Forum Rôle Play du Château de Lyon
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
L’édition Collector de la BD Saint Seiya a été dévoilée par ...
Voir le deal

 

 SIM Val d'Oze (Blasons à faire)

Aller en bas 
+4
geronimo2751
Nynaeve87
MacCornell
Thiberian
8 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Thiberian
Conseiller Militaire
Thiberian


Nombre de messages : 11049
Localisation IG : Briançon
Date d'inscription : 09/06/2009

SIM Val d'Oze (Blasons à faire) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: SIM Val d'Oze (Blasons à faire)   SIM Val d'Oze (Blasons à faire) - Page 2 Icon_minitimeVen 9 Déc 2011 - 0:12

Ah oui on dirait...Bizarre quand même, c'est quoi comme sources ?
Revenir en haut Aller en bas
Lanfeust86

Lanfeust86


Nombre de messages : 2994
Localisation IG : Clermont en BA
Date d'inscription : 30/11/2011

SIM Val d'Oze (Blasons à faire) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: SIM Val d'Oze (Blasons à faire)   SIM Val d'Oze (Blasons à faire) - Page 2 Icon_minitimeVen 9 Déc 2011 - 0:13

J'ai mis le lien en dessous.

Sinon ça aussi :

Citation :
La ferme de Champ Mollet était la première demeure du baron d’Oze, avant qu’il ne fasse construire le petit château de Chabestan. Son pigeonnier et son four banal, témoignent encore de son passé noble. En 1573, elle appartenait à un veynois, protestant, secrétaire de Lesdiguières, ce qui explique qu’elle ait échappé à la hargne des religionnaires qui ont incendié le village. Depuis une quinzaine d’années, à l’instigation des nouveaux habitants, elle a repris son nom d’origine, après avoir été nommée pendant tout le XXème siècle "chez la mère Disdier", du nom de sa dernière propriétaire.

http://oze.fr/article.php3?id_article=25

Il vivait donc à Chabestan.
Revenir en haut Aller en bas
Nynaeve87

Nynaeve87


Nombre de messages : 19593
Age : 111
Localisation IG : Embrun
Date d'inscription : 30/04/2007

SIM Val d'Oze (Blasons à faire) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: SIM Val d'Oze (Blasons à faire)   SIM Val d'Oze (Blasons à faire) - Page 2 Icon_minitimeVen 9 Déc 2011 - 0:18

Il y avait beaucoup de coseigneurie en LD à l'époque...je n'ai pas creusé mais je pense que vous pouvez lire ce livre...

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k95548d/f126.image.r=Chabestan
Revenir en haut Aller en bas
Lanfeust86

Lanfeust86


Nombre de messages : 2994
Localisation IG : Clermont en BA
Date d'inscription : 30/11/2011

SIM Val d'Oze (Blasons à faire) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: SIM Val d'Oze (Blasons à faire)   SIM Val d'Oze (Blasons à faire) - Page 2 Icon_minitimeVen 9 Déc 2011 - 0:26

Je suis entrain de lire justement ce lien.
Revenir en haut Aller en bas
Thiberian
Conseiller Militaire
Thiberian


Nombre de messages : 11049
Localisation IG : Briançon
Date d'inscription : 09/06/2009

SIM Val d'Oze (Blasons à faire) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: SIM Val d'Oze (Blasons à faire)   SIM Val d'Oze (Blasons à faire) - Page 2 Icon_minitimeVen 9 Déc 2011 - 0:30

Nan mais je parlais pour Chatillon le Désert.
Pour Oze je crois que le plus sage serait quand même de le considérer comme fief majeur malgré vos sources, puisque ça ne change rien qu'utiliser un val comme fief est interdit.
Revenir en haut Aller en bas
Lanfeust86

Lanfeust86


Nombre de messages : 2994
Localisation IG : Clermont en BA
Date d'inscription : 30/11/2011

SIM Val d'Oze (Blasons à faire) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: SIM Val d'Oze (Blasons à faire)   SIM Val d'Oze (Blasons à faire) - Page 2 Icon_minitimeVen 9 Déc 2011 - 0:52

Je suis entrain d'ordonné le texte suivant, pas encore finit.
Mai oui ce sera surement Oze.


Citation :
MANDEMENT DE LA VAL-d'OZE.

Ce mandement est l'un des plus intéressants à étudier du Gapençais.
Il s'étendait sur la vallée de Maraise et sur une portion de celle du Drouzet, mais il avait été plus considérable autrefois.
La terre du Furmeyer en faisait probablement partie au XIII° siècle, et les hameaux du Plan-du-Bourg et de Villelongue; en avaient été détachés au XV pour être mis au mandement de Savournon.

La seigneurie de la Val-d'Oze, qualifiée, depuis 1265 au moins, de baronnie, resta à l'état de franc-alleu jusqu'au xIII siècle le seigneur majeur reconnut alors la suzeraineté du Dauphin.
Ce seigneur majeur étendait son autorité sur les neuf paroisses de la baronnie, et chaque communauté avait un seigneur particulier vassal du seigneur majeur.
Cet état de choses se maintint sans altération notable jusqu'au xVII' siècle.
La seigneurie majeure parait avoir été divisée, au début, entre deux familles étroitement unies par des liens de parenté, les familles Reynier et Auger voici la filiation de la première :

Pierre Reynier, 1080
Pierre, 1140-1150
Pierre, 1200
Pierre, doyen du chapitre de Gap, qui fait héritiers ses neveux, Pierre Reynier et Guillaume Auger vers 1292.

Voici la descendance des Auger

Guillaume, 1180-1190
Guillaume, 1235-1260 –
Guillaume, seigneur de toute la baronnie, par héritage de Pierre Reynier, son oncle, 1270-1308
Guillaume, 1308-1310 –
Guillaume, 1318-1339
Guillaume, 1339-1358
Guillaume, 1380-1399
Georges, 1399-1460 –
Alix de Saporis, sa femme, garde la baronnie d'Oze pour ses reprises et épouse Louis Gaste,1460-1486 –
Jeanne, leur fille, épouse François de Castellane, 1500-1525
Melchior, fils des précédents, fait héritière sa soeur Honorade, femme de Jean du Mas, substitué au nom et aux armes de Castellane, 1558 –
Alexandre du Mas de Castellane, 1610
Jean de FOtivier de Bonne achète la Val-d'Oze 100,000 livres (avec la baronnie de Vitrolles), le 15 novembre 1610
François, son fils, la revend à son oncle Pierre de Thotosan, 1629-1669–
Jean de Thotosan, 1669-1700 Celui-ci fait héritière sa tante Louise d'Hugues, veuve de Pierre de Roux de BeHafïaire, 1700-1717; elle vend avec faculté de rachat à Jean-François de Roux de Gaubert, 17)9; elle rachète en 1734 et revend définitivement à François de Roux de Gaubert en 1751
Alexandre-Louis-Gabriel de Roux de La Rie, 1789.
La baronnie d'Oze avait été érigée en comté en 1729 sous le titre de La Rie le siège de ce comté était le château de Chabestan.
La famille de Roux avait la prétention, qui paraitrait justifiée par quelques titres, de descendre des Ruffo, puissants seigneurs de Calabre, partisans des princes d'Anjou, rois de Sicile, et forcés de s'expatrier après tes Vêpres siciliennes. Leur ndéiité à la France leur ayant fait perdre la seigneurie de la Ricca près de Naples, Jean-François de Roux obtint que la terre de la Vat-d'Oze érigée en comté en sa faveur, en 1729, prendrait le titre de La Rie en souvenir de la seigneurie que ses ancêtres avaient perdue quelques siècles auparavant.
La famille de Roux de Gaubert changea même son nom en celui de Ruffo de La riic.

Voici la liste des nobles qui en 1399, se reconnurent vassaux du baron d'Oze :

Antoine, Bertrand et Guillaume de Chabestan
Isnard de Vitrolles,
Didier Tabatii,
Guillaume, Mondon et Jean de Montrond,
Jean Ferrus
Jean Gruel
Isnard de Lazer
Mondonne du saix, femme de Guillaume de Parme,
Catherine du Fort, femme de Raymond de Rosans,
Madeleine, héritière de Raymond du Saix et femme de Jean de Bardonnèche,
Perceval et Justet de Bardonnèche,
Bertrand de Barras,
Guigues d'Oze,
Montaline, veuve de Guillaume Sylve,
Raymond Geoffrey,
les héritiers de Montarcine Arnulfi, femme de Jacques de Montorcier.

Le baron d'Oze exerçait un droit absolu de haute et basse justice par le ministère d'un baile qui siégeait à Oze.
Le 6 décembre 1268, il transigea solennement avec les seigneurs ses vassaux, de la Val-d'Oze, il laissa à chacun d'eux une juridiction inférieure se réservant la haute justice et l'appel de leurs tribunaux.
Il dut lui même, bientôt après, se reconnaitre justiciable du conseil delphinal de Grenoble et permettre à ses sujets d'en appeler de son tribunal à celte cour souveraine.
Ayant voulu mettre quelque empêchement à l'un de ces appels, il fut condamné, au mois d'octobre '1376, à 50 florins d'amende pour avoir entravé le cours régulier de la justice.

Au xvii siècle, sa juridiction fort amoindrie s'exerçait à Veynes, avec appel au vibailli de Gap.
En 1729, Jean-François de Roux obtint, en même temps que l'érection de sa baronnie en comté, que sa juridiction s'exercerait à Grenoble avec appel immédiat au parlement.
BtMtOfp-. ALLEMAND(abbé). Afonof~'ap/tM de lct Va!-c<'0:g. Gap, Jouglard, -1884, in-8o.

LA BATIE-MONT-SALËON.

– Etat: ecclés. -
L'église paroissiale de la Bâtie-Mont-Saléon était sous le vocable de Notre-Dame en -1516, il existait dans cette église une chapelle dont le titre n'est pas connu elle avait disparu en 1616.
Il y avait un prieuré dans cette paroisse; je n'ai pu découvrir à quel ordre religieux il appartenait au moyen-âge en 1708, il était uni au chapitre de Gap, qui était, à cette époque, juspatron et principal décimateur de la paroisse.
La Bâtie, jusqu'au xvn" siècle, fit partie de l'archiprètré du Gapençais, elle fut unie alors à celui du Rosanais.

-Ordres hospit.-
Au xiv siècle, le commandeur de Gap de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem possédait quelques revenus à la Bâtie, dont il nt hommage au Dauphin en 1560.
Un domaine porte encoredans cette commune le nom de la Commanderie.

- Admin et Justice.
La Bâtie-Mont-Saléon est une ancienne ville romaine qui portait, au ive siècle, le nom de Mont Seleuci et parait avoir eu une certaine importance à cette époque.
Une station située à l'embranchement des voies de Gap à Die et du Monétier-Allemont à Aspres, à l'endroit nommé actuellement la Beaumette (commune d'Aspres), portait également le nom de Mons Selenci.
Le seigneur dela Bâtie avait une juridiction particulière qui s'exerçait à Veynes avec appel au vibailliage de Gap.
Cette communauté faisait partie de l'élection et de la subdélégation de la même ville.

- État féodal.
En 1296, le comte de Provence prétendait encore au haut domaine de cette seigneurie.
Le baron de la Val-d'Oze posséda jusqu'en 1406 la moitié de la terre de la Bâtie-Mont-Saléon.
Georges Auger forcé de payer à Pierre de Grolée-Mévouillon, son beau-frère, la dot d'Anne, sa soeur, vendit ce qu'il possédait à la Bâtie, à Antoine Vieux, en 1406
Raymond et François, fils d'Antoine (1413-1438), paraissent avoir revendu leur part à l'autre coseigneur de la Bâtie.

Voici la liste de ces autres seigneurs
Arnaud Flotte, 1125-1164 –
Arnaud, 1188-1244 –
Lantelme, 1244-1250 –
Osasica, son frère, 1253-1270
Arnaud, 1270-1292
Osasica, son frère, 1292-1308
Sochon, 1308-1309
Arnaud, son frère. 1309-1350 –
Arnaud et Raymond, 1350- 1390
Usasica, fils d'Arnaud, 1390-H06
Jean, 1406.1424
Sochon, -1424.1446
Jean, 1446-1498
Jean, 1498-1541
Marin-Claude, 1541-1559
Antoine, dit Antonin, -1559-1587 –
Gaspard, 1587-1642
Jean et Jean-François, 1612-1691
Marianne, fille de Jean, épouse Pierre de Bimard, 1702
Joseph, leur fils, 1758
Émilie, sa fille, épouse M. de Sade, 1770-1789.

Histoire.
353, 11 août, Constance II, empereur, gagne à la Bâtie-Mont-Saléon une victoire contre l'usurpateur Magnence. –
1573, 8 mai, Montbrun, chef des protestants, bat, à la Bâtie, les capitaines catholiques Laborel et Gargas et leur tue cent cinquante hommes.
1594, 6 octobre, Épernon attaque, à la Bàtie, des troupes amenées de Provence par le marquis d'Oraison au secours de Lesdiguières et leur tue trente cavaliers.

CHABESTAN.

État ecclés.
La paroisse de Chabestan était sous le vocable de saint Cassien.
L'église paroissiale ayant été incendiée pendant les guerres de religion, on transféra la paroisse dans la chapelle du prieuré où elle se trouvait encore en 1685.
En 1708, l'église paroissiale avait été reconstruite sous le vocable de saint Barthélemy et on y avait fondé une chapelie sous le titre de Notre-Dame de Chantrousse.
En 1670, Jacques Amat, seigneur de Chabestan. fit construire dans son château une chapelle dédiée à saint Antoine de Padoue.
Les dames du prieuré de Nossage (voir Lagrand), qui dépendaient de l'abbaye de Souribes, percevaient, au xiV siècle, quelques revenus dans cette communauté. –
Le prieuré de Chabesian, sous le titre de Saint-Sauveur ou de Notre-Dame de la Val-d'Oze, existait en 1247, et dépendait, dès 1329, du prieuré conventuel de Remette, près Gap, qui appartint d'abord à l'abbaye de Bréma puis à celle de Saint-Victor.
Le prieur de Romette était collateur de la cure et principal décimateur de la paroisse qui dépendit de t'archipretré du Gapençais jusqu'au xvii" siècle et fut alors uni à celui du Rosanais.

Admin. et Justice.
Chabestan dépendait de l'élection et de la subdélégation de Gap.
Comme je l'ai écrit plus haut, la juridiction seigneuriale s'était d'abord exercée à Gap avec appel au vibailli, puis, à partir de 1729, elle s'exerça à Grenoble avec appel direct au parlement.
A cette époque, Chabestan dut changer son nom contre celui de La Ric, mais l'usage a été plus fort à cet égard que les ordonnances royales, Chabestan est resté le nom de la commune et La Ric celui du château.

Etat féodal.
La terre de Chabestan était divisée en plusieurs coseigneuries.

–1e coseigneurie :
Guillaume de Chabestan, 1210
Rostaing, 1270-1300
Rostaing, 1357
Guillaume, 1382-1398
Bertrand, 1400-1430
Rostaing, 1454-1458 –
André et Jean, 1472-1525 la part du second forme la coseigneurie de Montescur;
André fait héritiers Gaspard Gruel et Jacques Pelegni; ce dernier vend sa part à Gaspard Gruel, 1525-1556 –
Jacques Gruel, 15SO-1630 –
François de Revillasc achète 4,200 livres, le 19 février -1630
Benoît Amat achète 25,000 livres, le 31 mail 1645 –
Jacques, son fils, 1680
Jean-Louis, mort sans postérité; sa mère, Angélique de Gras de Prégentil, garde Chabestan pour ses reprises et le vend à Jean-François de Roux de Gaubert en 1720
Alexandre de Roux, 1729
François, 1741 –
Alexandre-Louis-Gabriel, 1789.
Cette coseigneurie constituait la moitié de la terre de Chabestan;

2e coseigneurie
Guillaume de Vitrolles, 1155
Raymond,1200 –
Jacques, 1222
Jean, 1334
Hugues,1372
Isnard, 1389-1400
Antoine, 1400-1458
Pierre, 1458-1495 –
Gaspard qui vend la moitié de sa part à Pierre Berger Jacques de Vitrolles, son fils, hérite du reste qui forme la coseigneurie de la Ferraille.
Pierre Berger, avocat à Die, 1531-1543
Jeanne, sa fille, épouse de Jean de Revillasc, 1543 –
Guy, leur fils, 1560
François, 1610-1645–
Benoit Amat achète, 19février 1645, cette part qui tombe dans la coseigneurie – précédente;

3e coseigneurie
Le seigneur majeur de la Val d'Oze possédait à Chabestan le fief et maison forte de Champcrose.
Georges Auger les vendit 1,400 florins d'or, à Antoine et Jean Vieux, en 1409
Jeoffroy,fils de Jean. cède sa part à Raymond et François, fils d'Antoine, le 11 juin 1435 le premier échange sa part contre des revenus dans la ville de Gap avec Pierre Gruel, en 1438 Jacques Vieux, 1470
Jean, 1480
Guigues et Catherine le premier vend sa part à Gaspard Gruel, en 1531, et elle tombe dans la première coseigneurie; la seconde vend la sienne à Claude de Revillasc en 1511
Pierre Berger, créancier de l'acquéreur, fait saisir ses biens en 1531 puis Jeanne, sa fille, épouse Jean de Revillasc la même année, et reçoit en dot la propriété saisie.
Cette coseigneurie tombe dans la deuxième;

4e coseigneurie
Elle était sise sur la ferme de Montescur et provenait de Jean de Chabestan, fils de Rostaing, '1502-1525
Gaspard, son fils, 1525
Jean, 1562
César et Antoine, 1618-1650.
Cette coseigneurie parait avoir été absorbée par les autres vers cette époque;

5e coseigneurie
Située à la Ferraye, elle était issue de Jacques de Vitrolles, fils de Gaspard, 1520
Claude, 1562-1567 –
Jean, 1592-1649
Madeleine, sa fille, épouse Marchon de Brunel, 1618-1649
Isabeau, leur fille, épouse Artus d'Urre, 1650
Antoinette, leur fille, épouse Jean Augier de Glandevés, 1700
Claude, 1721 –
Jean, 1730-1789

6e coseigneurie
Le Dauphin aliéna vers 1320 une partie des droits réels qu'il possédait à Chabestan en faveur de Jean Reboul, notaire à Serres
Étienne Reboul, 1369 –
Guillaume, 1404-1415
Antoine vend 100 florins sa part à Pierre Gruel, notaire au Saix, en 1443 –
Claude Gruel, 1458-1465
Henri, 1475 –
Gabriel, 1485-1489
Gaspard qui réunit cette coseigneurie à la première, en 1525.

Une maison forte nommée la Batie-arbaud, existait dans cette communauté. –

CHATEAUNEUF-D'OZE.

Etat ecclés.
La paroisse de Chateauneuf était sous le vocable de l'Assomption je ne la crois pas antérieure au xiv* siècle.
Il n'y avait aucune chapelle fondée dans cette église.
Le prieur de Véras, dont il sera question plus loin, était collateur de cette cure et décimateur de cette paroisse qui faisait partie de l'archiprétré du Gapençais.

–admin. et justice.
Chateauneuf-d'Oze dépendait de l'élection et de la subdélégation de Gap.
Le seigneur y possédait une juridiction particulière s'exerçant au xvii* siècle a Veynes, avec appel au vibailliage de Gap.

Etat féodal.
Avant le xiV siècle le Dauphin et le seigneur-majeur de la Val d'Oze se partageaient la seigneurie de Chateauneuf.
Le Dauphin vendit vers 1320 sa part à Jean Reboul, notaire à Serres
Étienne Reboul, son fils, 1369
Pierre, 1415 –
Catherine du Fort, épouse de Raymond de Hosans, est son héritière, 1430 –
Pierre des Herbeys achète la moitié de cette seigneurie à Jean de Varey pour 2,162 florins d'or le 31 janvier 1492, et l'autre moitié a Jean de Glandevés, acquéreur lui-même de Louis Gaste, pour 393 florins le 18 octobre 1502-1510
Jean, son fils, 1544
Sa veuve, Louise de Rousset, vend cette terre pour 1.700 écus d'or à Antoine de Roubaud le 9 octobre 1583
Antoine de Roubaud vend à Florent de Renard, avec clause de réméré, en 1615,et racheté en 1616
Pierre, son fils, 1625 –
Jean, 1639
François de Sigoin, son gendre. 1651-1661 –
Jean-Pierre de Sigoin de Roubaud, 1680-1685–
Ëtienne, 1693-1730 –
Henri, 1734 –
Étienne, Gabriel et Charles, 1755-1765
François, fils d'Ëtienne, 1789.

Histoire.
1692, septembre, les soldats du duc de Savoie massacrent presque toute la population masculine de ce village.

CHATILLON.

État ecclés.
Il y avait deux paroisses dans la communauté de Châtillon, celles du Désert et de Châtillon.

Le Désert.
Cette paroisse était la plus ancienne des deux; elle était placée sous le vocable de l'Assomption de Notre-Dame.
Une chapelle y avait été fondée vers 1420 par Henri Gras, seigneur du Valgaudemar.
L'église ayant été démolie pendant les guerres de religion, la cure demeura unie à celle de Châtillon jusqu'en 1685 elle fut rétablie à cette époque mais l'église ayant été interdite en 1708, la paroisse fut supprimée; il n'y avait du reste à cette époque plus que six familles habitant le hameau du Désert.
Le prieur de Véras était collateur de cette cure le curé prenait le titre de prieur-curé et était principal décimateur de sa paroisse qui faisait partie de l'archiprétré du Gapençais.

Chatillon.
Cette paroisse existait déjà au milieu du xiv" siècle, sous le vocable de saint Michel.
L'église paroissiale fut démolie pendant les guerres de religion les deux paroisses du Désert et de Châtillon, unies de 1664 à 1685, furent de nouveau séparées de 1685 à 1708, pour n'en former plus qu'une seule à partir de cette dernière époque.
Le prieur de Véras était collateur et décimateur de cette paroisse qui faisait partie de l'archiprétré du Gapençais.

Administr. et Justice.
Comme à Châteauneuf.

Etat féodal.
Le Dauphin et le seigneur-majeur de la Val d'Oze se partageaient cette terre; ce dernier s'était emparé au xiii' siècle de la part de seigneurie appartenant à Parceval de Bardonnèche condamné pour félonie à la perte de son fief.
Châtillon fut aliéné aux mêmes personnes et dans les mêmes conditions que celles de Châteauneuf.
Pierre des Herbeys (1492-1510) la légua à son fils Honoré, 1533
Émeraude, sa fille, épousa Gaspard de Baronnat, qui vendit Châtillon à Claude de Chappan en 1578
Madeleine de Chappan, épouse Pierre du Clot du Serre, 1600-1645 –
Pierre, leur fils, épouse Antoinette de Montauban du Villard, qui est son héritière en 1684.
Elle se remarie avec Joseph de Millière et meurt sans postérité en 1703, en faisant Henri de Montauban du Villard, son neveu, son héritier
Henri-Laurent, 1713-1723
Scipion, son cousin, 1731
Henri-Honoré de Piolenc-Thoury, son cousin, en hérite, 1733
Victor-Amëdée de La Font de Savines se fait adjuger cette seigneurie en qualité de créancier, 1773
Antoine-Victor-Amédée, son neveu, '1774-1789.

Histoire.
XIII" siècle, Parceval de Bardonnèche, seigneur en partie du Désert, est condamné pour félonie envers Guillaume Auger, son suzerain, à la
confiscation de sa terre. –
1579, le capitaine protestant Blosset, caché à Châtillon dans le château du seigneur, fait prisonnier, dans une embuscade, Étienne de Bonne d'Auriac, chef de la Ligue en Gapençais. 1692, septembre, les coureurs de l'armée du duc de Savoie incendient Chàtillon.

CLAUSONNE.

État ecclés.
La paroisse de Clausonne, sous le vocable de Notre-Dame, était de la collation de l'abbé de Clausonne qui en était décimateur.
L'église ayant été démolie pendant les guerres de religion, le service divin se fit depuis lors dans la chapelle abbatiale.
Cette paroisse dépendait de l'archiprêtré du Gapençais.
L'abbaye de Notre-Dame de Clausonne avait appartenu, sans doute, comme toutes les autres abbayes fondées dans les Hautes-Alpes, à l'ordre de Chalais.
Il n'existe plus rien de ses archives; mais comme son existence est connue dès l'année 1200, il est certain que sa fondation date du xii' siècle.
En 1570 douze religieux habitaient encore cette abbaye, et la tradition rapporte qu'une troupe de protestants pilla les bâtiments abbatiaux et massacra les moines; cette tradition est des plus suspectes.
Quoi qu'il en soit, à partir du xvii siècle, l'abbaye de Clausonne fut un simple bénéfice, le titulaire n'y rendait pas et le curé habitait seul le monastère.
En 1708 son revenu n'était plus que de 550 livres.
Voici la liste que j'ai pu dresser des abbés de Clausonne
W., 1200 –
Guillaume,1220
Montlaus de Vernays, 1268
Artaud,1357
André Baron, 1397
Jean de Gilbertesio,1446
Marc de Canasses, 1560
Girand Broët ou Brouet, 1574
Balthazard du Faur de Varey, 1627-1629
Gabriel Martin, 1635-1640
Antoine Amat, 1657-1658
Sauveur de Grimaldi de Regusse, 1682-1685
Jean-Balthazard de Cabanes de Vins, 1685-1697
Claude de Monet de Saint-Amand, 1697-1705
Charles de Grimaldi, 1705
N. de Roubion, 1735-1740
Étienne de l'Isle, 1747 –
Guittaume-Pompêe de la Villette, 1765-1789. –

Admin et Justice.
Comme à Châteauneuf.

Etat féodal
La seigneurie de Clausonne se divisait entre le baron de la Val d'Oze et l'abbé de Clausonne.

OZE.

.Etat ecclés –
Il y avait deux paroisses dans cette communauté, celles d'Oze et de Saint-Auban d'Oze

Oze.
La paroisse d'Oze est connue depuis le xii* siècle sous le vocable de saint Laurent.
En 1516, il y avait dans cette église plusieurs chapelles dont le titre n'est pas connu et qui étaient unies à la cure l'une d'elles était sans doute celle de Saint-Auban qui existait en 1525.
Pendant les guerres de religion, l'eglise paroissiale d'Oze fut démolie et les offices religieux durent se célébrer pendant près de cent ans, dans la chapelle du prieuré de Saint-Pierre de Véras dont nous allons parler.
En 1708, l'église paroissiale d'Oze était reconstruite sur un emplacement fort éloigné de l'ancien.
Le prieuré de Saint-Pierre de Véras existait dans le territoire de cette paroisse la plus ancienne mention que j'en connaisse date de 1184, il appartint d'abord à l'ordre de Cluny puis fut uni au prieuré de Remette, près Gap, dépendant de l'abbaye de Bréma cette union était déjà consommée à la fin du xiii' siècle.
Le prieuré de Véras avait été fort important, il payait, en 1516, 35 florins pour les décimes. –
Un second prieuré, sous le titre du Saint-Sépulcre, avait été fondé sur les limites des communautés d'Oze et d'Aspres, au lieu dit la .Beaumette; il était situé au point de jonction de deux anciennes voies romaines et près d'un camp de la même époque.
Au xiii* siècle, il était uni au prieuré de Remette, près Gap, et un acte du Xiv* siècle nous apprend que les populations environnantes venaient les dimanches et jours de
fête entendre les offices dans sa chapelle.
En 1516 il avait peu de revenus et ne payait que 4 florins pour les décimes.
Ruiné pendant les guerres de religion il fut vendu par le prieur de Romette à celui d'Aspres dans les dernières années du xvi siècle, et dès lors cessa d'exister.-
Au xiv'siècte, les dames du prieuré de Nossage, appartenant à l'abbaye de Sourribes (voir a Lagrand) percevaient quelques revenus à la Beaumette.

Saint-Auban d'0ze.
Lorsque l'église paroissiale d'Oze eut été démolie et quand le service divin dut se faire dans la chapelle du prieuré de Véras, on accorda un desservant aux habitants des hameaux
de Saint-Auban et de Richardet, à cause de leur éloignement; on le leur maintint pour la même raison, quand, en 1708, l'église d'Oze eut été reconstruite.
Enfin, Saint-Auban fut érigé en paroisse le 15 février 1715 sous le vocable de saint Paulin.
Le prieur de Véras était collateur des deux cures et décimateur des deux paroisses précédentes qui faisaient partie de l'archiprétré du Gapençais.

Hopitaux –
Un hôpital exista sur les limites des paroisses d'Oze et d'Aspres, du xiii"au xvi siècle, au lieu dit la Beaumette il était uni au prieuré du Saint-Sépulcre dont nous avons
parlé plus haut, et disparut avec lui.

.Administration et justice –
Comme à Chàteauneuf. –

État féodal.
La famille Auger dont j'ai donné la descendance à l'article consacré au mandement de la Val.d'Oze, posséda d'abord la seigneurie d'Oze tout entière; en 1171.
la moitié en fut donnée à un puiné de cette famille nommé Francon dont les descendants prirent le nom de leur seigneurie.
Voici les degrés de cette famille :
Francon d'Oze, 1171-1258
Pons, 1300
Francon, 1320-1350–
Hugues, 1354
Humbert, 1379 –
Hugues, 1389.
Vers cette époque, cette part de seigneurie revint; par droit héréditaire ou autrement, à la famille Auger et ne fut plus séparée dès lors de la seigneurie
majeure de la Val-d'Oze.

Une maison-forte existait près du prieuré de Véras. nommée La Bâtie de Véras.

Histoire.
1358, transaction fort importante passée entre Guillaume Auger et ses vassaux d'Oze, stipuiant des libertés en leur faveur.
1472, 20 avril, Alix de Saporis, dame d'Oze, permet aux habitants de construire un nouveau village dans la plaine.

LE SAIX.

Etat ecclés.
La paroisse du Saix existait depuis le commencement du xiii* siècle au moins, sous le vocable de saint Vincent et sainte Catherine.
En 1516, il y avait dans cette église des chapelles unies a la cure dont le titre n'est pas connu.
Peut-être l'abbé de Çlausonne était-il collateur de cette cure et décimateur de cette paroisse qui faisait partie de l'archiprétré du Gapençais.

Admin. et Justice.-
Le Saix dépendait de l'élection et de la subdétégation de Gap.
Le seigneur y avait une juridiction particulière s'exerçant a Serres avec appel au vibailli de Gap.

État féodal.
Le Dauphin, le baron de la Val-d'Oze et un seigneur particulier se partageaient cette terre.
La famille du Saix en possédait une part dès le xiii siécle
Pierre de Saix, 1203~1247 –
Guigues et Jean. 1307-1353 –
Pons et Guillaume, fils de Guigues. 1363-1397
Raymond, 1397-1400
Pierre Gruet. notaire, l'acquiert en 1438-1459
Claude, 1459-1465
Henri. 1475
Gabriel, 1485-1489
Gaspard, 1510-1556
Jacques, 1560 1630 –
Claude qui teste en 1631
Charles, 1631-1673
Étienne,son frère, 1673-1698
Jacques, 1708-1715 –
Étienne, 1715-1760 –
François-Xavier de Bimart l'achète, 1760-1789.

En 1337, Étendart Aténulphi possédait la moitié de la terre du Saix, sans doute par inféodation delphinale.
Étienne Reboul la possédait au commencement du xv- siècle, et il la vendit à Pierre Gruel le 18 février 1442.

Htstoire.–
1574, octobre, Montbrun, chef des protestants, s'empare du Saix.- Biographie.
GRUEL (Pierre), fils d'un notaire du Saix, il entra dans la magistrature, fut clerc, puis président de la chambre des comptes de Grenoble vers 1450; il fut nommé premier président de parlement en 1461 et mourut sans postérité en 1478.
Il avait obtenu la faveur de Louis XI qui l'employa dans plusieurs importantes négociations, principalement lors de l'union de la principauté d'Orange au Dauphiné.
GRUEL(Claude), seigneur de Laborel, capitaine de cinquante hommes d'armes, chevalier de l'ordre du roi; il fut gouverneur de Gap (1562-1563-1573-1574), du Gapençais, puis du Graisivaudan.
Ses capacités militaires n'étaient pas à la hauteur de la position qu'il occupait il fut battu à plusieurs reprises, sa défaite principale lui fut inftigée par Montbrun à la Bâtie-Mont-Satéon le 8 mai 1573.
Il mourut en 1592 sans postérité.
Revenir en haut Aller en bas
Lanfeust86

Lanfeust86


Nombre de messages : 2994
Localisation IG : Clermont en BA
Date d'inscription : 30/11/2011

SIM Val d'Oze (Blasons à faire) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: SIM Val d'Oze (Blasons à faire)   SIM Val d'Oze (Blasons à faire) - Page 2 Icon_minitimeVen 9 Déc 2011 - 17:58

Bien alors pour résumer :

Baronnie de La Val d'Oze

Déjà pourquoi ça s'appelle "du Val d'Oze" alors que le nom historique est de la Val d'Oze ?
Dans le texte au dessus, en bleu, cela précise que Oze a été réintégré au XIV donc Oze sera le fief majeur et donc pas octroyable/

SIM La Bâtie-Mont-Saléon
SIM Chabestan
SIM Châteauneuf-d'Oze
SIM Châtillon
SIM Le Désert
SIM Clausonne
SIM Le Saix


Voilà pour moi les SIM.
Furmeyer, d'après le même livre n'a aucun lien féodal avec la Val d'Oze.

Voilà pour ma part ce qu'il en est.


Dernière édition par Lanfeust86 le Ven 9 Déc 2011 - 18:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Thiberian
Conseiller Militaire
Thiberian


Nombre de messages : 11049
Localisation IG : Briançon
Date d'inscription : 09/06/2009

SIM Val d'Oze (Blasons à faire) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: SIM Val d'Oze (Blasons à faire)   SIM Val d'Oze (Blasons à faire) - Page 2 Icon_minitimeVen 9 Déc 2011 - 18:02

Quid de Saint Auban d'Oze ? Elle fait partie des fiefs rattachés directement à Oze d'après les archives municipales, Fumeyer c'est pareil d'ailleurs...
Revenir en haut Aller en bas
Lanfeust86

Lanfeust86


Nombre de messages : 2994
Localisation IG : Clermont en BA
Date d'inscription : 30/11/2011

SIM Val d'Oze (Blasons à faire) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: SIM Val d'Oze (Blasons à faire)   SIM Val d'Oze (Blasons à faire) - Page 2 Icon_minitimeVen 9 Déc 2011 - 18:03

Je vais vérifier dans ce cas.
Revenir en haut Aller en bas
Lanfeust86

Lanfeust86


Nombre de messages : 2994
Localisation IG : Clermont en BA
Date d'inscription : 30/11/2011

SIM Val d'Oze (Blasons à faire) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: SIM Val d'Oze (Blasons à faire)   SIM Val d'Oze (Blasons à faire) - Page 2 Icon_minitimeVen 9 Déc 2011 - 19:42

Pour la bâtie, un blason a été fait par assemblage des deux familles.

http://www.labatie-montsaleon.com/PAGES/Histoire.html

Revenir en haut Aller en bas
Lanfeust86

Lanfeust86


Nombre de messages : 2994
Localisation IG : Clermont en BA
Date d'inscription : 30/11/2011

SIM Val d'Oze (Blasons à faire) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: SIM Val d'Oze (Blasons à faire)   SIM Val d'Oze (Blasons à faire) - Page 2 Icon_minitimeDim 18 Déc 2011 - 1:29

Thiberian, vous avez l'annonce du Consistoire pour votre annulation de mariage ?
Revenir en haut Aller en bas
Thiberian
Conseiller Militaire
Thiberian


Nombre de messages : 11049
Localisation IG : Briançon
Date d'inscription : 09/06/2009

SIM Val d'Oze (Blasons à faire) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: SIM Val d'Oze (Blasons à faire)   SIM Val d'Oze (Blasons à faire) - Page 2 Icon_minitimeDim 18 Déc 2011 - 1:52

Non le verdict à bien été donné par l'Archevêque de Vienne et il m'a dit que je pouvais m'en servir, mais j'ai quand même demandé la confirmation de son Éminence Verty...Il me semble qu'elle doit confirmer chaque verdict de la sorte ou l'infirmer.

En d'autres termes je suis bel et bien divorcé mais la sanction pourra être revue.
Revenir en haut Aller en bas
Thiberian
Conseiller Militaire
Thiberian


Nombre de messages : 11049
Localisation IG : Briançon
Date d'inscription : 09/06/2009

SIM Val d'Oze (Blasons à faire) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: SIM Val d'Oze (Blasons à faire)   SIM Val d'Oze (Blasons à faire) - Page 2 Icon_minitimeLun 2 Jan 2012 - 17:03

Sépulcre comme promis je bosse moi même sur les SIM pour vous décharger un peu mais j'aurais besoin de votre avis...Vous vous souvenez qu'on avait dit que Châtillon ça ferait forcement doublon avec un autre fief je suppose, c'est trop commun.
Alors pour coller à Chateauneuf d'Oze ou la paroisse de Saint Auban d'Oze j'ai pensé qu'on pourrait simplement nommer le fief : Châtillon d'Oze.

Qu'en pensez vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Lanfeust86

Lanfeust86


Nombre de messages : 2994
Localisation IG : Clermont en BA
Date d'inscription : 30/11/2011

SIM Val d'Oze (Blasons à faire) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: SIM Val d'Oze (Blasons à faire)   SIM Val d'Oze (Blasons à faire) - Page 2 Icon_minitimeLun 2 Jan 2012 - 23:00

En effet châtillon c'est trop commun, donc je valide pour Châtillon d'Oze.
Revenir en haut Aller en bas
Thiberian
Conseiller Militaire
Thiberian


Nombre de messages : 11049
Localisation IG : Briançon
Date d'inscription : 09/06/2009

SIM Val d'Oze (Blasons à faire) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: SIM Val d'Oze (Blasons à faire)   SIM Val d'Oze (Blasons à faire) - Page 2 Icon_minitimeLun 2 Jan 2012 - 23:19

Super !
J'ai déjà les blasons pour 4 fiefs, j'expose sous peu dès que le 4eme est fini de dessiné...Il est assez compliqué à faire celui de la Batie Mont Saléon que vous avez trouvé, j'ai du mal avec le damage.
Revenir en haut Aller en bas
Thiberian
Conseiller Militaire
Thiberian


Nombre de messages : 11049
Localisation IG : Briançon
Date d'inscription : 09/06/2009

SIM Val d'Oze (Blasons à faire) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: SIM Val d'Oze (Blasons à faire)   SIM Val d'Oze (Blasons à faire) - Page 2 Icon_minitimeMar 3 Jan 2012 - 3:36

Bon alors voici des quatre blasons.

La Bâtie Mont-Saléon (blason historique refait par un héraut) :
SIM Val d'Oze (Blasons à faire) - Page 2 Thib1

Chabestan (blason historique refait) :
SIM Val d'Oze (Blasons à faire) - Page 2 Chabestan

Clausonne (blason inventé) :
SIM Val d'Oze (Blasons à faire) - Page 2 Clausonne

Châtillon d'Oze (blason inventé) :
SIM Val d'Oze (Blasons à faire) - Page 2 Oze


Donc pour l'explication, on voit un lion sur tous les blasons historiques qu'on retrouve c'est à dire la famille qui regnait sur le Val et sur laquelle le blason du val à été inspiré, Chabestan à un lion sur son blason et la Batie Mont Saléon aussi...Alors je part du principe que le lion sera le meilleur meuble commun possible pour les SIM puisqu'il faut en inventer les blasons.

Donc pour Clausonne le lion tiens une croix tréflée, en rapport avec la célèbre abbaye de moines Chartreux qui se trouve depuis des siècles sur ce fief...Et l'épée ben pour l'originalité, c'était ça où il tenait une bouteille de chartreuse. Laughing

Pour Châtillon d'Oze, le village se trouve au pied de la montagne...l'idée était toute trouvée.

Revenir en haut Aller en bas
Axel_Baccard

Axel_Baccard


Nombre de messages : 7668
Localisation IG : dié
Date d'inscription : 13/04/2007

SIM Val d'Oze (Blasons à faire) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: SIM Val d'Oze (Blasons à faire)   SIM Val d'Oze (Blasons à faire) - Page 2 Icon_minitimeMar 3 Jan 2012 - 8:07

c'est pas mal , surtout le dernier vraiment bien, je trouves , tu nous blasonnes tout ça maintenant feignasse ? :p *file en courant avant de se faire disputer*
Revenir en haut Aller en bas
Nynaeve87

Nynaeve87


Nombre de messages : 19593
Age : 111
Localisation IG : Embrun
Date d'inscription : 30/04/2007

SIM Val d'Oze (Blasons à faire) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: SIM Val d'Oze (Blasons à faire)   SIM Val d'Oze (Blasons à faire) - Page 2 Icon_minitimeMar 3 Jan 2012 - 9:19

Joli... rarement vu de lion de sinople bonne idée
Revenir en haut Aller en bas
Axel_Baccard

Axel_Baccard


Nombre de messages : 7668
Localisation IG : dié
Date d'inscription : 13/04/2007

SIM Val d'Oze (Blasons à faire) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: SIM Val d'Oze (Blasons à faire)   SIM Val d'Oze (Blasons à faire) - Page 2 Icon_minitimeMar 3 Jan 2012 - 9:39

Et pourtant il est sacrément moche ce vert héraldique...
Revenir en haut Aller en bas
Nynaeve87

Nynaeve87


Nombre de messages : 19593
Age : 111
Localisation IG : Embrun
Date d'inscription : 30/04/2007

SIM Val d'Oze (Blasons à faire) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: SIM Val d'Oze (Blasons à faire)   SIM Val d'Oze (Blasons à faire) - Page 2 Icon_minitimeMar 3 Jan 2012 - 10:36

Meuh nan il est pas moche il est vert Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Cecilia

avatar


Nombre de messages : 11460
Localisation IG : *
Date d'inscription : 07/09/2010

SIM Val d'Oze (Blasons à faire) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: SIM Val d'Oze (Blasons à faire)   SIM Val d'Oze (Blasons à faire) - Page 2 Icon_minitimeMar 3 Jan 2012 - 11:52

L'argent pour le blason de Châtillon d'Oze est un ptit peu gris je trouve. Te reste plus qu'à faire les descriptions maintenant thibounet Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Thiberian
Conseiller Militaire
Thiberian


Nombre de messages : 11049
Localisation IG : Briançon
Date d'inscription : 09/06/2009

SIM Val d'Oze (Blasons à faire) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: SIM Val d'Oze (Blasons à faire)   SIM Val d'Oze (Blasons à faire) - Page 2 Icon_minitimeMar 3 Jan 2012 - 13:06

Les blasonnements sont pas très compliqués ça va^^.
Revenir en haut Aller en bas
Lanfeust86

Lanfeust86


Nombre de messages : 2994
Localisation IG : Clermont en BA
Date d'inscription : 30/11/2011

SIM Val d'Oze (Blasons à faire) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: SIM Val d'Oze (Blasons à faire)   SIM Val d'Oze (Blasons à faire) - Page 2 Icon_minitimeMar 3 Jan 2012 - 21:01

Oui pareil pour le dernier ça manque de blancheur.
Revenir en haut Aller en bas
Axel_Baccard

Axel_Baccard


Nombre de messages : 7668
Localisation IG : dié
Date d'inscription : 13/04/2007

SIM Val d'Oze (Blasons à faire) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: SIM Val d'Oze (Blasons à faire)   SIM Val d'Oze (Blasons à faire) - Page 2 Icon_minitimeMar 3 Jan 2012 - 21:18

SIM Val d'Oze (Blasons à faire) - Page 2 Chatil10
Revenir en haut Aller en bas
Cecilia

avatar


Nombre de messages : 11460
Localisation IG : *
Date d'inscription : 07/09/2010

SIM Val d'Oze (Blasons à faire) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: SIM Val d'Oze (Blasons à faire)   SIM Val d'Oze (Blasons à faire) - Page 2 Icon_minitimeMar 3 Jan 2012 - 22:42

C'est mieux ainsi Wink Par contre fait attention au contour de ton blason en bas pour les prochains Axel, on a l'impression qu'il est un peu machouillé sur les bords
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





SIM Val d'Oze (Blasons à faire) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: SIM Val d'Oze (Blasons à faire)   SIM Val d'Oze (Blasons à faire) - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
SIM Val d'Oze (Blasons à faire)
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» SIM de Gap (blasons à faire)
» SIM Montauban (Blasons à faire)
» SIM pour Clérieux (Blasons à faire)
» SIM Voiron (Fiches et Blasons à faire)
» Château Queyras (Fiches et blasons à faire pour les SIM)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Rôle Play du Château de Lyon :: 9 - Colline de Fourvière :: Hérauderie du Lyonnais-Dauphiné :: Archives de l'hérauderie-
Sauter vers: