Forum Rôle Play du Château de Lyon
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Display Star Wars Unlimited Ombres de la Galaxie : où l’acheter ?
Voir le deal

 

 Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité

Aller en bas 
+10
tazspike
Victoire
LedZeppelin
Axel_Baccard
Madeleine_df
helsinki
jackouille
anastasie91
Arwel
Walan
14 participants
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Walan

Walan


Nombre de messages : 13395
Localisation IG : Vienne
Date d'inscription : 11/06/2006

Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité Empty
MessageSujet: Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité   Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité Icon_minitimeMar 7 Juin 2016 - 15:00

Je lance une nouvelle discussion ici afin d'avoir votre avis. A noter qu'une discussion similaire sera lancée prochainement en gargote, et peut-être également auprès des maires, afin d'avoir des avis variés des différentes strates de population.

Comme certains d'entre vous le savent peut-être déjà (qu'ils aient été au conseil ducal ou lisent les annonces), depuis fin mars environ le Conseil Ducal discute des différents aspects de la lutte contre la dépopulation. Durant ces discussions, différentes mesures ont été envisagées (dont certaines seront lancées avant la fin de ce mandat, j'espère) mais des débats "de fond" plus complexes ont également émergé.

Parmi ces débats, la question de l'identité et de l'intégration est venue.
Le constat de départ est que certaines provinces semblent réussir à garder activité et dynamisme de leur population grâce à une identité "forte", qui donne une identité commune, fédératrice et source de fierté. Qui donne envie de rester dans sa province, de s'y investir et d'y attirer d'autres personnes.
C'est par exemple le cas d'un certain nombre de provinces ou ex-provinces "indépendantistes" comme la Bretagne, la Provence, le Berry ou l'Anjou, qui ont construit notamment une identité forte autour de l'opposition à la Couronne de France. Mais au sein du Duché également, des villes comme Briançon ont réussi à s'unir autour de la "fierté montagnarde".

Sans vouloir transformer le Duché en un nouvel Anjou ou Berry, il existe peut-être tout de même des choses intéressantes à tirer de ces provinces ou de ces villes dans la manière dont elles ont construit et entretenu cette identité fédératrice. Évidemment, on ne peut pas "imposer" une identité "d'en haut", et c'est forcément quelque chose qui se construit sur le long terme.
Mais il semble intéressant de voir avec les différentes parties de la population du Duché ce qui serait les points saillants de l'identité lyonnais-dauphinoises. Car ces points pourraient alors être mis en exergue de différentes manières pour chercher à les renforcer.

D'où cette discussion : selon vous, qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Quelles sont nos particularités ? Quelles sont nos sources de fierté ? Comment définirait-on un lyonnais-dauphinois "typique" ? Qu'est-ce qui fait que l'on préfère être lyonnais-dauphinois qu'autre chose ?
Les réponses ne sont pas forcément faciles à donner, et elles varieront sans doute en fonction de chacun. Mais je crois que l'exercice peut être intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Arwel

Arwel


Nombre de messages : 27652
Localisation IG : Dié
Date d'inscription : 22/11/2008

Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité Empty
MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité   Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité Icon_minitimeVen 10 Juin 2016 - 18:47

Bien,

je vais donner mon avis, je doute qu'il plaise, mais j'ai envie de dire que je m'en moque, comme d'habitude...


=> Selon vous, qu'est-ce qu'être Lyonnais-Dauphinois ? Ce n'est rien être Lyonnais-Dauphinois...


=> Quelles sont nos particularités ? Nous n'en avons aucune.


=> Quelles sont nos sources de fierté ? Nous n'en avons plus aucune non plus...


=> Comment définirait-on un Lyonnais-Dauphinois "typique" ? Je n'en ai aucune définition, parce que des Lyonnais-Dauphinois typiques, il n'en reste guère...


=> Qu'est-ce qui fait que l'on préfère être Lyonnais-Dauphinois qu'autre chose ? Rien puisque la plupart des gens finissent par partir...


Voilà mon constat... Maintenant, j'aimerais revenir sur le passé : nous avons eu des personnes impressionnantes en LD, qu'on aimait ou qu'on détestait mais qui donnaient envie d'être Lyonnais-Dauphinois : Zwyrowsky, Elorane, son dernier compagnon, désolée, je ne me souviens plus que de son surnom et je ne voudrai pas que l'on pense que c'est un manque de respect... Hardrian, Ka, Penelope, Lotus, Laura, Phelim, Thib... Espoire... Gérault, Nyna ... Esta... Stra... DeDe aussi...  Et j'en passe... Pour moi, ce que ces personnes avaient en commun, c'était justement d'être des personnes hors du commun, avec des valeurs impressionnantes et qui leur faisaient prendre des décisions avec le coeur et non avec la tête ou alors pour faire plaisir aux gens qui votaient... Et puis on a eu de plus en plus de personnes pro- Couronne et donc, il ne fallait surtout plus faire de vagues en LD parce que les gens ici avaient peur de perdre leurs titres... Et on a eu la nouvelle génération GONES complètement bisounours... Il ne fallait surtout plus personne avec un minimum de caractère pour leur barrer la route, il ne fallait surtout rien faire pour contrarier la Couronne, ni les électeurs... Il fallait donc être lisses, sans saveurs...


Et grâce à toutes ces personnes, le LD est lui aussi devenu sans saveur, épuisant une à une toutes ces personnes citées plus haut... Nous avons perdu notre identité parce que nous avons été victimes consentantes de politiciens et de politiciennes venus d'ailleurs qui venaient là pour imposer ce qu'ils faisaient ailleurs, prendre un ou deux fiefs au passage et ensuite se barrer ailleurs ou se draper dans sa noblesse sans plus rien faire...


Résultat : le LD n'est plus rien... Et on continue d'y briser ceux qui sont différents, en se croyant investi de la mission de le sauver des "caractères" qui soi-disant le ruinent, en oubliant que ce qui a fait la fierté de ce Duché, ça a été ces gens aux caractères bien trempés qui avaient un minimum de sens de l'honneur et qui ont disparu ou que l'on ne voit quasi plus parce qu'ils ont été lassés, étouffés, brisés et j'en passe...
Revenir en haut Aller en bas
anastasie91

anastasie91


Nombre de messages : 26578
Localisation IG : Embrun
Date d'inscription : 14/02/2006

Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité Empty
MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité   Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité Icon_minitimeVen 10 Juin 2016 - 19:10

Je suis entièrement d accord avec Arwel.

Je rajouterai que la réputation du LD est de pire en pire, on passe pour des incompétents qui ne savent rien à rien, et encore je suis gentille en disant cela.

Vouloir repeuplé c 'est bien, mettre des gens compétents à des postes clés c'est encore mieux, et arrêté de dégoûter les gens qui veulent s'investir juste parce qu'ils dérangent en disant tout haut ce que tout le monde pense tout bas.
Revenir en haut Aller en bas
Walan

Walan


Nombre de messages : 13395
Localisation IG : Vienne
Date d'inscription : 11/06/2006

Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité Empty
MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité   Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité Icon_minitimeSam 11 Juin 2016 - 13:26

(HRP : Attention, c'est un pavé ... bon courage pour la lecture Wink. Si ça peut vous consoler, dites vous que vous passerez forcément moins de temps à le lire que je n'en ai pris à le rédiger : au moins 4h)

"L'âge d'or" du Duché a eu lieu à une époque où les électeurs -et leur plaire- était une préoccupation majeure de tous les partis politiques. Ça l'a été pendant des années. Évidemment, quand il y avait trois partis majeurs ça ne pouvait que l'être. D'ailleurs, les électeurs sont les habitants de ce Duché, se soucier de ce qu'ils pensent n'est donc pas un mal en soi. Mais les considérations électorales, électoralistes et partisanes avaient une importance beaucoup plus grande qu'actuellement. Forcément, puisque maintenant, avec une seule liste sans parti, les électeurs n'ont plus le choix ...

Personnellement, j'estime que le Duché a plus perdu avec la disparition des partis qu'il n'a gagné. Certes, il n'y a plus toutes les bisbilles et magouilles partisanes stériles et usantes. Mais il n'y a plus non plus de projets à long terme, plus de regroupements structurés autour de valeurs et visions communes pour chercher à faire avancer le Duché, plus de lieu de transmission de l'expérience sur les fonctions ducales pour préparer à leur exercice. Plus d'émulation à proposer plus et mieux pour le Duché pour "rester dans la course" non plus.

Je trouve que ça fait des mois, si ce n'est pas des années, que le Duché navigue à vue et stagne. Et ça, je pense que ça lui fait un tort monumental.
Pourquoi s'investir dans quelque chose qui n'offre aucune perspective d'avenir ? A quoi bon tenir un poste qui consiste simplement à reproduire à la lettre ce qui est fait depuis des mois sans se voir laisser la moindre marge de manœuvre ?

Quand je vois les résistances et l'hostilité dès qu'on tente d'apporter le moindre changement, les efforts qu'il faut faire pour avoir une discussion calme ou avoir des réponses à un sujet simple ... Il y a de quoi se sentir étouffé.
Il y a des moments où on croirait que ce Duché est un cimetière gardé par des prêtres trop zélés : on ne peut pas faire un pas sans se faire tomber dessus à bras raccourcis parce qu'on marche sur la tombe de quelqu'un mort il y a des lustres. Le moindre caillou par terre est sacré et ne peut pas être touché sans entendre crier au blasphème. Tout est parfait et ne doit surtout pas être changé, au prétexte que c'est comme ça depuis des lustres.

Plutôt que d'encourager les gens à innover, à proposer, à expérimenter, à avancer, on veut les enfermer dans un passé mythifié qu'ils n'ont pas connu, qu'on leur reproche de ne pas connaître et qu'on n'essaie pas de leur faire connaître. Il faut qu'ils sachent d'emblée, sans que personne ne daigne leur apprendre. Il faut qu'ils respectent aveuglément, sans que personne ne leur explique pourquoi ça mérite d'être respecté.




Ensuite, les "pro-couronne" n'ont pas davantage nuit à ce Duché que les "anti". Ils ont même fait partie intégrante de son identité et de son rayonnement dès son origine et pendant longtemps.
Wulfen, Numalane, Strakastre, Urbs, Morgennes ... autant de "pro-couronne" qui ont fait partie des pères fondateurs de ce Duché et ont contribué à sa grandeur. Et je dois en oublier bien d'autres. De même, un paquet de grands noms du Duché n'y étaient pas nés et venaient d'ailleurs, par exemple de Bretagne pour Kalten ou Dede, sans que ça ne pose le moindre problème et que personne ne leur reproche de s'être investis ailleurs auparavant.

Le Lyonnais-Dauphiné s'est longtemps revendiqué une place à part auprès de la Couronne : c'était le Duché de l'héritier du trône, celui dont les régnants n'étaient que des "gouverneurs" car le véritable Duc était le fils aîné du roi. Pendant des années, le Lyonnais-Dauphiné a tiré une grande fierté de faire partie des plus fidèles vassaux de la Couronne, d'avoir envoyé des forces très nombreuses pour l'aider dans ses guerres (Mont Aiguille, Vae Victis), etc.

Et cette même fierté associée au fait que son soutien était incontestable permettait au Duché d'avoir plus de poids lorsqu'il élevait la voix pour faire part de son mécontentement lorsque c'était nécessaire. Car il y avait évidemment des tensions avec la Couronne. Lors de mon mandat de Gouverneur, un débat initié par Zwyrowsky avait déchaîné les passions sur la possibilité de faire du Dauphiné une province plus autonome.
Au passage, Zwyrowsky était un stratège politique, diplomatique, militaire et rhétorique. C'était un joueur d'échec, un calculateur rusé et ce n'est pas pour rien qu'il a été surnommé le Goupil. Et je ne dis pas ça de manière insultante : c'était un ami et un modèle à bien des égards. Mais s'il y a bien quelqu'un qui utilisait sa tête plutôt que ses tripes, c'était lui.

Bref, petit à petit le Lyonnais-Dauphiné est devenu plus réticent à aider ses alliés, Couronne en tête. Il y avait toujours une alerte pour justifier de ne plus envoyer d'hommes. Quand ce n'était pas une alerte, c'était avec le prétexte que la dette précédente n'avait pas été remboursée. La chose n'avait pourtant pas gêné pour envoyer Vae Victis, l'honneur de respecter son serment passait avant les considérations pécuniaires. Et les autres provinces avaient les mêmes difficultés mais continuaient d'envoyer des troupes.

Ce manque flagrant d'enthousiasme pour respecter sa parole, aider ses voisins et son suzerain a énormément nuit à l'image et à la réputation du Duché et continue de le faire. Il y a des années déjà qu'un paquet de provinces considèrent que le Lyonnais-Dauphiné n'est pas fiable, manque à sa parole ou est hypocrite dans ses serments à cause de ça. Bien avant qu'il n'y ait plus de "caractères bien trempés" ou autres.




Et avec ça, on s'est mis en plus à faire la chasse aux "mauvais" Dauphinois. Avoir un poste ou des terres ailleurs est devenu un défaut, une marque d'infamie. On s'est mis à exiger des investissements "exclusifs". Le Duché aurait pu profiter de ces personnes et de leur expérience "décalée" comme il l'avait fait dans son passé. Mais à la place, on les a critiquées, conspuées, pressurées, jusqu'à ce que la plupart se voient forcées à faire un choix qui n'avait pas lieu d'être. Et après avoir tout fait pour que ces personnes ne s'investissent plus, pour les dégoûter, on s'est en prime permis de le leur reprocher alors qu'on était la cause même de leur arrêt.

Lorsque je suis arrivé dans ce Duché et dans les années qui ont suivi, c'était une source de fierté et d'honneur de savoir que certains de ses habitants siégeaient à la Pairie (Wulfen et Numalane) ou que le Roy d'Armes (Wulfen), le Connétable de France (Strakastre) ou d'autres grands officiers étaient Dauphinois. De même, on était contents lorsque des anciens dauphinois se retrouvaient à des responsabilités dans d'autres provinces, comme en Languedoc par exemple (Julios). On était fiers lorsque des personnes d'autres provinces venaient s'investir dans le Duché et on les accueillait les bras ouverts, parce que ça montrait qu'il attirait du monde.

De nos jours, on reproche à ceux qui ont des fonctions auprès de la Couronne d'en avoir, et c'est tout juste si on n'accuse pas de trahison ceux qui osent s'investir dans d'autres lieux.Pourtant, ils participent au prestige du Duché, ils peuvent propager sa vision des choses, ils peuvent être des contacts privilégiés pour nouer des liens plus étroits avec d'autres provinces, etc. Quant aux étrangers qui voudraient s'installer, c'est tout juste si on ne leur lance pas des pierres ...

On préfère se refermer sur soi-même, prétendre qu'il n'y a rien à apprendre des autres et que le Duché a tout vu, tout fait, sait mieux que tous les autres. Ce qui dans un certain nombre de cas l'a conduit à avoir un retard monumental sur les autres provinces. Et surtout ne jamais se remettre en question, ne jamais envisager pouvoir apprendre des autres, ne jamais regarder vers l'extérieur.




Pour ce qui est de dégoûter ceux qui veulent s'investir, les choses sont bien plus complexes que des "gentils" qui auraient été dégoûtés par des "méchants".

Depuis que je m'intéresse à la vie politique de ce Duché, j'ai vu des tas de jeunes qui ne demandaient qu'à s'investir finir par se décourager en constatant qu'ils pouvaient attendre des lustres avant que des "indéboulonnables" ne quittent leur poste. D'autres qui étaient écœurés de s'en prendre plein la figure pour le simple fait qu'ils appartenaient à un parti. D'autres encore se faire étouffer dans l’œuf par des anciens leur tombant dessus pour leur reprocher de ne pas savoir ce qu'ils avaient refusé de leur enseigner.
Des tonnes qui partaient, dégoûtés par les magouilles politiciennes de certains qui pensaient davantage à leur intérêt qu'à celui du Duché. Des dizaines n'en pouvant plus de ne pouvoir s'exprimer sans se faire insulter, mépriser, attaquer quoiqu'ils disent parce qu'ils étaient "étiquetés" et que leurs adversaires se foutaient de ce qui était dit et se focalisaient sur qui le disait. Tout ça, je le voyais déjà en 1454, 1456 ou 1458.

Et souvent, les "caractères bien trempés" étaient les premiers à être à l'origine de ce genre de choses. Eux qui "muselaient" les autres en ne leur laissant pas la place pour s'exprimer, faisaient de leurs partis des entreprises de broyage de tous les extérieurs, faisaient le ménage autour d'eux, rechignaient à laisser la place aux nouveaux venus, s'agrippaient -consciemment ou non- à leur pouvoir en jouant sur une "indispensabilité" parfois soigneusement entretenue en refusant de transmettre leurs compétences et savoirs, favorisaient leurs amis et enfonçaient leurs ennemis.
Jusqu'à ce qu'ils se lassent ou tombent sur un autre "caractère bien trempé" plus énergique, motivé, doué, soutenu ou avec moins de scrupules ... qui parfois avait été leur allié durant des années. Mais les disparus ont toujours plus de mérite que les vivants, c'est bien connu. Car c'est tellement simple de les idéaliser et de les mythifier. Sauf que bon nombre d'entre eux étaient loin d'être des modèles de vertus et ont aussi été la cause du départ ou de l'arrêt de l'investissement de beaucoup de personnes en leur temps.

Tout ça, je l'ai vu des dizaines de fois depuis 1454. Des "bourreaux" devenir "victimes" et des "victimes" devenir "bourreaux". Mais aussi des bourreaux se faisant passer pour des victimes pour mieux continuer d'être bourreaux, ou des victimes cherchant à se faire bourreau en utilisant les mêmes techniques que celles employées contre elles.




Enfin, pour mettre des personnes compétentes à des postes clés, encore faudrait-il que les personnes compétentes s'activent pour pouvoir être nommées à ces postes ou transmettent leurs connaissances et compétences pour former des successeurs aussi compétents lorsqu'elles sont lassées.

Combien ici ont répondu à mes appels pour figurer sur des listes ducales ? Et aux précédentes ? Combien se proposent pour combler les postes vacants comme chancelier ou major alors qu'ils en ont les compétences ? Combien répondent lorsqu'on leur demande leur avis ou leur aide ? Combien ont ouvert leurs bras à des nouveaux venus pour avoir des successeurs ? Combien ont accepté de les former ?

Ça fait des années que je préviens qu'il y a un problème de transmission. Que les "anciens" ne forment plus suffisamment les "jeunes", que les savoirs, expériences, valeurs ne sont pas propagés. Parfois volontairement, qui plus est. On en paie les conséquences aujourd'hui.
Peut-être que si j'avais été entendu plutôt que méprisé, peut-être que si un certain nombre de "sachant" et de "caractères bien trempés" avaient pensé un peu plus à long terme et un peu moins à préserver leur petit pouvoir à court terme, il y aurait plus de personnes compétentes dans ce Duché pour en occuper les différents postes.



Je me permets enfin de rappeler un fait : ça ne fait que depuis février que j'ai réintégré le Conseil Ducal, après six ans sans m'être impliqué en politique. Le Duché est en déclin depuis bien plus longtemps, que ce soit en termes de réputation, population ou autres.
Qui était au pouvoir avant cela ? Qui a eu le champ libre des mois et des mois pour tenter de changer les choses ? Et qui a brisé, lassé et étouffé pendant ce temps ?
Si le but est de trouver des responsables et des boucs émissaires, il y a des candidats bien plus "pertinents" que moi pour ce rôle.

Sauf que mon but n'est pas de trouver des responsables, ni de refaire le passé. Ni de sombrer dans la nostalgie d'une époque révolue, ou dans la morosité, la résignation, le défaitisme, le cynisme et la passivité ambiantes. Mon but est d'essayer de trouver des solutions pour l'avenir. Et l'une de ces solutions passe par redonner aux habitants de ce Duché une fierté d'y appartenir. La majorité des habitants. Qu'ils se sentent intégrés à quelque chose de plus grand, avec un objectif qu'ils souhaitent tâcher d'atteindre.

Et je trouve incroyable que ça soit l'un des plus anciens vassaux du Duché, donc l'un de ceux qui serait le plus légitime à se complaire dans le "c'était mieux avant" et la nostalgie, qui se retrouve à essayer de faire se bouger les plus jeunes.
Revenir en haut Aller en bas
jackouille

jackouille


Nombre de messages : 7327
Localisation IG : vienne
Date d'inscription : 21/01/2012

Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité Empty
MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité   Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité Icon_minitimeSam 11 Juin 2016 - 14:40

Ca me rappelles une discussion que j ' ai eu il y a presque 3 ans avec Huna , qui me disait il faut se souvenir du passé et moi qui disait l ' avenir est plus important que le passé et que les morts ne feraient plus rien pour nous , le fameux débat du devoir de mémoire .

Bref , avant on avait des gens qui travaillaient et s ' investissaient un minimum , je vais parler de ce côté du miroir , j ' aurais des choses à dire en gargote mais cela sera plus géneral , qu ' ici ou sièges une " élite ducale " , enfin les nobles quoi tout cela pour dire que mis à part vos titres à quoi servez vous pour la plupart , bein pas à grand chose .

Prenons des exemples

Festival du Roy représentant notre duché 13 personnes dont 5 nobles tous membre de l ' équipe de soule donc si pas d ' équipe de soule je serais le seul noble en représentation à cet évenement . J' ajoutes la présence de Madeleine en tant qu ' infirmière de notre équipe et je la remercies au passage

Fête du transport du duché , un grand néant de votre part .

Aprés les animations , les institutions des villes

7 bourgmestre , 1 seul noble qui est Nyna et qui au passage est héraut et siège au conseil ducal
Chef de port , 3 postes pour 3 roturiers .

Les institutions ducales

Recteur , Axel , qui sièges au conseil ducal .
Amiral , un roturier .
Guet , sur le planning depuis que je suis prévôts , j ' ai vue Isa , Eleanna , Ericx et moi qui renforces Montelimar vue que je m ' y trouves .
Douane , c ' est Anjhely qui tentes de reprendre le poste donc roturier .

Major , à croire que personne ne sembles pouvoir et surtout vouloir remplacer Arwel .

La moitié du conseil ducal est noble de ce duché , un exploit et vue que ce dernier temps on voit toujours les mêmes têtes on va dire on est moins de dix nobles différents au cours des 5 derniers mandats ducaux .

Chef des deux armées ducales , 2 nobles membre du conseil ducal et cela depuis de longs mois , remercions les en tout cas moi je le fais .

Voila un petit extrait des choses tels quels sont , pas fameux hein , et je ne sais on à combien de nobles en notre duché , une bonne soixantaine à vue de nez .

Et encore vous avez de la chance , vous avez Walan qui est régnant et que je trouves très modéré et surtout très diplomatique , la dessus on a des mentalités opposés mais heureusement on s ' entend bien .

Si un jour je montes , une liste et que je demandes des colistiers si vous aimez votre confort et votre état végétatif surtout ne me rejoignez pas et faites une liste d ' opposition pour éviter que je passes , j ' ai l ' habitude de perdre les ducales donc je m ' en remettrais que si je passes on risque de changer le rythme de la danse et quittes à être détesté autant le faire bien .

Maintenant pour celles et ceux qui sont membre de l ' OSG , je comptes bien sauver cette institution du néant , bien qu ' étant un des plus jeunes de cette institution j ' ai pu voir le travail de Raith et cela me fais mal aux tripes que du jour au lendemain plus rien , mis à part Light , Walan et un ou deux qui ont tentés à un moment de relancer l ' affaire sans succés , donc je vais organiser une élection pour désigner un nouveau commandeur ou je serais candidat car en ce duché certaines et certains méritent récompense surtout au niveau militaire , on a des nouveaux qui bossent comme des fous et on fait rien pour eux donc quittes à faire des choix autant relancer l ' OSG et au moins les actifs se sentiront récompensés et moi je me sentirais mieux .

Voila un gros pavé pleins de critique pleinement assumées et qui j ' espère feront prendre conscience à certains d ' entre vous qu ' avant de dire les nouveaux ne veulent rien faire et bien les nobles de ce duché en font pas plus voir au niveau animation beaucoup moins .
Revenir en haut Aller en bas
Arwel

Arwel


Nombre de messages : 27652
Localisation IG : Dié
Date d'inscription : 22/11/2008

Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité Empty
MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité   Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité Icon_minitimeSam 11 Juin 2016 - 16:56

Sourit au Duc :


C'est exactement ce que je pensais, vous n'en avez strictement rien à faire d'avoir notre avis, comme toujours, vous avez déjà le vôtre et celui des autres ne sert qu'à mettre en valeur le vôtre...


je vais donc me retirer, n'ayant pas que cela à faire à perdre mon temps pour que ce que je dis soit systématiquement piétiné par votre opinion qui a certainement bien plus de valeur que la mienne...

Se retire sans même le saluer...
Revenir en haut Aller en bas
helsinki

helsinki


Nombre de messages : 10884
Localisation IG : Embrun
Date d'inscription : 12/09/2007

Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité Empty
MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité   Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité Icon_minitimeSam 11 Juin 2016 - 19:55

Je pense que  chercher à savoir les  raisons pour laquelle l'investissement des uns et des autres  est désormais moindre n'est pas le débat du jour.
Loin de toute polémique, je vais parler  du duché et non pas de l'ordre de  Saint georges  ou des nobles du  Lyonnais Dauphiné car le duché  n'est pas construit  autour d'eux  mais autour de personnes de  toutes  extractions;
Le Lyonnais Dauphiné  a eu de grands batisseurs  maintenant il a besoin  de personnes qui l'entretiennent malgré les temps qui changent, il y  a certaines choses  qui ne changeront  jamais et cela quel que soit les personnes  au pouvoir.

Sa localisation  géographique est une e ses  singularités  ;
Le Lyonnais Dauphiné est  à l'est du royaume et  a des  frontières avec l'empire.
Quatre de ses villes lyon, Montélimar,  vienne  Valence sont  dans la vallée  du Rhone.
Deux voir trois villes  peuvent être  qualifées  de montagnardes.
De  cette géographie  nait une pluralité de paysages mais  aussi une différence quant aux besoins.
Le lyonnais  a trois ports  et est traversé  de part  en part  par une  route.
On peut constater que c'est un lieu de passage fluvial ou terrestre inévitable.

Une fois, ces constats faits comment  être plus qu'un lieu de passage,  et devenir un lieu où l'on aime être et vivre.
Certaines personnes de passage m'ont fait part de  leur désapointement  de voir  des villes peu accueillantes.
Les principales  choses que les personnes retiendront  de  leur passage c'est  tout d'abord l'accueil  et celui  ci est grandement marqué par la présence  en taverne, en halle ou en gargote.

Le  Lyonnais  Dauphiné a  aussi sa langue: l'arpitan ou franco provençal.  Lyon a un langage particulier  qui le distingue de tout autre ville.

Historiquement le Lyonnais  dauphiné se distingue par sa capitale : lyon  qui a  été rattaché  un an apres le "  transport du duché".


[c'est le seul duché, à ma connaissance, dont la création peut être rattaché à un évènnement historique  ].

Je suis fier d'être embrunais  et  lyonnais dauphinois  pour tout cela  et non  en fonction  des  hommes qui le  gouvernent  ou  de l'investissement des nobles  ou des membres de  l'ordre  de Saint Georges.


Dernière édition par helsinki le Sam 11 Juin 2016 - 23:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
anastasie91

anastasie91


Nombre de messages : 26578
Localisation IG : Embrun
Date d'inscription : 14/02/2006

Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité Empty
MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité   Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité Icon_minitimeSam 11 Juin 2016 - 23:04

Je suis d'accord avec Hels et avec Arwel.

L'accueil à Lyon n'est franchement pas bon, on a pu le voir en y allant. En tant que Lyonnais-Dauphinois on a été mal accueilli, et j'ai des voyageurs qui m'ont fait le même constant. Comment voulez vous que des personnes restent en LD quand ils ne sont pas bien traités en taverne ? bah c'est impossible.

Sans parler des villes ou on ne voit absolument personnes pendant des jours ou des semaines. Tout cela ne donne absolument pas envie de vivre en LD et d'y rester plus que de raison.
Revenir en haut Aller en bas
helsinki

helsinki


Nombre de messages : 10884
Localisation IG : Embrun
Date d'inscription : 12/09/2007

Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité Empty
MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité   Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité Icon_minitimeDim 12 Juin 2016 - 19:18

De plus en entendant certaines interventions je dirais  que les  lyonnais  dauphinois sont  des râleurs et des nostalgiques.
Revenir en haut Aller en bas
Madeleine_df

Madeleine_df


Nombre de messages : 1879
Localisation IG : Dié
Date d'inscription : 29/12/2015

Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité Empty
MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité   Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité Icon_minitimeDim 12 Juin 2016 - 23:59

- De mon point de vue de "nouvelle venue"... Six mois, et je crois bien être la dernière arrivée à l'AN, et de ce que j'ai pu percevoir, je tends à être d'accord avec Sa Grâce Walan.

Sa Grâce Arwel a eu la gentillesse de me faire confiance et de m'accepter sur sa liste ducale, je suis arrivée au conseil et personne ne m'a rien dit, rien appris, sinon peut-être indiqué les salles où je devais me rendre. Par Dieu j'ai la chance de ne point être simplette et j'ai pu, en me calquant sur des verdicts précédemment rendus, me débrouiller, d'autant que mon poste n'est pas le plus compliqué à appréhender, mais effectivement personne ne m'a prise par la main, et je dois même avouer que jusqu'à il y a très, très peu de temps, je ne savais pas où se trouvait la légature... Bon, je n'ai pas demandé non plus, le tort est aussi mien.

Je pense donc... A un manque de patience envers la jeune génération, un manque de confiance sans doute aussi. Personne ne nous pousse à nous impliquer, à nous dépasser. Les anciens gardent la place au chaud, je pense notamment à celle de duc. J'aimerais un jour occuper cette fonction, je ne m'en suis jamais cachée, d'autres au conseil ducal sont peut-être dans le même cas que moi, mais qui nous a jamais demandé si nous envisagions de prendre la relève ?

Pour en revenir au chapitre de l'identité... Toujours d'accord avec Sa Grâce Walan. C'est une impression que j'ai eue notamment en écoutant Sa Grâce Arwel dans les débats sur les réformes des institutions. Ne pas défaire le travail des autres, sous aucun prétexte. C'est un point de vue qui se défend, même si je n'y adhère pas, et effectivement on nous demande de respecter le travail d'anciens... Que nous n'avons pas connus, et dont nous ignorons tout.

Faudrait-il faire comme en Savoie et ouvrir un panthéon ducal ? Écrire et conserver des biographies de ces personnages illustres dans les collections ducales ? Mettre en scène leurs vies dans des spectacles en gargote ?

Il est aussi peut-être une chose qui manque, je m'en fais la réflexion à présent même si je ne suis pas la mieux placée pour donner des leçons sur ce point... Je crois qu'il nous manque un petit grain de folie. Nous sommes tous là, graves, à débattre toujours sérieusement... Je crois peut-être qu'un peu de légèreté améliorerait l'ambiance.

Ça, et être moins renfermés sur nous-mêmes. Les Lyonnais-Dauphinois membres des institutions royales doivent se compter sur les doigts de deux mains. Pas de nouveau visage à l'assemblée nobiliaire depuis six mois (sauf si j'oublie quelqu'un, en ce cas je m'en excuse bien humblement). Nous restons chez nous, sur nos terres, et la plupart, j'en ai l'impression, en attendant de pouvoir lâcher suffisamment prise pour accepter la mort. Cela n'aide pas à nous rendre sympathiques et accueillants, ni à nous faire connaitre du reste du royaume.


[Désolée pour les éventuelles fautes chuis HS !]
Revenir en haut Aller en bas
Axel_Baccard

Axel_Baccard


Nombre de messages : 7668
Localisation IG : dié
Date d'inscription : 13/04/2007

Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité Empty
MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité   Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité Icon_minitimeLun 13 Juin 2016 - 10:46

Axel écoutait et écoutait encore , opinait ça et là du chef puis tilta sur une phrase de Madeleine ::

Il est aussi peut-être une chose qui manque, je m'en fais la réflexion à présent même si je ne suis pas la mieux placée pour donner des leçons sur ce point... Je crois qu'il nous manque un petit grain de folie. Nous sommes tous là, graves, à débattre toujours sérieusement... Je crois peut-être qu'un peu de légèreté améliorerait l'ambiance.

Il nous manque Phelim!!!

Je plaisante à moitié en disant cela, quelqu'un comme Phel a toujours bousculé nos visions des choses à sa manière très très particulière, soit on l'aimait soit on l'adorait et cela parfois à 10 minutes d'intervalle.

Etre Lyonnais Dauphiné ça n'a jamais vraiment voulu dire quelque chose , nous étions Diois, Lyonnais , montagnards avant tout ! et c'est peut-etre là le souci ... nous n'avons jamais été un duché mais une poignée de villes.
Revenir en haut Aller en bas
jackouille

jackouille


Nombre de messages : 7327
Localisation IG : vienne
Date d'inscription : 21/01/2012

Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité Empty
MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité   Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité Icon_minitimeMer 15 Juin 2016 - 2:50

Et il serait donc temps de changer les choses , vous ne croyez pas ? , car je ne vois que de l ' individualisme et non un groupe fédéré qui décides d ' avancer ensemble .

j ' écoutes vos interventions et entre les paroles et les actes de grandes différences , certains parlent du manque de présence en taverne , halle et gargote .

Vincennes et l' anniversaire du transport du duché qui est venue faire de la présence même minime ? pas grand monde , vous connaissez les problèmes vue que vous en parlez mais ne faites rien pour les compenser .

Axel , tu n ' as pas tords , il nous manques des meneurs , à l ' époque des Phelim , Rotule ou Tork , avaient des grains de folies et de nombreuses controverses mais au moins cela réagissait .

Ou moi je suis heureux c ' est d ' avoir Madeleine ici qui représentes voir bien plus que cela et ces propos tiennent la route , elle est nouvelle , motivée , ambitieuse et participe , limite j ' aurais presque envie de l ' avoir comme soeur tellement elle cause bien . Et franchement Madeleine si un jour tu montes une liste et si je ne peux pas y participer pour diverses raisons, je financerais ta liste car ta mentalité est parfaite .

Pour ma part je vais continuer de faire le râleur comme le dit Hels , j ' assume de l ' être cela n ' est pas un soucis va faire presque 5 ans qu ' en ce duché je sèmes discorde et discussion houleuse mais ma détermination portes ses fruits , on à une équipe de soule qui gagnes à Vincennes , nos 2 archers seront dans les 5 premiers à Vincennes dont un en finale sur 60 participants , à Rodelle nos 2 archers sont en demi finales donc seront dans les 4 premiers .

D' ici une semaine l ' Osg aura un nouvelle personne à sa tête et revivra , enfin si je puis dire .

Et j ' ai des projets en cours pour encore perturber le calme ambiant , la création d ' une guilde d ' archerie en notre duché et la je me penches sur le cas du Major des CN , car en plus je suis prévôts à croire que le destin me mets toujours dans les bons coups , ne vous inquiétez pas je ne comptes pas postuler mais je réffléchis à réformer le poste et si cela n ' aboutis pas et bien j ' étudierais une option plus funeste pour ce poste car si pas de volontaire on va pas s ' encombrer de chose inutile .

Petit à petit ce duché meurt vous l ' y aidez l ' air de rien et quand il ne restera plus rien et bien il vous restera vos yeux pour pleurer et vos " si j ' avais su et fais " , j ' avais deux options dans ma tête soit me mettre en retrait de tout , rendre mes postes et mon titre pour tout recommencer ailleurs ou me battre pour ce duché et tenter de lui redonner un second souffle aprés discussion privé avec plusieurs personnes j ' ai décidé de me battre et je penses que si chaque personne avait une idée farfelu comme les miennes de temps en temps on pourrait tous ensemble redresser cette situation




Revenir en haut Aller en bas
helsinki

helsinki


Nombre de messages : 10884
Localisation IG : Embrun
Date d'inscription : 12/09/2007

Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité Empty
MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité   Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité Icon_minitimeMer 15 Juin 2016 - 9:57

Bien que le propos ne soient pas là
Il y a des raisons pour laquelle on ne trouve pas de majeur dans ce duché et les taire serait une erreur.
Des personnes se sont présentées au poste de major les fois dernières où Arwel a démissionné pour revenir donc chat échaudé... ne reviens pas.
Il y a des personnes compétentes pour ce poste dans ce duché mais là aussi elles été remercié un jour ou l'autre.

Quant au meneur , je ne mets pas phelim dans le même sac que Tork ou Rotule.
Parmi eux certains divisaient tandis que Phelim fédérait.
Comme le dit Axel les sentiments pour Phelim variait sa façon d'être.
un a créé le parti SNCF, un autre l'a achevé si je puis m'exprimer ainsi.

La mentalité du lyonnais est d'être froid , hostile à tout étranger , nostalgique et râleur.
Il n'y a pas de râleur de service leur mentalité est de râler, et vraiment je ne pensais pas à toi jack.
le râle du lyonnais c'est plus profond qu'un coup de gueule c'est quelque chose qu'il possède en lui, quelque chose qui est contagieux,
Le lyonnais dauphinois aime râler contre les institutions royales, contre certaines nouveautés.




Revenir en haut Aller en bas
Arwel

Arwel


Nombre de messages : 27652
Localisation IG : Dié
Date d'inscription : 22/11/2008

Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité Empty
MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité   Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité Icon_minitimeMer 15 Juin 2016 - 13:56

Revient jeter un oeil par ici et se marre doucement...


Personne ne veut reprendre le poste de Major, donc, on va contourner le problème en supprimant le poste... Bravo messire Jack... Enfin, bon, en même temps, c'est du même acabit que ce qui a été fait par le Duc lors de son premier mandat... Vous lisez les annonces depuis que sa Ducale Altesse Seigneuriale a pris les commandes, la moitié concerne la suppression de quelque chose... Après le poste de Major, on supprimera celui de Chancelier parce que personne ne veut reprendre derrière DeDe... Là aussi, Helsinki, vous allez dire que c'est parce qu'on a échaudé les gens ?


Se tourne ensuite vers la dinde et lui jette un de ces regards glaçants dont elle a le secret :


C'est bien gentil de dire que les anciens ne vous ont pas aidée... Vous n'avez pas une bouche pour poser des questions ou une main pour les écrire ? C'est facile de dire que les anciens n'aident pas, pour ma part je pars du principe que si on ne pose pas de questions, c'est qu'on s'en sort... On ne peut pas deviner ce qu'on ne nous dit pas tout "ancien" qu'on soit...


Et non, on ne détruit pas le travail des autres comme vous et sa Ducale Altesse Seigneuriale vous êtes complu à le faire depuis que vous êtes au Conseil Ducal... C'est la solution de facilité et je n'ai jamais été pour les solutions de facilité... Après, vous vous étonnez que les gens se lassent ? Oui, c'est lassant de lire les annonces ducales pour voir qu'on supprime tout dans ce Duché, qu'on ne tente pas de sauver quoi que ce soit...



On manque de légèreté dites-vous ? Siéger à l'Assemblée Nobiliaire, ça n'est pas un jeu, nos conseils peuvent influer la politique ducale et ce n'est pas le lieu pour plaisanter, ni le Conseil Ducal d'ailleurs... ce sont des lieux pour travailler... Si vous voulez vous amuser, il y a d'autres endroits bien plus appropriés...


Enfin, vous voudriez devenir Duchesse du LD un jour ? Ben va déjà falloir commencer par être plus présente que ce que vous n'êtes... C'est un poste qui demande d'être là chaque jour pendant deux mois et bien plus qu'une petite heure par jour, ce qui est loin d'être votre cas, de ce que j'ai pu voir... Mis à part si votre ambition est de continuer à tout supprimer... Il est évident que là, il ne faut pas trop de temps pour faire cela...


Et non, vous n'êtes pas la mieux placée pour donner des leçons... Vous, vous restez peut-être enfermée sur les terres de votre mère, ce n'est pas mon cas... Dès que j'ai un moment, je le passe en taverne et je vais discuter avec les gens, je suis loin de vivre comme une recluse... Et je ne suis pas la seule ici...


Pour finir, en quoi faire partie des Institutions Royales ou faire entrer des gens ici donnerait une identité lyonnaise-dauphinoise ? ç m'intéresse quand même grandement de le savoir...
Revenir en haut Aller en bas
jackouille

jackouille


Nombre de messages : 7327
Localisation IG : vienne
Date d'inscription : 21/01/2012

Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité Empty
MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité   Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité Icon_minitimeMer 15 Juin 2016 - 15:51

T ' inquiètes Hels , rien contre toi , je suis un râleur , un sujet à controverse et j ' ai un égo démesuré chose que j ' assume pleinement .

Je ne crains rien , ni personne , limite c ' est la fièvre Alexandrine qui a peur de moi et non l ' inverse .

Arwel , je penses que tu me connais assez pour savoir que les arguments les plus tranchants font le plus réagir , on est des politiciens accomplis et nous maitrisons les mots pour impacter et responsabiliser les gens , je ne suis pas un destructeur de choses , rien qu ' hier j ' ai lancé un appel à la candidature pour l ' OSG et on est déja deux candidats comme quoi avec un peu de volonté on fait bouger les choses , je n ' aurais rien fait l ' OSG serait toujours mort ce jour .

Maintenant ou cela me déranges est que j ' ai l ' impression d ' être partout pour sauver le soldat Lyonnais-Dauphiné , je penses être un acharné de travail , un peu trop même et par moment j ' ai des envies tu le sais de tout balancer et laisser faire le destin pour le moment j ' y crois encore mais pour combien de temps encore .

Ce sujet pour moi n ' est pas innocent et il est grand temps de réagir  . Ce sujet est fait pour réveiller vos conscience et que vous le vouliez ou non vous êtes pour beaucoup ceux qui reste d ' une certaine époque , de l ' époque prospère de notre duché .

Le but de ce sujet est de vous sensibiliser , Walan le fait de façon trés diplomatique , moi je suis plus direct dans mes propos , je donnes pas deux ans avant l ' extinction de notre duché .

Sur 7 villes ducales 3 restent viable , les 4 autres sont pratiquement condamnés et ce n ' est pas pour faire vous faire peur , c ' est réel .

Je suis conseiller ducal et je vois les choses évoluer , j ' ai un devoir de réserve certes mais depuis que Raith n ' est plus la , j ' ai tenter de reprendre son flambeau sur les mines et on va droit dans le mur , la Markram est Cam mais journalièrement , je regardes , calcules et tentes de trouver une solution car même notre stabilité économique ducale qui est pour moi les mines est en passe de nous happer vers le néant .

Nos institutions soit se vident ou sont détruites , tout comme nos villes et le mouvement risque de prendre de l ' ampleur , malheureusement

Nous sommes à une charnière de notre histoire et notre duché aussi , on traites des disparitions de plus en plus et en cherchant bien l ' hérauderie a encore de quoi faire en notre duché , maintenant je ne vais pas prêcher pour ma paroisse qui comme vous vous en doutez est une réforme complètes , une reconstruction totale , je sais que beaucoup y sont opposés mais en continuant à être inerte on aura plus le choix , la si je vous parles comme cela c ' est pour vous laisser une échappatoire collective , sans réaction de votre part vous serez dans une spirale et vous ne maitriserez plus rien que la vous pouvez encore sauver les choses .

Il n ' y a qu ' en se remettant à travailler ensemble que nous pourrons nous en sortir .

Je penses aussi que cette assemblée à part parler de choses sérieuse n ' a jamais rien fait pour montrer un autre visage et qu ' il serait tant de nous ouvrir vers les nouveaux et les roturiers , de petit défis sportifs ferrait du bien pour nous ressouder et nous rapprocher déja entre nous mais aussi de toutes la population ducale .

Nobles contre reste du duché dans divers épreuves , serait pour moi un premier pas vers un renouveau , je penses que ce genre d ' évenement est féderateur de notre côté , du leur et des deux ensemble et il serait unique et innovant car ce genre d ' évenement n ' a jamais du se produire dans aucun duché , ni comté , un vélin de l ' AAP qui parlerais de cet évenement pourrait ouvrir des possibilités et influer du monde à venir chez nous .

Maintenant c ' est une proposition et j ' attends vos avis sur ce genre de choses pour faire bouger les choses ensemble .
Revenir en haut Aller en bas
Walan

Walan


Nombre de messages : 13395
Localisation IG : Vienne
Date d'inscription : 11/06/2006

Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité Empty
MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité   Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité Icon_minitimeMer 15 Juin 2016 - 16:57

Laisse échapper un bref rire sec.

Tiens, vous revoilà ...

Vous savez malheureusement quelque chose des conseillers ducaux absents, vu votre faible présence ces derniers mois. Vous, la Duchesse dont certains de ses conseillers s'inquiétaient des absences auprès de moi lorsque j'étais votre premier conseiller. Et moi qui dans ma grande bêtise les rassurais. Vous qu'on a à peine vue lors du dernier mandat, et toujours pour y être négative.

Vous critiquez beaucoup, mais concrètement, qu'avez vous fait pour lutter contre les problèmes du Duché dont il est question ici ? Pour redynamiser les institutions mortes ? Qu'avez vous fait qui sorte de la gestion courante et de la stagnation ? Quelles initiatives, quelles réformes, quels projets ? Comment avez vous encouragé les gens à s'investir et à s'impliquer ? A être actifs et à rester dans le Duché ?

Pas mieux que ceux que vous critiquez, visiblement, puisque malgré vos longs mois à la tête du Duché la situation demeure celle d'aujourd'hui.


Quant à lutter pour sauver les choses ...

Vous n'avez fait que deux interventions lapidaires quand j'ai lancé un débat sur la lutte contre la dépopulation en mars, puis n'avez plus du tout participé alors que des pistes de travail et des solutions étaient peu à peu dégagées. Vous êtes restée passive. D'autres non : Madeleine, Jack, Vinou, Nyna, Titi, Light et Alexa ont tous participé activement.
Notez au passage que l'une de vos deux interventions consistait à dire que les gens voulaient s'amuser. Exactement ce que dit Madeleine aujourd'hui, sauf que maintenant vous déclarez l'inverse.

Vous n'avez rien fait non plus quand j'ai proposé de "nettoyer/supprimer/rénover" les institutions inactives, à part dire qu'il ne fallait toucher à rien. Aucune alternative proposée, aucune piste pour revitaliser ces institutions, aucune tentative pour convaincre les autres membres du Conseil Ducal qu'elles méritaient de demeurer intactes. Vous êtes restée passive, vous n'avez même pas voté contre leur suppression. Là encore d'autres non, comme Titi avec la Vox Populi ou Jack et Vinou avec l'IEPLD. Et ce qu'ils ont proposé a été tenté et a modifié l'issue de manière plus ou moins prononcée.

Vous n'avez pas aidé non plus lorsque j'ai voulu que l'on fasse des festivités pour l'anniversaire du transport du Dauphiné et la Saint-Georges, qui se sont transformées en quatre semaines continues de festivités. Vous n'avez pas davantage participé aux festivités elles-mêmes, si ce n'est en faisant scandale sur l'un des poèmes proposé en concours. Là encore, d'autres ont participé à l'organisation ou aux festivités : Jack, Titi, Madeleine, Vinou, Light et Axel notamment.


Alors évitez de venir vous targuer de ne pas céder aux solutions de facilité ou de lutter pour sauver les choses. Vous avez une énergie formidable que vous utilisez majoritairement pour lutter contre des moulins à vent, des offenses imaginaires, pour critiquer et freiner toute initiative. Si vous ne mettiez qu'une fraction de cette énergie pour collaborer avec les autres et faire avancer les choses, le Duché aurait plus de chances de sortir de l'ornière.
Même avec ce que vous ne cessez de m'envoyer dans la figure, même quand vous foulez au pied et renier tout ce que j'ai pu faire pour ce Duché, je continue de penser que vous pourriez être un atout formidable pour ce Duché si vous le vouliez.

Et ne venez pas me reprocher de ne rien tenter quand depuis que je suis revenu au Conseil Ducal je ne cesse de proposer des choses, que j'ai cherché à finaliser y compris des projets que je n'avais pas initiés qui trainaient depuis des mois, que plusieurs initiatives ont été lancées ou vont l'être, et que j'essaie de redonner à ce Duché un peu d'ambition et de vision à long terme.



Puis se tourne vers ceux qui arrivent à contrôler leurs pulsions et acceptent de discuter pour tenter de faire avancer les choses.

Helsinki, Phelim a provoqué un paquet de clivages en son temps aussi. Mais il n'y a pas grand monde dans ceux dont on se souvient dans le Duché qui n'en ait pas créé, à vrai dire.

Je partage cependant votre constat sur la mentalité nostalgique hostile aux étrangers et aux nouveautés.
Sauf que j'y mettrais une nuance relativement importante : je le restreindrais principalement aux membres de cette Assemblée (et quelques autres "assimilés") et à la période actuelle (même si elle date de quelques années).
Je ne ressens pas une telle mentalité chez tout en tas d'habitants de ce Duché parmi les roturiers, les "jeunes" ou les "non politiques". Et je suis sûr que ce n'était pas la mentalité majoritaire il y a des années, quand chaque parti cherchait systématiquement à innover et proposer de nouvelles choses. Les visions étaient différentes et souvent antagonistes, certes, mais les gens étaient tout de même plus tournés vers le futur que vers le passé.


Après, sur la question spécifique de l'accueil dans les villes, il me semble que malheureusement on ne peut pas forcer d'en haut les gens à se montrer accueillants, ouverts ou présents. Enfin, je ne vois pas comment ... donc si certains ont des idées je suis preneur.
La seule chose que je vois, c'est d'essayer de montrer l'exemple. Et dans ce cas là, cet exemple doit venir des conseillers ducaux et des maires, mais aussi des nobles. Mais ça me semble être pour moi surtout un effort collectif à l'échelle municipale et de volonté individuelle.
Ce que propose Jackouille me paraît une bonne idée dans ce sens. Tout ce qui peut contribuer à "désenclaver" et fédérer me semble bon. Montrer que les nobles sont là, qu'ils continuent d'être actif dans le Duché, qu'ils sont également ouverts.


Et je crois aussi que le Conseil Ducal peut tenter de donner des conditions pour que les gens se rencontrent, s'activent et aient envie de faire avancer le Duché. Fournir un terreau fertile aux initiatives et aux activités. Là aussi ce serait mieux qu'il ne soit pas seul à le faire, évidemment, ou au minimum qu'il soit soutenu dans ce genre de démarches.

D'où cette discussion, parce que si on arrive à identifier ne serait-ce que quelques points saillants de ce que peut être ou pourrait être "une" identité dauphinoise, on pourra tenter de les développer petit à petit pour en faire quelque chose de fédérateur. Il n'y a pas de raison que les provençaux, les bretons, les angevins, les flamands, les berrichons, les languedociens et j'en passe arrivent à se regrouper autour d'une identité provinciale et pas nous.
Le Lyonnais et le Dauphiné ont des particularité historiques, géographiques, culturelles qui leurs sont propres, comme Helsinki l'a rappelé plus tôt, et sur lesquelles nous devrions pouvoir bâtir ou rebâtir quelque chose.


Ça ne m'empêche pas de rester lucide. Je me rends bien compte que ce n'est pas en un ou deux mandats ducaux que ça va se faire, ni qu'il suffit d'avoir une discussion sur l'identité pour que les problèmes soient résolus. Mais en accumulant différents projets qui essaient tous d'aller dans le même sens, en tenant bon dans le temps, en visant un cap et en cherchant à l'atteindre, je suis convaincu qu'il demeure possible de faire changer les choses.
J'ai conscience d'être utopiste mais il faut avoir de l'ambition dans ces projets et pour ce Duché, car pour moi c'est aussi clairement ce qui lui manque depuis des lustres. Viser la lune pour atteindre quand même les étoiles en cas d'échec.

Je refuse le fatalisme morose et la stagnation.
Et ça m'inquiète un peu que ce soit moi, qui suis l'un des plus anciens vassaux du Duché encore en vie, qui m'en suis tôt ou tard pris plein la figure par la plupart d'entre vous et qui devrait donc être le plus sujet à la nostalgique, au refus du changement ou à au ressentiment, qui me retrouve à essayer de faire bouger les choses.

Pour conclure, je n'ai pas honte de l'avouer : j'ai besoin de l'aide de tous. Je suis prêt à donner beaucoup d'énergie -j'en donne déjà-, mais tout seul ça ne suffira pas et je m'épuiserai vite.
Revenir en haut Aller en bas
Arwel

Arwel


Nombre de messages : 27652
Localisation IG : Dié
Date d'inscription : 22/11/2008

Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité Empty
MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité   Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité Icon_minitimeMer 15 Juin 2016 - 18:26

Le regarde, pleine de haine contre lui, une haine viscérale :


C'est facile de venir me faire ce genre de reproches ... Sur plus de trente mandats que j'ai faits, il y en a deux où j'ai été moins présente... Sur 10 mandats de Régnante, un seul où j'ai été moins présente...


Les Conseillers Ducaux dont vous parlez avec tant d'éloges, ils n'ont pas été plus présents que moi je l'ai été sur mes deux derniers mandats et au vu des annonces ducales et de ce qu'il se passe aux COLD, je doute qu'ils le soient plus lors de ce mandat et c'est à moi que vous osez venir faire le reproche du peu de présence ?



Vous en plus qui n'avez pas été là pour le Duché pendant des années, années pendant lesquelles, moi, j'étais là, années pendant lesquelles j'ai pris tout et n'importe quoi dans la figure, mais je suis toujours restée, toujours et vous, vous arrivez là et vous osez venir me reprocher mon manque d'activité... C'est vraiment l'hôpital qui se moque de la charité... Môssieur se bouge les fesses depuis six mois pour le Duché, après avoir passé plus de temps à ménager ses entrées dans les Institutions Royales et il ose venir tourner ici en ridicule mon implication pour ce Duché ?


Lorsque j'ai organisé les festivités pour la Saint-Valentin et que j'étais seule à m'en occuper, je vous ai fait le moindre reproche pour n'avoir pas été présent et n'avoir pas bougé le petit doigt pour que cela soit un succès ? Non, parce qu'à la différence de vous, je ne prends pas pour un affront personnel le fait que les gens ne se passionnent pas pour ce que je dis ou fais... et surtout, surtout, je comprends qu'ils puissent avoir d'autres choses à faire en dehors des activités ducales... Vous, vous le comprenez pour tout le monde, sauf pour moi apparemment... Et ce n'est certainement pas en vous montrant aussi injuste à mon encontre que vous me déciderez à lever le petit doigt pour l'aider, votre Duché, certainement pas... Par contre, si vous désirez que je le quitte, c'est la bonne manière de procéder, parce que votre manière de procéder à mon égard, ça finit par relever du harcèlement.  
Revenir en haut Aller en bas
Madeleine_df

Madeleine_df


Nombre de messages : 1879
Localisation IG : Dié
Date d'inscription : 29/12/2015

Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité Empty
MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité   Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité Icon_minitimeJeu 16 Juin 2016 - 3:02

Si elle ne s'attendait pas à une chose, c'était bien à la réponse de Jack. Touchée, presque émue, elle lui voua un sourire radieux, le rose aux joues, et l'en remercia d'une inclinaison de tête entendue.

Mais comme rien ne pouvait aller bien très longtemps, il fallait qu'Arwel renchérisse derrière avec une bonne douche froide. Ah ça, elle en prenait pour son grade. Elle se demandait bien ce qu'elle avait pu faire ou dire pour fâcher ainsi Sa Grâce la diva, sinon exprimer calmement ses opinions qui, certes, étaient différentes de celles de la brune, mais n'en méritaient — selon elle — pas moins une once de respect.

Enfin.


- J'ai posé la plupart de mes questions, vous savez. Mais si vous m'aviez écoutée, vous auriez compris que ce que je déplore, c'est de ne pas avoir été davantage guidée, d'emblée. Alors oui, c'était une critique. Mais ce n'était pas une critique personnelle, comme vous avez l'air de le penser, de plus je l'espérais constructive. Proposer des solutions d'amélioration basées sur mon ressenti de nouvelle arrivante.

Les suppressions d'institutions. Vous n'avez que cela à la bouche, et à nouveau, vous glissez sur la vraie problématique de mon intervention précédente, qui était de dire que nous ne connaissons pas les anciennes figures de la vie politique. Mais qui serions-nous pour vous priver de votre marotte préférée ?

Un petit sourire un rien songeur, mais sans trace d'agressivité.

- J'ai précédemment dit ce que j'avais à dire sur le sujet, et le conseil élu gèrera le duché en bon père de famille, comme il le fait depuis le début de ce mandat.

Passons rapidement sur la légèreté... Là encore, je suis au regret de vous faire remarquer, Votre Grâce, qu'il y a quelques jours vous vous esclaffiez en ce même lieu à propos je crois d'un surnom donné à Sa Grâce Walan. Je ne dis pas que nous sommes ici pour nous amuser, je dis qu'une plaisanterie ou deux n'ont jamais tué personne, tant que cela ne vire pas à la foire à la saucisse. Même si je doute que cela arrive un jour, parce que moi vos interventions me donnent plutôt envie de me défenestrer, et je ne suis manifestement pas la seule dans ce cas.

Elle décida d'éluder le passage où la duchesse lui reprochait son manque de présence au conseil. Madeleine se savait occupée, et savait aussi qu'elle n'accepterait pas cette fonction si elle ne pouvait ménager son emploi du temps pour ce faire, mais ne ressentait pas le besoin de s'en justifier.

- Pour en venir aux tavernes... Ce reproche là est justifié. Je le sais, le jour mon temps est compté, et le soir la fatigue rivalise avec ma timidité. Et aussi, je ne m'en cacherai pas, lorsque vous étiez à Dié je n'avais simplement pas envie de me retrouver en tête à tête avec vous, principalement parce que je vous trouve devenue méchante depuis qu'il vous est arrivé ce malheur que vous aviez mentionné au conseil ducal. Ce n'est que mon avis, et inutile de me répondre tout le bien que vous pensez de moi, je le lis assez bien dans vos yeux. Enfin, sauf si bien sûr vous voulez faire profiter tout le monde ici de mon humiliation, en ce cas allez-y.

Et pour clore cette intervention, les institutions royales. J'ai un peu divergé, pour moi la présence en ces institutions serait plutôt un moyen de faire connaitre davantage notre duché ; peut-être d'y attirer de nouvelles personnalités, mais si comme le disent ces messieurs la personnalité du Lyonnais-Dauphinois est d'être assez peu avenant... Eh bien, ne nous reste plus qu'à nous ériger comme la patrie des râleurs !

Elle termina sur un sourire, parce que ma bonne, faut pas s'laisser abattre !
Revenir en haut Aller en bas
Walan

Walan


Nombre de messages : 13395
Localisation IG : Vienne
Date d'inscription : 11/06/2006

Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité Empty
MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité   Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité Icon_minitimeJeu 16 Juin 2016 - 9:25

Et voilà, comme d'habitude. Violence et haine. En actes autant qu'en paroles et en pensées. Elle n'était plus que ça : arrogance, mépris, aigreur, fiel ...
Ça en était au point où ça suintait désormais par tous ses pores. Comment une si prometteuse jeune femme, compétente, humble et à l'écoute, avait-elle pu se transformer en une telle mégère agressive, paranoïaque et renfermée sur elle-même ? Cela demeurait un mystère pour le brun.

Le regard gris acier se contenta de se faire, pour une fois, fenêtre vers les sentiments du chevalier. Et c'est de la pitié qui fut clairement perceptible au travers.
Une pitié sincère autant que profonde. Pitié pour une femme qui ne se rendait même plus compte de ce qu'elle faisait, tandis qu'elle s'aliénait petit à petit tous ceux qui l'avaient soutenue et défendue depuis des années. Et pitié de constater qu'après l'avoir aidée depuis ses premiers pas politiques elle était désormais au delà de toute aide. Il se contenta de répondre d'une voix neutre, quoique peut-être teintée d'une vague tristesse.


Vous faites des reproches aux autres, d'une manière agressive qui plus est. Je vous montre qu'ils peuvent également s'appliquer à vous. Comme je n'ai jamais manqué de le faire à quiconque.
Lorsqu'on donne des leçons et qu'on les critique, on s'expose à vérification que l'on est irréprochable. En particulier si ces critiques sont faites de manière virulente. C'est une leçon qu'on m'a inculqué -bon gré mal gré- il y a un bout de temps. Une autre étant que si vous montrez un minimum de patience ou de compréhension envers les autres, ils font généralement de même envers vous.


Pitié pour une femme qui s'était tellement convaincue d'être une victime qu'elle en agressait préventivement tout le monde. Et pitié de savoir qu'un jour elle ouvrirait les yeux et en serait ravagée.

Le harcèlement ... C'est devenu une obsession maladive chez vous, vous le voyez partout et l'inventez où il n'existe pas.

Tout le monde peut voir ce qu'il en est réellement pourtant. Que vous n'avez pas pu vous empêcher de lancer des piques à mon encontre dès votre première intervention. Que vous avez totalement méprisé ma réponse argumentée parce qu'elle n'allait pas dans votre sens. Que vous êtes revenue pour lancer des attaques personnelles en détournant le débat de son fond.
Que je n'interviens qu'en réaction et ne demande qu'à discuter du fond du débat que j'ai initié. Que même quand je vous fiche la paix vous poursuivez quand même dans l'outrance.


Pitié de la voir systématiquement refuser d'assumer ses responsabilités et de toujours rejeter les fautes, même minimes ou imaginaires, sur les autres. Et pitié de constater ce que ça révélait de refus de voir les choses en face et de s'interroger sur soi.

Je n'ai jamais prétendu être irréprochable. Et je ne fuis pas mes responsabilités dans certains problèmes.
J'ai échoué à transmettre beaucoup de valeurs et de connaissances. Je me suis parfois mis trop en retrait, et d'autres fois je n'ai pas réussi à lâcher prise pour que d'autres puissent réellement voler de leurs propres ailes. J'ai lancé des projets en espérant que d'autres s'en saisissent, pour constater ensuite qu'ils ne voulaient pas le faire.

Les critiques, je les accepte et je m'en fais moi-même en permanence probablement plus que tout ce que vous pourriez m'envoyer. Je me questionne en permanence.


Pitié de la voir satisfaite d'avoir lutté contre des "tyrans" sans se rendre compte qu'il s'agissait de personnes qui ne lui rendaient quasiment pas les coups et laissaient passer toutes ses frasques. Et pitié de savoir que tôt ou tard elle tomberait sur quelqu'un qui n'aurait aucune tolérance ou voudrait réellement la détruire et qu'elle ne ferait pas le poids.

Oui, j'ai été absent de la vie politique du Duché. Parce que j'estimais avoir fait ma part, après plus de mandats que quiconque à l'époque. Que je voulais laisser la place à d'autres plutôt que m'accrocher au pouvoir. Et parce que j'avais besoin de prendre du recul et de m'éloigner des magouilles et bisbilles partisanes. Parce que je voulais également passer plus de temps avec celle que j'aime.
Pourtant, même à distance, je me suis plus investi pour le Duché que beaucoup de ceux qui restaient sur place. Ça ne vous a d'ailleurs jamais échappé et vous avez compté dessus régulièrement.

Quant à "ménager mes entrées" dans les institutions royales, vous divaguez.
J'ai simplement rejoint un ordre royal. Et ceux-ci sont régulièrement en opposition franche avec les institutions royales et peu reconnus dans leur investissement, même s'ils accomplissent leur devoir. Mon appartenance à la Licorne vous a d'ailleurs -ainsi qu'au Duché- profité à chaque fois que ça vous permettait de dire que le Dauphiné répondait au ban royal via ma participation avec la Licorne et que ça vous "dispensait" d'envoyer des troupes.

Quant à la Pairie, c'est Elisa qui m'a proposé de me parrainer sans que je ne demande quoique ce soit. Je lui ai même dit à l'époque que j'avais peu de chances d'être accepté. Elle a commencé à monter un dossier, puis il a été abandonné lorsqu'elle a fini son mandat. Je n'ai rien fait pour relancer le processus, et c'est Svetlna qui est venue d'elle-même plusieurs mois après me proposer de le reprendre et de le soumettre.
Les voilà mes "entrées", et je n'ai rien ménagé. Au point que je me suis brouillé avec deux souverains -Jean et Angelyque- pour défendre le Duché, les deux fois quand vous en étiez Duchesse. Et vous le savez très bien.

Mais vous illustrez parfaitement ce que j'ai dit plus tôt : "De nos jours, on reproche à ceux qui ont des fonctions auprès de la Couronne d'en avoir, et c'est tout juste si on n'accuse pas de trahison ceux qui osent s'investir dans d'autres lieux."


Pitié pour une malade que l'on ne peut pas soigner.

Maintenant, si vous ne voulez pas aider le Duché sous prétexte que j'en suis Duc, c'est votre problème, mais c'est révélateur. Parce que ce n'est pas "mon" Duché.
Le Lyonnais-Dauphiné me dépasse, le servir n'est pas me servir. Personnellement, je sers le Duché depuis des années et j'ai toujours voulu l'aider. Même lorsque Argael, Elorane ou Phelim étaient à sa tête alors que nous ne pouvions pas nous supporter.

Je crois que vous avez sérieusement besoin de repos et de prendre du recul.


La fenêtre ne fut ouverte que brièvement, puis elle se referma. Et Sans Repos se contenta de tourner le dos à la duchesse pour regarder d'autres membres de l'assemblée.
Revenir en haut Aller en bas
helsinki

helsinki


Nombre de messages : 10884
Localisation IG : Embrun
Date d'inscription : 12/09/2007

Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité Empty
MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité   Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité Icon_minitimeJeu 16 Juin 2016 - 14:57

Je crois que maintenant que l'on a fait des constats, il serait bon de trouver des solutions au lieu de continuer à polémiquer.

je pense à un courrier de bienvenue à chaque étranger foulant notre sol avec ce qu'est le Lyonnais Dauohinié, peut être un bureau en gargote lui permettant de continuer.
je pense quant à moi recommencer le journal des collections ducales pour faire connaitre notre duché, ainsi chacun au ful de ce journal pourra connaitre la gloire passée du LD.


Revenir en haut Aller en bas
Walan

Walan


Nombre de messages : 13395
Localisation IG : Vienne
Date d'inscription : 11/06/2006

Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité Empty
MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité   Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité Icon_minitimeJeu 16 Juin 2016 - 15:36

Acquiesce à la première phrase d'Helsinki.

L'un des projets en cours au Conseil Ducal dont je parlais, qui a été suggéré par Alexa, est de tâcher d'instaurer une communication plus directe avec les habitants. Le principe serait d'envoyer directement (par mp ig) tous les 15-20 jours un courrier d'information sur les différents événements dans le Duché.

Pour reprendre la liste qu'elle avait établie :

Citation :
- Salutations et introduction sur le temps et la saison par exemple
- Conseil et changements de postes
- Sécurité - Justice - Economie
- Mines avec des conseils pour les fréquentations
- Diplomatie, guerres en cours, dangers dans certaines régions
- Bulletin mondain, nouveau anoblissements, mariages, décès - naissances ça rapproche les gens
- Souhaits et salutations
Tout n'étant pas toujours présent évidemment, et le but étant de faire neutre (politiquement neutre, je veux dire), assez court et "original".

L'idée étant d'informer davantage sur la vie du Duché, de créer du lien, de faire connaître des initiatives et autres. Par exemple, j'ai appris par hasard en taverne pendant que je lançais les festivités du transport du Dauphiné que la mairie d'Embrun (ou de Briançon ?) organisait des animations similaires quasiment en même temps. J'ai trouvé ça dommage de ne pas être au courant de ce genre d'initiative, alors qu'on aurait pu en faire de la publicité par exemple (et éviter d'organiser autre chose en parallèle).

Bref, par certains côtés, ça reviendrait à relancer la gazette dauphinoise mais en version courte. Si ça vous intéresse, nous pourrions peut-être mettre nos idées en commun, car rien n'empêcherait d'inclure une partie liée aux collections.
Revenir en haut Aller en bas
anastasie91

anastasie91


Nombre de messages : 26578
Localisation IG : Embrun
Date d'inscription : 14/02/2006

Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité Empty
MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité   Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité Icon_minitimeJeu 16 Juin 2016 - 16:01

Le courrier de bienvenu est une bonne idée. Recevoir un courrier de bienvenu est très agréable, et on le faisait dans le temps. Je ne sais même pas pourquoi cet envoie a été arrêté, mais bon faudrait réfléchir à le remettre en route.

Quand à l 'idée de l autre là, çà sera fait comme d'habitude pendant un temps et vu que çà prendra du temps de le faire, çà sera abonner de plus si un villageois veut des informations il a qu'à en demander en salle de doléances. Donc je trouve cette idée moyennement intéressante.

Ensuite je parlais vite fait de la transmission de poste. J'ai moi même transmis un poste il y à peu de temps, si la "nouvelle personne" en poste ne demande rien, "l'ancien" ne peut pas l'aider, perso je suis présente auprès du nouveau Maître douanier et je l'aide dès qu'elle ne ressent le besoin, et elle le sait. J'ai voulu faire la même chose avec le nouveau Prévôt mais en 2 secondes il a l'air de tout savoir donc je ne l'aide pas. Bref tout çà pour dire que la transmission peut se faire que si "l'ancien" et le "nouveau" communique, rien de plus rien de moins.
Revenir en haut Aller en bas
Madeleine_df

Madeleine_df


Nombre de messages : 1879
Localisation IG : Dié
Date d'inscription : 29/12/2015

Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité Empty
MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité   Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité Icon_minitimeJeu 16 Juin 2016 - 16:05

- Dans d'autres duchés, je crois que c'est le douanier qui se charge d'envoyer ce genre de courriers aux nouveaux arrivants, non ?
Revenir en haut Aller en bas
anastasie91

anastasie91


Nombre de messages : 26578
Localisation IG : Embrun
Date d'inscription : 14/02/2006

Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité Empty
MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité   Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité Icon_minitimeJeu 16 Juin 2016 - 16:21

ou un guetteur.

Vu qu'ici il n'y à plus de douanier on ne peut pas demander au maitre douanier de tout faire toute seule c est impossible à gérer. Par contre s'il y avait un ou plusieurs douaniers par villes oui on pourrait leur demander.
Revenir en haut Aller en bas
Madeleine_df

Madeleine_df


Nombre de messages : 1879
Localisation IG : Dié
Date d'inscription : 29/12/2015

Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité Empty
MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité   Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité Icon_minitimeJeu 16 Juin 2016 - 16:28

- Ce pourrait être une bonne idée, si cela ne leur prend pas trop de temps.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité Empty
MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité   Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois ? Ou la question de l'identité
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Modification globale de "sujet Lyonnais et Dauphiné" en "Lyonnais-Dauphinois"
» Parole de Lyonnais-Dauphinois
» HRP sur Qu'est-ce qu'être lyonnais-dauphinois
» suspect en lyonnais dauphinois
» Les Castels du Lyonnais et Dauphinois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Rôle Play du Château de Lyon :: 9 - Colline de Fourvière :: Le Théâtre Antique :: L'Assemblée Nobiliaire-
Sauter vers: