son tour devant le capitaine.
leriot a écrit:
leriot vint se mettre à coté de Sam en attendant de voir leurs Chef de Lance cité.
Zwyrowsky a écrit:
A peine était il revenu en place, qu'un autre soldat sortait des rangs.

Par Zeus, pensa le Capitaine, s'ils sortent tous en même temps de leur réserve et quittent leur timidité dans un même élan, je ne vais pas chômer...

Il se dirigea vers lui, elle plutôt en se rendant compte qu'il s'agissait du Maitre Armurier.

Maitre-Armurier, Homme d'Armes Francinette, nous sommes plusieurs à avoir pensé à vous quand il a fallu établir la liste des soldats qui méritaient de l'Ost. Dans votre garnison, vous avez toujours répondu présent, manifetez toute l'activité et la promptitude à agir. Ces qualités, je les ai reconnues également comme chef de l'Arsenal, et je sais ce que vous continuez à y faire comme Maitre-Armurier, puisque je vous en ai laissé la responabilité.
Pour ces raisons, nous avons décidé ce jour, Maitre-Armurier Francinette, de vous citer à l'Ordre de l'Ost.


Il regarda le coussin que lui tendait toujours le héraut, et pris garde de différencier les barettes. Il en saisit une, différente des précédentes uniquement par le motif, et alla la fixer à l'uniforme rutilant du Maitre-Armurier.

Après quoi, elle aussi eut droit à l'accolade rituelle, et à une bise de circonstances.


Félicitations, Francinette!
francinette05 a écrit:
Francinette souriat et fit la bsie a Zwy puis le salua

Merci beaucoup ,c'est un honneur Embarassed

Elel s'empressa ensuite de quitter la palce et d'aller rejoindre ces compagnons,lesj oues un peu rouge et le sourire aux lèvres jettant des coup d'oeil a sa citation ,a vrai dire elle s'attendait pas du tout a celle là ...
Elviralarouge a écrit:
Elvira fût soulagée de voir rappliquer Sam et Leriot et que Sam lui reprennent et l'etendar et Richard (même si elle appréciée grandement le cochon et qu'elle lui trouvée des qualités). Elle prit une profonde inspiration et se retenant de courir, elle s'avança le sourire aux lévres.

Elviralarouge chef de lance Fourier de Montelimar.
wynny_de_valence a écrit:
En entendant son nom, wynny sorti des rangs.
le menton relevé,... le torse bombé,... il était fier de se retrouver devant tout ses compagnons d'armes avec lesquels il avait effectué plusieurs missions depuis son arrivé à Valence...
Et le capitaine qui venait de venir honorer la caserne de valence par sa présence le rendait encore plus fier. il faut dire que c'était la première fois que wynny était promu...
Dans sa plus belle tenue de soldat de l'OST, wynny se mis au garde à vous et se présenta au capitaine d'une voix forte, claire et distincte :

mes respects mon capitaine
chef de Lance wynny
de la garnison de Valence
ancien officier recenseur
à vos ordres mon capitaine
samarel a écrit:
Sam se demanda si un jour son cochon, lui aussi, serait décoré ? après tout il était aussi de toutes les missions, gardait l'arsenal et rendait de fiers services.
Deepthroat a écrit:
En voyant tout ces gens défilé les uns derriere les autres, Deep se dit que l'Ost été tres bien représenté avec tous les soldats des differentes garnisons présents en ce jours. Il se rappela le temps où il avait lui meme rejoind l'Ost, puis à l'appel de son nom il s'avanca vers le capitaine, se mis au garde à vous et le salua

Chef de Lance Deepthroat, mes respects mon capitaine
Zwyrowsky a écrit:
En revenant à sa place, le Capitaine vit trois officiers sortis des rangs à leur tour dans le bref intervalle où il faisait face à Francinette. Ils étaient moins timide que leurs hommes, pensa t'il.

Il se dirigea donc vers ces soldats.


Dame de Claix, noblesse oblige vous serez ma première victime.
Homme d'Arme, ancien Seigneur de Lances de la ville de Die, nous savons tous les services que vous avez rendu à l'Ost et à cette agrnison à ce poste: beaucoup de ce que vous y avez fait a permeis à Die d'être la garnison vitale qu'elle est aujourd'hui. Il est également tout à votre honneur d'y avoir reprit le service du Duché, à un poste plus en retrait, mais où vous contribuez certainement à la bonne marche des affaires.
Pour tout cela, Dame de Claix, j'ai le plaisir ce soir de vous citer pour la deuxième fois à l'Ordre de l'Ost. Félicitations!


Il saisit trois barettes, en garda deux en main, et en épingla une sur l'uniforme.
Puis il donna une accolade sincère, et à elle aussi une bise.
Après quoi il se dirigea vers la deuxième chef de lance.


Chef de Lance Elviralarouge, votre volontarisme, votre travail assidu de fourrier exemplaire et de manière plus générale votre implication de longue date dans la vie de la garnison de Montélimar sont un exemple.
Nous vous citons pour ces raisons à l'Ordre de l'Ost.


La deuxième barette passa de sa main gauche à sa main droite, et il la fixa au pourpoint réglementaire.
Après une bise, et une nouvelle accolade, il la salua:


Félicitations, Chef de lance!

Il alla enfin vers Pao, devant qui il s'arrêta.

Seigneur Pao de Crozes, vous aussi vos services à l'Ost sont anciens. Vous avez servi Briançon, jusqu'à en être le seigneur des lances. Mais il y a longtemps que tous à l'Arsenal et dans votre garnison connaissent votre dynamisme, votre sens de l'amitié, votre engagement pour l'Ost et singulièrement pour le Bataillon de Briançon.
J'ai donc l'honneur, vous aussi une seconde fois dans votre carrière, de vous citer à l'Ordre de l'Ost.


La troisième barette fut agrafée au revers du pourpoint.

Il donna une longue accolade à son ami, et le salua à son tour:


Bravo, Pao! Nous n'en avons pas fini avec toi!

Il revint une nouvelle fois au centre de la place, espérant reprendre quelques instants son souffle.
Elviralarouge a écrit:
Merci Mon capitaine.
Elvira fit le salut reglementaire et attendit que Pao soit a son tour décoré, fît un demi-tour et partie au pas de course rejoindre sa garnison, le sourire aux lévres. (Tout ses efforts et son assiduité avait été récompensé et elle arbhorais sa décoration avec fierté. A ce momment elle pensait à ses enfants et esperait qu'ils seraient fier de leur maman. La troupe rejointe , elle se retourna pour suivre le reste de la céremonie
Zwyrowsky a écrit:
Il n'en était pas question, deux autres officiers s'étaient fait concurrence en faisant un pas en avant dans un même mouvement.
Le Capitaine réfréna son envie de se désaltérer, lui qui parlait sans interruption depuis plusieurs dizaines de minutes, mais il se dit qu'après un beau discours sur la grandeur et la servitude liées au service de l'Ost, il allait devoir mettre en pratique au front des troupes.
Il se dirigea donc vers le premier qui se présentait à lui.


Chef de Lance Winny, il a été employé à votre sujet une expression qui dit toute votre valeur: "corvéable à merci". J'espère seulement que vos camarades ne profitent pas de cette immense qualité Wink Laissez leur leur part du travail!
Sous cette boutade, vos états de service plaident pour vous, les nombreuses missions et patrouilles accomplies, votre ancienneté, votre fiabilité, votre loyauté, et plus important encore votre camaraderie... Je me demande si l'on vous connait un défaut, puisqu'à vous voir, moi même hésiterais avant de vous provoquer en duel...
Bref. J'envie votre Chef de Lance d'avoir à ses côtés un homme comme vous, et j'ai le plaisir de vous citer ce soir à l'Ordre de l'Ost
.

Zwyrowsky s'approcha de lui, reprit une barette, et l'accrocha une nouvelle fois sur l'uniforme de l'homme.
L'accolade nécessaire fut donnée, et Zwyrowsky le salua, et se dirigea vers le second officier.


Chef de Lance Deepthroat, votre Seigneur des Lances n'est certes pas un homme bavard. Mais un mot de sa part en vaut dix. Pour votre ancienneté dans la garnison d'Embrun, votre sérieux et votre motivation dans l'accomplissement de vos tâches, et la fiabilité et la loyauté dont vous avez toujours fait preuve, j'ai également le plaisir de vous citer à l'Ordre de l'Ost.

Une nouvelle fois, le héraut tendit une barette à deux étoiles, qui finit sur l'uniformes impeccable du chef de lance.
Le Capitaine donna ensuite l'accolade.


Bravo à vous, Chef de Lance!
Fanny43 a écrit:
Fanny fut surprise par la nomination ! Elle serait certainement la première femme à recevoir deux fois dans sa vie une citation à l'ordre de l'Ost. Elle serra la main du capitaine, puis lui dit :

Je vous remercie mon Capitaine.

Elle retourna ensuite dans les rangs.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [MINUTES] Défilés, promotions et décorations, février 1455   Sam 10 Fév 2007 - 1:48

PAO a écrit:
Pao remercia grandement Zwyrowsky, et lui rendit l'accolade.
Il lui souhaita à l'oreille "merci et courage"
Very Happy Wink

Puis retourna dans les rangs!
incal a écrit:
A l'appel de son nom, Incal sortit de rangs et s'avança vers le capitaine puis le salua:

Chef de Lance Incal,
de la garnison d'Embrun,
à vos ordres mon capitaine !
wynny_de_valence a écrit:
wynny attendit que le capitaine avait décoré son compagnon d'arme avant de faire le demi tour réglementaire afin de rejoindre son emplacement dans les rangs...
quel fierté de porter cette barrette, l'émotion l'envahissa...mais wynny ne pouvait pas montrer qu'il était touché suite au discours du capitaine qui était pour le moins des plus flatteur et encourageant...
wynny_de_valence a écrit:
wynny attendit que le capitaine avait décoré son compagnon d'arme avant de faire le demi tour réglementaire afin de rejoindre son emplacement dans les rangs...
quel fierté de porter cette barrette, l'émotion l'envahissa...mais wynny ne pouvait pas montrer qu'il était touché suite au discours du capitaine qui était pour le moins des plus flatteur et encourageant...
Deepthroat a écrit:
Deep recu des mains du capitaine cette citation qu'il accepta avec grand plaisir. Puis il salua a nouveau le capitaine avant de retourner dans les rangs.

Je vous remercie mon capitaine
pitivier a écrit:
Pitivier vint à son tour à faire un pas en avant, il était fort honoré de voir c'est ami recevoir une décoration

mes respects mon capitaine
homme d'arme Pitivier
de la garnison de Valence
Sergent recruteur de la garnison
à vos ordres mon capitaine
Zwyrowsky a écrit:
Zwyrowsky avait eu le tempd de tremper ses lèvres dans un evrre d'eau qu'on lui présentait, et il revint à ses hommes.

Homme d'armes Pitivier, j'ai entendu aussi de belles choses à votre sujet, et depuis longtemps à vrai dire, et pas seulement depuis que je suis capitaine. Vous avez déjà pas mal de temps de service à votre actif, et de bon, intelligent et loyal service. Qui plus est, vous êtes chargé du recrutement, et nous savons tous l'importance de cette mission, notamment par les temps qui courrent. On vous dit enfin bon camarade, ce qui n'est pas la moindre des qualités pour qui veut faire de l'Ost un corps uni.
Nous avons décidé de récompenser ces qualité par une citation à l'Ordre de l'Ost. Approchez vous!


Zwyrowsky prit la barette qu'on lui confiait, et la fixa solennellement sur la poitrine du soldat.
Puis il lui donna ne franche accolade.


Bravo à vous, Pitivier, continuez dans cette voie, pour l'Ost!

Puis il alla se placer face au Chef de Lance Incal

Chef de Lance, de vous aussi on vante en mots comptés mais choisis votre conscience au devoir, votre application, votre présence pour le service, y compris pour pallier aux absences ou permissions de vos camarades. Puissent ces qualités s'étendre à l'Ost!
Nous vous citons ce soir à l'ordre de l'Ost.


Zwyrowsky s'approcha à nouveau, le héraut eut une hésitation en choisissant la barette, mais le Capitaine eut un geste impérieux en désignant la seconde rangée. Il reçut la barette adéquate, et la palça sur l'uniforme d'Incal.

Il compléta ce geste par un accolade, et en se retirant par un salut à l'homme.
tomek a écrit:
Tomek avait regardé ses frères d'armes de Valence recevoir leur distinction, quand le Capitaine appela de nouveaux noms.
Quand son nom fut pronancé, il se redressa et sortit du rang, et se présentat devant le captitaine.


Mon Capitaine,
Chef de Lance Tomek de Lyon,
Ex Seigneur des Lances de Valence,
A vos ordres.
julienurs a écrit:
A l'appel de son nom Julienurs n'avait pas osé s'avancer dans les premiers. Elle préferait voir les autres faire.. Puis elle estima que le délais raisonnable était écoulé. Elle s'avanca et dit de sa voix haute et claire :


Mes Respects Capitaine.
Chef de Lance, Maistre instructrice Julienurs
Ex Seigneur des Lances de Dié
A vos Ordres
incal a écrit:
Incal salua de nouveau le capitaine et retourna dans les rangs.

Merci mon capitaine
Zwyrowsky a écrit:
Le Capitaine avait vu deux nouveaux officiers s'avancer. Ils devaient maintenant se douter de ce qui les attendait.

Il alla d'abord face à Julienurs.

Maitre-Instructeur, ce titre dit à lui seul le rôle que vous jouez désormais dans l'Ost: la qualité de nos recrues est entre vos mains. Mais je ne voudrais pas oublier non plus que par ailleurs vous avez tenu les rênes de Die quelque temps, et que vous faites partie des officiers qui en ont fait une garnison efficace et semble t'il, agréable. Du temps s'est écoulé, d'autres se sont succédé à cette place, mais vous êtes toujours présente à Die. Il y a quelques mois, nos prédécesseurs avaient déjà remerciés vos mérites en vous citant à l'ordre de votre garnison. Aujourd'hui, je veux vous citer à l'Ordre de l'Ost.

Il agrafa une barette à deux étoiles à l'uniforme du Maitre-Instructeur,
et lui donna l'accolade. Il s'éloigna de quelques pas, et la salua.


Félicitations, Julienurs!

Puis il alla se placer de la même manière face à messire Tomek.

Messire Tomek, nous savons qu'en dehors des responsabilités militaires, vous êtes aussi fort investi dans la vie publique du Duché.
Ce n'est pas le propos de cette cérémonie de les récompenser.
Pour ma part, je souhaite marquer ce soir votre passage de plusieurs mois à la Seigneurie des Lances de Valence, dans les suites d'un service déjà long parmi nous; et vous remercier de poursuivre le service de l'ost, parallèlement à vos autres activité, dans la toute jeune garnison de Lyon. Nous souhaitons que vous y fassiez preuve des mêmes qualités, en contribuant à sa croissance et à sa force.
Nous vous citons ce soir à l'Ordre de l'Ost. Toutes mes félicitations!


Zwyrowsky prit la barette qu'on lui tendait, la vérifia, et la porta sur le pourpoint du Conseiller-Chef de lance.
Il lui donna ensuite l'accolade, et le salua.
julienurs a écrit:
Julienurs sourit touchée. Devant cet honneur elle ne trouva qu'une chose a dire

Merci Capitaine! J'essaierai de me montrer digne de cet honneur que vous m'accordez
THESNAKE a écrit:
thenake alla voir ses freres d'armes qui avait été récompenser eux aussi
félécitations a vous tous mes amis
Aakass a écrit:
Aakass salua nombreux amis de l'ost qu'il n'avait pas vu depuis un moment, félicita les promus et finit par se frayer un passage pour se présenter.

Chef de lance Aakass à votre service et à vos ordres capitaine.
Sir Christopher a écrit:
Occupé à discuter le bout de nougat avec les soldats autour de lui, Sir Christopher fut supris d'entendre son nom.
Il s'avança toujours avec sa caisse sous le bras et se présenta donc vers le capitaine :


"Sir Christopher, Seigneur des Lances de la caserne de Lyon"
Zwyrowsky a écrit:
Zwyrowsky vit avec plaisir ses deux amis s'avancer à leur tour, alors qu'il allait interrompre momentanément la cérémonie.

Il alla d'abord vers le Seigneur des lances de Lyon, Sir_Christopher


Seigneur Sir_Christopher, j'ai pu apprécier pour la première fois vos qualités d'organisation, de rigueur et de dévouement en assistant à un exercice depuis votre caserne de Montélimar, quand vous étiez à sa tête. D'autres que moi ne tarissaient pas d'éloges à votre sujet déjà auparavant, et si j'en crois les échos que j'ai pu avoir, vous aviez l'heur d'être respecté et apprécié de vos hommes. L'Ost vous a confié la lourde tâche de prendre les rênes de la garnison de Lyon. En attendant les résultats que votre action actuelle y aura certainement, j'ai l'honneur, pour votre conduite des affaires montiliennes, de vous citer à l'Ordre de l'Ost.

Zwyrowsky prit une des dernières barettes sur le coussin tendu par le héraut, et alla la fixer sur la poitrine de Sir_Christopher.
Puis il lui donna une accolade vigoureuse et confiante.


Bravo, Seigneur des Lances!

Puis il s'approcha d'Aakass

Chef de Lance Aakass. J'ai quelques regrets à vous avoir convoqué à ce moment de la cérémonie, car je crois que vous êtes en droit d'attendre plus de l'Ost. Mais à vrai dire, je crois que l'Ost peut elle aussi attendre plus encore de vous et de vos qualités. C'est pourquoi, je pense qu'il faut vous réserver quelques récompenses pour une prochaine occasion, et de futurs services. Pour l'instant, je veux signaler votre motivation et votre implication depuis 9 mois dans la garnison de Briançon. Fourrier, votre travail a été salué par tous ceux qui vous ont fréquenté. Promu intendant, de même. J'ajoute que vous vous êtes toujours montré excellent soutien de vos supérieurs comme de ses camarades.
Pour tout cela, et en attendant ce dont vous êtes capables, c'est à dire beaucoup plus encore, j'ai le plaisir de vous citer à l'Ordre de l'Ost.


Zwyrowsky prit l'avant-dernière barette à deux étoiles, et l'agrafa sur l'uniforme d'Aakass.
Après quoi il lui donna une amicale accolade.


Félicitations à tous deux!

Zwyrowsky rejoint le centre de la place, et attendit encore quelques soldats pour les récompenser eux aussi.
Cependant, le temps passait, et il allait falloir passer à d'autres récompenses, encore.
Aussi s'avança t'il une dernière fois au milieu des soldats, et déclara t'il:


En leur absence temporaire, je proclame devant tous que les soldats suivant ont mérité de l'Ost, et je charge leurs supérieurs de leur remettre au sein des garnisons les décorations qui vont suivre, avec les citations associées:

L'Homme d'arme Lukiki est cité à l'Ordre de la garnison d'Embrun

Citation garnison Embrun a écrit:
Beaucoup de courage, de présence à la caserne et dans les missions; que la citation l'incite à poursuivre dans cette voie.

Le Coutilier Esthar est citée à l'Ordre de la garnison d'Embrun

Citation garnison Embrun a écrit:
Discret, consciencieux et toujours volontaire, un modèle de dévouement au service de l'Ost.

Le Coutilier Joh2801man est cité à l'Ordre de la garnison d'Embrun, pour la deuxième fois

Citation garnison Embrun a écrit:
Présent, efficace, impliqué, est un des éléments moteur de sa garnison par son poste de chef de lance en second.

Le Coutilier Saface est cité à l'ordre de la garnison d'Embrun

Citation garnison Embrun a écrit:
Impliqué dans la vie de sa garnison, remplit avec conscience son rôle de chef de lance en second.

L'Archer Lecerf est cité à l'Ordre de la garnison d'Embrun

Citation garnison Embrun a écrit:
Chef de lance en second, fait partie des cadres de sa garnison, dans laquelle il est très impliqué.

Le Chef de Lance Darrow est cité à l'Ordre de la garnison de Die

Citation garnison Die a écrit:
Soldat de longue date, fait partie des officiers qui confèrent à la garnison de Die ses qualités actuelles.

Le Chef de Lance Thierrylafrance est cité à l'ordre de l'Ost

Citation Ost a écrit:
Chef de lance motivé, au service de sa caserne en tant que fourrier avec beaucoup de potentiel: il est espéré que plus puisse lui être confié dans l'avenir.

Nous reviendrons plus tard dans la cérémonie sur les distinctions octroyées au seigneur des lances Eragon125.

La fanfare attaqua quelques marches militaires, en attendant que le Capitaine se soit rafraichit, et qu'il ait rejoint le Gouverneur sur l'estrade pour lui dire quelques mot.

_______________________
[HRP] Fin du RP pour ce soir pour moi, reprise demain dans l'après midi pour la suite. Bonne nuit et félicitations à tous pour les décorations et cette participation de masse![/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [MINUTES] Défilés, promotions et décorations, février 1455   Sam 10 Fév 2007 - 1:51

thierrylafrance a écrit:
Thierrylafrance qui était en train de féliciter ses camarades et amis sursauta à l'appel de son nom puis s'avança, reçu la précieuse récompense de son engagement

- Je vous remerçi messire pour cette distinction et je serai m'en montrer digne demain plus qu'hier et je suis pret à prendre plus de responsabilité si le besoin s'en fait sentir.
numalane a écrit:
Les soldats défilaient les uns après les autres devant leur Capitaine, prenant leur décoration avec joie et fierté. Il était grand temps de les félicité et d'ainsi les encourager à continuer dans cette voie. Elle fut intriguée de voir Sir Christopher arriver avec une caisse sous le bras. Peut être avait il sur lui de quoi festoyer ? Elle attendit de voir ce qui allait se passer, le sourire aux lèvres.
lukiki27 a écrit:
Lukiki s'avança à l'appel de son nom. Salua le capitaine.

Merci beaucoup et je continuerais à servir le Dauphininois

Félicita ses amis
Sir Christopher a écrit:
C'est avec humilité que Sir Christopher écouta les éloges de son Capitaine à son sujet, car il savait qu'il y avait encore beaucoup de travail à réaliser. Mais l'énonciation de sa ville natale, de son ancienne caserne le plongea dans un court moment de nostalgie.
Ce moment se dissipa rapidement quand le Capitaine lui fit une franche accolade. Il essaya tant bien que mal d'y répondre, la caisse qu'il avait sous le bras le gênant.


"Merci Capitaine, c'est un une joie d'avoir pu servir ainsi la garnison de Montélimar et c'est un honneur pour moi de pouvoir maintenant m'occuper de celle de Lyon"

Sir Christopher profita d'être près de la tribune où siégeait la Gouverneur Numulane et des nobles personnes du Lyonnais-Dauphiné, pour enfin remettre la caisse qu'il avait sous le bras à sa destinatrice.
Il monta les escaliers et se présenta devant Numalane :


"Bonjour Dame Numalane,

Comme à mon habitude, je profite de ces grandes cérémonies pour vous livrer vos commandes de Nougat. Vous trouverez donc dans cette caisse une bonne partie de nougat traditionnel de Montélimar. J'ai également mis de nouveaux nougats avec une recette personnelle à base d'une épice spéciale venue d'un pays où le soleil se leve qu'on m'a dit. Cette épice s'appellerait "Jin jambre" enfin quelque chose comme cela, le marchand avait un accent particulier. Mais attention, ils sont à déguster avec modération et toujours en présence de votre mari... Very Happy J'ai appelé ces nouveaux nougats " Seigneur des têtards"... Wink "
nestor a écrit:
Nestor assista à la remise de distinctions de ses camarades de la garnison avec émotion.

Pitivier et Wynny méritaient plus qu'amplement leur citation et distinction.
Pour le travail accomplit, pour leur loyauté, pour leur camaraderie.

Le Capitaine avait trouvé les mots justes et Nestor était fier de ses camarades.

La cérémonie était une grande réussite. La Capitaine faisait façe avec courage et détermination au flot de soldats qui se présentaient devant lui.

Nestor rejoint vite ses compagnons.


"Allons boire une chopine au stand pour patienter jusqu'à la reprise de la cérémonie."
shinji a écrit:
Shinji étaient impatient de connaitre ce qu'il en retournait de sa présence ici.

L'OST l'avait laissé dans la surprise et soudain, Shinji avait une petite soif.

Nestor avait eu une bonne idée!


Toujours de bonnes idées Nestor, allons-ydit-il en souriant.
thierrylafrance a écrit:
Thierrylafrance s'avança vers le capitaine Zwyrowsky pour lui poser une question

Ce défilé est très réussi, il y a beaucoup de soldats et d'anciens soldats de l'OST, mais j'ai ne question malgré tout :

J'ai lu et relu la liste des invitations et je ne vois pas apparaitre dans cette liste le soldat Psycho et l'ancien soldat Niki. Je sui sûr qu'il y en a d'autres qui manquent à l'appel.

Que se passe t'il ?

Est-ce une affreux oubli (ce que je pense ) ou une volonté de n'inviter que ceux qui étaient décorés ?

Militairement votre.
Zwyrowsky a écrit:
- Les quelques noms que j'ai appelé hier ne sont que les noms des décorés d'hier. D'ici quelques minutes, j'en citerai d'autres, de même. Mais il est évident que tous, soldats, anciens soldats, civils dauphinois, peuvent assister et participer à cette fête - nous ne serions pas en gargotte si nous avions voulu faire de cette cérémonie une fête privée Wink
numalane a écrit:
Numa prit la caisse de nougat qu'elle faillit laisser tomber car elle était fort lourde. Elle la posa à coté de son siège et embrassa chaleureusement Sir Christopher, faisant fit du protocole. Elle en profita pour lui chuchoter à l'oreille.

Merci Monsieur le Seigneur des Lances de Lyon. Je me ferais une joie de savourer ce nouveau parfum exotique. Il me rappelle la fameuse tisane Youpi de mon ami Cuculus. Ses volutes vertes avaient un pouvoir non négligeable sur la libido... Mais vous savez je n'ai nul besoin de tout cela avec mon époux. Il lui suffit de me regarder d'une certaine façon et... enfin... bref... quand nous sortons çà peut être gênant mais les placards sont bien utiles.

Elle surprit le regard du capitaine qui lui donna le signal pour présenter la décoration à venir. Elle laissa Sir Christopher reprendre sa place et prit la parole.

Comme vous le savez nous avions l'Ordre Suprême de l'Ost ainsi que le Mérite Militaire de l'Ost. Ces deux décorations ont été regroupées sous une seule et même décoration, l'Ordre de Saint Georges. Je laisse donc votre Capitaine reprendre les décorations avec le brio qu'il nous a montré depuis le début de cette journée.

Elle revint s'asseoir auprès d'Anthony en lui faisant un clin d'oeil, l'esprit tourné vers l'effet des nougats...
DeDeLagratte a écrit:
Le seigneur des lances etaient là et fier de voir ses soldats sdefilés et être décorés .. Il aimais ce genre de ceremonies car cela mettait en avant l'ost lyonnois-Dauphinois dont il etait heureux d'en faire partie l'armée est une grande famaille pour lui aussi applaudit-t-il avec enthousiasme les décorés de la journée et bien sur le capitaine qui faisait un traail extraordinaire en decorant tous ses soldats
floconnege a écrit:
floconnege arriva légérement en retard (comme à son habitude) à la cérémonie. Elle se faufila dans la foule en poussant tout le monde pour être au plus proche de Sir.

pardon, pardon mais poussez vous, pardon, pardon roooo pardon....

Elle s'installa en poussant encore deux ou trois personnes, sortit son mouchoir en prévision et ecouta les larmes venant aux yeux le discours sur Sirchristopher. Elle avait le ventre serré tellement elle était fière de lui.

Puis elle vit sa caisse de nougats et sourit malgré elle en pensant à ce qu'il y avait dedans...
Elle pensa à la veille lorsqu'il lui avait offert un nougat de cette preparation épicée et elle avait tellement aimé qu'elle en avait repris plusieurs.

Elle avait senti une bouffée de chaleur lui monter d'un coup et une envie subite Laughing .....pauvre sirchristopher...!!!....., il avait l'air en forme pourtant à la cérémonie, pourtant la nuit avait été bien difficile pour lui, c'est pour ca qu'il s'était d'ailleurs vite débarassé de la cargaison spéciale en jurant qu'il ne lui donnerait plus jamais de ce genre de nougats .... Laughing Laughing
Zwyrowsky a écrit:
Zwyrowsky reprit la parole après les quelques mots du Gouverneur, un sourire aux lèvres car il avait entendu l'échange entre celle-ci et Sir_Christopher.

Soldats!

Comme vient de le dire Dame Numalane, les ordres anciens, le Mérite Militaire, et l'Ordre Suprême, ont été regroupé en un seul ordre militaire: l'Ordre de Saint-Georges.
Cet distinction honorera les serviteurs exceptionnels rendus l'Ost, ou au Duché dans le cadre du service de l'Ost, que ce soit par leurs actes, leurs initiatives, leur durée de service, ou tout autre motif paraissant suffisant au Gouverneur du Lyonnais-Dauphiné.

A la liste des anciens titulaires, nous avons décidé d'ajouter quatre noms.
Et j'ai donc l'honneur de demander à messires:


Citation :
Kalten de Boissieu,
Strakastre de Chateauneuf-sur-Isère,
Urbs de Serves, et
Wulfen de Massigny,

de bien vouloir me rejoindre sur la tribune.

Il se recula légérement, pour faire place autour de lui et du Gouverneur à ces prestigieux personnages.
Wulfen a écrit:
Le Wulfen se leva à l'appel de son nom. Il envoya un clin d'oeil à son espouse et fit les quelques pas qui lui permirent d'arriver devant Zwyrowsky.
Il allait enfin avoir l'explication à cette convocation qui l'avait intrigué lui qui n'avait jamais été membre de l'Ost. Il avait mesme cru à une méprise de la part d'un scribe étourdi et il avait fallu que le Capitaine lui confirme la chose.

Bonsoir Messire de Ribiers.
Que me vaut l'honneur d'estre ainsi appeler ?
Kalten a écrit:
Kalten de Boissieu... L'ancien capitaine de l'Ost qui avait quitté son poste, encore tout récemment, dans des circonstances on ne peut plus mystérieuses... Avait-il décider de se racheter auprès de Dieu en vivant chez les moines ? Il n'aurait pas eu assez de ce qui lui restait de sa vie pour acquérir le pardon pour tout ses crimes... Et il ne le cherchait pas de toute façon... Etait-il partit guerroyer contre ces anglois qu'il exècre tant ? Ou contre les sarrasins ? Ou encore contre les italiens ? Les germains ? Les normands ? Les roux ? Les sodomites ? Les nains ? Les mendiants ? Personne ne savait... Les roux osaient enfin se montrer au grand jour après tant d'années de terreur, la légende veut même que un roux ait été jugé, sommairement peut-être mais jugé quand même, à Vienne avant d'être brûlé pour sorcellerie, dans la cour derrière la taverne faisant office de tribunal populaire...
Les gens de Vienne peuvent enfin dormir sur leur deux oreilles, fini les cris déchirants, dans les deux sens du terme, des pensionnaires des geôles de la garnison de Vienne... Kalten étant partit, les soldats pratiquaient maintenant la Question le jour, afin de moins perturber les citadins et d'égayer leur entrainements quotidiens.
Seul Kalten s'accordait des heures de loisir la nuit, ses bâtards en savent quelque chose.
Mais cela ne répond pas à notre principale interrogation... Où est donc Kalten ? Un murmure parcourt la salle, quelle utilité de décerner une médaille à un absent ?
Détachez votre regard du décoletté de la belle pucelle pour plutôt le porter sur une de ces armures composant la décoration martiale de la salle... D'une part cela vous évitera une volée, ou un duel si la pucelle n'est pas si pucelle que ça...
Et d'autre part vous remarqueriez que cette armure n'est pas comme les autres... Loin de briller comme le métal vierge de tout coups, celle-ci est bossellée comme une catin édentée... A travers la visière de la salade il vous semble discerner... Non, ce ne serait pas ? Mais si ! Les yeux sévères, et lubriques selon certaines, de Kalten ! Se sentant découvert, l'armure, enfin plutôt Kalten, s'anima soudain et releva sa visière d'un doigt leste pour révêler son visage et son bouc l'assemblée.


Et non, comme St Eloi dans la chanson je ne suis pas mort ! Car je b...

S'arrête en plein dans son élan puis reprend d'une voix moins joyeuse, coupé dans sa bonne humeur par la nécessité de se tenir en public.

Car je bois encore...

Et c'est avec force de cliquetis divers et variés, ne provenant pas de ses articulations contrairement à ce que diraient certaines mauvaises langues que Kalten rejoigni Zwyrowsky, Zizi pour les intimes, sur la tribune... Après quelque jurons marmonés dans sa barbe contre l'hiver trop froid et la pluie qui mouille trop, Kalten anticipa la réaction de Zizi en lui dédiant une acolade, petite concession à l'étiquette, avant de reprendre son sérieux et de s'aligner avec les autres sur la tribune.
numalane a écrit:
Elle vit son époux s'avancer avec joie étant dans la confidence de ce qui allait se passer. Numa était ravie que son mari soit honoré pour son travail et son implication dans l'ost dauphinois. Elle le regardait amoureusement quand un bruit de ferraille caractéristique et bien connue parvint à ses oreilles.

Sacreubleu! Cela serait... le trousseur de gueuse? le cauchemar des brigands? le videur de tonneau viennois? Elle plissa les yeux et n'eut plus aucun doute lorsqu'il plaqua contre lui le pauvre Zwyrowsky qui n'emit pourtant pas un seul gémissement. Quel capitaine!

Elle était ravie de revoir Kalten, sachant que ses apparitions se feraient rares. Peut être que les moines lui avaient demandé d'aller faire un tour pour permettre aux soeurs de se reposer, qui sait...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [MINUTES] Défilés, promotions et décorations, février 1455   Sam 10 Fév 2007 - 1:55

Zwyrowsky a écrit:
Zwyrowsky, quoique porté par sa fonction de Capitaine, était un peu moins serein que tout à l'heure quand il décorait archers et chefs de lance: devant lui se tenait rien de moins qu'un Pair de France, ancien Gouverneur du Lyonnais-Dauphiné... sans parler de tous les autres titres, y compris celui de maitre et ami, qui n'était pas le moindre. Et derrière lui s'agitait une armure ayant la voix de son ancien Capitaine. On eut été troublé à moins...
Il rassembla brièvement ses paroles, et parvint enfin à dire à voix forte:


Messire de Massigny,

C'est un honneur redoutable pour moi que d'avoir proposé au Gouverneur votre nom, et de vous recevoir ce soir. Car de titres et d'honneurs gagnés, vous n'en manquez déjà certes pas.

Toutefois, sans que vous ayiez jamais été membre de l'Ost du Lyonnais-Dauphiné, je veux rappeler à tous, et notamment à nos jeunes recrues, vos fonctions de Gouverneur du Duché de mai à août 1454, pendant lesquelles l'attention portée aux affaires militaires d'un Ost en pleine croissance a été constante.
Mais plus encore, tous les membres du Conseil des Lances, dont j'étais depuis peu, se souviendront que c'est avec votre soutien explicite, et votre participation discrète pour nous autre, mais réelle, qu'a été entreprise la réforme du fonctionnement de l'Ost sur laquelle nous vivons encore aujourd'hui, qui a fait notre réputation, et qui est destinée, je le souhaite, à de belles années.

C'est pourquoi à tous les autres, nous avons voulu ajouter le titre de membre de l'ordre militaire de Saint-Georges, que j'ai le plaisir de vous remettre icy au nom du Gouverneur du Lyonnais-Dauphiné:


Zwyrowsky prit la médaille qu'on lui tendait, s'approcha respectueusement, et la fixa au pourpoint du Wulfen.


Si vous me le permettez...

Il lui donna une franche et amicale accolade, puis recula de deux pas pour saluer.

Toutes mes félicitations!

Puis il se tourna légèrement, pour faire face à la panoplie contenant Kalten, qui lui donna derechef l'accolade, certainement pour être sûr qu'il ne s'agissait pas d'un privilège accordé au Wulfen...
Il eut un large sourire.


Seigneur de Boissieu... Je suis fort aise que mon sergent d'armes ait pu vous trouver et vous prier à être parmi nous. Je ne lui demanderai pas où il vous a mis la main au collet, ni dans quelles circonstances, j'ai assez d'honneur pour cela, et je craindrais trop de ne pouvoir le garder sans rougir à mes côtés.
Mais la cérémonie eût certainement manqué de sel en votre absence. Car, Seigneur Kalten vous avez été le sel de l'Ost depuis sa fondation, et jusqu'à il y a quelques jours.
Le sel sur les plaies des soldats de Vienne, au cours des exercices que vous leur infligiez - ne niez pas, j'ai mes sources.
Le sel agrémentant le Conseil des lances et les rapports de vos Seigneurs des lances après votre nomination au poste de Grand Maitre.
Le sel enfin de l'Ost tout entier pendant votre mandat de Capitaine.
16 mois de sel dans notre vie militaire - et le fait que la cérémonie soit militaire me contraint à taire le sel apporté à la vie des Viennois en général, et des Viennoises en particulier...
Seigneur Kalten, vous n'espériez tout de même pas vous en tirer comme d'habitude, par une pirouette à votre façon?

Car vous avez donc décidé il y a peu d'aller courir à nouveau la fortune (et la gueuse, mais n'est-ce pas un peu la même chose?) sur les routes de France et de Navarre. Nous respectons ce choix, même si nous ne pouvons nous en féliciter.

Mais avant que vous ne preniez le risque de vous perdre dans le néant culturel de contrées barbares, je veux, en témoignage du respect et de la gratitude de tout l'Ost pour les longs services que vous lui avez rendu, vous décréter au nom du Gouverneur Numalane: membre de l'Ordre de Saint-Georges!


Le Capitaine agrafa à l'armure de son prédecessur la médaille pourpre et argent qui marquait sa distinction.

Après quoi, il lui donna une nouvelle accolade, et recula encore une fois pour le saluer.
joh2801man a écrit:
je suis fier de cette distinction et je serais me montrer a la hauteur .
numalane a écrit:
Les paroles de Zwyrowsky lui réchauffèrent le coeur. Elle était fière de son époux, sachant à quel point il avait travaillé sur ce projet. Elle vit le plaisir qu'il retira de cette distinction puis écouta les raisons de la distinction de Kalten avec un sourire grandissant. Que les mots étaient justes le concernant. Elle ressentit une nostalgie mais les temps changeaient et les souvenirs restaient. C'était l'essentiel.

Elle attendit la suite en se disant que le Capitaine n'allait pas épargner l'ancien Maitre Instructeur...
Demons a écrit:
Bien assis dans son siège Demons regarda tour à tour les lances défiler pusi ce fut le tour de la remise des medailles. il remarqua que le capitaine trouvait toujours les mots justes pour ses homes et femmes , vraiment ils les connaissaient tous, l'ost etait vraiment une grande famille... Demons repensa alors au temps où il était lui même dans la garnison de Dié , Eragorn et fanny n'etaient alors que soldat et maintenant ils avaient chacun étaient seigneurs de lances de Dié, comme le temps passait vite. Lorsque Kalten se presenta Demons fut heureux de voir qu'il n'etait pas mort comme en avait légèrement courru la rumeur. Remettant les décorations de Saint-Georges, on pouvait voir que le Capitaine n'était pas aussi calme que tout à l'heure mais on pouvait aussi remarqer que cela lui tenait nettement plus à coeur.
urbs a écrit:
Le Héraut du Dauphiné était venu avec la paperasse habituelle. Il se noyait dans le travail depuis le décès de sa femme Mariemagnes. Il avait dû laisser son fils, Charles à sa douce nourrice, Lhunne.
Il cherchait les définitions des différents blasons et pensait dans sa tête: voyons, voyons, où j'ai mis ces [censuré] de parchemins. Il prit le recensement des terres du Valentinois... Non pas ça...Comme disait le proverbe, c'est toujours dans la dernière poche que cela se trouve. Il trouva enfin les parchemins de l'Embrunais et du Lyonnais. Cela pourrait être utile... Avant qu'il termine de le lire, il entendit son nom et réagit:


- Hein? Qu'est ce que j'ai fais ? Il regardait vers tous les côtés.
- Vous voulez les parchemins correspondants, Messire de Ribiers? J'arrive...

Urbs se déplaça vers Zwyrowsky, en tenue ordinaire, sans apparat.
Strakastre a écrit:
Strakastre entendit que son nom venait d'être cité pour se présenter devant le Capitaine... Diantre... Qu'allait-il lui tomber dessus cette fois ?

Il alla se placer devant son Capitaine, droit, calme et froid, dans son armure d'apparat... lorsqu'il entendit un cliquetis qui ne lui était pas inconnu.. Il tourna la tête et il l'aperçut, marchant vers eux, le pas lourd et marqué, ce pas calme qui précède les plus grandes tempêtes dévastatrices...

Il était revenu pour l'occasion et ça ne manquait pas de panache, nom de dié... Strakastre sourit à la vision ralentie de l'arrivée de Kalten, aucun mot ne serait assez expressif pour traduire sa joie de le voir alors il se contenta de l'expression de son regard...

Lorsque Wulfen et Kalten reçurent leur décoration, Strakastre en éprouva autant de fierté que si cela avait été pour lui même... Le Mérite ne s'explique pas, il est tout simplement incontournable... Il resta songeur quelques secondes devant cette image... lorsque son esprit lui rappela que cela allait être bientot son tour...
Zwyrowsky a écrit:
Une dernière fois, le héraut qui suivait Zwyrowsky lui présenta le coussin rouge sur lequel il avait prélevé tant de décorations. Il n'en restait cependant plus que deux, que le Capitaine prit en même temps, car les deux autres titulaires avaient réagi en même temps à son appel.

Il se tourna d'abord vers Urbs de Serves.

Diantre... Encore un Pair... Tu ne fais pas dans la dentelle, quand tu t'y mets! Quatre amis, trois conseillers, deux pairs et un gouverneur, beau tableau de chasse pour quatre décorations...
Il quitta ces brèves pensées, et s'adressa à Dauphiné, ébahi.

Ce n'est point Dauphiné, que je veux voir, mais bien vous, Sire Urbs de Serves, Grand Prévot et Pair de France!

Vous non plus de manquez pas d'honneurs et de titres, et je ne sais si celui qui va vous être accordé ne sera pas noyé dans la masse.

Mais comme messire de Massigny, sans jamais avoir fait partie des soldats de l'Ost, vous lui avez apporté en votre temps de profonds et durables changements. Car depuis votre poste de Capitaine, entre mai et juillet de l'an dernier, vous avez été l'artisan du renouvellement des structures de l'Ost, qui nous ont donné avance et prestige hors de nos frontières. Vous avez mené ces réformes d'une main sûre et juste. Et si depuis vous avez emprunté d'autres chemins que ceux de l'Ost, je sais que votre intérêt pour lui ne s'est jamais démenti.

Au nom du Gouverneur Numalane, j'ai donc l'honneur de vous nommer membre de l'Ordre de Saint Georges! Félicitations à vous, messire!


Il utilisa la première des deux médailles, et la fixa au pourpoint sans apprêt.

Puis il donna l'accolade à son ancien Capitaine, et le salua.

Il se décala ensuite pour faire face au dernier venu, qui avait suivi avec attention les évolutions de messire Kalten.


Seigneur Strakastre, il ne vous tombera rien sur la tête, pas cette fois ci en tout cas! vous pouvez vous approcher sans crainte...

Ai-je besoin de vous présenter? Ai-je besoin de revenir sur un parcours brillant, depuis la garnison de Die, la Seigneurie des lances de cette même ville, mais aussi, pour suppléer aux difficultés de vos voisins, celle de Montélimar, puis le Conseil de Guerre, la fondation de l'Ecole militaire, jusqu'au poste de Connétable et à la Garde Ducale il y a peu? Dois-je rappeler la somme de projets et de réorganisations que vous avez fait déferler sur chacun de ces postes? Dois-je enfin dire que vous avez réussi, en un an de service, à vous rendre indispensable à l'Ost par ces qualités de disponibilité et d'activité?
Il était temps que nous honorions ce talent. J'ai l'honneur et le plaisir, au nom du Gouverneur du Lyonnais-Dauphiné, de vous déclarer membre de l'Ordre militaire de Saint-Georges.


Zwyrowsky fit passer non sans émotion la dernière médaille pourpre et argent dans sa main droite, et s'approchant de Strakastre, chercha à la fixer sur l'armure. Après quelques instants, il trouva enfin un lacet d'attache sur lequel il put la déposer.

Il contempla l'effet, puis donna une vigoureuse accolade à son ami, en lui murmurant:

Tu recevras un coup de marteau plus tard, Stra, chaque chose en son temps, là j'ai pas de prétexte Wink Quelle méfiance, quelle ingratitude... tsss... Laughing

Il éclata d'un bon rire, et se recula.

Félicitations, Strakastre!

Il laissa aux deux nouveaux distingués le temps de regagner leur place, puis reprit pour la foule:

Soldats, mes chers concitoyens, après quelques instants de pause, nous concluerons cette cérémonie par la nomination officielle des Seigneurs des Lances des garnisons, ce depuis le mois de septembre, associée le cas échéant à la confirmation des fiefs.

Et il se retira pour prendre une verre de vin frais qu'on lui tendait. Il en profita pour échanger quelque smots avec le Gouverneur et Dauphiné

__________________
Re-fin du RP pour ce soir. Suite et fin du RP demain, à une exception près prévue pour vendredi...
Zwyrowsky a écrit:
Après cette brève interruption, le Capitaine revint face aux troupes, accompagné du Gouverneur et de Dauphiné.

Soldats,

Depuis la dernière cérémonie tenue par l'Ost, beaucoup des Seigneurs des lances commandant les garnisons ont chagés. Malheureusement, à ce jour, aucun des nouveaux Seigneurs n'avait pu être intrônisé officiellement - même si leur nomination s'était faite dans les règles, il manquait un je-ne-sais-quoi de lustre et de d'honneurs. Notamment parce que le devenir des fiefs attenant aux fonctions n'a jamais été énoncé.

C'est ce à quoi nous allons nous attacher maintenant, et je vais appeler à la fois les anciens Seigneurs des lances, s'ils sont présents, et surtout les actuels:


Citation :
Pour Briançon: messire Pao de Crozes, actuellement en charge, et messire Fnor2

Pour Die: messire Eragon, actuellement en charge, messire Strakastre de Châteauneuf-sur-Isère, et Dame Julienurs

Pour Embrun: messire Gaal de Bron, actuellement en charge, et Dame Sbina

Pour Lyon: messire Sir_Christopher, actuellement en charge

Pour Montélimar: Dame Sheris, actuellement en charge, et messire Sir_Christopher

Pour Valence: messire Nestor, actuellement en charge, et messire Tomek

Pour Vienne, messire DeDelagratte, actuellement en charge, et

Pour la Garde Ducale, messire Strakastre de Châteauneuf-sur-Isère, actuellement en charge, et messire Wahl

Que ces officiers et anciens officiers veuillent nous rejoindre ici!
tomek a écrit:
Après avir recu la citation l'ordre de l'OST, Tomek avait rejoint les rangs pour assister à la suite des décorations, et il y en avait.

Après une courte pause, histoire de se réhydrater dans la tente de SirChristopher, les soldats retrounèrent près du Capitaine qui allait commencer à décorer les Seigneur des Lances dont Tomek a fait parti pendant plusieurs mois à Valence.

Après avoir citer les noms, le Captitaine attendait.
Le chef de lance Tomek ne se fit pas prié et se présenta.


Gouverneur, mon Capitaine, Dauphiné,
Chef de lance Tomek,
Seigneur des Lances de Valence de septembre 1454 à janvier 1455,
A votre service.
Strakastre a écrit:
Strakastre admirait sa nouvelle décoration qui lui procurait grande fierté de servir son duché au sein de l'Ost, lorsqu'il entendit le Capitaine le rappeler à nouveau. Il remit alors sa distinction en place et se présenta à nouveau devant son illustre supérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [MINUTES] Défilés, promotions et décorations, février 1455   Sam 10 Fév 2007 - 1:55

Wulfen a écrit:
[En « léger » différé... Wink ]

Il avait rendu franchement son accolade à Zwyr avant de prendre la parole.

Merci.
Effectivement j’ai reçu quelques distinctions mais celle que vous venez de m’attribuer aura une des plus belles places car elle me vient de ce Duché qui est cher à mon cœur et de ceux qui le font vivre au quotidien.
Elle me touche également car elle résulte d’un projet que j’ai eu plaisir à initier tout autant qu’à voir perdurer et m’est donné au nom de ceux pour lesquels il était destiné.

Vous m’avez récompensé pour cela ainsi qu’Urbs.
Certes ce projet est issu de nostre volonté mais je ne veux pas que l’on oublie ceux qui ont participé à son élaboration finale mais aussi qui l’on par la suite mis en application et fait vivre, comme Dame Numalane, Messires Wahl et Régimon et tous les Seigneurs de lances et Conseillers qui l’ont adopté et fait leur.

Pour ne point faire trop long je conclurai sur un Sainct-Georges et Dalphiné !


Il s’inclina devant sa Gouverneur de cœur et reprit sa place.
urbs a écrit:

Urbs restait sans voix. On ne le demandait point en tant que Dauphiné, mais ancien Capitaine du Lyonnais-Dauphiné.
Il s'approcha à son tour. Il réfléchissait sur ce qu'il pouvait dire. Wulfen avait fait un beau discours sur le renouvellement des structures de l'Ost comme disait le Seigneur de Ribiers et Capitaine du Lyonnais-Dauphiné...


Je ne laisserais point cet honneur de côté. Cet honneur est de manière implicte pour moi, un devoir de vous épauler par la suite. Tout honneur doit avoir un devoir.
Je serais disponible à vos côtés et aux capitaine du Lyonnais-Dauphiné suivants.


Il conclua par le cri du Dauphiné qui avait été oublié, dont seuls les livres avaient pu le faire renaître:

Sainct-Georges et Dalphiné!
DeDeLagratte a écrit:
Alors qu'il applaudissait les décorés de l'ordre de Saint Georges a ec ferveur il entendit son nom , apres moultes refexion il compris que c'etait parce qu'il etait seigneur des lances aussi apres avoir vu messire Tomek l'ancien seigneur des lances de Valence, DeDeLagratte s'avança devant lui et se presenta :

Gouverneur , Mon Capitaine !

Seigneur des Lances de Vienne DeDeLagratte



il ajouta un geste de salut a la parole et se mit au garde a vous [
Eragon125 a écrit:
Eragon125 écoutait attentivement le discours du Capitaine lorsqu'il entendit son nom.
Il fut un instant abasourdi puis se dirigea vers son Capitaine.


Seigneurs des lances de Die Eragon125
Présent
A votre service mon Capîtaine!!!
Zwyrowsky a écrit:
Le Capitaine avait vu les premiers officiers monter à la tribune, quandun messager lui parvint du Conseil, et lui fit passer un pli. Une fois lu, Zwyrowsky fronça les sourcils, glissa quelques mots à Dauphiné, et quitta la tribune "pour quelques dizaines de minutes, une affaire urgente à régler".

[HRP]

La fin de la cérémonie est reportée à Vendredi: malheureusement tous les participants ne peuvent être présents ce soir, ni demain.

Toutes mes excuses pour la fausse annonce faite ce matin (mais les noms restent valables) Wink

A vendredi pour conclure en beauté!

[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [MINUTES] Défilés, promotions et décorations, février 1455   Sam 10 Fév 2007 - 1:59

PAO a écrit:
Pao heureux avança, et se présenta à Zyrwowsky en armure et armes devant lui.
Il se mit au garde à vous...


Pao Seigneur des lances de Briançon pour vous servir.
gaal a écrit:
A l'appel de son nom, Gaal quitta les rangs formés par sa garnison d'Embrun et s'approcha du Capitaine Zwyrowsky qu'il connaissait bien du temps de ses débuts à Briançon.
nestor a écrit:
Nestor, entouré de ses hommes entendit son nom appelé.

Il s'avança donc et se plaça à côté de Tomek son camarade et ancien Seigneurs des Lances...

Il prit son élan et déclama :


"Nestor, Seigneur des Lances de Valence depuis janvier 1455 !
Mes respects mon Capitaine !"
Sheris a écrit:
Alors qu'elle se trouvait au milieu des Montiliens qui finissaient de féliciter les braves Leriot, Samael et Elvira, Sheris entendit prononcer son nom.
Bien qu'elle n'en fut pas surprise, elle accusa quand même petit regard autour d'elle.
Elle n'avait jamais été très douée pour ce qui était les choses officielles, elle était trop spontanée pour pouvoir être pondérée et avoir ce regard froid qui caractisait ceux qui avaient l'habitude de cacher leur sentiment. Encore une chance qu'elle n'ait pas à se rendre à la cour, où tout n'était que froides manipulations et savants calculs.

Mais brisons là, laissons les froides machinations, pour vivre l'instant présent.

Sheris tout d'acier rutilant, sortie de la foule et s'avança d'un pas mesuré. Elle aurait bien voulut y aller en sautillant, mais allez faire des bonds légers et gracieux avec une armure de plate complète. Une bref pensée la traversa ...

- M-a-t-on jamais vu en robe ??? -

Elle rit de ses pérégrinations mentales, tout en continuant d'avancer à l'endroit même où se trouvait nouveaux et anciens Seigneurs des Lances. Puis arrivée à hauteur du Capitaine, elle frappa sa poitrine de son poing ganté, ce qui produisit un bruit clair et métalique.
Elle prit le temps d'une respiration, qui sentait le froid et l'acier,se demandant, ce qu'elle allait bien pouvoir dire, elle réfléchit quelques secondes et poursuivit:


- Capitaine. Gouverneur.
- Me voici répondant sur l'heure
- En ayant le fol espoir
- De représenter fièrement Montélimar
- Que la paix nous guide, messirs
- Seigneur des Lances Sheris pour vous servir


Bon certes, on ne s'improvise pas ménestrel ou troubadour, mais Sheris aimait bien faire quelques vers et s'était dit que ce n'était pas une mauvaise occasion. Tout en souriant, comme à son habitude, elle se demanda si avant le défilé, elle aurait le temps de mettre juste une cotte de maille avec un surcot, parce qu'on se le dise, les armures de plates ne sont pas le meilleur moyen de faire un salut gracieux !!

Après avoir fait le salut traditionnel (enfin comme on pouvait le faire avec une boite de 120 livres sur les épaules), elle alla se placer vers les autres Seigneurs des Lances dans la superbe ligne qu'ils formaient.
SBINA² a écrit:
Sbina avait entendu son nom et s'approcha de la tribune apres avoir rendu l'etandar a Sydonia.
julienurs a écrit:
Julienurs ne s'attendait pas du tout a ce qu'on la rappelle. Elle s'appretait a quitter discrètement la cérémonie pour célébrer sa décoration avec son mari et sa fille, quand elle entendit la voix puissante du capitaine l'appeler. Aussitot elle trésaillit. Qu'avait elle encore fait? Puis elle se rendit compte qu'on ne voulait pas la gronder , loin de la. Elle s'avanca donc vers la tribune, et attendit la suite
Zwyrowsky a écrit:
Quelques dizaines de minutes plus tard, le Capitaine était revenu, son pourpoint un poil moins bien ajusté. Un conseiller le remarqua, et Zwyrowsky le remit bien en place. Ce n'était pas le moment d'avoir l'air pressé par les événements.

Il rejoignit le Gouverneur, sa chère Numalane, et Dauphiné, et discuta quelques instants; puis ils semblèrent chacun regagner leur place, et les tambours se mirent à battre sur la place, appelant l'attention sur les Seigneurs montés à la tribune.

Zwyrowsky s'avança avec Numalane, et il appela.



Messire Pao de Crozes, approchez.

Vous avez repris au début du mois de décembre de l'année passée les rênes de la garnison de cette bonne ville de Briançon, à la suite de messire Fnor2 - que je regrette de ne pas voir parmi nous - qui en avait assuré le service pendant presque 4 mois. J'ai déjà eu l'occasion de dire il y a quelques minutes tou le bien que nous pensions de votre parcours dans l'Ost. Concernant votre garnison, je dois ajouter que vous faites preuve à sa tête depuis votre nomination de la même activité manifestée auparavant.
j'ajoute que vous avez déjà eu à affronter la période troublée qu'a connu votre ville en janvier, de manière fort satisfaisante.

Nous proposons donc à Dame Numalane, Gouverneur du Lyonnais-Dauphiné, de confirmer votre nomination au poste de Seigneur des Lances de Briançon, en remplacement de Messire Fnor2, et de vous transmettre ainsi le fief attenant à vos fonctions.

Dame Numalane...

Il s'inclina légérement pour laisser place au Gouverneur.
PAO a écrit:
Pao approcha au niveau de son Capitaine, sous les drapeaux et étendards, sous le regards de tous.
La tension était là, une goutte de sueur perla dans armure le long de sa peau et le fit frissonner.
Il remit correctement son fourreau à ça ceinture.
Pao déglutit, et écouta attentivement Zwyrowsky, il regarda les personnes présentent dans le publics.

Puis regarda le Gouverneur approcher, à son arrivé, il s'inclina...
numalane a écrit:
C'était le moment tant attendu par les Seigneurs des Lances. L'attribution de leur fief. Certains occupaient la fonction depuis un moment mais n'avait jamais reçu officiellement leur blason. Cela allait être réparé.

Elle vit donc Messire Pao s'approcher de la tribune, écouter les paroles de son Capitaine et se tourner vers elle. Elle le salua puis prit la parole.


Messire Pao,

Nous vous nommons officiellement à la charge de Seigneur des Lances de Briançon. A ce titre, nous vous confions la garde de la Seigneurie de Châteauneuf de Galaure.

Voici vos armes emblasonnées : "D'azur à la fasce d'or, accompagnée en chef de deux croisettes d'argent et pointe d'une étoile aussi d'or".




Félicitations Seigneur de Châteauneuf de Galaure !

Elle lui fit une accolade avant de le saluer une dernière fois.
PAO a écrit:
Pao reçu ces armes.

Je vous remercie, je ferais tout ce qui est en mon pouvoir pour gérer au mieux ce fief.
J'espère en être digne.


Pao s'inclina bien bas et remercia son Gouverneur et son Capitaine, puis laissa place aux autres Seigneurs.
Zwyrowsky a écrit:
Zwyrowsky sourit en voyant son ami recevoir son fief de fonction.

Dame Sbina,
Messire Bassman,
Messire Gaal de Bron, approchez.

Vous vous êtes transmis entre octobre et novembre dernier la charge de la garnison d'Embrun. Nous n'avions hélas pas pu officialiser ce passage de témoin.
Votre travail a permis pourtant une amélioration de la qualité et de l'efficacité de votre caserne.
Nous proposons donc ici à Dame Numalane, Gouverneur du Lyonnais-Dauphiné, de confirmer, même à titre rétroactif, vos nominations au poste de Seigneur des Lances de Briançon, et de vous transmettre successivement le fief attenant à vos fonctions.


Il s'inclina une nouvelle fois pour que Numalane puisse avoir le plaisir d'honorer ses officiers.
tomek a écrit:
Le Captitaine était révenu et la cérémonie avait repris.
C'était le moment de distribuer les fiefs pour les Seigneur des Lances.
Tomek restait toujours en place, un peu en avant des rangs suite à l'appel du Captitaine.
Il regardait attentivement les remises de fiefs par le Gouverneur.
Salah ad'Din a écrit:
Salah ad Din comme à son habitude restait observait les hommes Du Lyonnais Dauphiné, toujours fier, il en reconnu certains qui lui rappelait de bon souvenir, d'autres lui faisait penser à ses propres début dans l'Ost Dauphinois... il y a bien longtemps un été de 1453...

Son regard parut soudain lointain accompagnant ses pensées nostalgiques...

Mais sa stature forte impréssionnante ne faisait pas défauts, malgrés sa petite nostalgie, il était bien là et présent, et continuait d'observer, les différentes nominations...

De Voir l'Ost Bougé faisait tellement du bien à Salah, un réchaffement au coeur! Si il le pouvait il serais aller féliciter tous les hommes les un après les autres, mais il aurait mis tant de temps... à le faire... et le travail de la logisitque de l'armée par ces temps ne pardonne pas... mais peut être un jour il en prendras le temps...
numalane a écrit:
Elle salua l'arrivée des trois embrumais puis fit face à Sbina.

Dame Sbina, je me souviens de votre prise de fonction de la garnison d'Embrun lorsque j'étais capitaine. Vous n'êtiez qu'homme d'armes mais vous aviez déjà montré votre valeur, ce qui vous fit accéder directement au poste de Seigneur des Lances. Vous n'avez pas pu occuper ce poste sur le long terme, étant prise par d'autres taches mais je vous félicite de votre gestion de l'époque.

Elle lui fit une accolade ainsi qu'un salut militaire puis se déplaça devant Bassman.

Messire Bassman, vous avez repris au pied lever le poste de Seigneur des Lances et ce sans faillir. J'ai moins suivi votre travail et je m'en excuse mais votre garnison vous félicite à travers moi.

Accolade et salut militaire de rigueur puis elle passa à Gaal.

Messire Gaal, longue histoire entre nous. Je me souviens m'être battue pour vous voir en uniforme et je crois bien que vous m'avez fait plaisir deux fois, otant votre cape qui le couvrait. Vous vous êtes porté volontaire pour la reprise de la garnison d'Embrun, réussissant avec brio un test concocté par votre ami et Grand Maitre des Lances, Messire Salah ad'Din. Vous voilà à la tête de votre garnison depuis 3 mois et il est temps de vous donner officiellement vos armes.

Elle se tourna pour les prendre et les lui présenter.

Messire Gaal,

Nous vous nommons officiellement à la charge de Seigneur des Lances d'Embrun. A ce titre nous vous confions la garde de la Seigneurie de Baternay.

Voici vos armes emblasonnées : "Ecartelé d'or et d'azur".



Félicitations Seigneur de Baternay!


Elle lui fit une accolade et le salua avant de laisser ces trois representants de la garnison d'Embrun reprendrent leur place.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [MINUTES] Défilés, promotions et décorations, février 1455   Sam 10 Fév 2007 - 2:01

nestor a écrit:
Tout comme Tomek, Nestor observait les différents seigneurs des lances se présenter devant le Gouverneur et le Capitaine.
Il attendait son tour...
DeDeLagratte a écrit:
Au fur et a mesures des appels DeDe voyait passer ses collegues et ex collegues avec qui il avaient travaillés et travaillaient avec beucoup d'enthousiasme il felicitait les nommés avec ferveur cette ceremonie etait vraiment très jolie
Zwyrowsky a écrit:
Une fois Embrun pourvu, Zyworwsky descendit un peu dans la vallée pour arriver à Die. Il regarda sa note... Que de changements! Quatre candidats successifs. Mais la garnison n'en avait pas souffert, loin de là.

Messire Strakastre de Châteauneuf sur Isère,
Dame Julienurs,
Messire Eragon, rejoignez nous.

Comme j'ai déjà eu l'occasion de le dire, votre garnison est un modèle. Vos passages successifs à sa tête ne semblent pas avoir affecté cet état, et il est rare de voir une telle continuité malgré les personnes.

Aussi, nous allons si vous le voulez reprendre le déroulement, et proposer à notre gouverneur de reconnaitre à la suite chacun d'entre vous comme juste et légitime titulaire du poste: d'abord messire Strakastre, qui avait confié à son départ ses fonctions à Messire Eragon, lequel lui même avait du les confier à Dame Julienurs avant de les reprendre récemment. Qu'il soit proclamé que les charges et honneurs afférents ont suivi le même parcours .

Messire Strakastre, à vous particulièrement, je crois que Dame Numalane souhaitera témoigner de la reconnaissance du Duché.


Il fit signe aux trois officiers de s'avancer pour recevoir la succession de leur fonction, et à Strakastre de rester quelques instants de plus.
julienurs a écrit:
Julienurs s'avanca tranquillement, tout en pensant tout bas, que c'était directement a elle que stra avait confié la charge de seigneur des lances, puis qu'elle lui avait redonné la garnison , et enfin que stra avait a nouveau laissé sa charge a eragon.
Salah ad'Din a écrit:
Salah resta interloqué... sur la nomination d'Embrun...

*Bartenay... Bartenay... tiens j'aurais parier que cette terre avait déjà été attribuer à...humm...Sbina... Faudrait que je me renseigne...*


Cette fois ci Salah était plus aprésent son regard était vif, cette intérogation, l'avait éveillé, il regardait si tous les uniformes étaient bien portés...
Zwyrowsky a écrit:
En voyant le regard interrogateur de Julienurs, Zwyrowsky regarda à nouveau sa fiche à la lueur des torches qu'on venait d'allumer.. Il eut une grimace discrète, et un non moins discret sourire gêné devant Numalane qui attendait de comprendre.

Dame Julienurs, toute mes excuses, je me suis perdu dans l'ordre de succession... Il est exact que messire Strakastre vous avait confié une charge avec tous ses avantages que vous lui avez ultérieurement rendu, et qu'il a ensuite transmis à messire Eragon, ici présent. Toutes mes excuses pour ce lapsus malheureux!

Dame Numalane?
numalane a écrit:
Elle sourit à la confusion de son Capitaine, lui qui aimait particulièrement la rigueur et tenait les registres le plus possibles à jour. Sans la réaction de Julienurs elle se serait permise de rectifier les propos de Zwyrowsky par elle même. Mais il s'était repris et c'était tant mieux.

Elle fit donc un pas pour se placer devant Strakastre à qui elle fit un chaleureux sourire.


Messire Strakastre, mon ami... Que serait la garnison de Die sans vos célèbres "HHHEEEEYYY HHHOOOUUUAAAHHHH" qui réveillent les soldats et les font sauter dans leurs braies pour se tenir au garde à vous en deux seconde? Que serait notre ost sans votre dévouement à l'école militaire où vous avez su hausser le niveau de recrutement et ainsi conforter les connaissances de nos soldats? Vous avez su gérer votre garnison de main de maître, assurant même l'intérim de celle de Montélimar. Vous avez su former vos remplacants et c'est là vision d'un grand homme. Pour tout cela je vous félicite et suis fière de vous laisser la Seigneurie de Claveyson pour services rendus.

Elle se permit de l'embrasser avant de lui faire un salut militaire impeccable. Elle fit un pas de coté pour se présenter devant Julienurs.

Dame Julienurs, vous avez su égaler le maitre et suivre ses enseignements. Aujourd'hui vous avez pris sa place également à l'école militaire en étant Maistre Instructeur. Je vous en félicite. Vous n'avez pas eu l'occasion de porter les armes de votre garnison mais cela n'a rien enlevé à votre autorité que personne ne contredira.

Elle la salua et passa au Seigneur des Lances en poste.

Messire Eragon. Voilà deux mois que vous êtes en fonction et dorénavant vous pourrez porter les nouvelles armes de celle ci fièrement. J'en profite pour signaler que dorénavant les armes des Seigneurs des Lances resteront attachées aux garnisons et que d'autres armes seront octroyées pour service rendu aux soldats les plus méritants.

Messire Eragon, Nous vous nommons ce jour à la charge de Seigneur des lances de Die.
A ce titre, nous vous confions la garde de la Seigneurie de Genay.

Voivi vos armes emblasonnées : "De gueules à deux chevrons d'or et trois annelets de même, deux en chef et un en pointe".




Félicitations, Seigneur de Genay!

Elle le salua à son tour et se tourna vers Zwyrowsky pour lui signaler de poursuivre l'appel.
Zwyrowsky a écrit:
Il était temps d'atteindre la point sud du Duché. Montélimar. Plus de calme, de ce côté.

Messire Sir_Christopher,
Dame Sheris, à vous

Messire Sir_Christopher a repris fin août, et redressé, une garnison traversant à la fin de l'été dernier une crise sérieuse. Son travail a été remarquable et payant, et il n'a finalement abandonné ses fonctions que sur la demande du Conseil de Guerre de le rejoindre, et de s'occuper ensuite de celle de la fondation de la garnison de Lyon. Dame Sheris lui a donc succédé après la Noël, et poursuis dans la même voie de stabilité. Que ces deux nominations, et leurs avantages, soient transmis selon cet ordre, si vous le voulez, Dame Gouverneur.


Il se tourna vers Numalane à nouveau.
Salah ad'Din a écrit:
Salah au précision du Gouverneur, compris alors le pourquoi du comment de la question qui le tracassait sur le Fief de Bartenay!

Il se rejouirs d'avoir compris, sas à aller farfouiller dans la bibliothèque!

Il eut un petit sourire... et continua d'écouter attentivement!
numalane a écrit:
Ah... voilà venir son approvisionneur de nougât préféré. Elle lui fit un clin d'oeil et reprit son sérieux pour lui dire le bien qu'elle pensait de lui.

Messire Sir Christopher. Je vous disais il y a peu me souvenir de ces mois d'été dernier où vous vous demandiez si vous sauriez prendre en main la garnison de Montélimar. Ces doutes n'étaient que le reflet de votre volonté de bien faire et sous la guidance amicale de Strakastre vous avez admirablement accompli votre mission au point d'être nommé conseiller militaire ce qui vous a ouvert les portes du conseil de guerre. Vous avez reçu des mains de mon époux, alors gouverneur de notre duché, les armes de La Rochette et en ce jour nous les transmettons à votre successeur. Mais je crois que nous n'en avons pas fini avec vous.

Elle fit un sourire complice à son Capitaine, se permis d'embrasser son ami Sir Christopher et le salua avant de se présenter devant Dame Sheris.

Dame Sheris. Vous avez repris la suite de votre voisin et vous avez su garder l'excellent niveau de votre garnison. C'est tout à votre honneur. En ce jour nous vous nommons officiellement Seigneur des Lances de Montélimar. A ce titre nous vous confions la garde de la Seigneurie de La Rochette.

Voici vos armes emblasonnées : "D'azur, à la fasce d'or, acc. de trois étoiles d'argent."




Félicitations Dame de La Rochette!

Elle lui fit une accolade et la salua également, les laissant quitter l'estrade. Dans sa tête elle se dit "Au suivant!" .
Zwyrowsky a écrit:
Voyons voir. A Montélimar, remonter la rive gauche du Rhône, traverser Loriol, et arriver à Valence. Valence... Shinji, Tomek, et Nestor. Les choses s'enchainaient mieux maintenant.

Messire Shinji,
Messire Tomek,
et messire Nestor, avancez vous.

Messire Shinji, vous avez laissé cette garnison que vous gériez depuis plusieurs mois au début de l'automne. Messire Tomek, vous avez pris le relai, hélas peu de temps après notre dernière cérémonie de promotion, et vous avez quitté ses fonctions pour rejoindre une nouvelle affectation quelques jours avant celle-ci. Laissant à vous même, Nestor, la charge de continuer à faire vivre cette garnison du Valentinois.
Il me parait donc important de souligner ces 4 mois qu' a passé messire Tomek à la tête de la garnison de Valence, bien qu'il n'ait jamais pu en porter officiellement les armes.

Madame le Gouverneur, je propose que Messire Shinji, pour ses services, voie son fief de Bocsozel confirmé, et que messire Tomek reçoive, pour la période où il a exercé comme commandant des troupes de Valence, la gestion d'un nouveau fief attenant à cette garnison. Ayant pour lui d'autres projets, nous recommandons que sa charge et son honneur soient transmis à son successeur, si tel est votre plaisir.


Et il fit à nouveau signe aux trois officiers de venir vers eux.


___________________
[HRP] fin du RP ce soir pour moi, Vienne, Lyon et une surprise demain soir. A demain, si vous le voulez bien Wink [HRP]
numalane a écrit:
Valence... chère à son coeur. Elle y avait trouvé l'amour et une famille. Elle était donc ravie de mettre à l'honneur trois représentant de sa ville. Elle commença par Shinji.

Messire Shinji, j'ai fait votre connaissance en prenant mes fonctions de capitaine, bien que je vous ai croisé dans la chambre de combat crée par la regretté Poilchat. Un nom qui semble revenu d'une autre vie tellement de choses se sont passées depuis. Je vous ai dont tout naturellement donné un poste de Maitre d'Armes que vous avez assuré à la plus grande joie de vos élèves. Vous avez ensuite été attiré par la fonction d'avocat, laissant votre place à Messire Tomek à la tete de votre garnison. Vous êtes revenus parmis nous pour former nos jeunes recrues et vous êtes actuellement Maitre Instructeur dans notre école militaire. Ce beau parcours vous vaut de garder votre Seigneurie. Vous pourrez donc garder vos armes. Félicitations Seigneur de Bocsozel !

Accolade et salut militaire de rigueur avant de passer à Tomek.

Messire Tomek, votre accession au conseil ducal ne vous a pas éloigner de vos fonctions de Seigneur des lances de Valence et c'est tout à votre honneur que d'avoir pu concilier les deux. Vous n'avez pas reçu officiellement les armes de la garnison mais vous les avez porté dans votre coeur et elles vous revenaient de droit. Le fief précedent ayant été laissé à Messire Shinji des nouvelles vont être confiées aux Seigneurs des lances de Valence et vous allez pouvoir les découvrir comme votre successeur.

Elle le félicita tout en le saluant et se tourna vers l'ancien maire de sa ville.

Messire Nestor, votre perceverance dans l'ost vous vaut d'être à cette place aujourd'hui. Suivez bien les traces de vos prédécesseurs qui, nulle doute, seront là pour vous épauler si vous en éprouvez le besoin. En ce jour nous vous nommons officiellement Seigneur des Lances de Valence. A ce titre nous vous confions la garde de la Seigneurie d'Antonaves.

Vos nouvelles armes emblasonnées sont : "De gueules au mouton passant, accompagné en chef à dextre d'une étoile et à senestre d'un croissant versé, le tout d'or".



Portez les fièrement et faites leur honneur!
Félicitations Seigneur d'Antonaves.


Elle lui sourit en lui serrant l'épaule et le salua avant de se reculer d'un pas pour les laisser rejoindre leur garnison.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [MINUTES] Défilés, promotions et décorations, février 1455   Sam 3 Mar 2007 - 12:49

leriot a écrit:
Leriot qui avait finit par se récupérer l'étendard de l'OST de Montélimar regardait ses amis se faire remettre honneurs et distinctions. Puis arriva le tour de Sheris.

Créfieu! "Sa Seigneurerie Dame de La Rochette Seigneur des Lances de Montélimar".... Créfieu faut pas avoir quelque chose d'urgent à lui dire, apres un tel titre l'urgence est passée Laughing
Sheris a écrit:
Sheris prit solennellement son nouveau domaine, et son nouveau titre. Elle était fort émue .... Elle salua Dame Numalane et embrassa Sir Christopher qui lui avait transmis sa propriété ^_^
Puis elle s'en retourna pour voir ses compagnons d'armes. Et juste au moment ou elle foula du pied, l'endroit où les montiliens bavardaient joyeusement, elle entendit Leriot:

- Créfieu! "Sa Seigneurerie Dame de La Rochette Seigneur des Lances de Montélimar".... Créfieu faut pas avoir quelque chose d'urgent à lui dire, apres un tel titre l'urgence est passée.

Sheris sourit et retira son gant droit pour lui mettre une tite calotte amicale ^^ ...


- Béh comme ça on se moque Leriot ?? Dois-je te rapeller que je suis sa Seigneurie la Dame de la Rochette ainsi que le Seigneur des Lances de Montélimar, attention ....

Sheris réfléchit trois secondes, mais elle ne se rapellait plus ce qu'elle voulait dire ... mouarf ... le titre est long ... Leriot avait raison, l'urgence était passée Very Happy
Elle éclata de rire et regarda Leriot qui la regardait lui incrédule.


- Bon brisons là et laissons la les titres ... Je vous invite tous à la taverne, avant le défilé !! Parce qu'on à sacrément des choses à fêter :)
PAO a écrit:
Pao avança vers les autres Seigneurs des lances et les felicitas tous uns par uns!

Wink
nestor a écrit:
Nestor était ému bien sûr et fier naturellement.
Numalane l'avait souligné, que de chemin parcouru. Mais ce n'était pas un aboutissement, seulement un repère heureux.
Le travail était là, les responsabilités aussi. Et la joie, le bonheur d'être entouré de compagnons d'arme, d'une communauté de destins.


**Seigneur d'Antonaves...**, il faisait jouer les syllabes composant son titre. Il lui semblait loin le temps du vagabondage...

Il était très heureux que Shinji puisse conserver son titre de Seigneur de Bocsozel, il méritait amplement de garder ce nom sous lequel tous le connaissaient.
Quant à Tomek, il lui semblait comprendre que le Capitaine lui réservait quelquechose...



[HRP] Y a t-il un code pour récuperer le blason pour sa signature ? [/HRP]
shinji a écrit:
Shinji, en tenue civil qui contrastait un peu avec les uniformes des autres militaires, fut extrémement surpris de sa confirmation en tant que seigneur de Bocsozel.

Il pensait que son fief, aprés sa démission devait revenir de droit à Tomek.

Il essaya de se rappeller à que ressemblait son blason et ce qui était écrit dessus.

Il voyait une image floue, une inscription brouillée mais çà allait lui revenir.

Aprés l'accollade avec le Gouverneur Numalane, il se demanda d'ailleur si ce n'étais pas elle qui à l'époque lui avait offert ces terres, il ne pu s'empêcher de faire un salut militaire, chose qu'il n'avait pas fait depuis si longtemps.


(HRP : j'ai vraiment perdu l'image et l'inscrition qui vas avec^^)
Zwyrowsky a écrit:
La cérémonie continuait.

Un page avait porté à Shinji et Nestor la description écrite de leurs armes, à leur demande.

Quant au Capitaine, quittant Valence chère à son Gouverneur, il passa à Vienne. L'inamovible DeDelagratte commandait toujours la garnison, avec le fief de fonction attaché à son poste. Pas de changement de ce côté là. Zwyrowsky remonta donc une dernière fois mentalement le Rhône, pour arriver à Lyon, où l'on allait retrouver des noms déjà cités.


Messire Sir_Christopher
Messire Tomek, approchez vous encore, nous n'en avions pas terminé avec vous!


Il sourit

Comme je l'ai déjà dit, Sir_Christopher, vous avez accepté de prendre à la Noël le premier commandement de la garnison de Lyon, quittant pour cela votre garnison de Montélimar.
Messire Tomek vous y a suivi pour vous y assister, laissant là lui sa Seigneurie de Valence.


Son sourire s'élargit, comme celui d'un bateleur en train de jouer un bon tour à son public.

Messire Sir_Christopher, le Connétable Salah ad'Din et moi même vous avons proposé il y a quelques jours de quitter la Seigneurie de Lyon, et vous avez accepté. J'en suis heureux.
Vous allez donc transmettre ici votre charge, et le fief qui devait l'accompagner, à Messire Tomek votre sucesseur à dater de ce jour.
Messire Tomek, félicitations à vous: je suis sûr que la Seigneurie de Lyon vous donnera l'occasion de déployer votre talent.

Dame Numalane, si vous voulez bien... Nous ne perdrons les services de Messire Sir_Christopher qu'un instant... Wink
nestor a écrit:
Nestor arborait ses nouvelles couleurs avec une grande fierté.
Entendant l'annonce concernant son camarade Tomek, il ne put retenir un mouvement de joie.
Tomek, Seigneurs des Lances de Lyon ! Il allait pouvoir veiller à la croissance et à l'organisation de cette nouvelle garnison en mettant en pratique ses talents d'organisation et de commandement.
tomek a écrit:
Tomek s'approcha une énième fois devant le Capitaine et le Gouverneur.

Mon Capitaine, j'accepte volontier ma nouvelle charge de Seigneur des Lances de Lyon. Je vais faire de mon mieux afin que la garnison de Lyon prospère.
Salah ad'Din a écrit:
Salah ad'Din, se dirigea vers Sir Crhistopher, et lui glissa quelques mots... il regarda Tomek et lui fit un regard confient et regarda Zwyrowsy avec un petit sourire. Puis regarda Numalane qui se posait quelques questions!
Sir Christopher a écrit:
Sir Christopher se demandait s'il avait fait quelque chose de mal pour que son Capitaine lui fasse faire autant d'aller retour. A chaque fois qu'il essayait de manger un de ses nouveaux nougats, on l'appelait sur l'estrade.
En train de saliver de plus en plus sur ses nougats qui l'attendaient, Sir Christopher se sentait aussi à chaque fois un peu plus nu en redesendant l'estrade : une fois c'est sa propriété de la Rochette qu'il perdait, une autre fois c'était la seigneurie de la caserne de Lyon. A ce rythme là, il se dit qu'il repoussera à plus tard la dégustation de ces nouveaux nougats, de peur de créer un incident diplomatique
Laughing

Citation :
Salah ad'Din, se dirigea vers Sir Crhistopher, et lui glissa quelques mots...


Refaisant surface, Sir Christopher n'en croya pas les mots de Salah, il lui sourit et lui acquiesa de la tête
Eragon125 a écrit:
Eragon125 s'avanca vers Numalane et recu officielement ses attributs de Seigneurs des lances.

Je porterai désormais avec fierté les couleurs de la garnison de Die et je m'engage à mettre tout mon honneur dans l'animation de celle-ci.
numalane a écrit:
Elle avait fait une petite pause en profitant pour boire un verre d'eau et manger un nougât, elle. Elle se sentait d'attaque pour continuer cette cérémonie et distribuer les fiefs attenant aux différents postes. C'était donc au tour de la garnison de Lyon.

Sir Christopher, encore vous. Je ne me lasse pas de vous voir, d'ailleurs vous devriez rester sur cette estrade ce serait plus pratique. Elle retint un rire puis reprit son sérieux. Vous avez répondu prestement à l'appel de votre capitaine pour prendre en main la garnison de Lyon. Une autre fonction vous appel et ainsi vous laissez la place à Messire Tomek qui y fera surement de grande chose. Cette ville est notre capitale et donc se doit d'être bien défendue. Le recrutement devra se faire et je compte sur votre expérience pour trouver de bons soldats.
Ainsi Messire Tomek, nous vous nommons officiellement Seigneur des Lances de Lyon. A ce titre nous vous confions la garde de la Seigneurie d'Ecully.

Vos armes emblasonnées sont : " Au premier d'argent au chêne de sinople posé sur un mont du même, au second de gueule au griffon d'argent".



Portez les fierté et faites leur honneur!
Félicitation Seigneur d'Ecully!


Elle lui fit une accolade en souriant ainsi que le salut militaire de rigueur et se tourna vers Zwyrowsky pour la suite.
Zwyrowsky a écrit:
Zwyrowsky pensa qu'il allait faire plaisir à Numalane en ce dimanches, si la présence de Sir_Christopher lui était agréable. Il aurait d'ailleurs bien mangé un nougat lui aussi, mais allez donc le faire tranquillement avec une toque de velours drapé, et un pourpoint aussi ample qu'épais... Et puis il devait reprendre la parole. Chaque chose en son temps, il fallait juste veiller à ce qu'il en restât.

Dame Gouvereur, nous allons maintenant, si vous le voulez, évoquer les deux postes les plus prestigieux du Conseil des Lances.

Je demande, pour cet ultime moment, que nous rejoignent une dernière fois messires Wahl, Strakastre de Claveyson, Salah ad'Din et Wink Sir_Christopher. Sir_Christopher, j'espère ne pas vous avoir trop mobilisé par ces allées et venues... C'est la rançon de la gloire!

Le premier poste, ma Dame, est la seigneurie de la Garde Ducale. Messire Wahl, après de longs mois de bons et loyaux services, a choisi d'en passer le relai au début du mois de janvier.
Son successeur désigné fut le sieur Strakastre, qui a déjà comme à son habitude entrepris de mettre l'ensemble de la Garde sens dessus dessous, pour notre plus grande satisfaction.

Le second poste, celui du Grand Maitre des Lances, a été occupé non moins longtemps par messire Salah ad'Din. Actuellement Connétable, et postulant à de plus hautes fonctions, messire Salah ad'Din a souhaité ne pas cumuler deux fonctions majeures, forcément au détriment de l'une d'elle, et je lui en sais gré.
Il m'a donc proposé de confier son poste, et nous sommes immédiatement tombés d'accord sur le nom de son successeur, en la personne de messire Sir_Christopher.

Pour tout cela, nous recommandons, Dame Numalane, que messire Wahl soit confirmé dans son fief de Bardonnecchia, auquel nous connaissons son attachement; que messire Strakastre soit confirmé par vous Seigneur de la Garde Noire avec fief attenant; que messire Salah ad'Din soit confirmé dans son ancien fief du Monestier d'Allemont; et enfin que messire Sir_Christopher reçoive de vos mains sa charge de Grand Maitre des Lances, et le fief d'Anthon traditionnellement adjoint.


Il s'inclina et se retira de quelque spas pour laisser la place au Gouverneur d'officier. Il en profita pour faire un signe à son sergent, qui s'approcha. Il lui demanda de faire passer discrètement aux troupes massées sur la place quele défilé pourrait commencer, dès que ces dernières remises et confirmations de charges et fiefs seraient terminées; il ferait signe.
numalane a écrit:
Il avait gardé les plus anciens et donc les plus gradés pour la fin. Elle attendit que les 3 hommes rejoignent Sir Christopher sur l'estrade et se dirigea vers Wahl.

Messire Wahl, votre attachement à l'Ost n'est plus a prouver. Vous avez fait vivre la garnison de Briançon en tant que Seigneur des lances pendant 7 mois avant d'occuper la fonction de Connétable puis de prendre en charge la garnison de la Garde Ducale jusqu'à la fin de cette année. Pour ces raisons nous vous laissons vos terres de Bardonnèche où comme préfère le dire notre Capitaine, pointilleux sur la géographie, de Bardonnecchia. Vos armes emblasonnées sont :" "D'or, au treillis de sable, cloué d'or, au chef de sable, chargé d'une aigle naissante d'or".



Félicitations à vous Seigneur de Bardonnèche.


Elle fit un pas de coté pour se trouver devant Strakastre.

Seigneur de Claveyson et Chateausneuf sur Isère, vous pourrez rajouter une autre seigneurie à vos armes. En ce jour nous vous nommons officiellement Seigneur de la Garde Ducale. A ce titre nous vous confions la garde de la Seigneurie de Pusignan.

Vos armes emblasonnées sont : " D’azur, à la fasce haussée d’argent, accompagnée de dix losanges d’or, quatre en chef et six en pointe, ces dernières, quatre et deux".



Portez les fièrement à travers les royaumes et faite leur honneur.
Félicitations Seigneure de Pusignan.


Elle passa à Salah ad'Din pour qui elle avait une grande affection également.

Messire Salah ad'Din, Salah... Nous avons travailler de concert pendant de longs mois lorsque j'étais Capitaine et vous Grand Maitre des Lances. Vous avez ensuite fait un énorme travail en vous adaptant à la fonction de Connétable qui a vécu un grand changement et à vue son importance grandir surtout dans le domaine de l'armement de nos hommes. Aujourd'hui vous avez fait le choix de vous liberer de vos fonctions pour pouvoir en assumer d'autres à venir. Je vous souhaite la réussite dans votre entreprise. Pour votre travail depuis votre entrée dans l'armée du Dauphiné nous vous laissons la seigneurie de Monestier d'Allemont. Vos armes emblasonnées sont : "D’or aux trois arbres se sinople enraciné de mesme, au chef d’argent chargé d’une étoile d’azur au centre et de deux besants de gueules, à la champagne de sinople"



Félicitations Seigneur de Monestier d'Allemont.


Elle profita de sa première venue sur cette estrade pour l'embrasser avant de passer à Sir Christopher et d'arrêter ainsi ses allées et venues sur cette estrade.

Enfin! Tout viens à qui sait attendre. Vous avez bien mérité le poste qui va vous échoir. Un poste prestigieux qui a toute son importance car il est le relai entre le Capitaine et l'ost entier. Vous pourrez aller sur le terrain, ce qui je crois devrais se faire sous peu et je compte sur vous pour tenir informé votre Capitaine qui devra malheureusement rester dans son bureau. Ainsi en ce jour je vous confirme à la charge de Grand Maitre des Lances et vous confie la garde de la Seigneurie d'Anthon.

Vos armes emblasonnées sont : "De gueules au dragon d'or à face humaine"



Ayez le souffle du dragon avec toute votre raison.
Félicitations Seigneur d'Anthon!


Elle l'embrassa également en lui soufflant à l'oreille qu'il était enfin libre d'aller fêter cela avec ses soldats. Puis elle les salua tous et reprit sa place auprès de son époux pour suivre le défilé militaire annoncé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [MINUTES] Défilés, promotions et décorations, février 1455   Sam 3 Mar 2007 - 12:49

Zwyrowsky a écrit:
Zwyrowsky s'avança une dernière fois...
Le moment était solennel, toutes les distinctions, toutes les promotions depuis 6 mois avaient été faites, de manière on ne peut plus officielle.
Restait à faire honneur à la fois à l'Ost dans son ensemble, au Gouverneur et au Duché.


Officiers, soldats,
et vous, sujets du Lyonnais-Dauphiné!

Que cette journée de fête reste dans toutes nos mémoires comme extraordinaire entre toutes par son ampleur et les mérites qu'elle a vu récompenser!
Que chacun d'entre nous continue à servir, pour la gloire et l'honneur du Lyonnais-Dauphiné!

Lances du Lyonnais-Dauphiné, je vous appelle à saluer une dernière fois par votre défilé votre Gouverneur !

Vive le Roy!
Vive le Gouverneur!
Sainct-Georges et Dalphiné!


Sur ces mots, un roulement de tambour se fit entendre, battant le pas, et la fanfare se mit à jouer un air de marche.
Zwyrowsky sortit de son fourreau son épée d'apparat, sa belle épée italienne, et se prépara à saluer les troupes passant devant la tribune pour quitter la place.
francinette05 a écrit:
Francinette accourat près de la place dans un coin se faufillant dans la foule discretement et essayant d'aller retrouver ses frères d'armes qu'elle a perdus de vue.Elle avait mis sa décoration dans sa poche et pas encore sur l'uniforme et cherchait en vain lançant des regards partout.

Mais ou sont-il.. Confused .
Fanny43 a écrit:
Rassure toi ma belle, je suis là ! Mais où sont les hommes par contre ?
DeDeLagratte a écrit:
DeDe apres avoir assisté a toutes ces nominations etait toujours là et fin prêt a saluer de nouveau la Gouveneure aussi se rendit il sur la place afin d'y trouver ses soldats avant de se mettre en lance...
Salah ad'Din a écrit:
Salah sourit à Numalane à ses dire et à sa bises... cela faisait longtemps qu'ils se connaissaient maintenant! que le temps passe!

Puis Salah après le discour de Numalane finis, alla voire Sir Christopher.


Haaa Christopher, tu vois la vie est belle! Je suis persuader ce poste t'iras à ravir! et que les fonctions qui se refèrent au Grand Maistre des Lances seront accompli! cela fait plaisir de t'y voir... même si cela fait tout drole!

Salah lui tendit les papiers de la propriétés des titres de la Baronie d'Anthon, sur laquelle chaque Grand Maistre se retrouve être seigneur.

Tiens Sir, ces terres sont à ta charge dorénavant! Je vais quand à moi porter de nouveaux les armes de mon ancien Fief!

Il lui fit une accolade...
Puis proclamma à haute voix!


Il est temps d'admirer le spectacle! et ensuite d'aller se raffraichir en taverne!!! et d'approcher les donzelles!

Sainct George et Dalphiné!
francinette05 a écrit:
AAA fany :) ..les hommes??Je sais pas pas encore vus restent a tattendre un peu et on refait la lance en quatrième vitesse Wink
feanaro56 a écrit:
Feanaro qui était resté en arrière à ecouter ce que disait le capitaine et le gouverneur, entendit qu'il fallait refaire les lances pour démarrer le défilé.
Il se rendit au point de rencontre et vit que Francinette et Fanny étaient déjà là :


Je suis là aussi pour recréer les lances Wink et je voudrais vous féliciter mesdames pour vos promotions !!
spacewolf a écrit:
Après avoir écouté les différent discours, Spacewolf se tenait prés, derrière DéDé et Ilidan, à défiler.
nestor a écrit:
La lance de Lyon devait ouvrir le défilé de cloture, suivit de celle de Vienne et Valence suivrait derrière.

Nestor reforma sa lance.

Derrière lui se regroupèrent donc Jay, chef de lance, portant la banière de Valence, puis Wynny, chef de lance, et décoré cette fois, Pitivier, homme d'armes, et décoré aussi et Gem, archer, qui fermait la marche.

Ils étaient prêt.
linala_de_Dié a écrit:
Linala se tenais derriere Feanaro

Felicitation pour vos promotions les filles! oh je suis trop contente pour toi ma petite france
julienurs a écrit:
Julienurs rejoignit le petit groupe de diois. Ca allait bientot être a eux.

Coucou tout le monde je suis la aussi. On y va?
linala_de_Dié a écrit:
Oui, allons y Julie!
francinette05 a écrit:
Coucou :) et merci puce et Fea

Francinette souriat pusi se tourna vers Julie

Nous attendons vos ordres chefs :)
nestor a écrit:
Les soldats de Valence étaient prêts.
Après eux suivront ceux de Montélimar, Die, Embrun et Briançon, qui fermera le défilé comme la Légion comme aime à le dire le Capitaine...

Tous attendaient donc le signal pour défiler et saluer la tribune officielle qui accueillait le Gouverneur.
Zwyrowsky a écrit:
Le Capitaine leva son épée, donnant ainsi l'ordre au défilé de s'ébranler au son des fanfares.
DameRosanna a écrit:
DameRosanna, légèrement en retard, arriva et rejoignit les soldats diois pour se glisser à sa place.
Walan a écrit:
Encore étonné de la récompense qu'il avait reçu, Walan avait repris sa place derrière les coutillers de Vienne pour s'assurer qu'ils n'avaient pas de problèmes.

Lorsque le Capitaine leva son épée, il se mit en marche avec le reste de sa lance pour rendre encore une fois hommage aux officiers, au Gouverneur et au Duché.
PAO a écrit:
Le Seigneur des lances de Briançon reforma sa lance rapidement pour défilé à pas cadencés, sous le son des tambours.

Quand ils arrivèrent au niveau des supérieurs, il tourna la tête vers eux et leva vers le ciel son épée! Il cria fièrement à pleins poumons soutenus par ces soldats!


Pour Sainct George et le Dauphiné! Wink

Il sourit, puis continua à avancer.
DeDeLagratte a écrit:
DeDeLagratte en fit de même que tous les autres soldats et Leva fierement son épée et cria avec enthousiasme et ferveur

Par Sainct-Georges et Dalphiné !!!
Fanny43 a écrit:
La lance de Dié avançait fièrement. Passant devant le capitaine, Fanny leva son épée, puis dit avec fierté :

Par Sainct-Georges et Dalphiné !
francinette05 a écrit:
Francinette suiva la troupe de Fann yet ses compagnons,le dot droit ,l'allure fiere elel marchait a la sutie et quand elel arriva a la hauteur du capitaine ,elle tira son épée la brandissant en l'air synchroniser avec ses frères d'armes et cria a plein poumon .


Par Saint-Goerges et Dauphinné!!!!!
Zwyrowsky a écrit:
La fanfare continuait à jouer.

Le capitaine, ravi de cette fin superbe, regardait passer les lances, les torches que l'on avait allumé au tomber du soir teintant l'acier de sang et d'or. Lyon, Vienne, Valence, Montéllimar, Die, Embrun, et Briançon fermant la marche: il saluait chacune de l'épée, à la manière italienne des duellistes, lame portée verticalement devant le visage, puis descendue à l'oblique par le bras allongé.

Il espérait que ce spectacle et la tenue de ses troupes satisfaisaient le Gouverneur, qui les observait sur son siège un peu en surplomb, derrière lui.
feanaro56 a écrit:
Feanaro était fier d'appartenir à l'Ost au moment de défiler, il suivait Francinette dans l'ordre des grades et lorsqu'il arriva devant le capitaine et le gouverneur, il redressa la tête et cria bien fort :

Par Sainct-Georges et Dalphiné !!!
julienurs a écrit:
Julienurs défilait suivant strakastre dans la deuxième lance dioise.
Au moment d'arriver devant le capitaine et le gouverneur julienurs leva la tête et cria fièrement

Par Sainct-Georges et Dalphiné
Puis elle continua de défiler sagement
Sir Christopher a écrit:
C'était avec un immense honneur que Sir Christopher reçut le titre de Grand Maître des Lances.
Une fois fait, il se plaça à la droite de son Capitaine et regarda défiler les différentes garnisons du Lyonnais-Dauphiné.
Il se pencha vers son capitaine et lui chuchota l'excellence de la qualité de l'armée du Lyonnais-Dauphiné et la fierté qui se dégage de chacun des soldats à faire partie de cette grande famille soudée et compétente qu'est l'Ost du Lyonnais-Dauphiné
.
halis a écrit:
Halis arriva bien en retard mais reussi tous de même à repèrer c'est camarade d'embrun et alla les rejoindre
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [MINUTES] Défilés, promotions et décorations, février 1455   

Revenir en haut Aller en bas
 
[MINUTES] Défilés, promotions et décorations, février 1455
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [MINUTES] Promotions et décorations, mars 1456
» jeu de plus en plus lent au bout de 10/15 minutes
» Décorations de noël
» LeLapin au défilé (de mode, pas militaire)
» Actualité 20 minutes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Rôle Play du Château de Lyon :: 2 - Palais Sainct Pierre :: Collections Ducales :: Histoire et Géographie-
Sauter vers: