Forum Rôle Play du Château de Lyon
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-56%
Le deal à ne pas rater :
Casque PC Sennheiser EPOS – GSP 300 BLUE
34.99 € 79.99 €
Voir le deal

 

 Traité de CJ avec le Languedoc

Aller en bas 
+7
Leovigilde
_geoffroy_
asarine
Héloïse
penelope
Sagaben
tenshikuroi
11 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2

Traité de CJ avec le Languedoc
Pour
Traité de CJ avec le Languedoc - Page 2 Vote_lcap90%Traité de CJ avec le Languedoc - Page 2 Vote_rcap
 90% [ 9 ]
Contre
Traité de CJ avec le Languedoc - Page 2 Vote_lcap10%Traité de CJ avec le Languedoc - Page 2 Vote_rcap
 10% [ 1 ]
M'en fiche
Traité de CJ avec le Languedoc - Page 2 Vote_lcap0%Traité de CJ avec le Languedoc - Page 2 Vote_rcap
 0% [ 0 ]
Total des votes : 10
 
Sondage clos

AuteurMessage
Sagaben

Sagaben


Nombre de messages : 6454
Localisation IG : Dié
Date d'inscription : 02/08/2007

Traité de CJ avec le Languedoc - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Traité de CJ avec le Languedoc   Traité de CJ avec le Languedoc - Page 2 Icon_minitimeMer 16 Mar 2011 - 20:38

penelope a écrit:
Citation :


    Traité bilatéral de coopération judiciaire entre le Comté du Languedoc et le Duché du Lyonnais-Dauphiné.


Ce traité annule et remplace le précédent accord, ratifié au Château de Lyon le 10 avril de l'an de grâce 1454.

Art. 0 - Du préambule
Les parties contractantes, dépositaires de la Justice, conscientes de la nécessité et de leur devoir d'assurer à leurs sujets la sécurité à laquelle ceux-ci sont en droit d'aspirer en tant que sujets loyaux, déclarent vouloir régir leurs relations en matière judiciaire de manière réciproque, suivant les termes énoncés ci-après/ci-dessous.

Art. 1 - De quelques définitions
Le suspect est toute personne soupçonnée d'avoir commis une infraction dans l'une des provinces signataires.
La province plaignante est la province dans laquelle le suspect est soupçonné avoir commis l'infraction.
La province détentrice est la province où se trouve le suspect.

Art. 2 - De la compétence de la cour de justice de la province plaignante
Afin d'éviter toute confusion entre les différentes législations applicables, les parties contractantes s'accordent sur le fait que toute infraction doit être jugée par la cour de la province plaignante.
Par dérogation aux limites territoriales des cour de justice, les parties contractantes acceptent de lancer des procès et rendre des verdicts pour des faits non établis sur leur territoire, en les reconnaissant valides au regard du droit local.

Art. 3 - De la tenue du procès
Le procureur de la province plaignante dresse un acte de mise en accusation; le procureur de la province détentrice lance le procès à partir de cet acte.
Deux témoins peuvent être cités par le procureur de la province plaignante et par l'accusé, tous les témoignages doivent être communiqués par courrier par le procureur de la province détentrice à la province plaignante (juge et procureur).
Le réquisitoire est établi par le procureur de la province plaignante et ensuite transmis à son homologue de la province détentrice.
Le verdict est rendu par le juge de la province plaignante et ensuite transmis à son homologue de la province détentrice.

Art. 4 - De la reconnaissance du verdict
Les parties contractantes reconnaissent le jugement rendu par la cour de la province plaignante comme étant parfaitement valide et incontestable par le suspect dans la province détentrice.
Afin d'assurer l'efficacité de la sanction éventuellement prononcée, la cour de la province détentrice est tenue d'appliquer la décision rendue par la cour de la province plaignante.

Art. 5 - De l'engagement des parties
Le retrait du traité peut se faire à tout moment, par simple notification officielle.

Art. 6 - Des litiges
Les litiges éventuellement nés de l'application du présent traité sont de la compétence de la Cour d'Appel. Il est expressément convenu que le dossier sera défendu par les magistrats de la province plaignante.

Pour le Lyonnais-Dauphiné, faict au Domaine de Mercurol le douzieme jour de Mars de l' an Mil quatre-cent cinquante-neuf.

Sa Grasce Pénélope de Montbazon-Navailles, Duchesse du Lyonnais-Dauphiné

Traité de CJ avec le Languedoc - Page 2 Sceauld3
    Témoin

Bastien d'Amilly, Chancelier du Lyonnais-Dauphiné.
Traité de CJ avec le Languedoc - Page 2 Laragn13
Tenshikuroi Deschenaux, Vice-Chancelier du Lyonnais-Dauphiné.
Ewen Devirieux, Ambassadeur du Lyonnais-Dauphiné en Languedoc.



Pour le Languedoc, faict au Château de Montpellier, le Douzième jour de Mars de l'an Mil quatre cent cinquante neuf.
Domenc de Blauzac, Dict Debba Ier, Comte du Languedoc.
Traité de CJ avec le Languedoc - Page 2 Sceaulanguedocvert


    Témoin

Fred d' asTerre de Noùmerchat dicte "Frederique85", Grand Chambellan du Languedoc

Traité de CJ avec le Languedoc - Page 2 Scelvertfred
Revenir en haut Aller en bas
penelope

penelope


Nombre de messages : 7816
Age : 40
Localisation IG : Avec Lui, où qu'il soit !
Date d'inscription : 29/08/2007

Traité de CJ avec le Languedoc - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Traité de CJ avec le Languedoc   Traité de CJ avec le Languedoc - Page 2 Icon_minitimeJeu 17 Mar 2011 - 2:00

Merci, je clos le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
 
Traité de CJ avec le Languedoc
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» un traité avec le Languedoc
» Traité d'Ambassade avec le Languedoc
» D'un traité de CJ avec la Provence
» le traité avec l'Alençon
» Un traité de CJ avec l'armagnac et les Comminges

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Rôle Play du Château de Lyon :: 8 - Château de Pierre-Scize - Conseil Ducal :: Office des Affaires Etrangères :: Office diplomatique-
Sauter vers: