Forum Rôle Play du Château de Lyon
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Bilans de fin de mandat

Aller en bas 
+8
Cyanne Loelia
ya
Kernos
Walan
l'oiselier
Soleil
samthebeast
tenshikuroi
12 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Walan

Walan


Nombre de messages : 13395
Localisation IG : Vienne
Date d'inscription : 11/06/2006

Bilans de fin de mandat - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bilans de fin de mandat   Bilans de fin de mandat - Page 2 Icon_minitimeSam 21 Aoû 2010 - 11:32

Je poste ça dans la journée si pas d'objections d'ici là :
Citation :
Oyez, oyez !

Le changement de Conseil Ducal étant venu, c'est également le temps des bilans de fin de mandat des conseillers ducaux sortants.

Nous commençons par celui de messire Hazram, premier conseiller et connétable :
Citation :
Au Dauphiné,

La fin de ce mandat s'est terminé comme il a commencé: calmement, bien que je regrette de ne pas avoir pu solder l'étendue de nos troupes aussi rapidement que je l'aurais souhaité, je tiens a remercier les fourriers de notre ost pour leur dévouement, notre commissaire au commerce qui répondait suffisament prestement aux demandes et notre capitaine, Thiberian, pour avoir réussi a tenir un budget de rigueur.

J'espère toutefois que ce budget ne se trouvera pas une nouvelle fois amputé, j'ai toute confiance en cela en la clairvoyance du conseil nouvellement élu.

Garde courage, Dauphiné.

Le bilan suivant est celui de monseigneur Oiselier, qui aura exercé comme procureur :
Citation :
Pour ce qui est de mon bilan de fin de mandat,
je commencerais par mon bilan de procureur,
Nous avons apprement condamné tous les faits de brigandage portés a notre attention,
Mais aussi demandé la sévérité contre ceux qui volent leurs congénères en refusant de payer leurs impôts.
Pour ce qui est du bilan de conseiller, nous avons participé aux débats, et essayé de faire avancer les affaires avec l'oeil de l'homme d'Eglise.
Pour les questions religieuses, de part la disparition de notre Nonce nous n'avons pu faire avancer les idées. Mais sommes confiant en l'avenir.
Que le Trés-Haut vous garde.
Mgr Oiselier.

Le bilan suivant est celui du bailli et commissaire aux mines, demoiselle Cyanne :
Citation :
Dauphinois, Dauphinoise.
C'est avec grand regret que je vous annonce que mon mandat a été plus que laborieux, non pas trop que j'en avais le choix mais plutot que l'une des charges qui m'incombaient n'était qu'à titre interimaire, le poste de CAM et que je n'avais le droit a prendre aucune décision seule.
Resultat, après qu'on m'ai engueulé d'avoir fait la premiere amelioration trop tot d'apres eux, jai été soumise a un conseil financier qui devait décider de mes faits et gestes en matiere d'entretien et surtout d'amélioration de mine, resultat final, aucune mine a été améliorée et s'en est moche a voir.
Ce résultat du au fait que le conseil financier a été déserté de ses conseillers a la mi mandat, ne nous donnant aucune consigne de réorientation de priorisation de mines les stocks pour l'amélioration prévue tardant a venur. Periode estivale quand tu nous tiens....
Je ne dis pas que je ne suis pas fautive de certaines chose, la perte de 1 niveau sur les 8 me revient entierement, un oubli fatal dirons nous.

Pour le poste de bailli j'ai essayé de faire au mieux avec quelques accrochages avec la nouvelle rectrice, et une vie qui m'a empeché de donner des horaires fixes aux etudiants, et quand je les donnaient je n'arrivais jamais a m'y tenir, enfin bref encore du n'importe quoi...
Je commence a me demander si je suis capable de quelque chose, et a croire ce que certains disaient. J'avoue etre totalement déconnectée mentalement du conseil ces derniers jours, l'envie a explosé en vol quand on m'a coupé dans mon elan de prendre les mines en mains et qu'on m'a imposé d'avoir 4 conseillers poru faire cette tache qui a la normale ne revient qu'a un seul conseiller et que ceux si m'ont surtout interdit de faire quoi que ce soit sans leur aval, pour finir par ne plus venir.

Bref, un grand ras le bol pour moi et bien contente que ce soit fini,
2 postes plus jamais....

Ah et j'oubliais, un grand merci aux etudiants qui se présentent quotidiennement a l'université pour proposer leurs compétences.

Cyanne Loelia de Vaucanson.

Le bilan suivant est celui du capitaine et juge, messire Thiberian :
Citation :
A tous ceux qui liront ou se feront lire,

Un nouveau mandat arrive à son terme, comme toujours certains dirons que le bilan à été positif, certain diront l'inverse...pour ma part je me contenterais de dire qu'il à été stable, dans la mesure ou chaque fois qu'un pas en avant été fais, il était presque automatiquement suivis d'un pas en arrière.
Bien sur c'est moins bien que deux pas en avant consécutifs mais ça reste tout de même bien préférable à deux pas en arrières consécutifs comme nous avons trop souvent du le constater depuis une bonne année.

Stable ne veux pas dire bien, en ce qui concerne mon devoir de Capitaine je l'ai remplis et ait fais ce qu'on attendait de moi durant ce mandat : baisser les dépenses de l'Ost tout en gardant une défense solide.
Aussi ais je du supprimer tous frais superficiels qui permettaient à l'Ost de vivre, tels que les missions d'entrainement qui donnaient un peu d'activité à nos soldats...je ne me dédouanerais pas de ceci et disant que j'ai simplement suivis les ordres, ça serait mentir.
Je me suis simplement résigné devant la nécessite actuelle et je pense que mes officiers auront pu voir que je n'ai pas fait cela de gaité de cœur et que ça me pesait peut être encore plus qu'à eux...ce qui n'est pas peu dire.
Je remercie tous mes soldats, sans exceptions, pour avoir su se montrer persévérant et je ne peux que les encourager à continuer en ce sens et à continuer de faire de qu'on attend d'eux comme toujours.
La période de vache maigre est peut être loin d'être terminée et peut être ne le disons nous pas assez souvent, mais le duché à BESOIN de vous soldats et nous remercions sincèrement pour votre dévouement, votre loyauté et votre charité puisque les dons via soldes revues à la baisse ont continués ce mandat.

Jusqu'à maintenant, le budget de l'Ost s'élevait à 13200 écus par mandat, ce mandat ci nous l'avons baissé à 10000 écus mais il m'a été demandé d'éviter, si possible, de dépasser la barre des 8000 écus.
Je vous annonce donc que les dépenses de l'Ost, armées comprises, s'élèvent pour ce mandat à 7252 écus, soit 5948 écus d'économie par rapport à un mandat d'il y a encore quelques mois.

Je remercie donc notre Connétable Hazram d'avoir fait tous les calculs et d'avoir veillé a ce que les soldats dans nos armées soient nourris chaque jours.
Je remercie également, le Conseiller au Commerce Samthebeast pour avoir toujours fourni les mandats demandé dans la plus grande hâte.

La Garde Ducale s'est enfin montrée lors de la cérémonie d'allégeance des feudataires du Lyonnais-Dauphiné ou les gardes assuraient la sécurité de notre Gouverneur, les débuts sont timides mais j'espère que maintenant que la machine est lancée, elle ne s'arrêtera plus.

Le Conseil de Guerre à vu son effectif changer légèrement, un nouveau Conseiller Militaire à été nommé et un autre à été révoqué...nous avons donc un peu de sang neuf qui fais du bien et donne un nouveau souffle de vie au Conseil, je ne peux qu'espérer que ce souffle devienne un ouragan.

Le Conseil du Capitaine tel que nous le connaissions n'existe plus, ou du moins ses attributions on été revues...il est désormais fermé et seul le Gouverneur, le Capitaine ou le Grand Maistre des Lances peuvent le ré-ouvrir en cas de suspicion d'une éventuelle taupe dans nos services, tout le reste restera désormais au Conseil de Guerre afin de ne pas diviser les efforts et de ne pas créer de débats en doublon totalement inutiles.

La charte des Compagnies Nobliaires est toujours en cours de modification, la parution du Codex Levan nous a retardé et des changements ont donc été fais sur les premiers changements qui avaient été initialement prévus.
J'ai moi même soulevé des idées afin de donner à nos nobles de plus grandes responsabilités en matière de défense.
J'espère que le prochain conseil parviendra à faire avancer cette affaire.

Le statut des douanes est désormais plus clair, un texte est à l'étude pour les faire paraitre dans le corpus des COLD.

Vous avez probablement du voir sur les affiches posées par le Porte Parole, le résultat d'un débat que j'ai soulevé : des affiches de propagandes.
En effet ces affiches ont été faites avec la collaboration du Gouverneur et du Porte Parole afin que le duché aide enfin ses institutions et les reconnaissent par une manoeuvre officielle, ainsi vous aurez pu voir une affiche concernant la chancellerie et qui a déjà fait ses preuves ainsi que la parution récente d'une affiche pour la prévôté, j'espère évidemment que cela aidera cette institution qui en a grand besoin.
Une affiche pour l'Ost est déjà prête et n'attend plus qu'à voir officiellement le jour, nuls doutes que ce jour est proche.

En cette fin de mandat j'ai également assuré le poste de Juge et espère avoir fais ce que l'on pouvais attendre de moi.
J'occupais cette fonction pour la première fois et le poste de Capitaine est déjà très prenant, j'avoue humblement avoir commis une erreur sur un jugement et présente de nouveau humblement mes excuses envers les principaux lésés, même si l'erreur en elle même reste, heureusement, minime.
J'ai jugé toutes les affaires que j'avais possibilité de juger et espère ne pas en avoir oublié.

En matière de justice et de diplomatie, je suis profondément outré par la conduite de la Savoie, nos "alliés", qui a jugé le Baron Ninoupitch et la reconnu coupable de trouble à l'ordre publique alors qu'il est clair dans nos lois que sa faute le rendait coupable de trahison.
Je ne peux que dénoncer ce copinnage honteux et ne peux que m'offusquer devant l'insulte d'un tel mépris de nos lois ! Tout ceci est indigne d'un allié et je tenais à la clamer sur ce bilan.

J'arrive enfin aux impôts...comme vous le savez depuis le temps que je le répète, je ne suis pas as en économie, j'estime cependant avoir fait ma part en baissant le budget de l'Ost.
J'espère que ce travail permettra de ne plus jamais voir une telle levée d'impôts contre laquelle je me suis d'abord insurgé comme beaucoup, mais force m'a été d'admettre que nous ne pouvions pas faire autrement et je le déplore.
Il est difficile pour tous d'avoir à sortir une telle somme et je vous assure qu'il n'est pas plus facile de la sortir quand vous travaillez au conseil afin d'éviter ça mais que cela se produit tout de même...

Pour terminer je remercierais donc le peuple Lyonnais-Dauphinois de m'avoir fais confiance pour ce mandat, je remercie aussi mes homologues conseillers pour l'ambiance saine que nous avons eu pendant deux mois et je ne peux conclure ce bilan sans remercier, une fois encore, les soldats du Lyonnais-Dauphiné et leur dire haut et fort que je suis fier d'eux, fier de ce qu'ils font et fier d'avoir été leur Capitaine !

Que le Très-Haut vous garde tous, Sainct Georges et Dalphiné !

Thiberian Baccard,
Capitaine et Juge du Lyonnais-Dauphiné.

Nous poursuivons avec messire Samthebeast, commissaire au commerce :
Citation :
A tous les habitants de notre duché,

Voici l’heure des bilans et je vous avouerais que celui-ci je m’en serais fort bien passé. Rien n’est plus déprimant pour moi que de voir tous les bénéfices en baisse et les impôts en hausse. J’avais escompté laisser une trésorerie à l’abri du besoin lorsque j’ai repris mon poste de commissaire il y a de cela 2 mois mais c’était sans compter sur cette poisse qui a pris l’habitude de nous tomber dessus lorsque nous nous y attendons le moins.
Je ne vous cacherais pas que je suis extrêmement déçu par les résultats de ce dernier mois en particulier. Plusieurs contrats commerciaux ont été passés avec nos amis du sud et fort heureusement pour nous ils ont été honorés et grâce à eux nous avons pu importer pierre et fer nécessaires à nos pauvres mines.
Le dernier contrat passé n’a absolument pas été à la hauteur de mes espérances, il était pourtant prometteur, mais par un malencontreux hasard et un oubli totalement étranger à notre duché, nous n’avons pas pu réaliser les opérations que j’escomptais.
Je tiens d’ailleurs à remercier ici une des marchandes les plus efficace que je connaisse et qui a toujours été disponible au dernier moment pour faire des allers et retours express afin de nous ramener ces fameux minerais, j’ai nommé Dame Guargamel, elle est actuellement en déplacement pour nous ramener encore et toujours du minerai et je l’en remercie à nouveau.
Voilà pour ce fameux bilan, si je n’avais qu’un seul mot à dire pour qualifier cette seconde partie de mandat je dirais « déprimant »
Puisse le prochain conseil avoir Aristote de son coté, moins d’impôts à demander et des écus dans ses greniers.
Fait à Embrun, le 17 août 1458
Samthebeast, Commissaire au Commerce.

Le bilan suivant est celui du prévôt, messire Kernos :
Citation :
A tous les sujets du Lyonnais-Dauphiné qui liront ces quelques lignes, salut!

A l'heure où les élections annonceront la fin officielle de ce mandat ducal, et qu'il me faudra passer la main à mon successeur à la tête de la Prévôté, vient le moment où il me faut faire le bilan de mes activités durant ces deux mois. Qu'ai-je donc fait depuis le 21 juillet 1458, date de mon premier rapport de mi-mandat en tant que Conseiller et Prévôt? Comment résumer ce qui s'est passé durant ce mois-ci, que dois-je vous dire et que dois-je vous taire afin que vous puissiez vous faire une idée brève et peut être juste de mon travail? Ai-je rempli ma part de ce contrat qui nous lie, vous, sujets dauphinois qui avez fait le choix de nos faire confiance en nous accordant vos voix, nous, élus vous représentant et vous gouvernant pour deux mois? Ai-je respecté le serment que je fis en début de ce mandat au Gouverneur? Ai-je bien honoré la confiance qu'il m'a faite en me nommant à cette charge de Prévôt des Maréchaux? Tout cela, ce n'est pas à moi d'y répondre, mais à vous de vous en faire une opinion, et à notre Gouverneur de la juger... Tout ce que je peux faire, c'est souhaiter y être parvenu.

Pour commencer, j'aimerai souligner les caprices de la Fortune. En effet, alors que le mois de juillet m'avait vu enlevé et séquestré durant quelques jours, m'obligeant à remettre mes fonctions temporairement entre les mains du Vicomte Walan, le début du mois d'août me vit victime, non pas d'une nouvelle tentative d'enlèvement, mais d'un accident de coche, alors que je me rendais à Lyon avec une amie la journée du six. Cette fois, l'incident ne fut pas son conséquence, puisque je ne repris conscience que quatre jours plus tard, avec une jambe brisée m'empêchant de mener pleinement mes responsabilités de Prévôt, le bureau des offres de la maréchaussée se trouvant à l'étage du palais ducal où il m'était impossible de me rendre vu l'état de ma jambe, et surtout me mettant dans l'incapacité d'aller en place publique, les médicastres m'ayant interdit tout déplacement superflus et prolongé. Voilà pourquoi, le Vicomte d'Ancelle et moi, dûmes nous partager les fonctions de Prévôt, lui s'occupant des embauches et moi de diriger le service et faire suivre les procédures.

Cette blessure incapacitante m'ayant fortement réduit, j'avoue avoir du mettre certaines affaires de côté pour me concentrer sur ce qui était essentiel pour le fonctionnement de la Prévôté et de la Justice, tout en essayant de rattraper mon retard aussi bien en tant que Prévôt que de Conseiller Ducal. Ainsi, j'ai du fortement réduire ma présence pour ce qui touchait à l'économie ducale, et sans doute ai-je été moins présent qu'à l'accoutumé dans les autres domaines et sans doute moins disponible qu'au début de ce mandat ducal, ma blessure ne m'autorisant que bien peu de sorties.

Après deux mois à la tête de la Prévôté, et à présent que les errements des premiers jours sont passés, quelques constats s'imposent, et vu qu'il s'agit d'un bilan, je me dois vous exposer ces opinions personnelles:
  • Au niveau de l'institution en elle-même, la Prévôté est bien formée et complète, nul besoin de modifier ou de réformer l'ordonnance la régissant, il faut juste s'occuper à la faire appliquer et la mettre en pratique.
  • Au niveau des effectifs, la Prévôté vient de connaître une petite vague d'admissions mais certaines villes restent à pourvoir pour rendre la tâche des agents en place moins rude, ce qui manque peut être, c'est d'avantage d'agents expérimentés pour encadrer certains postes locaux, mais je gage que certains agents en place ou nouvellement recrutés prendront bientôt ce chemin.
  • Au niveau des agents et de l'encadrement, je dirai, mais peut être est-ce mon long passé de soldats qui m'influence, qu'il manque parfois d'une certaine discipline et peut être d'une conception hiérarchique pas assez marquée ou respectée, sans doute serait-il bon que les agents de la prévôté se souviennent qu'ils sont, tout comme les soldats, des gens d'armes et sont donc régis par le même code de conduite. Il y aura d'ailleurs quelques cas à régler pour mon successeur, que je n'ai pas eu le temps de mener à terme.
  • Au niveau du travail fourni, j'estime que les agents remplissent correctement leur charge, que cela soit pour veiller au respect des lois, mettre en place des médiations ou signaler les infractions, bien entendu, personne n'est parfait, et il arrive à tous de faire des erreurs, mais dans l'ensemble le travail est satisfaisant.

Pour ce qui concerne le travail au Conseil en lui-même, je me contenterai de mettre l'accent sur la chose qui m'a le plus frappé lors de ce mandat, et que j'estime nécessaire d'évoquer au nom de mes convictions mais surtout pour que les Conseillers qui nous succéderont en prennent pleine conscience: la Justice Dauphinoise est trop humaine. J'ai conscience que ce que je viens d'écrire peut susciter des interrogations ou de l'incompréhension, voilà pourquoi je vais tenter de vous expliquer les raisons de ce constat:
  • La Justice Dauphinoise est trop humaine dans sa procédure, dans le sens où plusieurs de nos lois laissent trop place à l'interprétation quand à leur portée et leur application. Or, dès qu'il y a interprétation possible d'une loi, cela ouvre la porte aux sentiments, aux convictions, aux opinions, aux points du vue personnels ou même aux visions intéressées et partisanes, et ce qui en découle, et bien c'est le risque de voir une justice à deux vitesses, de voir aussi un contournement des lois mais aussi à ce que les jugements pris par la Justice ducale soient contestables et déboutées en Justice d'Appel, car ces interprétations permettent de faire naître le doute.
  • La Justice Dauphinoise est trop humaine car ses acteurs arrivent à en oublier les faits et à se laisser influencer par leurs convictions, leurs sentiments ou les pressions. Or la Justice n'est pas humaine, elle est immuable, impartiale, infaillible, droite et égalitaire, elle n'a ni odeur, ni couleur, ni appartenance quelconque. La Justice est Ordre, inébranlable et stricte. Même si ceux qui doivent la faire appliquer et respecter sont des hommes, ils ne doivent pas oublier que cette charge - rude, ingrate parfois - ce n'est pas en tant que personne, qu'humain qu'ils doivent l'exécuter, mais en tant qu'incarnation de ce principe supérieur et neutre qu'est la Justice.

Voilà pourquoi j'espère que le travail qui a été entamé sur la refonte des lois et du coutumier sera poursuivi afin de les rendre moins faillibles et sujettes à interprétation personnelle, mais surtout que les Conseillers se retrouvant à des postes judiciaires veilleront à ne garder qu'une seule conviction commune, celle que moi-même j'ai tenté d'observer durant deux mois à chaque fois qu'il m'a fallu recevoir une plainte et lancer une procédure, le respect et l'équité des lois avant toute chose.

J'espère que ce long bilan ne vous aura pas trop épuisé, et je vous remercie si vous avez pris la peine de le lire entièrement.

Kernos Rouvray, Prévôt des Maréchaux.
Bilans de fin de mandat - Page 2 Sceauk11

Puis c'est au tour de dame Ya, conseiller sans portefeuille :
Citation :
Mon bilan de fin de mandat sera bien mieux que celui de mis mandat .Je me suis occupée de la gestion des ports et fait tout mon possible pour faire ma tache au mieux .J’espère encore au prochain conseil apportait de mon aide pour les ports .
J'ai essayée de participer au mieux à tout les débats proposés et apportée de mon moi,surtout pour un premier mandat pour ma part .
Pour ce qui as était du conseil dans son globale avec toute les personnes ayant travailler pour se mandat je tient à remercier tout le monde .Le conseil était composer de personne ayant une forte écoute et surtout tous on su apporter aide sur tout sujet .
Des haut et bas dans bien dse domaines qui pour moi ont étaenit gérés malgré de nombreusse critiques comme il se doit .

Ya conseiller sans poste .

Dame Soleil ayant été en retraite durant le mois d'août, elle n'a ainsi nul bilan à présenter pour son action durant ce mois. Messires Licenscar et Thomas Zwyrowsky étant quant à eux toujours en retraite à l'heure actuelles, ils n'ont pu rendre de bilan non plus.

C'est pourquoi l'on passe à celui de votre serviteur et porte parole :
Citation :
A tout ceux qui ouïront, liront ou se feront lire,

Les fins de mandat sont toujours des périodes particulières. On fait le bilan de ce qui a été réalisé précédemment -ou de toutes manière d'autres se chargent de le faire d'une manière ou d'une autre, élections obligent-, on boucle les derniers dossiers ou, pour ceux sachant qu'ils seront dans le prochain conseil, on les reporte pour le début du nouveau mandat.

Ainsi que je l'ai énoncé précédemment dans le bilan de mi-mandat, j'ai tâché tout au long de ces deux mois de tenir mon rôle de conseiller ducal et de porte-parole et de m'investir dans chacune des discussions du Conseil Ducal. J'ai, de manière générale, tâché d'apporter mes connaissances et mon expérience dans les différents domaines où elles existent.

J'avoue sans peine, concernant la fonction de porte-parole, n'avoir pas réussi à amener autant d'activité que je le souhaitais au début de ce mandat au sein de la messagerie ducale. La période estivale, les problèmes économiques et les remplacements que j'ai dû effectuer m'ayant pris un temps et une énergie que je n'ai pas pu réinvestir dans la poursuite ou la mise en place de divers projets pour la messagerie.
J'ai néanmoins continué dans ma volonté de faire des rapports hebdomadaires et réguliers de l'activité du conseil ducal.
J'ai également, toujours de par ma fonction de porte-parole, eut plusieurs échanges aussi bien avec les maires qu'avec l'assemblée nobiliaire sur l'activité du Conseil. Ces échanges ont certes parfois été houleux, étant donné les caractères respectifs des différents interlocuteurs et les sujets sensibles qui étaient abordés, mais je crois qu'il a été peu à peu possible d'avoir des discussions sensées.

Tout comme à la fin de la première partie de ce mandat, j'ai également à la fin de cette deuxième partie remplacé messire Kernos à la charge de Prévôt. J'ai ainsi pu compléter mon expérience en ce domaine, bien que je n'ai pu approfondir certains détails de part ce statut de remplaçant.

Enfin, j'ai continué de m'intéresser aux différents sujets tels que l'allégement et la simplification du coutumier -dont j'espère qu'elle pourra se poursuivre le mandat prochain- ou les mesures économiques permettant de rétablir un budget plus équilibré pour le Duché.

Puisse le Très Haut veiller sur le Dauphiné et ses habitants,
Walan "Sans Repos", vicomte d'Ancelle et de Charpey, seigneur de Meyrieu, Porte-Parole du Lyonnais Dauphiné, Prévôt des maréchaux intérimaire.

Et enfin, pour conclure, celui du Gouverneur, messire Tenshikuroi :
Citation :
Lyonnais et Lyonnaises, Dauphinois et Dauphinoises.

Mon mandat s’achève, le temps des bilans et donc venus. Quoi que l’ont fasse, je pense que l’on part toujours avec un goût de « trop peu » sur les lèvres. L’ont s’imagine toujours ce qu’on aurait du ou ce que l’ont aurait pu faire… mais finalement, au rythme et de urgences et des problèmes inattendus, on se retrouve à devoir revoir certaines aspirations.

Ce Conseil aura eu de nombreux visages. Période estivale et problèmes personnels obligent, des remplacements à plus ou moins longs termes ont du être mis en place. Ainsi, je remercie par exemple Dame Cyanne, Bailli qui a du prendre en charge les mines pendant près des deux tiers du mandat. Je remercie aussi messire Walan qui remplacé deux fois au pied levé Messire Kernos dans sa charge de Prévot. Monseigneur Oiselier qui a reprit la procure pour le dernier quart de ce mandat ainsi que Messire Thibérian qui, en plus de sa charge de Capitaine a du assurer le poste de Juge. Bref, je crois que chacun s’est mobilisé pour que le Duché n’ai pas à pâtir des différents aléas de cette période.

Qui dit bilan, dit récapitulatif de ce qui a été entreprit. Même si l’ont peu toujours faire plus, force est de constater que ce mandat n’aura pas été improductif.

Suite à la catastrophe survenue dans les mines dès le début de ce mandat, et non sans avoir écouté les conseils promulgués en salle de doléances, il a été décidé la création d’un Conseil Financier temporaire. Comme le prévoit la Loi, trois conseillers ont été nommés. Dame Anne de Culan, Dame Adrienne de Hoegaarden et Messire Phelim Guerrero. La première ayant finalement choisi de nous quitter pour des raisons qui lui sont propres, les deux suivant on néanmoins promulgué de nombreux conseil qui ont été forts utiles en ces périodes troublées. C’est avec sincérité que je leur adresse mes remerciements. Il appartient maintenant à mon successeur de les reconduire ou non dans leurs fonctions.

Toujours dans le domaine économique, des réflexions ont été menées afin de réduire les postes de dépenses les plus importants de notre Duché. Certains frais comme, les frais de bouches ou les dépenses liées au prestige restant incompressibles (impossibilité ou forte contrainte IG), il était important de se concentrer sur ce que nous pouvions mieux maîtriser. Ainsi, après une réflexion menée par les principaux acteurs de la vie militaire par exemple, le budget prévisionnel de l’Ost s’est vu réduit de moitié, sans pour autant compromettre la sécurité, en cherchant à optimiser chaque mission. Dans un autre registre, ce sont les rachats de céréales qui ont été réduits afin de coller à la réalité de la baisse démographique et des besoins du Duché. Il ne s’agit là que d’une mesure temporaire car ce Conseil tient à souligner que les rachats devraient être entièrement revus et recalculer sur des bases liées à la spécificité de chaque ville.

Un autre chantier fut le domaine juridique. Sous l’impulsion des évènements impliquant un conseiller ducal, mais aussi sur une volonté du Porte-Parole, une relecture et une simplification du Coutumier a été entreprise. Des modifications en sont ressorties, notamment sur des articles « sensibles » comme l’immunité des conseillers ou les critères d’éligibilité à une élection. J’espère que ce travail, seulement entamé, continuera au mandat prochain.

A noter aussi la concrétisation d’un projet qui me tenait à cœur et qui a vu la création d’un poste d’Ambassadeur Judiciaire. Une fois recruté, il s’agira là d’un auxiliaire très précieux dont la fonction consistera à mener et à gérer les affaires en Coopération Judiciaire avec d’autres provinces. Un travail demandant beaucoup de temps qui n’incombera plus directement au Procureur ou à son adjointe.

Diplomatiquement maintenant, le Lyonnais-Dauphiné a tenu sa place. Réagissant et prenant position sur les grands enjeux actuels, c’est ce soucis de préserver nos intérêts qui m’ont guidé et qui m’ont conduit à mener de difficiles négociations avec notre voisin Savoyard. En effet, c’est seulement au terme de longues discussions que le Baron Ninoupitch, un savoyard ayant traversé nos terres au sein d’une armée en toute illégalité et ayant allégrement méprisé nos lois, s’est enfin vu traduit devant la justice. Malheureusement, la bataille pour faire reconnaître la méprise intolérable de l’honneur Dauphinois ne semble pas terminée. Le jugement rendu tenant plus de la mascarade que de la décision de Justice, je me suis vu contraint de dénoncer immédiatement les accords de Coopération Judiciaire entre nos deux provinces et de laisser pour mon successeur un dossier bien brûlant.

Je ne peux pas non plus tenir ce bilan sans évoquer une affaire qui m’a particulièrement touchée. L’affaire prend racine dans les impôts exceptionnellement élevés que le Conseil a voté. Je ne le nie pas, la somme demandée est probablement la plus importante de l’histoire du Duché. Pourquoi ? Parce que même si la population diminue, même si les marchés sont de plus en plus saturés, les dépenses auxquelles nous devons faire face n’ont que très peu diminuées. Voilà d’ailleurs bien le sens des pistes de réflexions explorées qui seront, je l’espère, étudiées par le prochain Conseil.

Mais qu’a donc provoqué cette levée. Une remise en cause d’une décision légalement adoptée par le Conseil de la part de la bourgmestre de Vienne, Dame Anne de Culan. La jeune femme ayant arbitrairement décidée que la somme demandée était trop importante a déclaré ouvertement qu’elle ne solderait pas le montant requit par le Conseil. Cette décision, en plus d’être un défi à l’autorité Ducale revêt un caractère purement illégal car le refus d’un maire à se soumettre à une sollicitation directe du Conseil porte un nom, celui d’Incurie, et est passible, selon notre Coutumier, d’une mise en accusation pour Haute-Trahison.

Devant cette menace pesant sur la bourgmestre, je salue néanmoins l’attitude de certains viennois qui ont choisi de régler une partie de la dette afin de tenter d’empêcher la tenue d’un procès. Il s’agit là d’une attitude responsable mais aussi d’un acte de solidarité avec Dame Anne, visant à préserver d’ennuis judiciaires l’une des personnes la plus économiquement compétente de ce Duché. Toutefois, les compétences ne placent personne au dessus des Lois. Si la chose devait être confirmée, si l’attitude restait inchangée, si le défi lancé et le refus de se conformer à un vote légal du Conseil devait être maintenu, alors j’ose espérer que ce procès aura bien lieu. Laisser impuni un acte de rébellion créerait un dangereux, très dangereux précédent.

Pourquoi ne pas lancer moi-même ce procès ? Croyez bien que je le regrette… Mais toujours à cause du caractère particulièrement élevé de ces impôts, le Conseil a décidé d’octroyer la possibilité aux mairies de verser les fonds en trois prélèvements au lieu des deux habituels. Ce qui signifie que le dernier prélèvement reste à la charge du Conseil suivant. Nous ne pourrons donc constater d’éventuelles Incuries avant cela. Oui, incuries au pluriels car il n’y a pas que Vienne dont la dette court encore. Et évidemment, tout bourgmestre serait inquiété de la même façon en cas de refus de solder sa dette. C’est donc à regret que je dois me résoudre à quitter mes fonctions en laissant ce dossier encore ouvert.

Je finirai néanmoins sur une note positive. Je dois dire que j’ai largement apprécié la solidarité dont ce Conseil a fait preuve en son sein. Largement chahuté, particulièrement en début de mandat, le Porte-Parole, le Conseiller au Commerce et moi-même avons toujours parlé d’une seule voix dans les différents lieux où le contexte économique nous a conduits à nous exprimer. Ceux qui n’ont pas pris publiquement la parole ont toujours, eux aussi, fait bloc sans jamais jeter la pierre et s’acharner inutilement sur l’un ou l’autre des membres de ce Conseil. Le travail et le souci de bien faire ont toujours primé, puisse Aristote accorder les mêmes faveurs à nos successeurs.

Le Très-Haut vous garde et protège le Lyonnais-Dauphiné.

Bilans de fin de mandat - Page 2 Signaturecj
Gouverneur du Lyonnais-Dauphiné

Bilans de fin de mandat - Page 2 Sceauurbs15sb

Qu'on se le dise !
Fait au Castel de Pierre-Scize le vingt et unième de juillet mil quatre cent cinquante et huit.
Bilans de fin de mandat - Page 2 Sceauurbs23lb
Revenir en haut Aller en bas
Hardryan

Hardryan


Nombre de messages : 5932
Localisation IG : Montélimar
Date d'inscription : 20/04/2007

Bilans de fin de mandat - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bilans de fin de mandat   Bilans de fin de mandat - Page 2 Icon_minitimeDim 22 Aoû 2010 - 17:24

J'ai une question à poser au Capitaine par rapport à son bilan de fin de mandat.

Thiberian a écrit:
Le Conseil de Guerre à vu son effectif changer légèrement, un nouveau Conseiller Militaire à été nommé et un autre à été révoqué...

De quel Conseiller militaire qui a été révoqué parlez-vous ici?
Revenir en haut Aller en bas
Thiberian
Conseiller Militaire
Thiberian


Nombre de messages : 11049
Localisation IG : Briançon
Date d'inscription : 09/06/2009

Bilans de fin de mandat - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bilans de fin de mandat   Bilans de fin de mandat - Page 2 Icon_minitimeDim 22 Aoû 2010 - 20:39

Thierrylafrance, j'en est eu marre de voir un siège réservé mais pourtant constamment inoccupé...je lui ait laissé une chance, il le l'a pas saisie donc tant pis...pourquoi ça ?

MacCornell a, quand à lui, été nommé mais uniquement à l'essai pour l'instant...il peux donc être révoqué s'il est inactif, il est prévenu.
Revenir en haut Aller en bas
Hardryan

Hardryan


Nombre de messages : 5932
Localisation IG : Montélimar
Date d'inscription : 20/04/2007

Bilans de fin de mandat - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bilans de fin de mandat   Bilans de fin de mandat - Page 2 Icon_minitimeDim 22 Aoû 2010 - 22:13

Pour savoir, car il n'y a eu aucune annonce de faite à ce sujet que je me souvienne. Mais peut-être y en a-t-il eu une interne à l'Ost. Pour Maccornell j'avais appris entre les branches, mais pour Thierry je l'ignorais. L'activité est-elle le seul critère de révocation possible pour vous en dehors du non-respect de la Charte des gens d'armes?
Revenir en haut Aller en bas
Thiberian
Conseiller Militaire
Thiberian


Nombre de messages : 11049
Localisation IG : Briançon
Date d'inscription : 09/06/2009

Bilans de fin de mandat - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bilans de fin de mandat   Bilans de fin de mandat - Page 2 Icon_minitimeDim 22 Aoû 2010 - 22:41

Ben la compétence aussi mais l'incompétence ne découle t-elle pas naturellement de l'inactivité ?
Revenir en haut Aller en bas
Terwagne

Terwagne


Nombre de messages : 5108
Localisation IG : Vienne
Date d'inscription : 02/06/2009

Bilans de fin de mandat - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bilans de fin de mandat   Bilans de fin de mandat - Page 2 Icon_minitimeLun 23 Aoû 2010 - 11:41

Pas toujours, si? Je veux dire, moi je connais des gens incompétentes et très actifs pourtant. Razz
Revenir en haut Aller en bas
Thiberian
Conseiller Militaire
Thiberian


Nombre de messages : 11049
Localisation IG : Briançon
Date d'inscription : 09/06/2009

Bilans de fin de mandat - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bilans de fin de mandat   Bilans de fin de mandat - Page 2 Icon_minitimeLun 23 Aoû 2010 - 15:11

Thiberian a écrit:
Ben la compétence aussi mais l'incompétence ne découle t-elle pas naturellement de l'inactivité ?

Aaaaah mais j'ai jamais dit que la phrase marchais à l'inversion Laughing

Mais je n'avais pas d'autres Conseiller incompétent sous la main, j'ai eu deux absents seulement et ils ont prévenu qu'ils allaient chez les moines.
Ensuite il restait Kernos et Walan qui étaient au conseil, MacCornell qui venait d'être nommé et Gero, qui, malgré ses détracteurs et ses défauts fais de l'excellent boulot en terme de renseignements et aide grandement les douanes.

Donc voila je ne vois pas vraiment qui virer légitimement une fois que j'ai cela en tête...bon évidemment ils n'ont pas toujours fais ce que je demandais, comme se rendre en garnison et participer à leur vie...


Regarde Kernos et Walan avec un grand sourire et continue...

...mais pour ça je ne perd pas espoir et il ne s'agit pas non plus de leur travail principal, si j'ai besoin de conseils, ils me conseillent. Si je n'en est pas besoin ba...ils ne le font pas, ou quand même s'ils jugent que c'est une connerie, c'est ce qu'on est en droit d'attendre d'eux non ?
Revenir en haut Aller en bas
tenshikuroi

tenshikuroi


Nombre de messages : 3453
Age : 40
Localisation IG : Vienne
Date d'inscription : 09/03/2009

Bilans de fin de mandat - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bilans de fin de mandat   Bilans de fin de mandat - Page 2 Icon_minitimeLun 23 Aoû 2010 - 15:14

En même temps, c'était pas un concours pour en virer un maximum hein Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Bilans de fin de mandat - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bilans de fin de mandat   Bilans de fin de mandat - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Bilans de fin de mandat
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Bilans de fin de mandat
» Bilans fin de mandat
» Bilans de mi-mandat
» Bilans de fin de mandat
» Bilans de mandat.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Rôle Play du Château de Lyon :: 8 - Château de Pierre-Scize - Conseil Ducal :: Archives du Conseil Ducal (vrac) :: Lignes politiques - Bilans-
Sauter vers: