AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [CONCOURS] Poésie libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Walan

avatar

Nombre de messages : 12593
Localisation IG : Vienne
Date d'inscription : 11/06/2006

MessageSujet: [CONCOURS] Poésie libre   Dim 19 Oct - 10:12

Poésie libre :
Citation :
LE REVEUR DE FOUGERES
(Jean Zwyrowsky)

Les toits de Fougères luisent après la pluie
Qui sont à mes pieds, et me laissent rêveur.

Mes armes amères, posées sur le mur gris,
Je le sais, seront fidèles quand viendra l'heure;
Et les braises près de moi m'offrent leur chaleur
Et tentent de percer les ténèbres de la nuit.

Les toits de Fougères luisent après la pluie
Qui sont à mes pieds, et me laissent rêveur.

Mais d'où vient, qui crée en moi cette langueur?
Malgré mes compagnons, malgré ces bons amis,
Me voilà la proie d'une douce nostalgie
Qui me rabat sans cesse, implacable veneur.

Les toits de Fougères luisent après la pluie
Qui sont à mes pieds, et me laissent rêveur.

Plus que croyais avoir ai laissé au pays:
Et il est un domaine vers lequel mon coeur
Voudrait me voir courir pour recueillir la fleur
Qui a pour nom charmant: Espoire d'Amilly.

Les toits de Fougères luisent après la pluie
Qui sont à mes pieds, et me laissent rêveur.

Citation :
RONDEAU DES NOCES
(Jean Zwyrowsky)

Résonnez trompettes! Allons, faites honneur
Au noble cortège que mène monseigneur
Chassez les démons, chassez nos ennemis
Chantez clair comme le teint des dames jolies:
Réchauffez les âmes, réjouissez les cœurs!

Ça faites silence, car voici qu'à cette heure
En cette nef parlent les orgues et les chœurs
Graves et solennels pour deux âmes unies:
Résonnez trompettes!

Violons et hautbois, accueillez monseigneur
Et tous les invités qui sont en la demeure
Qu'ils s'enivrent de vin et ripaillent ici!
Faites danser dames et damoiseaux hardis
Sans trêve ni repos, réveillez le dormeur:
Résonnez trompettes!

Citation :
Chancelant, trèbuchant, le coeur en arrêt
Coup mortelde nulle part qui l'a touché
Il tombe à genoux, yeux au ciel, dans la boue
Malheureux ! Il ne se relèvera plus
Déjà le sang se répand sur les cailloux
Sans pensées ni gènes, on lui marche dessus.

Son corps frêle vêtu simplement de haillons
Espère survivre avec détermination
Puis le ciel se voile, une douleur fulgurante
Au seuil de l'éternité, Mort s'impatiente
La joie, l'amour, les rires seraient bienvenus
Mais ils resteront à toujours méconnus.

Car à travers la chair de l'homme, la douleur
Et en un soupir la flamme s'éteint : il meurt.

Vivaldiana.

Citation :
Et si…

Et si, par un coup du sort, je venais à tomber, foudroyée;
Que la lame guerrière, par son élan, emportée,
vienne, meurtrière, s’abattre et mon cœur transpercer.
Et si là, dans la terre gorgée de sang,
avant que mon corps ne vienne la nourrir,
je savais invoquer quelque sort d’antan,
pour que de magie, je puisse le temps, retenir…

De ma vie et ma piété ainsi ébranlée, aurai je alors des regrets
d’avoir, à la croisée des chemins , précipité le destin ?
regrets de n’avoir pas su résister à ses baisers divins.
Pourrai je enfin me réjouir quand de mon ventre accueillant,
jaillira le fruit défendu de mes amours haletants.

Saura t’il alors que derrière cet apparent bonheur
pèsera lourd le poids de mon déshonneur ?
Aurai je des remords d’avoir préféré mon cœur à la raison,
de m’être laissée emporter par cet envoûtant tourbillon ?
Mesurera t’il alors la portée de cet abandon,
Quand, par amour,
J’ai succombé au désir de cet illégitime union.

Et si...Avant que mes yeux ne se ferment à jamais,
quand approchera l’heure du jugement dernier,
si le choix , enfin, de tout recommencer m’était donné…
Je le saisirai, et, sans hésiter, de nouveau, j’en goûterai
dans un plaisir renouvelé, toute l’ivresse de son pêché.

Citation :
Petit acrostiche croisée de rimes entrelaçées pour Nostre Majesté !

Lever de soleil
...Sur ciel encor étoilé

Ethéré de la veille
...Mais de sa sœur est parée

Vision d’un réveil
...Tout de rêves embrumé

Annonce d’une merveille
...Roy arrive en Dauphiné

Nulle autre pareille
...On n’avait ici annoncé

...Il est là ! Vive le Roy !
...Sa Majesté ! Levan Trois !

Zoyas
Revenir en haut Aller en bas
Walan

avatar

Nombre de messages : 12593
Localisation IG : Vienne
Date d'inscription : 11/06/2006

MessageSujet: Re: [CONCOURS] Poésie libre   Dim 19 Oct - 10:13

Flaiche a écrit:
Par la présente, nous, membres du jury du concours artistique et poètique faisons connaitre les résultats de nos délibérations.

Les gagnants sont donc:

Dans la catégorie portrait, les œuvres retenues sont celles de Dame Gwuinievere


Dans la catégorie poésie libre, le texte choisit est: Le rêveur de Fougères de Messire Jean Zwyrowsky


Enfin dans la catégorie ballades et les pas d'armes
, la majorité des voix a été obtenu par: La ballade du lait d'automne de Dame Anne Cornedrue de Culan

Félicitation à eux ainsi qu'aux autres participants pour leurs œuvres de qualité.

Je profite d'ailleurs de cette occasion pour inviter personnellement les artistes ayant participé a ce concours, ainsi que tout autre poète, à venir nous rejoindre en la confrérie troubadour tant pour y exprimer leur art que pour le partager avec d'autres passionnés des mots.


Le jury

Mariealice Alterac, Grand officier de france
Sebbe de Valrose, Pair de France
Flaiche Alterac, Architroubadour


Revenir en haut Aller en bas
 
[CONCOURS] Poésie libre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Rôle Play du Château de Lyon :: 2 - Palais Sainct Pierre :: Collections Ducales :: Arts & Littératures-
Sauter vers: