Forum Rôle Play du Château de Lyon
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -50%
Trottinette électrique OCEAN DRIVE A9 avec ...
Voir le deal
299.99 €

 

 Relations avec Rome

Aller en bas 
4 participants
AuteurMessage
Walan

Walan


Nombre de messages : 13395
Localisation IG : Vienne
Date d'inscription : 11/06/2006

Relations avec Rome Empty
MessageSujet: Relations avec Rome   Relations avec Rome Icon_minitimeDim 3 Juil 2016 - 11:12

Le torchon brûle (encore) entre la Couronne et Rome, cette fois principalement à cause de la situation en Touraine.

Je vous copie les différentes annonces royales récentes :
Citation :
Citation :
Relations avec Rome 151129064509589021

Lanfeust de Troy, Par la Grâce de Dieu, Roy de France,



A tous ceux qui la présente liront ou se feront lire,
Salut,


Depuis le début des velléités indépendantistes du clan Pélamourgue en Touraine, la France n'a pu que constater avec lassitude que les réactions de Rome n'ont pas été à la hauteur concernant l'Archevêque de Tours.

Aujourd'hui, malgré les promesses du Primat de France, l'Archevêque de Tours poursuit son aide envers les ennemis de la France et soutient par les mots et les actes ceux qui cherchent à corrompre le Duché de Touraine.

Rome n'a pas compris que les relations avec la France reposaient sur un juste équilibre entre temporel et spirituel.
Rome n'a pas compris que les abus du passé ont conduit à un schisme sans précédent au sein du Royaume de France.

La France ne peut plus supporter que Rome, à travers ses évêques, bafoue son autorité et ses loys.

Aussi Nous déclarons que Nous ne reconnaissons plus Scolopius comme Archevêque légitime de Tours et le déclarons Ennemi de la France.
Il ne pourra ainsi bénéficier d'aucune protection au sein du Royaume de part sa fonction.


De plus Nous annonçons que Rome a 48 heures pour prendre une décision de révocation de l'Archevêque de Tours, sans quoi la France prendra les mesures suivantes :

- Rupture des relations diplomatiques entre Paris et Rome.
- Etude avec le Domaine Royal pour étendre l'Ordonnance du Mans en son sein.
- Etude avec les Grands Feudataires du Royaume de France pour revoir et durcir la dite ordonnance.

Si Rome ne comprend pas, par les mots, que la France se sent insultée et blessée devant son inaction, Rome comprendra peut être par les actes.


Par le Peuple et pour le Peuple.


Ecrit et scellé le vingt huitième jour du moi de juin de l'an mil quatre cent soixante quatre.


Relations avec Rome 0E54893BD1FF332AB723AB5308120150

Relations avec Rome 1449231923-lanfeustjaune5
(Bon, la mise en forme ne veut pas être faite correctement, donc c'est ici : http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=2305958 )

[quote]
Citation :
Relations avec Rome 151129064509589021

Lanfeust de Troy, Par la Grâce de Dieu, Roy de France,



A tous ceux qui la présente liront ou se feront lire,
Salut,



La France salue aujourd'hui la réaction rapide de la Régente de l'Empire concernant son Roy d'Armes.
Cet homme a menti, autant à Nous qu'à la Régente et il apparaît aujourd'hui que le traître Pélamourgue oeuvre avec cet homme pour relancer le conflit entre la France et l'Empire.
La France et l'Empire ne sont pas dupes, au risque de décevoir le petit dictateur de Tours, Nous n'entrerons pas en guerre et continuerons à Nous concentrer à le chasser et l'envoyer rejoindre ses amis à Angers où dans le Valais.
La France continuera à participer au comité héraldique.

A côté de cela, Nous ne pouvons que déplorer la réaction de Rome qui considère donc qu'un Archevêque de Son Eglise peut impunément bafouer les lois de la Touraine et les lois royales.
Le Primat de France Nous a menti, il Nous avait assuré :

Citation :
En conséquence de quoi, fidèle à la tradition de notre Sainte Mère l'Église, et pour gage de bonne foi et volonté des évêques de France, nous avons demandé à Monseigneur de Tours de s'engager à démissionner du Conseil ducal de Touraine s'il se trouvait y être élu, et à décharger le sieur Basile de Pelamourgue de sa fonction d'archidiacre du diocèse et de la province de Tours.
Avons également, en tant que Grand Inquisiteur, refusé d'avaliser la nomination dudit Basile de Pelamourgue à la charge de procureur ecclésiastique de Tours, à nouveau en gage de bonne foi et pour la tranquillité d'esprit de notre fils le Roi de France, et bien que la justice d'Église soit impartiale de toute influence de la politique temporelle.

Force est de constater que le traître Basile a seulement été suspendu, ce qui signifie qu'il pourra reprendre son poste dès que possible et que l'Archevêque n'a pas démissionné du conseil de Touraine.
Dès lors que les mensonges, la duperie et la complicité avec les ennemis de la France viennent d'être choisi par Rome, la Couronne et ses Grands Feudataires vont s'engageaient dès à présent dans une réflexion sur l'avenir des relations entre la France et Rome.


Par le Peuple et pour le Peuple.


Ecrit et scellé le deuxième jour du mois de juillet de l'an mil quatre cent soixante quatre.

Relations avec Rome 0E54893BD1FF332AB723AB5308120150

Relations avec Rome 1449231923-lanfeustjaune5
(Bon, la mise en forme ne veut pas être faite correctement, donc c'est ici : http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=2306322 )

Il me semble que dans le cas du Dauphiné, il demeure toujours un concordat en vigueur, qui est le concordat Méléagant (à confirmer) :


Citation :
Concordat JEHAN MÉLÉAGANT

Préambule

Par la présente, le Duché du Lyonnais-Dauphiné officialise ses rapports avec l'Église et la reconnaît comme base de ses valeurs et de sa culture. Par la présente l'Église reconnaît le Duché du Lyonnais-Dauphiné comme aristotélicien. Ce Concordat ne peut être modifié ou annulé que suite à l'acceptation des deux parties, quels que soient les changements au sein du Conseil du Duché du Lyonnais-Dauphiné ou de la Papauté. Cependant le présent Concordat pourra être amendé, avec l’accord des deux parties.

Par simplification, le terme de "Duc du Lyonnais-Dauphiné" repris dans ce texte concerne et implique autant tout Duc, Duchesse, Régent ou Régente du Lyonnais-Dauphiné, et cela, sans aucune volonté discriminatoire.

I - Du rôle de l'Église dans l'organisation spirituelle du Duché

Article I.1 : Le présent Concordat fait de l’Église Aristotélicienne Universelle et Romaine, la religion officielle du Duché du Lyonnais-Dauphiné. Le Duché reconnaît l’Église Aristotélicienne Universelle et Romaine comme seule, unique et légitime Institution du Tout Puissant, ainsi que seule détentrice de la Vraie Foi. Le Duché du Lyonnais-Dauphiné reconnaît l'existence du Saint-Siège et de toutes ses institutions.

Article I.2 : Seul le Culte Aristotélicien pourra être exercé en public dans les gargotes, halles, tavernes, et autres bâtiments et institutions du Duché du Lyonnais-Dauphiné, ainsi que faire acte de prosélytisme en ces mêmes lieux. Le Duché du Lyonnais-Dauphiné s'engage à intervenir militairement pour expulser les contrevenants à cet article. Le Conseil du Duché du Lyonnais-Dauphiné gardera également toute latitude de faire appel à la Garde Épiscopale ou aux Saintes Armées pour l'y aider si le mouvement devait prendre de l'ampleur.

Article I.3 : Tout dauphinois pourra pratiquer la religion de son choix dans un cadre privé, et cela sans en être inquiété par qui que ce soit.

Article I.4 : Le Duché du Lyonnais-Dauphiné reconnaît la pleine autorité de l'Église Aristotélicienne et Romaine, sur les diocèses, dans le domaine spirituel couvrant en tout ou en partie le Duché et territoires lyonnais et dauphinois.

Article I.5 : La première mission de l’Église Aristotélicienne est de guider les fidèles sur le chemin du Salut. Pour ce faire, en Lyonnais-Dauphiné, elle se fera un devoir de pourvoir à la vacance des cures ainsi que de nommer des prêtres et diacres en nombre suffisant pour permettre la diffusion de la Vraie Foi en Lyonnais-Dapuhiné. Les Clercs nommés devront célébrer des messes régulièrement, ainsi que des baptêmes, mariages et funérailles en fonction des besoins.

Article I.6 : Toute violation des dispositions du présent Concordat pourra être considérée comme un acte d'hérésie.

II - Du rôle de l’Église dans l’organisation temporelle du Duché

Article II.1 : Il sera ouvert aux Évêques ayant autorité sur le sol du Lyonnais et du Dauphiné une prélature en lien direct avec le Conseil ducal, afin de l’aider à conformer sa politique aux principes Aristotéliciens. Cette prélature sera nommée "Office Ecclésiastique". Le cas échéant il sera également accordé un accès à ladite prélature au nonce ou à l'ambassadeur apostolique rattaché à la province du Lyonnais-Dauphiné.

Article II.2 : Les Archevêques et Évêques s’engagent à ne pas révéler d’informations pouvant compromettre la sûreté civile. Tout écart à cette règle pourra être porté, en accord avec la Sainte Curie, devant un Tribunal local pour haute trahison, et ce même si les informations détenues par l’ecclésiastique sont de nature à mettre en danger le Saint-Siège.

Article II.3 : Les membres du clergé aristotélicien sont admissibles à toutes charges temporelles aux conditions exclusives qu'ils soient en mesure d'assumer l'ensemble de leurs missions temporelles et intemporelles avec diligence et que celles-ci n'entrent pas en contradiction avec la Vraie Foi, dont l'Église Aristotélicienne est unique dépositaire.

Article II.4 : Le Duc du Lyonnais-Dauphiné devra être baptisé, afin de ne point se retrouver en porte-à-faux avec le présent Concordat. Le nonce et les Evêques lyonnais et dauphinois vérifieront que tout candidat qui se présente à cette charge soit baptisé.

Article II.5 : Chaque changement de Conseil sera marqué par une cérémonie de bénédiction du gouvernement du Duc et des conseillers ducaux. Cette cérémonie symbolisera l'entente cordiale entre le pouvoir temporel et le pouvoir spirituel. Dans le cas où le Duc n'est pas baptisé au moment de sa nomination, la bénédiction du gouvernement sera précédée par le baptême de ce dernier. Il sera libéré de ses obligations si aucun prélat, curé ou diacre n'est capable d'assurer ladite cérémonie.

Article II.6 : Le Duc du Lyonnais-Dauphiné peut nommer au début de son mandat son confesseur choisi parmi le clergé dauphinois.

III - Du rôle de l’Église dans la vie civile

Article III.1 : Les mariages aristotéliciens sont les seuls mariages reconnus comme valides.

Article III.2 : Conformément au décret Matrimonium Phohibiti, le "mariage civil", ou toute autre forme d’union de ce genre ayant vocation à lier l’homme à la femme et la femme à l’homme est strictement interdit sur les terres du Lyonnais-Dauphiné.

Article III.3 : L’Église se donne pour mission d’aider les plus démunis. Dans ce cadre, ses représentants devront de manière active participer aux actions de charité et, autant que possible, coordonner leurs efforts avec les autorités municipales et ducales.

Article III.4 : L’Église se donne pour mission de participer le plus activement possible à l’éducation du peuple selon les principes de la Vraie Foi. De ce fait Elle a le droit de faire une demande au Conseil pour empêcher qu'un professeur ayant des idées contraires à la Vraie Foi puisse obtenir une chaire à l’université de Lyon pour tous les cours relatifs à la voie de l’Église. Il est bien entendu qu'un professeur non baptisé peut enseigner les cours relatifs à la voie de l’Église, tant qu’il respecte l’Église.

Article III.5 : Un clerc n’a de compte à rendre, sur ses actes spirituels, qu’à son Evêque et Rome.

Article III.6 : Tout prélat se doit de faire acte de présence aux manifestations organisées par le Duc et son Conseil pour lesquelles ils ont reçu invitation. L'absence est tolérée, sous réserve que le Conseil ou le Duc en aient été informés.

Article III.7 : Le Duché aidera les clercs à devenir théologiens [niveau 3 voie de l'Église] par la mise en place d'un prêt d’écus nécessaires sur présentation d’un dossier par le prélat en charge du diocèse concerné et après vote au Conseil Ducal. Ce prêt ne sera possible que si le futur prêtre reste en Lyonnais-Dauphiné après son ordination pour officier, et ce pour un délai minimum de 4 mois.

IV - La justice d’Église et les Officialités Épiscopales

Article IV.1 : Par la promesse canonique faite lors de la bénédiction du Conseil en l'une des Cathédrales du Duché, le Duc s'engage à soutenir activement l'Église dans sa lutte contre les hérésies sous toutes les formes qu’elles pourraient prendre.

Article IV.2 : La Très Sainte Inquisition et le Tribunal Inquisitorial (ou Officialité) d’Avignon, Dié, Embrun, Lyon et Vienne sont institués sur le territoire du Duché du Lyonnais-Dauphiné. Les attributs de la Très Sainte Inquisition et des Officialités sont ceux définis par le droit canonique de la Sainte Église Aristotélicienne et Romaine.

- Article IV.2 bis : De surcroît, les juridictions ecclésiastiques (Officialité et Inquisition) sont reconnues en matière spirituelle et disciplinaire interne au clergé, non soumises à l’article IV.7.

Article IV.3 : Les Tribunaux Inquisitoriaux et la Justice d’Église sont compétents dans les cas d’hérésie, de schisme, d’apostasie, d’insulte, de blasphème ou de diffamation envers l’Église, ses institutions, ses membres ou ses enseignements ; de prévarication et de rupture de serment fait sur les Saintes Écritures.

Article IV.4 : Les Tribunaux Religieux feront appliquer les différentes punitions qui leur sont propres et prévues par le Droit Canon à tout prévenu présent en terre du Lyonnais-Dauphiné, via les services des Vidamies d’Avignon, Embrun, Lyon et Vienne.

- Article IV.4 bis : Les sanctions lourdes, conformes à la charte du juge, tels que les bûchers en place publique seront soumises à l’autorisation ducale.

- Article IV.4 ter : Lorsque les Tribunaux Ecclésiastiques ne sont pas en mesure de faire appliquer la sentence, le condamné sera déféré devant le Tribunal Temporel local, et devra se conformer à la sentence prononcée par le juge laïc, elle-même conforme à la demande de l'Officialité Episcopale.

Article IV.5 : Les Tribunaux Ecclésiastiques ont préséance sur les Tribunaux Temporels dans les cas jugés de leur ressort, les premiers pouvant dessaisir les seconds pour lesdits cas. L’action temporelle "In Gratebus" s'éteint alors ou, si nécessaire, sert de support à l’application de la sentence prononcée par le Tribunal Religieux.

Article IV.6 : Les prévenus peuvent faire appel des décisions des Tribunaux Inquisitoriaux auprès du Tribunal de la Rote Apostolique et de la Cassation à Rome.

Article IV.7 : En cas de désaccord sur l'application d'une peine ou d'un appel ou sur le dessaisissement, une commission quadripartite comprenant un juge d’appel de la Sainte Inquisition, l’Archevêque métropolitain compétent, le Juge du Lyonnais-Dauphiné et le Duc du Lyonnais-Dauphiné, se réunira, devant chercher la solution juridique respectant au mieux la forme et les droits de la défense.

Article IV.8 : Les jugements de l'Église en matière matrimoniale prennent effet civil.

Article IV.9 : Tout un chacun pourra trouver asile et soutien dans les Eglises lyonnaises et dauphinoises. La personne ainsi réfugiée s'en remettra à la protection de l'Église et préservera son âme. Le curé chargé de la paroisse aura toute autorité sur le réfugié, aucune force ou autorité extérieure à l’Église ne pourra donc pénétrer en terre consacrée pour prendre possession du réfugié.

Article IV.10 : Tout prélat aristotélicien commettant une infraction civile est jugé par ses pairs. Concernant les faits qui relèveraient de la trahison ou de la haute trahison avérés et garantis, les instances ducales peuvent transmettre un dossier au Consistoire Pontifical par l'entremise de l'Officialité Episcopale idoine ou par l'entremise de la Nonciature afin de demander une instruction devant le Tribunal ducal, ainsi, le déroulement et le mode de jugement seront décidés en concertation avec la Curie. Toutefois, si une plainte est déposée par un autre prélat, ou, si un prélat se porte caution du plaignant, cette plainte est valablement instruite par le Tribunal civil du Duché.

V - De la protection cléricale.

Article V.1 : Les Archevêques de Lyon, de Vienne, d'Embrun, d'Avignon, ainsi que l'Évêque de Dié peuvent lever une Garde Épiscopale au sein du Duché, après en avoir informé le Duc et le Capitaine, à la condition qu'elle ne porte point atteinte aux intérêts dudit Duché.

Article V.2 : Les corps d’armes et les lances de cette garde pourront librement circuler sur l’intégralité du territoire lyonnais et dauphinois tout en communiquant avec le Conseil des Compagnies d'Ordonnancement du Lyonnais Dauphiné et ses instances, en accord avec le coutumier du Duché.



Donné au Castel de Pierre-Scize, le trentième jour du mois de décembre de l'an de grâce MCDLXI

Cécilia von Wittelsbach-Frayner,
Duchesse du Lyonnais-Dauphine



Pour la Sainte Église Aristotelicienne Romaine

Tadeus de Montfort-Vendôme
Protonotaire Consul Apostolique





Le Merveilleux Monseigneur Yvon-Ulrich Borgia-Diftain d'Embussy-Taschereau,
Archevêque de Lyon



Archevêque d'Avignon



Pour la Province Ecclésiastique de Vienne et l'Archevêché d'Embrun,
Monseigneur Endymion d'Abbadie
Archevêque de Vienne, Primat de France
(Toujours mise en forme pourrie je sais pas pourquoi , donc voir ici : http://mercurol.darkbb.com/t3567-concordat-jehan-meleagant-ld-ea )

S'il est bel et bien toujours en vigueur (il fut même directement dans le coutumier à une époque), alors il n'est plus du tout respecté sur un certain nombre de points et depuis belle lurette. Peut-être serait-il temps de le revoir.
Revenir en haut Aller en bas
Walan

Walan


Nombre de messages : 13395
Localisation IG : Vienne
Date d'inscription : 11/06/2006

Relations avec Rome Empty
MessageSujet: Re: Relations avec Rome   Relations avec Rome Icon_minitimeDim 3 Juil 2016 - 11:25

Et en complément, l'annonce datant du temps d'Angelyque sur la liberté de conscience, que le LD avait signé (mais qu'il n'a pas mis en pratique) :
Citation :
Relations avec Rome 120205072410114284




Angelyque, par la Grâce de Dieu, Reyne de France.



À tous ceux qui liront ou se feront lire ce qui suit,

Salut et paix.


Sous la guidance du Très-Haut et de son incommensurable sagesse, soutenu par Aristote et Christos, puisse leur grande clairvoyance en aiguiller d’autres comme elle aiguille chaque jour Notre esprit, inspirée par Saint Bynarr mais aussi Saint Ânani Mhour qui Nous soufflent Nos mots & guident nos pas,

Proclamons l'Ordonnance relative à la liberté de conscience des Provinces Vassales.

Nous ne saurons ignorer que la France est née d'un pacte avec les Cieux depuis mille ans, et que plus encore depuis notre Très Sainte Jeanne, en tant qu'héritière du Logos Grec, sa mission est de porter la croix. Aussi, sous notre lumineuse égide, nous entendons à ce que le Domaine Royal reste fidèle à la foi Romaine qui l'a vu naître en abritant en ses cures et évêchés [IG] uniquement des clercs reconnus par Rome. Aussi, il est normal que nous nous montrions particulièrement attentive à l'assiduité des clercs du Domaine Royal en ce qui concerne leurs charges auprès de leurs ouailles qui n'en sont pas moins nos sujets, tout en garantissant à ces derniers, pleine & entière liberté de conscience sur notre Domaine. Mais le Royaume de France est aussi ce lien pérenne et indéfectible qui nous unit aux provinces vassales, incluant le respect de leurs traditions, de leur culture, de leurs valeurs, et qui fondent leur autonomie. En tant que Très Aristotélicienne Reyne de France, il relève de nos devoirs de toujours combattre l'hérésie. Nous le ferons par l'exemplarité Aristotélicienne. Toujours. Mais par la menace jamais.

À ce titre, nous tenons à rappeler à l'ensemble de nos vassaux Grands Feudataires que que selon l’article 1.3.2 de la Grande Charte du Royaume de France, les provinces vassales, contrairement aux provinces du Domaine Royal qui dépendent de notre autorité, peuvent librement choisir de se doter d’un Concordat auprès d'une autorité religieuse ou de ne pas s’en doter. Nul ne saurait se sentir en droit de leur imposer un quelconque dogme, bien que nous les encouragions vivement à vivre et à régner selon les préceptes du rite, du dogme, du culte Aristotélicien & Romain. Nous rappelons enfin que les traités diplomatiques, que sont les concordats, peuvent être révoqués unilatéralement, selon le bon sens et comme l'explicite le droit royal depuis le 17 août 1459 et que toute disposition contraire est de facto considérée comme nulle de plein droit.

Aussi, si la Couronne de France reste maître de sa diplomatie envers les autorités spirituelles, elle tient à confirmer & à officialiser les faits & actes passés à la Coutume depuis le règne de feue Sa Majesté Eusaias de Blanc-Combaz, en ce que chaque Province Vassale du Royaume de France se voit désormais officiellement dotée du libre droit de reconnaître sur son territoire la politique religieuse la plus adaptée à ses traditions, coutumes, valeurs, & intérêts. De fait, la Couronne de France devant équité à tous les nobles du Royaume sur des critères à la fois objectifs & légaux, leur permet au travers de la présente ordonnance de se faire les uniques maîtres de leur choix en ce qui concerne leur rapport à la transcendance.

En conséquence, la Couronne de France annonce reconnaître comme valides toutes les unions célébrées par un membre du culte [Curé ou Évêque IG] en place et reconnu par le pouvoir légitime de la province vassale qui l'abrite.
Cette reconnaissance se fera sur la base d'un document officiel portant scel de la Province, portée à la connaissance des institutions royales via le Conseil des Grands Feudataires.

Ainsi, hors de la foi Aristotélicienne Romaine, seuls les actes exécutés par les membres d'un culte sous le témoignage d'un Officier Royal (Secrétaire d'État, ou à défaut Héraut d'Armes) pourront prétendre à considération au-devant des institutions du Royaume.

En vue de prévenir les abus et les unions trop hâtives qui ne seraient mûrement réfléchies, la Hérauderie Royale ne considèrera comme valide aucune annulation ou dissolution certifiée par une autre confession que celle qui a officialisé l'union avant un délai de six mois à dater de la dite union. Aussi aucun Officier Royal (Secrétaire d'État, ou à défaut Héraut d'Armes) ne se fera témoin d'une annulation ou dissolution de mariage avant ce délai de six mois.

Car ainsi nous l'avons décidé et parce que tel est notre bon plaisir.

Donné et scellé au Mans, le 19ème jour de février 1463.


Angelyque de Montestier, Reyne de France

Relations avec Rome AngelyquedelaMirandolejaune


Crezus de Montestier, Roi Consort de France :

Relations avec Rome 918848signaturecrezus
Relations avec Rome Crezus-jaune_zps3e57192e



Régnants du Royaume de France


Azharr de Montestier, Prince de France, Régent du Maine :
Relations avec Rome 442244signatureazharr2



Drahomir Sergueï Vadikra, Régent de Normandie:

Relations avec Rome Signadraho


Zoyah Aurel-Novotny , XIXème Duchesse de Guyenne.

Relations avec Rome Si1010

Relations avec Rome Sceauguyennejaune_zps3b2f0ad0

LordMick de Mordieux, Comte du Rouergue

Relations avec Rome Signat11

Relations avec Rome 725076Rouergueor

Pour le Périgord Angoumois , Pertacus de Montbazon Navailles
Relations avec Rome 1416149377-perta-sign-3

Relations avec Rome Sceau_11[/rp]
[/rp]

Antonio Licors, Duc de Touraine :

Relations avec Rome 637451SignatureLicors3
Relations avec Rome 682830Touraineor

Gaultier de Ravart
Duc de Bourgogne

Relations avec Rome Sans-t11
Relations avec Rome 917710bourgognejxg4

Dione Elwing de Cerney - Duchesse de Champagne
Relations avec Rome 630921signature
Relations avec Rome Sceauchampagnejaune

Alcide Von Wittelsbach, Coms d'Armanhac e Comenge
Relations avec Rome Al_sig10
Relations avec Rome 241195Commingesor

Ysaoth de Noihlac, Duc du Bourbonnais-Auvergne
Relations avec Rome 508474signat10
Relations avec Rome Sceaubourbonnaisjaune

Pour le Lyonnais-Dauphiné,
Tristan Macdonald, Duc du Lyonais-Dauphiné,
Relations avec Rome Signat11
Relations avec Rome Sceauld2

Loarwenn Dulac, Régente de Tolosa

Relations avec Rome 708481Loasignature2





Grands Officiers et Pairs de France



Relations avec Rome 140307095704824239
Relations avec Rome Sceausdfjaune


Relations avec Rome 434085Sanstitre1copie
Relations avec Rome SceauGAjaune2_zpsb67a3644

SAR Agnès de Saint Just, Roy d'Armes et Pair de France
Relations avec Rome Gnia10
Relations avec Rome Gnia210

Relations avec Rome 888137Sanstitre
Relations avec Rome PSEjaune

Alix du Vivier Connétable de France
Relations avec Rome Signat10
Relations avec Rome Conne3010tablie-jaune_zps6cb19fb0


Par Cerise de Bonnemaison-Plantagenet, Grand prévôt de France.
Relations avec Rome Signat11


Grégoire de Cassel d'Ailhaud,
Chancelier de France.

Relations avec Rome 604437chanceliero

Julien Giffard, Grand Ecuyer de France
Relations avec Rome 34841783JG
Relations avec Rome 249397GEFor

BBred de Lortz,
Pair de France
Relations avec Rome 355999bbredor
Revenir en haut Aller en bas
samthebeast

samthebeast


Nombre de messages : 26330
Age : 71
Localisation IG : Vienne La Belle
Date d'inscription : 17/03/2009

Relations avec Rome Empty
MessageSujet: Re: Relations avec Rome   Relations avec Rome Icon_minitimeDim 3 Juil 2016 - 12:32

C'est reparti pour un tour...
Revenir en haut Aller en bas
Madeleine_df

Madeleine_df


Nombre de messages : 1879
Localisation IG : Dié
Date d'inscription : 29/12/2015

Relations avec Rome Empty
MessageSujet: Re: Relations avec Rome   Relations avec Rome Icon_minitimeDim 3 Juil 2016 - 19:58

- Théoriquement, les traités signés par les provinces ont une force contraignante moins forte que les décisions royales. Donc si le roi décide de couper les relations avec Rome, je suppose que nous devrions le faire aussi, mais il faudrait peut-être demander un avis auprès du Chancelier de France, ou du Grand Ambassadeur.

Toute cette histoire m'attriste énormément.
Revenir en haut Aller en bas
LedZeppelin
Chancelière du Lyonnais-Dauphiné
LedZeppelin


Nombre de messages : 5371
Localisation IG : Lyon
Date d'inscription : 18/11/2012

Relations avec Rome Empty
MessageSujet: Re: Relations avec Rome   Relations avec Rome Icon_minitimeDim 3 Juil 2016 - 23:56

J'ai remarqué des traités affichés qui sont forcément plus valables. Je n'avais pas terminé de vérifier cela. Par contre le Melehagent ne semble pas contradictoire avec le traité signé par Tristan. C'est un peu limite mais le traité me semble valide. Le souci toutefois viendrait d'un éventuel secours à l'archevêque Scolopius de notre part ou nous nous mettrions en porte à faux je le crains.

Je souhaite que ce conflit ne dégénère pas comme l'autre fois.

Souhaitez-vous que le Duché prenne position sur ce sujet ?
Revenir en haut Aller en bas
Walan

Walan


Nombre de messages : 13395
Localisation IG : Vienne
Date d'inscription : 11/06/2006

Relations avec Rome Empty
MessageSujet: Re: Relations avec Rome   Relations avec Rome Icon_minitimeLun 4 Juil 2016 - 9:57

Et bien, à nous d'en discuter concernant la position.

En ce qui me concerne, ça fait un certain temps déjà que je suis échaudé par un certain nombre de représentant de l'EA. Dans bien des occasions, ils sapent plus la Foi qu'ils ne la renforcent et se préoccupent plus de politique que du salut des âmes. Même récemment par exemple, on a eu avec Yrh un très bel exemple de prélat se mêlant du temporel de manière indue et n'hésitant pas à créer un conflit (diplomatiques certes) entre deux provinces pour des raisons "personnelles".
D'ailleurs je me demande si je n'ai pas été excommunié à une époque, lorsqu'ils faisaient ça par lot et non nominativement, pour avoir été vassal d'Eusaias (ou juste l'avoir aidé ? Je ne sais plus) lors de son règne.

Bref, me concernant, je demeure Aristotélicien. Pas le plus fervent sans doute, pas le plus pieux ... et malheureusement de plus en plus sceptique vis-à-vis de la structure qu'est l'EA. J'ai l'impression de ne pas être le seul, loin de là.
Est-ce qu'il faut traduire ça par des prises de positions du Duché sur le sujet ? Je ne sais pas.
Revenir en haut Aller en bas
LedZeppelin
Chancelière du Lyonnais-Dauphiné
LedZeppelin


Nombre de messages : 5371
Localisation IG : Lyon
Date d'inscription : 18/11/2012

Relations avec Rome Empty
MessageSujet: Re: Relations avec Rome   Relations avec Rome Icon_minitimeLun 4 Juil 2016 - 13:36

Depuis ou je suis je ne trouve rien pour étudier  cette fameuse ordonnance du Mans. (je suis en mer de retour d'Alexandrie) J'ai demandé l'aide du secrétaire d'Etat Ricco. Je cherche aussi selon les conseil de la princesse Madeleine à joindre les grandes ambassades de France mais en vain. (le forum externe ne fonctionne plus)

Le mieux serait d'avoir une position décidée à l'avance à l'aide de vos conseillers avant la discussion des Feudataires sur un éventuel durcissement de cette ordonnance.
Revenir en haut Aller en bas
Madeleine_df

Madeleine_df


Nombre de messages : 1879
Localisation IG : Dié
Date d'inscription : 29/12/2015

Relations avec Rome Empty
MessageSujet: Re: Relations avec Rome   Relations avec Rome Icon_minitimeLun 4 Juil 2016 - 16:06

(Les grandes ambassades sont sur le forum 1, dans le coin où il y a toutes les institutions... Sans doute pas accessible en mer ! Sinon Led peut toujours contacter le GARF, qui est Hersent ).
Revenir en haut Aller en bas
LedZeppelin
Chancelière du Lyonnais-Dauphiné
LedZeppelin


Nombre de messages : 5371
Localisation IG : Lyon
Date d'inscription : 18/11/2012

Relations avec Rome Empty
MessageSujet: Re: Relations avec Rome   Relations avec Rome Icon_minitimeMar 5 Juil 2016 - 23:14

(merci pour ces infos précieuses)
Revenir en haut Aller en bas
Walan

Walan


Nombre de messages : 13395
Localisation IG : Vienne
Date d'inscription : 11/06/2006

Relations avec Rome Empty
MessageSujet: Re: Relations avec Rome   Relations avec Rome Icon_minitimeMer 6 Juil 2016 - 17:41

Citation :
Relations avec Rome 151129064509589021

Lanfeust de Troy, Par la Grâce de Dieu, Roy de France,




A tous ceux qui la présente liront ou se feront lire,
Salut,



C'est avec une profonde lassitude, que Nous avons eut la désagréable surprise de constater que les agents de Rome continuent à reproduire les erreurs du passé.
Après avoir bafoué les lois de la Touraine et de la France en soutenant un archevêque qui a aider et couronner un félon, qui a menti et manipuler pour finalement ne pas démissionner, voilà qu'à présent les agents romains ressortent leur arme la plus immorale : l'excommunication politique.

Le Vice Primat de France, Sébastien Louis Vauvout, Evêque de Tarbes, a personnellement menacé un officier royal, le Grand Aumônier de France et par la même occasion Notre personne et la famille royale en refusant de reconnaître les cérémonies qu'officierait le Grand Aûmonier. Ces cérémonies ne concernant bien entendu que la famille royale.

"vous frappant d'excommunication latae sentencia" seront donc les dernières menaces du vice primat à un officier royal, sans quoi celui-ci rejoindra le sort de l'Ennemi de France Scolopius.

Le Vice Primat s'est également permis de bafouer les lois royales en précisant que le Concordat de Paris était toujours en vigueur et que le Grand Aumônier ne pouvait se faire appeler comme tel.

Il convient donc que Nous précisions à Rome et ses agents quelques petits détails.

Un Concordat est un traité signé entre deux entités consentantes, à savoir Paris et Rome.
Dès lors que l'une des parties n'est plus consentante, le traité ou concordat est donc caduque.
En reniant le droit souverain à la France de rompre un traité ou un concordat, Rome montre quel est son vrai visage, celui d'un petit groupe corrompu par le pouvoir et qui n'hésite pas à bafouer Notre autorité, Nos lois mais également l'autorité de tous les Grands Feudataires du Royaume, sans compter la volonté du peuple de France de choisir librement sa foy.

Nous rappelons donc, que le Concordat de Paris est abrogé, qu'il n'a plus cours en France et que Rome ne peut se prévaloir d'aucun pouvoir juridique sur la France.
En conséquence Nous confirmons le statut de Grand Aumônier de France conformément à Notre annonce définissant la Maison Privée du Roy, ainsi que son titulaire actuel, Messire Louis Appollon de Castelviray.

Lors des discussions avec les agents romains, Nous avions prévenu que la France ne supportait plus les excommunications politiques, force est de constater que les vieilles habitudes reprennent vite le dessus.


Par le Peuple et pour le Peuple.


Ecrit et scellé le cinquième jour du mois de juillet de l'an mil quatre cent soixante-quatre.


Relations avec Rome 0E54893BD1FF332AB723AB5308120150

Relations avec Rome 1449231923-lanfeustjaune5
Revenir en haut Aller en bas
Madeleine_df

Madeleine_df


Nombre de messages : 1879
Localisation IG : Dié
Date d'inscription : 29/12/2015

Relations avec Rome Empty
MessageSujet: Re: Relations avec Rome   Relations avec Rome Icon_minitimeMer 6 Juil 2016 - 19:24

Et Madeleine de soupirer.
Revenir en haut Aller en bas
Walan

Walan


Nombre de messages : 13395
Localisation IG : Vienne
Date d'inscription : 11/06/2006

Relations avec Rome Empty
MessageSujet: Re: Relations avec Rome   Relations avec Rome Icon_minitimeVen 8 Juil 2016 - 18:06

Neyco a écrit:
Citation :
Aux Grands Feudataires du Royaume de France,
De Neyco de Fronsac, Premier Secrétaire d'Etat,
Pour Sa Majesté Lanfeust de Troy,

Salutation,

    Ce jorn nous prenons plume afin d'avoir réponse à une question de Sa Majesté et conseil du la foy.

    En premier nous souhaiterions savoir qui depuis ma dernière missive a encore un concordat avec l'Eglise de Rome?
    En second, Sa Majesté souhaite connaitre votre avis sur l'avenir des relations avec Rome.

    Afin qu'il y ai rapidité d'action, un délais de 7 jours à compter de la présente missive vous est donné pour ces deux questions.

Mercé à vous

Relations avec Rome Wmry
Relations avec Rome Hjwh

Ma réponse aux Grands Feudataires :
Citation :
Le Lyonnais-Dauphiné a toujours un concordat avec l’Église Aristotélicienne, le concordat Jehan Méléagant, du nom du cardinal dauphinois qui a œuvré pour à l'époque.
Il y a été signé il y longtemps déjà, remis à jour vers 1461 et intouché à ma connaissance depuis. Dans les faits, il n'est pour autant quasiment plus en application depuis longtemps dans bon nombre de ses dispositions, par exemple par l'exigence du baptême du Duc ou de la bénédiction du Conseil Ducal au début de chaque mandature. Les autres dispositions sont plus "diffuses" et, lorsqu'elles s'appliquent, bien souvent à l'unique avantage des membres de l’Église.

Mon Duché a d'ailleurs assez régulièrement des "frictions" avec certains prélats de son territoire. Certains ici se rappelleront peut-être des tensions que nous avons eues avec la Bourgogne qu'un archevêque a attisées. Il existe donc également une certaine ... lassitude ... des actes de certains membres de l’Église.

Partant de cette situation, aussi bien au niveau de la Couronne que plus locale, je discute avec mon Conseil depuis quelques jours sur l'attitude que le Lyonnais-Dauphiné tiendra sur ce sujet. Sans conclusion pour l'instant, et sans doute pas avant la fin prochaine de mon mandat.

Mais en ce qui me concerne, ça fait un certain temps déjà que je suis échaudé par un certain nombre de représentant de l'EA. Dans bien des occasions, ils sapent plus la Foi qu'ils ne la renforcent et se préoccupent plus de politique ou de pouvoir personnel que du salut des âmes.
Il n'est d'ailleurs pas impossible que j'ai été excommunié à une époque, lorsqu'ils faisaient ça par lot et non nominativement, pour avoir été vassal d'Eusaias (ou juste l'avoir aidé ? Je ne sais plus) lors de son règne.

Bref, me concernant, je demeure Aristotélicien. Pas le plus fervent sans doute, pas le plus pieux ... et malheureusement de plus en plus sceptique vis-à-vis de la structure qu'est l'EA. Est-ce que cela se traduira dans la position officielle à venir du Lyonnais-Dauphiné ? En partie sans doute, mais sous quelle forme, ça reste à voir.

En tous les cas, je partage les avis qui ont pu être déjà exprimés ici : que l’Église s'occupe davantage d'accomplir ses propres tâches spirituelles, avant de vouloir se mêler des affaires temporelles.
Revenir en haut Aller en bas
Madeleine_df

Madeleine_df


Nombre de messages : 1879
Localisation IG : Dié
Date d'inscription : 29/12/2015

Relations avec Rome Empty
MessageSujet: Re: Relations avec Rome   Relations avec Rome Icon_minitimeSam 9 Juil 2016 - 15:44

- J'ai reposé la question au secrétariat d'état, pour le concordat, comme nous allons avoir une discussion à ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Madeleine_df

Madeleine_df


Nombre de messages : 1879
Localisation IG : Dié
Date d'inscription : 29/12/2015

Relations avec Rome Empty
MessageSujet: Re: Relations avec Rome   Relations avec Rome Icon_minitimeSam 9 Juil 2016 - 17:41

Neyco a écrit:
Par avance les annonces de Sa Majesté sont une chose, les concordats sur les provinces HDR en sont une autre.
Le Monarque a voix directe sur le DR. Ce qui veut dire que le DR se voit ainsi de préférence sans concordat pour peu qu'il y en ai eu encore en DR.

HDR c'est aux provinces de savoir ce qu'elles souhaitent faire. Soit partager l'avis du Monarque en dénonçant les traités ou non. Au Salon des Grands Feudataires j'ai eu la mission de suivre les échanges et voir si les provinces souhaitaient séparer le temporel de l'intemporel.
J'ai cru comprendre qu'en LD ceci était en discutions c'est tout ce que je puis vous en dire.

Techniquement les régnants ont déjà réagit et transmit les réactions de leurs provinces soient vont en parler.
Revenir en haut Aller en bas
samthebeast

samthebeast


Nombre de messages : 26330
Age : 71
Localisation IG : Vienne La Belle
Date d'inscription : 17/03/2009

Relations avec Rome Empty
MessageSujet: Re: Relations avec Rome   Relations avec Rome Icon_minitimeSam 9 Juil 2016 - 23:34

Entièrement d'accord avec les paroles de Son Altesse chez les grands feudataires
Revenir en haut Aller en bas
Walan

Walan


Nombre de messages : 13395
Localisation IG : Vienne
Date d'inscription : 11/06/2006

Relations avec Rome Empty
MessageSujet: Re: Relations avec Rome   Relations avec Rome Icon_minitimeDim 10 Juil 2016 - 10:14

Concrètement, j'ai une certaine envie de dénoncer le concordat pour "marquer le coup".
Quitte à en renégocier un par la suite, mais vu que l'actuel n'est pas appliqué et plutôt au désavantage du DUché, avec des termes plus convenables.
Revenir en haut Aller en bas
samthebeast

samthebeast


Nombre de messages : 26330
Age : 71
Localisation IG : Vienne La Belle
Date d'inscription : 17/03/2009

Relations avec Rome Empty
MessageSujet: Re: Relations avec Rome   Relations avec Rome Icon_minitimeDim 10 Juil 2016 - 19:03

Alors qu'attendons-nous ?

sourit
Revenir en haut Aller en bas
LedZeppelin
Chancelière du Lyonnais-Dauphiné
LedZeppelin


Nombre de messages : 5371
Localisation IG : Lyon
Date d'inscription : 18/11/2012

Relations avec Rome Empty
MessageSujet: Re: Relations avec Rome   Relations avec Rome Icon_minitimeDim 10 Juil 2016 - 23:14

(excusez-moi mais j'étais absente ce week-end)

le souci pour le concordat vient qu'il n'est pas possible de le dénoncer unilatéralement.

Sauf que ..... il semble que cet ajout qui est systématique avec l'EA n'est pas vraiment légal car c'est un moyen de dénier la souveraineté d'un état que de le faire. Il faudra désormais faire attention de ne jamais se lier les mains avec une telle mention.

Pour ma part donc je pense qu'il y a moyen de dénoncer le concordat. Voudriez.vous en parler avec Ken Cohiba qui fut l'artisan de ce concordat ? Il pourra mieux expliquer les risques .


Edit :

Concordat Jean Melehagent a écrit:
Préambule

Par la présente, le Duché du Lyonnais-Dauphiné officialise ses rapports avec l'Église et la reconnaît comme base de ses valeurs et de sa culture. Par la présente l'Église reconnaît le Duché du Lyonnais-Dauphiné comme aristotélicien. Ce Concordat ne peut être modifié ou annulé que suite à l'acceptation des deux parties, quels que soient les changements au sein du Conseil du Duché du Lyonnais-Dauphiné ou de la Papauté. Cependant le présent Concordat pourra être amendé, avec l’accord des deux parties.

Ordonnance du Mans a écrit:
Nous rappelons enfin que les traités diplomatiques, que sont les concordats, peuvent être révoqués unilatéralement, selon le bon sens et comme l'explicite le droit royal depuis le 17 août 1459 et que toute disposition contraire est de facto considérée comme nulle de plein droit.
Revenir en haut Aller en bas
Madeleine_df

Madeleine_df


Nombre de messages : 1879
Localisation IG : Dié
Date d'inscription : 29/12/2015

Relations avec Rome Empty
MessageSujet: Re: Relations avec Rome   Relations avec Rome Icon_minitimeLun 11 Juil 2016 - 17:26

- Je ne suis pas pour une dénonciation du concordat, personnellement, puisque je suis très attachée à l'Église et à ma foi... Mais je dois reconnaitre que la clause du concordat interdisant la dénonciation est clairement abusive.

Mais la discussion avec Messire Cohiba me parait de mise. Mieux vaut prendre le temps de réfléchir aux choses que de les hâter et causer des dommages qui pourraient être irréversibles.

Et je ne tiens pas à être excommuniée, pour tout vous avouer.
Revenir en haut Aller en bas
LedZeppelin
Chancelière du Lyonnais-Dauphiné
LedZeppelin


Nombre de messages : 5371
Localisation IG : Lyon
Date d'inscription : 18/11/2012

Relations avec Rome Empty
MessageSujet: Re: Relations avec Rome   Relations avec Rome Icon_minitimeMar 12 Juil 2016 - 17:47

J'étais au Conseil lors de la signature du Concordat et je me souviens que c'est Ken Cohiba qui a mené les débats côté EA. C'est pourquoi j'ai proposé son nom, c'est à notre duc de décider. Mais ce n'est pas une obligation non plus, le duché est souverain.

Je ne sais pas si la discussion est faite aussi dans la grande salle du conseil car je vois peu de monde sur ce débat crucial. Hormis vous trois quelles sont les positions du reste du conseil ?
Revenir en haut Aller en bas
Walan

Walan


Nombre de messages : 13395
Localisation IG : Vienne
Date d'inscription : 11/06/2006

Relations avec Rome Empty
MessageSujet: Re: Relations avec Rome   Relations avec Rome Icon_minitimeMar 12 Juil 2016 - 17:50

Si on a envie de dénoncer le concordat, on le fera. Même si je conçois que ça ne soit pas du goût de tous.

Peut-être alors annoncer qu'on le suspend pour une renégociation.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Relations avec Rome Empty
MessageSujet: Re: Relations avec Rome   Relations avec Rome Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Relations avec Rome
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» De nos relations avec nos voisins
» Fixation des critères de la réouverture des relations avec l'Anjou
» Rome et la guerre
» Souci avec la coopération judiciaire avec la Provence
» CJ avec la provence

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Rôle Play du Château de Lyon :: 8 - Château de Pierre-Scize - Conseil Ducal :: Office des Affaires Etrangères :: Office diplomatique-
Sauter vers: