Forum Rôle Play du Château de Lyon
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-14%
Le deal à ne pas rater :
Console Sony PS5 Slim Edition Standard Blanc et Noir
474.99 € 549.99 €
Voir le deal

 

 Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique

Aller en bas 
+7
somica
samthebeast
Arwel
Larentina
Binette56
Rotule
Thiberian
11 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Pour ou contre l'envoi d'un ultimatum ?
Pour
Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique - Page 4 Vote_lcap100%Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique - Page 4 Vote_rcap
 100% [ 11 ]
Contre
Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique - Page 4 Vote_lcap0%Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique - Page 4 Vote_rcap
 0% [ 0 ]
Sans avis
Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique - Page 4 Vote_lcap0%Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique - Page 4 Vote_rcap
 0% [ 0 ]
Total des votes : 11
 
Sondage clos

AuteurMessage
Nathiavel

avatar


Nombre de messages : 4876
Age : 40
Localisation IG : briancon
Date d'inscription : 01/10/2009

Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique   Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique - Page 4 Icon_minitimeMer 6 Juil 2011 - 20:23

Je m'étais permis Mr.Red

Citation :
Expéditeur : Arthurcano
Date d'envoi : 06/07/2011 - 20:15:17
Titre : Re: Re: Re: Re: Entente portuaire - Liste des chef

Bonser,

malheureusement le Languedoc ne peut actuellement construire de tels navires, nous sommes actuellement en phase 1 de construction de notre arsenal et le temps qui reste pour arriver à nos fins est encore long.

Arthurcano,
CAM
et responsable des ports
Revenir en haut Aller en bas
Thiberian
Conseiller Militaire
Thiberian


Nombre de messages : 11049
Localisation IG : Briançon
Date d'inscription : 09/06/2009

Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique   Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique - Page 4 Icon_minitimeMer 6 Juil 2011 - 23:08

Le mieux serait de faire construire une nave de combat en Italie en fait...c'est le meilleur vaisseau en rapport qualité/prix, très costaud et rapide, manœuvrable aussi bien sur fleuve que sur mer.
Revenir en haut Aller en bas
Svetlna

Svetlna


Nombre de messages : 15427
Age : 32
Localisation IG : Au Paradis, pardi !
Date d'inscription : 09/07/2010

Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique   Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique - Page 4 Icon_minitimeMer 6 Juil 2011 - 23:13

Euhm par rapport à la réponse...après vérification si je puis me permettre, Votre Grâce, leur réponse n'a pas été faîtes la veille de la déclaration, il semblerait que :

Citation :
déclaration : Faict au Castel de Lyon, le huitième jour de juin de l'an mil quatre cent cinquante et neuf.

Citation :
Leur réponse: "Le 9 juin 1459, pour le conseil des Bourgeois de Genève, l'avoyère de Genève", donc écrite le 9, mais reçu le 10 Juin.

Revenir en haut Aller en bas
Svetlna

Svetlna


Nombre de messages : 15427
Age : 32
Localisation IG : Au Paradis, pardi !
Date d'inscription : 09/07/2010

Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique   Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique - Page 4 Icon_minitimeMer 6 Juil 2011 - 23:17

Pardon ...j'ai mal lu Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed

se frotte les yeux Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Nathiavel

avatar


Nombre de messages : 4876
Age : 40
Localisation IG : briancon
Date d'inscription : 01/10/2009

Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique   Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique - Page 4 Icon_minitimeJeu 7 Juil 2011 - 1:30

Je peux voir ca thib. J'avais dejà demandé des infos a Pisa. Je les recontacte a titre informatif biensur.
Revenir en haut Aller en bas
Thiberian
Conseiller Militaire
Thiberian


Nombre de messages : 11049
Localisation IG : Briançon
Date d'inscription : 09/06/2009

Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique   Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique - Page 4 Icon_minitimeJeu 7 Juil 2011 - 2:04

Merci, j'avais déjà prévu de leur commander une nave de combat qu'on doit me financer et que je comptais mettre au service du LD donc si tu te renseignes ma foy...tant mieux !
Revenir en haut Aller en bas
Arwel

Arwel


Nombre de messages : 27652
Localisation IG : Dié
Date d'inscription : 22/11/2008

Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique   Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique - Page 4 Icon_minitimeJeu 7 Juil 2011 - 4:48


Citation :
A Camille d'Anclair Mariemont, Vice Grande Ambassadrice de France,

Sachant que les tensions entre le Lyonnais-Dauphiné et Genève ont débuté il y a presque un mois et que l'ultimatum lancé à Genève s'achevait dans la nuit du dimanche 3 juillet 1459 au lundi 4 juillet 1459, je suis fort aise que votre attention se porte sur les dites tensions et encore plus fort aise de constater que ce qui semble le plus vous inquiéter sont les possibles répercussions que ces tensions pourraient avoir sur la signature de la trève entre l'Eglise Aristotélicienne et Genève et non la violation de souveraineté dont ma province a été la victime, bafouant au passage le devoir de protection qu'a la Couronne envers une de ses Provinces vassales.

Ne négociant ni au nom de l'Eglise Aristotélicienne, ni au nom du Royaume de France, mais bien au nom du Lyonnais-Dauphiné qui s'est vu le théâtre d'une attaque navale perpétrée par un ressortissant genevois, nous entendons bien régler cette affaire selon nos propres conditions. Nous avons déjà fait l'effort de recevoir un ambassadeur genevois sur nos terres et nous l'avons écouté jusqu'au bout, malgré la mauvaise foi, les accusations infondées et mensongères ainsi que les menaces à peine voilées qu'il a tenus. Nous refusons donc toute tentative de médiation qui n'aurait pour but que de bafouer un peu plus notre souveraineté.

En effet, Genève se réclame d'un acte de guerre sur un tiers territoire pour justifier ses actes, Genève affirme avoir répondu à la déclaration de l'ancien Duc lyonnais-dauphinois, Raithuge Authieux, dans une déclaration datée de la VEILLE de la dite déclaration, Genève croit savoir mieux que nous si nous étions neutres ou non dans le conflit qui l'opposait aux Croisés, Genève nous accuse de complicité dans la tentative d'attentat qu'aurait eue Son Éminence MrGroar Von Valendras à l'encontre de leur ville, ainsi que d'avoir fourni en armes et vivres le bateau qui était ancré dans le port lyonnais et y a été coulé. Et face à toutes ces affirmations mensongères, nous devrions encore accepter une médiation et supporter d'entendre à nouveau notre parole mise en doute et notre souveraineté foulée ? Tant que je serai Duchesse du Lyonnais-Dauphiné, il sera hors de question que je laisse quiconque se croire en terre conquise sur les eaux, comme sur le sol de ma Province, comme il sera hors de question que je laisse salir l'honneur du Lyonnais-Dauphiné et d'un de ses anciens souverains.

Fait au Castel de Pierre-Scize, le sixième jour du mois de juillet 1459

Arwel Chanvigny, dicte la Bienveillante, Duchesse du Lyonnais-Dauphiné.

Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique - Page 4 Sceauld1

Scellé et envoyé.
Revenir en haut Aller en bas
Arwel

Arwel


Nombre de messages : 27652
Localisation IG : Dié
Date d'inscription : 22/11/2008

Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique   Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique - Page 4 Icon_minitimeJeu 7 Juil 2011 - 6:44

Ah au fait, Svetlna, cela arrive à tout le monde de se tromper... :)

Bon, proposition de réponse à Genève maintenant... et celle-ci, je la mettrai au vote... Il faudra ensuite faire une annonce ducale donc, reprenant la déclaration contre Genève et les ressortissants helvètes... Mais j'ai vérifié un truc... il y a quelque chose qui me chiffonne... il sert à quoi leur Conseil et le "Comte" ou "Duc" ou je ne sais quoi d'autre qui est élu ? Nan, parce que moi, un maire qui s'amuse à faire ce que fait l'avoyère de Genève, je le fais pendre par les pieds dans le port de Lyon et j'attends tranquillement que la corde casse et qu'il aille nourir les poissons...

Tenshi, tu connaîtrais quelqu'un qui pourrait me donner un cours accéléré de politique helvète, s'il te plaît ?


Citation :
A Tatoumi, Avoyère des Genevois,

Concernant vos regrets, sachez que pour ma part, je n'ai pas vu la visite de votre "ambassadeur" comme une ébauche de dialogue mais bien comme une tentative de menace et de chantage envers le Lyonnais-Dauphiné. Peu me chaut de savoir qui était le propriétaire du bateau qui a été coulé dans le port de Lyon, peu me chat de savoir si vous considérez cela comme un acte de guerre ou comme le dernier amusement à la mode. Ce qui m'importe, c'est qu'un de vos ressortissant s'est introduit dans un port lyonnais-dauphinois et y a pratiqué acte de piraterie, selon la Coutume en vigueur sur nos terres. Je me moque donc de connaître le point de vue de vos juristes à ce sujet, étant donné que pour un acte perpétré sur NOS terres, ce sont NOS lois qui s'appliquent. La prochaine fois qu'une telle situation se présentera, si vous désirez que ce soient vos lois qui s'appliquent, alors restez dans les limites de vos frontières pour commettre vos forfaits.

Concernant maintenant ma Chancellerie et en l'occurrence, dans le cas présent, mon Chancelier, je puis vous rassurer, ni l'un ni l'autre sont défaillants ou incompétents. Au vu de l'attitude dénigrante, menaçante de votre envoyé et de sa piètre tentative de chantage, j'ai soutenu sa décision de mettre fin à un entretien qui tournait plus à la farce grotesque qu'à la négociation.

Ceci ayant été rétabli, je vais maintenant répondre à ce que votre envoyé nous a dit, ainsi qu'à vos "propositions" :

- Je commencerai par cette histoire de lettre de votre ancienne Avoyère Notwen qui répondrait à la déclaration faite par notre ancien Duc Raithuge, après l'attaque du bateau dans notre port : cette lettre était datée du neuf juin de l'an 1459 et est parvenue à notre Duc dans la matinée du dix juin, alors même que sa déclaration n'avait pas encore quitté le Castel de Pierre-Scize... Vous comprendrez donc notre effarement, quand vous venez nous affirmer que nous devions considérer que ce courrier arrivé AVANT la parution de cette déclaration en soit la réponse. J'aimerais vraiment que vous m'expliquiez comment vous pouvez soutenir qu'un courrier antécédent à une déclaration puisse en être la réponse. En Lyonnais-Dauphiné, on nomme tel acte mensonge, mais je suis certaine que votre cohorte de juristes trouverait un terme bien plus technique pour renommer cela.

- Je poursuis avec la mise en cause de la neutralité du Lyonnais-Dauphiné dans le conflit qui vous a opposé aux armées croisées et votre reproche que cette neutralité n'ait pas été proclamée. Sachez tout d'abord qu'il n'est pas de tradition en Lyonnais-Dauphiné de perdre son temps à rédiger des déclarations de neutralité par rapport aux divers conflits. Nous préférons les actes aux paroles et le fait qu'aucune armée battant pavillon lyonnais-dauphinois n'ait mis le pied en Confédération Helvétique pour prendre parti pour l'un ou l'autre des belligérants était pour nous une preuve suffisante. Je me permets même de vous signaler qu'un dénommé Wahl, résidant désormais à Grandson, Seigneur de Bardonnêche, vassal du Lyonnais-Dauphiné, a pris part aux combats dans vos rangs, contre les armées croisées et que le Duc du Lyonnais-Dauphiné ne lui a jamais demandé de rentrer sur ses terres et ne l'a ni même menacé de le destituer de son fief si il persistait à conserver cette position. A ce compte, l'Eglise Aristotélicienne pourrait également mettre en cause notre neutralité mais cette fois en votre faveur... Comme quoi, avec une démonstration par l'absurde, on peut faire dire ce que l'on veut à des faits pris séparément les uns des autres.

- J'en arrive maintenant à vos risibles tentatives de nous faire admettre quelque complicité avec les actes perpétrés ou avortés sur votre territoire. Lorsqu'on avance des accusations telles que celles que votre envoyé nous a crachées au visage, c'est-à-dire que notre ancien Duc et notre ancien CAC auraient soutenu les actions des Croisés contre Genève en leur fournissant armes et vivres, encore faut-il les prouver. Or, je suis certaine que vous ne pouvez posséder l'ombre d'une preuve à ce sujet, puisqu'étant Bailli au Conseil Ducal Lyonnais-Dauphinois de l'époque, je puis affirmer qu'aucune arme, ni aucun ravitaillement a été fourni par le Lyonnais-Dauphiné lors de l'amarrage du bateau coulé dans le port de Lyon. Par contre, de notre côté, nous avons la preuve des exactions d'un de vos ressortissants, nommé Cendres, sur notre territoire.

- Je finirai avec votre exigence de vous remettre notre ancien Duc, il est bien évident qu'elle ne peut être recevable. Vos allégations étant improuvables et totalement infondées, nous ne saurions y accorder une issue favorable.

En conséquence, je vous annonce que tant que le capitaine de l'Ambuleuse ?, le dénommé Cendres, n'aura pas été jugé devant nos tribunaux, selon nos lois, pour les actes perpétrés sur nos terres, Genève sera déclarée ennemie du Lyonnais-Dauphiné et que tout ressortissant helvète sera déclaré personna non grata en Lyonnais-Dauphiné. Si le dénommé Cendres venait à se risquer désormais en Lyonnais-Dauphiné, pour une autre raison que se soumettre à notre justice, ce serait à ses risques et périls.

Fait à Pierre-Scize, le septième jour du mois de juillet 1459

Arwel Chanvigny, dicte la Bienveillante, Duchesse du Lyonnais-Dauphiné.

Voilà, j'ai peut-être oublié des choses... J'y suis peut-être allée un peu fort aussi... mais la mauvaise foi, ça me hérisse la pilosité... Embarassed

Il reste la déclaration en ce sens à rédiger... Tenshi... Si tu pouvais faire un truc un peu plus diplomate... Là je suis trop fatiguée pour faire dans la diplomatie pour ma part... Si le Porte-Parole pouvait faire une annonce ducale reprenant ce que je dis dans le dernier paragraphe... A moins que ça fasse double emploi... scratch

Il me reste la missive pour messire Wahl afin de savoir ce qu'il choisit...

Je n'ai rien oublié ? ? ?
I don't want that I don't want that I don't want that
Revenir en haut Aller en bas
tenshikuroi

tenshikuroi


Nombre de messages : 3453
Age : 42
Localisation IG : Vienne
Date d'inscription : 09/03/2009

Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique   Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique - Page 4 Icon_minitimeJeu 7 Juil 2011 - 9:48

Pour le petit cours de politique helvète... Il ne faut pas voir les Avoyers comme l'équivalent de nos maires. Le Confédération Helvétique (l'équivalent territoriale d'un Duché) est un regroupement de Cantons (l'équivalent de nos villes). Chaque Canton est autonome dans ses lois, dans sa politique, dans son organisation interne. A sa tête, un Avoyer. Plus un chef d'état qu'un maire. Le Canton de Genève est donc une République autonome au sein d'une Confédération Helvète qui n'a finalement que peu de pouvoir et d'influence sur les politiques intérieure de chaque canton. Ils passent d'ailleurs beaucoup de temps à se chamailler entre cantons. Et pour corser le tout, en CH ça parle français, italien et allemand. Chaque texte doit être rédigé dans les trois langues.

Ensuite, passons au texte de réponse. J'y apporte simplement quelques remarques ou correction mais dans l'ensemble, c'est plutôt pas mal. Et encore une fois, l’intérêt que ce soit Arwel et non moi qui rédige, permet une liberté de ton plus importante.

Je mets quelques remarques :


Citation :
Concernant vos regrets, sachez que pour ma part, je n'ai pas vu la visite de votre "ambassadeur" comme une ébauche de dialogue mais bien comme une tentative de menace et de chantage envers le Lyonnais-Dauphiné.

Bon je commencerais quand même plus gentiment, en insistant sur le fait que nous avons donné sa chance au dialogue et que nous sommes restés ouverts. Ce nous servira pour la suite.

Concernant vos regrets, sachez que nous en avons tout autant. En effet, malgré la rupture effective de nos relations diplomatiques, c’est avec sincérité que nous avons accueillit votre émissaire dans un salon privé de la Chancellerie. La volonté de dialogue que semblait à l’époque montrer le République de Genève, partagé par le Lyonnais-Dauphiné a donc été salué comme il se doit.

Sinon, je généralise certains passages comme le dernier paragraphe. Après tout, si ce n’est pas Cendres mais un responsable qui est mis en cause, ça nous va aussi. Du coup, la menace sur Cendres uniquement n’a pas lieu d’être mais s’étend aux ressortissants genevois. Je dis bien genevois et non helvète, car en vertu de ce que j’ai expliqué sur la politique en CH, notre problème est bien avec les genevois et non les helvètes en général.

Voici ce que ça donne avec quelque suggestions de corrections :



Citation :
A Tatoumi, Avoyère des Genevois,

Concernant vos regrets, sachez que nous en avons tout autant. En effet, malgrè la rupture effective de nos relations diplomatiques, c’est avec sincèrité que nous avons accueillit votre émissaire dans un salon privé de la Chancellerie. La volonté de dialogue que semblait à l’époque montrer le République de Genève, partagé par le Lyonnais-Dauphiné a donc été salué comme il se doit.

Toutefois, peu me chaut de savoir qui était le propriétaire du bateau qui a été coulé dans le port de Lyon, peu me chat de savoir si vous considérez cela comme un acte de guerre ou comme le dernier amusement à la mode. Ce qui m'importe, c'est qu'un de vos ressortissants s'est introduit dans un port lyonnais-dauphinois et y a pratiqué acte de piraterie, selon la Coutume en vigueur sur nos terres. Je me moque donc de connaître le point de vue de vos juristes à ce sujet, étant donné que pour un acte perpétré sur NOS terres, ce sont NOS lois qui s'appliquent. La prochaine fois qu'une telle situation se présentera, si vous désirez que ce soient vos lois qui s'appliquent, alors restez dans les limites de vos frontières pour commettre vos forfaits.

Concernant maintenant ma Chancellerie et en l'occurrence, dans le cas présent, mon Chancelier, je puis vous rassurer, ni l'un ni l'autre sont défaillants ou incompétents. Au vu de l'attitude dénigrante, menaçante de votre envoyé et de sa piètre tentative de chantage, j'ai soutenu sa décision de mettre fin à un entretien qui tournait plus à la farce grotesque qu'à la négociation.

Ceci ayant été rétabli, je vais maintenant répondre à ce que votre envoyé nous a dit, ainsi qu'à vos "propositions" :

- Je commencerai par cette histoire de lettre de votre ancienne Avoyère Notwen qui répondrait à la déclaration faite par notre ancien Duc Raithuge, après l'attaque du bateau dans notre port : cette lettre était datée du neuf juin de l'an 1459 et est parvenue à notre Duc dans la matinée du dix juin, alors même que sa déclaration n'avait pas encore quitté le Castel de Pierre-Scize... Vous comprendrez donc notre effarement, quand vous venez nous affirmer que nous devions considérer que ce courrier arrivé AVANT la parution de cette déclaration en soit la réponse. J'aimerais vraiment que vous m'expliquiez comment vous pouvez soutenir qu'un courrier antécédent à une déclaration puisse en être la réponse. En Lyonnais-Dauphiné, on nomme tel acte mensonge, mais je suis certaine que votre cohorte de juristes trouverait un terme bien plus technique pour renommer cela.

- Je poursuis avec la mise en cause de la neutralité du Lyonnais-Dauphiné dans le conflit qui vous a opposé aux armées croisées et votre reproche que cette neutralité n'ait pas été proclamée. Sachez tout d'abord qu'il n'est pas de tradition en Lyonnais-Dauphiné de perdre son temps à rédiger des déclarations de neutralité par rapport aux divers conflits. Nous préférons les actes aux paroles et le fait qu'aucune armée battant pavillon lyonnais-dauphinois n'ait mis le pied en Confédération Helvétique pour prendre parti pour l'un ou l'autre des belligérants, ni qu’aucune déclaration n’ai jamais été prononcé en faveur ou en défaveur de la Croisade, était pour nous une preuve suffisante. Je me permets même de vous signaler qu'un dénommé Wahl, résidant désormais à Grandson, Seigneur de Bardonnêche, vassal du Lyonnais-Dauphiné, a pris part aux combats dans vos rangs, contre les armées croisées et que le Duc du Lyonnais-Dauphiné ne lui a jamais demandé de rentrer sur ses terres et ne l'a ni même menacé de le destituer de son fief si il persistait à conserver cette position. Pire, dans notre déclaration sur le procès de Son Eminence MrGroar, nous reconnaissons le droit du peuple genevois à défendre ses terres. A ce compte, l'Eglise Aristotélicienne pourrait également mettre en cause notre neutralité mais cette fois en votre faveur... Comme quoi, avec une démonstration par l'absurde, on peut faire dire ce que l'on veut à des faits pris séparément les uns des autres.

- J'en arrive maintenant à vos risibles tentatives de nous faire admettre quelque complicité avec les actes perpétrés ou avortés sur votre territoire. Lorsqu'on avance des accusations telles que celles que votre envoyé nous a crachées au visage, c'est-à-dire que notre ancien Duc et notre ancien CAC auraient soutenu les actions des Croisés contre Genève en leur fournissant armes et vivres, encore faut-il les prouver. Or, je suis certaine que vous ne pouvez posséder l'ombre d'une preuve à ce sujet, puisqu'étant Bailli au Conseil Ducal Lyonnais-Dauphinois de l'époque, je puis affirmer qu'aucune arme, ni aucun ravitaillement a été fourni par le Lyonnais-Dauphiné lors de l'amarrage du bateau coulé dans le port de Lyon. Par contre, de notre côté, nous avons la preuve des exactions d'un de vos ressortissants, nommé Cendres, sur notre territoire.

- Je finirai avec votre exigence de vous remettre notre ancien Duc, il est bien évident qu'elle ne peut être recevable. Vos allégations étant improuvables et totalement infondées, nous ne saurions y accorder une issue favorable.

En conséquence, je vous annonce que tant que le capitaine de l'Ambuleuse, le dénommé Cendres, ou tout autre responsable désigné par vos soins qui aurait donné l’ordre de s’en prendre à un port souverain de notre Duché, n'aura pas été jugé devant nos tribunaux, selon nos lois, pour les actes perpétrés sur nos terres, Genève sera déclarée ennemie du Lyonnais-Dauphiné, tout ressortissant genevois sera déclaré personna non grata en Lyonnais-Dauphiné et s’exposera aux mesure approprié en cas de défiance de cette proclamation.

Fait à Pierre-Scize, le septième jour du mois de juillet 1459

Arwel Chanvigny, dicte la Bienveillante, Duchesse du Lyonnais-Dauphiné.


Concernant la déclaration publique, je vous propose rapidement quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Rotule

avatar


Nombre de messages : 5100
Localisation IG : un peu ici un peu la bas
Date d'inscription : 27/06/2010

Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique   Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique - Page 4 Icon_minitimeJeu 7 Juil 2011 - 10:48

Ayant lu l'ensemble ...

Heu
Citation :
peu me chaut
et
Citation :
peu me chat de savoir

cela veu dire ? Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Arwel

Arwel


Nombre de messages : 27652
Localisation IG : Dié
Date d'inscription : 22/11/2008

Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique   Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique - Page 4 Icon_minitimeJeu 7 Juil 2011 - 17:22

ça veut dire peu m'importe. J'ai relu, je pense que ça me va tes changements Tenshi, je regarde plus en détail dès que j'ai scellé le truc à côté que j'avais oublié.
Revenir en haut Aller en bas
tenshikuroi

tenshikuroi


Nombre de messages : 3453
Age : 42
Localisation IG : Vienne
Date d'inscription : 09/03/2009

Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique   Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique - Page 4 Icon_minitimeJeu 7 Juil 2011 - 18:51

Aucun problème, je n'ai encore moi même pas eu le temps de préparer la nouvelle déclaration sur Genève alors...
Revenir en haut Aller en bas
Arwel

Arwel


Nombre de messages : 27652
Localisation IG : Dié
Date d'inscription : 22/11/2008

Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique   Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique - Page 4 Icon_minitimeJeu 7 Juil 2011 - 19:12

Citation :
A Tatoumi, Avoyère des Genevois,

Concernant vos regrets, sachez que nous en avons tout autant. En effet, malgré la rupture effective de nos relations diplomatiques, c’est avec sincèrité que nous avons accueilli votre émissaire dans un salon privé de la Chancellerie. La volonté de dialogue que semblait à l’époque montrer la République de Genève, partagée par le Lyonnais-Dauphiné a donc été saluée comme il se doit.

Toutefois, peu me chaut de savoir qui était le propriétaire du bateau qui a été coulé dans le port de Lyon, peu me chaut de savoir si vous considérez cela comme un acte de guerre ou comme le dernier amusement à la mode. Ce qui m'importe, c'est qu'un de vos ressortissants s'est introduit dans un port lyonnais-dauphinois et y a pratiqué acte de piraterie, selon la Coutume en vigueur sur nos terres. Je me moque donc de connaître le point de vue de vos juristes à ce sujet, étant donné que pour un acte perpétré sur NOS terres, ce sont NOS lois qui s'appliquent. La prochaine fois qu'une telle situation se présentera, si vous désirez que ce soient vos lois qui s'appliquent, alors restez dans les limites de vos frontières pour commettre vos forfaits.

Concernant maintenant ma Chancellerie et en l'occurrence, dans le cas présent, mon Chancelier, je puis vous rassurer, ils ne sont ni défaillants ni incompétents. Au vu de l'attitude dénigrante, menaçante de votre envoyé et de sa piètre tentative de chantage, j'ai soutenu leur décision de mettre fin à un entretien qui tournait plus à la farce grotesque qu'à la négociation.

Ceci ayant été rétabli, je vais maintenant répondre à ce que votre envoyé nous a dit, ainsi qu'à vos "propositions" :

- Je commencerai par cette histoire de lettre de votre ancienne Avoyère Notwen qui répondrait à la déclaration faite par notre ancien Duc Raithuge, après l'attaque du bateau dans notre port : cette lettre était datée du neuf juin de l'an 1459 et est parvenue à notre Duc dans la matinée du dix juin, alors même que sa déclaration n'avait pas encore quitté le Castel de Pierre-Scize... Vous comprendrez donc notre effarement, quand vous venez nous affirmer que nous devions considérer que ce courrier arrivé AVANT la parution de cette déclaration en soit la réponse. J'aimerais vraiment que vous m'expliquiez comment vous pouvez soutenir qu'un courrier antécédent à une déclaration puisse en être la réponse. En Lyonnais-Dauphiné, on nomme tel acte mensonge, mais je suis certaine que votre cohorte de juristes trouverait un terme bien plus technique pour renommer cela.

- Je poursuis avec la mise en cause de la neutralité du Lyonnais-Dauphiné dans le conflit qui vous a opposé aux armées croisées et votre reproche que cette neutralité n'ait pas été proclamée. Sachez tout d'abord qu'il n'est pas de tradition en Lyonnais-Dauphiné de perdre son temps à rédiger des déclarations de neutralité par rapport aux divers conflits. Nous préférons les actes aux paroles et le fait qu'aucune armée battant pavillon lyonnais-dauphinois n'ait mis le pied en Confédération Helvétique pour prendre parti pour l'un ou l'autre des belligérants, ni qu’aucune déclaration n’ait jamais été prononcét en faveur ou en défaveur de la Croisade, étaient pour nous des preuves suffisantes. Je me permets même de vous signaler qu'un dénommé Wahl, résidant désormais à Grandson, Seigneur de Bardonnêche, vassal du Lyonnais-Dauphiné, a pris part aux combats dans vos rangs, contre les armées croisées et que le Duc du Lyonnais-Dauphiné ne lui a jamais demandé de rentrer sur ses terres et ne l'a ni même menacé de le destituer de son fief si il persistait à conserver cette position. Pire, dans notre déclaration sur le procès de Son Eminence MrGroar, nous reconnaissons le droit du peuple genevois à défendre ses terres. A ce compte, l'Eglise Aristotélicienne pourrait également mettre en cause notre neutralité mais cette fois en votre faveur... Comme quoi, avec une démonstration par l'absurde, on peut faire dire ce que l'on veut à des faits pris séparément les uns des autres.

- J'en arrive maintenant à vos risibles tentatives de nous faire admettre quelque complicité avec les actes perpétrés ou avortés sur votre territoire. Lorsqu'on avance des accusations telles que celles que votre envoyé nous a crachées au visage, c'est-à-dire que notre ancien Duc et notre ancien CAC auraient soutenu les actions des Croisés contre Genève en leur fournissant armes et vivres, encore faut-il les prouver. Or, je suis certaine que vous ne pouvez posséder l'ombre d'une preuve à ce sujet, puisqu'étant Bailli au Conseil Ducal Lyonnais-Dauphinois de l'époque, je puis affirmer qu'aucune arme, qu'aucun ravitaillement ont été fournis par le Lyonnais-Dauphiné lors de l'amarrage du bateau coulé dans le port de Lyon. Par contre, de notre côté, nous avons la preuve des exactions d'un de vos ressortissants, nommé Cendres, sur notre territoire.

- Je finirai avec votre exigence de vous remettre notre ancien Duc, il est bien évident qu'elle ne peut être recevable. Vos allégations étant improuvables et totalement infondées, nous ne saurions y accorder une issue favorable.

En conséquence, je vous annonce que tant que le capitaine de l'Ambuleuse, le dénommé Cendres, ou tout autre responsable désigné par vos soins qui aurait donné l’ordre de s’en prendre à un port souverain de notre Duché, n'aura pas été jugé devant nos tribunaux, selon nos lois, pour les actes perpétrés sur nos terres, Genève sera déclarée ennemie du Lyonnais-Dauphiné, tout ressortissant genevois sera déclaré personna non grata en Lyonnais-Dauphiné et s’exposera aux mesures appropriées en cas de défiance de cette proclamation.

Fait à Pierre-Scize, le septième jour du mois de juillet 1459

Arwel Chanvigny, dicte la Bienveillante, Duchesse du Lyonnais-Dauphiné.


Bon, j'ai vu que j'avais un souci avec la négation moi cette nuit... J'ai gardé les changements proposés par Tenshi... ça donne ça en version définitive, si tout le monde est d'accord


Dernière édition par Arwel le Jeu 7 Juil 2011 - 19:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tenshikuroi

tenshikuroi


Nombre de messages : 3453
Age : 42
Localisation IG : Vienne
Date d'inscription : 09/03/2009

Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique   Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique - Page 4 Icon_minitimeJeu 7 Juil 2011 - 19:19

Va pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Svetlna

Svetlna


Nombre de messages : 15427
Age : 32
Localisation IG : Au Paradis, pardi !
Date d'inscription : 09/07/2010

Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique   Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique - Page 4 Icon_minitimeJeu 7 Juil 2011 - 19:23

Une petite erreur d'article ci-dessous:

Citation :
Concernant vos regrets, sachez que nous en avons tout autant. En effet, malgré la rupture effective de nos relations diplomatiques, c’est avec sincèrité que nous avons accueilli votre émissaire dans un salon privé de la Chancellerie. La volonté de dialogue que semblait à l’époque montrer la République de Genève, partagée par le Lyonnais-Dauphiné a donc été saluée comme il se doit.
Revenir en haut Aller en bas
Arwel

Arwel


Nombre de messages : 27652
Localisation IG : Dié
Date d'inscription : 22/11/2008

Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique   Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique - Page 4 Icon_minitimeJeu 7 Juil 2011 - 19:32

Merci Svetlna, c'est corrigé.
Revenir en haut Aller en bas
Rotule

avatar


Nombre de messages : 5100
Localisation IG : un peu ici un peu la bas
Date d'inscription : 27/06/2010

Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique   Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique - Page 4 Icon_minitimeJeu 7 Juil 2011 - 19:36

Merci pour l'explication du chat et pour moi c'est bon ..
Revenir en haut Aller en bas
Arwel

Arwel


Nombre de messages : 27652
Localisation IG : Dié
Date d'inscription : 22/11/2008

Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique   Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique - Page 4 Icon_minitimeJeu 7 Juil 2011 - 20:02

Laughing Le chat c'était une erreur, j'ai oublié une lettre... c'était comme l'autre "chaut"
Revenir en haut Aller en bas
samthebeast

samthebeast


Nombre de messages : 26330
Age : 71
Localisation IG : Vienne La Belle
Date d'inscription : 17/03/2009

Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique   Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique - Page 4 Icon_minitimeJeu 7 Juil 2011 - 21:06

Bon pour moi. Quand même leur refiler le grognon ? Sont pas un peu fou ? Ils tiennent pas à leur vie quand même...
Revenir en haut Aller en bas
Arwel

Arwel


Nombre de messages : 27652
Localisation IG : Dié
Date d'inscription : 22/11/2008

Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique   Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique - Page 4 Icon_minitimeJeu 7 Juil 2011 - 21:08

Laughing Laughing Laughing Oui, ça se voit qu'ils ne le connaissent pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique   Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique - Page 4 Icon_minitimeJeu 7 Juil 2011 - 23:34

Ils sont surement maso ... Sinon aucun souci non plus de mon côté.
Revenir en haut Aller en bas
tenshikuroi

tenshikuroi


Nombre de messages : 3453
Age : 42
Localisation IG : Vienne
Date d'inscription : 09/03/2009

Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique   Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique - Page 4 Icon_minitimeVen 8 Juil 2011 - 10:36

Voici ce que je propose comme déclaration :

Citation :
Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique - Page 4 Ldave13

De Nous, Sa Grasce Arwel Chanvigny, Duchesse du Lyonnais-Dauphiné,
appuyée de son Conseil et de sa Chancellerie

A vous Dame Tatoumi, Avoyère de Genève,
À l'attention du peuple de Genève,
A tous ceux qui liront ou ouïront.


    Le délais accordé à la République de Genève pour désigner le coupable de l'agression dont nous fûmes victime et pour le confier à la Justice Dauphinoise est maintenant écoulé. Nous sommes déçus que, aussi bien l’émissaire de la République, Messire SembreEnDevant, que l'Avoyère de Genève, Dame Tatoumi, n'ait eu à nous opposer que mauvaise fois et interprétation fallacieuse et malhonnête d'un fatra juridique genevois qui n'a aucune prise en Lyonnais-Dauphiné.

    Les faits sont pourtant clairs et mérites d'être rappelés publiquement une dernière fois. Le 8 juin dernier, alors qu'un navire commandé par Monseigneur Chevreux était amarré, sans défense, au port de Lyon, une embarcation Genevoise, l'Ambuleuse, commandé par Messire Cendres a fait irruption dans le port pour l'éperonner et le couler.

    Se faisant, Genève, qui a reconnu sans ambiguïté et à plusieurs reprise, avoir commandité l'assaut, a violé le territoire Dauphinois et commis un acte de guerre au sein même du port de notre capitale, bafouant ainsi la plus stricte neutralité que le Lyonnais-Dauphiné avait observé jusqu'alors.

    Ainsi, devant le mépris affiché par les dignitaires genevois allant même jusqu'à accuser le Lyonnais-Dauphiné de complot contre eux, devant leur refus d'assumer pleinement un acte de guerre à l'encontre du Lyonnais-Dauphiné et devant le camouflet qu'ils ont infligé à la tentative de médiation menée à Mercurol, savoir faisons :

    • Que le République de Genève est désormais considérée comme ennemie du Lyonnais-Dauphiné.
    • Que tout ressortissants genevois est désigné comme personna non grata sur notre territoire et s'exposera aux mesures les plus fermes en cas de défiance de cette déclaration. Les éventuels genevois présent en Lyonnais-Dauphiné, au moment de cette proclamation, sont donc priés de quitter le territoire ducal dans les plus brefs délais.
    • Que les termes annoncés aujourd'hui s'appliqueront jusqu'à ce que le Justice Dauphinoise ait vu comparaître Messire Cendres ou tout autre responsable désigné par la République de Genève pour répondre de l'attaque contre le port de Lyon.


Faict au Castel de Lyon, le huitième jour de l'an mil quatre cent cinquante et neuf.

Sa Grasce Arwel Chanvigny, Duchesse du Lyonnais-Dauphiné

Son Excellence Tenshikuroi Deschenaux, Chancelier du Lyonnais-Dauphiné
Revenir en haut Aller en bas
samthebeast

samthebeast


Nombre de messages : 26330
Age : 71
Localisation IG : Vienne La Belle
Date d'inscription : 17/03/2009

Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique   Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique - Page 4 Icon_minitimeVen 8 Juil 2011 - 10:48

Qu'on leur fasse des trous à ces helvètes...
Revenir en haut Aller en bas
Rotule

avatar


Nombre de messages : 5100
Localisation IG : un peu ici un peu la bas
Date d'inscription : 27/06/2010

Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique   Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique - Page 4 Icon_minitimeVen 8 Juil 2011 - 14:02

j'approuve
Revenir en haut Aller en bas
Svetlna

Svetlna


Nombre de messages : 15427
Age : 32
Localisation IG : Au Paradis, pardi !
Date d'inscription : 09/07/2010

Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique   Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique - Page 4 Icon_minitimeVen 8 Juil 2011 - 14:27

samthebeast a écrit:
Qu'on leur fasse des trous à ces helvètes...
Amen.


Quelques petites fautes, peut-être n'ai-je pas tout repéré:
tenshikuroi a écrit:
Voici ce que je propose comme déclaration :

Citation :
Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique - Page 4 Ldave13

De Nous, Sa Grasce Arwel Chanvigny, Duchesse du Lyonnais-Dauphiné,
appuyée de son Conseil et de sa Chancellerie

A vous Dame Tatoumi, Avoyère de Genève,
À l'attention du peuple de Genève,
A tous ceux qui liront ou ouïront.


    Le délais accordé à la République de Genève pour désigner le coupable de l'agression dont nous fûmes victimes et pour le confier à la Justice Dauphinoise est maintenant écoulé. Nous sommes déçus que, aussi bien l’émissaire de la République, Messire SembreEnDevant, que l'Avoyère de Genève, Dame Tatoumi, n'aient eu à nous opposer que mauvaise fois et interprétation fallacieuse et malhonnête d'un fatra juridique genevois qui n'a aucune prise en Lyonnais-Dauphiné.

    Les faits sont pourtant clairs et méritent d'être rappelés publiquement une dernière fois. Le 8 juin dernier, alors qu'un navire commandé par Monseigneur Chevreux était amarré, sans défense, au port de Lyon, une embarcation Genevoise, l'Ambuleuse, commandé par Messire Cendres a fait irruption dans le port pour l'éperonner et le couler.

    Se faisant, Genève, qui a reconnu sans ambiguïté et à plusieurs reprises, avoir commandité l'assaut, a violé le territoire Dauphinois et commis un acte de guerre au sein même du port de notre capitale, bafouant ainsi la plus stricte neutralité que le Lyonnais-Dauphiné avait observé jusqu'alors.

    Ainsi, devant le mépris affiché par les dignitaires genevois allant même jusqu'à accuser le Lyonnais-Dauphiné de complot contre eux, devant leur refus d'assumer pleinement un acte de guerre à l'encontre du Lyonnais-Dauphiné et devant le camouflet qu'ils ont infligé à la tentative de médiation menée à Mercurol, savoir faisons :

    • Que la République de Genève est désormais considérée comme ennemie du Lyonnais-Dauphiné.
    • Que tout ressortissants genevois est désigné comme personna non grata sur notre territoire et s'exposera aux mesures les plus fermes en cas de défiance de cette déclaration. Les éventuels genevois présents en Lyonnais-Dauphiné, au moment de cette proclamation, sont donc priés de quitter le territoire ducal dans les plus brefs délais.
    • Que les termes annoncés aujourd'hui s'appliqueront jusqu'à ce que la Justice Dauphinoise ait vu comparaître Messire Cendres ou tout autre responsable désigné par la République de Genève pour répondre de l'attaque contre le port de Lyon.


Faict au Castel de Lyon, le huitième jour de l'an mil quatre cent cinquante et neuf.

Sa Grasce Arwel Chanvigny, Duchesse du Lyonnais-Dauphiné

Son Excellence Tenshikuroi Deschenaux, Chancelier du Lyonnais-Dauphiné


Edit: faut pas oublier aussi de préciser le mois à la date, comme ils aiment bien mentir sur les dates ceux-là...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique   Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique - Page 4 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Envois d'ultimatum à la Confédération Helvétique
Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Empire] Confédération Helvetique
» Conflit Savoie / Confédération Hélvétique
» TAOP - Harasy - (Confédération Helvetique) - RELAXE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Rôle Play du Château de Lyon :: 8 - Château de Pierre-Scize - Conseil Ducal :: Office des Affaires Etrangères :: Office diplomatique-
Sauter vers: