Forum Rôle Play du Château de Lyon
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
TV LED 32” Continental Edison CELED32SAHD24B3
Voir le deal
139.99 €

 

 Modification III.1 : Eligibilité à une fonction politique

Aller en bas 
+3
Ka Devirieux
Arwel
Hardryan
7 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2

modification de l'article III.1
pour
Modification III.1 : Eligibilité à une fonction politique - Page 2 Vote_lcap100%Modification III.1 : Eligibilité à une fonction politique - Page 2 Vote_rcap
 100% [ 8 ]
contre
Modification III.1 : Eligibilité à une fonction politique - Page 2 Vote_lcap0%Modification III.1 : Eligibilité à une fonction politique - Page 2 Vote_rcap
 0% [ 0 ]
nafout
Modification III.1 : Eligibilité à une fonction politique - Page 2 Vote_lcap0%Modification III.1 : Eligibilité à une fonction politique - Page 2 Vote_rcap
 0% [ 0 ]
Total des votes : 8
 
Sondage clos

AuteurMessage
Terwagne

Terwagne


Nombre de messages : 5108
Localisation IG : Vienne
Date d'inscription : 02/06/2009

Modification III.1 : Eligibilité à une fonction politique - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Modification III.1 : Eligibilité à une fonction politique   Modification III.1 : Eligibilité à une fonction politique - Page 2 Icon_minitimeVen 11 Fév 2011 - 21:08

Dites, en voulant aller mettre le Coutumier à jour, je me suis rendue compte qu'il y avait un truc étrange avec ce livre-là.

Je vous copie-colle ici le post de Nopus :

Nopus a écrit:
Livre III : Droit politique


III.1 : Eligibilité à une fonction politique
III.1.a : De la moralité des candidats
o III.1.a.i : Des conditions d'éligibilité.
Il est interdit aux personnes suivantes de participer à des élections municipales ou ducales en Lyonnais-Dauphiné :
- toute personne n'étant pas sujet du Duché, sous peine d'être accusée de troubles à l'ordre public.
- toute personne ayant été condamnée pour haute trahison, trahison ou brigandage par une cour de justice légitime dans les 3 mois précédant le jour de l'élection, sous peine d'être accusée de haute-trahison.

L'inéligibilité d'un candidat ayant été condamné peut se voir levée à la suite d'un vote majoritaire du Conseil Ducal et après avoir fait pénitence auprès de l'Église Aristotélicienne.

o III.1.a.ii : De la corruption
Tout candidat à une élection municipale ou ducale surpris à user de moyens de corruption auprès d'un ou de plusieurs électeurs sera frappé d'une période d'inéligibilité. Sera considérée comme corruption l'offre d'argent, de marchandises, de tous services ou de toutes denrées offertes à un électeur par un candidat à une élection municipale ou ducale contre une promesse de vote en sa faveur.

III.1.b : De la procédure en cas d'élection d'un inéligible
Tout candidat à une mairie ne respectant pas les conditions d'éligibilité devra retirer son programme et annoncer son retrait de candidature dans les deux jours suivant la réception du courrier de la Prévôté, sous peine de poursuite pour trouble à l'ordre public.
S'il est néanmoins élu, il devra démissionner immédiatement ou ordre sera donné de reprendre la mairie par la force et le maire déposé sera poursuivi pour haute-trahison.

Tout candidat aux élections ducales ne respectant pas les conditions d'éligibilité devra demander à être retiré de sa liste ou s'il est tête de liste faire publiquement part de son inéligibilité.
S'il est néanmoins élu, il devra démissionner du Conseil Ducal dès l'issue des élections ou se verra poursuivi pour haute-trahison. La tête de la liste dans laquelle il figure se verra également poursuivie pour trahison.

III.1.c : De l'élection du Gouverneur

Le Conseil Ducal dispose d'un délai de quatre jours pour désigner le Gouverneur, soit deux tours de vote.
Si les Conseillers Ducaux n'arrivent pas à se mettre d'accord dans ce délai, ils devront désigner le candidat représentant le parti politique ayant remporté le plus de suffrages lors des élections ducales.

Dans le cas où cette situation serait effective, le Gouverneur élu devra refuser son attribution de fief de retraite ou sera jugé pour Trahison.
Les Conseillers Ducaux ayant désigné, à l'issu des quatre jours de négociation, un autre conseiller, que celui représentant le parti politique gagnant des élections ducales, ne bénéficieront pas lors de leur mandat de l'immunité ducale et seront accusés de Trahison.

III.2.a : Majorité
L'approbation d'un texte par le Conseil Ducal est permise par la majorité simple des suffrages exprimés pour ou contre ce texte par les conseillers ducaux en présence. En cas d'égalité des voix, il revient au Gouverneur de trancher. Un minimum de 6 votes exprimés est requis pour assurer la légalité d'un texte.

III.2.b : Vote des décrets et amendements de la coutume
La durée d'ouverture du vote de décrets ducaux et amendements à la coutume par le conseil ducal est de cinq jours pleins. Dans le cas où sept voix ont été exprimées en faveur d'un même choix, le vote peut être clos et son résultat décrété même si le délai n'est pas arrivé à terme.

III.2.c : De la validité des amendements de la coutume
III.2.c : De la validité des amendements de la coutume

Toutes dispositions entrainant la modification, l'ajout ou la suppression d'un ou plusieurs articles du Coutumier ne pourra être ratifiée qu'après l’affichage en gargote de la version finale et non biffée du dit texte., dûment scellé et daté par le gouverneur régnant ou régent en place.
Sa validité prendra effet dès sa retranscription dans le coutumier

III.2.d : Confirmation des arrêtés municipaux
La confirmation par le conseil ducal des arrêtés municipaux aura lieu par un vote d'une durée écourtée à trois jours pleins. Dans le cas où la majorité absolue est atteinte, le vote peut être clos et son résultat décrété même si le délai n'est pas arrivé à son terme.

III.3 : Procédures judiciaires exceptionnelles
III.3.a : Brigandage subi par un individu
Lors d'acte de brigandage subit sur sa personne, comme stipulé dans l'Article IV.1.e, une victime peut contacter directement le procureur pour une mise en accusation plus rapide coupant alors la procédure habituelle.

III.3.b : Destabilisation économique
Lors d'une tentative de déstabilisation économique, comme stipulé dans l'article V.1.a.i ou lorsqu'un individu non Lyonnais-Dauphinois ne respecte pas les obligations sur la régularisation des ventes de marchandises importées, comme stipulé dans l'article V.2.b, le maire de la ville où s'est produit l'acte peut entamer une procédure d'urgence en lançant lui même une mise en accusation, grâce à un écrit "type" réalisé par le procureur. Cette procédure d'urgence devra tout de fois être validée par un acteur de la justice (procureur, juge, prévôt des maréchaux, lieutenant de la maréchaussée ou gouverneur) avant son lancement.

III.3.c : État de siège
Dans le cas d'un péril imminent et grave pour sa sécurité ou celle du territoire du Lyonnais-Dauphiné dont il devra justifier, le Gouverneur peut décréter l'État de Siège sur le territoire pour une durée de sept jours, renouvelable par le Conseil Ducal. Cet état de siège implique, outre les dispositions particulières qui seraient prises dans le décret l'instituant:

o III.3.c.i : Dans le cadre judiciaire
- La fermeture légale des frontières impliquant l'inculpation de tout étranger arrivant en les villes de Lyon, Montélimar et Die pour trouble à l'ordre public ;
- L'interdiction à tout étranger de prendre résidence dans une ville lyonnais-dauphinoise sauf s'il a obtenu une autorisation du Prévôt des maréchaux sous peine de poursuite pour trouble à l'ordre public ;
- La restriction au strict minimum de TOUS les déplacements dans les frontières du Lyonnais-Dauphiné, afin de ne pas entraver les actions des Compagnies d'Ordonnance ducales : aucune indemnité ne pourra être perçue en cas de dommages collatéraux survenus pendant la période concernée ;
- L'obligation pour tout étranger ne possédant pas une autorisation de séjour du Prévôt de quitter les terres lyonnais-dauphinoises dans le *délai prescrit après quoi une inculpation pour trouble à l'ordre public sera faite. Un ou plusieurs procès pour récidive pourra être lancé contre tout étranger n'étant pas sorti du duché dans le délai prescrit de la ville où il se trouve après la proclamation de la dernière condamnation ;
- La poursuite en récidive de tout délit commis pendant la période concernée (indépendamment de la date du jugement).
Toute personne tentant une révolte durant l'Etat de siège pourra être automatiquement ajoutée à la liste d'ennemis de l'Ost et de leurs armées.


*Délai prescrit pour quitter le Lyonnais-Dauphiné pour les étrangers se trouvant à:
- Briançon: 5 jours
- Embrun: 5 jours
- Dié: 3 jours
- Montélimar: 2 jours
- Valence: 3 jours
- Vienne: 3 jours
- Lyon: 2 jours

o III.3.c.ii : Dans le cadre des Compagnies d'Ordonnance ducales
- L'appel quotidien des gens d'armes présents ;
- Le retard automatique de la prise d'emploi des gens d'armes jusqu'à la huitième heure du soir ;
- Le retour dans les meilleurs délais à leur garnison ou poste de prévôté de tous les gens d'armes permissionnaires.

o III.3.c.iii : Dans le cadre des Conseils Municipaux:
- L'attribution par le Bourgmestre dans les villes frontalières ou menacées de mandats sauvegardant tout ou partie de la trésorerie et des stocks municipaux à des membres de confiance des Compagnies d'Ordonnance ducales ou des Compagnies Nobiliaires, issus de garnisons ou des postes étrangers auxdites villes.

o III.3.c.iv : Dans le cadre du Conseil Ducal
- La constitution d'un conseil de crise autour du Gouverneur, réunissant au moins le tiers du Conseil Ducal, ayant autorité pour prendre les dispositions les plus urgentes à l'unanimité ;
- L'ouverture des votes de l'ensemble des décrets nécessaires réduite à un délai de trois jours, y compris le renouvellement de l'état de siège en cours ;
- La possibilité d'un veto de l'Etat de siège par un vote du Conseil Ducal à la majorité des inscrits ;
- L'attribution par le Commissaire au Commerce et le Bailli, au cas où la ville de Lyon serait menacée, de mandats sauvegardant tout ou partie de la trésorerie et des stocks ducaux à des membres de confiance des Compagnies d'Ordonnance ducales ou des Compagnies Nobiliaires, issus de garnisons ou des postes étrangers aux villes frontalières ou menacées.

III.3.d : Des conseillers ducaux
o III.3.d.i : Immunité liée à la charge
Tout conseiller ducal jouit d'une immunité liée à sa charge par protection du Gouverneur tout au long de son mandat. De ce fait, il ne peut être mis en accusation pendant la durée de son mandat. A l'issu de celui-ci et si son mandat n'est pas reconduit, le conseiller perdra cette immunité et sera dès lors justiciable.

Néanmoins, le Gouverneur peut à tout moment lever l'immunité d'un conseiller pour toute faute relevant de la Trahison et de la Haute Trahison. Il doit pour cela obtenir l'accord de 2/3 des conseillers votants. Le dit conseiller se verra, suivant la gravité des actes qui lui sont reprochés :
- retirer tout portefeuille, son droit de vote, son immunité ainsi que les accès spécifiques liés à son portefeuille.
ou
- retirer l'ensemble des accès liés à la fonction de conseiller ducal et de facto exclu du Conseil Ducal.

Il pourra, de ce fait, être poursuivi pour les délits qui lui sont reprochés même si son mandat n'est pas échu


III.4 : Trahison
III.4.a : Haute trahison
o III.4.a.i : Candidature d'un traitre au Lyonnais-Dauphiné
Toute candidature en violation avec l'article III.1.a.ii maintenue après remontrance issue du Gouverneur ou du Juge en fonction sera poursuivie au chef de haute-trahison.

o III.4.a.ii : Incurie
Tout conseiller ducal et tout maire se doit de répondre promptement à toutes les sollicitations émanant du Conseil Ducal et d’effectuer les tâches dont il a la charge, sauf motif légitime d’absence, sous peine de poursuites en haute-trahison.

III.4.b : Trahison
o III.4.b.i : Désertion
Tout conseiller ducal et tout maire se doit de tenir son poste dans le Lyonnais-Dauphiné et d'y rester sauf autorisation spéciale du Gouverneur sous peine de poursuites au chef de trahison.

o III.4.b.ii : Abandon de poste
Si un conseiller ducal ou un maire doit démissionner de son poste il a obligation d’en informer le gouverneur avant sa décision, sous peine d'accusation de trahison.

III.5 : Trouble à l'Ordre Public
III.5.a : Présentation d'une candidature électorale non conforme
Toute candidature en violation avec l'article III.1 maintenue après remontrance publique issue du Gouverneur ou du Juge en fonction pourra voir le fautif et le responsable de la liste présentée poursuivis au chef de trouble à l'ordre public.

III.5.b : Cumul de charges
Le cumul entre un poste de maire et conseiller ducal sans portefeuille est autorisé. Néanmoins, ce cumul ne devra porter préjudice à l'exercice de l'une ou l'autre des fonctions et le conseiller concerné ne devra pas réitérer sa candidature aux élections municipales durant son mandat ducal. Si cette condition n'était pas respectée, le Conseil Ducal pourra exiger la démission de l'une des charges.


III.5.c Attitude des conseillers ducaux
Les conseillers ducaux se doivent d'être assidus et rigoureux, d'avoir une attitude digne, respectueuse et faisant honneur à leur fonction de représentants de l'ensemble du peuple lyonnais-dauphinois, par leurs actes ou par leurs paroles, dès lors qu'ils sont dans l'exercice de ladite fonction.
Un conseiller ducal qui persiste à avoir un comportement inapproprié après remontrance du Gouverneur pourra voir se lever l'immunité dont il bénéficie et être poursuivi pour trouble à l'ordre public.

Modification III.1 : Eligibilité à une fonction politique - Page 2 Sceauurbs23lb


Pourquoi n'y a-t-il pas de sous-titre III.2 ???? scratch


(J'ai pas encore edité et mis à jour du coup, histoire que vous le voyiez avant)
Revenir en haut Aller en bas
Ka Devirieux

Ka Devirieux


Nombre de messages : 8677
Localisation IG : Briançon
Date d'inscription : 30/12/2007

Modification III.1 : Eligibilité à une fonction politique - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Modification III.1 : Eligibilité à une fonction politique   Modification III.1 : Eligibilité à une fonction politique - Page 2 Icon_minitimeSam 12 Fév 2011 - 16:27

l'AN chipote, et d'un côté ils ont raison je m'en veux de pas avoir tilté dessus, car le terme "citoyen" a été employé dans le texte.

L'idéal serait comme dit la bas de le remplacer par sujet, je pense pas qu'il faille un vote pour ça car ça ne change rien au texte ni à son sens, donc ça ne vous gêne pas de remplacer le terme? et on publie une petite annocne de rectificatif
Revenir en haut Aller en bas
penelope

penelope


Nombre de messages : 7816
Age : 40
Localisation IG : Avec Lui, où qu'il soit !
Date d'inscription : 29/08/2007

Modification III.1 : Eligibilité à une fonction politique - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Modification III.1 : Eligibilité à une fonction politique   Modification III.1 : Eligibilité à une fonction politique - Page 2 Icon_minitimeSam 12 Fév 2011 - 16:34

Moi ça ne me gêne pas, au contraire.
Revenir en haut Aller en bas
Terwagne

Terwagne


Nombre de messages : 5108
Localisation IG : Vienne
Date d'inscription : 02/06/2009

Modification III.1 : Eligibilité à une fonction politique - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Modification III.1 : Eligibilité à une fonction politique   Modification III.1 : Eligibilité à une fonction politique - Page 2 Icon_minitimeSam 12 Fév 2011 - 20:07

Bein... Euh... Pourquoi Messire Hardryan avait-il voulu modifier "sujet" en "citoyen", justement?

Sinon, vous ne répondez pas à ma question, là. Confused
Et du coup je n'ai toujours pas mis à jour, moi. Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Antoine de Sevillano

Antoine de Sevillano


Nombre de messages : 3182
Localisation IG : Dié
Date d'inscription : 24/09/2006

Modification III.1 : Eligibilité à une fonction politique - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Modification III.1 : Eligibilité à une fonction politique   Modification III.1 : Eligibilité à une fonction politique - Page 2 Icon_minitimeSam 12 Fév 2011 - 20:16

Pas de problème non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Terwagne

Terwagne


Nombre de messages : 5108
Localisation IG : Vienne
Date d'inscription : 02/06/2009

Modification III.1 : Eligibilité à une fonction politique - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Modification III.1 : Eligibilité à une fonction politique   Modification III.1 : Eligibilité à une fonction politique - Page 2 Icon_minitimeSam 12 Fév 2011 - 20:19

Mouè mouè mouè... Bein non, en fait!

Parce que là c'est clairement ôter une des modifications pour lesquelles nous avons voté, justement.
Alors même si je ne suis pas une excitée des votes, je trouve que supprimer une modification votée, ça nécessite un vote. Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Ka Devirieux

Ka Devirieux


Nombre de messages : 8677
Localisation IG : Briançon
Date d'inscription : 30/12/2007

Modification III.1 : Eligibilité à une fonction politique - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Modification III.1 : Eligibilité à une fonction politique   Modification III.1 : Eligibilité à une fonction politique - Page 2 Icon_minitimeDim 13 Fév 2011 - 13:28

mwé scratch

je ramène les propos d'hardryan à l'AN..

Hardryan a écrit:
Sujet n'est défini nulle part dans notre coutumier, et citoyen ne l'est pas non plus c'est vrai. Donc il est vrai que cela aurait dû l'être au Chapitre I.5 : Le statut de Lyonnais-Dauphinois.

Avant de dire qu'il n'est pas adapté, c'est vrai qu'il faudrait s'entendre sur la définition du terme que l'on emploiera. Un citoyen peut n'être défini que comme un simple habitant, ce qui colle pas mal à ce qui est dit dans le Chapitre I.5 puisqu'on parle de résidence.

Donc comment définiriez-vous le mot citoyen et le mot sujet?

Donc quitte à voter, autant voter tout cela d'un coup ^^

La modification du terme citoyen ici, et à la fois cet article

Citation :

Chapitre I.5 : Le statut de Lyonnais-Dauphinois
Est considéré comme sujet du Lyonnais-Dauphinoisé, toute personne remplissant l'une des conditions suivantes :
- être va-nu-pieds récemment arrivé dans une ville du Duché [niveau 0].
OU
- avoir sa résidence principale dans le Lyonnais-Dauphiné et posséder un champ ou une échoppe d'artisan dans l'une des villes du Duché depuis plus d'une semaine.
OU
- avoir sa résidence principale dans le Lyonnais-Dauphiné depuis plus d'un mois, sans condition de possession de champ ou d'échoppe.
OU
- être noble, vassal du Duché,ayant fief en Lyonnais-Dauphiné.

Modification III.1 : Eligibilité à une fonction politique - Page 2 Sceauurbs23lb

je pense que cette simple modif suffirait, bien que Thibérian estime que vassal n'est pas sujet...mais pour ma part je reprends l'explication de Walan à la suite, un sujet c''est n'importe qui soumis à une autorité, et les vassaux e sont aussi

Walan a écrit:

- j'aimerais que vous m'expliquiez comment un vassal du Lyonnais-Dauphiné n'en est pas le sujet, alors même qu'il me semble qu'ils en sont au contraire les premiers (des sujets du Lyonnais-Dauphiné), puisque de fait ils prêtent serment de rester "sous sa coupe".

Car personnellement :
Est sujet qui est soumis à une autorité souveraine. Ou autre formulation si vous préférez : est sujet qui est soumis à l'autorité d'un seigneur.
Résidents en Lyonnais-Dauphiné ou non, les vassaux sont bel et bien soumis à l'autorité souveraine du Lyonnais-Dauphiné puisqu'ils lui prêtent serment d'allégeance. Donc ils en sont les sujet. Sujets particuliers, privilégiés en un certain sens, mais sujets tout de même.
Tout comme nous sommes sujets, sans en être vassaux pour la plupart, de Sa Majesté. Et tout comme mes serfs sont à la fois mes sujets, ceux du Lyonnais-Dauphiné et ceux de sa Majesté.
Revenir en haut Aller en bas
Terwagne

Terwagne


Nombre de messages : 5108
Localisation IG : Vienne
Date d'inscription : 02/06/2009

Modification III.1 : Eligibilité à une fonction politique - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Modification III.1 : Eligibilité à une fonction politique   Modification III.1 : Eligibilité à une fonction politique - Page 2 Icon_minitimeDim 13 Fév 2011 - 14:30

Je ne partage absolument pas cet avis. thiberian a clairement raison, sur ce coup-là.

Parce que en résumé, ce que vous nous proposez, et qui vous est insufflé par ce charmant Walan, c'est bel et bien de remettre tout comme c'était au départ... Dire "Oui, oui, en fait les modifications faites les derniers temps c'est de la connerie, heureusement que Walan nous ramène dans le droit chemin". Razz

Bref, sans moi sur ce coup-là.
Revenir en haut Aller en bas
Ka Devirieux

Ka Devirieux


Nombre de messages : 8677
Localisation IG : Briançon
Date d'inscription : 30/12/2007

Modification III.1 : Eligibilité à une fonction politique - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Modification III.1 : Eligibilité à une fonction politique   Modification III.1 : Eligibilité à une fonction politique - Page 2 Icon_minitimeDim 13 Fév 2011 - 14:39

et si on imaginait que c'était Jean-Luc qui avait soulevé?
Revenir en haut Aller en bas
Terwagne

Terwagne


Nombre de messages : 5108
Localisation IG : Vienne
Date d'inscription : 02/06/2009

Modification III.1 : Eligibilité à une fonction politique - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Modification III.1 : Eligibilité à une fonction politique   Modification III.1 : Eligibilité à une fonction politique - Page 2 Icon_minitimeDim 13 Fév 2011 - 15:05

Peu importe, que ça soit Jean-Luc ou un autre.
Quoi que bon, Jean-Luc soulève sans doute des choses bien plus intéressantes, au fond. Razz

Pour le reste, j'ai répondu et proposé un compromis à l'AN. Je copie ici pour ceux qui n'y ont pas accès, ça m'évitera de ré expliquer la même chose. Wink


Terwagne a écrit:
Désolée de vous contredire, Messire Licorneux - c'est bien ainsi que l'on doit dire, non? - mais je n'éprouve aucune frustration, en ce qui me concerne. J'irai même jusqu'à dire que je suis on ne peut plus épanouie, que ça soit de ce côté-là comme de celui de ma place dans ce duché, grâce à laquelle j'ai pu m'exprimer au sein du Conseil ducal sur cet article qui semble poser soucis.Je vous souhaite d'ailleurs de connaitre un jour un tel épanouissement que celui qui est mien depuis des mois, sachez-le.

Que venaient faire ces choses dans ce débat, donc? Et bien, la même chose que ce que venait y faire votre terme "populiste".


Pour en revenir à cette histoire de mot, j'ai peut-être une idée. Je vous explique...

Puisque dans notre Coutumier il est écrit ceci :

Citation :
Chapitre I.5 : Le statut de Lyonnais-Dauphinois
Est considéré comme Lyonnais-Dauphinois, toute personne remplissant l'une des conditions suivantes :
(etc...)

Pourquoi ne simplifierions-nous pas l'article récemment modifié en s'alignant sur ce statut justement?
Cela donnerait ceci :
Citation :
III.1.a : De la moralité des candidats
o III.1.a.i : Des conditions d'éligibilité.
Il est interdit aux personnes suivantes de participer à des élections municipales ou ducales en Lyonnais-Dauphiné :
- toute personne n'étant pas citoyen du Duché non Lyonnais-Dauphinoise, sous peine d'être accusée de troubles à l'ordre public.
Je crois que la simplification est voulue par tous depuis un moment, de plus...

Revenir en haut Aller en bas
Hardryan

Hardryan


Nombre de messages : 5932
Localisation IG : Montélimar
Date d'inscription : 20/04/2007

Modification III.1 : Eligibilité à une fonction politique - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Modification III.1 : Eligibilité à une fonction politique   Modification III.1 : Eligibilité à une fonction politique - Page 2 Icon_minitimeDim 13 Fév 2011 - 16:37

Pas bête ce que Terwagne propose. Pas de sujet, pas de citoyen , juste Lyonnais-Dauphinois.. Par contre ça implique de modifier tous les textes, car on retrouve le mot sujet à quelques reprises dans le coutumier.
Revenir en haut Aller en bas
Antoine de Sevillano

Antoine de Sevillano


Nombre de messages : 3182
Localisation IG : Dié
Date d'inscription : 24/09/2006

Modification III.1 : Eligibilité à une fonction politique - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Modification III.1 : Eligibilité à une fonction politique   Modification III.1 : Eligibilité à une fonction politique - Page 2 Icon_minitimeDim 13 Fév 2011 - 19:48

C'est ce qu'on avait d'ailleurs décidé en début de mandat.
Revenir en haut Aller en bas
Terwagne

Terwagne


Nombre de messages : 5108
Localisation IG : Vienne
Date d'inscription : 02/06/2009

Modification III.1 : Eligibilité à une fonction politique - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Modification III.1 : Eligibilité à une fonction politique   Modification III.1 : Eligibilité à une fonction politique - Page 2 Icon_minitimeLun 14 Fév 2011 - 20:00

Il me semble en effet que cela avait été proposé en début de mandat, comme le dit Messire Antoine.
Revenir en haut Aller en bas
Terwagne

Terwagne


Nombre de messages : 5108
Localisation IG : Vienne
Date d'inscription : 02/06/2009

Modification III.1 : Eligibilité à une fonction politique - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Modification III.1 : Eligibilité à une fonction politique   Modification III.1 : Eligibilité à une fonction politique - Page 2 Icon_minitimeMar 15 Fév 2011 - 20:49

Terwagne a écrit:
Dites, en voulant aller mettre le Coutumier à jour, je me suis rendue compte qu'il y avait un truc étrange avec ce livre-là.

Je vous copie-colle ici le post de Nopus :

Nopus a écrit:
Livre III : Droit politique


III.1 : Eligibilité à une fonction politique
III.1.a : De la moralité des candidats
o III.1.a.i : Des conditions d'éligibilité.
Il est interdit aux personnes suivantes de participer à des élections municipales ou ducales en Lyonnais-Dauphiné :
- toute personne n'étant pas sujet du Duché, sous peine d'être accusée de troubles à l'ordre public.
- toute personne ayant été condamnée pour haute trahison, trahison ou brigandage par une cour de justice légitime dans les 3 mois précédant le jour de l'élection, sous peine d'être accusée de haute-trahison.

L'inéligibilité d'un candidat ayant été condamné peut se voir levée à la suite d'un vote majoritaire du Conseil Ducal et après avoir fait pénitence auprès de l'Église Aristotélicienne.

o III.1.a.ii : De la corruption
Tout candidat à une élection municipale ou ducale surpris à user de moyens de corruption auprès d'un ou de plusieurs électeurs sera frappé d'une période d'inéligibilité. Sera considérée comme corruption l'offre d'argent, de marchandises, de tous services ou de toutes denrées offertes à un électeur par un candidat à une élection municipale ou ducale contre une promesse de vote en sa faveur.

III.1.b : De la procédure en cas d'élection d'un inéligible
Tout candidat à une mairie ne respectant pas les conditions d'éligibilité devra retirer son programme et annoncer son retrait de candidature dans les deux jours suivant la réception du courrier de la Prévôté, sous peine de poursuite pour trouble à l'ordre public.
S'il est néanmoins élu, il devra démissionner immédiatement ou ordre sera donné de reprendre la mairie par la force et le maire déposé sera poursuivi pour haute-trahison.

Tout candidat aux élections ducales ne respectant pas les conditions d'éligibilité devra demander à être retiré de sa liste ou s'il est tête de liste faire publiquement part de son inéligibilité.
S'il est néanmoins élu, il devra démissionner du Conseil Ducal dès l'issue des élections ou se verra poursuivi pour haute-trahison. La tête de la liste dans laquelle il figure se verra également poursuivie pour trahison.

III.1.c : De l'élection du Gouverneur

Le Conseil Ducal dispose d'un délai de quatre jours pour désigner le Gouverneur, soit deux tours de vote.
Si les Conseillers Ducaux n'arrivent pas à se mettre d'accord dans ce délai, ils devront désigner le candidat représentant le parti politique ayant remporté le plus de suffrages lors des élections ducales.

Dans le cas où cette situation serait effective, le Gouverneur élu devra refuser son attribution de fief de retraite ou sera jugé pour Trahison.
Les Conseillers Ducaux ayant désigné, à l'issu des quatre jours de négociation, un autre conseiller, que celui représentant le parti politique gagnant des élections ducales, ne bénéficieront pas lors de leur mandat de l'immunité ducale et seront accusés de Trahison.

III.2.a : Majorité
L'approbation d'un texte par le Conseil Ducal est permise par la majorité simple des suffrages exprimés pour ou contre ce texte par les conseillers ducaux en présence. En cas d'égalité des voix, il revient au Gouverneur de trancher. Un minimum de 6 votes exprimés est requis pour assurer la légalité d'un texte.

III.2.b : Vote des décrets et amendements de la coutume
La durée d'ouverture du vote de décrets ducaux et amendements à la coutume par le conseil ducal est de cinq jours pleins. Dans le cas où sept voix ont été exprimées en faveur d'un même choix, le vote peut être clos et son résultat décrété même si le délai n'est pas arrivé à terme.

III.2.c : De la validité des amendements de la coutume
III.2.c : De la validité des amendements de la coutume

Toutes dispositions entrainant la modification, l'ajout ou la suppression d'un ou plusieurs articles du Coutumier ne pourra être ratifiée qu'après l’affichage en gargote de la version finale et non biffée du dit texte., dûment scellé et daté par le gouverneur régnant ou régent en place.
Sa validité prendra effet dès sa retranscription dans le coutumier

III.2.d : Confirmation des arrêtés municipaux
La confirmation par le conseil ducal des arrêtés municipaux aura lieu par un vote d'une durée écourtée à trois jours pleins. Dans le cas où la majorité absolue est atteinte, le vote peut être clos et son résultat décrété même si le délai n'est pas arrivé à son terme.

III.3 : Procédures judiciaires exceptionnelles
III.3.a : Brigandage subi par un individu
Lors d'acte de brigandage subit sur sa personne, comme stipulé dans l'Article IV.1.e, une victime peut contacter directement le procureur pour une mise en accusation plus rapide coupant alors la procédure habituelle.

III.3.b : Destabilisation économique
Lors d'une tentative de déstabilisation économique, comme stipulé dans l'article V.1.a.i ou lorsqu'un individu non Lyonnais-Dauphinois ne respecte pas les obligations sur la régularisation des ventes de marchandises importées, comme stipulé dans l'article V.2.b, le maire de la ville où s'est produit l'acte peut entamer une procédure d'urgence en lançant lui même une mise en accusation, grâce à un écrit "type" réalisé par le procureur. Cette procédure d'urgence devra tout de fois être validée par un acteur de la justice (procureur, juge, prévôt des maréchaux, lieutenant de la maréchaussée ou gouverneur) avant son lancement.

III.3.c : État de siège
Dans le cas d'un péril imminent et grave pour sa sécurité ou celle du territoire du Lyonnais-Dauphiné dont il devra justifier, le Gouverneur peut décréter l'État de Siège sur le territoire pour une durée de sept jours, renouvelable par le Conseil Ducal. Cet état de siège implique, outre les dispositions particulières qui seraient prises dans le décret l'instituant:

o III.3.c.i : Dans le cadre judiciaire
- La fermeture légale des frontières impliquant l'inculpation de tout étranger arrivant en les villes de Lyon, Montélimar et Die pour trouble à l'ordre public ;
- L'interdiction à tout étranger de prendre résidence dans une ville lyonnais-dauphinoise sauf s'il a obtenu une autorisation du Prévôt des maréchaux sous peine de poursuite pour trouble à l'ordre public ;
- La restriction au strict minimum de TOUS les déplacements dans les frontières du Lyonnais-Dauphiné, afin de ne pas entraver les actions des Compagnies d'Ordonnance ducales : aucune indemnité ne pourra être perçue en cas de dommages collatéraux survenus pendant la période concernée ;
- L'obligation pour tout étranger ne possédant pas une autorisation de séjour du Prévôt de quitter les terres lyonnais-dauphinoises dans le *délai prescrit après quoi une inculpation pour trouble à l'ordre public sera faite. Un ou plusieurs procès pour récidive pourra être lancé contre tout étranger n'étant pas sorti du duché dans le délai prescrit de la ville où il se trouve après la proclamation de la dernière condamnation ;
- La poursuite en récidive de tout délit commis pendant la période concernée (indépendamment de la date du jugement).
Toute personne tentant une révolte durant l'Etat de siège pourra être automatiquement ajoutée à la liste d'ennemis de l'Ost et de leurs armées.


*Délai prescrit pour quitter le Lyonnais-Dauphiné pour les étrangers se trouvant à:
- Briançon: 5 jours
- Embrun: 5 jours
- Dié: 3 jours
- Montélimar: 2 jours
- Valence: 3 jours
- Vienne: 3 jours
- Lyon: 2 jours

o III.3.c.ii : Dans le cadre des Compagnies d'Ordonnance ducales
- L'appel quotidien des gens d'armes présents ;
- Le retard automatique de la prise d'emploi des gens d'armes jusqu'à la huitième heure du soir ;
- Le retour dans les meilleurs délais à leur garnison ou poste de prévôté de tous les gens d'armes permissionnaires.

o III.3.c.iii : Dans le cadre des Conseils Municipaux:
- L'attribution par le Bourgmestre dans les villes frontalières ou menacées de mandats sauvegardant tout ou partie de la trésorerie et des stocks municipaux à des membres de confiance des Compagnies d'Ordonnance ducales ou des Compagnies Nobiliaires, issus de garnisons ou des postes étrangers auxdites villes.

o III.3.c.iv : Dans le cadre du Conseil Ducal
- La constitution d'un conseil de crise autour du Gouverneur, réunissant au moins le tiers du Conseil Ducal, ayant autorité pour prendre les dispositions les plus urgentes à l'unanimité ;
- L'ouverture des votes de l'ensemble des décrets nécessaires réduite à un délai de trois jours, y compris le renouvellement de l'état de siège en cours ;
- La possibilité d'un veto de l'Etat de siège par un vote du Conseil Ducal à la majorité des inscrits ;
- L'attribution par le Commissaire au Commerce et le Bailli, au cas où la ville de Lyon serait menacée, de mandats sauvegardant tout ou partie de la trésorerie et des stocks ducaux à des membres de confiance des Compagnies d'Ordonnance ducales ou des Compagnies Nobiliaires, issus de garnisons ou des postes étrangers aux villes frontalières ou menacées.

III.3.d : Des conseillers ducaux
o III.3.d.i : Immunité liée à la charge
Tout conseiller ducal jouit d'une immunité liée à sa charge par protection du Gouverneur tout au long de son mandat. De ce fait, il ne peut être mis en accusation pendant la durée de son mandat. A l'issu de celui-ci et si son mandat n'est pas reconduit, le conseiller perdra cette immunité et sera dès lors justiciable.

Néanmoins, le Gouverneur peut à tout moment lever l'immunité d'un conseiller pour toute faute relevant de la Trahison et de la Haute Trahison. Il doit pour cela obtenir l'accord de 2/3 des conseillers votants. Le dit conseiller se verra, suivant la gravité des actes qui lui sont reprochés :
- retirer tout portefeuille, son droit de vote, son immunité ainsi que les accès spécifiques liés à son portefeuille.
ou
- retirer l'ensemble des accès liés à la fonction de conseiller ducal et de facto exclu du Conseil Ducal.

Il pourra, de ce fait, être poursuivi pour les délits qui lui sont reprochés même si son mandat n'est pas échu


III.4 : Trahison
III.4.a : Haute trahison
o III.4.a.i : Candidature d'un traitre au Lyonnais-Dauphiné
Toute candidature en violation avec l'article III.1.a.ii maintenue après remontrance issue du Gouverneur ou du Juge en fonction sera poursuivie au chef de haute-trahison.

o III.4.a.ii : Incurie
Tout conseiller ducal et tout maire se doit de répondre promptement à toutes les sollicitations émanant du Conseil Ducal et d’effectuer les tâches dont il a la charge, sauf motif légitime d’absence, sous peine de poursuites en haute-trahison.

III.4.b : Trahison
o III.4.b.i : Désertion
Tout conseiller ducal et tout maire se doit de tenir son poste dans le Lyonnais-Dauphiné et d'y rester sauf autorisation spéciale du Gouverneur sous peine de poursuites au chef de trahison.

o III.4.b.ii : Abandon de poste
Si un conseiller ducal ou un maire doit démissionner de son poste il a obligation d’en informer le gouverneur avant sa décision, sous peine d'accusation de trahison.

III.5 : Trouble à l'Ordre Public
III.5.a : Présentation d'une candidature électorale non conforme
Toute candidature en violation avec l'article III.1 maintenue après remontrance publique issue du Gouverneur ou du Juge en fonction pourra voir le fautif et le responsable de la liste présentée poursuivis au chef de trouble à l'ordre public.

III.5.b : Cumul de charges
Le cumul entre un poste de maire et conseiller ducal sans portefeuille est autorisé. Néanmoins, ce cumul ne devra porter préjudice à l'exercice de l'une ou l'autre des fonctions et le conseiller concerné ne devra pas réitérer sa candidature aux élections municipales durant son mandat ducal. Si cette condition n'était pas respectée, le Conseil Ducal pourra exiger la démission de l'une des charges.


III.5.c Attitude des conseillers ducaux
Les conseillers ducaux se doivent d'être assidus et rigoureux, d'avoir une attitude digne, respectueuse et faisant honneur à leur fonction de représentants de l'ensemble du peuple lyonnais-dauphinois, par leurs actes ou par leurs paroles, dès lors qu'ils sont dans l'exercice de ladite fonction.
Un conseiller ducal qui persiste à avoir un comportement inapproprié après remontrance du Gouverneur pourra voir se lever l'immunité dont il bénéficie et être poursuivi pour trouble à l'ordre public.

Modification III.1 : Eligibilité à une fonction politique - Page 2 Sceauurbs23lb


Pourquoi n'y a-t-il pas de sous-titre III.2 ???? scratch


(J'ai pas encore edité et mis à jour du coup, histoire que vous le voyiez avant)


Bon, vu que ça trainait, j'ai mis à jour sans avoir obtenu de réponse concernant le sous-titre III.2 qui semblait avoir disparu lors de la dernière mise à jour par Nopus...
J'ai rajouté le sous-titre III.2, mais sans "dénomination", puisque j'ignore ce qu'elle disait. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Modification III.1 : Eligibilité à une fonction politique - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Modification III.1 : Eligibilité à une fonction politique   Modification III.1 : Eligibilité à une fonction politique - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Modification III.1 : Eligibilité à une fonction politique
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [ Droit Politique] III.1 : Éligibilité à une fonction politique
» Non Eligibilité
» Éligibilité Gones.
» Éligibilité Cordelia_ harmony
» Affaire Her - question d'éligibilité - Sagaben

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Rôle Play du Château de Lyon :: 8 - Château de Pierre-Scize - Conseil Ducal :: Office de la Justice-
Sauter vers: