Forum Rôle Play du Château de Lyon
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau coffret Ultra Premium ...
Voir le deal

 

 Demande de Musartine et Genève

Aller en bas 
5 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Arwel

Arwel


Nombre de messages : 27652
Localisation IG : Dié
Date d'inscription : 22/11/2008

Demande de Musartine et Genève - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Demande de Musartine et Genève   Demande de Musartine et Genève - Page 2 Icon_minitimeMar 4 Sep 2012 - 23:23

Laughing Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
samthebeast

samthebeast


Nombre de messages : 26330
Age : 69
Localisation IG : Vienne La Belle
Date d'inscription : 17/03/2009

Demande de Musartine et Genève - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Demande de Musartine et Genève   Demande de Musartine et Genève - Page 2 Icon_minitimeMer 5 Sep 2012 - 0:50

Citation :
Le bonsoir,

Tout d'abord merci de votre réponse et ne vous inquiétez pas je comprends très bien les impératifs de la charge de bourgmestre surtout en cette période. Je reviens vers vous afin de vous demander une petite chose. Il n'y a pas de mauvaise réponse je vous rassure de suite. Afin de récupérer les impôts de Musartine seriez-vous prête à annuler les pénalités afin que dans la foulée elle règle les taxes initiales.
Je crains de ne pouvoir réussir à la faire payer la totalité et de ne pouvoir vous récupérer la totalité des impôts dus d’où ma demande. Bien entendu ce n'est qu'une simple proposition, j'attendrais donc votre réponse avant de continuer plus avant.

Merci d'avance.

Samuel Rossal.

Citation :
Bonsoir messire le duc,

Pour les majorations aucun souci, je vais passer à mon bureau afin de les supprimer. D'ailleurs, je pensais le faire, si j'avais eu à traiter directement avec Musartine.

Pour le reste, puisque vous vous occupez des négociations, je me rangerai à votre décision et ferai le nécessaire à partir de mon bureau. De toute manière, je vous avoue que je ne comptais guère récupérer la totalité des sommes dues, aussi j'avais pris les devants quand j'ai pris conscience du gel de la situation, en éliminant dame Musartine de mes recensements de ces 2 derniers mois avant chaque levée d'impôt. Donc, ce qui sera éventuellement perçu sera surtout un plus, assurément le bienvenu pour aider au paiement des salaires des miliciens, mais pas absolument indispensable à la gestion municipale.

En souhaitant que cette affaire trouve une issue qui conviendra aux deux partis et que les rancunes s'apaisent un jour.

Respectueusement,

Annick Roche

Pour les pénalités voilà qui est fait reste donc :

Musartine : 31,00 écus (+0,00 écus de pénalité) avant le 1460-09-12
Musartine : 14,00 écus (+0,00 écus de pénalité) avant le 1460-09-12
Musartine : 16,00 écus (+0,00 écus de pénalité) avant le 1460-09-12
Musartine : 14,50 écus (+0,00 écus de pénalité) avant le 1460-09-12
Musartine : 16,50 écus (+0,00 écus de pénalité) avant le 1460-09-12
Musartine : 15,50 écus (+0,00 écus de pénalité) avant le 1460-09-12
Musartine : 15,50 écus (+0,00 écus de pénalité) avant le 1460-09-12
Musartine : 44,00 écus (+0,00 écus de pénalité) avant le 1460-09-12
Musartine : 15,50 écus (+0,00 écus de pénalité) avant le 1460-09-12
Musartine : 14,00 écus (+0,00 écus de pénalité) avant le 1460-09-12
Musartine : 16,00 écus (+0,00 écus de pénalité) avant le 1460-09-12
Musartine : 14,50 écus (+0,00 écus de pénalité) avant le 1460-09-12

Donc je vais adapter ma réponse en fonction de cela. En revanche je sais que j'avais quelque part l'explication entre bannissement et personne non gratae mais je ne trouve plus. je crois que c'était à la CA. Si quelqu'un arrive à me les trouver je veux bien.
Revenir en haut Aller en bas
Cecilia

avatar


Nombre de messages : 11460
Localisation IG : *
Date d'inscription : 07/09/2010

Demande de Musartine et Genève - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Demande de Musartine et Genève   Demande de Musartine et Genève - Page 2 Icon_minitimeMer 5 Sep 2012 - 0:55

Citation :
Arrêt de règlement de la Cour du Parlement
Concernant le bannissement et les personae non gratae.

    Attendu les quiproquos existants sur la notion de bannissement et les personae non gratae, définissons iceux dans le domaine juridique ;

    Ordonnons que la peine de bannissement, définie par le pouvoir judiciaire et d’une durée maximale de trois mois, ne peut être soumise que comme peine d’un procès ;

    Ordonnons que le statut de persona non grata, défini arbitrairement par le pouvoir exécutif, n’est pas un fait suffisant pour mener à l’ouverture d’une audience ;

    Conseillons de n’utiliser le statut de persona non grata que comme avertissement, nominativement, dans la défense d’un territoire et avec des conséquences militaires, dans l’aggravation des faits postérieurs à la définition dudit statut et dans l’interdiction de rassemblement conséquent.


Le Chancelier de France a écrist,
Le Parlement a ratifié.

Fait le 27 juillet de l’an de grasce 1458, à Paris.
Grégoire d’Ailhaud, Chancelier de France.

Demande de Musartine et Genève - Page 2 Chancelleriejaunewk2

http://monde-rr.fr.nf/chancellerie/index.php?p=7&id=95
Revenir en haut Aller en bas
samthebeast

samthebeast


Nombre de messages : 26330
Age : 69
Localisation IG : Vienne La Belle
Date d'inscription : 17/03/2009

Demande de Musartine et Genève - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Demande de Musartine et Genève   Demande de Musartine et Genève - Page 2 Icon_minitimeMer 5 Sep 2012 - 1:08

Cecilia a écrit:
Citation :
    Demande de Musartine et Genève - Page 2 Ldave13

    A la Noblesse, au Clergé, au Peuple Lyonnais-Dauphinois,
    A tous ceux qui liront ou se feront lire la présente,

    Salut!


    Qu'il soit su, que la Duchesse et son Conseil, déclarent, ce jour, les personnes suivantes: Penelope35, Ghell, Musartine, Anghell, Croma, Peny et Lorrenzzo persona non grata sur les terres dauphinoises, et ce, jusqu'à nouvel ordre compte tenu des évènements récents survenus dans le Comté de Provence, à savoir le pillage, par lesdites personnes, de la ville d'Arles; mais également de la menace qu'ils représentent pour le Lyonnais-Dauphiné, au vu de leurs actions passées sur nos terres. De facto, le droit de fouler le territoire dauphinois leur est interdit.

    Fait au Castel de Pierre-Scize, le dix-septième jour du mois de décembre de l'an de grâce mille quatre cent cinquante neuf.

    Le Conseil Ducal du Lyonnais-Dauphiné

Citation :
Demande de Musartine et Genève - Page 2 Ldave13

A tous les Lyonnais-Dauphinois,
A tous ceux qui liront ou ouïront,


Compte tenu dU lourd passif de la famille Hell en notre Duché et de faits plus récents qui nous sont rapportés par nos homologues provençaux, nous confirmant entre autre qu'ils étaient acteurs et décideurs de la prise de la ville d'Arles, le Conseil Ducal tient à rappeler à toutes fins utiles les deux informations suivantes :

- Premièrement le décret ducal du le dix-septième jour du mois de Décembre 1459 faisant de Ghell et ses suiveurs des personae non gratae en Lyonnais-Dauphiné.

- Deuxièmement les réponses qui furent apportées à ces mêmes personnes par Sa Grâce Chavigny les deux et vingt-quatre avril derniers.

De fait, qu'il soit clair que le retour par voie terrestre comme fluviale sur le territoire Lyonnais-Dauphinois serait considéré comme une provocation délibérée et entrainerait une mise en place immédiate de l'ensemble des mesures jugées nécessaires pour faire respecter ce qui doit l'être, et notamment d'un point de vue militaire.



Citation :
    Demande de Musartine et Genève - Page 2 Ldave13

    A la Noblesse, au Clergé, au Peuple Lyonnais-Dauphinois,
    A tous ceux qui liront ou se feront lire la présente,

    Salut!


    Qu'il soit su, que la Duchesse et son Conseil, déclarent, ce jour, les personnes suivantes: Penelope35, Ghell, Musartine, Anghell, Croma, Peny et Lorrenzzo persona non grata sur les terres dauphinoises, et ce, jusqu'à nouvel ordre compte tenu des évènements récents survenus dans le Comté de Provence, à savoir le pillage, par lesdites personnes, de la ville d'Arles; mais également de la menace qu'ils représentent pour le Lyonnais-Dauphiné, au vu de leurs actions passées sur nos terres. De facto, le droit de fouler le territoire dauphinois leur est interdit.

    Fait au Castel de Pierre-Scize, le dix-septième jour du mois de décembre de l'an de grâce mille quatre cent cinquante neuf.

    Le Conseil Ducal du Lyonnais-Dauphiné

Citation :
A Ghell et Musartine d'Hell,

C'est avec stupeur que j'apprends vos rumeurs d'épidémie de peste en Lyonnais-Dauphiné, d'autant plus qu'y résidant et gouvernant cette Province, je n'en suis moi-même pas informée. La seule peste qu'ait jamais connu notre Duché se faisait appeler "armée des ombres" ou "O.R.G.A.S.M.E." selon qu'elle voulait tenter d'enflammer le Duché ou tenter de s'y faire élire. C'est sans aucune once d'étonnement que je constate que, selon vos habitudes, vous tentez d'utiliser la crédulité de la population pour vous faire passer pour ce que vous n'êtes pas. Je dis bien tenter, parce que les Lyonnais-Dauphinois sont bien moins stupides que vous semblez le croire et ne se sont jamais laissé abuser par vos belles paroles.

Concernant Valence, elle n'a aucun besoin de votre aide. Il est donc inutile de faire route vers le Lyonnais-Dauphiné. Comme rappelé dans le courrier envoyé au début de ce mois demandant une autorisation d'accostage dans le port de Valence ou dans tout autre port lyonnais-dauphinois, vous êtes toujours désignés comme persona non grata sur les eaux et sur les terres du Duché. De ce fait, vous ne recevrez aucune autorisation d'accoster où que ce soit en Lyonnais-Dauphiné. Voyez-vous, aucune situation ne mérite de payer le prix que vous demandez.

Il est toujours aussi plaisant de lire votre prose grandiloquente. Et toujours aussi distrayant de voir que sous couvert d'apporter une soi-disant aide, vous vous permettez de menacer : concernant la décision de la Cour d'Appel, j'ai également le droit de la contester et il est bien évident que ce droit, je l'ai pris.

Quant à votre menace à peine voilée de venir vous imposer en Valence, je n'y répondrai pas par une vaine tentative d'intimidation, votre honnêteté et votre droiture légendaires n'ont besoin que d'un conseil : sachez que toute atteinte à l'intégrité d'un port ou d'une ville de notre Duché serait considérée comme un préjudice fait au Royaume de France et à sa Couronne, ce qui vous verrait entâchés du titre non enviable de Traîtres à la Couronne en plus de celui de Persona non Grata en Lyonnais-Dauphiné. Je vous sais en mal de reconnaissance mais je suis certaine que votre raison saura l'emporter sur votre désir de gloriole.

Fait au Castel de Pierre-Scize, le vingt-quatrième jour du mois d'avril 1460,

Arwel Chanvigny, dicte la Bienveillante, Duchesse du Lyonnais-Dauphiné.

P.S : courrier envoyé au sieur Ghell par pigeon :

" Sieur Ghell,

je vous rappelle par la présente que vous êtes toujours persona non grata sur les terres de notre Province. Ainsi donc, il vous faudra continuer à avoir le mal du pays. Il est bien évident que toute autorisation d'accoster en Lyonnais-Dauphiné vous est refusée mais qui plus est interdiction vous est faite de naviguer sur les eaux lyonnaises-dauphinoises. Qui plus est, toute armée autre que les armées ducales est toujours interdite en notre Duché, cela inclut donc votre armée des ombres. Sachez que toute tentative de votre part de contrevenir au contenu de cette missive se verra repoussée. J'ajoute qu'il est inutile de perdre votre temps à répondre à mon courrier, ce serait peine perdue, je ne suis pas disposée à quelque tractation que ce soit.

Fait au Castel de Pierre-Scize, le deuxième jour du mois d'avril de l'an de grâce mille quatre cent soixante,

Arwel Chanvigny, dicte la Bienveillante, Duchesse du Lyonnais-Dauphiné."


Demande de Musartine et Genève - Page 2 Sceauld1

Fait au Castel de Pierre-Scize, le vingt septième jour du mois d’Avril de l'an de grâce mil quatre-cent soixante.

Demande de Musartine et Genève - Page 2 Sceauld2

Citation :
    Demande de Musartine et Genève - Page 2 Ldave13

    A tous ceux qui liront ou ouïront,

    Salut!


    Il arrive parfois que des Dauphinois se chamaillent entre eux, ce qui se produit de partout d'ailleurs. Ce qui est malheureux, c'est que de simples querelles puissent en emmener certains à commettre des actes illégaux en leur propre foyer et devenir menaçant envers leur duché natal, quand des moyens plus simples existent pour régler des désaccords, la lice, la cour de justice ou bien les élections si c'est un conflit d'idées.

    Quoiqu'il en soit, en espérant que leçons soient aujourd'hui tirer pour tous, estimant que sept mois sont largement suffisant et souhaitant enfin conclure cette histoire, nous déclarons que sont retirés de la liste des personæ non gratæ, à compter de la présente, les personnes suivantes :
    • Ghell
    • Musartine
    • Anghell
    • Croma


    Qu'ils reviennent en leur foyer s'ils le souhaitent, qu'ils soient réhabilités dans leur droit en tant que Dauphinois et qu'une nouvelle chance leur soit donnée de montrer qu'ils peuvent être de bons citoyens, pour la gloire du Lyonnais-Dauphiné.


    Fait au Castel de Pierre-Scize, le vingt neuvième jour du mois de juillet de l'an de grâce mille quatre cent soixante.

    Phelim Guerrero dict l'Imprévisible,
    Duc du Lyonnais-Dauphiné.


    Demande de Musartine et Genève - Page 2 Sceauld1
Revenir en haut Aller en bas
samthebeast

samthebeast


Nombre de messages : 26330
Age : 69
Localisation IG : Vienne La Belle
Date d'inscription : 17/03/2009

Demande de Musartine et Genève - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Demande de Musartine et Genève   Demande de Musartine et Genève - Page 2 Icon_minitimeMer 5 Sep 2012 - 15:53

Des avis ?

Citation :
A l'attention d'Iskander,

N'ayez point d'inquiétude quand à mes facultés j'avais bien compris que vous escomptiez une annulation pure et simple des dettes passées. Cela ne sera point.

Les 105 écus dus à Dame Musartine seront versés par mes conseillers économiques dès que j'en donnerai l'ordre n'en doutez pas. En revanche ce que j'attends de mon coté c'est que Dame Musartine règle à Valence les impôts passés. Mais avant de continuer plus avant dans mon ultime proposition vous me permettrez de vous reprendre sur ce point.


Citation :
Et si je compte bien, son bannissement a duré du 17 décembre 1459 au 29 juillet 1460, soit 7 mois et la bagatelle de 19 jours, ce qui est un peu plus long que les 3 mois prévus par la charte du juge. Et, cela, sans jugement.

Elle a été considérée comme "persona non grata" du 17 décembre 1459 au 29 juillet 1460 donc ne me parlez pas de bannissement dans vos courriers je vous en serais gré. D'ailleurs juste pour votre information personnelle, même si je ne doute pas de vos connaissances, je vous mets ici une copie d'un arrêt de règlement de la Cour du Parlement datant du 27 juillet 1458 à ce sujet.

Citation :
Arrêt de règlement de la Cour du Parlement
Concernant le bannissement et les personae non gratae.

    Attendu les quiproquos existants sur la notion de bannissement et les personae non gratae, définissons iceux dans le domaine juridique ;

    Ordonnons que la peine de bannissement, définie par le pouvoir judiciaire et d’une durée maximale de trois mois, ne peut être soumise que comme peine d’un procès ;

    Ordonnons que le statut de persona non grata, défini arbitrairement par le pouvoir exécutif, n’est pas un fait suffisant pour mener à l’ouverture d’une audience ;

    Conseillons de n’utiliser le statut de persona non grata que comme avertissement, nominativement, dans la défense d’un territoire et avec des conséquences militaires, dans l’aggravation des faits postérieurs à la définition dudit statut et dans l’interdiction de rassemblement conséquent.


Le Chancelier de France a écrist,
Le Parlement a ratifié.

Fait le 27 juillet de l’an de grasce 1458, à Paris.
Grégoire d’Ailhaud, Chancelier de France.

Demande de Musartine et Genève - Page 2 Chancelleriejaunewk2


Mais revenons-en à notre différend. Après discussion avec Dame Annick Roche la bourgmestre de Valence, la totalité des pénalités demandée à Dame Musartine a été annulée hier soir, elle doit d'ailleurs pouvoir s'en rendre compte elle-même ce jour, ce qui donne une somme due par elle à la ville de Valence. Cette annulation due à la générosité de la bourgmestre, à qui j'avais juste demandé si elle pouvait l'envisager, réduit considérablement la dette.
A ce jour Dame Musartine ne doit que 227 écus au lieu des 227 écus et des pénalités d'un minimum de 303,01 écus qu'elle devait en date du 2 septembre.

Citation :
Musartine : 31,00 écus (+0,00 écus de pénalité) avant le 1460-09-12
Musartine : 14,00 écus (+0,00 écus de pénalité) avant le 1460-09-12
Musartine : 16,00 écus (+0,00 écus de pénalité) avant le 1460-09-12
Musartine : 14,50 écus (+0,00 écus de pénalité) avant le 1460-09-12
Musartine : 16,50 écus (+0,00 écus de pénalité) avant le 1460-09-12
Musartine : 15,50 écus (+0,00 écus de pénalité) avant le 1460-09-12
Musartine : 15,50 écus (+0,00 écus de pénalité) avant le 1460-09-12
Musartine : 44,00 écus (+0,00 écus de pénalité) avant le 1460-09-12
Musartine : 15,50 écus (+0,00 écus de pénalité) avant le 1460-09-12
Musartine : 14,00 écus (+0,00 écus de pénalité) avant le 1460-09-12
Musartine : 16,00 écus (+0,00 écus de pénalité) avant le 1460-09-12
Musartine : 14,50 écus (+0,00 écus de pénalité) avant le 1460-09-12

Veuillez considérer ce geste comme le dernier qui sera fait concernant les sommes dues et à payer par chacune des parties. Réfléchissez bien avant de répondre à ma missive. Parlez-en avec Dame Musartine qui n'a toujours pas daigné m'écrire afin de soutenir votre demande. 105 écus à percevoir du duché contre 227 écus à payer à la ville de Valence afin de tirer un trait sur le passé. C'est une proposition plus qu'honorable et surtout ce sera la dernière qui vous sera faite.

Que le Très-Haut veille sur vous,

Fait au Castel de Pierre-Scize, le IVième jour du mois de Septembre de l'an de grâce MCDLX.

Samuel Rossal dict l'Impartial
Duc du Lyonnais-Dauphiné
Vicomte de Sassenage
Seigneur de Poligny-sur-Drac


Demande de Musartine et Genève - Page 2 Sceauld1
Revenir en haut Aller en bas
Binette56

Binette56


Nombre de messages : 5425
Localisation IG : Valence
Date d'inscription : 09/05/2010

Demande de Musartine et Genève - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Demande de Musartine et Genève   Demande de Musartine et Genève - Page 2 Icon_minitimeMer 5 Sep 2012 - 19:21

samthebeast a écrit:
A ce jour Dame Musartine doit que 227 écus au lieu des 227 écus et des pénalités d'un minimum de 303,01 écus qu'elle devait en date du 2 septembre.[/i]

Je trouve ce passage pas assez compréhensible.

Citation :
A ce jour Dame Musartine doit plus que 227 écus au lieu des 530.01 écus (dont, vous l'aurez compris, les pénalités d'un montant de 303.01 écus) qu'elle devait en date du 2 septembre.[/i]
Revenir en haut Aller en bas
samthebeast

samthebeast


Nombre de messages : 26330
Age : 69
Localisation IG : Vienne La Belle
Date d'inscription : 17/03/2009

Demande de Musartine et Genève - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Demande de Musartine et Genève   Demande de Musartine et Genève - Page 2 Icon_minitimeMer 5 Sep 2012 - 23:27

envoyé
Revenir en haut Aller en bas
samthebeast

samthebeast


Nombre de messages : 26330
Age : 69
Localisation IG : Vienne La Belle
Date d'inscription : 17/03/2009

Demande de Musartine et Genève - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Demande de Musartine et Genève   Demande de Musartine et Genève - Page 2 Icon_minitimeVen 7 Sep 2012 - 18:32

Soit il est à coté de la plaque soit il me cherche, ma réponse va être brève et claire il me gave.

Iskander a écrit:
Et lancer une dernière colombe, ultime espoir ...

Citation :
A l'attention de son Illustre Grâce Samuel Rossal, Duc du Lyonnais-Dauphiné,


Votre Illustre Grâce,

Je lis et relis votre dernière missive.

Je suis surpris par ce que vous présentez comme un truisme, une évidence, tant elle est corroborée par un arrêt de la Cour du Parlement.

J'aimerais reprendre ce texte, si vous le permettez.

Il parle bien de la peine de bannissement, tout d'abord, le définissant assurément comme peine, prononcée donc par un tribunal, qui a pour effet de chasser une personne d'un territoire, et de lui interdire de revenir. Et il dit bien, en somme, que lorsqu'une telle peine est prise, et est supérieure à 3 mois, elle devient sujette à recours, auprès de cette instance, je suppose.

Il dit ensuite que la seule décision d'un pouvoir exécutif de déclarer une personne "non grata" n'est pas suffisant pour que cette décision soit assimilée à un bannissement. Il dit, effectivement, que ce n'est pas suffisant. A contrario, cela voudrait dire qu'il faudrait peut-être plus que cet argument seulement pour pouvoir ester.

Ce texte est juste et équilibré. Il précise enfin son conseil de mesure dans l'utilisation de ce mécanisme.

La décision du 17 décembre 1459 de déclarer Dame Musartine, et d'autres personne, personna non grata, fait suite à leur agression en Arles, et a cela pour cause principale, notamment. Cette agression ne menaçait nullement le Lyonnais Dauphiné. Cette décision, pour cet aspect de sa motivation, vise essentiellement à sanctionner un fait.

L'autre pan de motivation de la décision du 17 décembre 1459 est "la menace qu'ils représentent pour le Lyonnais-Dauphiné, au vu de leurs actions passées sur nos terres". Il ne s'agissait pas là de défendre vos terres contre une menace actuelle et avérée, mais juste potentiellement, en raison des "actions passées". S'il n'y avait pas de menace actuelle, ne s'agissait-il pas là, clairement, de l'aspect préventif autant que répressif d'une peine ?

En cela, cette déclaration de "personne non grata" me semble sémantiquement identique à celle d'un "bannissement". Et il ne sera pas difficile de le démontrer devant une Cour, pour ce cas d'espèce.

Il y a eu des désordres, des troubles, des mots et des maux. Je pense que personne ne peut le nier.

Dame Musartine a une langue bien acérée, et douloureuse.

Il y a eu des blessures d'amour propre, beaucoup, je l'ai déjà dit.

J'en viens à cela, à l'autre aspect de votre lettre qui m'a surpris, doublement.

Agréablement, d'abord. Je conçois à quel point votre geste a dû vous coûter, de concéder, une partie. Et je vous en suis gré.

Et étrangement, ensuite, car vous réclamez toujours payement mutuel.

Je ne mettais pas en doute votre entendement quant à ma demande première.

Mais je m'interroge sur votre compréhension de notre présente démarche.

Je ne cherche pas à ce que vous vous pardonniez, ni à ce que vous vous excusiez, ni à ce que vous deveniez "bons amis", je l'ai écrit déjà. Je ne m'attends pas à ce que vous oubliiez.

Mais il y a cet aspect important de dire : "Nous sommes quittes".

J'ai tenté de l'expliquer, sans doute pas assez.

Vous donner mutuellement quitus implique d'une part une pleine conscience de ce que l'autre vous a fait, et de ce que vous avez fait à l'autre. C'est une forme de lucidité, très cruelle, je le sais, mais nécessaire.

Vous donner mutuellement quitus implique d'autre part d'accepter de préférer faire la paix plutôt que de vous venger de ce qui vous a été fait, et de tenter d'échapper à la vengeance pour ce que vous avez fait, éternellement.

A vous lire, je conçois que reconnaitre ce que vous avez fait à l'autre vous pose encore un problème énorme. Ce qui fait que vous calculez et que vous vous défendez, encore.

J'ai tenté de vous faire transcender les positions défensives que vous avez adoptées, en démontrant leur précarité, parce que je sais qu'elles sont autant de prétextes, autant de moyen de légitimer, vainement, ce qui est, tout au fond, l'expression d'un conflit qui a dégénéré, de part, et d'autre.

Votre Illustre Grâce, je veux croire à un sursaut ultime. Je veux croire que vous, autant que Dame Musartine, accepterez, d'égal à égal, de mettre fin aux litiges qui vous opposent, non pas en tentant de les résoudre pour assouvir une vaine vengeance, mais pour mettre fin à tous ces maux vains dont vous vous accablez mutuellement à des fins vindicatives.

Comme je l'ai évoqué dans mes missives antérieures, je pense sincèrement que vous en sortirez chacun grandi. Vous en sortirez mutuellement vainqueurs, pas parce que vous aurez "damé le pion" à l'autre, mais parce que vous serez parvenus, en pleine conscience, à dépasser les différends qui vous opposent pour les regarder tels qu'ils sont : des chancres qui empoisonnent votre vie.

Dans l'espoir que cette ultime supplique vous convaincra, je vous prie de croire, votre Illustre Grâce, à l'assurance de ma parfaite considération.


Fait et scellé ce vendredi 7 septembre 1460,

Demande de Musartine et Genève - Page 2 Sceauisk

Iskander
Berger à Genève, à la maison de la lanterne aux lucioles
Revenir en haut Aller en bas
Arwel

Arwel


Nombre de messages : 27652
Localisation IG : Dié
Date d'inscription : 22/11/2008

Demande de Musartine et Genève - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Demande de Musartine et Genève   Demande de Musartine et Genève - Page 2 Icon_minitimeVen 7 Sep 2012 - 18:53

Tu avais dit que c'était l'ultime proposition, arrête de répondre.
Revenir en haut Aller en bas
samthebeast

samthebeast


Nombre de messages : 26330
Age : 69
Localisation IG : Vienne La Belle
Date d'inscription : 17/03/2009

Demande de Musartine et Genève - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Demande de Musartine et Genève   Demande de Musartine et Genève - Page 2 Icon_minitimeVen 7 Sep 2012 - 23:29

Citation :
A l'attention d'Iskander,

Cette missive sera donc l'ultime réponse étant donné que vous ne semblez guère avoir saisi toute la portée de mes mots dans la précédente. Ne craignez rien j'ai bien compris les vôtres ce sont toujours les mêmes depuis le début et ils sont lassants.

Il n'y aura pas d'annulations de ma part. "Nous serons quittes" une fois que les sommes dues auront été versées de part et d'autres car il n'y aura plus d'arrangements. Je me suis déjà montré magnanime en ayant accordé beaucoup de choses à Dame Musartine.

Lorsque Dame Musartine aura réglé ses impôts auprès de la ville de Valence, à savoir 227 écus, et que preuve m'en aura été fournie, je donnerais l'ordre de régler à Dame Musartine la somme de 105 écus.

Je ne peux être plus clair, des efforts ont été fournis par la ville de valence et par moi-même. Vos grands mots pour tenter de m'amadouer ou de me faire changer d'avis ne servent à rien. Cela vous attriste si j'en juge le contenu de votre dernière missive. Ce qui m'attriste c'est de voir que pour pouvoir régler l'affaire et économiser quelques écus, Dame Musartine se sente obligée de demander une annulation de ses dettes.

Vous souhaitez que le problème soit réglé à vous de vous débrouiller de votre coté. Vous avez mon point de vue et je n'en changerais plus.

Que le Très-Haut veille sur vous et éclaire enfin votre raisonnement,

Fait au Castel de Pierre-Scize, le VIIIième jour du mois de Septembre de l'an de grâce MCDLX.

Samuel Rossal dict l'Impartial
Duc du Lyonnais-Dauphiné
Vicomte de Sassenage
Seigneur de Poligny-sur-Drac


Demande de Musartine et Genève - Page 2 Sceauld1
Revenir en haut Aller en bas
samthebeast

samthebeast


Nombre de messages : 26330
Age : 69
Localisation IG : Vienne La Belle
Date d'inscription : 17/03/2009

Demande de Musartine et Genève - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Demande de Musartine et Genève   Demande de Musartine et Genève - Page 2 Icon_minitimeSam 8 Sep 2012 - 9:05

C'est moi ou la moitié de ce qu'elle dit n'a pas de sens ?

musartine a écrit:
Citation :
Au duc du Lyonnais Dauphiné, Samuel Rossal,
de Musartine.

Si j'ai demandé à Messire Iskander de prendre plume en ma faveur, c'est pour ses capacités à utiliser des mots calmes, pour sa patience, pour ses compétences pacifistes.
La même proposition, écrite de ma plume, aurait eu un effet autrement plus rédhibitoire, convenons-en, vous et moi.

Chaque missive échangée, je l'ai lue et relue.

Et j'en viens, ce jour-ci, à prendre moi-même la plume et écrire ces mots qui peut-être seront "acérés et douloureux".

L'on utilise Milles et un qualificatifs à mon propos. Manipulatrice, turbulente, incrontrôlable, rusée, et j'en passe. J'imagine que vous pourriez en rajouter d'autres, peu importe, là n'est pas le propos.
Le propos est : croyez-vous sincèrement que pour une simple histoire d'écus, je lui aurais demandé de négocier avec vous, alors qu'il suffisait pour cela de s'adresser directement à la maire de Valence ?
N'avez vous donc jamais envisagé que la réalité de ce que je proposais, se trouvait ailleurs ?

Si Iskander a insisté, c'est que l'enjeu était de taille. Mes écus n'ont jamais étés ma priorité, si tel devait être le cas, j'aurai fait comme nombre de personnes : je serais restée bien sage, à faire ce que l'on attend d'un mouton, à économiser en tas ces petites piècettes brillantes, qui n'apportent rien à personne ainsi.

Or, vous le savez aussi bien que moi, je n'ai jamais agis ainsi.

Mais soit, vous avez refusé de voir la transcendalité de tout ceci, de ce que cela impliquait, le grandissement que cela offrait. C'est votre choix. Mais n'ayez pas le toupet de tenter de réduire cette démarche à ce qu'elle n'est pas. Assumez vos propres décisions, et laissez leur les dimensions que vous leur avez données.

Ainsi, dernière proposition vous a été faite, et je n'y ai rien décelé. Soit, l'affaire suivra son cours, puisque vous l'avez voulu ainsi. Choix vous a été fait, vous avez choisi.

Que le Très Haut vous garde,

Musartine.
Revenir en haut Aller en bas
laurelyne

laurelyne


Nombre de messages : 2472
Localisation IG : Embrun
Date d'inscription : 01/12/2010

Demande de Musartine et Genève - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Demande de Musartine et Genève   Demande de Musartine et Genève - Page 2 Icon_minitimeSam 8 Sep 2012 - 13:36

Tu as répondu , c'est désormais terminé, plus aucune négociation, donc pas de nouvelle réponse à fournir... et non ce n'est pas toi. :)
Revenir en haut Aller en bas
Cecilia

avatar


Nombre de messages : 11460
Localisation IG : *
Date d'inscription : 07/09/2010

Demande de Musartine et Genève - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Demande de Musartine et Genève   Demande de Musartine et Genève - Page 2 Icon_minitimeSam 8 Sep 2012 - 15:58

Ca n'a effectivement aucun sens mais il me semble comprendre qu'au final ce qu'elle attendait réellement, se sont des excuses de la part du conseil ducal ou du duc pour je ne sais trop quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Demande de Musartine et Genève - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Demande de Musartine et Genève   Demande de Musartine et Genève - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Demande de Musartine et Genève
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Musartine
» VA/G64/ Trahison - Musartine [C]
» Musartine 14/07/1459
» formation -Musartine ( Valence )
» Levée d'immunité de Musartine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Rôle Play du Château de Lyon :: 8 - Château de Pierre-Scize - Conseil Ducal :: Archives du Conseil Ducal (vrac) :: Lignes politiques - Bilans-
Sauter vers: