Forum Rôle Play du Château de Lyon
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
SITRAM Set 3 poêles tous feux dont induction + ...
Voir le deal
20.99 €

 

 Suivi du cas lorrain

Aller en bas 
AuteurMessage
Cecilia

avatar


Nombre de messages : 11460
Localisation IG : *
Date d'inscription : 07/09/2010

Suivi du cas lorrain Empty
MessageSujet: Suivi du cas lorrain   Suivi du cas lorrain Icon_minitimeMar 13 Déc 2011 - 10:19

Citation :
Nous, Keridil d'Amahir-Euphor, Grand Ambassadeur Royal de France, Baron de Montpipeau & de Seignelay, Seigneur de Bréméan & de Railly,

Déclarons ce jour le Duché de Lorraine, mouvant du Saint Empire Romain Germanique, ennemi de la France, et déclarons de fait les frontières du Royaume de France fermées à sa populace.
Interdisons, en conséquence, aux sujets Français, aux Provinces du Royaume de France, tout échange avec ce Duché lâche et vendu aux brigands.

En effet, le Deuxième jour de Décembre, la Duchesse de Lorraine signait un Traité avec le trop bien connu Thoros, offrant de fournir à son armée 1000 écus et une main d'oeuvre bon marché, afin de ne pas subir d'attaque de sa part, et de le voir se rendre en d'autres terres, voisines. Celles de France ou pire, soeurs impériales de la Lorraine.

Joignons à cette annonce le sus-cité traité, faisant offense à bien des égards à notre Royaume.

Faict et scellé en Paris le Quatrième Jour de Décembre.
Suivi du cas lorrain Sceaugajaune2


Citation :
La duchesse Marjolaine et le redoutable Thoros ont souhaité mettre par écrit, les termes de l'entente suivante :


Article 1 : Par le présent contrat, les deux parties s’engagent à ne mener aucune action militaire, l’une contre l’autre.

Article 2 : L’armée de Thoros s’engage à rester 2 jours à Vaudémont puis à se diriger vers Epinal pour quitter la Lorraine Définitivement. Aucune attaque ne devra avoir lieu contre les villes ,le château ou les lorrains.

Article 3 : A Épinal,la veille de leur départ hors de Lorraine.,la Lorraine fournira à l’armée Aleae Furor IV des fonctionnaires travaillant pour 60 PEA et 1000 écus de compensations financières.


Fait et signé dans une fermette sur les terres de Lorraine ce 2 décembre 1459

Chef de l’armee Aleae Furor IV
Lu et approuvé, zbam !
"Appliqua le seul sceau qu'il pu trouver"
Suivi du cas lorrain Reinejaune
    Thoros de Myr



Au nom du Duché de Lorraine :
Marjolainne de Reaumont_Kadoch
Duchesse de Lorraine,
Suivi du cas lorrain Lorrainepjlb5

Citation :
    Par la présente allégation, Nous, Nobles de Lorraine,

    Désapprouvant l'initiative lâche et ô combien honteuse de la Duchesse, Marjolaine de Reaumont_Kadoch qui, en pactisant avec un brigand de grand chemin, trahi son peuple, son serment vassalique, et fait preuve d’une faiblesse intolérable et incommensurable.

    Contestant cet acte de faiblesse intolérable, en ce qu’il s’oppose à toute conception de l'honneur et de noblesse ; et qu’il bafoue les valeurs fondamentales sur lesquelles s’est construit notre Duché, que sont la justice, le courage, l’ordre et l’abnégation.

    Dénonçons l’accord signé en date du 02 Décembre 1459, entre la Duchesse Marjolainne et le mécréant Thoros, et le déclarons donc Nul et non avenu.
    Qu'il soit donc su qu'à nos yeux, et aux yeux du peuple lorrain, celui-ci n'a jamais existé.

    Adressons en outre, au nom du peuple de Lorraine, nos excuses les plus sincères à tous ceux qui ont pu être choqués de voir la marque du sceau de feue la reine Beatritz souillée outrageusement par l'infâme Thoros. Nos pensées se tournent en particulier vers sa majesté Nebisa de Malemort, à la Famille von Frayner ainsi qu’à tout autre tiers.

    Enjoignons nos alliés Francs-Comtois et impériaux, ainsi que le Royaume de France, qui ont été aussi abasourdis que nous à la lecture de cet accord, à prendre en compte que ce dernier n’est que le fruit d’une Duchesse sous l'emprise de la peur et qu'il ne constitue ni la volonté d'un peuple, ni celui de sa noblesse, toujours fidèle à l'Empire.

    Devant de telles fautes, commises à l'aube d'un nouveau mandat, nous sommes prêts, dans la seule optique de préserver des liens sereins avec les duchés voisins et nos alliés, à ne plus reconnaître la duchesse élue, si tel était le choix de notre Empereur et de notre Roi.

    Sanctions doivent être prises promptement.


Fait à Nancy, le quatrième jour du mois de décembre de l’an d’Horace 1459



    Chlodwig von Frayner d'Azayes
    Archichancelier et régent de Bolchen, Duc de l'Aigle et de Bellesme,
    Vicomte de Jublains, Baron de Lesparre, Chateau-rouge, Castelnau de Médoc, Sillé le Guillaume et Mulsanne, commandeur de l'Alérion Lorrain

    Et au nom de Charlemagne de Castelmaure Frayner, Duc de Bolchen et de Nevers, Vicomte de Baudricourt, Baron de Chablis, de Laigne et de Tuillère
    Suivi du cas lorrain Chlodw10


    Sabifax de Beauregard
    Vicomte d'Arches, Baron de Wiesviller, Seigneur d'Essegney, Commandeur de l'Alérion Lorrain



    Ersinn de Warenghien
    Seigneur d'Aingeray
    Suivi du cas lorrain Jaune16

    Ludwig von Frayner
    Vicomte d'Hayange, Commandeur de l'Alérion Lorrain
    Suivi du cas lorrain Ludwigvfjaune

    Eudes von Strass & d'Acoma
    Baron de Coussey, Seigneur de Gensac-la-Pallue
    Suivi du cas lorrain EudesJaune

    Suivi du cas lorrain 27wydtv
    Duc de Meaux et de Chiny, Vicomte de Provins, Baron de Nogent sur seine, Montmirail, villemaur
    Suivi du cas lorrain Sceauarmanjaune

    Adrian de Montjoie von Frayner Sevillano
    Baron de Viviers, seigneur de Provenchère
    Suivi du cas lorrain J


    Jade de Sparte von Frayner
    Duchesse Régente de Blâmont et de Vittel, Vicomtesse de Pompey, Dame d'Autrey-lès-Gray, de Baccarat et de Châtenois
    Suivi du cas lorrain Sceau_11

    Zahra,
    Baronne de Beaulieu-en-Argonne en Lorraine
    Suivi du cas lorrain Zahrajaune

    Niconoss d'Acoma, au nom de la famille d'Acoma,
    Baron de Forbach et Seigneur de Manonville.
    Suivi du cas lorrain Sceau2

    Alban Erwann Von Frayner,
    Baron de Parroy, Chevalier Impérial d'Heinsberg
    Suivi du cas lorrain J


Citation :
Nous, Raboude Mondrianus de Ligne
Mari de Philippa Vittoria « Pippa » Borgia
Divina favente clemencia Romanorum imperator electus semper augustus
Vicomte de Vianen, Baron de Edam

Nous désirons nous exprimer sur le situation actuelle dans le Royaume de Lotharingie.

Nous sommes attristés par la maladie soudaine du Roi légitime de Lotharingie, Bobyzz de Sparte, et nous prions pour son rétablissement. Aprés consultation de plusieurs conseillers et nobles francophones, inclus le Prince de Lotharingie, Jontas de Valfrey, nous avons décidé de placer un régent temporaire pour la durée de la maladie du Roy. Pour garantir le stabilité du Royaume, nous accordons à sa femme, Erine de Sparte-Riddermark, la pleine autorité comme Reine-Régente de Lotharingie. Pendant ce temps, le Vice-Maréchale d'Armes de l'Herauderie Impériale Francophone, Adrien d'Ormerach, gèrera cette Hérauderie sous les directives de cette dernière.

Nous avons entendu la situation actuelle du Duché de Lorraine. Nous considerons le document signé, entre la Duchesse de Lorraine et le chef d'armée Aleae Furor IV, une insulte contre notre voisin, le Royaume de France et contre le nobilté entier. Nous ne tollérons jamais un tel comportement. Nous, Raboude Mondrianus de Ligne, Empereur du Saint-Empire Romain Germanique, appelons nos vassaux du Royaume de Lotharingie à défendre les valeurs de la noblesse, l'honneur et de la justice. Nous appelons nos vassaux à détruire l'armée des brigands, voleurs et bandits qui pensent être égale à un noble.

En ce qui concerne la Duchesse Marjolainne de Reaumont Kado'ch, nous croyons qu'elle a réagit par responsabilité pour son peuple. Nous lui donnons la possibilité de réparer son erreur en donnant preuve de sa fidélité de vassal, suivi par notre appel.

Nous prenons acte de la décision du Royaume de France à fermer ses frontières pour une de notre provinces. Nous exprimons notre compréhension pour un tel acte vu que l'insulte était pesante. Mais nous exprimons notre désir qu'une telle mesure soit abandonnée prochainement. Comme Seigneur Féodale, nous sommes disponible à prendre responsabilité pour notre vassal et nous offrons à Sa Majesté Nebisa I nos profondes excuses. Ajoutées avec les mesures annoncées dans cette lettre, nous espérons avoir montré à la Couronne de France, notre souhait pour une solution ferme et honoreux du problème actuel.


Fait le VIII du mois de Décembre MCDLIX

Pro Imperium,

Raboude Mondrianus de Ligne
Divina favente clemencia Romanorum imperator electus semper augustus

Citation :
    Suivi du cas lorrain Savoie


    Aux fidèles sujets du Saint Empire de la Nation Gemanique et du Royaume de France



  • Combats dans les duchés de Lorraine et de Franche-comté

    Nous, Alex Van Wever, élu Duc par le Bon Peuple de Savoie, condamnons fermement l'accord signé entre la duchesse Marjolainne et le chef d'armée Thoros. Nous sommes bien conscient de la situation de crise que traverse la Lorraine mais il s'agit d'un déshonneur auquel elle doit répondre très rapidement pour le bien de son duché ainsi que de ses alliés historiques. Nous recommandons ainsi à notre Duché Soeur de rompre son accord et de présenter ses excuses au Royaume de Lotharingie ainsi qu'au Royaume de France.

    Aussi, nous nous proposons d'apporter nos conseils en matière d'armée et de stratégie millitaire si la Lorraine décide d'accomplir les remarques cités ci-dessus. Ainsi, elle pourra répondre fermement et millitairement à ses envahisseurs et participer à la destruction de l'armée de Thoros.

    Enfin, nous annonçons l'envoi de soldats afin d'aider le comté de FC. La Savoie souhaite prendre part aux hostilités et aider ses alliés à vaincre une fois pour toute l'armée de Thoros qui répand le sang d'honnêtes citoyens en ce moment.

    Devant tant de souffrances, nous appelons à l'Unité. Ensemble, nous vaincrons les oppresseurs qui souhaitent mettre à mal notre Royaume et nos alliés.

    Pour que la justice et la paix règnent à jamais !

    Fait au Castel de Chambéry, le 5 décembre 1459

    Suivi du cas lorrain Alex410
    Alex Van Wever,
    Duc de Savoie.

    Suivi du cas lorrain Seauxjtt0

Citation :
Nous, feudataires du Domaine Royal,
Nous, chambellans du Domaine Royal,

Qu’il soit su que le Domaine Royal a entendu l’annonce faite par les Ambassades Royales de France au sujet de l’interdiction de tout échange avec une des provinces du SERG.

En conséquence, le Domaine Royal et chacune de ses provinces, gèlent jusqu'à ce que la Lorraine renonce à ses erreurs actuelles, ses relations diplomatiques.

Que le Très Haut protège le Royaume de France,

Faict à Paris, le 5 décembre mil quatre cent cinquante neuf,

Pour Alençon,

Suivi du cas lorrain Signat10
Duchesse d'Alençon

Suivi du cas lorrain Sceauvert

Suivi du cas lorrain Chrystel
Chancelière de l'Alençon

Pour la Champagne,

Suivi du cas lorrain 2ptw2u0
duchesse de champagne

Suivi du cas lorrain Sinopl10

Jeanmerlin d'Epernay, Chambellan de Champagne

Pour le Maine,

Suivi du cas lorrain Signqj
Comtesse du Maine

Suivi du cas lorrain Sceaumainevert

Pour la Normandie,

Suivi du cas lorrain Signatureadeline2
Adeline de Courcy
Chambellan de Normandie
Suivi du cas lorrain Deedeevert
Pour Orléans,

Liloute De Rozières,
Chambellan d'Orléans,

Suivi du cas lorrain 110914115507581757

Citation :
De Nous, Keridil d'Amahir-Euphor, Grand Ambassadeur Royal de France, Baron de Montpipeau & de Seignelay, Seigneur de Bréméan & de Railly,

Par délégation de Sa Majesté Nebisa de Malemort-Armantia, Reine de France,

A Sa Majesté Impériale Raboude Mondrianus de Ligne, Saint Empereur Romain & Germanique,
A Sa Majesté Bobyzz de Sparte, Roi de Lotharingie, & Erine de Sparte, Reine-Régente,
A Sa Grâce la Duchesse de Lorraine,
A la Noblesse de Lorraine,
A ceux qui se feront lire ou conter la présente,

Saluts.

Faisant suite aux annonces et déclarations provenant d'Empire, l'une de Sa Très Impériale Majesté, l'autre de la Noblesse du Duché de Lorraine, la France, voisine et amie de l'Empire, fait à tous savoir que les Frontières Françaises seront de nouveau ouvertes aux ressortissants Lorrains, qui ne sont pas responsables de la folie de leur Duchesse, qui, elle, reste indésirable en nos terres.
Nous remercions Sa Majesté l'Empereur de sa prompte réaction, condamnant l'alliance d'une de ses terres avec l'infâme Thoros, mettant en danger ses voisins, permettant au sus-dit Thoros de prendre ressources et forces, après qu'il fut affaibli par la bravoure Française.

Néanmoins, nous ne saurions excuser la Duchesse Marjolaine de Réaumont Kado'ch, et si nous saluons la Noblesse de Lorraine et son acte d'amende honorable. Nous ne concevons pas que son inconscience reste impunie, qu'elle ne saisisse pas l'ampleur des conséquences que peuvent avoir ses actes, aussi est-elle déclarée persona non grata en le Royaume de France.

Nous assurons une fois de plus nos voisins Orientaux de notre amitié, de notre soutien et de notre estime.
Cet acte, si lâche et bas soit-il, ne doit pas être celui qui brisera les liens franco-impériaux.

Afin que nul ne conteste le présent écrit, y apposons le sceau d'or des Ambassades Royales de France, le Douzième Jour de Décembre de l'An de Grâce Mil Quatre Cent Cinquante Neuf.

Suivi du cas lorrain 810986sceaugajaune2
Revenir en haut Aller en bas
Cecilia

avatar


Nombre de messages : 11460
Localisation IG : *
Date d'inscription : 07/09/2010

Suivi du cas lorrain Empty
MessageSujet: Re: Suivi du cas lorrain   Suivi du cas lorrain Icon_minitimeMar 13 Déc 2011 - 10:55

Citation :
    Suivi du cas lorrain Entete11

    A tous ceux qui la présente annonce liront ou se feront lire,

    Salut.


    Par la présente, le Duché de Bourgogne, à travers la personne de Sa Grasce Angelyque de la Mirandole, Impitoyable Duchesse de Bourgogne, prend ouvertement position contre le Duché de Lorraine, qui s'est rendu coupable de la pire des trahisons, mené par une personne qui n'a de Duchesse que le nom, une personne traître, impie, et sans honneur : Marjolainne de Reaumont Kado'ch. Que ne soit pas oublié le rôle de la Capitaine de l'Ost, Isis, dans l'action entreprise !

    Que soit su, et connu de tous, l'accord passé entre le Vil Thoros, brigand et pillard, et le Duché de Lorraine. Selon les termes du contrat passé, les deux parties « s'engagent à ne mener aucune action militaire l'un contre l'autre ». Pis ! Le Duché de Lorraine « fournira l’armée Aleae Furor IV des fonctionnaires travaillant pour 60 PEA et 1000 écus de compensations financières ».

    Est-ce donc là honneur ?
    Est-ce donc là justice ?
    Est-ce donc là droiture ?

    La réponse est la même : non.

    Alors même que le Duché de Bourgogne avait fourni la liste des membres de cette armée aux autorités lorraines ;
    Alors même que la Duchesse de Brie avait tenté, en Champagne, de ralentir l'avancée de ces fourbes vers le territoire lorrain ;
    Le Duché de Lorraine, à travers la voix de la traîtresse qui prétend au titre de Duchesse, s'est rendu coupable de la pire des trahisons, en pactisant avec l'ennemi.

    Qu'il soit dès lors su :
    • Que l'accord commercial passé voilà plusieurs mandats, et qui devait être honoré, ne le sera pas.
    • Que le traité de coopération judiciaire est dénoncé dans l'instant, et ne sera plus considéré comme étant établi.
    • Que le traité portant sur le statut des diplomates est dénoncé dans l'instant, et, quand bien même cette dénonciation ne serait effective que dans une semaine, soit le 11 décembre MCDLIX, il n'est plus considéré comme étant établi.
    • Que l'ambassadeur en Lorraine, Son Excellence Aegon, est invité à quitter l'ambassade de Lorraine dans les plus brefs délais.


    La trahison est un mot, certes fort, mais qui convient totalement à la situation présente.

    Nous ne pouvons que saluer, entre autres, l'ancienne Duchesse de Lorraine, Sa Grasce Jade de Sparte, ou encore Son Excellence Kyroper, ambassadeur de Lorraine en Bourgogne, modèles de droiture.
    Nous espérons que, rapidement, des mesures seront prises contre la Capitaine, et la « Duchesse », afin que la Lorraine retrouve le droit chemin qu'elle avait suivi durant les quatre mois précédents.

    Enfin, Nous avertissons le Duché de Champagne, afin qu'il se méfie de son voisin lorrain. Nous avertissons la Franche-Comté, afin qu'il se prépare à la possible arrivée du Vil Thoros en ses terres.

      Que le Très-Haut guide les Dignes lorrains,
      Et qu'Il condamne les Traîtres qui sont à sa tête.

      Au Palais des Ducs de Bourgogne, le quatre décembre de l'an de grâce 1459,
      La Duchesse de Bourgogne, Souveraine en Ses terres, de sa signature et de son sceau a ratifié.


      Suivi du cas lorrain 100912101714888272
      Suivi du cas lorrain Bourgognejxg4

      Avec la participation du Chambellan de Bourgogne, Son Excellence Arutha de Gisors-Breuil.


      Suivi du cas lorrain 32321451A2

Citation :
De nous, Abeline Cardofer D'Asceline,
Duchesse de Champagne,

À vous, Marjolainne de Reaumont_Kado'ch , duchesse de Lorraine,
Au conseil élu de Lorraine,

C'est avec une grande déception,que nous avons prit connaissance de l'accord passer entre le duché de Lorraine et le chef d'armée de l'Aleae Furor IV , le dénommé Thoros.

Il va de soi ,que nous, Champenois, ne saurions tolérer de tels agissements alors que quelques jours plus tôt encore, une de nos armée, menée par la duchesse de Brie, Gwenhwyvar uí Fergus , repoussait la dite armée afin de ralentir leur avancée vers votre duché.

À la vue de ces faits, nous sommes dans le regret de devoir cesser tout échanges avec le Duché de Lorraine, et ceci de notre volonté et celle de sa Majesté tant que vous serez sur le trône.

Qu'il soit dit et su, que tout lorrains ,n'aura aucun droit de laisser passer sur nos terres et que ceux étant déjà présents, se verront dans l'obligation de quitté notre duché au plus vite.


Afin que nul ne puisse contester la vigueur et l'authenticité de la présente, apposons notre scel,

Suivi du cas lorrain 2qs3okp
duchesse de Champagne

Suivi du cas lorrain Gueule11

Citation :
A qui lira

Déclaration de la Franche-Comté

Nous, Alexandrine de Réaumont_Kado’ch dite Mousseline condamnons le chef d’armée Thoros pour avoir empiéter encore une fois sur nos terres par le fait même nous condamnons le traité signer entre la Duchesse de la Lorraine avec ce traitre qui pille et menace les villes de France et d’Empire.

Par le fait même nous appelons à une mobilisation en force des provinces limitrophes à la Franche-Comté soit le Baden, la Champagne, la Bourgogne et nos deux provinces sœur la Savoie et la Lorraine.

Nous remercions les nobles Lorrains d'avoir signifier leur désir de détruire ce brigand de la pire espèce.

Nous désirons tout de même faire savoir que malgré cette entente frôlant la traitrise, nous comprenons son geste sans toutefois l'approuver.


Comtois rends-toi! Nenni ma foi!

Fait au Château de Dole le 6 décembre 1459

Alexandrine de Réaumont-Kado'ch
Dite Mousseline
Franc-Comtesse

Suivi du cas lorrain Fcjaunenf9

Revenir en haut Aller en bas
Cecilia

avatar


Nombre de messages : 11460
Localisation IG : *
Date d'inscription : 07/09/2010

Suivi du cas lorrain Empty
MessageSujet: Re: Suivi du cas lorrain   Suivi du cas lorrain Icon_minitimeJeu 15 Déc 2011 - 14:28

Pour ceux que le sujet intéresse, l'Empire est quelque peu suicide je dirais. Il a été décidé de pourchasser Thoros jusqu'en Helvetie pour réparer la bourde de la Duchesse de Lorraine autant vous dire que ça va être un joli massacre si je puis dire.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Suivi du cas lorrain Empty
MessageSujet: Re: Suivi du cas lorrain   Suivi du cas lorrain Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Suivi du cas lorrain
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bureau du CaC - suivi des MA
» Conseiller à la filière bois : Axelius
» Du suivi des nouveaux
» suivi des marchés
» Suivi de la Provence

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Rôle Play du Château de Lyon :: 8 - Château de Pierre-Scize - Conseil Ducal :: Office des Affaires Etrangères :: Office diplomatique-
Sauter vers: