AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Un cierge pour un miracle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
geronimo2751

avatar

Nombre de messages : 6705
Localisation IG : Embrun
Date d'inscription : 20/06/2007

MessageSujet: Un cierge pour un miracle   Dim 25 Sep 2011 - 0:18

Le GML encore barbouillé de la terre et le sang des combats de la nuit avait promis qu'il viendrait prier pour la rémission des blessés.
Il entra, saluant le lieu comme il se devait, d'un pas lent et mesuré il s'approcha du tronc et y glissa quelques pièces avant d'allumer une cierge.
Le militaire défit le fourreau de son ceinturon pour pourvoir se mette à genoux sans gène. Gérault joignit les mains et ferma les yeux.
Il resta immobile devant les cierges qui dansaient au grès des courants d'air dans l'église.

Ses pensées s'envolèrent vers les souvenirs de cette nuit et ce matin quand ils purent constater les dégâts.
Lui qui avait toujours fait ce qu'il pensait juste, aujourd'hui il était blessé au plus profond de son être par cette erreur.
Sa méditation dura une bonne heure se passant et repassant le film de la soirée, se demandant comment cela aurait-il pu être évité.
Revenir en haut Aller en bas
geronimo2751

avatar

Nombre de messages : 6705
Localisation IG : Embrun
Date d'inscription : 20/06/2007

MessageSujet: Re: Un cierge pour un miracle   Dim 25 Sep 2011 - 23:59

Gérault entra à nouveau dans l'église et à coté du cierge de la veille il déposa un nouveau, allumé du feu du précédent.
Ainsi il avait l'impression que sa prière durait.
Comme la veille il s'agenouilla devant le petit autel que formait le meuble qui supportait les cierges et se mit à prier pour la rémission des blessés.
Il demanda instamment au très haut d'attendre avant de les rappeler à lui, trop des gens de valeur s'en allait prématurément ces temps ci.
Revenir en haut Aller en bas
geronimo2751

avatar

Nombre de messages : 6705
Localisation IG : Embrun
Date d'inscription : 20/06/2007

MessageSujet: Re: Un cierge pour un miracle   Mar 27 Sep 2011 - 0:57

Le GML tapa ses bottes l'une contre l'autre pour en faire tomber la boue avant d'entrer dans l'édifice.
Il fit quelques pas en toute discrétion vers le meuble qui supportait les cierges, il découvrit que les deux précédents brulaient encore.
Mais qu'à cela ne tienne, il en ralluma un troisième, une promesse était une promesse.
Délesté de quelques piécettes il s'agenouilla devant les flammes et ses mains jointes il regarda la lueur vacillante de ces dernières.


Aristote, accorde leur la guérison car par ma faute ils sont aujourd'hui encore au plus mal.


En vérité il n'avait pas encore eu le courage de se rendre à l'hospital du Rhône pour prendre des nouvelles.
Revenir en haut Aller en bas
geronimo2751

avatar

Nombre de messages : 6705
Localisation IG : Embrun
Date d'inscription : 20/06/2007

MessageSujet: Re: Un cierge pour un miracle   Mer 28 Sep 2011 - 1:03

C'est fatigué qu'il revint ce jour là, les jours se suivent et ne se ressemblent pas.
Sauf pour son rituel, piécettes, cierge, le premier qu'il avait déposé le premier jour commençait à donner des signes évidents de fatigue, tout comme gérault d'ailleurs !!
Prenant soin de ne pas éteindre les cierges alentours il déposa le sien pour qu'il soit aligné avec les autres.
Il fit quelques pas en arrière pour se recueillir.
Revenir en haut Aller en bas
geronimo2751

avatar

Nombre de messages : 6705
Localisation IG : Embrun
Date d'inscription : 20/06/2007

MessageSujet: Re: Un cierge pour un miracle   Mer 28 Sep 2011 - 23:15

Ce jour ci il arriva en grognant, une fois n'était pas coutume, pestant contre la lenteur de certaines décisions, mais que voulez vous il était un temps pour tout et celui de la prière était venu.
Il se signa en entrant dans l'église et fit une génuflexion en direction de la nef centrale. Puis il obliqua dans une des contre allées pour allumer son traditionnel cierge qu'il positionna sur le premier. En l'écrasant il libéra le peu de cire qu'il restait et qui, en se solidifiant assurerait la bonne tenu de ce dernier.

Malgré la marche du jour et le fait que ses genoux par moment lui faisaient mal il s'agenouilla, sa main sur la garde de son épée pour qu'elle ne le gène pas.
Gérault commença à prier pour la rémission des blessés.
Revenir en haut Aller en bas
geronimo2751

avatar

Nombre de messages : 6705
Localisation IG : Embrun
Date d'inscription : 20/06/2007

MessageSujet: Re: Un cierge pour un miracle   Ven 30 Sep 2011 - 0:39

In nomine padre et filii et ... Il entra dans la maison du seigneur.
Écrasant le second cierge étrange géométrie que voilà, mais bon il n'était pas là pour philosopher sur les formes que faisait les cierges.
L'édifice resta vide le temps de sa prière ce jour là, le calme était pesant comme la chaleur de plomb à l'extérieur, il ne faisait pas bon se promener avec des pièces d'armures.
La fraicheur de l'église était salvatrice.

Il s'agenouilla devant les cierges et écrasant une goutte de sueur qui perlait sur son front il se mit à prier.
Revenir en haut Aller en bas
geronimo2751

avatar

Nombre de messages : 6705
Localisation IG : Embrun
Date d'inscription : 20/06/2007

MessageSujet: Re: Un cierge pour un miracle   Sam 1 Oct 2011 - 23:25

[La veille]

Gérault était arrivé en fin de journée, début de soirée pour venir prier dans l'église.
Ses journées étaient longues, bien trop longues à son gout et ses nombreuses responsabilités lui prenaient jusqu'à ces ultimes moments du jour.

Il s'agenouilla devant les cierges après en avoir mis un nouveau comme chaque jour.
La quiétude du lieu l'envahit, à telle point que ses paupières mi-closes pendant la prière ne tardèrent pas à se fermer complètement.
Un sommeil aussi profond que réparateur le prit, ses avant bras reposaient sur le rang des bancs devant l'empêchant de tomber en avant.


[Le lendemain]

C'est le son des cloches qui réveillèrent le jeune homme en sursaut.
Il failli jurer mais se rappela de l'endroit où il se trouvait et préféra rallumer un cierge, comme ça ce serait fait pour aujourd'hui.
Le GML reprit la prière de la veille là où il l'avait préféré aux bras de Morphée.
En prenant appui sur le rang de devant il se releva, ses genoux un peu rouillé par la nuit passé dans cette position ... Surement une épreuve voulu par le très haut.
Revenir en haut Aller en bas
Arwel

avatar

Nombre de messages : 27283
Localisation IG : Dié
Date d'inscription : 22/11/2008

MessageSujet: Re: Un cierge pour un miracle   Dim 2 Oct 2011 - 0:27

Après avoir passé plusieurs jours entre la vie et la mort, la Duchesse de Clérieux s'était finalement réveillée... Faible, mais en vie... Et elle voulait remercier Aristote de lui avoir laissé la vie sauve... De son lit d'hôpital, elle fit mander un de ses gardes et lui dit doucement :

Emmenez-moi à l'église... s'il vous plaît...

L'homme jeta un oeil surpris sur sa suzeraine... Elle n'avait sur elle que sa robe de nuit, elle était pieds nus... Mais il la connaissait suffisamment pour savoir que toute requête qu'elle pouvait faire ne supportait pas d'être contrariée...

Oui, votre Grâce... Nous irons, une fois que vous serez vêtue...

Même blanche comme la mort et affaiblie par le sang perdu et par les jours à se battre pour sa vie, la jeune femme restait entêtée... Elle secoua la tête et répondit promptement :

Non... Tout de suite... L'église est à côté... Tant pis pour la tenue et à cette heure... il n'y aura personne à l'église... Vous me porterez... je ne parviendrai jamais à marcher jusque là-bas...

Le garde clérieugeois n'essaya même plus de lutter... Il entoura la jeune femme d'une couverture et la souleva aussi facilement qu'il l'aurait fait avec une plume... Et partit en direction de l'église...

Quand l'homme et son léger fardeau entrèrent dans l'église, le premier glissa à l'oreille de la jeune femme qu'il tenait dans ses bras :


Votre Grâce... Vous vous êtes fourvoyée... Il y a un homme...

Arwel scruta un instant la silhouette... On lui avait dit qui était responsable de ce qu'il s'était produit... Elle tressaillit un instant et murmura :

Posez-moi à terre, près de lui...

L'homme soupira... Il alla vers la silhouette et eut un mouvement de recul quand il reconnut le GML...

Ma Dame... Êtes-vous certaine de vouloir... Cet homme ?

La Duchesse se contenta de hocher la tête... Le garde la posa très doucement derrière Gérault, la soutenant cependant, afin qu'elle ne s'écroule pas... La brunette sortit un de ses bras de la couverture dans laquelle son garde l'avait drapée et posa sa petite main blanche sur le bras du GML, se contentant de dire très doucement :

Gérault...
Revenir en haut Aller en bas
geronimo2751

avatar

Nombre de messages : 6705
Localisation IG : Embrun
Date d'inscription : 20/06/2007

MessageSujet: Re: Un cierge pour un miracle   Dim 2 Oct 2011 - 23:25

Il était resté interdit devant cette apparition, ne sachant pas si c'est le malin qui le mettait à l'épreuve ou si elle était réellement là.
Au contact de ses doigts sur son avant bras il tressaillit en les sentant d'une relative chaleur, preuve s'il lui en fallait encore une qu'elle était en vie.

Gérault baissa la tête,


Je suis heureux de vous voir sauve Duchesse, mais vous ne devriez pas quitter le lit ...

Il n'osait croiser son regard, restant ainsi fixé sur ses pieds nus.
Revenir en haut Aller en bas
Arwel

avatar

Nombre de messages : 27283
Localisation IG : Dié
Date d'inscription : 22/11/2008

MessageSujet: Re: Un cierge pour un miracle   Lun 3 Oct 2011 - 2:20

Un sourire vint éclairer le pauvre visage encore marqué par la douleur, par la fatigue et par l'amaigrissement de la jeune femme. Son regard suivit celui de Gérault et elle se mit à rire doucement en constatant qu'il observait ses pieds nus... Elle frissonna légèrement au contact de la pierre froide sous ses pieds... La main toujours posée sur l'avant-bras du GML, elle lui répondit doucement :

Je suis également heureuse de vous voir sauf... On m'a dit... Enfin... On m'a rapporté les rumeurs... Vous... Vos hommes... Je ne sais si c'est vrai... Si ça l'est... Par Aristote... Vous ne devez pas vous en vouloir... Le pire est passé... Je l'espère... Il semblerait que le Très-Haut nous accorde à tous la grâce de continuer à vivre... Vous n'avez fait que votre devoir... Tous... Vous ne pouviez pas savoir... Vous ne pouviez pas...

Sa voix se brisa légèrement à l'évocation de la terrible nuit qu'ils avaient vécue... La main qu'elle tenait toujours posée sur l'avant-bras de Gérault se mit à trembler... Elle sentit ses jambes se dérober sous elle et sa main se crispa sur le bras du GML alors que son garde, resté posté près d'elle, aux aguêts, la rattrapait, ne pouvant retenir un cri :

Votre Grâce !

La Bienveillante se laissa tomber dans ses bras et murmura :

ça va aller... Mais surtout... Ne me lâchez pas...

Elle se força à esquisser un sourire pour Gérault et ajouta, toujours très doucement :

Je crois que... je vais devoir suivre vos conseils et retourner sur mon lit d'hôpital... les médecins risquent de sonner l'alerte, s'ils ne me trouvent pas... mes remerciements au Très-Haut devront attendre que je sois un peu plus vaillante...
Revenir en haut Aller en bas
geronimo2751

avatar

Nombre de messages : 6705
Localisation IG : Embrun
Date d'inscription : 20/06/2007

MessageSujet: Re: Un cierge pour un miracle   Mar 4 Oct 2011 - 1:03

Gérault avait raffermit son avant bras lors du moment de défaillance de la duchesse. La voir dans cet état l'affecté profondément, eux qui passaient le plus clair de leur temps à s'appeler par tous les noms d'oiseaux imaginables. Le travail était une chose et l'humain une autre, en grand schizophrène qu'il était il ne détestait pas les gens qui avaient des avis divergeants des siens, bien au contraire. La liste de ceux qu'il appréciait et avec qui il avait eu des "mots doux" était longue.

Il fit signe au garde du chef d'aider la duchesse à se rétablir pour retourner en convalescence.
Appuyé sur le banc il regarda la frêle silhouette sortir de l'édifice, disparaissant dans l'écrasante lumière extérieure.
Son genou retrouva le sol et il se remit à prier.
Revenir en haut Aller en bas
 
Un cierge pour un miracle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Rôle Play du Château de Lyon :: 9 - Colline de Fourvière :: Église du Lyonnais-Dauphiné-
Sauter vers: