Forum Rôle Play du Château de Lyon
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
SITRAM Set 3 poêles tous feux dont induction + ...
Voir le deal
20.99 €

 

 Du riffifi à Mercurol ?

Aller en bas 
+2
_geoffroy_
penelope
6 participants
AuteurMessage
penelope

penelope


Nombre de messages : 7816
Age : 39
Localisation IG : Avec Lui, où qu'il soit !
Date d'inscription : 29/08/2007

Du riffifi à Mercurol ? Empty
MessageSujet: Du riffifi à Mercurol ?   Du riffifi à Mercurol ? Icon_minitimeVen 15 Juil 2011 - 23:25

Tout est dans l'annonce qui suit et que je déplore, Mercurol, et par extension le Duché, vont en faire les frais, c'est bien dommage.

Citation :
Du riffifi à Mercurol ? Z H88wRLew36pVAAAAAElFTkSuQmCC
Du riffifi à Mercurol ? Signaturecj
Du riffifi à Mercurol ? Tenshi10pe



A Sa Grasce Arwel Chanvigny, Duchesse du Lyonnais-Dauphiné et son Conseil
A l'ensemble des ambassadeurs du Lyonnais-Dauphiné
A tous ceux qui liront ou se feront lire.

De Nous, Tenshikuroi Deschenaux, Vicomte de Montmaur, Seigneur de Saint-Firmin et de Dommartin-lès-Remiremont.





Salut et Paix.

Le Diplomate que je suis a toujours pris à cœur de défendre les intérêts de son Duché à travers un domaine fondamental, la Diplomatie.

Malgré l'ampleur du travail que représente une telle tâche et ayant gravi un à un les échelons de la diplomatie, je m'en suis toujours acquitté en prenant les décisions qui m'ont semblé justes et en privilégiant les qualités et l'implication de mes ambassadeurs, plutôt que leur origine géographique ou sociale. La tâche d'ambassadeur, et à fortiori, celle du premier d'entre eux est parfois ingrate, peu reconnue mais tellement importante que je m'en suis toujours accommodé.

Hors, un Chancelier ne saurait faire son travail que s'il dispose de la confiance de la Couronne Ducal et de Conseil. La nomination du Vice-Chancelier, relevant théoriquement de la seule compétence du Chancelier a toujours reçu l'approbation de principe préalable par le Duc ou la Duchesse en exercice. Cet accord traditionnel représentait alors tout le confiance accordée au jugement de celui qui conduit la parole du Lyonnais-Dauphiné à l'étranger.

Dernièrement, le démission de cette charge par le Conseiller Diplomatique, Son Excellence Dedelagratte, m'a conduit à lui chercher un remplaçant. Le nom de Cécilia von Wittelsbach-Frayner est venu naturellement à mon esprit. Travailleuse acharnée au service de la Diplomatie Dauphinoise depuis un an maintenant, elle n'a jamais économisé ses forces. Déjà membre du Conseil Diplomatique, recommandé par l'ancien Vice-Chancelier lui même, la succession était donc toute naturelle.

J'ai pourtant essuyé une hostilité totale à cette décision de la part du Conseil Ducal. Préférant s'attacher à des considérations totalement étrangères au travail effectué ces dernier mois. C'est tout à fait leur droit, même si j'avoue ne pas partager cette conception de la définition des critères de promotion. Toutefois, et puisque mon jugement en tant que Chancelier ne semble pas être doté d'assez de crédibilité pour que le choix de mon bras droit me revienne, je ne puis exercer plus longtemps cette haute charge qui demande confiance et soutien par le bras politique du Duché.

Ainsi, j'annonce à tous ma démission à effet immédiat de l'ensemble de mes charges au sein de la Diplomatie Dauphinoise. Je remet les clefs du Domaine de Mercurol à Sa Grasce la Duchesse Arwel et mets ainsi un terme à deux ans d'exercice au sein de Mercurol, dont quatre mois comme Chancelier. C'est une décision d'une grande difficulté et d'une grande pénibilité pour moi, mais devant un désaveu aussi flagrant et devant une réaction que je ne peux comprendre tant elle est basé sur un ressenti personnel plutôt que professionnel, je ne puis réagir autrement.

J'ai laissé mes affaires en ordre pour mon successeur. Je ne puis évidemment me plier à la tradition et recommander quelqu'un, je laisse donc le soin à Sa Grasce et son Conseil de prendre cette décision.

Je remercie du fond du cœur tous les ambassadeurs que compte le Lyonnais-Dauphiné. Je les remercie pour leur travail et pour leur amitié et leur assure de toute ma sympathie. Des années passées à travailler avec vous, je n'en regrette pas une minutes.

Je remercie aussi les ambassadeurs étrangers qui verraient cette missive, avec qui j'ai eu beaucoup de plaisir à travailler.

Bon courage à tous.

Faict au domaine de Mercurol, le quinzième jour de l'an mil quatre cent cinquante et neuf.

Du riffifi à Mercurol ? Signaturecj
Du riffifi à Mercurol ? Tenshi1r
Revenir en haut Aller en bas
_geoffroy_

_geoffroy_


Nombre de messages : 3995
Localisation IG : Lyon
Date d'inscription : 01/02/2009

Du riffifi à Mercurol ? Empty
MessageSujet: Re: Du riffifi à Mercurol ?   Du riffifi à Mercurol ? Icon_minitimeVen 15 Juil 2011 - 23:39

Ce n'est pas la seule démission il me semble, plusieurs autres ont suivi. Mercurol est mis à mal en effet. Je suppose que notre Duchesse saura nous expliquer le pourquoi du comment et surtout comment elle compte régler ce problème de la meilleure des manières.
Revenir en haut Aller en bas
Arwel

Arwel


Nombre de messages : 27652
Localisation IG : Dié
Date d'inscription : 22/11/2008

Du riffifi à Mercurol ? Empty
MessageSujet: Re: Du riffifi à Mercurol ?   Du riffifi à Mercurol ? Icon_minitimeSam 16 Juil 2011 - 1:33

J'aime bien quand on s'emballe sans même attendre les explications de l'autre partie... La duchesse expliquera dans une annonce lorsqu'on lui aura laissé le temps de la rédiger, car la duchesse est un être humain comme les autres qui a besoin de manger et de dormir de temps en temps et de prendre l'air aussi, parce qu'en ce moment, elle en a besoin d'air... Si certains ici ne peuvent pas le comprendre, tant pis pour eux...
Revenir en haut Aller en bas
Ka Devirieux

Ka Devirieux


Nombre de messages : 8677
Localisation IG : Briançon
Date d'inscription : 30/12/2007

Du riffifi à Mercurol ? Empty
MessageSujet: Re: Du riffifi à Mercurol ?   Du riffifi à Mercurol ? Icon_minitimeSam 16 Juil 2011 - 11:39

*leva les yeux au ciel lorsqu'il constata la réaction de la Duchesse...que pouvait-on encore dire sans qu'elle ne s'offusque*

Pour le moment je dirai juste que je suis assez opposé à la proposition de Tenshi, c'est à dire nommer Cecilia Chancelière... à l'exception des bureaux internes de mercurol et du secrétariat d'état elle n'est que trop peu visible pour etre représentative de notre duché.
Revenir en haut Aller en bas
_geoffroy_

_geoffroy_


Nombre de messages : 3995
Localisation IG : Lyon
Date d'inscription : 01/02/2009

Du riffifi à Mercurol ? Empty
MessageSujet: Re: Du riffifi à Mercurol ?   Du riffifi à Mercurol ? Icon_minitimeSam 16 Juil 2011 - 12:42

Aujourd'hui rares sont ceux qui soient visibles en notre duché. Et ceux qui le sont, on prefererait qu'ils ne le soient pas... le Chancelier connait son equipe mieux que quiconque, je pense qu'il savait ce qu'il faisait. Mais ce n'est plus d'actualités puisque les deux ont démissionné. La question est de savoir comment sauver Mercurol, non de savoir qui a pris la bonne décision
Revenir en haut Aller en bas
Phelim

Phelim


Nombre de messages : 9994
Age : 34
Localisation IG : Lyon
Date d'inscription : 27/09/2005

Du riffifi à Mercurol ? Empty
MessageSujet: Re: Du riffifi à Mercurol ?   Du riffifi à Mercurol ? Icon_minitimeSam 16 Juil 2011 - 17:44

Plisse les yeux en lisant l'annonce.

En gros, si j'ai bien suivi, on avait un noble dauphinois qui se trouvait être aussi chancelier du LD pour notre malheur qui n'a pas supporté l'avis de sa suzeraine qui était contraire au sien et qui a démissionné en conséquent. En fait, il a cru que la duchesse du LD servait juste à sceller ses traités et à faire la potiche sur le trône, pendant qu'il se prenait pour le seul maître de notre duché?
En étalant qui plus est sur la place publique et devant le Royaume entier des informations qui ne regardaient en rien les autres, dont on s'en fout et en plus qui étaient surement confidentiels.

Arrêtez moi si je me trompe, suite à la démission de machin, la Von Frayner a démissionné aussi avec d'autres, parce qu'ils ont découvert eux aussi l'existence d'une duchesse et que du coup le chancelier était plus le maître incontesté?

Et maintenant, si j'ai bien tout suivi jusqu'à la fin, Pénélope a ramené le torchon pour qu'on réfléchisse à l'AN si on va savoir survivre sans ce genre d'individus ou pas?

Bon, je me mets à y réfléchir alors, donnez moi deux heures.
Revenir en haut Aller en bas
_geoffroy_

_geoffroy_


Nombre de messages : 3995
Localisation IG : Lyon
Date d'inscription : 01/02/2009

Du riffifi à Mercurol ? Empty
MessageSujet: Re: Du riffifi à Mercurol ?   Du riffifi à Mercurol ? Icon_minitimeSam 16 Juil 2011 - 18:43

C'est à peu près ça oui Phelim ! Démissions abusives, décisions peu cohérentes, des erreurs probablement de toute part, mais au final un Mercurol qui semble en bien mauvaise posture. Je ne pense pas qu'il faille chercher des coupables, tous le sont, du moins selon moi, il n'était pas impossible de dénouer ce sac de noeuds, en usant de moins de virulence certainement.

Mais si j'ai bien suivi, ça part d'un peu plus loin, le Vice Chancelier donne sa démission (Dede) pour raison personnelle, le Chancelier désigne au Conseil la personne la plus compétente selon lui pour devenir Vice Chancelier, le Conseil Ducal dit non pour des raisons qui les regardent et qu'ils partageront ici ou non peu importe, du coup démission du Chancelier et de plusieurs ambassadeurs qui ont suivi le mouvement. Donc d'une part un manque de confiance au Chancelier, et d'autre part un manque de sérieux avec ces démissions.
Revenir en haut Aller en bas
Arwel

Arwel


Nombre de messages : 27652
Localisation IG : Dié
Date d'inscription : 22/11/2008

Du riffifi à Mercurol ? Empty
MessageSujet: Re: Du riffifi à Mercurol ?   Du riffifi à Mercurol ? Icon_minitimeSam 16 Juil 2011 - 21:52

Bien, donc, non, tout n'est pas dans l'annonce qui suit.

Lors de la démission présentée par messire DeDe, son Excellence a tout de suite émis la volonté de placer Cécilia von Wittelsbach-Frayner, Duchesse de Romarimont, à la place de Vice-Chancelier comme étant la seule capable d'assumer cette fonction.

Trois objections ont alors été soulevées :

1- Son rôle de SE, qui fait d'elle un Officier Royal.
2- Sa position de vassale de l'Empire.
3- Sa seule intervention dans les locaux du Conseil Ducal où sa position de SE lui permet d'accéder a été des plus désagréables envers l'un des Conseillers Ducaux qui était en place à l'époque.

Lorsque ces objections ont été soulevées, le Chancelier a tout de suite estimé que c'était une remise en cause de ses compétences et que ces objections reflétaient un "délit de sale gueule".

Je prends l'entière responsabilité de ce qui s'est passé, car n'ayant pas eu les réponses attendues à ces objections, j'ai donc décidé de m'opposer à cette nomination, ce n'est donc pas l'hostilité totale du Conseil ducal qui a été exprimée, cela a été la mienne.

Tout d'abord, j'estime que quelqu'un qui doit endosser une telle responsabilité, le Vice-Chancelier étant amené à remplacer le Chancelier lors de ses absences et étant amené à lui succéder, ne doit pas être tiraillé entre la Couronne, l'Empire et le Lyonnais-Dauphiné.

Ensuite, j'ai bien signifié que ce refus n'était en rien un déni des compétences et du travail du Chancelier, qui a été d'ailleurs formidable depuis le début de ce mandat, que ce n'était pas non plus un problème personnel avec la dite personne mais bien un souci de positionnement par rapport à ses liens avec la Couronne et l'Empire. Je n'ai aucune envie que le Lyonnais-Dauphiné se retrouve dans quelques mois avec une Chancelière ayant de tels liens... En cas de souci avec l'Empire ou avec la Couronne, comment pourrions-nous être sûrs que seuls les intérêts du Lyonnais-Dauphiné seraient pris en compte ?

Bref, la seule réponse que j'ai eue à mes interrogations a été une salve de démissions.

Alors, oui, je veux bien que le Chancelier ait mal pris ma décision, mais je lui ai dit que cela pouvait être un bon moyen de créer une certaine émulation au sein de Mercurol, pour les Ambassadeurs, de savoir ce poste de Vice-Chancelier vacant un petit moment... Je veux bien que je ne suis pas d'une diplomatie incroyable... mais de là à me mettre sa démission sous le nez, sachant très bien que d'autres suivraient, surtout vu le contenu de sa lettre de démission, sans même nous laisser le temps de pouvoir trouver une solution, je trouve également cela très léger de la part de quelqu'un qui dit avoir Mercurol et le Duché à coeur... Sachant surtout qu' annoncer au Royaume entier cette démission, c'est nous mettre en situation de faiblesse, notamment vis-à-vis de Genève...

Une tentative de compromis a été exposée à l'office diplomatique mais semble rester lettre morte. Voilà où nous en sommes donc actuellement.
Revenir en haut Aller en bas
_geoffroy_

_geoffroy_


Nombre de messages : 3995
Localisation IG : Lyon
Date d'inscription : 01/02/2009

Du riffifi à Mercurol ? Empty
MessageSujet: Re: Du riffifi à Mercurol ?   Du riffifi à Mercurol ? Icon_minitimeSam 16 Juil 2011 - 22:04

Merci pour les précisions... Pour ce qui en ressort, pour moi...

Concernant Cecilia von Wittelsbach-Frayner, il me semble qu'elle a été pas mal malmenée également lors de sa prise de poste en tant que SE. Je crois avoir même entendu de la part de certains de vos conseillers ducaux en place encore aujourd'hui, qu'elle avait eu son poste uniquement grace à sa cousine la défunte Reyne de France. Cela c'est pour le point "comportemental", pour le reste je rejoins vos objections pour ma part.

D'après ce que je comprends, la démission a été montrée et publiée un peu partout dans le royaume, ce qui s'avère assez étrange je trouve. Ce serait donc une action qui mettrait à mal notre Duché, nuire au Duché en quelque sorte pour reprendre les termes adéquats. Nous pouvons savoir ce que vous avez proposé comme solution ? Qui reste sans réponses d'après ce que j'ai entendu.
Revenir en haut Aller en bas
Phelim

Phelim


Nombre de messages : 9994
Age : 34
Localisation IG : Lyon
Date d'inscription : 27/09/2005

Du riffifi à Mercurol ? Empty
MessageSujet: Re: Du riffifi à Mercurol ?   Du riffifi à Mercurol ? Icon_minitimeDim 17 Juil 2011 - 0:55

Bah, s'il y a moins d'ambassadeurs, ils feront moins de rapport et plus de choses utiles. Et même si, il vaut mieux trois ambassadeurs fiables, que dix gamins qui démissionnent parce que le chancelier démissionne par susceptibilité.
Revenir en haut Aller en bas
tenshikuroi

tenshikuroi


Nombre de messages : 3453
Age : 40
Localisation IG : Vienne
Date d'inscription : 09/03/2009

Du riffifi à Mercurol ? Empty
MessageSujet: Re: Du riffifi à Mercurol ?   Du riffifi à Mercurol ? Icon_minitimeDim 17 Juil 2011 - 17:31

Le Chancelier n'a pas démissionné par susceptibilité. Le Chancelier a démissionné parce qu'il était en désaccord avec un choix qu'il considère comme fondamental.

Pour faire simple, la chronologie rapportée par Sa Grasce est exacte. Mais je préciserai un peu pourquoi cela m'a tenu à cœur et pourquoi non, je ne trouve pas cela abusif.

La nomination d'un Vice-Chancelier relève théoriquement de la seule compétence du Chancelier. Mais, par tradition, le nom est soumis à approbation du Duc ou de la Duchesse en place. C'est une tradition, mais pour moi, la parole du Régnant est majeure et pas assez respectée d'ailleurs. A partir du moment ou Sa Grasce s'y ai opposée, j'ai cherché à comprendre pourquoi. Et effectivement, les arguments concernant la personnalité de Cécilia et son manque de respect supposé envers un Conseiller Ducal il y a quelques mois sont ressortis. Tout cela en oubliant qu'elle avait été elle même largement chahutée et que le manque de respect n'était pas tellement à sens unique.

J'ai pris la mouche parce que ce qui aurait du être une simple formalité, à savoir la nomination d'une personne parfaitement compétente, s'est transformé en joute verbale. Je pense que si je dois porter la voix de notre Duché à l'extérieur, je dois disposer d'un certain capital confiance concernant la nomination de mes adjoints. La tradition de cette concertation lors de la nomination m'est toujours apparu comme un quitus. Après tout, nous parlons d'un fonctionnaire ayant pratiquement les même pouvoir que le Chancelier. Alors j'ai d'abord répondu, vanté les mérites du travail mené à Mercurol de Cécilia depuis près d'un an, mais à force de me répéter, j'ai perdu patience. Si on veut faire passer cela pour un caprice, tant pis.

J'assume parfaitement d'avoir démissionné parce qu'on s'opposait à la nomination d'une personne parfaitement taillé pour le poste. J'assume parfaitement ne pas avoir de problème avec le fait qu'elle exerce une charge royale, car après tout, lors de toute double allégeance, l'on est forcé de choisir uniquement lorsqu'il y a conflit, je ne vois pas en quoi c'est différent ici. Bref, j'assume d'avoir choisi une des deux options qui s'offraient à moi. Soit dire à Sa Grasce que son avis ne m’intéressait pas et que je n'avais demandé que par politesse, soi assumer le fait de ne pas vouloir choisir d'autre Vice-Chancelier et donc, laisser la place à quelqu'un qui le ferait.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Du riffifi à Mercurol ? Empty
MessageSujet: Re: Du riffifi à Mercurol ?   Du riffifi à Mercurol ? Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Du riffifi à Mercurol ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Suite au riffifi en PA
» Mercurol ?
» [HRP] du cas de Mercurol
» Mercurol et la diplomatie du LD
» Repeindre Mercurol

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Rôle Play du Château de Lyon :: 9 - Colline de Fourvière :: Le Théâtre Antique :: L'Assemblée Nobiliaire-
Sauter vers: