AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Arrivée précipitée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Arrivée précipitée   Mer 5 Déc 2007 - 20:02

Un attelage aux couleurs du Lyonnais-Dauphiné escorté par une garde militaire rapprochée était arrivé à vive allure jusqu'à la hauteur de l'hospital du Pont-du-Rhône. Le Seigneur des Lances de Lyon était descendu de sa monture dès qu'ils furent arrivés, la porte de la voiture s'ouvrit à la volée sur le visage crispé et déjà un peu en sueur d'une Freyelda qui gémissait sous l'effet de la douleur.

La Gouverneur entra dans l'établissement soutenue par les deux piliers de son escorte, Guidel et son ami Walan. Sitôt arrivée, elle souffla dans un murmure, entre deux spasmes de douleurs :


Que l'on fasse mander Dame Altea... au plus vite... Ordre du Gouverneur.
Revenir en haut Aller en bas
Guidel



Nombre de messages : 2992
Localisation IG : Lyon
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: Arrivée précipitée   Mer 5 Déc 2007 - 20:37

Guidel, laissant Walan auprès du gouverneur, s'inclina sans mot dire et s'éclipsa dans les couloirs de l'Hospital, à la recherche de Dame Altea.

Les couloirs se ressemblaient tous, et les médecins demeuraient introuvables... Il cherchait encore et encore, espérant qu'il serait de retour avec Dame Altea à ses côtés assez tôt...
Revenir en haut Aller en bas
Walan



Nombre de messages : 12565
Localisation IG : Vienne
Date d'inscription : 11/06/2006

MessageSujet: Re: Arrivée précipitée   Mer 5 Déc 2007 - 20:57

Voilà ce qui arrive lorsqu'une future mère insiste pour venir assister aux défaites de ses amis fit Walan avec un demi-sourire, dans une tentative de détendre un peu la Gouverneur.

Il avait passé un bras ferme autour de la taille de la jeune femme, un peu gêné tout d'abord, puis soulagé de pouvoir aider lorsqu'il avait sentit les jambes de Freyelda flageoler. Il regarda Guidel s'engager dans les couloirs et, jugeant que cela risquait de prendre un moment et fatiguerait inutilement la, décida d'opter pour une méthode plus rapide.


Excuse moi Frey, ça va peut être faire un peu mal aux oreilles, mais c'est pour que l'on vienne plus vite s'occuper de toi.

Portant les doigts de sa main libre à sa bouche, il poussa un long sifflement, fort peu noble mais il n'en avait cure du moment que quelqu'un venait.

Je pense qu'on m'aura entendu, tiens bon mon amie, tu seras bientôt entre des mains plus compétentes que les miennes.
Revenir en haut Aller en bas
altea



Nombre de messages : 511
Date d'inscription : 23/11/2005

MessageSujet: Re: Arrivée précipitée   Mer 5 Déc 2007 - 23:14

Un bruit sourd sur le parvis, devant derrière, sur les coté, elle ne savait encore d’où le bruit lui était parvenu aux oreille. Deux raisons à cela lui venaient à l’esprit. Soit les personnes se rendaient à l’hospital afin d’y amener le désordre, soit il y avait un problème et quelqu’un aurait besoin d’elle d’ici peut.
Pourtant, quoi qu’il en fût, il lui fallait sortir de la salle des médecins pour aller au devant de ceux qui venait d’arriver.
Elle eu tôt fait de se retrouver face à l’un d’eux, mais le quitta bien avant qu’il ne lui adresse parole. Non, une voix criais, voila qui ne lui plaisait guère, il s’agissait ici d’un lieu de calme.
Elle se présenterait plus tard à l’homme qu’elle avait aperçu et qui semblait la suivre. Pourtant, elle n’en était point sure, ne voulant regarder en arrière.
Le hall d’entrer était son objectif, et l’homme qui avait crié était sa cible.


MESSIRE, POURQUOI SIFFLER VOUS AUSSI FORT ?
Non, mais des fois, vous n’avez pas honte non !
Ceci est un lieu de repos, et ….


Sur ses mots Altea remarqua Freyelda qui semblait bien mal à l’aise. Déllaissant donc l’homme qu’elle ne connaissait point, elle se dirigea vers la dame gouverneur. L’homme, du moins les deux hommes devait sans doute faire partie de sa garde rapproché. Un soldat, voila qui expliquait des manières aussi rustre. Mais cela n’avait point d’importance sur le moment présent. Freyelda avait besoin de soins, et nul besoin d’être médecin pour se rendre compte de la raison qui l’amenait jusqu’ici.

Frey…. Heu, Dame gouverneur il vas falloir me suivre, et marcher quelques minutes, vous ne pouvez accoucher dans le hall d’entré tout de même.

Se tournant vers l’homme à la forte voix :

Aider la à parcourir les quelques mètres qui nous sépare de l’endroit qui nous permettra de la délivrer. Et de faire voir le jour à un bel enfant.
Une belle journée s’annonce avec une bien belle venue.
Mais en attendant suivez moi donc avec la dame gouverneur messieurs.
Nous procéderons aux présentations quand la peine sera terminée.


Sur ses mots, et sur une colère bien descendu, elle guida ceux qui aideraient Frey jusqu’en l’endroit qui lui ferais retrouver une vie plus simple. Et ou elle ne ferais plus qu’un avec elle-même. Afin qu’elle fasse de nouveau trois en compagnie de ceux qui l’aimais le plus au monde…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Arrivée précipitée   Mer 5 Déc 2007 - 23:54

Voilà ce qui arrive lorsqu'une future mère insiste pour venir assister aux défaites de ses amis.

Elle n'aurait pas été pliée en deux une nouvelle fois par la douleur, nul doute qu'elle aurait pu se montrer fort désagréable avec celui qu'elle considérait pourtant comme son propre frère. Elle ne pouvait plus retenir ses cris tellement la douleur était forte.

La naissance d'Aliénor s'était faite dans la souffrance certes mais c'était surtout la lenteur des choses qui rendait la douleur insupportable. Là c'était la violence des spasmes qui était sur le point de la rendre folle. Une forme se profila dans le couloir. Ce n'était pas la doyenne que la Gouverneur vit... Non... C'était le Messie.


Altéa... mon amie... ma doyenne... C'est le ciel qui vous envoie... Nous devons faire vite, en effet. Celui-ci semble beaucoup plus pressé que sa soeur. Mais nous en plaindrons-n....

La fin de sa phrase se perdit dans un cri et une grimace causée par la douleur.

Juste ciel... Faites sortir cet enfant avant que la douleur ne finisse par avoir raison de moi !

Epaulée par Walan d'un côté et Guidel de l'autre, elle suivit Altea dans les couloirs de l'hospital.

Je vous suis éternellement redevable à tous deux... je ne l'oublierai pas...
Revenir en haut Aller en bas
Walan



Nombre de messages : 12565
Localisation IG : Vienne
Date d'inscription : 11/06/2006

MessageSujet: Re: Arrivée précipitée   Jeu 6 Déc 2007 - 7:34

Walan eut un air un peu confus en entendant les remontrances d'Altéa, puis s'exécuta de bonne grâce lorsqu'elle lui demanda d'accompagner Freyelda jusqu'à une salle. Il aida son amie à s'installer, suivant les consignes de la physicienne, avant de se diriger vers la porte.

Courage Frey, courage.

Dame Altéa, nous ne serons pas loin, si vous avez besoin de quelque chose ou de quelqu'un.

Faisant signe à Guidel, le seigneur de Meyrieu sortit. Leur place n'était pas là, ils se devaient d'attendre ailleurs ...
Revenir en haut Aller en bas
Guidel



Nombre de messages : 2992
Localisation IG : Lyon
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: Arrivée précipitée   Jeu 6 Déc 2007 - 15:03

Sur les paroles du gouverneur, Guidel esquissa un sourire.

Vicomtesse, à tout à l'heure. Apparement, le jeune Avencourt à venir semble suffisamment pressé pour que nous n'ayons pas à patienter longtemps.

Une vie pour une vie, il semblait qu'en ce jour, Aristote lui-même accordait à Guidel la rédemption, de n'avoir été là alors que la tendre Gazaël, partie sur les routes avec inconscience pour finalement mourir en couche avec dans ces bras le fruit de leurs entrailles, il y a presque un an...

Cette fois, le Vicomte de Maubec, comme lui autrefois, n'était pas là pour accompagner sa dame auprès d'un médecin, mais Guidel avait eu la chance d'être présent, et de pouvoir répondre à cet appel à la vie, il en aurait pleuré...

Il rougit en s'apercevant que tant le médecin que le gouverneur attendaient qu'il sorte pour commencer réellement l'opération.
Il s'inclina pour s'excuser et s'éclipsa prestement de la pièce. Une fois dans le couloir, il leva les yeux aux ciel.

Merci, Aristote de m'offrir ton pardon... Fais que tout se déroule bien à présent...
Revenir en haut Aller en bas
Demons



Nombre de messages : 5920
Localisation IG : Dié
Date d'inscription : 02/12/2005

MessageSujet: Re: Arrivée précipitée   Ven 7 Déc 2007 - 21:56

Depuis qu’il avait découvert l’hôpital, Demons aimait y flâner, non pas pour travailler mais parce qu’il ressentait en ces lieux comme un grand calme qui l’apaisait des derniers événements.

Par ce jour de décembre, le physicien était de nouveau présent dans les lieux. Le catogan attaché bien serré, il admirait à travers les grandes vitres du lieu le jardin intérieur qui s’étendait. Doucement, tout doucement il reprenait goût à la vie.

Lorsque soudain une arrivée le fit sortir de sa rêverie, on entendait des cris, des gémissements aussi, que se passait il donc ? Lorsque Demons se décida enfin à mettre un pied devant l’autre, le bruit s’était fait plus faible, presque évanoui, il s’était déplacé. Intrigué, le jeune se dirigea en direction d’où les arrivants s’étaient dirigés, aurait on besoin de lui ? La chose était sûrement sérieuse pour qu’il y ait eu tant de remue ménage. Se dirigeant à grand pas vers le hall de l’hôpital, Demons chercha vivement à savoir se qui se passait.
Revenir en haut Aller en bas
Zwyrowsky



Nombre de messages : 3971
Localisation IG : Lyon
Date d'inscription : 26/09/2005

MessageSujet: Re: Arrivée précipitée   Dim 9 Déc 2007 - 17:19

Quelques dizaines de minutes plus tard, le baron de Saillans se présenta à son tour à l'entré de l'hospital de Lyon. Les joutes étaient fini, et aucun ordre de Freyelda ne le tenait plus éloigné.
Il tripotait cependant nerveusement la boucle de son baudrier, à l'idée de pénétrer ce lieu étrange. Décidément, il ne parvenait pas à comprendre l'excentricité qui avait conduit le Gouverneur à venir se faire soigner ici, plutôt que de faire venir les physiciens dans quelque lieu plus confortable, et moins soumis à la précarité et à la proximité des mendiants, miséreux et lépreux de toutes sortes. Mais cet excentricité était tout ce qui faisait le charme de Frey... Il fallait donc accepter, et lui obéir.

Il avisa à l'entrée un garçon de salle qui flânait, et lui demanda séchement:


Je cherche Sa Grâce le Gouverneur Freyelda. Savez vous où la trouver, ou qui pourrait m'en donner des nouvelles?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Arrivée précipitée   Lun 10 Déc 2007 - 17:21

Asa sortait tout juste de la salle où Dame Freyelda avait mis au monde son magnifique garçon. Elle s’essuyait méthodiquement les mains sur un torchon crème. Un splendide sourire s’épanouissait sur son visage. Soudain, arrivée dans le grand hall, elle leva la tête lentement et se rendit compte de la présence d’un homme. Celui-ci était vêtu d’une manière élégante et semblait posséder une fonction importante. Elle fronça les sourcils, une ride lui barrant le front. Il lui semblait l’avoir déjà vu quelque part mais elle ne pouvait se rappeler d’où. Elle s’avança alors et s’inclina avec respect, faisant disparaître le torchon derrière le comptoir de l’entrée. Au passage, elle lissa le devant de sa robe bleu pâle.

« Le bon jour Messire. Puis je vous estre d’une quelconque utilité en ces lieux ? »

Elle garda la tête baissée, n’osant trop le dévisager. Un sourire humble se peignait désormais sur ses lèvres et un air calme et serein s’échappait d’elle.
Revenir en haut Aller en bas
Zwyrowsky



Nombre de messages : 3971
Localisation IG : Lyon
Date d'inscription : 26/09/2005

MessageSujet: Re: Arrivée précipitée   Lun 10 Déc 2007 - 20:27

Ah! Bonsoir, ma dame! Oui, car je crains que le pauvre garçon auquel je me suis adressé tout à l'heure ne se soit guère montré zélé: il est parti, et je ne l'ai pas revu!

Zwyrowsky remarqua le torchon, le sang, et comprit qu'il avait affaire à l'un des membres de l'hospital.

Permettez moi de me présenter, je suis Jean Zwyrowsky, baron de Saillans et chancelier ducal. Je suis venu en quête de nouvelles du Gouverneur. Va t'elle bien? A t'elle déjà accouché?

Sa voix laissait filtrer plus d'inquiétude qu'il ne l'aurait voulu, trahissant que sa venue était beaucoup moins protocolaire que son introduction n'aurait pu le laisser croire...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Arrivée précipitée   Mar 11 Déc 2007 - 15:35

Asa s’inclina de nouveau à l’écoute des titres de l’homme qui se tenait devant elle. La naissance du garçon du gouverneur allait sûrement attirer les grands du Lyonnais Dauphiné. Elle se redressa et lui sourit à nouveau. Un air d’inquiétude déformait légèrement la voix du baron et son front était marqué d’une légère ride.

« Je crains qu’il ne faille point faire confiance aux jeunes personnes à nostre époque Messire. Mais vous me voyez désolée que vous ayez attendu si longtemps dans le hall. La naissance de l’enfant de Dame le Gouverneur s’est passée de manière aisée et tous deux se portent à merveille, grâce à Aristote. Mais peut estre désireriez vous me suivre afin de voir en personne Dame Freyelda ? Il me semble qu’elle se sent preste à recevoir et à déjà mander les gens qui l’accompagnaient à son arrivée. »

Asa tendit la main afin de désigner le couloir par lequel elle était arrivée. Elle sourit de nouveau.

« En tout cas, je suis persuadé que vostre inquiétude fera place à la joie qui nous envahit tous lorsque vous saurez que le domaine de Maubec a désormais un héritier mâle. »

Son sourire devint lumineux. Elle savait toute l’importance que les grands de ce monde accordaient à leur descendance. De plus chacun qui était au courant du drame passé, était heureux de cette nouvelle splendide et pleine d’espoir.
Revenir en haut Aller en bas
Zwyrowsky



Nombre de messages : 3971
Localisation IG : Lyon
Date d'inscription : 26/09/2005

MessageSujet: Re: Arrivée précipitée   Mar 11 Déc 2007 - 18:37

Zwyrowsky sourit largement

Si la vicomtesse de Maubec est en état et accepte de me recevoir aussi tôt, je serais ravi de la féliciter et de contempler de mes yeux le fils de Freyelda et Alynerion!

Je vous suis.
Revenir en haut Aller en bas
max69lyon



Nombre de messages : 164
Age : 27
Localisation IG : Vienne la Belle
Date d'inscription : 06/10/2005

MessageSujet: Re: Arrivée précipitée   Mar 11 Déc 2007 - 20:34

Il était déja tard lorsque Max arriva aux portes de l'hospital du Pont du Rhône. Les Joutes terminées, il avait du aller de toute urgence voir Bréhamont qui l'attendait pour régler une sombre affaire de farine de mauvaise qualité, vendue bien trop cher. L'indésirable meunier avait été démasqué et visité par les deux hommes, pour lui signifier son interdiction de vendre pendant un mois. Ceci fait, Max était revenu en toute hate à Lyon, mais il avait fini à la lueur de la lune. Calmant sa monture, il était entré dans la Capitale du Lyonnais, et s'était rendu à l'hospital, où l'on disait que son amie se trouvait encore. Il avait beau penser que ce ne fut point le meilleur endroit pour mettre au monde, il savait combien son amie avait désiré ce projet, et combien il lui était cher. Elle entendait certainement par ce geste fort rassurer le peuple sur la salubrité du lieu.
Il pénétra donc dans l'entrée, chercha du regard un lieu où il put rédiger le billet qu'il comptait laisser à son amie, l'heure étant trop tardive pour la visiter en personne.
Il trouva enfin ce qu'il cherchait, voyant dans une niche latérale un bureau sur lequel était posé un registre fermé, une bougie allumée et un encrier. Il s'assit, poussa délicatement le gros livre, sortit de sous sa cape un velin, s'empara de la plume et inscrivit quelques mots:
Citation :

Ma bien chère Frey,
J'ai appris que tu avais mis au monde un magnifique héritier, et que tu te portais bien. Tu m'en vois transporté de joie!
Il est malheureusement trop tard au moment où j'écris ces mots pour venir te voir, mais j'espère pouvoir te visiter sous peu, lorsque tu auras totalement récupéré des fatigues de l'enfantement. Je bénis en tout cas Aristote de t'avoir donné la joie d'enfanter à nouveau, et sans problème, et d'avoir donné un héritier aux terres de Maubec.
Je t'embrasse affectueusement,
Bien à toi,
Max

Puis le seigneur de Mions roula le velin, fit délicatement couler dessus un peu de cire de la bougie, et appliqua la lame de sa dague à quatre reprises pour former la lettre "M" dans la cire chaude. Il aimait à sceller ainsi les missives lorsqu'il n'avait pas son sceau sous la main. Avançant dans un couloir, il finit par tomber sur un garde qui patrouillait. La chambre de la Gouverneur ne devait pas être loin. Il se présenta à voix basse et lui remit la missive, lui recommandant de la remettre à la vicomtesse à son réveil. Puis il ressortit silencieusement et s'en alla trouver une chambre d'auberge.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Arrivée précipitée   Mer 26 Déc 2007 - 13:14

Louisette, très intimidée par le grand hôpital, pénétra dans ses murs et se dirigea vers l'accueil ....

De partout, elle voyait des malades, des infirmes, des médecins, des bonnes soeurs allaient et venaient.

Elle avait parfois des haut-le-coeur en voyant certains malades mais sa compassion prenait le pas sur ses états d'âme.

Elle se présenta à la première personne qu'elle vit :


B'jour, j'suis Louisette et j'suis attendue par dame Altea de la Reiksgard, où puis-je la trouver, s'il vous plait ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Arrivée précipitée   Mer 26 Déc 2007 - 16:45

Asa se baladait à nouveau dans les couloirs agités de l’hôpital. Elle venait de finir la préparation de nouveaux onguents afin de combattre les crises de gel. Celles-ci étaient fréquentes chez les paysans qui devaient s’occuper de leurs bêtes malgré le temps affreux qui régnaient ces temps ci. Elle observait les flocons qui tombaient drus derrière les hauts vitraux, le regard gris brumeux. Soudain, elle fut sortie de sa rêverie par une voix douce.

B'jour, j'suis Louisette et j'suis attendue par dame Altea de la Reiksgard, où puis-je la trouver, s'il vous plait ?

La jeune femme leva les yeux. Elle croisa alors le regard d’une vieille dame. Elle lui sourit amicalement.

« Le bon jour ma Dame. Dame Altéa vous dites ? Hé bien, je ne l’ai point croisé en ce jour. Mais si vous le désirez vous pouvez l’attendre ici. Je serais ravie de vous offrir quelque chose de chaud pour vous délasser. »

L’herboriste arborait un joli sourire et avait croisé ses mains sur le comptoir de bois.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Arrivée précipitée   Mer 2 Jan 2008 - 23:06

Louisette remerçia la dame qui venait de l'accueillir et lui répondit :

Ben ma foi, c'ben vrai qu'une ptite boisson chaude ça'srait pas de refus, il fait pas ben chaud dehors !!!

Louisette attendait, attendait, attendait !!!!

Heureusement que la patience est une vertu bretonne car louisette en avait bien besoin ...


Dernière édition par le Lun 7 Jan 2008 - 13:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fontvell



Nombre de messages : 1183
Age : 55
Localisation IG : Lyon
Date d'inscription : 08/06/2007

MessageSujet: Re: Arrivée précipitée   Jeu 3 Jan 2008 - 22:12

Dame Louisette ? Je viens vous voir de la part de l'Abbé Brottos, Je suis Fontvell, herboriste en ces lieux, comment puis-je vous aider ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Arrivée précipitée   Jeu 3 Jan 2008 - 22:51

Peu de tempa après, Louisette vit arriver un jeune homme vers elle et lui prononçer les paroles :

" ...............Je viens vous voir de la part de l'Abbé Brottos..........."

Louisette ne comprit pas comment ce jeune homme, charmant d'ailleurs, avait pu rencontrer le père Brottos et elle lui dit :


Bien l'bonjour min'pt'it, comment qu'cé qu'vous dites donc ? Que vous viendez dela part de m'sieur l'curé ?
Comment qu'ça se fait'y donc ?
Vous l'avez rincontré l'père Brottos ?
Qu'ça fait un ptit moment qu'j'attends ici mais rin de rin, personne qui s'occupe de moi ???
J'dois rincontrer dame Altéa j'crois qu'c'est comme ça son nom !!!!


Dernière édition par le Lun 7 Jan 2008 - 13:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fontvell



Nombre de messages : 1183
Age : 55
Localisation IG : Lyon
Date d'inscription : 08/06/2007

MessageSujet: Re: Arrivée précipitée   Ven 4 Jan 2008 - 8:57

J'ai encontré Monsieur le Curé à Embrun, ma bonne Dame...Et j'ai contacté personellement Dame Altea, comme promis
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Arrivée précipitée   Ven 4 Jan 2008 - 9:19

[HRP]Asa est elle invisible? Laughing Elle commence à se poser des questions sur sa consistance la pauvre Laughing [/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Fontvell



Nombre de messages : 1183
Age : 55
Localisation IG : Lyon
Date d'inscription : 08/06/2007

MessageSujet: Re: Arrivée précipitée   Ven 4 Jan 2008 - 21:21

Nom de Zeus, Asa, Mais je ne vous avais point vue...Permettez moi de vous souhaiter une bonne année 1456....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Arrivée précipitée   Jeu 24 Jan 2008 - 9:48

Apres avoir longement discuté avec le Sieu Fontvell, Uo avait ce matin prit la decision de se rendre à l'hospital du pont du Rhone pour s'y presenter et discuter avec celui qu'elle n'avait encore jamais rencontré mais qui deviendrait peut ête son mentor en matière d'herborsterie.

Elle arrivait tout sourire, enthousiaste de pouvoir mettre a profit son savoir en médecine et aider les nombreux soldats et habitants alentour.
Poussant la porte, elle ce retrouva au milieu d'un gigantesque halle d'entrée digne des plus grand châteaux de France. Impressionnée, elle fit quelque pas et voyant l'endroit désert, laissa s'échapper un


Bonjour!

Qui résonna si loin qu'elle en sursauta.

Y a-t-il quelqu'un ?

Elle continuait sa découverte du lieu, espérant un jour rencontrer vie humaine dans toute cette immensité.
Revenir en haut Aller en bas
Fontvell



Nombre de messages : 1183
Age : 55
Localisation IG : Lyon
Date d'inscription : 08/06/2007

MessageSujet: Re: Arrivée précipitée   Jeu 24 Jan 2008 - 10:03

Font s'attendait à son arrivée mais n'imaginait pas qu'elle fût si rapide !

Bonjour, Dame Uotani...Je suis heureux de vous rencontrer...Il nous reste plus qu'à trouver Dame Altea, la Doyenne de l'Hospital afin qu'elle vous trouve un poste
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Arrivée précipitée   Jeu 24 Jan 2008 - 10:54

Uo remarqua le visage surprit de l'homme qui venait d'arrivé dans le hall

Citation :
Bonjour, Dame Uotani...Je suis heureux de vous rencontrer...Il nous reste plus qu'à trouver Dame Altea, la Doyenne de l'Hospital afin qu'elle vous trouve un poste

Il connaissait déjà son nom, ce devait être le sieur avec qui elle parlait par courrier et qu'elle avait prit pour une Dame ...

Confuse elle le salua, le sourire aux lèvres


Bonjour Sieur Fontvell ...hum.... si je puis me permettre.... hum...
Vous n'avez vraiment rien d'une dame ... excusez moi encore.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arrivée précipitée   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arrivée précipitée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Arrivée précipitée
» Arrivée précipitée
» [RP]L'arrivée
» Question sur l'équipement eau arrivée au niveau 11X
» l'arrivée des prophete charnel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Rôle Play du Château de Lyon :: 9 - Colline de Fourvière :: Hospital du Pont du Rhône :: Hall d'entrée-
Sauter vers: