Forum Rôle Play du Château de Lyon
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Le Tome 41 de Berserk sort dans une semaine : faut-il craindre une ...
Voir le deal

 

 Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ?

Aller en bas 
+3
Aliizea
Alexa
Quatrebarbe
7 participants
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Quatrebarbe

Quatrebarbe


Nombre de messages : 3488
Localisation IG : Dié
Date d'inscription : 24/04/2018

Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ? Empty
MessageSujet: Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ?   Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ? Icon_minitimeLun 27 Mai 2019 - 16:56

Bonjour.
Tout commence avec un petit courrier de Walik.


walik a écrit:
Bonjour 4B,

Comment vas-tu?

Alazaïs, une amie de longue date, m'a transmit une information importante, que je vais te transmettre sur le champs.

Visiblement, notre concordat est illégal. Voici ce qu'elle m'a transmit:


Citation :
Article III.1 : Les mariages aristotéliciens sont les seuls mariages reconnus comme valides.

Préambule : Ce Concordat ne peut être modifié ou annulé que suite à l'acceptation des deux parties

Article III.1 en opposition avec l'ordonnance de Tour : IV. Mariage et Noblesse

Chaque religion, croyance et confession est habilitée à marier un homme et une femme, selon ses rites, au cours d’une cérémonie officielle et dans le respect des règles héraldiques pour la noblesse. Telle est la condition pour qu’une union soit valide au regard du droit royal.** Cette condition sera assortie d'une publication de bans obligatoire qui devra être déposée a minima deux semaines avant la date prévue de l'union.

Préambule en opposition avec un arrêt de règlement : toute clause d'un traité, qui demande l'accord des deux parties pour la rupture du-dit traité, est nulle et non applicable.

Vu que tu traitais le coutumier, je pense que tu peux voir ce point aussi, si ce n'est pas déjà en cours.

Cordialement,

Walik.

J'ai toujours été mal à l'aise avec ce concordat. Cette close qui stipule que les deux partis doivent être d'accord pour que le traité soit annulé est tout simplement honteuse... mais aussi en totale contradiction des valeurs de l'EAR.
Dans une dissolution de mariage, il suffit qu'un des deux conjoints n'aient plus de sentiments amoureux pour que la dissolution soit actée. Ici, non, c'est les deux qui doivent être d'accord... et on sait tous combien il est facile de s'entendre en cas de divorce...

Suite à la lettre, j'ai été forcé de me pencher un peu plus sur ce sujet. Après avoir consulté l'Ordonnance de Tours, il y a en effet deux points au moins qui posent problème :


Premièrement :

Concordat JM a écrit:
Article III.1 : Les mariages aristotéliciens sont les seuls mariages reconnus comme valides.

Ordonnance de Tours a écrit:
IV. Mariage et Noblesse

Chaque religion, croyance et confession est habilitée à marier un homme et une femme, selon ses rites, au cours d’une cérémonie officielle et dans le respect des règles héraldiques pour la noblesse. Telle est la condition pour qu’une union soit valide au regard du droit royal.** Cette condition sera assortie d'une publication de bans obligatoire qui devra être déposée a minima deux semaines avant la date prévue de l'union.

Deuxièmement :

Concordat JM a écrit:
Ce Concordat ne peut être modifié ou annulé que suite à l'acceptation des deux parties, quels que soient les changements au sein du Conseil du Duché du Lyonnais-Dauphiné ou de la Papauté. Cependant le présent Concordat pourra être amendé, avec l’accord des deux parties.

Arrêt de règlement de Vendôme a écrit:
déclarons que toute clause d'un traité, qui demande l'accord des deux parties pour la rupture du-dit traité, est nulle et non applicable

Or le droit royal passe avant les traités que le duché à pu signer avec Rome, hiérarchie des normes oblige.

Notre coutumier a écrit:
Livre II  : La promulgation et l'application des lois

Article II.1 : De la hiérarchie des normes

Les textes législatifs applicables en Lyonnais-Dauphiné, classés par ordre de prééminence, sont les suivants :

  • La Grande Charte du Royaume de France
  • Tout autre texte législatif émanant du pouvoir royal
  • Le coutumier du Lyonnais-Dauphiné
  • Les décrets et autres textes normatifs émanant du conseil ducal
  • Les traités diplomatiques
  • L'ensemble des textes répertoriés comme textes institutionnels
  • L'ensemble des textes répertoriés comme textes et chartes annexes
  • Les décrets municipaux


Jour après jour, l'EAR est attaquée sur ses acquis par les "hérétiques" : EAF, réformés, etc... Parfois, elle le mérite bien. Peut être faut-il y voir une manœuvre pour lui retirer toujours plus de "pouvoir".
Que ce soit çà ou non, je crois donc qu'il va falloir écrire à Rome pour dire que le concordat n'est plus valable...


Revenir en haut Aller en bas
Alexa

Alexa


Nombre de messages : 7791
Localisation IG : Montél'
Date d'inscription : 27/12/2012

Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ? Empty
MessageSujet: Re: Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ?   Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ? Icon_minitimeLun 27 Mai 2019 - 19:25

Mais de quoi je me mêle ? Depuis quand une noble étrangère vient faire le ménage chez nous. Qu'elle aie raison ou tort j'accepte mal qu'on vienne nous donner des leçons.
Revenir en haut Aller en bas
Quatrebarbe

Quatrebarbe


Nombre de messages : 3488
Localisation IG : Dié
Date d'inscription : 24/04/2018

Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ? Empty
MessageSujet: Re: Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ?   Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ? Icon_minitimeLun 27 Mai 2019 - 23:11

Même si Walik ne pense pas qu'elle ait un agenda politico-religieux, moi je me pose des questions sur les intentions qui se cache derrière la "simple information" que le concordat est en opposition avec le droit royal...
Je ne connais pas cette Alazais, ce n'est que pure spéculation. Mais franchement, qui irait se farcir un concordat LD-Rome lorsque l'on est ni du LD, ni de Rome ?

Malgré ma réserve, l'information délivrée est vraie et je ne buterai pas en touche parce que ça vient d'une noble étrangère.
Revenir en haut Aller en bas
Quatrebarbe

Quatrebarbe


Nombre de messages : 3488
Localisation IG : Dié
Date d'inscription : 24/04/2018

Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ? Empty
MessageSujet: Re: Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ?   Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ? Icon_minitimeMer 29 Mai 2019 - 0:05

Sans réponse, il reprit la parole.

Le sujet n'est guère passionnant.
J'envisage de lancer un débat sur le concordat à l'assemblée nobiliaire.


Conscient de ses âneries, il rajouta.

Après tout le foin lors du précédent mandat, j'ai peur que les nobles s'ennuient. Avec l'Église au cœur du débat, je suis sûr que la discussion sera animée...

Plus sérieusement, ce sont eux qui l'ont soutenu, écrit puis appliqué, il mérite de savoir le sort que je lui réserve potentiellement. Je suis aussi curieux de savoir s'ils souhaiteraient qu'un nouveau concordat (respectueux de nos lois) soit signé si la possibilité nous en est donnée.

La même question s'applique pour vous, chers conseillers.
Revenir en haut Aller en bas
Aliizea

Aliizea


Nombre de messages : 2333
Localisation IG : Valence
Date d'inscription : 02/07/2018

Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ? Empty
MessageSujet: Re: Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ?   Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ? Icon_minitimeMer 29 Mai 2019 - 9:33

Je suis désolée, j'aurai aimé intervenir mais c'est quelque chose où je n'y connais rien :/
Revenir en haut Aller en bas
sixtinee

sixtinee


Nombre de messages : 7984
Localisation IG : Vienne
Date d'inscription : 05/11/2014

Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ? Empty
MessageSujet: Re: Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ?   Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ? Icon_minitimeMer 29 Mai 2019 - 10:10

Voici le texte

[code]
Citation :
Concordat JEHAN MÉLÉAGANT

Préambule

Par la présente, le Duché du Lyonnais-Dauphiné officialise ses rapports avec l'Église et la reconnaît comme base de ses valeurs et de sa culture. Par la présente l'Église reconnaît le Duché du Lyonnais-Dauphiné comme aristotélicien. Ce Concordat ne peut être modifié ou annulé que suite à l'acceptation des deux parties, quels que soient les changements au sein du Conseil du Duché du Lyonnais-Dauphiné ou de la Papauté. Cependant le présent Concordat pourra être amendé, avec l’accord des deux parties.

Par simplification, le terme de "Duc du Lyonnais-Dauphiné" repris dans ce texte concerne et implique autant tout Duc, Duchesse, Régent ou Régente du Lyonnais-Dauphiné, et cela, sans aucune volonté discriminatoire.


I - Du rôle de l'Église dans l'organisation spirituelle du Duché

Article I.1 : Le présent Concordat fait de l’Église Aristotélicienne Universelle et Romaine, la religion officielle du Duché du Lyonnais-Dauphiné. Le Duché reconnaît l’Église Aristotélicienne Universelle et Romaine comme seule, unique et légitime Institution du Tout Puissant, ainsi que seule détentrice de la Vraie Foi. Le Duché du Lyonnais-Dauphiné reconnaît l'existence du Saint-Siège et de toutes ses institutions.

Article I.2 : Seul le Culte Aristotélicien pourra être exercé en public dans les gargotes, halles, tavernes, et autres bâtiments et institutions du Duché du Lyonnais-Dauphiné, ainsi que faire acte de prosélytisme en ces mêmes lieux. Le Duché du Lyonnais-Dauphiné s'engage à intervenir militairement pour expulser les contrevenants à cet article. Le Conseil du Duché du Lyonnais-Dauphiné gardera également toute latitude de faire appel à la Garde Épiscopale ou aux Saintes Armées pour l'y aider si le mouvement devait prendre de l'ampleur.

Article I.3 : Tout dauphinois pourra pratiquer la religion de son choix dans un cadre privé, et cela sans en être inquiété par qui que ce soit.

Article I.4 : Le Duché du Lyonnais-Dauphiné reconnaît la pleine autorité de l'Église Aristotélicienne et Romaine, sur les diocèses, dans le domaine spirituel couvrant en tout ou en partie le Duché et territoires lyonnais et dauphinois.

Article I.5 : La première mission de l’Église Aristotélicienne est de guider les fidèles sur le chemin du Salut. Pour ce faire, en Lyonnais-Dauphiné, elle se fera un devoir de pourvoir à la vacance des cures ainsi que de nommer des prêtres et diacres en nombre suffisant pour permettre la diffusion de la Vraie Foi en Lyonnais-Dapuhiné. Les Clercs nommés devront célébrer des messes régulièrement, ainsi que des baptêmes, mariages et funérailles en fonction des besoins.

Article I.6 : Toute violation des dispositions du présent Concordat pourra être considérée comme un acte d'hérésie.

II - Du rôle de l’Église dans l’organisation temporelle du Duché

Article II.1 : Il sera ouvert aux Évêques ayant autorité sur le sol du Lyonnais et du Dauphiné une prélature en lien direct avec le Conseil ducal, afin de l’aider à conformer sa politique aux principes Aristotéliciens. Cette prélature sera nommée "Office Ecclésiastique". Le cas échéant il sera également accordé un accès à ladite prélature au nonce ou à l'ambassadeur apostolique rattaché à la province du Lyonnais-Dauphiné.

Article II.2 : Les Archevêques et Évêques s’engagent à ne pas révéler d’informations pouvant compromettre la sûreté civile. Tout écart à cette règle pourra être porté, en accord avec la Sainte Curie, devant un Tribunal local pour haute trahison, et ce même si les informations détenues par l’ecclésiastique sont de nature à mettre en danger le Saint-Siège.

Article II.3 : Les membres du clergé aristotélicien sont admissibles à toutes charges temporelles aux conditions exclusives qu'ils soient en mesure d'assumer l'ensemble de leurs missions temporelles et intemporelles avec diligence et que celles-ci n'entrent pas en contradiction avec la Vraie Foi, dont l'Église Aristotélicienne est unique dépositaire.

Article II.4 : Le Duc du Lyonnais-Dauphiné devra être baptisé, afin de ne point se retrouver en porte-à-faux avec le présent Concordat. Le nonce et les Evêques lyonnais et dauphinois vérifieront que tout candidat qui se présente à cette charge soit baptisé.

Article II.5 : Chaque changement de Conseil sera marqué par une cérémonie de bénédiction du gouvernement du Duc et des conseillers ducaux. Cette cérémonie symbolisera l'entente cordiale entre le pouvoir temporel et le pouvoir spirituel. Dans le cas où le Duc n'est pas baptisé au moment de sa nomination, la bénédiction du gouvernement sera précédée par le baptême de ce dernier. Il sera libéré de ses obligations si aucun prélat, curé ou diacre n'est capable d'assurer ladite cérémonie.

Article II.6 : Le Duc du Lyonnais-Dauphiné peut nommer au début de son mandat son confesseur choisi parmi le clergé dauphinois.

III - Du rôle de l’Église dans la vie civile

Article III.1 : Les mariages aristotéliciens sont les seuls mariages reconnus comme valides.

Article III.2 : Conformément au décret Matrimonium Phohibiti, le "mariage civil", ou toute autre forme d’union de ce genre ayant vocation à lier l’homme à la femme et la femme à l’homme est strictement interdit sur les terres du Lyonnais-Dauphiné.

Article III.3 : L’Église se donne pour mission d’aider les plus démunis. Dans ce cadre, ses représentants devront de manière active participer aux actions de charité et, autant que possible, coordonner leurs efforts avec les autorités municipales et ducales.

Article III.4 : L’Église se donne pour mission de participer le plus activement possible à l’éducation du peuple selon les principes de la Vraie Foi. De ce fait Elle a le droit de faire une demande au Conseil pour empêcher qu'un professeur ayant des idées contraires à la Vraie Foi puisse obtenir une chaire à l’université de Lyon pour tous les cours relatifs à la voie de l’Église. Il est bien entendu qu'un professeur non baptisé peut enseigner les cours relatifs à la voie de l’Église, tant qu’il respecte l’Église.

Article III.5 : Un clerc n’a de compte à rendre, sur ses actes spirituels, qu’à son Evêque et Rome.

Article III.6 : Tout prélat se doit de faire acte de présence aux manifestations organisées par le Duc et son Conseil pour lesquelles ils ont reçu invitation. L'absence est tolérée, sous réserve que le Conseil ou le Duc en aient été informés.

Article III.7 : Le Duché aidera les clercs à devenir théologiens [niveau 3 voie de l'Église] par la mise en place d'un prêt d’écus nécessaires sur présentation d’un dossier par le prélat en charge du diocèse concerné et après vote au Conseil Ducal. Ce prêt ne sera possible que si le futur prêtre reste en Lyonnais-Dauphiné après son ordination pour officier, et ce pour un délai minimum de 4 mois.

IV - La justice d’Église et les Officialités Épiscopales

Article IV.1 : Par la promesse canonique faite lors de la bénédiction du Conseil en l'une des Cathédrales du Duché, le Duc s'engage à soutenir activement l'Église dans sa lutte contre les hérésies sous toutes les formes qu’elles pourraient prendre.

Article IV.2 : La Très Sainte Inquisition et le Tribunal Inquisitorial (ou Officialité) d’Avignon, Dié, Embrun, Lyon et Vienne sont institués sur le territoire du Duché du Lyonnais-Dauphiné. Les attributs de la Très Sainte Inquisition et des Officialités sont ceux définis par le droit canonique de la Sainte Église Aristotélicienne et Romaine.

- Article IV.2 bis : De surcroît, les juridictions ecclésiastiques (Officialité et Inquisition) sont reconnues en matière spirituelle et disciplinaire interne au clergé, non soumises à l’article IV.7.

Article IV.3 : Les Tribunaux Inquisitoriaux et la Justice d’Église sont compétents dans les cas d’hérésie, de schisme, d’apostasie, d’insulte, de blasphème ou de diffamation envers l’Église, ses institutions, ses membres ou ses enseignements ; de prévarication et de rupture de serment fait sur les Saintes Écritures.

Article IV.4 : Les Tribunaux Religieux feront appliquer les différentes punitions qui leur sont propres et prévues par le Droit Canon à tout prévenu présent en terre du Lyonnais-Dauphiné, via les services des Vidamies d’Avignon, Embrun, Lyon et Vienne.

- Article IV.4 bis : Les sanctions lourdes, conformes à la charte du juge, tels que les bûchers en place publique seront soumises à l’autorisation ducale.

- Article IV.4 ter : Lorsque les Tribunaux Ecclésiastiques ne sont pas en mesure de faire appliquer la sentence, le condamné sera déféré devant le Tribunal Temporel local, et devra se conformer à la sentence prononcée par le juge laïc, elle-même conforme à la demande de l'Officialité Episcopale.

Article IV.5 : Les Tribunaux Ecclésiastiques ont préséance sur les Tribunaux Temporels dans les cas jugés de leur ressort, les premiers pouvant dessaisir les seconds pour lesdits cas. L’action temporelle "In Gratebus" s'éteint alors ou, si nécessaire, sert de support à l’application de la sentence prononcée par le Tribunal Religieux.

Article IV.6 : Les prévenus peuvent faire appel des décisions des Tribunaux Inquisitoriaux auprès du Tribunal de la Rote Apostolique et de la Cassation à Rome.

Article IV.7 : En cas de désaccord sur l'application d'une peine ou d'un appel ou sur le dessaisissement, une commission quadripartite comprenant un juge d’appel de la Sainte Inquisition, l’Archevêque métropolitain compétent, le Juge du Lyonnais-Dauphiné et le Duc du Lyonnais-Dauphiné, se réunira, devant chercher la solution juridique respectant au mieux la forme et les droits de la défense.

Article IV.8 : Les jugements de l'Église en matière matrimoniale prennent effet civil.

Article IV.9 : Tout un chacun pourra trouver asile et soutien dans les Eglises lyonnaises et dauphinoises. La personne ainsi réfugiée s'en remettra à la protection de l'Église et préservera son âme. Le curé chargé de la paroisse aura toute autorité sur le réfugié, aucune force ou autorité extérieure à l’Église ne pourra donc pénétrer en terre consacrée pour prendre possession du réfugié.

Article IV.10 : Tout prélat aristotélicien commettant une infraction civile est jugé par ses pairs. Concernant les faits qui relèveraient de la trahison ou de la haute trahison avérés et garantis, les instances ducales peuvent transmettre un dossier au Consistoire Pontifical par l'entremise de l'Officialité Episcopale idoine ou par l'entremise de la Nonciature afin de demander une instruction devant le Tribunal ducal, ainsi, le déroulement et le mode de jugement seront décidés en concertation avec la Curie. Toutefois, si une plainte est déposée par un autre prélat, ou, si un prélat se porte caution du plaignant, cette plainte est valablement instruite par le Tribunal civil du Duché.

V - De la protection cléricale.

Article V.1 : Les Archevêques de Lyon, de Vienne, d'Embrun, d'Avignon, ainsi que l'Évêque de Dié peuvent lever une Garde Épiscopale au sein du Duché, après en avoir informé le Duc et le Capitaine, à la condition qu'elle ne porte point atteinte aux intérêts dudit Duché.

Article V.2 : Les corps d’armes et les lances de cette garde pourront librement circuler sur l’intégralité du territoire lyonnais et dauphinois tout en communiquant avec le Conseil des Compagnies d'Ordonnancement du Lyonnais Dauphiné et ses instances, en accord avec le coutumier du Duché.[/list]

Donné au Castel de Pierre-Scize, le trentième jour du mois de décembre de l'an de grâce MCDLXI

Cécilia von Wittelsbach-Frayner,
Duchesse du Lyonnais-Dauphine

Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ? Pbucket

Pour la Sainte Église Aristotelicienne Romaine

Tadeus de Montfort-Vendôme
Protonotaire Consul Apostolique

Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ? Signaturetadeuster

Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ? NonciaturepvConcordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ? Tadeus12

Le Merveilleux Monseigneur Yvon-Ulrich Borgia-Diftain d'Embussy-Taschereau,
Archevêque de Lyon

Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ? Yut_v

Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ? Aaa10
Archevêque d'Avignon

Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ? 908478ArnaultVert

Pour la Province Ecclésiastique de Vienne et l'Archevêché d'Embrun,
Monseigneur Endymion d'Abbadie
Archevêque de Vienne, Primat de France


Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ? 769663EndyV

[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
marcelyne

marcelyne


Nombre de messages : 201
Localisation IG : Lyon
Date d'inscription : 18/01/2019

Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ? Empty
MessageSujet: Re: Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ?   Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ? Icon_minitimeMer 29 Mai 2019 - 18:54

Aliizea a écrit:
Je suis désolée, j'aurai aimé intervenir mais c'est quelque chose où je n'y connais rien :/

J'avoue que comme Aliizea, je n'y connais rien sur ce sujet. Je vous ecoute pour mieux comprendre, mais je ne me sens pas légitime à intervenir
Revenir en haut Aller en bas
Quatrebarbe

Quatrebarbe


Nombre de messages : 3488
Localisation IG : Dié
Date d'inscription : 24/04/2018

Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ? Empty
MessageSujet: Re: Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ?   Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ? Icon_minitimeMer 29 Mai 2019 - 19:05

Même à cette question-là :

Citation :
Je suis aussi curieux de savoir s'ils souhaiteraient qu'un nouveau concordat (respectueux de nos lois) soit signé si la possibilité nous en est donnée.

Nous avons très souvent une opinion très tranchée sur l'Église. L'envie de bien séparer temporel et spirituel est souvent dominante...
Revenir en haut Aller en bas
Nynaeve87

Nynaeve87


Nombre de messages : 19593
Age : 111
Localisation IG : Embrun
Date d'inscription : 30/04/2007

Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ? Empty
MessageSujet: Re: Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ?   Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ? Icon_minitimeMer 29 Mai 2019 - 23:32

On peut en effet saisir la noblesse la dessus. Pour ma part j'ai aussi toujours souci quand on restreint la liberté de conscience alors considérer ce concordat comme caduque me réjouirait vraiment.

Revenir en haut Aller en bas
Quatrebarbe

Quatrebarbe


Nombre de messages : 3488
Localisation IG : Dié
Date d'inscription : 24/04/2018

Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ? Empty
MessageSujet: Re: Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ?   Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ? Icon_minitimeMer 29 Mai 2019 - 23:54

Moi, ce que j'adore, c'est cet article :

Citation :
Article I.6 : Toute violation des dispositions du présent Concordat pourra être considérée comme un acte d'hérésie.

Suis-je à l'aube de mes premiers jours d'hérésie puisque je vais probablement dénoncer unilatéralement le concordat ?
Revenir en haut Aller en bas
Nynaeve87

Nynaeve87


Nombre de messages : 19593
Age : 111
Localisation IG : Embrun
Date d'inscription : 30/04/2007

Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ? Empty
MessageSujet: Re: Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ?   Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ? Icon_minitimeJeu 30 Mai 2019 - 0:10

Hmmm... Un duc brûlé en place publique ça fera de l'animation
Revenir en haut Aller en bas
Quatrebarbe

Quatrebarbe


Nombre de messages : 3488
Localisation IG : Dié
Date d'inscription : 24/04/2018

Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ? Empty
MessageSujet: Re: Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ?   Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ? Icon_minitimeJeu 30 Mai 2019 - 0:41

Je connais bien le vice-primat, ce sera le bon moment de faire jouer les relations.

Citation :
Dialogue avec l'église afin de pouvoir actualiser le concordat, créer un dialogue plus régulier et demander des soutiens/participations dans certaines activités.  

Il ne peut pas m'en vouloir, c'est son idée à la base ! Enfin, ça dépend. Si le conseil et l'assemblée nobiliaire s'entendent pour ne pas vouloir d'un nouveau concordat avec Rome, je pourrais quand même me ramasser un bon regard noir de sa part. Mais comme, j'ai pu le dire à Walik : je suis "Aristotélicien Romain mais Lyonnais-Dauphinois avant tout".
Revenir en haut Aller en bas
sixtinee

sixtinee


Nombre de messages : 7984
Localisation IG : Vienne
Date d'inscription : 05/11/2014

Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ? Empty
MessageSujet: Re: Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ?   Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ? Icon_minitimeJeu 30 Mai 2019 - 8:54

Il ne faut quand même pas oublier que nous sommes en 1467 et non dans le " futur "
Revenir en haut Aller en bas
Alidacheep

Alidacheep


Nombre de messages : 689
Localisation IG : Embrun
Date d'inscription : 26/10/2011

Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ? Empty
MessageSujet: Re: Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ?   Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ? Icon_minitimeJeu 30 Mai 2019 - 11:13

moi non plus je ne comprend pas du tout, de plus je suis noble de provence et non du LD, je ne sais pas si cela pourrait me concerner
Revenir en haut Aller en bas
Nynaeve87

Nynaeve87


Nombre de messages : 19593
Age : 111
Localisation IG : Embrun
Date d'inscription : 30/04/2007

Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ? Empty
MessageSujet: Re: Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ?   Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ? Icon_minitimeJeu 30 Mai 2019 - 12:03

Nous savons bien quel jour nous sommes Sixtine...
Revenir en haut Aller en bas
Quatrebarbe

Quatrebarbe


Nombre de messages : 3488
Localisation IG : Dié
Date d'inscription : 24/04/2018

Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ? Empty
MessageSujet: Re: Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ?   Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ? Icon_minitimeJeu 30 Mai 2019 - 12:59

Loin de moi l'idée de soumettre le Lyonnais-Dauphiné à l'hérésie Sixtine. Je suis plutôt pour reconduire le traité personnellement.
Cependant, nous touchons à quelque chose qui dépasse mon simple règne et mes envies... Si le conseil et l'assemblée nobiliaire sont contre un nouveau traité, ce serait bien idiot non seulement d'aller contre la majorité en imposant un point de vue minoritaire (sans compter que l'on m'accuserait d'accointance avec certains membres de l'EAR) mais aussi de brasser de l'air et travailler sur un traité qui serait potentiellement révoqué sitôt que je rends la couronne ducale.
Revenir en haut Aller en bas
sixtinee

sixtinee


Nombre de messages : 7984
Localisation IG : Vienne
Date d'inscription : 05/11/2014

Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ? Empty
MessageSujet: Re: Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ?   Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ? Icon_minitimeJeu 30 Mai 2019 - 13:19

Citation :
Nous savons bien quel jour nous sommes Sixtine...

Certaines fois je me demande car certains agissent comme si l'on était dans un futur de plus 550 ans
Revenir en haut Aller en bas
Quatrebarbe

Quatrebarbe


Nombre de messages : 3488
Localisation IG : Dié
Date d'inscription : 24/04/2018

Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ? Empty
MessageSujet: Re: Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ?   Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ? Icon_minitimeJeu 30 Mai 2019 - 14:51

Et il y a d'autres fois, je me demande si certaines regrettent les coutumes d'il y a 20 ans où les femmes n'étaient qu'un monnaie d'échange entre puissants seigneurs et maisons bourgeoises, où elles n'avaient pas vraiment leurs mots à dire et où leurs rôles se limitaient à être des poules pondeuses d'héritiers.
Revenir en haut Aller en bas
Nynaeve87

Nynaeve87


Nombre de messages : 19593
Age : 111
Localisation IG : Embrun
Date d'inscription : 30/04/2007

Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ? Empty
MessageSujet: Re: Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ?   Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ? Icon_minitimeJeu 30 Mai 2019 - 19:03

(HRP la religion aristotélicienne n'existe pas tant au 15ème qu'au 21ème. Même si nous sommes dans un jeu dit médiéval aucune vraie réalité historique n'est respectée. Nous ne voterions pas pour mettre un Roi sur un trône, ni même un duc. Il n'y aurait pas d'allégeance obligatoire. La roi/reine ne pourrait ainsi donner ou retirer des fiefs... au mieux les acheter ou les prendre par la force.
Mais si on veut rester dans la ligne Razz
En 1467 nous serions sous le règne de Louis XI.
La ligne directrice de sa politique fut constituée par le renforcement de l'autorité royale contre les grands feudataires, appuyée sur l'alliance avec le petit peuple. Il défendit ainsi les paysans vaudois du Valpute contre l'inquisition épiscopale en Dauphiné. La Vallouise fut ainsi rebaptisée en son honneur. Tombé en disgrâce, l'évêque de Lisieux Thomas Basin développe la légende noire posthume du roi (tyran laid, fourbe et cruel, enfermant ses ennemis dans des cages en fer, les « fillettes »), le décrivant dans son Histoire de Louis XI comme un « fourbe insigne connu d’ici jusqu’aux enfers, abominable tyran d’un peuple admirable4,5 », le « roman national » édifié par les historiens du xixe siècle en a fait un « génie démoniaque »6, « l'Universelle Aragne »a, le père de la centralisation française7. Very Happy HRP)

Ainsi Dame Sixtine vous entrevoyez l'avenir. n'est-ce point l'apanage des sorcières? Mieux vaut à mon avis que ça ne sorte pas d'ici.
Revenir en haut Aller en bas
Alexa

Alexa


Nombre de messages : 7791
Localisation IG : Montél'
Date d'inscription : 27/12/2012

Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ? Empty
MessageSujet: Re: Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ?   Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ? Icon_minitimeJeu 30 Mai 2019 - 21:36

(sympa cet encart, merci Nyna, d'autant que j'ai toujours bien aimé ce roi malgré sa légende noire et malgré que sa victoire contre le Téméraire sonna le glas de la liberté dans mon pays par l'invasion alémanique. Intéressant de connaître ces faits-là et l'origine du nom de la Vallouise. Comme quoi avant Voici et Paris-Match les réputations se faisaient et se défaisaient tout autant)

Moi je ne comprends pas ce souci de la comtesse Alazais et apprécie mal son ingérence. Car ce n'est rien d'autre que de l'ingérence mal placée.

Qui plus est ce traité nous sommes libres de l'avoir. En quoi est-il contradictoire ? Que le droit "Royal" reconnaisse tous les mariages et que le droit "lyonnais dauphinois" ne reconnaisse que les aristotéliciens n'est pas antagoniste.
Revenir en haut Aller en bas
Quatrebarbe

Quatrebarbe


Nombre de messages : 3488
Localisation IG : Dié
Date d'inscription : 24/04/2018

Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ? Empty
MessageSujet: Re: Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ?   Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ? Icon_minitimeJeu 30 Mai 2019 - 22:05

Quand il y a papa qui dit que tout le monde peut le faire et que maman dit il n'y a que moi qui puisse le faire... Tu ne trouves pas qu'il y a contradiction ?
Revenir en haut Aller en bas
Alexa

Alexa


Nombre de messages : 7791
Localisation IG : Montél'
Date d'inscription : 27/12/2012

Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ? Empty
MessageSujet: Re: Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ?   Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ? Icon_minitimeJeu 30 Mai 2019 - 22:50

C'est pas ainsi tu lis mal le texte. Papa reconnait tous les mariages et maman ne reconnait que les aristotéliciens. Personne ne dit qu'ils sont interdits.
Revenir en haut Aller en bas
Quatrebarbe

Quatrebarbe


Nombre de messages : 3488
Localisation IG : Dié
Date d'inscription : 24/04/2018

Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ? Empty
MessageSujet: Re: Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ?   Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ? Icon_minitimeJeu 30 Mai 2019 - 23:11

En souriant

Tu places papa et maman au même niveau mais papa ne fait rien à par tout reconnaître alors que maman fait et ne reconnait que les siens.

A et B se marient chez les spinozistes.
D'après le droit royal : mariage autorisé.
D'après le concordat : mariage pas aristotélicien, pas reconnu valide, mariage qui compte pour du vent = mariage pas autorisé
Revenir en haut Aller en bas
Alexa

Alexa


Nombre de messages : 7791
Localisation IG : Montél'
Date d'inscription : 27/12/2012

Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ? Empty
MessageSujet: Re: Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ?   Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ? Icon_minitimeJeu 30 Mai 2019 - 23:23

oui c'est cela. tout à fait : reconnu par Paris mais pas par Lyon.
Revenir en haut Aller en bas
Nynaeve87

Nynaeve87


Nombre de messages : 19593
Age : 111
Localisation IG : Embrun
Date d'inscription : 30/04/2007

Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ? Empty
MessageSujet: Re: Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ?   Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ? Icon_minitimeJeu 30 Mai 2019 - 23:27

Nyna se gratte la tête à les écouter de parler de Papa et maman et les regarde bizarrement....

Euh... les mariages permette de protéger les lignées et elle sont en France controlées par la hérauderie Royale qui pour le moment suit les lois de papa... euh royale. Donc en tant que héraut je reconnais tous les mariages dès lors qu'ils sont officialisés.

Que peut à cela le concordat de la province?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ? Empty
MessageSujet: Re: Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ?   Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ? Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Concordat JEHAN MÉLÉAGANT caduque/illégal ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Concordat Jehan Méléagant
» De l'avenir du concordat Jehan Méléagant
» Vote pour Méléagant
» BRI // TAOP // Yrh (procès illégal)
» BRI // TAOP // Flavie (procès illégal)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Rôle Play du Château de Lyon :: 8 - Château de Pierre-Scize - Conseil Ducal :: Grande Salle-
Sauter vers: