Forum Rôle Play du Château de Lyon
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
ETB Pokémon Fable Nébuleuse : où acheter le coffret dresseur ...
Voir le deal

 

 Des compagnies et de toute leur nature

Aller en bas 
+6
Walan
Lightwarrior
Thiberian
dastan69
tazspike
Loiset
10 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
dastan69

dastan69


Nombre de messages : 2634
Localisation IG : Vienne
Date d'inscription : 02/11/2011

Des compagnies et de toute leur nature - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Des compagnies et de toute leur nature   Des compagnies et de toute leur nature - Page 2 Icon_minitimeSam 22 Juil 2017 - 21:22

Moi ce que je comprends et je peux me tromper …
- Les compagnies seront placées sous les ordre de l’état-major en cas d’alerte.
- Les membres de c’est compagnie seront appeler soldats et si d’désobéissances se fait serra traduit devant le tribunal militaire …
(là encore je pense qu’il faut en discuter)
- Chaque compagnie pourra faire ce que bon lui semble tant qu’une alerte n’est pas levé.
- Le chef de cette compagnie serra appeler lieutenant.
(Ok cela me va)

Après dite-moi si je me trompe hein …
Revenir en haut Aller en bas
Thiberian
Conseiller Militaire
Thiberian


Nombre de messages : 11049
Localisation IG : Briançon
Date d'inscription : 09/06/2009

Des compagnies et de toute leur nature - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Des compagnies et de toute leur nature   Des compagnies et de toute leur nature - Page 2 Icon_minitimeSam 22 Juil 2017 - 21:41

C'est potentiellement ça, le seul point qu'il n'est pas possible de réfuter est le premier.
Tout le reste il faut que le conseil en discute et en décide.

Par exemple le tribunal militaire, c'est très complexe.
Parce que si chaque compagnie est différente, les règles qui la régissent aussi, or le tribunal militaire est compétent selon la charte des armées...Si chaque compagnie jouit d'une charte interne différente alors elles devront posséder leur propre tribunal militaire car un tribunal ducal ne pourra pas vraiment être compétent sur tous les textes disponibles.
Ensuite, les tribunaux militaires pour en avoir fait l'expérience...Ce n'est pas terrible, les possibilités sont trop beaucoup limitées et les chances de voir le procès cassé en cour d'appel sont bien trop élevées.

Je pense que la solution la plus adaptée soit d'appliquer au chef de compagnie la même règle que celle du suzerain envers son vassal : la responsabilité juridique.
Le chef est responsable des actes de ses hommes, si ceux ci font du grabuge il lui sera alors demandé des comptes, s'il accepte le responsable sera mis en procès devant le tribunal classique, s'il refuse il risque lui aussi des poursuites pour complicité.
Revenir en haut Aller en bas
Loiset

Loiset


Nombre de messages : 382
Localisation IG : Briançon
Date d'inscription : 02/12/2014

Des compagnies et de toute leur nature - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Des compagnies et de toute leur nature   Des compagnies et de toute leur nature - Page 2 Icon_minitimeSam 22 Juil 2017 - 23:14


"Les compagnies franche ont pour raison d'être la défense, elles sont donc a but militariste."

"Le chef est responsable des actes de ses hommes, si ceux ci font du grabuge il lui sera alors demandé des comptes, s'il accepte le responsable sera mis en procès devant le tribunal classique, s'il refuse il risque lui aussi des poursuites pour complicité."

"Le chef d'une telle compagnie sera appelé lieutenant."

"Les chefs prêteront le serment des lieutenants."

"Lors de la levée du Ban, les lieutenants seront mis sous le commandement des officiers ducaux selon les ordres du conseil de guerre."
Revenir en haut Aller en bas
Alexa

Alexa


Nombre de messages : 7791
Localisation IG : Montél'
Date d'inscription : 27/12/2012

Des compagnies et de toute leur nature - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Des compagnies et de toute leur nature   Des compagnies et de toute leur nature - Page 2 Icon_minitimeDim 23 Juil 2017 - 9:46



Tout d'abord j'ai été surprise au début. Le serment proposé par le Connétable était totalement illégal au départ, je lui ai demandé de le modifier, je ne pouvais pas revenir totalement en arrière non plus.

Alors plusieurs choses dont je ne suis pas d'accord avec Thiberian et le Connétable. Voici mes avis, à prendre et à laisser, tout n'est pas forcément judicieux  :

- les membres des Compagnies ne sont PAS des soldats du Lyonnais Dauphiné en temps de paix
- les membres des Compagnies DEVIENNENT des soldats du Lyonnais Dauphiné  lors des missions et dès lors qu'ils les acceptent.
- par pitié ne venez pas mélanger avec les histoires de levée de ban on est foutus si on doit lever le ban à chaque mission.
- je ne veux pas entendre parler de tribunal militaire. Cela ne sert à rien, nous avons un coutumier. Cela fait des années que nous n'en n'avons plus de cour martiale et c'est très bien. Pas de structure lourde par pitié !
- je pense néfaste de modifier le coutumier en rendant le chef responsable de ses hommes et d'instaurer une notion de complicité.
- en plus du coutumier, le Duc peut tout simplement dissoudre une Compagnie qui poserait problème.
- je n'aime pas le nom de Lieutenant mais c'est déja mieux que Capitaine comme c'était prévu. N'y a-t-il ps mieux ?
- Je suis baptisée et croyante mais nombre d'hommes refuseront de prêter ce serment sous un patronage religieux, il faut faire attention.
- Hors mission ils peuvent être arlequins,  troubadours, clowns, gitans ou .... soldats si ils  le décident. Ce ne sont pas nos affaires.
- Le chef de chaque compagnie devrait garder contact régulier bien sûr avec le Capitaine pour localiser ses hommes
- L'idée serait de réunir les personnes concernées aux Compagnies Nobiliaires et d'en modifier les locaux pour cela.
- Le Guet ne sera pas remplacé mais je le verrais modifié pour conserver sa mission de maréchaussée. On ne va pas demander la maréchaussée aux Compagnies. C'est à discuter.
- Toute personne ayant des obligations à côté peut être membre et participer quand il le peut : Marveilh - Walan - Ledzeppelin - Tazspike qui sont au service de la Couronne - les guetteurs
- Pour les Guetteurs : ils font leur travail de maréchaussée, peuvent former une compagnie, en cas d'alerte comme on a fait la dernière fois, les maires ou les  petites forces restent sur place opour les gardes et les guetteurs et leur compagnie sont mobilisés.
- La mobilisation peut ne pas être forcément en armée, le Capitaine peut demander aux hommes de prêter main forte au Prévôt pour défendre les villes. (faut pas que ce soit à tout bout de champs)

En bref ! Je vois cela comme une bonne occasion de faire des choses sympas en groupe et d'avoir une totale liberté de se battre ou pas ce qui est le principe du volontariat. Beaucoup de personnes qui ne le pouvaient pas avant, pourront désormais être inclues au système.

Peut-être que j'abuse sur l'aspect volontaire du concept mais sans cela on ne fera que créer un Guet bis.
Revenir en haut Aller en bas
Walan

Walan


Nombre de messages : 13395
Localisation IG : Vienne
Date d'inscription : 11/06/2006

Des compagnies et de toute leur nature - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Des compagnies et de toute leur nature   Des compagnies et de toute leur nature - Page 2 Icon_minitimeDim 23 Juil 2017 - 10:43

Il me semble qu'il était question à terme de remplacer le guet par les compagnies, sans quoi on ne change pas grand chose et je doute que ça règle les soucis actuels, on ne fait que rajouter une couche de complexité par dessus, alors même qu'on essaie de plus en plus d'aller vers la simplification.

Parce que si l'objectif est juste d'organiser les volontaires en groupes sans modifier le reste, il n'y a pas besoin de débattre pendant des mois : ça s'appelle les compagnies nobiliaires. Ça fait un paquet de temps que les volontaires y sont déjà accueillis, certes sans être tous organisés au préalable, et les textes actuels sont déjà quasiment suffisant pour faire ce que vous dites, même s'ils ne sont pas appliqués comme tels.
Relisez les :
Citation :
Les Compagnies Nobiliaires sont des forces armées non permanentes créées principalement autour du ban du Lyonnais-Dauphiné, et réunissant également les volontaires -nobles ou roturiers- lyonnais-dauphinois, pour la défense des terres et des habitants de ce Duché. Elles peuvent être appelées à renforcer en toute circonstance utile décrétée par le Duc ou l'un des représentants de son autorité en matière de sécurité, dans les frontières ducales, les troupes des Compagnies d'Ordonnance.
Citation :
Les Compagnies Nobiliaires de chaque ville sont organisées et dirigées par tous les Nobles vassaux du Lyonnais-Dauphiné y résidant. Une lance ou groupe est créée par chaque Noble, composée de ses vassaux et des volontaires du Lyonnais-Dauphiné de tout rang, à l'exception des membres des Compagnies d'Ordonnance.
Citation :
Hors des missions ordonnées par le Duché, les nobles du Lyonnais-Dauphiné ont autorité sur leur lance dont ils disposent librement dans le cadre légal de la Coutume.
Ils sont responsables du recrutement, de l'organisation, de l'apprentissage, de la gestion et de la disponibilité de cette troupe, ainsi que de son comportement, si besoin sous les conseils du Major.
Les membres des lances devront être répertoriés dans les bureaux des villes correspondantes.

Chacun des membres des Compagnies Nobiliaires s'engage à répondre dans les 24h suivant la réception d'un ordre de mission par le Major.

Lors d'un engagement ordonné par le Duché, les Compagnies Nobiliaires se placent sous le commandement du Conseil des Compagnies d'Ordonnances, dont font partie le Duc et les représentants de son autorité en matière de sécurité. Les membres des Compagnies Nobiliaires sont alors soumis aux droits et devoirs des gens d'armes des Compagnies d'Ordonnance. Par conséquent, ravitaillement et équipement sont assurés par les Compagnies d'Ordonnance pour la durée de la mission. La solde équivaut à une miche de pain et un maïs par personne et par jour de mobilisation, même si des primes peuvent être accordées exceptionnellement, et sera comptabilisée par le Major.

Bref, si le but est juste d'organiser les volontaires sans rien changer d'autres, il n'y a pas besoin de réinventer la roue, quasiment tout est déjà prévu actuellement ... Il "suffit" de pousser pour que les pratiques collent davantage aux textes, et de faire quelques modifications mineures du type :
- éventuellement enlever la mention que ça se cantonne aux frontières ducales.
- ajouter que les lances/groupes peuvent être créées par n'importe qui et pas que les nobles (on dit déjà que pour la composition c'est ouvert à tout le monde)
- ajouter une partie à déterminer sur la mobilisation hors ban
- retirer l'appartenance par défaut de nobles ? Puisque de toute manière on ne peut pas contraindre les nobles hors ban, dire qu'ils sont d'office aux CN a toujours été plus source de soucis qu'autre chose, j'ai l'impression (justement en obligeant à ce que toute la procédure de levée de ban soit dans le texte des CN, par exemple).


Ensuite, quelques remarques en vrac si l'objectif est d'aller plus loin que juste refaire ce que sont les compagnies nobiliaires depuis leur création il y a des années en croyant que c'est nouveau.

D'un point de vue autorité/responsabilité : il n'y a aucune raison que les compagnies soient spécifiquement sous le contrôle du capitaine. Ça devrait être un commandement conjoint avec le prévôt et le connétable (plus généralement en fait du conseil des COLD), comme toutes les institutions de défenses ducales, comme le Guet. Que le capitaine soit l'interlocuteur privilégié en temps normal, pourquoi pas, mais


Si toutes les compagnies ne sont mobilisées que lorsque le Duché est en alerte -évitons le terme levée de ban, il est trop juridiquement contraint par les lois héraldiques-, comment s'assure-t-on de la défense quotidienne ?
On constitue une "compagnie ducale", grosso modo pour récupérer les personnes du Guet et des douanes et avoir une base minimale pour les gardes et les rapports ? On impose à ce que certaines compagnies participent à la défense quotidienne ?

Je crois qu'il faut à un moment ou un autre avoir plusieurs types de compagnies. Soit que ce soit défini d'emblée dans l'organisation, soit que ça soit défini lors du contrat/serment au cas par cas.
On pourrait très bien imaginer de revenir* à un système de compagnies de petite ordonnance et de grande ordonnance, par exemple. Les premières pour les personnes qui ne veulent pas trop se déplacer et servir de garnison "au quotidien" ; les secondes pour les compagnies qui bougeront davantage mais seront sollicitées moins souvent. Et de là il peut y avoir des obligations, soldes/ravitaillement, noms, serments, etc différents entre les deux types.

HRP:

Comment gère-t-on les possibles conflits d'intérêts avec les différents postes et fonctions ?
Un officier général également dirigeant de compagnies, c'est une source potentiellement très importante de soucis. Comment limiter au mieux qu'ils se produisent ?
Comment gérer les conseillers ducaux ou maires en général qui dirigent une compagnie ? Comment s'assurer que la direction d'une compagnie "importante" ne devienne pas un moyen de pression et d'influence sur une mairie ou sur le conseil ducal ? Comment s'assurer qu'un conseiller ou maire ne se serve pas de son poste pour privilégier sa compagnie ?
Ce sont des choses qui se sont déjà vues dans d'autres provinces du royaume, encore récemment.

Comment gérer les "chefferies" ? Les récalcitrants, etc
Déjà à l'heure actuelle et par le passé, on a eu des cas de nobles (ou non) qui estimaient qu'ils n'avaient pas lieu de se mobiliser ou de se déplacer lorsque le conseil ducal le leur demandait parce qu'ils trouvaient que la menace n'était pas assez urgente, ou importante, etc. Nous empêchant de préparer la défense aussi tôt qu'on l'aurait voulu.
On aura forcément les mêmes phénomènes avec des compagnies : comment les limiter ? Et comment faire en sorte que ça ne soit pas trop préjudiciable à la défense ?
Parce que quelques nobles qui ne veulent pas bouger, à la limite on peut réussir à compenser, mais si on a une ou deux lances complètes que leurs chefs ne veulent pas faire bouger, ça va vachement nous handicaper. Et ce n'est pas de menacer de les mettre en procès ou dire qu'ils ne respectent pas leur serment qui aidera à gérer l'alerte du moment.

Voilà pour commencer, et ce n'est qu'un début ...


Les questions sémantiques, par ailleurs, pour moi ce n'est pas franchement le moment d'en débattre quand il y a tant d'autres questions de fond avant.

HRP:
Revenir en haut Aller en bas
Thiberian
Conseiller Militaire
Thiberian


Nombre de messages : 11049
Localisation IG : Briançon
Date d'inscription : 09/06/2009

Des compagnies et de toute leur nature - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Des compagnies et de toute leur nature   Des compagnies et de toute leur nature - Page 2 Icon_minitimeDim 23 Juil 2017 - 13:56

D'accord avec tout ce qu'à dit Walan, en particulier avec le fait que le but est de remplacer le totalement le guet et de l'envoyer aux oubliettes. Il n'y a rien à perdre.

Le but du projet qui a été soumis est justement d'en finir avec la précédente réforme qui est un échec largement avéré et de prendre exemple d'un modèle qui existe mais qui n'a jamais été exploité au final : les compagnies nobliaires.
A la base, les compagnies nobliaires étaient sensés permettre aux nobles d'avoir leur place dans la défense sans avoir à larbiner comme simple troupier, car les nobles ont le droit à la différence de statut selon le droit royal c'est ainsi.
Les compagnies nobliaires permettaient à ces nobles de constituer leur compagnie, leur mesnie plus exactement, ce qui a terme aurait permi au Lyonnais-Dauphiné de profiter de son arrière ban...Ainsi en déclarant le ban, les vassaux possédant une mesnie aurait également déclaré leur ban, bref ici ça se complique.

Seulement voila, nous sommes dans une province qui n'aime pas le ban, qui n'aime pas le déclarer, qui n'aime pas en profiter, qui n'aime pas son principe et surtout une province a qui le ban est inutile. Pourquoi ? Car tous les nobles en capacité d'aider le duché le font déjà, et ceux qui ne le sont pas auraient une excuse valable pour ne pas participer au ban de toutes façons.
On se plaint beaucoup de l'ambiance de l'AN, mais nous jouissons d'un ban d'une qualité remarquable, et j'en ais vu beaucoup.

Bref...Avec tout ça, ainsi qu'avec le fait que les CN étaient également un corps de réserve dans lequel il y eut finalement peu d'investissement et qui fut simplement considéré avec le temps comme du bonus à la défense de l'Ost et de la Prévôté...L'idée n'a jamais été exploitée, et même alors le texte des CN n'était pas fait pour qu'elle le soit. Nulle part il n'est fait mention que les nobles pouvaient monter leur compagnie, seul le nom de l'institution donne un indice et encore.

L'idée est donc de donner une chance à ce principe jamais exploité mais en le poussant bien plus loin.
Ici il n'est pas question de mettre les compagnies comme un petit détail de l'institution, une petite possibilité sans importance que les membres peuvent décider de suivre ou non. Il est question de mettre l'accent sur ces compagnies justement, de s'impliquer entièrement dans leur processus de création, d'aider tous ceux qui souhaiteraient se lancer et de ne pas leur mettre de bâtons dans les roues par des restrictions débiles comme un effectif minimum.

Je suis fort aise de la réponse du Capitaine, ainsi vous commencer à percevoir le travail immense qui nous attend avant même de nous lancer dans la création de ces compagnies.
Des questions d'importance cruciale.

Que sont les compagnies ?
Quel est leur rôle ?
Dans quelle conditions ?
Quel élu les gère et arbitre les conflits ?
Comment gérer les conflits d'intérêt et les cumuls de postes ?
Les compagnies participent elles à la défense quotidienne ?
Si oui, passent elles par les offres de maréchaussée et de milice ?
Si non, que devient la défense quotidienne et comment remplacer le guet ?
Faut il faire du guet une compagnie ducale ?
Que faire de la noblesse ? Pourquoi ses membres ne seraient pas la compagnie du Duc qui déléguerait ça au Major qui retrouverait alors un rôle ?

Rien que ces questions mériteraient un sujet dédié chacune !
Et il y a encore nombre de questions DE BASE qui doivent être posées et trouver des réponses avant même d'envisager un texte ou un essai...
Revenir en haut Aller en bas
Loiset

Loiset


Nombre de messages : 382
Localisation IG : Briançon
Date d'inscription : 02/12/2014

Des compagnies et de toute leur nature - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Des compagnies et de toute leur nature   Des compagnies et de toute leur nature - Page 2 Icon_minitimeDim 23 Juil 2017 - 19:20

En toute humilité, naïveté et simplicité, je lis depuis trois jours l'ensemble de vos réactions.
Je n'étais pas au conseil lors du précédent mandat, je n'ai pas fouillé les récits des discussions des deux derniers mois ; peut-être à tors.

En temps que connétable, le Duc m'a demandé de lancer le recensement des compagnies, ce que j'ai fait et c'est Alexa qui a ouvert le chemin.
Je suis allé rechercher le serment des capitaines de compagnie, tel qu'il devait être prêter dans le cas des compagnies d'ordonnance, Walan donne dans son dernier message les sources de ces compagnies. J'ai vu suite aux discussions avec Alexa que j'avais fait fausse route et que l'économie de la retouche de ce serment était une erreur. Grâce à son concours, nous l'avons rendu moins inepte, mais il est incomplet.

Les compagnies d'ordonnance (historiques) font partie d'un dispositif à l'échelle du pays ; ces compagnies étaient logées dans certains territoires, selon les menaces, étaient sous le commandement d'un capitaine, et sont des troupes à cheval. La noblesse a fourni massivement les cadres des compagnies, et ses hommes d'armes (ceux en harnois complet). Mais a noté que de la petite noblesse a servi en tant qu'archer, coutiller, soit les postes moins prestigieux de la lance. Mais à l'époque, quand on prenait la carrière des armes, il "fallait en être".

Les compagnies de la petite ordonnance, ou en morte-paye, étaient des forces fixes, dont la mission était de tenir un lieu ou une place forte. Etymologiquement, le chef d'une telle compagnie, le lieutenant, vient directement de la fonction qui était la leur : tenir un lieu.

Il y a eu aussi les bandes d'infanterie, supporté par un parc de charriots, qui formaient le camp du Roy. Cette force est attestée dès 1462 (de mémoire), et est formée par des Suisses (excellente infanterie) mais pas exclusivement.

Ce camp du Roy ne doit pas être confondu avec les francs-archers, 4 compagnies en tout, provenant des villes moyennant un éxonération de certaines taxes, et sous le commandement de 4 capitaines. Un autre serment pour ces capitaines existe.

A côté de ces forces professionnelles, le ban et l'arrière-ban existent toujours ! Car toute la noblesse n'a pas été retenue par le Roy pour cette nouvelle armée.

Ce mille-feuilles forme la ressource militaire du Roy, avec la volonté affirmée de vouloir la contrôler le plus directement possible. Dans la réalité des chiffres qui nous sont parvenus, ni le nombre de lances, ni le nombre de compagnies, n'ont été respectés à la lettre et ont évolué au grès de l'histoire.

Voilà pour le côté "historique".

Dans notre RRoyaume, une telle armée n'existe pas. Ce n'est pas le Roy qui nomme les capitaines, mais les ducs et comtes ; on reste donc dans une conception féodale.

J'ai apprécié ce qu'a dit Walan, car il m'a appris, sans aller les chercher, les extraits intéressants dans le débat actuel. Et en effet : le cadre existe déjà. Et j'aime assez votre façon de voir quand vous souligner qu'il faudrait alors "juste" pousser un peu pour que ça tourne. Etant hors du système, je n'ai jamais bien compris le fonctionnement des compagnies nobiliaires ; n'étant pas noble, j'ai pensé jusqu'à présent que c'était un club fermé pour la noblesse. C'est peut être ce caractère un peu confidentiel qui empêche leur rayonnement.

Encore un fois, j'arrive un peu comme un cheveu dans la soupe, et probablement que je dirais des ignominies par ignorance, mais c'est un sujet passionnant.

Si chaque "compagnie neuve" est connue avec un chef nommé, le conseil des compagnies n'aura que plus de facilité dans l'organisation. Walan
parlait de plusieurs types de compagnie : c'est une bonne idée, car chacun voudra vivre sa compagnie avec une certaine idée, soit en défense, soit en mouvement.

Un noble à la tête de ses gens est la définition canonique de ce que nous souhaitons appeler compagnie.



Dernière édition par Loiset le Mar 25 Juil 2017 - 14:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Alexa

Alexa


Nombre de messages : 7791
Localisation IG : Montél'
Date d'inscription : 27/12/2012

Des compagnies et de toute leur nature - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Des compagnies et de toute leur nature   Des compagnies et de toute leur nature - Page 2 Icon_minitimeDim 23 Juil 2017 - 23:02

Si vous voulez faire des compagnie des maréchaux et des miliciens et les mettre sous les ordres à demeure du conseil ce sera sans moi alors.

Les compagnies nobiliaires ne fonctionnent pas. Tant que vous les appelerez "nobiliaires" les gueux n'iront pas et obligerez un Major noble vassal du duché comme chef et un capitaine qui n'aura aucun droit sur eux. c'est non en ce qui me concerne


Citation :
j'ai pensé jusqu'à présent que c'était un club fermé pour la noblesse.

c'est cela oui exactement. Tu seras toujours sous les ordres d'un noble vassal du duché tout capitaine ou connétable que tu sois tu n'as aucun droit sur ces hommes sauf en cas d'alerte et encore ....

Je n'ai pas besoin de cela non plus Thiberain pour savoir le travail qu'il y a devant nous  Je me suis  trouvée mise devant le fait accompli en gargote je vous rappelle.


Dernière édition par Alexa le Lun 24 Juil 2017 - 3:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Alexa

Alexa


Nombre de messages : 7791
Localisation IG : Montél'
Date d'inscription : 27/12/2012

Des compagnies et de toute leur nature - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Des compagnies et de toute leur nature   Des compagnies et de toute leur nature - Page 2 Icon_minitimeDim 23 Juil 2017 - 23:25

Encore une chose :

- si vous instaurez la notion de garde de maréchaussée et milice par planning aux compagnies
- si vous instaurez une obligation aux personnes de se battre
- si vous instaurez un tribunal militaire
- si vous instaurez un planning

Alors les les gens ne viendront pas. Les rares personnes d'accord de nous rejoindre le font tous  sur ce postulat.

Ne croyez-vous pas que si vous créez un organisme  sous la garde  des 3 officiers généraux pour faire les gardes de maréchaussée et de défense ...... les gens ne vont pas l'appeller le Guet bis.

Si vous voulez changer  les options des compagnies nobiliaires moi je n'attend que cela. Je croyais bêtement que c'est pour les remplacer que nous créons ces compagnies. Refaites le guet si vous voulez mais moi  je ne vois aucune différence entre votre  projet et le guet actuel.
Je crois que le duc et moi avons èpensé différement des conseillers militaires. Il n'avait jamais été question de faire faire des plannings, des gardes aux compagnies. Vous refaites de nouveau un truc lourd et compliqué sur les mêmes bases.

Nous avions commencé la discussion pour se doter de troupes volontaires organisées. Le duc l'a bien précisé que chacun serait libre de venir ou non et maintenant vous remettez en cause cela.

Donc si il suffit de modifier les compagnies nobiliaires pour ce que nous souhaitons alors d'accord. D'ailleurs il m'avait laissé les clés pour pouvoir avancer sur le projet que bien sûr je n'ai pas commencé puisqu'il n'est pas question que je fasse les choses dans mon coin.

Moi j'ai besoin non d'un attirail pour la maréchaussée mais pour les troupes d'alerte et cela c'est urgent. Donc je propose de mon côté une modification des compagnies nobiliaires dans le sens que le duc et moi avions en tête et comme le propose son altesse Walan pour le reste on le créée séparément.
Revenir en haut Aller en bas
Thiberian
Conseiller Militaire
Thiberian


Nombre de messages : 11049
Localisation IG : Briançon
Date d'inscription : 09/06/2009

Des compagnies et de toute leur nature - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Des compagnies et de toute leur nature   Des compagnies et de toute leur nature - Page 2 Icon_minitimeLun 24 Juil 2017 - 7:49

En même temps Capitaine je crois que vous vous emballez pour rien et tirez des conclusions plus que hâtives...Ni Walan, ni moi n'avons dis que nous voulions que tout ça soit fait.
Mais nous parlons d'une réforme de la défense, cela implique des questions, et j'ai posé des questions uniquement, des questions qui doivent donner cours à des débats du conseil afin de se positionner dessus.

Ces questions ne donnent pas mon avis, elles résument des points important du système actuel et demandent simplement : qu'est ce qu'on fait ? On garde ? Si on garde pas on fait quoi à la place ?

Nulle part je n'ai dis que je voulais forcer les gens à quoi que ce soit, nulle part il n'a été dit que les compagnies seraient obligées de quoi que ce soit hors alerte.
Ca serait bien donc, peut être, d'écouter ce que les gens disent et non ce que vous estimez qu'ils disent...Les conseillers militaires ne sont pas là pour décider quoi que ce soit.
Certes il leur arrive de montrer les crocs quand ils estiment une idée dangereuse pour la sécurité, parce que...c'est leur travail ! Mais dans tous les cas, ils n'ont aucun pouvoir décisionnel quel qu'il soit, il serait bon de s'en rappeler.

Il y a une réforme à faire, et pour ce faire il faut établir un plan de travail, il faut poser des questions utiles, il faut établir une base...Sans cela vous brassez du vent et au final vous perdez du temps, ce que vous essayez précisément d'éviter en vous précipitant. C'est le serpent qui se mord la queue en somme.
C'est précisément pour vous aider à avancer que nous intervenons, par pour vous régenter.

Je vous rappelle donc ce que j'ai dis :


Citation :
Que sont les compagnies ?
Quel est leur rôle ?
Dans quelle conditions ?
Quel élu les gère et arbitre les conflits ?
Comment gérer les conflits d'intérêt et les cumuls de postes ?
Les compagnies participent elles à la défense quotidienne ?
Si oui, passent elles par les offres de maréchaussée et de milice ?
Si non, que devient la défense quotidienne et comment remplacer le guet ?
Faut il faire du guet une compagnie ducale ?
Que faire de la noblesse ? Pourquoi ses membres ne seraient pas la compagnie du Duc qui déléguerait ça au Major qui retrouverait alors un rôle ?

Pouvez vous me dire où j'ai explosé le moindre fait là dedans ? La moindre volonté personnelle ? Ce sont des questions capitaine, des questions qui attendent des réponses du conseil.
Walan fait la même chose, il expose ce qu'il voit, différentes solutions, mais dans tous les cas sans le travail du conseil et sa décision tout cela ne sert strictement à rien.

Ce qu'il faudrait pour commencer c'est ouvrir un sujet pour définir l'essence des compagnies.
C'est à dire les trois premières questions. Une fois ce sujet ouvert tous les conseillers pourront exposer leur vision de tout cela et le débat aura lieu, une solution fera consensus et un vote aura lieu...Suis je vraiment obligé de vous expliquer comment fonctionne un conseil ducal franchement ? Vous vous rendez compte que tout ce qui est fait jusque là n'existe pas et à été fait de façons totalement contraire au fonctionnement ducal ?
Cette réforme n'a rien de différent avec les projets de lois de vos autres offices, elle est plus lourde à traiter, les sujets seront plus nombreux mais le principe est exactement le même.

Donc plutôt que s'aboyer dessus les uns les autres, pourquoi ne s'y met on pas ? Ouvrons ces sujets, discutons, et tranchons nom d'une pipe !
Vu le titre de ce sujet, il peut totalement servir à répondre à ces questions, il ne reste plus qu'à en ouvrir d'autres pour répondre aux autres et aux nombreuses à venir.
Revenir en haut Aller en bas
Walan

Walan


Nombre de messages : 13395
Localisation IG : Vienne
Date d'inscription : 11/06/2006

Des compagnies et de toute leur nature - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Des compagnies et de toute leur nature   Des compagnies et de toute leur nature - Page 2 Icon_minitimeLun 24 Juil 2017 - 11:25

Alexa a écrit:
Si vous voulez faire des compagnie des maréchaux et des miliciens et les mettre sous les ordres à demeure du conseil ce sera sans moi alors.
Personne n'a dit ça.
La seule remarque qui s'en rapproche a été de demandé comment les personnes actuellement au Guet, et les missions du Guet en général, s'inscriraient dans le système des compagnies.

Alexa a écrit:
Les compagnies nobiliaires ne fonctionnent pas. Tant que vous les appelerez "nobiliaires" les gueux n'iront pas et obligerez un Major noble vassal du duché comme chef et un capitaine qui n'aura aucun droit sur eux. c'est non en ce qui me concerne
Je suis navré, mais il y a eu pendant des mois et des années des paquets de "gueux" qui ont intégré les compagnies nobiliaires sans forcément que ça pose de soucis. Certains y étaient même plus actifs que les nobles.

Ensuite, je suis désolé de le dire comme ça, mais vous avez beaucoup d'idées fausses sur les compagnies nobiliaires. Ne confondez pas l'impression qui vous a été donnée par un Major, avec sa longévité, son caractère particulier, et sa façon de "bouffer" les conseillers ducaux moins expérimentés, avec ce qui est normalement prévu comme fonctionnement (par les textes et par leur esprit).

D'une part, le Major rien n'oblige formellement et légalement le Major à être noble. Il l'est "traditionnellement" parce que les nobles donnent leur avis lors de la nomination et que lors des précédents examens de candidatures, un certain nombre d'entre eux considéraient qu'ils n'avaient pas à recevoir d'ordres ou de consignes de roturiers. A notre époque, j'ai l'impression que ça ne serait plus forcément tout à fait la même chose. Et de toute manière ça reste le Duc qui nomme le Major à sa guise, donc s'il a envie d'imposer un roturier rien ne l'en empêche.

Par ailleurs, le Major n'a jamais été prévu comme un "chef" aux CN. Les textes sont clairs :
Citation :
Le Duc, après concertation et consultation des membres de l’assemblée Nobiliaire et du conseil des Compagnies d'Ordonnances, décidera de la nomination du nouveau Major des Compagnies Nobiliaires. Cette personne aura la charge de veiller au bon fonctionnement des Compagnies Nobiliaires, notamment en faisant la liaison entre les différentes troupes des Compagnies Nobiliaires et le Conseil des Compagnies d'Ordonnances, et en s'assurant de la disponibilité des troupes sous sa charge. Au sein du Guet, le Major des Compagnies Nobiliaires se verra attribuer les mêmes droits que les conseillers militaires.
Et cette fonction est parfaitement logique quand on se rappelle que dans l'idée de base des Compagnies Nobiliaire, chaque noble s'entoure de sa mesnie sur laquelle il a autorité. Certains nobles -et en particulier certains postulants à la charge- voudraient faire du Major un chef, un meneur, un dirigeant, mais dans les faits -et dans l'esprit originel du texte- on lui a toujours demandé d'exercer un rôle de coordination et de liaison, pas de direction.

D'autre part, sur le rôle du Capitaine, à nouveau relisez les textes, ils précisent clairement que les compagnies nobiliaires sont sous l'autorité du Duc et ses représentants en matière de défense (donc les officiers généraux, dont le Capitaine) lors des engagements. Ça a d'ailleurs été explicitement indiqué parce qu'on avait des petits malins qui disaient que les nobles n'avaient à répondre qu'au Duc "et pas à ses larbins".


Pour le reste, vous semblez vouloir distinguer fortement les questions de maréchaussées qui serait uniquement dévolues au prévôt et les questions d'alerte qui seraient uniquement dévolues au capitaine. Ce raisonnement marchait ... il y a cinq ans, à l'époque de l'ost et de la prévôté séparées. Et encore, même à l'époque, on demandait au capitaine de s'investir dans la défense quotidienne plus qu'au prévôt (puisque le prévôt gérait "juste" des défenses fixes, les mêmes tous les jours, et avait des fonctions bien plus judiciaires).
De nos jours, vu les effectifs, on ne peut plus se permettre ça. On ne peut plus se permettre d'avoir un prévôt et un capitaine qui feraient les choses chacun dans leur coin avec des effectifs distincts. Soit l'un d'eux prend le dessus pour toute la défense, quotidienne et exceptionnelle en même temps, soit les deux collaborent pour tout. Dans les faits, c'est souvent le premier cas ces derniers temps.
Même avec des compagnies de volontaires, il arrivera forcément des moments où on leur demandera de donner un coup de main pour la défense "normale", parce que ça sera ça ou laisser une ville sans milice ni maréchaux.


Bref, pour finir, à vous de voir aussi l'ambition de ce que vous voulez réaliser : est-ce que vous voulez faire vite fait un truc de bric et de broc qui se cassera la figure dès que vous arrêterez de vous en occuper personnellement, ou est-ce que vous voulez faire quelque chose qui a vocation à durer et à continuer de fonctionner même quand vous ne serez plus au conseil ducal ?
Moi, ma fonction c'est de viser le deuxième cas.
Revenir en haut Aller en bas
Loiset

Loiset


Nombre de messages : 382
Localisation IG : Briançon
Date d'inscription : 02/12/2014

Des compagnies et de toute leur nature - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Des compagnies et de toute leur nature   Des compagnies et de toute leur nature - Page 2 Icon_minitimeMar 25 Juil 2017 - 23:07

Bonsoir à tous ; voici un essai de synthèse des différentes discussions depuis Dimanche. Par avance merci de votre indulgence, ceci est fait dans le seul but d'agglomérer les idées constructives pour avancer.

Les Compagnies.

Une compagnie est un ensemble de personnes volontaires pour participer à la défense du Duché. Tout habitant du Lyonnais Dauphiné peut créer une compagnie.

Les différents type de compagnies.

Il y a trois types de compagnies :
Les compagnies franches, qui sont des compagnies liées à une ville et dont la mission principale est de la défendre. Elle est commandée par un lieutenant.
Les compagnies d'ordonnance, qui sont des compagnies destinées à se déplacer selon les besoins de la défense. Elle est commandée par un quarteronnier.
Les compagnies de corps, qui sont des compagnies formées par la noblesse et attachées à la protection du Duc. Elle est commandée par un chef de chambre.

Les gens de guerre des compagnies.

La nature des gens de guerre qui sont dans les compagnies ne dépend que de la volonté, la capacité et les motivations de chacun. On va distinguer les gens de guerre suivants :
Les francs archers (noble ou non), qui souhaitent rester dans leur ville et éviter les déplacements. Ils sont par contre prêt à prendre des rondes régulières (maréchaux).
Les coutilliers (noble ou non), sont prêts à défendre leur ville si besoin, ne souhaitent pas bouger, ni prendre part aux tours de garde.
Les hommes d'armes (noble ou non), sont prêts à partir avec leur compagnie, armé et embastonné (épée + bouclier).
Les Lieutenants (noble ou non), qui commandent les compagnies franches et communiquent avec le conseil.
Les quarteronniers, sont des hommes d'armes à «trois chevaux » (IG : noblesse de robe + d'épée lors des chevauchées), commandent des compagnies d'ordonnance ou de corps.
Les chefs de chambre, sont des quateronniers fiefés.

Création d'une compagnie.
Tout groupe de volontaires peut se constituer comme « compagnie de volontaires » ; un chef doit être nommé à la tête de se groupe. C'est lui qui ira demander la licence auprès du conseil des compagnies. A ce stade, il faut constituer le rôle de la compagnie, à savoir le nom et le type de compagnie, la liste des gens de guerre, avec la dénomination qui leur correspond le mieux (cf. les gens de guerre...). Après vérification, le chef de la compagnie est invité à prêter un serment (*) qui lie alors la compagnie et le conseil.
Les compagnies de corps sont une exception à cette règle : elles ne sont pas à création libre.

Les chefs de compagnies.
Le chef de compagnie est maître du recrutement. A chaque fois qu'une personne entre ou quitte sa compagnie, il modifie son rôle en fonction. Il note la nature des gens de guerre sur ce rôle et la modifie si besoin. Il est important de rappeler que cette nature est surtout fonction de la volonté de la personne. De même, il peut casser une personne de sa compagnie temporairement ou définitivement (manquement, perte de matériel, absence, etc.).
A partir de 3 membres, le chef de compagnie est invité aux conseils.
Si sa compagnie atteint 8 personnes, il peut nommer un second, qui peut le représenter aux conseils.
Le chef de compagnie peut être appelé par le conseil à passer en revue ses effectifs (la montre) et à fournir un contre-rôle (un double du rôle). Ce rôle est utilisé pour les soldes.
Un chef de compagnie peut être révoqué par le Duc pour sédition, trouble à l'ordre public, intelligence avec l'ennemi.
Les chefs de compagnies doivent s'acquitter ou s'organiser avec sa compagnie pour l'écriture et l'envoi des rapports demandés par le conseil.
Il est interdit de commander plus d'une compagnie en même temps.

Soldes et gages.

Pour les compagnies franches, l'ensemble de ses membres est exonéré de l'impôt. Les soirs de garde sont soldés par le prévôt (18 écus). Le cumul des emplois est autorisé.
Pour les compagnies d'ordonnance et les compagnies de corps, le ravitaillement est offert lors des chevauchées (périodes actives / d'alerte) + une bonification (à déterminer).

Justice.
Les chefs de compagnies sont tenus de faire respecter la discipline dans leur compagnie ; le cas échéant, il fera traduire les hommes de sa charge devant la justice ordinaire du duché.

Promotions.
Un chef de compagnie peut être anobli pout faits d'armes ou pour le temps de service.
Revenir en haut Aller en bas
dastan69

dastan69


Nombre de messages : 2634
Localisation IG : Vienne
Date d'inscription : 02/11/2011

Des compagnies et de toute leur nature - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Des compagnies et de toute leur nature   Des compagnies et de toute leur nature - Page 2 Icon_minitimeMar 25 Juil 2017 - 23:22

Franchement Loiset super travaille, j'ai tout compris et j'adores !
On avance c'est good !

Revenir en haut Aller en bas
tazspike

tazspike


Nombre de messages : 12526
Age : 48
Localisation IG : a vienne pres de ma douce
Date d'inscription : 21/06/2008

Des compagnies et de toute leur nature - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Des compagnies et de toute leur nature   Des compagnies et de toute leur nature - Page 2 Icon_minitimeMar 25 Juil 2017 - 23:26

bon moi je veux bien tout ca et bien beau mais on est a des années lumieres de  comment on nous a presenté ca  au depart


alors bon je met de coté  le guet  qui ferrait des comapagnie et les CN

pour le reste  c'est pas avec une structure comme ca que ca va ramener des gens

a la base on nous a présenté ca pour organisé un minimum les gens de bonne volonté qui accepte de defendre

bha ces gens la  il on pas envie  d'avoir de nom de lieutenant  de  devoir  faire des garde sur demande  , de faire un rapport  tout les x jours  au connetable ou autre superieur   sur leurs effectifs

c'est juste des gens qui sont la pour dire si besoin en cas d'alerte  on est la

je sai tplus qui a parler  de la famille a gaudemar

ca leurs sert a quoi une compagnie ?

ils l'ont prouvé  il ne se deplaceront que si ils sont certain qu'embrun ne risque rien  

pour embrun  bha ils on limite pas besoins du conseil ou du guet pour defendr leurs ville
ils on leurs effectif
les connaissances
et peut etre meme leurs propre outils de controle des gens

connaissant le passif  de gero a l'ost et comment il en est partis vous croyez vraiment qu'il entrerait dans une structur qui lui impose des choses  du style militaire ?

c'est pareil pour tout les gens ou en tout cas une grande partis des gens  qui ne veulent pas entendre parler du guet  qui sont dan sleurs villes pret a la defendre  sur  des cas specifique

mais que vous n'obligerer jamais a faire des garde de milice en tant calme juste pour comblé les manque de l'armée ducal

et si en plus vous commencer a parler de sanction par ce que untel et untel ne fait ce que les decideurs  on  dit qu'il fallait qu'il fasse  
ca va pas motivé  plus les gens

non les compagnies come elle nous on ete présenté c'etais le paysans  , son frere forgeron , le cousin tisserand qui  quand on leurs dit   y'a pleins brigands defendez votre ville

ils le ferront le reste du temps  ils en auront rien a secoué  il plantera ses legme ferra des épées et de belle chemise

c'est un peu la bande de  gars qui debarque avec leurs fourche et leurs marteau quand les méchants sont devant leurs villes quand ils sont de l'autre coté du duché  bha  les paysant labas on qu'as sortir leurs fourche et leurs marteau
Revenir en haut Aller en bas
samthebeast

samthebeast


Nombre de messages : 26330
Age : 71
Localisation IG : Vienne La Belle
Date d'inscription : 17/03/2009

Des compagnies et de toute leur nature - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Des compagnies et de toute leur nature   Des compagnies et de toute leur nature - Page 2 Icon_minitimeMer 26 Juil 2017 - 5:37

je trouve que le résumé de Taz est excellent je n'aurais pas fait mieux et suis entièrement d'accord avec. je l'avais compris comme ça au départ à savoir : avoir des listes de gens organisées prêtes à défendre en cas de soucis histoire de gagner du temps et donc de ne pas galérer pour avoir une défense qui tiennent la route.
Revenir en haut Aller en bas
Loiset

Loiset


Nombre de messages : 382
Localisation IG : Briançon
Date d'inscription : 02/12/2014

Des compagnies et de toute leur nature - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Des compagnies et de toute leur nature   Des compagnies et de toute leur nature - Page 2 Icon_minitimeMer 26 Juil 2017 - 9:47

J'ai jamais vu de cathédrale se construire à coup de trébuchet !

C'est quoi cette attitude de sanglier ? Si je me donne la peine de faire une synthèse des discussions, c'est pour faire avancer le sujet.
Taz : je fais quoi de ta bouillabaisse ? Tu suggères quoi exactement ?

Sam :
Citation :
avoir des listes de gens organisées prêtes à défendre
Si tu lis le résumé, nous les aurions ces listes : ce sont les rôles des compagnies.

Revenir en haut Aller en bas
tazspike

tazspike


Nombre de messages : 12526
Age : 48
Localisation IG : a vienne pres de ma douce
Date d'inscription : 21/06/2008

Des compagnies et de toute leur nature - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Des compagnies et de toute leur nature   Des compagnies et de toute leur nature - Page 2 Icon_minitimeMer 26 Juil 2017 - 9:56

oui sauf que ce sont des gens qui ne veulent pas rentrer dans une structure militaire

sinon elle serrait au guet et ce sujet n'existerait meme pas

donc ta synthese et bien pour les gens du guet

mais  tiens un exemple encore plus simple

j'ai vu ce que c'etais  l'ost durand  plus de deux ans

les compagnie ca m'interessais plus ou moins

mais la  etre lieutenant ou je sait pas quoi  recevoir des ordres  a tout  bout de champs pour faire une garde ici ou la  

ben non pas d'accord  je veux ma liberté  de bouger  du jours a lendemain  de partir pour 6 mois sans avoir a demander a l'un ou l'autre si j'ai le droit

et c'est la meme chose pour tout les gens qui on toujours refusé de rentrer au guet  pour son fonctionement  trop rigide  et qu ia fait fuir tout le monde



a et pour la methode sanglier  c'est juste pour faire honneur a mon hepithete pis c'est aussi  un moyen d'essayer de vous faire comprendre  qu'on est deja 3 ou 4 a vous dire que les gens  qui aurait pu faire partie de ces compagnie  en on vraiment rien a foutre d'etre appeler lieutenant  et de faire des garde pour pallier les manques du guet

je l'ai dit , alexa l'as dit  sam a son tour

peut etre que vous allez l'imprimé ou pas  mai spour ma part je vous le redirai jusqu'a ce que ca rentre par ce que je suis comme ca et que c'est pas maintenant qu'on va me changer
Revenir en haut Aller en bas
Loiset

Loiset


Nombre de messages : 382
Localisation IG : Briançon
Date d'inscription : 02/12/2014

Des compagnies et de toute leur nature - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Des compagnies et de toute leur nature   Des compagnies et de toute leur nature - Page 2 Icon_minitimeMer 26 Juil 2017 - 10:08

Si quelqu'un comme toi qui ne veut pas de contrainte, ce que je comprends, veut s'investir dans la défense "de loin", il n'ira pas sur une chefferie de compagnie. Du moins pas dans les deux premiers types décrits. Donc, soit il manque un type de compagnie, que l'on pourrait appeler "de réserve", juste soumise à déclaration et sans aucune obligation. Et on appellerait son chef comme tu veux (pas d'idée). Et ça donnerait lieu à un autre type de gens, les "volontaires", et il n'y aurait rien de spécial pour eux.

Je traduis bien ?

Maintenant, il y a des gens qui veulent s'investir davantage (comme moi), et je ne vois pas pourquoi on ne ferait rien pour eux.
Revenir en haut Aller en bas
tazspike

tazspike


Nombre de messages : 12526
Age : 48
Localisation IG : a vienne pres de ma douce
Date d'inscription : 21/06/2008

Des compagnies et de toute leur nature - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Des compagnies et de toute leur nature   Des compagnies et de toute leur nature - Page 2 Icon_minitimeMer 26 Juil 2017 - 10:18

bha le truc c'est que les compagnies

je repette hors modification CN ou Guet

comme on nous la presenté c'etait rien d'autre que cette fameuse compagnie de reserve

du coup pour ton cas peut etre que tu rentrerais plus dans le moule de la modification du guet si ces contrainte ne te gene pas

chacun sa vie et ses passions

on partais sur un truc super simple a gerer et la ca prend des proportions demesuré avec des noms militaire des sections par moment on parle meme de sanction qui pourrait etre etudié

ben les gens qui n'ont pas une demarche a la base militaire ca va pas vraiment les attiré


avec le duc on en as discuté sur un fichier de gestion de compagnie pour savoir comment soldé ces gens

le fichier il est fait depuis 5 jours avec un gerant par ville qui serrait un peu un grenier tu pourrait soldé les gens qui defendent ponctuelement sans un enorme rouage et le conseil ducal aurrait tout sous les yeux en permanence
Revenir en haut Aller en bas
Thiberian
Conseiller Militaire
Thiberian


Nombre de messages : 11049
Localisation IG : Briançon
Date d'inscription : 09/06/2009

Des compagnies et de toute leur nature - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Des compagnies et de toute leur nature   Des compagnies et de toute leur nature - Page 2 Icon_minitimeMer 26 Juil 2017 - 10:22

Les compagnies sont des structures militaires, depuis le tout départ.
Le nom même des compagnies franches (nom utilisé au tout départ) est le nom d'une structure militaire.
On réforme les COLD, pour la millième fois, on ne réforme pas l'économie ou la justice...Qu'est ce que vous voulez qu'on fasse d'autre qu'une structure militaire ?

Un volontaire est un soldat durant tout le temps de la mission qu'il a accepté volontairement, à partir du moment où il s'engage à aider en prenant les armes et en obéissant aux ordres il entre dans la définition exacte du soldat.
La seule chose qui change c'est qu'il ne veut pas en faire son métier, sa vie, la durée de son service de soldat est celle de sa mission, elle n'est pas indéterminée.
Et il n'a pas les même devoirs qu'un soldat, s'il décide au dernier moment de ne pas accomplir sa mission il ne subira pas de sanction, en revanche des comptes lui seront demandés et il devra se justifier.

Maintenant, absolument TOUT le système est basé sur le volontariat.
Si les gens ne veulent pas faire partie d'une compagnie qui fait la maréchaussée ? Ils n'en créent pas, ils n'y entrent pas.
Si les gens ne veulent pas faire partie d'une compagnie qui bouge de sa ville ? Ils n'en créent pas, ils n'y entrent pas.

Le type de compagnies est là pour ça justement, offrir à tout le monde ce qu'il recherche dans les limites qu'il décide.
Loiset l'a pourtant bien décrit.
Le type de compagnie est là pour décrire le type d'implication choisit par la compagnie, et le type de gens de guerre est là pour décrire le type de personne qui les composent.
Les noms ne sont pas décidés, Loiset propose ce qu'il pense juste, ce ne sont pas forcement des noms que j'aurais choisis non plus...Mais le principe est de donner un nom pour chaque type de gens de guerre afin de savoir ce qu'il est prêt à faire ou pas.
Et les "coutiliers" sont des gens qui acceptent de donner un coup de main de temps en temps, sans pour autant en faire plus que ça...Qu'est ce qui diffère avec le volontariat d'aujourd'hui ? Rien.

Personne n'est forcé à quoi que ce soit ici, le système entier repose sur le volontariat et la notion de choix des personnes.
La liberté est totale.

Maintenant je pense que c'est un peu restrictif et qu'il faudrait séparer les structures ducales des compagnies volontaires.
Et que les noms proposés, devraient être envisagés uniquement pour les structures ducales, les compagnies des gens sont sensées pouvoir choisir eux même les noms établis dans leur propre chaîne de commandement interne. Je ne suis pas trop pour retirer cette liberté de création aux compagnies.
Revenir en haut Aller en bas
Loiset

Loiset


Nombre de messages : 382
Localisation IG : Briançon
Date d'inscription : 02/12/2014

Des compagnies et de toute leur nature - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Des compagnies et de toute leur nature   Des compagnies et de toute leur nature - Page 2 Icon_minitimeMer 26 Juil 2017 - 10:24

Bah voilà ! on y arrive avec un peu de douceur !

Citation :
Il y a quatre types de compagnies :
Les compagnies de réserves, qui sont des regroupements de volontaires prêts à défendre en cas d'urgence.
...

Citation :
On va distinguer les personnes suivantes :
les volontaires, qui ne souhaitent pas s'investir en temps de paix, mais sont prêts à se battre en cas de besoin.
...

Si des discussions sur les soldes sont menées, je pense que c'est opportun d'en parler.
Revenir en haut Aller en bas
Thiberian
Conseiller Militaire
Thiberian


Nombre de messages : 11049
Localisation IG : Briançon
Date d'inscription : 09/06/2009

Des compagnies et de toute leur nature - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Des compagnies et de toute leur nature   Des compagnies et de toute leur nature - Page 2 Icon_minitimeMer 26 Juil 2017 - 10:29

Et comme ça me fatigue les "on nous a amené ça comme ça, blablabla" voici comment les choses ont été amenées et sur quelle base le travail à avancé depuis le départ.
Et depuis le départ il est clairement établi qu'on parle de se baser uniquement sur un système de compagnie pour remplacer les structures existantes, depuis le départ on parle de compagnies aidant à la défense et donc...A but totalement militaire.

Par rapport au projet initial, beaucoup de choses ont changées depuis le début est c'est parfaitement normal.
Mais le but initial, le pourquoi de cette réforme ne peut pas changer car il constitue sa raison d'être, son essence.

Thiberian:

Vous avez le droit de ne pas être d'accord, mais arrêtez de venir nous dire qu'on vous a baladé en vous faisant miroité un truc paradisiaque non militaire ou tout le monde vie d'amour et d'eau fraîche et fait ce qu'il veut aux frais du duché.
Parce que c'est totalement faux.
Revenir en haut Aller en bas
Thiberian
Conseiller Militaire
Thiberian


Nombre de messages : 11049
Localisation IG : Briançon
Date d'inscription : 09/06/2009

Des compagnies et de toute leur nature - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Des compagnies et de toute leur nature   Des compagnies et de toute leur nature - Page 2 Icon_minitimeMer 26 Juil 2017 - 10:33

Maintenant là où je suis d'accord avec Taz c'est que tous les noms employés sont très militaire dans le sens "engagés" et c'est précisément le principe qu'on cherche à fuir en prenant compte du fait que de nos jours les volontaires sont plus nombreux pour beaucoup de très bonnes raisons.
C'est pour ça qu'il faut les laisser constituer leur compagnie comme bon leur semble, avec des grades ou échelons qu'ils créent eux même, avec un type de service qu'ils choisissent eux même.

Leur mission est militaire, mais s'il ne s'agit pas d'une compagnie ducale, en dehors de ces missions ils sont totalement civils. Il faut le prendre en compte et ne pas faire miroiter des contraintes qu'il est question de leur éviter.
Revenir en haut Aller en bas
Loiset

Loiset


Nombre de messages : 382
Localisation IG : Briançon
Date d'inscription : 02/12/2014

Des compagnies et de toute leur nature - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Des compagnies et de toute leur nature   Des compagnies et de toute leur nature - Page 2 Icon_minitimeMer 26 Juil 2017 - 10:40

Les noms qualifiant les gens étaient une proposition un peu martiale, je le concède. Il faut peut être juste préciser les paramètres distinguant les personnes entre elles :
  • mobilité
  • disponibilité
  • armement
  • ...

    Et chaque compagnie créera son vocabulaire.
Revenir en haut Aller en bas
Thiberian
Conseiller Militaire
Thiberian


Nombre de messages : 11049
Localisation IG : Briançon
Date d'inscription : 09/06/2009

Des compagnies et de toute leur nature - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Des compagnies et de toute leur nature   Des compagnies et de toute leur nature - Page 2 Icon_minitimeMer 26 Juil 2017 - 10:43

Je pense que pour l'instant on peut se contenter de décrire les différentes situations, les différents principes sur lesquels on s'appuie.
Les noms au final c'est surtout de la finition, du détails qu'on apporte à la fin quand les choses sont faites...Du coup ça peut laisser penser que les choses s'imposent trop vite.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Des compagnies et de toute leur nature - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Des compagnies et de toute leur nature   Des compagnies et de toute leur nature - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Des compagnies et de toute leur nature
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Dons en nature
» [URGENT - Patrouille] Embrun 11-12 mai
» Paiement des impôts en nature
» Exercice d'Archerie: le tir en pleine nature
» [RP/HRP]Quand une duchesse promène son bailli dans la nature

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Rôle Play du Château de Lyon :: 8 - Château de Pierre-Scize - Conseil Ducal :: Office de la Sécurité :: Office des Compagnies d'Ordonnances-
Sauter vers: