Forum Rôle Play du Château de Lyon
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -30%
Ecran PC Gamer Incurvé – VIEWSONIC VX3218 ...
Voir le deal
189 €

 

 Patentes et anoblissements.

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Eléanna

Eléanna


Nombre de messages : 12833
Localisation IG : Briançon
Date d'inscription : 24/08/2012

Patentes et anoblissements. Empty
MessageSujet: Patentes et anoblissements.   Patentes et anoblissements. Icon_minitimeMer 22 Juil 2015 - 23:04

Citation :
Demande d'octroi :


  • élévation d'une Baronnie en Vicomté


Fief :


  • Baronnie de Guillestre


Blasonnement :

Patentes et anoblissements. Seigne10

Description: «D'or à l'aigle bicéphale de sable, armée, membrée et becquée de gueules à l'écusson d'azur à la croix d'argent sur le tout »

Nom complet :


  •  Thiberian Baccard  [IG: Thiberian]


Titres actuels : 


  • Duc de la Val d'Oze
  • Baron de Guillestre, de Varces et de Voiron
  • Seigneur du Bois d'Oingt et d'Alix




Charges actuelles :


  • Héraut d'arme Royal Sigillant
  • Croix et Officier superieur de l'Ordre de Sainct Georges
  • Collier de saphir de l'ordre du Lys



Charges exercées :

Il a participé à 13 conseils ducaux, dont 4 mandats ducaux à la tête du Lyonnais-Dauphiné (un n'a été fait que partiellement en tant que Régent)

Année 1458
du 20/02 au 21/04 1458 : Capitaine*
10/1458 à décembre 1458 : Gouverneur du Lyonnais-Dauphiné*
06/1458  à août 1458 : Capitaine*

Année 1459
08/1459 à octobre 1459 : Duc du Lyonnais-Dauphiné*
15/10 au 14/12/1459 : Prévot des Maréchaux*

Année 1460
15/12/1459 au 13/02/1460 : Juge*

* : pris en compte à la précédente élévation

Depuis l'élévation en baronnie

Année 1460
18/04 au 18/06/1460 : Procureur
12/06/1460 au 12/08/1460 : Conseiller Sans Portefeuille

Année 1461
du 07/12/1460 au 05/01/1461 : Capitaine et Premier Conseiller (= Vice Duc)
31/01/1461 au 06/02/1461 : Régent du Lyonnais-Dauphiné suite à la démission du Duc élu.
07/06/1461 au 06/08/1461 : Bailli puis Conseiller Sans Portefeuille

Année 1462
29/09 au 29/11 : Elu Maire de Briançon (deux mandats)
12/1462 à fin janvier 1463 : Duc du Lyonnais-Dauphiné

Année 1463
30/01/1463 au 29/03/1463 : Conseiller Sans Portefeuille



Diplomatie

Diplomate averti, il a assuré l'intérim comme Chancelier en 1459.
Depuis, Thibérian fût conseiller diplomatique, et plus particulièrement ambassadeur en Languedoc, Savoie et Champagne. Il a cessé ces fonctions en janvier 1463.
Ainsi il a pu mettre fin à l'affaire Ninoupitch qui mettait en péril les relations diplomatiques de notre duché avec la Savoie lors de son second mandat, préservant ainsi de bonnes relations avec l'un de nos plus proches voisins..
Lors de chacun de ses mandats de Régnance, Thiberian s'est illustré pour avoir toujours travaillé à resserrer des liens avec nos voisins, mais aussi avec la Couronne.


Réalisations marquantes depuis la dernière prise en compte

  • Au cours de son dernier mandat de Régnant, de décembre 1462 à 1463, Thiberian a fait de son cheval de bataille la libéralisation des marchés en Lyonnais-Dauphiné. Ainsi, depuis, il n'exsiste plus de grille tarifaire en Lyonnais-Dauphiné, et sauf pour les ressources naturelles, chacun est libre de vendre ses productions au prix qu'il estime être le plus juste ou le plus judicieux.

  • Par ailleurs, Thiberian a travaillé d'arrache pied, au cours des deux dernière années années, afin que la réforme des Compagnies d'Ordonnance du Lyonnais-Dauphiné puisse voir le jour. En collaboration étroite avec les autres conseillers militaires, mais aussi avec les conseils ducaux qui se sont succédé, Thiberian a toujours oeuvré pour que cette réforme voit le jour.
    Son dernier mandat de Régnant -déc 1462/janv 1463- a fait naître la réforme judiciaire qui a permis de pouvoir réellement mettre en place le Guet, ainsi naissant.

  • En plus de son implication et de son amour pour le Lyonnais-Dauphiné, Thiberian a été élu bourgmestre de la ville de Briançon en 1462. La ville était à lors très peu peuplée, et elle se morfondait dans un marasme dont elle avait du mal à sortir.
    Certes, l'ouverture de la route au travers de montagne a fait du bien à cette petite bourgade montagnarde, mais avec elle, elle a aussi offert une belle opportunité aux brigands de pouvoir arriver bien silencieusement en son sein.
    Thiberian n'a eu de cesse de jouer les piliers de comptoir -il était bien volontaire, hein- afin de redonner à Briançon un nouvel élan, et ainsi inciter les gens à sortir, à le joindre pour partager un moment de convivialité.
    Après quelques semaines, fait est de constater que la population de Briançon avait presque doublée, et que les villes autour palissaient de jalousie.

  • Au cours de l'année 1463, il a restauré les colliers de l'ordre de mérite du Lyonnais-Dauphiné, avec Mclegrand.
    Il a également motivé les modifications de la charte de l'Ordre de Sainct Georges pour sa mise en conformité. Les dernières modifications qui ont été adoptées, l'ont été sur sa proposition.


Divers :
Thibérian a été le maître d'oeuvre de la construction du port de Vienne, il fut même le premier chef de port de Vienne, puis assura cette fonction à maintes reprises.


Au sein de l'Ost du Lyonnais-Dauphiné :

  • Coutilier (22/12/1456 - 12/04/1457)*
  • Archer (12/04/1457 - 23/07/1457)*
  • Instructeur de l'Ost (01/05/1457 - à 05/1463)*
  • Armurier de la Garnison de Vienne (18/01/1457 - 05/07/1457)*
  • Maître Armurier de l'Ost (05/07/1457 - 27/04/59 )*
  • Chef de Lance de la Garnison de Vienne (23/07/57- 23/01/59)*

    * : pris en compte à la précédente élévation

  • Garde noire (03/05/58 - 24/05/1463)
  • Seigneur de la Garde (29/04/59 - 24/05/1462)
  • Conseiller Militaire, membre de l'Etat Major du Guet  (23/01/59 - 06/1463)



Mérites:


  • Décoré par la Bourgogne lors de l'assistance de l'armée Praetoria menée par Pénélope (23/07/1457)
  • Citation à l'Ordre de l'Ost (13/02/1458)
  • Collier de l'Ordre de Saint-Georges , chambre de l'épée, Croix (décernée le 22/04/59).
  • Médaille de combat contre les Renards (décernée mais refusée par Thibérian en juin 1463)
  • Collier dynaste d'Angélyque de la Mirandole (décerné en juin 1463)
  • Croix et Officier supérieur de l'Ordre de Sainct Georges




Qualités : 


  • Thiberain Baccard est essentiellement connu pour son engagement au cours de  nombreuses années dans l'Ost du Lyonnais-Dauphiné, puis dans la mise en place de l'Ost du Lyonnais-Dauphiné.
    Deux années durant, il travailla en collaboration avec les autres conseillers militaires, et notamment avec Walan de Mézieux, afin de faire voir le jour à la nouvelle organisation de défense du Lyonnais-Dauphiné qui regroupe l'Ost et la Prévôté. Une nouvelle institution qui n'est pas seulement une fusion des deux anciennes institutions, mais bel et bien une nouvelle organisation qui a demandé un travail de titan. Cette réforme a été menée de front avec celle de l'organisation judiciaire qui a du s'adapter, et les textes ont été revus pour faire que la défense dauphinoise soit plus efficace, et que les institutions puissent évoluer positivement, et s'adapter à un monde qui change. Ces réformes ont été abouties sous son dernier Règne en tant que Duc du Lyonnais-Dauphiné.

  • Fin stratège militaire, il sait aussi bien mener l'épée que travailler sur la tactique défensive pour mettre en déroute les plans de brigands. Récemment, il a participé activement à la stratégie anti-renards, lors de l'invasion du LD par l'est. Grâce à ses précieux conseils, il a su sauver le Commandant de l'armée ducale Mayka, qui aurait pu mourir de l'épée de nombreux renards s'il n'avait pas conseillé à son replis stratégique. Mêlant le geste à la parole, il a prit part, dans l'armée ducale, afin de combattre ces vils goupils et venger, par l'épée, l'honneur du LD.

  • Thiberian n'a également de cesse d'oeuvrer pour l'amélioration des relations avec la Couronne. Ainsi, c'est sur sa proposition qu'en juin 1463, le Duché a offert 150 miches de pain afin d'approvisionner les armées royales qui combattaient l'Empire en Bourgogne. Il fut d'ailleurs volontaire pour gagner leurs rangs, afin de combattre pour notre Royaume. Il aspire à faire du Lyonnais-Dauphiné un Duché ouvert, et tourné vers demain.

  • Le troisième domaine dans lequel il se distingue, est celui de la navigation. Il a participé activement à la construction du port de Vienne en tant que coordinateur de son chantier, et il a été à maintes reprises son chef de port. De plus, il fût le premier à acquérir un navire de guerre qu'il a mis au service du LD afin d'en assurer sa défense. Ce navire fût le seul moyen de défense maritime du Duché, jusqu'à l'arrivée il y a peu d'une autre caraque de guerre, celle de l'Amiral Tazspike Gardénia.

  • En synthèse, on peut dire de lui que c'est un homme qui ne compte pas ses heures pour servir fidèlement son Duché, qu'il est disponible, et qu'il est toujours à l'écoute, et n'hésite pas à donner des conseils afin de préserver au mieux les intérêts du LD et de ses villes. Il a la sagesse d'un vétéran, tout en conservant la fougue qui le caractérise. Peu de monde en LD peut se venter comme Thiberian d'avoir ce charisme naturel qui fait de lui un meneur, connu et reconnu pour ses compétences et ses connaissances.
    Il fait parti des figures incontournables du LD, image renforcée par son implication et ses conseils toujours avisés.


Défauts :


  • J'ai droit à combien de pages ?
    OK, je me lance...
    Thiberian a la force de ses idées, et il n'a pas sa langue dans sa poche. Il ne pratique pas la langue de bois, et n'hésite pas à foncer pour ce qu'il croit juste.

    Un bon résumé ?

    Parfois prétentieux, toujours impétueux.


Fait à Lyon, au Castel de Pierre-Scize, le 22ème jour du mois de juillet de l'an de grâce mil quatre-cent soixante trois.


Patentes et anoblissements. Signat11

Patentes et anoblissements. Sceaul10



Dernière édition par Eléanna le Dim 26 Juil 2015 - 1:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Eléanna

Eléanna


Nombre de messages : 12833
Localisation IG : Briançon
Date d'inscription : 24/08/2012

Patentes et anoblissements. Empty
MessageSujet: Re: Patentes et anoblissements.   Patentes et anoblissements. Icon_minitimeSam 25 Juil 2015 - 1:04

Citation :
Demande d'octroi :


  • élévation d'une Baronnie en Vicomté


Fief :


  • Baronnie de Lentilly


Blasonnement :

Patentes et anoblissements. Blason77

Description: «D'azur au dauphin d'or »

Nom complet :


  •  Arwel Chanvigny-Dagincourt.  [IG: Arwel]


Titres actuels : 


  • Duc de la Val d'Oze
  • Baronne de Lentilly, de Meyzieu et de Brignais
  • Dame de Brunsel




Charges actuelles :


  • Major des Compagnies Nobliaire du 13/11/1459 à ce jour
  • Grand Croix du collège des notables et Croix du collège de l'épée de l'Ordre de Sainct Georges
  • Membre du Conseil Municipal de Dié depuis octobre 1456 à ce jour.



Charges exercées :

Vie Politique en Lyonnais-Dauphiné :
Arrivée à Dié le 1er août 1456

Année1456
- Directrice de la Gazette Dauphinoise.*
- Membre du Comité des Fêtes de Dié depuis octobre 1456.*
- Membre du Conseil Municipal de Dié depuis octobre 1456.*

Année 1457
16-02 : est élue maire de Die*
18-03 : est élue maire de Die*
17-04 : est élue maire de Die*
17-05 : est élue maire de Die*
28-06 : est nommée CAC*
28-08 : est nommée CAC*
26-10 : est élue Gouverneur*

Année 1458
23-02 : est élue Gouverneur*
22-10 : est nommée Bailli*
19-12 : est nommée Bailli*

Année 1459
23-02 : Est nommée conseiller sans poste*

* : pris en compte à la précédente élévation

Depuis l'élévation en baronnie

Année 1459
19-04 : est nommée Bailli
19-06 : est élue Duchesse
19-08 : est nommée CAC
18-10 : est nommée Bailli
17-12 : est nommée Bailli

Année 1460
18-02 : est élue Duchesse
15-04 : est élue Duchesse
19-08 : est nommée CAM
16-10 : est nommée Bailli

Année 1461
12-02 : est élue Duchesse
19-08 : est élue Duchesse
13-12 : est nommée conseiller sans poste

Année 1462
05-06 : est nommée Capitaine et Première Conseillère du Duc
02-08 : est élue Régente (allégeance non reconnue par Sa Majesté Jean III)
08-12 : est nommée Bailli

Année 1463
03-02 : est nommée Capitaine



Actions, réalisations diverses :

Diplomatie
Arwel est ambassadeur du Lyonnais-Dauphiné auprès de la Bourgogne.


Animation
Arwel a longuement participé à l'animation du Lyonnais-Dauphiné, tout comme celle de la ville de Die.
Elle a entre autre, organisé avec le Comité des Fêtes Ducales une grande animation pour les 7 ans du LD, composée de différentes épreuves auxquelles les lyonnais-dauphinois ont participé massivement, et cette belle fête fût ponctuée par un bal magistral.
Arwel a également organisé bon nombre d'animations, dont notamment une Grande Course d'ânes, en collaboration avec Feu Tork Guerrero, mais aussi, grâce à eux deux, le Lyonnais-Dauphiné a eu de très belles de fin d'année en décembre 1461, avec une chasse aux Conseillers Ducaux, un grand bal costumé et un concours d'écriture.
Les exemples sont bien nombreux pour être tous cités ici, mais de manière générale, Arwel a toujours de bonnes idées pour aminer le LD et amuser le peuple.


Défense
L'implication d'Arwel en défense n'est plus à faire. Toujours prête à donner de son temps, sans jamais le compter, cette femme est infatigable. Elle sait autant diriger les Hommes, ce qu'elle montre en tant que Major des Compagnies Nobiliaires depuis des années, que manier l'épée, puisqu'elle a participé à de nombreuses opérations militaires, pour lesquelles elle a souvent participé à leur élaboration.

Fait d'armes :

- Annihilation de l'armée italienne à Montélimar au sein de l'armée ducale Bourbaki dirigée par Bounette de Marcieu.
- Défense de Lyon au sein de l'armée Video Meliora Proboque Deteriora Sequor.
- Nettoyage des routes ducales de toute présence de brigands au sein de l'armée Alba lux stellae qu'elle commandait elle-même.
- Gravement blessée par erreur par l'armée Saint Georges de Lydda commandée par Gerault de Gaudemar.
- Organisation et coordination des contre-mesures contre les armées Renards de Sambre d'Helquin lors de leur invasion de Briançon en mars dernier.
- Annihilation des deux dites armées au sein de l'armée Homo Homini Lupus dirigée par Maycka Baccard, elle tua d'ailleurs le chef des Renards Sambre d'Helquin lors de cette attaque.

Participations aux armées suivantes :

- Armée Bourbaki
- Armée Video Meliora Proboque Deteriora Sequor
- Armée Alba Lux Stellae
- Armée Homo Homini Lupus


Qualités : 


  • Au fil des années, Arwel a su développer son expérience dans le domaine militaire, qui était presque inexistante au début de sa carrière politique. Elle a su tirer les leçons de tout ce qu'elle a pu voir au cours de ses nombreux mandats ducaux, ce qui lui vaut maintenant de maîtriser les grands fondamentaux de l'art de la guerre et des combats, jusqu'à se rendre indispensable dans le paysage de la défense en Lyonnais-Dauphiné.
    Toutes ces années d'implication ont su gonfler ses compétences en matière de forces armées, et de diriger dignement les compagnies Nobiliaires en tant que Major de celles-ci. Cette place lui est revenue légitimement par deux fois.
    Elle fut nommée Major le 13 novembre 1459, démissionna le 18 février 1462 pour reprendre la charge un mois plus tard au 28 mars de la même année. Elle occupa ensuite cette fonction jusqu'à aujourd'hui ou elle à déposé sa démission le 25 avril 1463, mais elle a bien voulu poursuivre, ne trouvant personne qui puisse la remplacer parmi les candidatures reçues.

  • D'une main de fer, elle sait se faire meneuse d'hommes, tout autant qu'elle sait établir de fines stratégies pour évincer les menaces et protéger notre Duché. Son service pour le Duché est toujours fiable et fidèle. Elle fut également Capitaine du LD a plusieurs reprises.
    Bien que déjà très impliquée dans la défense de par ses nombreux mandats ducaux, et ses nombreux règnes qui la placèrent chaque fois à la tête de toutes les forces armées du Lyonnais-Dauphiné, Arwel a su gagner sa place légitime aux côtés des autres spécialistes militaires qui apportent aux élus ducaux du pôle la défense leurs conseils et leur expertise.

  • En plus de ses fonctions politiques, Arwel a su prendre les armes a plusieurs reprises, comme précédemment détaillé. Arwel est toujours volontaire pour participer aux opérations de défense des terres dauphinoises, et ne compte pas ses pas pour soutenir la défense d'une ville si le besoin s'en fait ressentir. Elle a souvent renforcé les rangs de villes peu peuplées qui peinaient à se défendre, afin d'en garantir leur sécurité.

  • Arwel a également une autre corde à son arc, c'est une économiste hors pair. Elle a exercé avec brio les trois postes économiques en conseil ducal, et ce à plusieurs reprises. Son expertise en la matière n'est plus à démontré, elle fait parti de ce petit nombre de personnes qui peut vous parler parfaitement des mines et de leur fonctionnement qu'elle maîtrise sur le bout des doigts. En tant que bailli, elle a toujours su apporter ses conseils avisés et faire en sorte de minimiser les impôts ducaux, dans le but toujours ultime de faire de son mieux pour le peuple lyonnais-dauphinois.


  • En synthèse :
    D'une dévotion sans faille, quel que soit le domaine, n'importe qui en Lyonnais-Dauphiné pourra attester que rien ni personne ne peut l'épuiser. Cette femme a de l'énergie à revendre, et elle répond toujours présente quand on a besoin d'aide, de soutien, ou bien de conseils pour le LD.
    Arwel s’est investit sans relâche depuis des années, d’abord à Die puis de plus en plus au conseil ducal. Elle est sans conteste une grande figure du Lyonnais-Dauphiné intra et extramuros.
    Elle cumule un nombre impressionnant de mandats ducaux, et elle a été élue à la tête du Duché par huit fois, un record qu'elle est la seule à détenir en LD, et de loin.
    Son implication au sein de la ville de Die ne fait que renforcer qu'Arwel soit une femme de tête, une femme de coeur, et surtout, une Bienveillante.


Défauts :


  • Avec toute son expérience, Arwel a vu défilé un grand nombre de conseillers ducaux. Ce qu'elle n'accepte pas, ce sont les ambitieux qui ne pensent qu'à leur situation sans voir les intérêts du Lyonnais-Dauphiné.
    Arwel n'a pas sa langue dans sa poche. Franche et directe, elle a le courage de ses opinions, quel que soit son interlocuteur.
    Malgré des mots parfois peu diplomates, tout l'investissement dont elle fait preuve ne saurait faire oublier qu'elle est avant tout la Bienveillante du Lyonnais-Dauphiné.


Fait à Lyon, au Castel de Pierre-Scize, le 24ème jour du mois de juillet de l'an de grâce mil quatre-cent soixante trois.


Patentes et anoblissements. Signat11

Patentes et anoblissements. Sceaul10

Revenir en haut Aller en bas
Eléanna

Eléanna


Nombre de messages : 12833
Localisation IG : Briançon
Date d'inscription : 24/08/2012

Patentes et anoblissements. Empty
MessageSujet: Re: Patentes et anoblissements.   Patentes et anoblissements. Icon_minitimeSam 25 Juil 2015 - 2:00

Citation :
Demande d'octroi :


  • Annoblissement avec attribution d'une Baronnie de mérite


Fief :


  • A déterminer


Nom complet :


  •  Yrh Grialaltro  [IG: Yrh]


Titres actuels : 


  • Seigneur Chastelard-d'Hauterives




Charges actuelles :


  • Premier conseiller du Lyonnais-Dauphiné
  • Capitaine du Lyonnais-Dauphiné
  • Ambassadeur près le Duché de Savoie
  • Conseiller diplomatique
  • Vicaire général d'Embrun
  • Adjoint à l'urbanisme de Briançon
  • Chef de l'armée Virtus junxit mors non separabit
  • Juge d'appel près le Tribunal du Palais



Charges exercées :

Au sein du Conseil Ducal
- Juge : 3 mandats, d'octobre 1462 à mars 1463
- Premier conseiller puis Premier conseiller et Capitaine : avril/mai 1463
- Premier conseiller et Capitaine : mai/juin 1463

Au sein de l'armée du Lyonnais-Dauphiné
- Chef de l'armée ducale Virtus junxit mors non separabit : depuis début juin 1463 à ce jour

Au sein de la diplomatie
- Conseiller diplomatique : depuis décembre 1462 à ce jour
- Ambassadeur près le Duché de Savoie :depuis décembre 1462 à ce jour

Municipal
- Adjoint à l'urbanisme et membre du Conseil municipal depuis septembre 1462 à ce jour

Au sein des institutions royales
- Juge près le Tribunal du Palais : depuis mars 1463 à ce jour

Au sein de l'Eglise Aristotélicienne, en Lyonnais-Dauphiné
- Diacre de Briançon : de février à avril 1463
- Vicaire général de la province d'Embrun : depuis fin avril 1463 à ce jour


Actions, réalisations diverses :

militaires :
- Organisation de la défense de la ville de Briançon dans l'épisode de l'invasion des Renards avec les armées de Sambre d'Helquin lors de leur invasion de Briançon en mars 1463.
- Annihilation des deux dites armées au sein de l'armée Homo Homini Lupus dirigée par Maycka Baccard.
- Organisation de la défense lors de la venue des Fatum en avril 1463. Mise en place stratégique, et prise des armes pour les évincer.
- Yrh a participé à la mise en place, de manière opérationnelle, de la réforme du Guet. Ainsi, il a contribué au déplacement des locaux, au transfert et à la mise en place de nombreux locaux du Guet. Il a su s'investir sans compter ses heures afin de faire que cette institution qui venait de voir le jour en Lyonnais-Dauphiné soit opérationnelle, et qu'elle puisse prendre le chemin de l'essor qui doit la caractériser. Malgré des débuts difficiles dans l'organisation, il a su insuffler un nouvel élan à cette institution, et donner l'énergie dont le Guet avait besoin pour réellement débuter, en collaboration avec tous les conseillers militaires.
- Il a développé les lieux de vie du Guet, avec notamment la place d'armes, l'infirmerie, sans oublier, bien entendu, de finaliser les travaux déjà commencés en taverne du Guet, pour y accueillir les militaires après les gardes, uniquement, bien entendu.

diplomatiques :
- Yrh s'est largement impliqué en diplomatie, et il a été d'une présence sans faille au Domaine de Mercurol, lieu de la diplomatie en Lyonnais-Dauphiné, et notamment il a joué un rôle important dans les relations avec la Savoie, et notamment dans la coordination défensive et diplomatique de l'opération "Aigle Royal", menée en avril 1463, qui a consisté à coordination l'armée ducale lyonnais-dauphinoise avec l'armée des Septs pour la Savoie, et deux armées italiennes, afin d'exterminer les Renards, après leur invasion de Briançon.
- Il est en représentation permanente en Savoie.
- Il est à l'origine de la révision de nombreux traités de Coopération judiciaire, notamment avec la Bourgogne, la Provence et la Savoie
- Yrh a également été l'initiateur de la en place de la coopération douanière avec la Provence

législatifs :
- Yrh est à l'initiative de nombreux projets de révisions législatives, et notamment de la mise à jour du Coutumier du Lyonnais-Dauphiné. Durant les 6 mois où il a été Juge, il a assumé ce rôle avec brio, et il a contribué à faire naître de nombreux textes législatifs, et de nombreuses réformes.
- Il est notamment à l'origine de la remise à plat des législations municipales
- Il a co-rédigé la nouvelle Charte de l'Amirauté du Lyonnais-Dauphiné en juin 1463 refonte de la charte amirauté
- Yrh a partcipé à la réforme judiciaire, ainsi qu'à la consécutive liée à la réforme des Compagnies d'Ordonnance du Lyonnais-Dauphiné.
- Yrh a travaillé à la mise en conformité des textes avec le droit royal. Ainsi, il a proposé les textes sur la publication des lois, ainsi que celui sur les critères d'éligibilité.
- Yrh a aussi oeuvré sur les textes des intermédiaires économiques du Lyonnais-Dauphiné


Décorations :

- Collier dynaste Angelyque de la Mirandole


Qualités : 


  • Encore jeune, Yrh a su en quelques mois s'imposer comme une figure incontestable de la politique du Lyonnais-Dauphiné.
    Homme on ne peut plus impliqué, intelligent, et qui a le verbe juste, il a réussi à exceller en justice en s'appropriant rapidement les textes dauphinois, mais aussi les textes royaux. Juriste connu et reconnu, autant en notre Duché qu'au sein des institutions royales, Yrh a la justice dans la peau.

  • Fin diplomate, il a su renouer des liens forts avec nos voisins, et notamment avec la Savoie, ce qui a participé indirectement à la protection des terres dauphinoises. Grâce à son dynamisme, il a apporté une aide précieuse à notre Chancelier, et il a donné un nouveau souffle au domaine de Mercurol.

  • Un peu malgré lui, et pour, au départ, palier à l'absence du Capitaine en poste, il a su le remplacer au pied levé. Toujours de bonne volonté et soucieux d'apporter son aide à son Duché, il s'est investi tant et plus, et il a passé des heures a apprendre pour combler au plus vite ses lacunes, et il a assuré cette fonction avec brio, grâce à son acharnement pour dénicher les informations, et rapidement les mettre en pratique.

  • D'une dévotion rare, Yrh est un homme qui apprend vite, et qui a le sens des responsabilités.
    Il ne s'engage pas à la légère, et il sait assumer plusieurs postes à la fois sans pour autant que l'un ou l'autre doive en souffrir. Yrh a un don, celui d'apprendre vite, et de savoir faire vite et bien.


Défauts :


  • Malgré son investissement encore récent, il a passé 6 mandats ducaux à montrer et démontrer ses aptitudes exceptionnelles.
    Son engagement n'est plus a prouver, et en peu de temps, il a su apporter une charge de travail que peu ont su faire en plusieurs années.
    Cette facilité à apprendre si rapidement, et à mettre en oeuvre de façon toujours juste et bienveillante, peut faire penser à de l'arrogance, dont il est parfois taxé, alors qu'il ne cherche qu'une chose, bien faire pour le Lyonnais-Dauphiné et les Lyonnais-Dauphinois.
    Une phrase qui caractériserait parfaitement Yrh : "La valeur n'attend pas le nombre des années."



Fait à Lyon, au Castel de Pierre-Scize, le 24ème jour du mois de juillet de l'an de grâce mil quatre-cent soixante trois.


Patentes et anoblissements. Signat11

Patentes et anoblissements. Sceaul10


Revenir en haut Aller en bas
Temperance

Temperance


Nombre de messages : 2590
Localisation IG : Dié
Date d'inscription : 07/03/2012

Patentes et anoblissements. Empty
MessageSujet: Re: Patentes et anoblissements.   Patentes et anoblissements. Icon_minitimeMar 22 Sep 2015 - 17:01

Citation :
De moi, Tempérance d'Amilly, Duchesse du Lyonnais-Dauphiné,
À vous, Nynaeve Gaudemar, Héraut du Dauphiné,

Respect et salut.

Par la présente, je donne suite à la procédure du traitement de la disparition d'Engherran de Kerbleiz, seigneur de Monêtier-Allemontest, sans descendance légitime connue.

1. Considérant que l'assemblée nobiliaire du Dauphiné a décidé à l'unanimité la saisie du fief de Monestier-Allemontest, je demande à la Hérauderie de France d'en prendre acte.

2. Considérant que l'assemblée nobiliaire du Dauphiné a pris cette décision forte de la conviction que le fief pourrait être réattribué par la suite d'une façon qui ne nuira ni à la bonne tenue de la terre, ni à la mémoire du grand homme qui en fut seigneur, j'en demande par suite l'octroi à dame Chouquette de Kerbleiz, qui a tout à la fois le mérite d'être une Dauphinoise investie et consciencieuse et d'être l'unique vif de la famille de Kerbleiz.

Veuillez enfin noter que ces deux demandes vont de pair et que l'une ne saurait aller sans l'autre ; la décision de l'assemblée nobiliaire (1.) n'a été prise que dans la conviction de la possibilité d'un réoctroi de la terre à ladite Chouquette (2.). Si cela ne se pouvait, il faudrait alors consulter derechef l'assemblée nobiliaire qui rendra son avis forte de cette nouvelle connaissance.

Donné à Lyon, le 22 septembre 1463, par Tempérance d'Amilly, Duchesse du Lyonnais-Dauphiné
Rédigé sous dictée par Henri Pottier, secrétaire personnel.
Patentes et anoblissements. Sceaul10
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Patentes et anoblissements. Empty
MessageSujet: Re: Patentes et anoblissements.   Patentes et anoblissements. Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Patentes et anoblissements.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Rôle Play du Château de Lyon :: 8 - Château de Pierre-Scize - Conseil Ducal :: Office du Duc-
Sauter vers: