Forum Rôle Play du Château de Lyon
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : où commander le coffret Pokémon Go Collection ...
64.99 €
Voir le deal

 

 [Dossier panthéon de l'OSG] Carnil

Aller en bas 
+2
Zwyrowsky
Demons
6 participants
AuteurMessage
Demons

Demons


Nombre de messages : 5920
Localisation IG : Dié
Date d'inscription : 02/12/2005

[Dossier panthéon de l'OSG] Carnil Empty
MessageSujet: [Dossier panthéon de l'OSG] Carnil   [Dossier panthéon de l'OSG] Carnil Icon_minitimeMar 4 Nov 2008 - 21:24

Citation :
[Dossier panthéon de l'OSG] Carnil 88935426548c849971ff39wi5

Né en l'an 1431 à Montéchor, Charles grandit loin de ses parents qu’il ne voyait malheureusement que très rarement. Pourtant, il les aimait et il était fier de son sang, de ses ancêtres. Il était l’heureux héritier de la famille Macquart, où l’on était chevalier de père en fils depuis Raoul, cet ancêtre ayant offert son bras au Roy de France. Mais alors qu’il était âgé de 16 ans, François, le père de Charles, encore écuyer, mais aussi Templier, décéda au cours d’une bataille. Le fils, devenu écuyer à son tour décida alors d'entreprendre un voyage initiatique tout comme son père l’avait fait avant lui. Il souhaitait également retrouver des amis de ce dernier, afin de connaître les circonstances de son décès.
Il partit alors un jour à l’aube avec son épée, son bien le plus cher qui venait de son père. Il emmenait avec lui l’enseignement qu’on lui avait donné, ainsi que la devise familiale qui ne quittait pas sa tête, « Force et honneur ! » Il était motivé par la découverte du monde, la rencontre de nouvelles personnes et l'ivresse de l'aventure. Il avait soif de connaissance et avait pour vertu le sens de la justice.

Quatre années s’écoulèrent. Charles avait vu moult paysages et villages, rencontrés bien des personnes également. Mais il ne se sédentarisait jamais. Son voyage lui permettait de découvrir le monde, la vie, cela le faisait mûrir. Il avait également appris à se fondre à la population, et avait adopté le surnom de Carnil.
Puis ses pas le menèrent à Vienne, il entendit parler là bas d’un ancien templier qui était Lieutenant de Police à Montélimar. Le jeune homme entreprit alors de lui écrire afin de savoir si celui-ci connaissait son père. Il s’avéra qu’ils furent amis. C’était un dénommé Messire Loolne, qui le conviât à venir s’installer à Montélimar.

Carnil était alors âgé de vingt ans, et il décida de mettre fin à son voyage. A Montélimar, il se fit rapidement des amis, et le prévôt Isenduil le nomma un jour Lieutenant de police, puis il devint lieutenant. Cet homme avait été un des Grand Maître de L’ordre du Temple, et Charles ne l’oublierait jamais. Il rencontra également la plus jolie bergère de tout le royaume mais aussi la plus mystérieuse. Il en tomba amoureux dès le premier regard posé sur elle.
Elle devint Miss et lui Mister, ils gardaient ensemble leurs moutons sous un chêne, en compagnie de Fidélio.

Ils vivaient ainsi, comblés de bonheur et le 15 février de l'an de grâce, dame Mystère de Neuville les dames et lui furent unis devant Aristote.

Il fut nommé quelques jours plus tard commandant de la garde personnelle du seigneur Morgennes, Duc de Dombes et Pair de France. Il accorda également à Dame Mystère le fief de Neuville les dames.

Quelques semaines plus tard il fut élu maire de Montélimar et effectua alors deux mandats. Il laissa ensuite la place à son ami Cristophe afin de pouvoir effectuer un long voyage de noce avec son épouse adorée.
Entre temps il fonda l’Ordre de la Reconnaissance Montilienne dont il fut élu chancelier. Il fut fait peu de temps après chancelier de l'Ordre du mérite dauphinois.

Désireux de suivre la trace de son père, Carnil rejoignit l'Ordre des Templiers et trouva en la personne du Wulfen un parrain. Il devint par la suite son poursuivant d'armes, ainsi qu'ambassadeur auprès des amazones. Il reçut également la médaille du mérite Templier

La vie continuait de battre son plein. Charles était devenu Prévôt des maréchaux et vice chambellan du Lyonnais et Dauphiné, Héraut d'armes et sergent d'armes du Temple. Il confectionnait des blasons, des bannières, des sceaux et apprenait avec ardeur les sciences héraldiques.

Mais le plus beau était que lui et Myst venaient d'avoir un enfant. Il se nommait François, et était adorable. La famille Macquart avait un nouvel héritier.

Le vingt et un décembre mil quatre cent cinquante quatre, Carnil fut convié en terres du baron Alynerion de Maubec, son grand ami, qui lui accorda le fief d'Artas.
Ce dernier fut à ses côtés lorsque le prévôt chassa de vils hérétiques qui avaient brûlé la cathédrale de Vienne. Ils en avaient arrêté un, qui fut mené à Paris pour y être exécuté. Pour cette traque, Charles reçut la médaille de Saint George et fut félicité par le gouverneur du Lyonnais-Dauphiné.

Quelques mois plus tard, il fut ennobli par la duchesse Numalane de Massigny, alors gouverneur du Lyonnais du Dauphiné. Il devint baron, et reçut le fief de Rochechinard. Il était également passé à la tête de la diplomatie de ce duché, au poste de chambellan.

Continuant sur sa lancée, le jeune écuyer qui était entre temps devenu le duc d'Hostun fut ensuite reconnu comme le gouverneur du duché du Lyonnais-Dauphiné, et devint Héraut d'Armes es Sigillographie. La qualité de ses sceaux était appréciée et son nom héraldique était à présent "Estampe". Il fut également peu de temps après, adoubé par le Grand Maître de l'Ordre des Templiers.

Mais le moment des tragédies arriva finalement. Le Vicomte de Maubec décéda sur le champs de bataille, à ses côtés. Charles ramena son corps au Castel des Roches, où l'y attendait son épouse, Francesca Amalya. La Maison de Macquart fut à la suite de cela liée à la famille d'Avencourt à jamais.

Francesca Amalya, tout comme Grégoire dit Boursiero, Samuel Kamps et Loolne, devinrent les vassaux du Duc d'Hostun et Baron de Rochechinard. Il retourna également au service de son duché, assistant de très près sa vassale, gouverneur de la province. Il prit également la marche héraldique du Lyonnais et Dauphiné, et prit le Seigneur de Mont-Dauphin en tant que poursuivant. Il fut également nommé Major des Compagnies Nobiliaires du Lyonnais et Dauphiné.

Mais alors que la vie battait de nouveau son plein, son épouse, Dame Mystère, mit fin à ses jours. Charles se réfugia alors dans son travail afin d'oublier ses malheurs. Il fut également grandement épaulé par Freyelda.

Il avait intégré juste avant le suicide de son épouse un nouvel office royal, le Secrétariat d'Etat. Après avoir été Secrétaire d'Etat au Lyonnais et Dauphiné, il est nommé Chef de Cabinet de cet office. Le Roy d'Armes de France le nomme également Maréchal d'Armes.

Mais alors qu'il venait tout juste de revenir du front champegnois où il y avait été chef de section, Charles constate l'enlèvement de Freyelda. Il suit sa trace jusqu'en Italie, à Florence d'où il la sort des griffes de ses ravisseurs. Tous les deux se marient sur le voyage du retour, et sont assassinés peu de temps après à Briançon.




*description de Carnil:
. mort

*Postes occupés :

.Echevin de Lyon et Montélimar
.Bourgmestre
.Ambassadeur
.Gouverneur du Lyonnais-Dauphiné
.Maréchal d'Armes de France
.Héraut d'Armes de France en tant que "Temple", "Estampes", "Dauphiné", "Sigillant"
.Prévôt des Maréchaux
.Chambellan (et vice)
.Lieutenant et Sergent de la prévôté de Montélimar et Lyon
.Greffier de la Cour d’Appel
.Marchand Ambulant interducal
.Major des Compagnies Nobiliaires
.Chancelier de la Reconnaissance Montilienne
.Secrétaire d'Etat
.Chef de Cabinet au Secrétariat d'Etat

*Les différents grades et récompenses
.Grand Crois de l'Ordre de Saint Georges
.Officier Supérieur de la Reconnaissance Montilienne
.Médaillé du Mérite Templier
Revenir en haut Aller en bas
Demons

Demons


Nombre de messages : 5920
Localisation IG : Dié
Date d'inscription : 02/12/2005

[Dossier panthéon de l'OSG] Carnil Empty
MessageSujet: Re: [Dossier panthéon de l'OSG] Carnil   [Dossier panthéon de l'OSG] Carnil Icon_minitimeJeu 4 Déc 2008 - 20:51

première bouture pour Carnil, pour le moment j'ai pas coupé sa biographie car je la trouve vraiment bien

Citation :
Charles de Macquart dit Carnil

[Dossier panthéon de l'OSG] Carnil 88935426548c849971ff39wi5


Titres de noblesse: Duc d’Hostun, Baron de Rochechinard et Seigneur d’Artas

Récompenses:
Grand-Croix de l'Ordre de Saint-Georges
Officier Supérieur de la Reconnaissance Montilienne
Médaillé du Mérite Templier

Fonctions occupées:
Echevin de Lyon et Montélimar
Bourgmestre
Ambassadeur
Gouverneur du Lyonnais-Dauphiné
Maréchal d'Armes de France
Héraut d'Armes de France en tant que "Temple", "Estampes", "Dauphiné", "Sigillant"
Prévôt des Maréchaux
Chambellan (et vice)
Lieutenant et Sergent de la prévôté de Montélimar et Lyon
Greffier de la Cour d’Appel
Marchand Ambulant interducal
Major des Compagnies Nobiliaires
Chancelier de la Reconnaissance Montilienne
Secrétaire d'Etat
Chef de Cabinet au Secrétariat d'Etat

Famille:
Epoux de Dame Mystère le fief de Neuville les dames
Père de François de Macquart

Eléments biographiques
Né en l'an 1431 à Montéchor, Charles grandit loin de ses parents qu’il ne voyait malheureusement que très rarement. Pourtant, il les aimait et il était fier de son sang, de ses ancêtres. Il était l’heureux héritier de la famille Macquart, où l’on était chevalier de père en fils depuis Raoul, cet ancêtre ayant offert son bras au Roy de France. Mais alors qu’il était âgé de 16 ans, François, le père de Charles, encore écuyer, mais aussi Templier, décéda au cours d’une bataille. Le fils, devenu écuyer à son tour décida alors d'entreprendre un voyage initiatique tout comme son père l’avait fait avant lui. Il souhaitait également retrouver des amis de ce dernier, afin de connaître les circonstances de son décès.
Il partit alors un jour à l’aube avec son épée, son bien le plus cher qui venait de son père. Il emmenait avec lui l’enseignement qu’on lui avait donné, ainsi que la devise familiale qui ne quittait pas sa tête, « Force et honneur ! » Il était motivé par la découverte du monde, la rencontre de nouvelles personnes et l'ivresse de l'aventure. Il avait soif de connaissance et avait pour vertu le sens de la justice.

Quatre années s’écoulèrent. Charles avait vu moult paysages et villages, rencontrés bien des personnes également. Mais il ne se sédentarisait jamais. Son voyage lui permettait de découvrir le monde, la vie, cela le faisait mûrir. Il avait également appris à se fondre à la population, et avait adopté le surnom de Carnil.
Puis ses pas le menèrent à Vienne, il entendit parler là bas d’un ancien templier qui était Lieutenant de Police à Montélimar. Le jeune homme entreprit alors de lui écrire afin de savoir si celui-ci connaissait son père. Il s’avéra qu’ils furent amis. C’était un dénommé Messire Loolne, qui le conviât à venir s’installer à Montélimar.

Carnil était alors âgé de vingt ans, et il décida de mettre fin à son voyage. A Montélimar, il se fit rapidement des amis, et le prévôt Isenduil le nomma un jour Lieutenant de police, puis il devint lieutenant. Cet homme avait été un des Grand Maître de L’ordre du Temple, et Charles ne l’oublierait jamais. Il rencontra également la plus jolie bergère de tout le royaume mais aussi la plus mystérieuse. Il en tomba amoureux dès le premier regard posé sur elle.
Elle devint Miss et lui Mister, ils gardaient ensemble leurs moutons sous un chêne, en compagnie de Fidélio.

Ils vivaient ainsi, comblés de bonheur et le 15 février de l'an de grâce, dame Mystère de Neuville les dames et lui furent unis devant Aristote.

Il fut nommé quelques jours plus tard commandant de la garde personnelle du seigneur Morgennes, Duc de Dombes et Pair de France. Il accorda également à Dame Mystère le fief de Neuville les dames.

Quelques semaines plus tard il fut élu maire de Montélimar et effectua alors deux mandats. Il laissa ensuite la place à son ami Cristophe afin de pouvoir effectuer un long voyage de noce avec son épouse adorée.
Entre temps il fonda l’Ordre de la Reconnaissance Montilienne dont il fut élu chancelier. Il fut fait peu de temps après chancelier de l'Ordre du mérite dauphinois.

Désireux de suivre la trace de son père, Carnil rejoignit l'Ordre des Templiers et trouva en la personne du Wulfen un parrain. Il devint par la suite son poursuivant d'armes, ainsi qu'ambassadeur auprès des amazones. Il reçut également la médaille du mérite Templier

La vie continuait de battre son plein. Charles était devenu Prévôt des maréchaux et vice chambellan du Lyonnais et Dauphiné, Héraut d'armes et sergent d'armes du Temple. Il confectionnait des blasons, des bannières, des sceaux et apprenait avec ardeur les sciences héraldiques.

Mais le plus beau était que lui et Myst venaient d'avoir un enfant. Il se nommait François, et était adorable. La famille Macquart avait un nouvel héritier.

Le vingt et un décembre mil quatre cent cinquante quatre, Carnil fut convié en terres du baron Alynerion de Maubec, son grand ami, qui lui accorda le fief d'Artas.
Ce dernier fut à ses côtés lorsque le prévôt chassa de vils hérétiques qui avaient brûlé la cathédrale de Vienne. Ils en avaient arrêté un, qui fut mené à Paris pour y être exécuté. Pour cette traque, Charles reçut la médaille de Saint George et fut félicité par le gouverneur du Lyonnais-Dauphiné.

Quelques mois plus tard, il fut ennobli par la duchesse Numalane de Massigny, alors gouverneur du Lyonnais du Dauphiné. Il devint baron, et reçut le fief de Rochechinard. Il était également passé à la tête de la diplomatie de ce duché, au poste de chambellan.

Continuant sur sa lancée, le jeune écuyer qui était entre temps devenu le duc d'Hostun fut ensuite reconnu comme le gouverneur du duché du Lyonnais-Dauphiné, et devint Héraut d'Armes es Sigillographie. La qualité de ses sceaux était appréciée et son nom héraldique était à présent "Estampe". Il fut également peu de temps après, adoubé par le Grand Maître de l'Ordre des Templiers.

Mais le moment des tragédies arriva finalement. Le Vicomte de Maubec décéda sur le champs de bataille, à ses côtés. Charles ramena son corps au Castel des Roches, où l'y attendait son épouse, Francesca Amalya. La Maison de Macquart fut à la suite de cela liée à la famille d'Avencourt à jamais.

Francesca Amalya, tout comme Grégoire dit Boursiero, Samuel Kamps et Loolne, devinrent les vassaux du Duc d'Hostun et Baron de Rochechinard. Il retourna également au service de son duché, assistant de très près sa vassale, gouverneur de la province. Il prit également la marche héraldique du Lyonnais et Dauphiné, et prit le Seigneur de Mont-Dauphin en tant que poursuivant. Il fut également nommé Major des Compagnies Nobiliaires du Lyonnais et Dauphiné.

Mais alors que la vie battait de nouveau son plein, son épouse, Dame Mystère, mit fin à ses jours. Charles se réfugia alors dans son travail afin d'oublier ses malheurs. Il fut également grandement épaulé par Freyelda.

Il avait intégré juste avant le suicide de son épouse un nouvel office royal, le Secrétariat d'Etat. Après avoir été Secrétaire d'Etat au Lyonnais et Dauphiné, il est nommé Chef de Cabinet de cet office. Le Roy d'Armes de France le nomme également Maréchal d'Armes.

Mais alors qu'il venait tout juste de revenir du front champegnois où il y avait été chef de section, Charles constate l'enlèvement de Freyelda. Il suit sa trace jusqu'en Italie, à Florence d'où il la sort des griffes de ses ravisseurs. Tous les deux se marient sur le voyage du retour, et sont assassinés peu de temps après à Briançon.

Réalisations:
- aide à la mise en forme des casiers judiciaires sous l'égide de Dame Laqueen, à l'époque où il était juge
- création d'un rapport sur les finances de la prévôté hebdomadaire, participation à la réforme de la maréchaussée devenant prévôté, à la rédaction d'une charte de la prévôté, ainsi qu'une commune à l'ost, la maréchaussée et la prévôté, à la rédaction d'un guide du prévôt des maréchaux pour la réforme
- co-créatreur des colliers de l'Ordre de Saint-Georges
- participation à la révision de la coutume du LD, à la mise en place d'un examen d'entrée à la Prévôté, révision du système de médiation


Dernière édition par Demons le Ven 5 Déc 2008 - 19:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Zwyrowsky

Zwyrowsky


Nombre de messages : 3971
Localisation IG : Lyon
Date d'inscription : 26/09/2005

[Dossier panthéon de l'OSG] Carnil Empty
MessageSujet: Re: [Dossier panthéon de l'OSG] Carnil   [Dossier panthéon de l'OSG] Carnil Icon_minitimeJeu 4 Déc 2008 - 23:13

Il est notamment à l'origine du corpus des compagnies d'ordonnance pour la prévôté (il a pas mal bossé pour la prévôté en son temps). En tant que Gouverneur, je sais plus trop Neutral (j'étais son capitaine le premier mois). Il faudrait fouiller un peu à l'APD, si quelqu'un veut le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Kernos

Kernos


Nombre de messages : 3801
Age : 46
Localisation IG : Die
Date d'inscription : 05/04/2007

[Dossier panthéon de l'OSG] Carnil Empty
MessageSujet: Re: [Dossier panthéon de l'OSG] Carnil   [Dossier panthéon de l'OSG] Carnil Icon_minitimeVen 5 Déc 2008 - 9:15

Ce n'est pas lui qui avait refait les colliers de notre ordre entre autres choses? Sinon, en fouillant dans les archives des annonces du Conseil, j'ai trouvé quelques éléments:
- aide à la mise en forme des casiers judiciaires sous l'égide de feue Laqueen, à l'époque Juge (compte-rendu du Conseil Ducal du 3 septembre 1454)
- prévôt lors du Conseil de Novembre 1454-Janvier 1455
- création d'un rapport sur les finances de la prévôté hebdomadaire, participation à la réforme de la maréchaussée devenant prévôté, à la rédaction d'une charte de la prévôté, ainsi qu'une commune à l'ost, la maréchaussée et la prévôté, à la rédaction d'un guide du prévôt des maréchaux pour la réforme (compte-rendu du Conseil Ducal du 17 décembre 1454)
- devient le premier agent de la prévôté de Lyon lors de l'ouverture de la capitale
- participation à la révision de la coutume du LD, à la mise en place d'un examen d'entrée à la Prévôté, révision du système de médiation
- 1er conseiller et prévôt du Conseil de Février-Mars 1455
- nommé Chambellan du LD le 12 février 1455
- élu Gouverneur du LD pour Mars-Mai 1455
Revenir en haut Aller en bas
http://domaine-rouvray.forumperso.com/
Demons

Demons


Nombre de messages : 5920
Localisation IG : Dié
Date d'inscription : 02/12/2005

[Dossier panthéon de l'OSG] Carnil Empty
MessageSujet: Re: [Dossier panthéon de l'OSG] Carnil   [Dossier panthéon de l'OSG] Carnil Icon_minitimeVen 5 Déc 2008 - 19:35

merci Zwyr et Kernos thumright
pour la révision du corpus je me rappelle plus si il était là ^^
Revenir en haut Aller en bas
Zwyrowsky

Zwyrowsky


Nombre de messages : 3971
Localisation IG : Lyon
Date d'inscription : 26/09/2005

[Dossier panthéon de l'OSG] Carnil Empty
MessageSujet: Re: [Dossier panthéon de l'OSG] Carnil   [Dossier panthéon de l'OSG] Carnil Icon_minitimeVen 5 Déc 2008 - 20:10

Si tu penses à celle effectuée sous mon mandat, non.
Mais il avait initié la publication en gargotte du corpus, je crois (d'après ta version mise à jour je ne sais quand). A moins que je ne me trompe et que ce soit l'inverse? (alors il avait peut-être fait un toilettage du corpus quand il était gouverneur)
Revenir en haut Aller en bas
Demons

Demons


Nombre de messages : 5920
Localisation IG : Dié
Date d'inscription : 02/12/2005

[Dossier panthéon de l'OSG] Carnil Empty
MessageSujet: Re: [Dossier panthéon de l'OSG] Carnil   [Dossier panthéon de l'OSG] Carnil Icon_minitimeVen 5 Déc 2008 - 21:57

ah si je me rappelle, on avait refait le corpus une première fois et là il l'avait posté et c'est à la suite de ça que je me suis dit qu'on était bien con d'avoir d'autres textes juridiques qui n'étaient pas affichés ensemble et que donc j'avais fait la recherche de tous ces documents pour les afficher ensemble, après il y a la nouvelle modification pendant ton mandat, là le corpus actuel est à peu près dans la même trame avec quelques modifications (j'ai encore une idée pour l'améliorer soit dit en passant)
Revenir en haut Aller en bas
samarel

samarel


Nombre de messages : 4340
Localisation IG : Montélimar
Date d'inscription : 20/08/2006

[Dossier panthéon de l'OSG] Carnil Empty
MessageSujet: Re: [Dossier panthéon de l'OSG] Carnil   [Dossier panthéon de l'OSG] Carnil Icon_minitimeMer 10 Déc 2008 - 23:16

pour les colliers je crois que c'était lamis.
Revenir en haut Aller en bas
Walan

Walan


Nombre de messages : 13395
Localisation IG : Vienne
Date d'inscription : 11/06/2006

[Dossier panthéon de l'OSG] Carnil Empty
MessageSujet: Re: [Dossier panthéon de l'OSG] Carnil   [Dossier panthéon de l'OSG] Carnil Icon_minitimeJeu 11 Déc 2008 - 7:20

Absolument pas ^^.
[HRP : Les colliers actuels ont été réalisés par LJD Freyelda et Carnil. Après, comme toujours, il reste à savoir si cette création HRP doit être attribuée de manière plus ou moins RP aux personnages également (et je ne suis pas le mieux placé pour en parler Razz)]
Revenir en haut Aller en bas
Espoire

Espoire


Nombre de messages : 2700
Age : 37
Localisation IG : Dié
Date d'inscription : 29/04/2007

[Dossier panthéon de l'OSG] Carnil Empty
MessageSujet: Re: [Dossier panthéon de l'OSG] Carnil   [Dossier panthéon de l'OSG] Carnil Icon_minitimeJeu 11 Déc 2008 - 9:33

je pense que Oui, ils ont été faits avant leur mort donc oui on doit leur atribuer ça. (on ne va pas leur voler ça parce que ça ne fait pas trop RP)
Revenir en haut Aller en bas
Demons

Demons


Nombre de messages : 5920
Localisation IG : Dié
Date d'inscription : 02/12/2005

[Dossier panthéon de l'OSG] Carnil Empty
MessageSujet: Re: [Dossier panthéon de l'OSG] Carnil   [Dossier panthéon de l'OSG] Carnil Icon_minitimeJeu 11 Déc 2008 - 21:49

même ci c'est une création RP je pense que les personnes RP étaient impliqués aussi dedans et je trouve ca normal de les remercier au moins comme ca non?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





[Dossier panthéon de l'OSG] Carnil Empty
MessageSujet: Re: [Dossier panthéon de l'OSG] Carnil   [Dossier panthéon de l'OSG] Carnil Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
[Dossier panthéon de l'OSG] Carnil
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Dossier Panthéon de l'omd] Iserak
» [Dossier Panthéon de l'omd] Gem
» [Dossier Panthéon] Ka
» [Dossier Panthéon de l'omd] Laqueen
» [Dossier Panthéon] *Mylène*

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Rôle Play du Château de Lyon :: 9 - Colline de Fourvière :: Le Théâtre Antique :: L'Ordre de Sainct-Georges :: Salle de préparation des dossiers pour le panthéon-
Sauter vers: