Forum Rôle Play du Château de Lyon
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-20%
Le deal à ne pas rater :
OnePlus Nord CE 2 5G – 8GB RAM 128GB – Charge 65W
239 € 299 €
Voir le deal

 

 D'une annonce qui passe mal

Aller en bas 
+2
Walan
geronimo2751
6 participants
AuteurMessage
geronimo2751

geronimo2751


Nombre de messages : 6898
Localisation IG : Embrun
Date d'inscription : 20/06/2007

D'une annonce qui passe mal Empty
MessageSujet: D'une annonce qui passe mal   D'une annonce qui passe mal Icon_minitimeDim 10 Juin 2012 - 23:54

Citation :
    D'une annonce qui passe mal Ldave13

    A la Noblesse, au Clergé, au Peuple Lyonnais-Dauphinois,
    A tous ceux qui liront ou se feront lire la présente,


    Qu'il soit su que le Conseil Ducal a voté l'ajout suivant à la réglementation de l'état de siège :

    Citation :
    Dans le cadre d’un état de siège, pour lister des personnes en armée l’état major de l’ost se devra de porter les noms à l'attention du duc ou de la duchesse, accompagnés des raisons qui font que ceux-ci sont listés (acte de brigandages , appartenance à un groupe reconnu dangereux etc…)
    La Duchesse ou le Duc donnera son accord au capitaine de/des armée(s) après consultation du conseil de défense du duché : prévôt, capitaine de l'ost et connétable
    Les actions des armées n’étant pas des actions de guerre mais de prévention les chefs d’armée devront pour chaque personne mise en liste hostile envoyer une missive les prévenant des risques qu’ils encourent à tenter le passage des frontières du Lyonnais Dauphiné



    Fait au Castel de Pierre-Scize, le neuvième jour du mois de juin de l'an de grâce mille quatre cent soixante.

    D'une annonce qui passe mal Sceauld2

Comme je l'attendais je viens de trouver ça dans les annonces ducale, au delà du très mauvais effet de cette nouvelle règle sur la défense du duché, rallongeant encore la prise de décision et notre efficacité, cette décision a été prise sans consultation des membres des COLD puisqu'elle a été élaboré "ailleurs" qu'en ces lieux.
Puisque notre avis n'importe pas pour prendre des décisions importantes, je ne mettrai plus les pieds au conseil des COLD tant que l'on aura pas souhaité avoir explicitement ce dernier.
Vous me trouverez à Grenoble.


Pose ses clefs sur la table et tourne les talons.
Revenir en haut Aller en bas
Walan

Walan


Nombre de messages : 13395
Localisation IG : Vienne
Date d'inscription : 11/06/2006

D'une annonce qui passe mal Empty
MessageSujet: Re: D'une annonce qui passe mal   D'une annonce qui passe mal Icon_minitimeLun 11 Juin 2012 - 10:38

Sur le fond comme sur la forme, cette annonce est assez stupéfiante.

Sur la forme d'abord, cette annonce est particulièrement floue en ne donnant pas précisément l'endroit où s'insère ce nouveau passage dans le coutumier, ce qui est fort éloigné de ce qui se fait depuis des années et des années pour des raisons évidentes de clarté et de compréhension.

Sur la forme encore, la formulation de ce texte est parfois obscure. "Pour lister des personnes en armée" voudrait dire, si on lisait purement et simplement cette phrase, que l'on veut lister des personnes appartenant à une armée, donc soit nos propres soldats, soit les armées hostiles -qui n'arrivent pas tous les quatre matins-. Sauf que je suppose qu'il est question des listes d'ennemis des armées, pas des listes de personnes en armée ...

Sur la forme toujours, cet article a été fait sans aucune discussion avec les conseillers des COLD, ce qui outre la marque de défiance que cela représente mais dont on a désormais l'habitude (vu que cela fait longtemps que pour les conseillers ducaux nous sommes des vilains pas beaux qui ne sommes là que pour les embêter), fait que les critiques sur le fond (ci dessous) n'auront pas pu être faites avant le vote.

***

Or, sur le fond ... si personnellement je demeure pour une utilisation moins importante de l'état de siège et des poutrages, et favorable à une réforme dudit état de siège pour avoir un système plus flexible et ayant de plus grandes possibilités d'adaptation à chaque cas, je vois tout de même un certain nombre de remarques à faire sur ce "décret" :
  • Premièrement, il exige quelque chose qui se faisait déjà la grande majorité du temps : les noms des personnes suspectes sont presque systématiquement donnés au Conseil Ducal tout entier par le GML, et presque systématiquement également avec les raisons qui font qu'ils sont suspectés -au moins de manière globale-. Que ce soit formalisé, pourquoi pas, mais cela reste tout de même quelque chose qui se fait très largement non seulement vers le Duc mais vers l'ensemble du Conseil Ducal.

  • Qu'à chaque nom soit associé le "délit" suspecté, pourquoi pas là encore. Cela pourrait au minimum permettre au Conseil Ducal de se rendre compte avec un peu plus de précision de l'étendue ou non de la menace.
    Seulement, les états de siège sont généralement des courses contre la montre. Il ne faut pas se précipiter, mais il ne faut pas traîner non plus ... et si à chaque état de siège il faut donner la liste de tout ceux que l'on compte mettre sur une liste d'ennemis, attendre que le Duc examine les noms un par un, donne sont accord un par un, puis que ce soit répercuté aux capitaines d'armées, je prédis deux possibilités :
    -soit le Duc -qui a déjà beaucoup d'autres choses à faire, notamment en cas de menace justifiant un état de siège- ne jettera qu'un oeil rapide sur la liste et donnera de toute manière son accord, donc ce décret ne servira à rien puisqu'en réalité cela se passera grosso modo comme maintenant avec une confiance du Duc envers l'Etat Major ;
    - soit le Duc examinera chaque nom et motif, vérifiera bien entendu que les motifs donnés sont exacts puisque quitte à ne pas faire confiance autant le faire à fond, et mettra un certain temps (probablement supérieur à la journée) pour donner ses accords/désaccords avec toutes les conséquences possibles.

    Il faudrait donc à mon avis, au minimum, qu'il soit considéré que "par défaut" les noms donnés sont validés par le Duc. J'ose espérer que si les listes de noms et motifs sont communiqués non pas uniquement au Duc mais à l'ensemble du Conseil Ducal, il ne faudra guère de temps pour souligner d'éventuelles erreurs ou élever des objections. Et donc que le Duc en tant que chef suprême des COLD, ou même tout simplement le Capitaine en tant que chef de l'Ost, pourront alors ordonner le retrait des noms si nécessaire (notez qu'il n'y a de toute manière aucun besoin d'un décret pour ça). Cela accélérera un peu cette procédure.

  • Il n'existe légalement absolument aucun "Conseil de défense" en Lyonnais-Dauphiné. A moins que vous ne souhaitiez créer encore un conseil différent lié aux COLD. Actuellement il existe soit les Officiers Généraux (Capitaine, Connétable, Prévôt), qui ne forment pas un conseil "à part" mais un sous-ensemble du Conseil Ducal ; soit le Conseil des COLD qui regroupe les officiers généraux et leurs conseillers (conseillers militaires au sens large, de l'ost comme de la prévôté) ; soit le Conseil de Guerre qui n'implique que l'ost.
    Même si je comprends bien que le but de cette phrase est de mettre hors du coup les conseillers militaires (au sens large toujours), créer une nouvelle instance rien que pour ça me semble un minimum exagéré.

  • La dernière phrase n'est pas dénuée d'ironie, de la part d'un Conseil Ducal qui a fait ou souhaité faire un usage intensif du poutrage durant son mandat, que ce soit pour empêcher du monde d'entrer dans le Duché ou pour retenir un maire peu apprécié dans sa ville, etc etc. Il me semble d'ailleurs me rappeler de déclarations relativement récentes de conseillers s'étant même clairement opposés à ce qu'on prévienne les personnes listées ... comme quoi ... Prétendre que ne pas hésiter à tuer quelqu'un est un acte de "prévention" est par ailleurs tout de même un bel euphémisme.
    Toujours est-il que le fait que les capitaines d'armées doivent prévenir par eux-même les personnes listées ne me semble pas forcément la meilleure solution. Si la nouvelle politique du Conseil Ducal est de prévenir les personnes listées qu'elles sont listées, ce qui en soit ne me semble pas forcément une mauvaise chose et peut en tout cas être justifié, il vaudrait peut être mieux que la liste des personnes indésirables et susceptibles d'être listées soit rendue publique par le Conseil et que l'un de ces membres se charge d'envoyer ces courriers. Ne serait-ce que pour la plus grande "officialité" qu'aurait ce courrier, mais aussi parce que ça évitera que si nous avons trois armées chaque capitaine se retrouve à envoyer un message à l'ensemble de sa liste d'ennemis (cette liste étant normalement commune à toutes les armées).


Pour conclure, et même s'il est trop tard pour que cet avis soit pris en compte, il me semble qu'il aurait été plus pertinent de réaliser deux choses :
- tout d'abord une réforme de la loi sur l'état de siège pour permettre de le rendre plus flexible et adaptable. En reprenant notamment les travaux qui avaient déjà été réalisés sur ce sujet il y a un certain temps, que j'avais déjà ré évoqués il y a quelques semaines au conseil de guerre, mais qui avaient fini par aboutir à une version quasiment prête à être votée. Le principe de cette réforme étant qu'au lieu des textes actuels sur l'état de siège, on proposait une liste de mesures possibles et autorisées en cas d'état de siège, et que la déclaration de celui-ci lançait un "tronc commun" minimal et qu'il fallait ensuite choisir les mesures adaptées à la menace particulière.

- ensuite, plutôt qu'un système d'autorisations de mise en liste d'ennemis qui ne se fasse qu'en cas de déclaration de l'état de siège comme indiqué dans cette annonce, la mise en place d'un système plus régulier.
Par exemple, un examen tous les quinze jours des personnes considérées comme indésirables et qui pourront être amenées à être placées sur liste d'ennemis en cas d'état de siège, avec publication en gargote et aux portes du castel de la liste. Si besoin (ou souhaité) avec la mise en place de critères clairs d'inclusion (prise de castels dans le royaume, prise de mairie dans les provinces voisines, tentative de révolte ou brigandage sur le territoire dauphinois, etc) et d'exclusion (faits datant d'il y a plus de x mois, etc) dans la liste.
Dans la pratique, à part la mise en place initiale du système qui demanderait un travail un peu plus important pour déterminer la première liste d'indésirables, il suffirait ensuite d'effectuer régulièrement des mises à jour (en se basant sur les critères déterminés s'il y en a) puis de republier la liste.
Ainsi, les personnes concernées pourraient voir à n'importe quel moment si elles sont indésirables ou non en LD et si elles risquent de se faire attaquer par les armées en cas de déclaration de l'état de siège.
Revenir en haut Aller en bas
tazspike

tazspike


Nombre de messages : 12526
Age : 47
Localisation IG : a vienne pres de ma douce
Date d'inscription : 21/06/2008

D'une annonce qui passe mal Empty
MessageSujet: Re: D'une annonce qui passe mal   D'une annonce qui passe mal Icon_minitimeLun 11 Juin 2012 - 10:58

je dirait une seule chose vu qu'as chaque fois c'est moi qui en parle et c'est moi qui ramasse les foudres

Citation :
Premièrement, il exige quelque chose qui se faisait déjà la grande majorité du temps : les noms des personnes suspectes sont presque systématiquement donnés au Conseil Ducal tout entier par le GML, et presque systématiquement également avec les raisons qui font qu'ils sont suspectés -au moins de manière globale-. Que ce soit formalisé, pourquoi pas, mais cela reste tout de même quelque chose qui se fait très largement non seulement vers le Duc mais vers l'ensemble du Conseil Ducal.

faux entierement faux lors du dernier etat de siege le gml passait en bureau du prevot il me semble disant
x,y, z en hostile

ont ne nous disait pas qu'il allait y etre mais qu'il y etait ce n'etait en aucun cas dans le but consultatif mais juste d'information

alors si tout le monde trouve normal que une ou deux personne seul ont le droit de decidé qui a le droit de mourir ou vivre sans jamais se sentir concerné par les resultas ammener a cela laissant le conseil ducal se demerder pour les explications entre autre la duchesse ou duc le cas echeant

par exemple pour le cas avec geneve je n'ai pas entendu une seul fois capitaine ou gml prendre la parole disant que le poutrage de leur compatriote n'etait que deleur fait et de leurs propres decisions

pourtant que se soit le roi ou genevois c'est le conseil ducal qui a ramasser et surtout la duchesse

le faite que les personne soit prevenue un etat de siege n'etant pas une guerre a moins que le but soit reelement de tuer des gens

le fiate d'etre prevenue de une peu faire reflechir a ne pas rentrer et dans l'autre cas amene au faite que etant prevenue de ce qu'il pouvait arrivé la personne poutrer ne peu se trouver d'excuse

dans l'etat actuel pour moi l'attitude de soldat planqué dans un buisson n'attendant que le passage de personne pour les tuer ne vaux pas mieu que ceux qu'il chasse le seul plaisir retiré de cela n'est certainement pas la securité hypothetique mais le plaisir d'avoir tuer un pretendu vilain
Revenir en haut Aller en bas
ya

ya


Nombre de messages : 2193
Localisation IG : Dié
Date d'inscription : 26/06/2009

D'une annonce qui passe mal Empty
MessageSujet: Re: D'une annonce qui passe mal   D'une annonce qui passe mal Icon_minitimeLun 11 Juin 2012 - 11:21

Arrivant et prenant donc en cours tout cela .

Il semble de ce traité est était fait sans concertation avec les personnes concernaient dans le travail à faire sur tout cela

N'aurait 'il pas fallut revoir en premier temps le fonctionnement de tout cela ?


Après effectivement l'état de siége n'ai pas une guerre mais une mise hors des terres des personnes non résidente en Lyonnias Daulphiné ou suspecte. Comme le dit Taz


Je ne connait pas réellement comme les listes sont faite , n'ayant pas action sur cela , ni monter encore d'armée donc je ne critiquerait en rien le et les travaux fait sur tout cela


Pour ma part le duc ou Duchesse est décideur de toute action chef suprême de l'Ost et effectivement parfois il doit assumer des poutrages peu être qui n'aurait du être je ne sait trops


Par contre Taz je m'aime pas ta vision de voir nos Soldats ..Mais je conçoit et respect ta vision de voir les chose Rien de mal dans mes dires envers toi ...sur ma dernière parole...


Donc maintenant que ce traité en passer et publier à travail dessus Le retirait serer je pense pas que ce soit rèellement bien .......A vous de voir ...


Revenir en haut Aller en bas
helsinki

helsinki


Nombre de messages : 10884
Localisation IG : Embrun
Date d'inscription : 12/09/2007

D'une annonce qui passe mal Empty
MessageSujet: Re: D'une annonce qui passe mal   D'une annonce qui passe mal Icon_minitimeLun 11 Juin 2012 - 15:41

Je vais donner mon avis , et cela sera une de mes dernières interventions ici :
Je trouve déplorable que cette loi ait été faite sans consultation des membres des Colds.
Je trouve déplorable et déplacé que l'on ne tienne pas compte de la géographie du duché.
En effet nous avons une capitale qui est aussi une frontière.
Ce décret met particulièrement en danger cette capitale.

Pourquoi ??
les armées peuvent poutrer les personnes qui arrivent en ville mais en aucun cas ou avec une immense chance les personnes qui en sortent.
une fois arrivés en ville , on pourra plus les déloger.

Trés bien, on avertit les personnes avec une gentille lettre :
Citation :
ne venez pas chez nous, vous êtes listés dans mon armée.

La sécurité ne me semble plus assurée dans le duché , ce qui peut être fait ailleurs, et qui comporte des risques moindres comportent d'énormes risques en Lyonnais Dauphiné de part la situation exceptionnelle de la capitale.

Mettre une armée à Lyon ne sert à vrai dire plus à rien.
Sachant ce que je sais sur le castel, les couloirs sont aussi perméables qu'une éponge , la décision prise en ce lieu arrivera aux oreilles des brigands
avant que décision soit prise.
Quelquefois les informations arrivent tardivement et le duc et le conseil ne pourra pas avisé mais puisque chacun a cru bon de voter pour ce décret sans voir les tenants et les aboutissants, les risques qu'il faisait courir au Lyonnais Dauphiné. qui ici est capable de réflexion et ne vote pas comme une seul homme car il est du même part qui ici ne vote pas comme les autres pour cirer les bottes et faire des ronds de jambe
Si les hommes et femmes savaient garder parfois leur libre arbitre, et écouter les argumentations des uns et des autres tout irait pour le mieux.
Où sont les lignes directrices d'une conduite qui fait une politique cohérente ?
Pour des sentiments personnels, on troque le duché;
Sachez d'autre part qu'au départ le décret prévoyait l'ouverture à tous les conseillers ducaux.




Revenir en haut Aller en bas
Walan

Walan


Nombre de messages : 13395
Localisation IG : Vienne
Date d'inscription : 11/06/2006

D'une annonce qui passe mal Empty
MessageSujet: Re: D'une annonce qui passe mal   D'une annonce qui passe mal Icon_minitimeLun 11 Juin 2012 - 18:07

tazspike a écrit:
faux entierement faux lors du dernier etat de siege le gml passait en bureau du prevot il me semble disant
x,y, z en hostile
Donc les noms étaient donnés à tout le Conseil Ducal, n'importe quel conseiller pouvait les consulter et aurait dès lors pu poser des questions pour savoir pourquoi ils étaient listés et si besoin s'élever contre tel ou tel nom et demander au Capitaine ou au Duc de les faire retirer des listes. Car même s'il est parfois un peu réticent à communiquer ses informations, il n'en demeure pas moins que lorsqu'on lui demande pourquoi quelqu'un est considéré comme suspect le GML le dit. Et qu'il le veuille ou non, si le Capitaine ou le Duc le lui ordonne il n'a de toute manière pas le choix.

Sauf que ... Combien de fois avez vous (les conseillers ducaux) demandé à avoir les listes d'ennemis ? A savoir pourquoi une personne était suspecte ou en ennemi ? Pourquoi ne pas demander à ce que soient précisées les listes des armées lorsque vous prônez un état de siège avec comme motif clair que cela permettra de poutrer les gens aux frontières ? Rien n'aurait empêché non plus de dire "on empêche le passage uniquement aux membres reconnus de telle organisation".
Je n'ai pas souvenir de beaucoup d'interventions de ce genre faites ici, alors que ça aurait peut être été la base si véritablement vous vous inquiétiez de ce genre de choses. J'ai vu par contre un certain nombre d'interventions exigeant des armées qu'elles poutrent les "méchants qui risquent d'embêter le Duché" sans se soucier vraiment de qui ou comment ...
Si les Conseillers Ducaux ne lisent pas ces listes, s'en lavent les mains ou font confiance aux informations données, ce n'est pas un problème de l'ost ou des COLD mais des conseillers ducaux.

Et en ce qui me concerne ce n'est pas une question d'envie de poutrer du monde, étant donné que je suis probablement celui des conseillers militaires qui a la position la plus réticente face à cette pratique, que j'ai toujours prôné des listes d'ennemis les plus restreintes possibles, que j'ai systématiquement défendu le fait que l'on ne devrait poutrer que pour des cas extrêmes, etc etc. Car j'ai beau être contre une banalisation, je suis aussi conscient que dans ces cas extrêmes, il n'y a bel et bien que le poutrage qui fonctionne.
Et comme dit plus haut également, je suis loin d'être défavorable à une liste publique d'indésirables qui seront prévenus et avertis de ce qu'ils risqueront s'ils tentent de passer la frontière durant un état de siège, et avec des arguments similaires à ceux évoqués (effet de dissuasion notamment). Sauf qu'il aurait été bien plus intéressant d'en discuter ensemble que de faire un décret qui tient beaucoup plus de la déclaration ouverte de méfiance envers les conseillers militaires que d'une modification de loi.
Revenir en haut Aller en bas
helsinki

helsinki


Nombre de messages : 10884
Localisation IG : Embrun
Date d'inscription : 12/09/2007

D'une annonce qui passe mal Empty
MessageSujet: Re: D'une annonce qui passe mal   D'une annonce qui passe mal Icon_minitimeLun 11 Juin 2012 - 18:32

Il faut dire que le décret suit un poutrage particulier.
Le poutrage de la lance de Camelianne, Zephirin, Andaevinn, Feebleue.
lances de l'Empire qui allait rejoindre l'armée du roy mais qui par manque de respect ne nous a pas prévenu de son arrivée alors qu'elle avait demandé un laisser passez à la Savoie et la Bourgogne.

Si on cherche simplement dans leurs casiers judiciaires on trouve bêtement des troubles à l'ordre publics mais si l' on va plus loin on se rend compte que tous ont été à l'origine de troubles graves.

Feebleue : membres des loups de gevaudan
andaevinn :lion de judas qui a pris Mendes et qui a participé à l'enlèvement du pape en novembre dernier à Mendes.
zephirin : bras droit de camelianne :
Camelianne : membre actif des lions de judas responsable de la déstabilisationd e la franche comté en 1459 et à l'origine de ce qu'on appelle la guerre civile de Franche Comté, à l'origine de la guerre de la Savoie ( ceci étantu n fait de guerre on ne va pas le rappeler ici ).

Belle brochette qui allait aider le roi.

Le toujours aussi caractériel Cendres arrive et coule deux bateaux nous demandant aussi d'indemniser les victimes pour venger le poutrage.
Le lyonnais dauphiné sent la peur l'envahir si il venait détruire tous les autres bateaux, si il coulait tous ..
Si Genève venait nous envahir ...
Il faut, pour certains arrêter de se comporter comme ça, faire cette discussion loin de tous conseillers pouvant argumenter et aller contre.
A t'on déjà vu des discussions concernant l'office de justice se tenir dans la grande salle Non.
Comme je l'ai fait dés le premier jour je condamne cette façon de faire qui ne permet pas l'expressiond e chacun .
A-t-on fait ce choix par couardise ???
je le crains.







Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



D'une annonce qui passe mal Empty
MessageSujet: Re: D'une annonce qui passe mal   D'une annonce qui passe mal Icon_minitimeLun 11 Juin 2012 - 21:19

La formulation introductive n'est pas très claire :

Citation :
Dans le cadre d’un état de siège, pour lister des personnes en armée l’état major de l’ost se devra de porter les noms à l'attention du duc ou de la duchesse

je pense qu'il faut la reformuler comme suit :

Citation :
Dans le cadre d'un état de siège, il peut être fait la liste des personnes se trouvant en armée au sein du Lyonnais-Dauphiné. Cette liste sera soumise pour approbation au duc ou à la duchesse du Lyonnais-Dauphiné.
Parmi les armées répertoriées, sur propositions et arguments motivés des dirigeants militaires, certaines pourront estre surveillées par les militaires. Cette surveillance sera approuvée ou réfutée par le dirigeant du Lyonnais-Dauphiné, qui aura un droit de regard et de décision.

Sur la démarche, je ne la trouve pas choquante au sens où :
- le duc/la duchesse est le chef des armées
- C'est au duc d'assumer les choix qui sont faits car ce sont des choix qui ont des conséquences sur le duché, notamment des conséquences diplomatiques voire même militaires (si ça engendre des menaces de guerre par exemple).
- C'est au duc/duchesse de rendre des comptes au roi en cas "d'erreurs"
- que le duc/duchesse valide les propositions que les gens des COLD lui soumettent
- que ça n'entrave en rien la sécurité du duché puisque le duc/duchesse se doit d'estre réactif (ve) aux infos qui lui sont transmises.
Revenir en haut Aller en bas
tazspike

tazspike


Nombre de messages : 12526
Age : 47
Localisation IG : a vienne pres de ma douce
Date d'inscription : 21/06/2008

D'une annonce qui passe mal Empty
MessageSujet: Re: D'une annonce qui passe mal   D'une annonce qui passe mal Icon_minitimeLun 11 Juin 2012 - 21:26

j'ai essayer d'en discuter sur un sujet honnetement je ne sait pas si c'etait au cold ou ailleur

j'ai pris les foudre car j'etais le seul a trouver cela anormal

Maintenant quand j'etant qu'au final une guerre ca serrait pas si mal pour pouvoir grossir les rang de l'ost ce que j'ai avancer et qui ma été confirmé par le gml oui j'ai vraiment du mal

quand la duchesse obligé de se defendre devant le roi au point de se faire traiter de menteuse par ce dernier et ou la que se soit capitaine ou gml s'en lave les mains restant sur leur position disant ont as bien fait a la limite demerder vous pour l'expliqué j'ai encor plus du mal

ca donne vraiment l'impression de voir des personne ne pas etre contente qu'ont leur retir leur license de tuer sans limite

quand les nom etait donné les personne etait deja listé dans les armées le plus souvent assez tard meme si ont avait demander des explications le resultat aurait été le meme

dans le cas du groupe de genevois poutrer les explication ont été donner apres que tous ai été poutrer et que le roi demandait des comptes

j'estime que quand ont cherche a tuer quelqu'un ont en donne les raison avant de le faire et que ce n'est pas au duc de mendier des information du pourquoi et du comment

Revenir en haut Aller en bas
helsinki

helsinki


Nombre de messages : 10884
Localisation IG : Embrun
Date d'inscription : 12/09/2007

D'une annonce qui passe mal Empty
MessageSujet: Re: D'une annonce qui passe mal   D'une annonce qui passe mal Icon_minitimeLun 11 Juin 2012 - 21:28

ce que je trouve choquant c'est les moyens mis en oeuvre pour arriver à ces fins .
Je sais parfaitement que le duc ou la duchesse es t le chef suprême des armées .
c'est d'ailleurs qu'au départ je n'avais proposé que le duc ou duchesse.
et bien moi ça me choque quand à la défense de notre capitale.

De plus si on établissait une ligne directrice de conduite militaire on pourrait se faire confiance.
la réactivité est mis eà mal car la duchesse/duc n'es tpas connecté 24H/24 h même si les pouvoirs qui lui sont conférés sont immenses.

Je ne mérite pas plus que toi Taz d'être désavoué.
Qui a répondu au roi _ lezard c'est toi ? qui a fait toutes les démarches que j'ai faite c'est toi ??

Se mettre en colère c'est une chose mais faire preuve de lâcheté en est une autre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



D'une annonce qui passe mal Empty
MessageSujet: Re: D'une annonce qui passe mal   D'une annonce qui passe mal Icon_minitimeLun 11 Juin 2012 - 21:52

Si la duchesse ou le duc n'est pas disponible sans interruption, il en est de mesme pour les gens d'armes.
Cet argument contre le pouvoir décisionnel d'un duc et d'une duchesse n'est donc pas recevable.
Revenir en haut Aller en bas
helsinki

helsinki


Nombre de messages : 10884
Localisation IG : Embrun
Date d'inscription : 12/09/2007

D'une annonce qui passe mal Empty
MessageSujet: Re: D'une annonce qui passe mal   D'une annonce qui passe mal Icon_minitimeLun 11 Juin 2012 - 22:05

Vous paraissez bien omnisciente dame Huna.
se dit que le nouveau conseil va devoir faire avec des personnes qui ont la science infuse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



D'une annonce qui passe mal Empty
MessageSujet: Re: D'une annonce qui passe mal   D'une annonce qui passe mal Icon_minitimeLun 11 Juin 2012 - 22:21

Je suis conseillère donc je conseille. Mes conseils sont acceptés ou réfutés.
Si par omniscience, vous entendez "expérience du terrain" alors je peux vous dire que oui, j'ai bien combattu et ce, à l'intérieur de nos frontières comme au delà! J'apporte donc mes arguments, mes contre arguments, mon vécu des réalités et ce, au mesme titre que vous!
Mais cette remarque n'apporte rien au débat comme à la discussion autour de cette annonce.
Fermons donc cette parenthèse et recentrons nous sur cette annonce si ça ne vous dérange pas?
Revenir en haut Aller en bas
Phelim

Phelim


Nombre de messages : 9994
Age : 34
Localisation IG : Lyon
Date d'inscription : 27/09/2005

D'une annonce qui passe mal Empty
MessageSujet: Re: D'une annonce qui passe mal   D'une annonce qui passe mal Icon_minitimeMar 12 Juin 2012 - 1:03

Je me souviens moi aussi que l'ost a toujours fait suer avant de transmettre ses listes, mais il n'empêche que je trouve cet article inutile pour rejoindre Walan, vu qu'il dit juste que le Duc peut faire quelque chose qu'il est déjà en pouvoir de demander et de faire.

Ensuite, avant l'ost, les premiers fautifs sont les gens qui viennent quand même chez nous malgré que l'état de siège soit déclaré et qu'il soit donc indiqué noir sur blanc qu'on peut être amener à utiliser nos armées. Ce me semble évident, une province en état de siège est une province inquiète qui n'est pas à l'abri de voir des ennemis là où il y en a pas et décider de s'y rendre quand même, s'est parier sur sa vie.

Maintenant, j'aimerais connaitre la raison de cet article? Il y a eu une erreur de listage que la duchesse aurait pu empêcher pour qu'il soit nécessaire de faire un tel article?

Parce que bon, clairement, il va falloir songer à le supprimer, comme le dit Hels, Lyon est une capitale frontière, nous n'avons pas le luxe de perdre du temps avec des procédures obligatoires à suivre alors que si la liste ennemie est entrée trop tard et que les brigands sont dans Lyon, les soldats devront quitter l'armée pour défendre le pouvoir et on n'aura plus les moyens d'en empêcher d'autres d'entrer.
Souplesse, souplesse.

Revenir en haut Aller en bas
Walan

Walan


Nombre de messages : 13395
Localisation IG : Vienne
Date d'inscription : 11/06/2006

D'une annonce qui passe mal Empty
MessageSujet: Re: D'une annonce qui passe mal   D'une annonce qui passe mal Icon_minitimeMar 12 Juin 2012 - 10:34

Si vraiment les Conseillers Ducaux veulent accentuer le "contrôle" sur les listes d'ennemis, ou souhaitent une plus grande "transparence" de l'ost par rapport à ces listes, je ne saurais que conseiller d'adopter une méthode ressemblant plutôt à celle que j'ai évoquée plus haut :
Citation :
plutôt qu'un système d'autorisations de mise en liste d'ennemis qui ne se fasse qu'en cas de déclaration de l'état de siège comme indiqué dans cette annonce, la mise en place d'un système plus régulier.
Par exemple, un examen tous les quinze jours des personnes considérées comme indésirables et qui pourront être amenées à être placées sur liste d'ennemis en cas d'état de siège, avec publication en gargote et aux portes du castel de la liste. Si besoin (ou souhaité) avec la mise en place de critères clairs d'inclusion (prise de castels dans le royaume, prise de mairie dans les provinces voisines, tentative de révolte ou brigandage sur le territoire dauphinois, etc) et d'exclusion (faits datant d'il y a plus de x mois, etc) dans la liste.
Dans la pratique, à part la mise en place initiale du système qui demanderait un travail un peu plus important pour déterminer la première liste d'indésirables, il suffirait ensuite d'effectuer régulièrement des mises à jour (en se basant sur les critères déterminés s'il y en a) puis de republier la liste.
Ainsi, les personnes concernées pourraient voir à n'importe quel moment si elles sont indésirables ou non en LD et si elles risquent de se faire attaquer par les armées en cas de déclaration de l'état de siège.

Avec une telle liste "permanente" (au sens de mise à jour régulièrement et pas uniquement en état de siège) cela permet aux conseillers ducaux de savoir précisément quelles personnes seront listées et pourquoi en cas de déclaration d'état de siège, et cela permet également de discuter d'éventuelles modifications en n'étant pas dans l'urgence, le tout sans rajouter énormément travail puisqu'il serait étalé dans le temps (à part au moment unique de la mise en place du système).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



D'une annonce qui passe mal Empty
MessageSujet: Re: D'une annonce qui passe mal   D'une annonce qui passe mal Icon_minitimeMar 12 Juin 2012 - 11:57

ça me semble estre une bonne idée et en cohérence avec la volonté de donner un accord ou de réfuter la présence dune où de plusieurs personnes listées.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





D'une annonce qui passe mal Empty
MessageSujet: Re: D'une annonce qui passe mal   D'une annonce qui passe mal Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
D'une annonce qui passe mal
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Keski se passe à la fin ?
» A la recherche de son passé
» Qui passé par là? C'est Bonissima!!
» Mais où est passé sa voix
» D'une armée bourguignonne qui passe à Lyon...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Rôle Play du Château de Lyon :: 8 - Château de Pierre-Scize - Conseil Ducal :: Office de la Sécurité :: Conseil des Compagnies d'Ordonnances-
Sauter vers: