Forum Rôle Play du Château de Lyon
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon 151 : où trouver le coffret Collection Alakazam-ex ?
Voir le deal

 

 discution ouverte avec le major et le commandant de l'armée Bourbaki

Aller en bas 
5 participants
AuteurMessage
bounette

bounette


Nombre de messages : 13996
Age : 107
Localisation IG : Valence
Date d'inscription : 19/02/2008

discution ouverte avec le major et le commandant  de l'armée Bourbaki  Empty
MessageSujet: discution ouverte avec le major et le commandant de l'armée Bourbaki    discution ouverte avec le major et le commandant  de l'armée Bourbaki  Icon_minitimeLun 3 Juin 2013 - 0:06

Citation :
Pourquoi ? Vous craignez de ne pas savoir vous défendre seule ? Je ne vois pas trop ce que vous pourriez rajouter. ça fait des semaines que j'en prends plein la figure que ce soit en LD ou en Languedoc pour vos erreurs, alors faites-moi au moins la grâce de m'épargner vos jérémiades.

Bref, pendant que le Connétable pleure sur son pauvre petit sort, on vient de m'informer qu'il restait deux postes de miliciens à pourvoir à Briançon et un certain Vicomte s'en prend au Duc de Sassenage aux CN parce qu'il a répondu à la demande de Sa Grâce pour le mandat concernant ses gardes.
Revenir en haut Aller en bas
Arwel

Arwel


Nombre de messages : 27652
Localisation IG : Dié
Date d'inscription : 22/11/2008

discution ouverte avec le major et le commandant  de l'armée Bourbaki  Empty
MessageSujet: Re: discution ouverte avec le major et le commandant de l'armée Bourbaki    discution ouverte avec le major et le commandant  de l'armée Bourbaki  Icon_minitimeLun 3 Juin 2013 - 0:21

C'est vrai que ça, c'est de la discuSSion... Alors, on vous écoute Connétable... Vous allez enfin nous le dire que vous avez fait une connerie ou vous allez réussir à faire avaler ici à tout le monde que c'est moi qui ai réussi à mettre VOTRE armée en ordre de marche alors que les lances n'y avaient pas encore été intégrées ? Nan, parce que si j'ai réussi un tel tour de force, je suis bien curieuse de savoir comment ça a pu se produire... Je trépigne d'impatience là...
Revenir en haut Aller en bas
LedZeppelin
Chancelière du Lyonnais-Dauphiné
LedZeppelin


Nombre de messages : 5371
Localisation IG : Lyon
Date d'inscription : 18/11/2012

discution ouverte avec le major et le commandant  de l'armée Bourbaki  Empty
MessageSujet: Re: discution ouverte avec le major et le commandant de l'armée Bourbaki    discution ouverte avec le major et le commandant  de l'armée Bourbaki  Icon_minitimeLun 3 Juin 2013 - 0:54

Je vous laisse en parler mais ne venez pas dire que rien n'a été dit contre Bounette aux languedociens comme vous le criez haut et fort.
Je voulais intervenir tout de même. Car contrairement ce que dit le conseiller Dedelagratte, le Commandant Bounette a été accusée fermement devant le Comte de Languedoc et la Marquise de Provence. Ce a été dit à l'Etat-Major ou Sa Grâce Rotule et moi avons accès. Je n'entrerais pas dans les détails des mots employés, mais c'était extrêmement violent. Quand un régnant ne sait pas prendre la faute de ses subordonnés sur lui c'est de la lâcheté. Si faute il y a eu surtout ce qui n'est pas absolument évident.

Car aussi, étant prévenue auparavant et ayant 5 jours avant une création d'armée, comment aucune armée n'aie pu arriver à temps ? Comment est-ce possible qu'une erreur faisant perdre une journée aie pu tout faire basculer ? Cette armée n'aurait pas dû être à Dié, elle aurait dû être à Briançon avant la levée de l'oriflamme. C'est facile à dire avec le recul je sais, mais moi en tout cas je n'ai jamais compris pourquoi vous tentiez de les arrêter à Dié. 5 jours de création plus 4 jours de voyage Briançon - Dié, cela faisait 9 jours que les italiens étaient là quand même. Que s'est-il passé en 9 jours ?

Et faire aller Bounette à Dié et y intégrer les lances, il faut donner ordre au chef d'armée d'arriver en concentration et expliquer comment faire.
Revenir en haut Aller en bas
bounette

bounette


Nombre de messages : 13996
Age : 107
Localisation IG : Valence
Date d'inscription : 19/02/2008

discution ouverte avec le major et le commandant  de l'armée Bourbaki  Empty
MessageSujet: Re: discution ouverte avec le major et le commandant de l'armée Bourbaki    discution ouverte avec le major et le commandant  de l'armée Bourbaki  Icon_minitimeLun 3 Juin 2013 - 1:12

je n'ai besoin de personne pour prendre ma défense et je pleure encore moins sur mon sort , je désire juste que le conseil puisse avoir les deux sons de cloches .

le soir de l'intégration des lances ,mon armée était en ordre de marche sans avoir rien fait (bien qu'on me croit pas )

Première gestion d'armée je n'ai pas eut le réflexe de vérifié alors que l'ODM se met en route la veille .

le soir même vous étiez au courant par moi même et des personnes voulant intégrer l'armée que personne ne pouvait y entrer.

Vous avez "le canard "ce soir là pour réagir que le lendemain avec l'aide d'un conseiller militaire.

Alors qu'il suffisait de me remettre en concentration le soir même pour intégrer les lances le lendemain.

Votre décision a été prise d'envoyer l'armée "bourbarki " à valence ainsi que les lances pour pouvoir les intégrer , je n'ai pas trop compris cette destination ce soir mais j'ai fait confiance une fois de plus .

J'ai appris par la suite que vous avez certifié que les italiens partait sur Genève.

J'ai demandé un campement ,refus de vostre part car pour vous il n'y avez que des civils à se demander si la Duchesse du moment se préoccupait était au courant des effectifs , il faut dire que moi même je ne savais pas le noms des civils et des militaires qui me suivait.

on continue ou pas ? moi j'ai envie

je n'ai eut aucune information ni le conseil de vos contact de cette opération juste des ordres mésange
facile de parler après de ce conseil mésange alors qu'actuellement c'est loin d'être le cas .

Ce qui me déçois en vous c'est votre manque de franchise de faire porter la responsabilité sur moi j'aurais assumer sans amertume .

vous avez pu me critiquer partout et vous devez le faire encore mais moi je peux garder la teste haute.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



discution ouverte avec le major et le commandant  de l'armée Bourbaki  Empty
MessageSujet: Re: discution ouverte avec le major et le commandant de l'armée Bourbaki    discution ouverte avec le major et le commandant  de l'armée Bourbaki  Icon_minitimeLun 3 Juin 2013 - 8:25

La Capitaine n'était pas ici au moment des faits alors ses conseils stratégiques on s'en passera, c'est toujours facile de juger après coup n'est-ce pas ? On tentais de la arrêter à Die simplement parce que nos informations faisaient état de 30 italiens en armée et que quand j'ai hérité du capitanat on avait même pas autant de soldats à l'ost ... Quant aux nobles, une partie de ceux-ci étaient absents et je me refusais de faire combattre à un contre un au risque de perdre et de laisser ainsi la voie ouverte aux italiens. Ils étaient obligés de passer par Die et tout montrait, à raison, qu'il ne faisaient que passer,voilà pourquoi la Duchesse à décidé d'écouter ses conseillers militaires et ducaux et de tenter de les arrêter à Die. Alors j'ai pris l'erreur pour moi, Arwel à fait de même mais quand le subordonnée refuse d'avouer et nie l'erreur, vous admettrez que ça a le don d'agacer sur le coup n'est-ce pas ? Quant à toi Bounette, on t'as fait reculer car on n'avait pas le temps d'intégrer les lances puisqu'ils étaient déjà à un jour ... tu les aurais croisé le lendemain donc seule dans ton armée.

Le reste c'est sans commentaire, je ne vois qu'un seul acharnement, mais pas du tout sur Bounette, je ne vois là qu'une énième occasion de lever la voix envers la Duchesse. Un énième jugement, une énième fois vous vous insurgez et vous profitez de ça pour vous cacher et là j'en ai plus qu'assez de vos simagrées, l'occasion est toujours bonne.

Je répète que pas une seule fois Arwel ou moi même n'avons insulté Bounette devant Leur Grandeurs Arthur Cano et Bbred à Montpellier. Nous ne lui en voulions même pas de cette erreur ... Leurs Grasces Rotule et Cecilia pourraient d'ailleurs le certifier. De même, pas une seule fois le nom de Bounette n'a été énoncé devant le nouveau Capitaine Languedocien Debba alors même que nous tentions de trouver une sortie de crise, nous avons pris sur nous l'erreur ... Ah mais oui c'est vrai que l'acharnement il est de Sa Grasce Arwel et de moi même ... non non pas de vous ...

Mais bon Bounette, tu nous mettras tout sur le dos puisque tu as une palanquée de personnes derrière toi qui n'ont qu'une envie démolir la Duchesse à coup d'assertions tronquées. Et tu vas t'abaisser à remettre sur le tapis l'histoire du campement alors même que j'ai bien dit que je n'avais pas eu le temps de t''en faire ouvrir un et que moi contrairement à toi je m'étais excusé.

On voit la différence, moi je m'excuse pour avoir oublié d'ouvrir un campement et toi tu nies tout en bloc et rejette la faute sur nous. Tant pis, moi j'assume mes erreurs et j'ai le courage d'assumer les erreurs des autres.

Je n'ai rien à me reprocher non plus, quoique que vous puissiez en dire, je sais de toutes façons que dans tous les cas Sa Grasce Arwel et moi même en prendrons pleins la figure puisque c'est l'occasion et que vous en avez envie. Tant pis, je ne suis pas en sucre. Mais sachez qu'à chaque fois que vous ressortirez cela, je resterai ferme sur mes propos et je conserverai ma probité comme toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Walan

Walan


Nombre de messages : 13395
Localisation IG : Vienne
Date d'inscription : 11/06/2006

discution ouverte avec le major et le commandant  de l'armée Bourbaki  Empty
MessageSujet: Re: discution ouverte avec le major et le commandant de l'armée Bourbaki    discution ouverte avec le major et le commandant  de l'armée Bourbaki  Icon_minitimeLun 3 Juin 2013 - 10:08

Les conseils stratégiques deux mois après les faits, et une fois que le dénouement est connu, c'est toujours marrant à entendre. Surtout de la part de personnes qui étaient absentes à ce moment, ou qui ne sont quasiment pas intervenues pour donner leur avis lorsque l'on en avait besoin. "Il aurait fallu faire ça", "si vous aviez fait ça vous auriez pu", "il suffisait de", "c'était évident que". Oui, c'est toujours évident une fois qu'on sait ce qu'il s'est passé en réalité. Étrangement, ça l'est beaucoup moins sur le moment.
A ce moment là nous avons dû agir dans l'urgence, ne vous en déplaise. Et dans l'urgence, on fait ce qu'on peut et on gère au mieux les moyens que l'on a. Moyens de plus en plus faibles, je vous rappelle. Dans l'urgence, on fait des plans qui sont calculés au jour près et qui du même coup se retrouvent complétement anéantis à la moindre erreur, au moindre changement, ou au moindre imprévu. Ce qui a été le cas. Et on doit refaire d'autres plans en une poignée d'heures pour essayer de limiter les dégâts.

Est-ce qu'on aurait pu faire mieux ? Évidemment. Nous étions conscients avant même la fin de la crise que la manière dont nous l'avons gérée était loin d'être parfaite. Mais on a fait comme on a pu, avec ce que l'on avait. Nous avons eu de la chance également, oui, mais elle la chance ou la malchance est présente dans toute bataille.

Pourquoi est-ce que l'armée n'a pas été envoyée à Briançon avant que l'oriflamme ne soit levé ? Parce que ce n'était pas possible de le faire dans les temps si l'on voulait envoyer autre chose qu'une armée vide. Je rappelle aussi que depuis le début, ces italiens avaient indiqué qu'ils ne visaient pas le Duché. Et que cela a aussi fait partie des discussions qui ont eue lieu.
Pourquoi n'a-t-elle pas été envoyée juste après ? Parce qu'il n'y avait pas l'effectif suffisant pour combattre correctement l'armée d'en face, et qu'envoyer notre armée en sous effectif aurait conduit purement et simplement à sa destruction et au poutrage de tout ses membres. Parce que le cadre temporel faisait qu'il aurait fallu combattre en sous effectif une armée immobile et du même coup bénéficiant en plus de son avantage numérique et l'avantage de la défense.
Pourquoi est-ce que l'on n'a pas prévu de la marge pour intégrer les lances ? Parce qu'il fallait le temps de ramener tout le monde, parce qu'il y a aussi quelque chose qui s'appelle l'argent et l'économie et qui fait que ça fait des lustres que l'on tanne l'Ost, et notamment l'Etat Major, pour réduire les dépenses de défense et ne pas gaspiller inutilement des ressources. Et que rien ne gaspille plus des ressources qu'une armée remplie ne servant à rien.

Quant au fait de devoir expliquer des choses au capitaine d'armée, soit. Mais ça ne devrait en rien l'empêcher de se renseigner par lui même, de lire les manuels et guides dont nous disposons, de faire preuve d'un minimum d'initiatives pour se renseigner ou de poser des questions, si besoin à plusieurs personnes, lorsque l'on a des doutes. Surtout lorsqu'il s'agit de son premier commandement. Lorsque je me suis retrouvé dans cette situation, avant même de commencer à monter l'armée j'avais lu et cherché toutes les informations possibles sur le sujet. Et à l'époque elles étaient bien moins précises et nombreuses que maintenant.
Vous m'excuserez par ailleurs que, lorsque l'on est en train de gérer une crise urgente, de réfléchir autant que l'on peut à l'ensemble des solutions possibles, que l'on tâche de prévoir toutes les situations et tous les comportements ennemis, on ne pense pas forcément en plus à tenir par la main un capitaine d'armée et conseiller ducal, surtout si ledit capitaine ne se manifeste pas plus que ça.

Alors oui, l'armée a reculé. Parce qu'elle était vide puisque, pour une raison ou une autre, elle n'avait pas pu intégrer les lances prévues parce qu'au lieu d'être en concentration (ce dont j'avais demandé plusieurs fois confirmation) elle était en ordre de marche.
Peut-être auriez vous préféré que Bounette se fasse poutrer seule ou presque en restant à Die face à une armée pleine d'italiens. Ça n'a pas été notre choix, nous avons préféré "sauver les meubles" en faisant en un seul mouvement reculer l'armée et les lances qui auraient dû l'intégrer pour la remplir immédiatement le lendemain.

Quant à dire que tout se passait par mésange, ce serait sympathique de ne pas exagérer. Certaines choses oui, en effet. J'ai discuté plusieurs fois avec le Capitaine ainsi. Parce que c'était urgent, parce qu'il n'y avait pas franchement d'autre choix. A chaque fois, les conclusions de nos discussions étaient retranscrites ici et il était possible de donner son avis dessus. Les noms des meneurs des lances à intégrer, ou de leurs membres, étaient indiqués. Je ne me rappelle pas avoir vu souvent quelqu'un vouloir ajouter quelque chose. Mais je me rappelle qu'il y a au moins onze pages d'archives de discussions sur ce sujet, pleines d'informations.

Revenir en haut Aller en bas
bounette

bounette


Nombre de messages : 13996
Age : 107
Localisation IG : Valence
Date d'inscription : 19/02/2008

discution ouverte avec le major et le commandant  de l'armée Bourbaki  Empty
MessageSujet: Re: discution ouverte avec le major et le commandant de l'armée Bourbaki    discution ouverte avec le major et le commandant  de l'armée Bourbaki  Icon_minitimeMar 4 Juin 2013 - 0:58

Devant le mépris envers tous qu'a le major je n'ai pas pu me retenir a faire une mise au point .

Je n'ai rien à te reprocher DeDe ,tu as toujours présent à chacune de mes demandes de conseil .

Pour le campement je te reproche rien aussi ,mais il m'a été dit à coté que c'était inutile d'en faire un.

Il y a eut juste un grain de sable , un tout petit ,c'est que je connais Bbred depuis le temps ou j'avais eut des transactions ducales en temps que CAC et depuis nous avons toujours des contacts

j'ai dit que j'étais la chef d'armée qui était responsable de cette opération .

j'ai toujours assumé et non pas me cacher derrière une Duchesse qui n'est même pas passer me voir après coup pour se soulager de sa colère

Pour ma part ce sujet est clos tant que le major n'ira pas crier que je suis une incapable dés qu'elle peut .

C'est vrai ça ne peut être flatteur pour moi vu que même les plus grand de ce Duché sont des niais à ces yeux .




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



discution ouverte avec le major et le commandant  de l'armée Bourbaki  Empty
MessageSujet: Re: discution ouverte avec le major et le commandant de l'armée Bourbaki    discution ouverte avec le major et le commandant  de l'armée Bourbaki  Icon_minitimeMar 4 Juin 2013 - 8:03

Vous connaissez Bbred, donc vous pourriez être surpris du discours qu'il a tenu à la Duchesses envers "la chef d'armée" mais bon nous ne sommes plus là pour ce genre de chicaneries.

Moi ça ça me sidère qu'on en arrive là, je tiens à préciser que tant qu'il y aura une part de mauvais esprits qui continuera par des petites phrases malsaines à tout mettre sur le dos de la Duchesse les défaillances de cette affaires, je répondrai présent pour rétablir la vérité, la seule qui existe et ce avec la plus grande vigueur, car je n'ai qu'un seul but, la vérité et l'honnêteté.
Revenir en haut Aller en bas
bounette

bounette


Nombre de messages : 13996
Age : 107
Localisation IG : Valence
Date d'inscription : 19/02/2008

discution ouverte avec le major et le commandant  de l'armée Bourbaki  Empty
MessageSujet: Re: discution ouverte avec le major et le commandant de l'armée Bourbaki    discution ouverte avec le major et le commandant  de l'armée Bourbaki  Icon_minitimeMar 4 Juin 2013 - 15:08

J'ai les mêmes valeurs et j'aime en priorité la franchise mais en aucun cas on n'est venu me dire en face ce qui a été dit derrière mon dos .

Donc j'attends vos explications , un son de cloche me suffit pas , mais j'en ai eut qu'un.



Revenir en haut Aller en bas
LedZeppelin
Chancelière du Lyonnais-Dauphiné
LedZeppelin


Nombre de messages : 5371
Localisation IG : Lyon
Date d'inscription : 18/11/2012

discution ouverte avec le major et le commandant  de l'armée Bourbaki  Empty
MessageSujet: Re: discution ouverte avec le major et le commandant de l'armée Bourbaki    discution ouverte avec le major et le commandant  de l'armée Bourbaki  Icon_minitimeMar 4 Juin 2013 - 16:29

Pour ràpondre au conseiller Walan : C'est cela que moi en tout cas je demandais. Des réponses. Je ne dis pas qui a fait mal ou pas, je demande comment un tel truc a pu arriver.

Je rappelle que les noms des italiens étaient connus longtemps à l'avance. Donc si il y a un vice on doit le comprendre.

Sinon pour envoyer autre chose qu'une armée vide comme vous dites, il y a la solution toute simple d'envoyer les lances à côté., et les intégrer à l'arrivée .

Donc sans chercher qui est responsable c'est important pour un capitaine de savoir comment une telle chose est arrivée et après avoir lu le sujet je n'ai trouvé aucune information qui permette de comprendre comment autant de temps a été perdu dans cette histoire. Car excusez-moi de chercher la petite bête mais pour éviter que cela se reproduise on a besoin de savoir. Ce n'est pas chercher la polémique. Car même si l'armée était à Montélimar ou Valence elle avait encore le temps de monter avec des lances- Surtout que on savait qu'un danger rôdait et les noms étaient connus déjà. Donc si on comprend ou est le problème on peut avancer. Notre territoire est grand et avec le peu d'armées que nous avons c'est difficile. C'est malheureusement nos échec qui permettent le plus d'avancer. Encore aujourd'hui il y a plein de questions restées sans réponses. Personne n'est à l'abri d'un échec mais on doit comprendre pour éviter de le reproduire.

Quand aux manuels d'armée dont nous disposons rien n'est dit sur les saute armée et les possibilités d'arriver directement en concentration. En tous cas pas là ou j'ai cherché. C'est le capitaine qui doit s'assurer que ses chefs d'armée savent et que les ordres soient donnés directement et là, on n'en trouve trace. Il faut aussi montrer du respect aux gens comme Bounette qui tiennent une armée sans en être obligée car c'est un sacré sacrifice de tenir une armée sans être payé autre qu'un bout de pain sans pouvoir étudier non plus. Et quand il y a un problème suite à un ordre mal donné ou mal compris c'est le chef d'armée qui est désigné coupable à ceux qui ont pris cette armée sur eux. Je trouve cela un peu trop facile. On veut des bénévoles, on les forme pas et on leur fait porter le chapeau. Il va falloir réfléchir sérieusement à cette question. Le Duché ne pourra pas assurer sa défense seulement avec l'armée du capitaine en titre. Mais ce n'est pas le lieu d'en parler ici.

Quand à me demande si mon choix aurait été de faire poutrer Bounette seule face aux italiens, j'espère que vous plaisantez. Mon choix aurait été plus simple au vu des informations que je possède : faire monter cette armée le jour-même de l'alerte et faire monter aussi en lance une dizaine de soldats. Mais je ne veux pas dire que j'aurais été meilleure car il y a des impondérables mais ces impondérables on veut les connaître pour que cela ne se reproduise pas. L'impondérable qui aurait été causé par Bounette n'explique pas le reste.

Au conseiller Dedelagratte : même si on connait le franc-parler de Bbred on connait aussi celui de certains autres. Il n'y a pas eu que la conversation de Montpellier on a désigné clairement Bounette comme responsable de l'échec quand les languedociens demandaient des informations et se plaignaient ne pas avoir été avertis qu'ils prenaient une armée sur eux. D'ailleurs lors de la mission anit-fatum j'ai eu tout le mal possible à expliquer aux languedociens et provençaux qu'on pouvait faire confiance en l'armée Bourbaki et que rien de fâcheux n'arriverait. C'est à cette occasion que j'ai été mise au courant des accusations. Alors quand je vous entend parler, je pense que vous êtes de bonne foi mais ce n'est qu'une partie de la vérité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



discution ouverte avec le major et le commandant  de l'armée Bourbaki  Empty
MessageSujet: Re: discution ouverte avec le major et le commandant de l'armée Bourbaki    discution ouverte avec le major et le commandant  de l'armée Bourbaki  Icon_minitimeMar 4 Juin 2013 - 17:52

Deux mois après, c'est toujours plus facile de dire qu'il suffit de réunir 20 hommes armés et équiper en deux jours et de la amener tout de suite à Briançon pour faire intégrer une armée et combattre à un contre un du coup en étant certains de gagner ... Mon dieu, j'oubliais à quel point vous êtes la meilleure capitaine au monde et la plus grande experte en stratégie militaire qui puisse exister. Encore une fois les moi j'aurais fait comme ça, on va pouvoir s'en passer car ce n'est pas ça essayer de comprendre là vous tenter juste de démonter les décisions prises auparavant. Amusez vous, moi je ne compte pas jouer plus longtemps là dessus puisque je sais pertinemment bien que cette discussion n'est qu'un prétexte.

Quand à être de bonne foi, le simple fait d'aller voir le nouveau conseil du languedoc en place, la lettre qui a été rédigée par la suite et qui est à l'office diplomatique et bien sur la consultation de rotule qui avait accès aux dires de Montpellier vous prouveront que malgré tout cela pas une seule fois je n'ai tenté de régler le cdifférents en mettant tout sur le dos de Bounette. Quant à Bbred, vu le nombre d'informations erronées qu'il possédait ... C'est tout de même bizarre d'ailleurs puisqu'a priori il avait des informations soi disant d'une véracité extrême provenant de sources tellement fiables ... jusqu'à la fin il m'a soutenu mordicus que nous n'avions pas croisé d'armé. Il a fini par se taire à la vue des preuves d'ailleurs

Enfin pour votre gouverne, l'erreur n'est pas une question de saute armée ou d'arriver à un point B directement en concentration donc là encore ce commentaire on s'en passera. Maintenant, si Sa Grandeur l'illustre Capitaine Delphino-provençale veut bien m'excuser mais l'indigence de son argumentaire ainsi que ses envies de vengeance inquisitrices déguisées en pseudo "discuSSion" fait que je crois avoir perdu suffisamment de temps comme ça.



Dernière édition par DeDeLagratte le Mar 4 Juin 2013 - 18:32, édité 1 fois (Raison : compréhension)
Revenir en haut Aller en bas
Rotule

avatar


Nombre de messages : 5100
Localisation IG : un peu ici un peu la bas
Date d'inscription : 27/06/2010

discution ouverte avec le major et le commandant  de l'armée Bourbaki  Empty
MessageSujet: Re: discution ouverte avec le major et le commandant de l'armée Bourbaki    discution ouverte avec le major et le commandant  de l'armée Bourbaki  Icon_minitimeMar 4 Juin 2013 - 18:57

passe rapidement entendant tout ce qu'il se dit...

Bien je n'ai point le temps de me ballader dans les diférents castels et lires les retranscrits de ce qu'il s'est passé avant.

Au castel du Languedoc, lors de l'affaire cité ou je fus présent en aucun cas je n'ai entendu dire de mal sur Bounette par Arwel ou Dédé.

Aussi j'ai entendu avant tout cela Bounette dire qu'elle avait fait une boulette. Sachant que tous et toutes êtes d'accord que tout le monde peux faire des erreures, tant Bounette avec son armée que Arwel de s'emporter dans sa façon de parler.

Alors il serait temps de passer a autre chose maintenant.


Revenir en haut Aller en bas
Walan

Walan


Nombre de messages : 13395
Localisation IG : Vienne
Date d'inscription : 11/06/2006

discution ouverte avec le major et le commandant  de l'armée Bourbaki  Empty
MessageSujet: Re: discution ouverte avec le major et le commandant de l'armée Bourbaki    discution ouverte avec le major et le commandant  de l'armée Bourbaki  Icon_minitimeMer 5 Juin 2013 - 11:59

Je suis loin d'avoir gardé tout le déroulement des événements en tête et mes réponses seront de mémoire, donc il y aura peut être des erreurs. Néanmoins, voici quelques éléments sur ce dont je me souviens.

LedZeppelin a écrit:
Je rappelle que les noms des italiens étaient connus longtemps à l'avance. Donc si il y a un vice on doit le comprendre.
Sauf qu'on ne suppose pas qu'une armée se monte à chaque fois qu'il y a un groupe, même connu, qui arrive dans l'une de nos villes. C'est peut être un vice, mais c'est tout de même ce que l'on fait depuis des années, et probablement ce que l'on continuera de faire à moins de vouloir faire sauter nos armées sur tout ce qui bouge.
Par ailleurs, il y a eu une discussion sur la conduite à tenir, puisque lesdits italiens se présentaient comme pacifiques, ou en tout cas n'ayant aucune intention hostile envers le Duché. La discussion a été rapide et vite tranchée, mais elle n'en a pas moins pris un peu de temps.
Je persiste d'ailleurs à croire les italiens sur ce point, puisque s'ils avaient voulu attaquer le Duché ils auraient pu faire bien plus de dégâts que ce qu'ils ont fait ... puisqu'ils se sont finalement contentés de traverser.

Citation :
Sinon pour envoyer autre chose qu'une armée vide comme vous dites, il y a la solution toute simple d'envoyer les lances à côté., et les intégrer à l'arrivée .
Avec le temps de création de l'armée, le temps de mobilisation des troupes et celui pour arriver sur place, même cette solution aurait été trop tardive et/ou trop risquée.
Parce que faire voyager les deux en parallèle et intégrer à l'arrivée c'est bien, sauf s'il y a combat à l'arrivée. Je ne me rappelle pas si dans ce genre de situation l'intégration se fait avant ou après le combat entre les armées, mais dans tous les cas c'était extrêmement risqué puisque les effectifs de l'armée de Bounette auraient été au mieux égaux à ceux de l'armée italienne. Au mieux, puisque en cas de combat avant l'intégration elle aurait été seule ou avec la poignée de membre dans sa lance contre au moins une lance pleine d'italiens, ou plus.
Sans compter que le bonus de défense aurait été aux italiens installés à Briançon plutôt qu'à notre armée arrivant en mouvement.

Bref, on a évidemment pensé à faire remonter l'armée pour les poutrer avant qu'ils ne lèvent leur pavillon ou que tous ne soient intégrés à l'armée. Si on ne l'a pas fait, c'est parce que ce n'était pas possible ou trop risqué selon notre avis.


Citation :
Quand aux manuels d'armée dont nous disposons rien n'est dit sur les saute armée et les possibilités d'arriver directement en concentration. En tous cas pas là ou j'ai cherché.
En effet, les manuels ne sont pas à jour pour certaines techniques. Ils contiennent pour autant toutes les bases, dont les informations permettant de savoir si l'armée est en concentration ou en ordre de marche, comment en changer et les coûts qui y sont liés (en PA, en temps, etc).

Et sur les techniques avancées comme le déplacement avec arrivée en concentration, des explications avaient été données directement dans la discussion concernée. Ce qui tombe bien puisque la seule fois que l'on a tenté cela durant notre affaire, ça a marché sans aucun problème.

Citation :
Il faut aussi montrer du respect aux gens comme Bounette qui tiennent une armée sans en être obligée car c'est un sacré sacrifice de tenir une armée sans être payé autre qu'un bout de pain sans pouvoir étudier non plus. Et quand il y a un problème suite à un ordre mal donné ou mal compris c'est le chef d'armée qui est désigné coupable à ceux qui ont pris cette armée sur eux. Je trouve cela un peu trop facile.

Je cumule plus de huit mois en Dauphiné comme capitaine d'armée sans rien d'autre qu'un ravitaillement limité, et je dois en être aux alentours de deux ou trois ans comme membre d'armée, que ce soit en Dauphiné ou au sein de la Licorne, avec un ravitaillement tout aussi réduit et exactement les mêmes limitations de travail, d'études, etc. Je crois donc savoir parfaitement ce que c'est comme sacrifice.
Mais quelque soit le sacrifice il ne rend pas parfait et inattaquable pour autant, et n'empêche en rien de faire des erreurs.

Citation :
On veut des bénévoles, on les forme pas et on leur fait porter le chapeau. Il va falloir réfléchir sérieusement à cette question. Le Duché ne pourra pas assurer sa défense seulement avec l'armée du capitaine en titre. Mais ce n'est pas le lieu d'en parler ici.
"On" ne désigne pas l'état major. Les capitaines d'armées du Duché ont quasiment toujours, traditionnellement, reçu uniquement un ravitaillement et pas une solde pour leurs mois passés sans pouvoir travailler. Ou pour être plus précis : alors même qu'ils pouvaient être soldés normalement, ils ont quasiment toujours fait don de leur solde et pris uniquement le ravitaillement pour se nourrir.

Depuis longtemps et suite à un accident de poutrage qui avait fait scandale, il avait été décidé que les meneurs d'armées ne seraient plus que des conseillers militaires exclusivement. Parce qu'ils ont plus d'expérience de ce genre de choses, parce qu'ils ont tous les contacts pour se renseigner si nécessaires, et aussi parce qu'ils ont un accès direct à la source des décisions et ne dépendent plus d'une "transmission" faillible comme cela avait été le cas.
Puis ça a été élargi à tout ceux ayant accès au Conseil de Guerre, puis des COLD. Notamment pour éviter que ce ne soit toujours les mêmes qui se "sacrifient".
Nous en sommes maintenant à nommer des membres du Conseil Ducal passant temporairement Capitaine, uniquement pour des raisons financières liées au refus de payer 500 écus pour constituer une armée. Mais c'est une volonté politique et économique, certainement pas militaire.

Citation :
Quand à me demande si mon choix aurait été de faire poutrer Bounette seule face aux italiens, j'espère que vous plaisantez. Mon choix aurait été plus simple au vu des informations que je possède : faire monter cette armée le jour-même de l'alerte et faire monter aussi en lance une dizaine de soldats. Mais je ne veux pas dire que j'aurais été meilleure car il y a des impondérables mais ces impondérables on veut les connaître pour que cela ne se reproduise pas. L'impondérable qui aurait été causé par Bounette n'explique pas le reste.
Comme dit plus haut : l'envoyer le jour même avec des soldats en parallèle aurait de manière quasi-certaine provoqué la destruction de l'armée. La nôtre, d'armée.
L'envoyer une fois que l'armée italienne était remplie et toujours à Briançon était très risqué également : notre armée était au mieux d'effectif égal -plutôt en infériorité numérique, à vrai dire-, pas forcément le mieux formé ni équipé, avec un bonus de prestige extrêmement limité ; face à une armée de mercenaire italiens immobiles, a priori tous bien équipés et formés. Et même si les armées s'étaient croisées sur la route, l'avantage n'aurait très certainement pas été à notre armée.
D'où la solution d'attendre à Die, pour permettre à la fois d'intégrer d'avantage de personnes dans l'armée, de bénéficier d'une position défensive tout en ayant la possibilité de les stopper. Ça n'a pas pu se dérouler ainsi puisque pour une raison ou une autre, l'armée était encore en ordre de marche lorsqu'il fallait intégrer les lances et qu'il a par conséquent fallu improviser en une poignée d'heures la solution de replis qui a été effectuée : déplacement parallèle de l'armée et des lances devant l'intégrée sur Valence, passage en concentration dans le même mouvement, puis intégration dès le lendemain.

Briançon et Embrun étaient défendues autant que possible et auraient provoqué des pertes chez les italiens s'ils avaient voulu y entrer. S'ils s'étaient engouffrés dans une des villes, un mouvement de l'armée de Bounette aurait peut être été possible pour les cueillir à la sortie. Mais ça n'a pas été le cas.


Vous auriez peut-être fait mieux, peut-être pire. Nous ne le saurons jamais. Ce genre d'événement ne se produit jamais deux fois de la même manière, d'autant que notre propre comportement a influencé celui des italiens et réciproquement. Vouloir refaire l'Histoire a posteriori n'a strictement aucun intérêt si ce n'est de s'embarquer dans une avalanche sans fin de "et si j'avais ça ; sans doute qu'ils auraient fait ça ; et s'ils avaient fait ça ; on aurait fait ça ; oui mais s'ils avaient ça ? ; alors on aurait fait ça ; etc."
Revenir en haut Aller en bas
LedZeppelin
Chancelière du Lyonnais-Dauphiné
LedZeppelin


Nombre de messages : 5371
Localisation IG : Lyon
Date d'inscription : 18/11/2012

discution ouverte avec le major et le commandant  de l'armée Bourbaki  Empty
MessageSujet: Re: discution ouverte avec le major et le commandant de l'armée Bourbaki    discution ouverte avec le major et le commandant  de l'armée Bourbaki  Icon_minitimeVen 7 Juin 2013 - 3:18

Je répondais seulement à ce qui a été dit car je ne sais si j'aurais fait mieux ou pire mais mon intervention n'est pas cela,

Je prenais simplement la défense d'un de mes chef d'armée désignée responsable à l'extérieur du Duché de cette défaillance.


Citation :
Sauf qu'on ne suppose pas qu'une armée se monte à chaque fois qu'il y a un groupe, même connu, qui arrive dans l'une de nos villes.

les deux personnes à la tête de ce groupe ont pourtant écrit au Languedoc et à la Provence qu'ils venaient exprès pour cela : "créer une armée de mercenaires pour : aider le SRING et les croisés en attaquant les duchés voisins et non alliés (à la Provence) et exactement le contraire au Languedoc". On savait dès le début que ces 2 personnes venaient là pour ça et que même si ils n'attaqueraient par forcément le duché on savait qu'ils avaient des mauvaises intentions sur le royaume, avant leur arrivée. Nul besoin d'envoyer nos armées sur tout ce qui bouge.

Citation :
Mais quelque soit le sacrifice il ne rend pas parfait et inattaquable pour autant, et n'empêche en rien de faire des erreurs.

Tout à fait d'accord mais cela doit se régler à l'interne et non devant les autres.

Je vais vous dire une chose que je n'ai pas précisée encore : c'est quand j'ai demandé à la Provence d'envoyer les lances pour remplir nos armées, en avant de la leur, que l'on m'a fait promettre de prendre les lances provençales dans mon armée et non dans l'autre qui avait causé des problèmes. Ca je dois vous dire que cela m'a mise en rogne de voir que une de nos armée passe pour incompétente. Je suis très chatouilleuse sur ce genre de choses quand bien même je suis nouvelle.

Je sais très bien que tous les chefs d'armée sont bénévoles et font don d'une solde qu'on ne leur propose d'ailleurs pas. Mais je vous rappelle que Bounette en plus est même pas capitaine et elle fait cela pour rendre service et si le Duché veut garder des bonnes poires, il devrait pas les mettre au pilori. si les conseillers militaires seraient d'accord de tenir des armées je serais la première enchantée. Je vais tenter de faire réfléchir à une telle idée au conseil. Il vaut mieux finalement payer 500 écus pour plusieurs mandats et ne pas avoir à débourser chaque fois des PEA. Mais je ne suis pas sûre que nos conseillers militaires acceptent mais cela me semble une meilleure solution en effet.

Sinon oui les modes d'emploi sont presque tous périmés ou du moins incomplets. Sur le sujet des arrivées directement en concentration je profite de le dire car c'est bon à savoir et je l'ai testé des 2 manières : on peut tout aussi bien se déplacer et mettre en concentration ou alors se mettre en concentration et se déplacer. Ca marche dans les 2 sens. Par contre au sujet des saute armées je n'ai rien de clair, chacun donnant sa version et personne la même. Je n'ai d'ailleurs toujours pas compris comment j'ai pu louper des brigands qui étaient présents sur le même nœud que moi. En Champagne j'ai eu exactement le même cas de figure et on les a eu. Là pas. Ce ne peux pas être non plus la fameuse méthode de se faire détecter la veille volontairement pour passer ensuite.


Citation :
Parce que faire voyager les deux en parallèle et intégrer à l'arrivée c'est bien, sauf s'il y a combat à l'arrivée. Je ne me rappelle pas si dans ce genre de situation l'intégration se fait avant ou après le combat entre les armées,

les lances ne sont pas intégrées lors des mises à jour mais immédiatement lors de l'acceptation du chef d'armée et bien entendu il s'agissait d'arriver la veille de la levée d'oriflamme. Avant le début du processus de création d'armée, on savait, ça laissait une petite marge car de Dié à Briançon il y a 3 jours.

Poser des questions et demander pourquoi telle ou telle chose n'a pas été faite n'est pas à prendre mal. J'avais besoin de savoir pourquoi cela s'est passé ainsi pas pour dire que j'aurais fait mieux. Car là ça pose la question stratégique de savoir si vraiment Valence/Dié et Lyon sont les meilleurs sites pour protéger le Duché désormais. Car si on est pas capables de faire monter une armée à Briançon en moins de 5 jours c'est pas acceptable, il faut revoir quelque chose.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





discution ouverte avec le major et le commandant  de l'armée Bourbaki  Empty
MessageSujet: Re: discution ouverte avec le major et le commandant de l'armée Bourbaki    discution ouverte avec le major et le commandant  de l'armée Bourbaki  Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
discution ouverte avec le major et le commandant de l'armée Bourbaki
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [GRANDLIVRE] Pointages, Absences & Démissions (livre I)
» [GRANDLIVRE] Main Courante de la Garde Noire (livre I)
» discution
» [GRANDLIVRE] Absences, Retraites, Démissions...
» [Archive]Divers (propositions/discutions)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Rôle Play du Château de Lyon :: 8 - Château de Pierre-Scize - Conseil Ducal :: Office de la Sécurité :: Office des Compagnies d'Ordonnances-
Sauter vers: