Forum Rôle Play du Château de Lyon
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -35%
Climatiseur électrique mobile – TECTRO ...
Voir le deal
114 €

 

 Archives

Aller en bas 
+6
Demons
Laura Di Constantini
_geoffroy_
penelope
Hardryan
dame-isabeau
10 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Hardryan

Hardryan


Nombre de messages : 5932
Localisation IG : Montélimar
Date d'inscription : 20/04/2007

Archives - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Archives   Archives - Page 2 Icon_minitimeJeu 20 Mai 2010 - 13:59

ça avance ?

(Dites, on pourrait séparer les deux discussions?)
Revenir en haut Aller en bas
Hardryan

Hardryan


Nombre de messages : 5932
Localisation IG : Montélimar
Date d'inscription : 20/04/2007

Archives - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Archives   Archives - Page 2 Icon_minitimeSam 29 Mai 2010 - 14:47

Bon, je m'y colle. Par la suite, avec ce qui aura été fait, ça sera plus facile pour les détails du projet médical.
Revenir en haut Aller en bas
dame-isabeau

dame-isabeau


Nombre de messages : 13102
Localisation IG : valence
Date d'inscription : 23/07/2007

Archives - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Archives   Archives - Page 2 Icon_minitimeDim 30 Mai 2010 - 16:56

Un coup de mains Hard?

Je ne sais pas si le doyen a déjà pensé à quelque chose de son côté.....
Revenir en haut Aller en bas
Hardryan

Hardryan


Nombre de messages : 5932
Localisation IG : Montélimar
Date d'inscription : 20/04/2007

Archives - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Archives   Archives - Page 2 Icon_minitimeDim 30 Mai 2010 - 17:52

C'est Péné qui arrête pas de me faire des sourires, elle me déconcentre... Embarassed I love you

Je pensais faire quelque chose comme ça:

1- Définition
2- Structure (les postes)
3- Fonctionnement
4- Études / admission
5- droit de pratique-reconnaissance
6- Unité médicale
7- je sais plus

quelque chose dans le genre
Revenir en haut Aller en bas
Hardryan

Hardryan


Nombre de messages : 5932
Localisation IG : Montélimar
Date d'inscription : 20/04/2007

Archives - Page 2 Empty
MessageSujet: Statuts du Corps médical du Lyonnais-Dauphiné et de l'Hospital du Pont du Rhône   Archives - Page 2 Icon_minitimeLun 31 Mai 2010 - 6:02

Bon voilà, c'est un début, je n'ai pas inclus l'Unité médicale, je crois qu'il vaudrait mieux que ça reste à part, mais il faudra le faire bien sûr:)
(J'ai essayé de tenir compte des composantes IG et RP) et de rester fidèle à ce que j'avais comme information

Peut-être qu'il faudrait ajouter un mot ou une place sur le Doyen de l'Université dans les "acteurs" dans la structure.


Citation :
Statuts du Corps médical du Lyonnais-Dauphiné et de l'Hospital du Pont du Rhône

1. Définition

Le Corps médical du Lyonnais-Dauphiné est constitué de l'ensemble des intervenants officiels de la médecine en Lyonnais-Dauphiné. Il trouve son siège en l''Hospital du Pont du Rhône qui a été fondé en août 145X dans le but de dispenser une instruction de qualité dans le domaine de la médecine et d'assurer des soins de santé aux sujets Lyonnais-Dauphinois. L'instruction théorique (IG) de la médecine est dispensée à l'Université du Lyonnais-Dauphiné tandis que l'instruction pratique (RP) de la médecine est dispensée à l'Hospital du Pont du Rhône.

2. Structure

Le Corps médical du Lyonnais-Dauphiné et de l'Hospital du Pont du Rhône est divisé en deux corps: le Corps médical pratiquant et le Corps médical professoral qui sont tous deux sous la responsabilité du Directeur du Corps médical du Lyonnais-Dauphiné et de l'Hospital du Pont du Rhône.

2.1. Du Directeur du Corps médical du Lyonnais-Dauphiné et de l'Hospital du Pont du Rhône
Le Directeur du Corps médical du Lyonnais-Dauphiné et de l'Hospital du Pont du Rhône est nommé par le Gouverneur après consultation du Conseil ducal et des médecins. Le Directeur a toute autorité sur l'ensemble des instances du Corps médical et de l'Hospital bien que restant subordonné au Gouverneur. L'exercice de ses fonctions n'est pas limité dans le temps et son rôle est de veiller au bon fonctionnement de l'Hospital et des antennes médicales dans les différentes villes du Lyonnais-Dauphiné. Il est responsable du recrutement de professeurs et d'étudiants en collaboration avec le Doyen de la Faculté de Médecine de l'Université du Lyonnnais-Dauphiné. Le Directeur pourra être révoqué par le Gouverneur s'il manque à ses devoirs.

2.2. Du Corps médical pratiquant
composée du Directeur du Corps médical et de l'Hospital du Pont du Rhône, de médecins, d'infirmiers, d'élèves médecins, d'herboriste, de sage-femmes et de Barbier-chirurgiens.

2.2.2. Des Médecins
Les Médecins sont nommés par le Directeur après l'obtention de tous les diplômes de médecine à l’Université du Lyonnais-Dauphiné et ceux à l'Hospital du Pont du Rhône.

2.2.3. Des Infirmiers
Les Infirmiers sont des élèves médecin ayant obtenu leurs diplômes de médecine de base.

2.2.4. Des Élèves médecins
Les élèves médecins sont des étudiants de de la Faculté de Médecine à l’Université du Lyonnais-Dauphiné.

2.2.5. Des Herboristes
Les herboristes sont ceux dont les connaissances des plantes et leurs influencent sur le corps humain sont reconnues malgré qu’ils n’aient entamé ou suivi des études à l’Université ou à l'Hospital.

2.2.6. Des Sage-femmes
Les sage-femmes sont des femmes qui aident à l’accouchement et dont les connaissances sur l'acte sont reconnues sans pour autant qu'elles aient entamé ou suivi des études à l'Université ou à l'Hospital.

2.2.7. Des Barbier-chirurgiens
Les Barbier-chirurgiens ont des connaissances de base de la médecine reconnues et apprises auprès d'individus n'ayant jamais étudié la médecine à l'Université ou à l'Hospital.

Apothicaires ????

Guérisseurs ????

Pratiquer la médecine ou du moins une discipline médicale n’implique pas d’avoir les diplômes de l’Université et de l'Hospital. Seuls les titres de médecine tel que médecin, infirmier et élève médecin imposent le fait de parcourir les bancs de l’Université et de suivre une formation pratique à l'Hospital.

2.3. Du Corps médical professoral

2.3.1. Des professeurs
Les professeurs sont des médecins nommés par le Directeur pour enseigner dans un ou plusieurs domaines médicaux de leurs compétences. Les professeurs sont chargés de donner les cours aux étudiants, ils les notent et les corrigent.

2.3.2. Des professeurs honoraires
Les professeurs invités sont des individus qui n'ont pas le titre de médecin mais qui ont obtenu une note excellente dans un ou plusieurs domaines mécidaux.

2.3.3. Des professeurs extraordinaires
Les professeurs extraordinaires sont des individus qui n'ont pas le titre de médecin et qui n'ont pas suivi d'enseignement médical, mais pour qui les connaissances et les compétences dans un domaine donné sont reconnues.

2.4. Des Étudiants
Les étudiants sont des sujets lyonnais-dauphinois qui s'inscrivent dans le domaine de la médecine à l'Université du Lyonnais-Dauphiné et à l'Hospital du Pont du Rhône.

3. Enseignement dispensé et diplômes

3.1. De l'enseignement
Deux types d'enseignement existent pour les étudiants: l'enseignement théorique et l'enseignement pratique.

3.1.1. De l'enseignement théorique
L'enseignement théorique est dispensé à la Faculté de Médecine de l'Université du Lyonnais-Dauphiné.

L'enseignement théorique se divise comme suit:
  • Les pré-requis : Base de biologie, Élément d’anatomie
  • Cours de deuxième cycle : Base de médecine (nécessite 90% en biologie et 78% en anatomie)
  • Cours de troisième cycle : Le rhume, la grippe et la dysenterie et médecine avancée (nécessite 100% en base de médecine)
  • Cours de quatrième cycle : La peste et le tétanos (nécessite 100% en médecine avancée


3.1.2. De l'enseignement pratique
L'enseignement pratique est dispensé à l'Hospital du Pont du Rhône et comporte également des notions théoriques de la pratique dans le domaine d'étude.

CURSUS à développer; quelques cours pour commencer.

3.2. Des diplômes

À la fin du cursus théorique ou pratique, l'étudiant obtient son diplôme de médecine théorique ou de médecine pratique, mais ne peut être considéré comme médecin. Pour être considéré comme médecin et obtenir sa licence ès médecine l'étudiant doit avoir complété les deux cursus avec succès.

4. Uniformes
Chaque membre du Corps médical est tenu de porter l'uniforme du Corps médical Lyonnais-Dauphiné alors qu'il est dans l'exercice des ses fonctions.

Directeur :


Médecin :
Archives - Page 2 Flammemedecinav9

Infirmiers :
À FAIRE

Élèves médecins :
Archives - Page 2 Flammeetudiantmedecineey3

Herboriste :
Archives - Page 2 Flammeherboristese1 apparait pas...grmpfff
Archives - Page 2 Herboristelyonnaisdauphvb2

Sage-femme :
Archives - Page 2 Flammesagefemmeua4

Barbier-chirurgiens :
À FAIRE

Étudiant :
À FAIRE







[/quote]



Si ça peut vous inspirer.

Disciples d'Hypocrate

http://disciple-hypocrate.forumpro.fr/forum.htm

MEDICINUM CORPUS HIPPOCRATUM

http://medicinum.xooit.fr/index.php

Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem

http://hospitaliers.forumactif.com/salle-des-postulants-f11/a-lire-par-tous-les-postulants-procedure-d-admission-t778.htm

Séminaire lescurien

http://ordrelescurien-rr.goodbb.net/seminaire-medical-f117/


Dernière édition par Hardryan le Mar 1 Juin 2010 - 16:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
dame-isabeau

dame-isabeau


Nombre de messages : 13102
Localisation IG : valence
Date d'inscription : 23/07/2007

Archives - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Archives   Archives - Page 2 Icon_minitimeLun 31 Mai 2010 - 23:13

Après première lecture, l'ensemble me semble bien pensé, je m'y pencherai davantage ultérieurement mais par contre , il y a un passage qui m'a fait bondir et pour lequel je suis absolument contre :

Citation :
Le Directeur du Corps médical du Lyonnais-Dauphiné et de l'Hospital du Pont du Rhône est nommé par le Gouverneur après consultation du Conseil ducal et des médecins. Le Directeur a toute autorité sur l'ensemble des instances du Corps médical et de l'Hospital bien que restant subordonné au Gouverneur.

Il n'est pas question que le conseil et gouverneur aient quelconque vue sur la nomination voir la gestion qui ne tardera pas à venir le cas échéant par la suite.

vu que depuis des années, elle ne s'en ait pas préoccupée., n'a apporté aucun soutien, je ne vois pas le pourquoi de cette main mise.

Elle le confirme bien encore aujourd'hui avec l'implication et l'enthousiasme qu'elle montre vis à vis de ce projet.
Evidemment il ne rapportera jamais rien en matière de finances.
Sans doute cela joue t'il.

Alors que la médecine lui propose ses services qu'elle semble plutôt ignorer, nous continuerons de même à revendiquer notre indépendance et notre fonctionnement interne, sans contrainte.

Même si la tâche de la reconnaissance de la profession en est d'autant plus dfficile à acquérir, nous ne désespérons pas de voir un jour cette profession connue et reconnue par tous.
Tout ceci n'étant que les prémices tels que l'on été sans doute en leur temps l'église.
Revenir en haut Aller en bas
Hardryan

Hardryan


Nombre de messages : 5932
Localisation IG : Montélimar
Date d'inscription : 20/04/2007

Archives - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Archives   Archives - Page 2 Icon_minitimeMar 1 Juin 2010 - 0:01

Je crois que pour avoir une nature ducale il faut un minimum d'attachement au duché. Et c'est ce que j'ai proposé. Donc je prends note de ce que tu dis et j'avoue que ce n'est pas fou. J'ai donc biffé deux passages, il reste ça de "ducal". Sinon, je ne vois pas en quoi cette institution serait reconnue comme étant ducale si elle n'est en rien rattachée au Gouvernement du Duché ne serait-ce par son plus haut représentant, le Gouverneur.

Citation :
Le Directeur du Corps médical du Lyonnais-Dauphiné et de l'Hospital du Pont du Rhône est nommé par le Gouverneur après consultation du Conseil ducal et des médecins. Le Directeur a toute autorité sur l'ensemble des instances du Corps médical et de l'Hospital bien que restant subordonné au Gouverneur. L'exercice de ses fonctions n'est pas limité dans le temps et son rôle est de veiller au bon fonctionnement de l'Hospital et des antennes médicales dans les différentes villes du Lyonnais-Dauphiné. Il est responsable du recrutement de professeurs et d'étudiants en collaboration avec le Doyen de la Faculté de Médecine de l'Université du Lyonnnais-Dauphiné. Le Directeur pourra être révoqué par le Gouverneur s'il manque à ses devoirs.

Ensuite, si vous n'êtes pas contents à cause d'un Gouverneur tyrannique dont la décision de remplacer le "Directeur" ne serait pas justifiée et pas juste, vous pouvez toujours vous révolter. ^^
Revenir en haut Aller en bas
penelope

penelope


Nombre de messages : 7816
Age : 38
Localisation IG : Avec Lui, où qu'il soit !
Date d'inscription : 29/08/2007

Archives - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Archives   Archives - Page 2 Icon_minitimeMar 1 Juin 2010 - 0:09

J'avais lu tout le projet et je reste admirative, oui oui je suis sans voix Archives - Page 2 Icon_biggrin
Je suis d'accord avec ce que soulève Isa mais rejoint la remarque d'Hardryan

Citation :
Le Directeur du Corps médical du Lyonnais-Dauphiné et de l'Hospital du Pont du Rhône est nommé par le Gouverneur après consultation du Conseil ducal et des médecins.

Par contre j'ai peut-être zappé quelque chose parce que j'ai souvent la tête à l'envers Archives - Page 2 Icon_redface mais est-ce que des étrangers de passage chez nous peuvent demander consultation ou assistance auprès des médecins de notre hôpital ?
Revenir en haut Aller en bas
Hardryan

Hardryan


Nombre de messages : 5932
Localisation IG : Montélimar
Date d'inscription : 20/04/2007

Archives - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Archives   Archives - Page 2 Icon_minitimeMar 1 Juin 2010 - 0:24

Ah ben je vois pas pourquoi ils pourraient pas... à moins d'être félons? Mais ça serait pas très aristotélicien de les refuser? J'avoue que j'avais pensé aux étrangers pour l'enseignement, mais pas pour les soins ^^

Donc on peut rajouter ça peut-être:

Citation :
1. Définition

Le Corps médical du Lyonnais-Dauphiné est constitué de l'ensemble des intervenants officiels de la médecine en Lyonnais-Dauphiné. Il trouve son siège en l'Hospital du Pont du Rhône qui a été fondé en août 145X dans le but de dispenser une instruction de qualité dans le domaine de la médecine et d'assurer des soins de santé aux sujets Lyonnais-Dauphinois et à tout individu dont la vie en dépendrait. L'instruction théorique (IG) de la médecine est dispensée à l'Université du Lyonnais-Dauphiné tandis que l'instruction pratique (RP) de la médecine est dispensée à l'Hospital du Pont du Rhône.

"dont la vie en dépendrait" parce que si je le rajoute pas ça voudra dire que tout le monde peut venir se faire soigner pour un rien, même les criminels -qu'ils souffrent un peu-. Enfin, j'attends l'avis des médecins.
Revenir en haut Aller en bas
altea

altea


Nombre de messages : 511
Date d'inscription : 23/11/2005

Archives - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Archives   Archives - Page 2 Icon_minitimeMar 1 Juin 2010 - 16:03

Tout cela était plutôt bien écrit. Tout sauf un petit paragraphe en son entier. Paragraphe relever par dame isabeau sur une seul et unique phrase. Bien qu’il aurait fallut revoir tout le paragraphe, on ne parlait plus que de cette phrase. Bien qu’importante, et qu’elle était la phrase la plus importante du dit paragraphe. La voix douce, et calme elle commença donc à donner son point de vue…

Messire, l’hôpital est un lieu apolitique et il ce doit de le rester. Le simple fait qu’un politicien s’octroie le droit de révoquer, ou bien de nommer le directeur de l’hôpital revient à politiser la médecine.
L’hôpital du pont du Rhône, reste l’hôpital du Lyonnais-Dauphiné. Et dépend du château ducal puisqu’il est en ses murs, que les médecins qui y oeuvrent sont tous Lyonnais-Dauphinois, et que chacun de ses médecins sont la pour améliorer les conditions des malades ce trouvant dans le duché. Voila ce qui rattache l’hôpital au duché et c’est en cela que l’hôpital est un hôpital ducal. Et non pas parce que le directeur doit être nommé par le gouverneur.


Sourit d’autant plus à Hardryan après qu’il eût parlé de gouverneur tyrannique :

Nous n’avons pourtant point peur d’un gouverneur despotique. Mais simplement au regard des débats entrepris ses derniers temps avec les deux derniers conseils ducaux, nous pouvons nous apercevoir que nul conseiller, hormis ceux qui sont médecin eux même, ne connaisse rien à la médecine. Ne parlons pas du gouverneur, hormis s’il était médecin lui-même.
Le gouverneur sans connaissance de la vie médical, serait dans l’obligation moral de suivre l’instruction du directeur démissionnaire (ou autre) quand à la nomination d’un nouveau directeur.
Et dans ce cas, pourquoi faire appel à un gouverneur hormis pour faire appel à lui alors qu’il n’aura mot à dire ?
Autant que le directeur de l’hôpital et les médecins décident de cela eux même.
La médecine, reste et doit rester apolitique. Nul politicien n’ayant mot à dire sur ce qu’il ne connaît pas.
Cela reviendrait à donner une carcasse de cochon à un boulanger pour qu’il en fasse du pain. (A moins qu’il fasse du pain de viande ^^)


Regardant le sieur Hardryan plus particulièrement :

D’ailleurs, les élections pour la mairie de valence étant bientôt fini, je vous annonce que je nomme la dame isabeau comme directeur de l’hôpital. Dés que l’élection sera terminée et qu’elle aura laissé sa place à la mairie de Valence.
Et en cela pour la bonne et simple raison, que mon temps s’amoindrit, et que j’ais de moins en moins de temps à consacrer à l’hôpital.
De plus, la personne qui s’en occupe le mieux, et qui y donne force de conviction étant dame isabeau, c’est à elle que je ferais appel.


Les politiciens prenaient tellement de temps à parler qu’ils auraient mis des lustres avant de ce décidé. Le directeur, savait quand à lui ce qu’il ce devait de faire. Connaissant chaque personne œuvrant à l’hôpital…

PS : Pour penelope

Madame, les médecins ce doivent quoi qu’il arrive d’aider toute personne malade ou blesser. Que la personne lui soit connue ou non. Que la personne soit un brigand de grand chemin ou un saint homme d’église. Que la personne soit votre pire ennemie ou votre meilleur ami.
En cela, toute personne, blessé ou malade sur les terres du Lyonnais Dauphiné ce doit d’être admise à l’hôpital du pont du Rhône. Ou du moins a le droit d’y venir s’y faire soigner.
Et en cela que les statuts médicaux le précise ou non.
Cela est un devoir médical.
Revenir en haut Aller en bas
Hardryan

Hardryan


Nombre de messages : 5932
Localisation IG : Montélimar
Date d'inscription : 20/04/2007

Archives - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Archives   Archives - Page 2 Icon_minitimeMar 1 Juin 2010 - 16:37

Et bien comme cela, n'importe qui peut dire que son organisation est ducale en autant que ça serve les sujets du duché. Un tavernier pourrait dire que sa taverne est ducale.
L'hopital restera non reconnu officiellement par le duché puisqu'il n'a aucune autorité dessus.
Il pourra reprendre les locaux de l'hopital quand il le voudra puisqu'ils lui appartiennent.

Maintenant puisque vous ne voulez pas de politiciens ici je n'ai plus qu'à m'en aller d'autant plus que je n'y connais rien à la médecine.
Revenir en haut Aller en bas
altea

altea


Nombre de messages : 511
Date d'inscription : 23/11/2005

Archives - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Archives   Archives - Page 2 Icon_minitimeMar 1 Juin 2010 - 22:32

C’était elle mal exprimer ! Ses arguments n’avaient ils pas été clair ! Sans doute que non. Il allait donc falloir les expliquer de nouveau :

Oui en effet, si on prend mes arguments, tout à chacun peut dire que son organisation est ducale.
Avez-vous bien écouté mes arguments ?
Je ne pense pas.
Reprenons votre exemple de tavernier ducal, et essayons de faire en sorte qu’avec mes arguments il arrive à ses fins.
Première arguments, réussir à avoir des locaux dans le château de Lyon. Ce qui implique un projet viable et d’utilité publique. Des arguments de poids qui feront en sorte qu’un conseil ducal décidera si oui ou non un endroit issu du château peut être attribué à la personne.
Donc prenons le tavernier lambda, voulant simplement instituer sa taverne comme étant d’utilité publique.
Je ne pense pas qu’avec toute la volonté du monde il parvienne même à franchir la première étape.
Aucun conseil ducal sérieux ne lui accorderait crédit.
Il ne pourrait ouvrir alors sa taverne dans le château de Lyon.
Pas besoin d’aller sur les points suivant, vu qu’il ne franchira pas le premier.


Comparé une taverne avec un hôpital il avait de l’humour le monsieur. L’hôpital non reconnu, il y allait fort encore une foi. Que faisait donc l’hôpital dans le château de Lyon si cela n’était pas le cas ! Seul les institutions ducale demeuraient dans le château après tout :

Connaissez-vous l’historique de l’hôpital ?
A vrai dire j’en doute. Mais rassurez vous peut le connaissent.
L’hôpital naquit d’une très douloureuse négociation d’avec environ 6 conseils ducaux successifs. Non pas qu’aucun n’ais été alors intéresser, mais qu’aucun ne réussi à faire ce qu’il fallait dans les temps de leur mandat. Tous étant en accord total avec le dit hôpital. Les négociations redémarrant à leur point de départ à chaque fois. Ce fut alors le sixième qui plutôt que de tergiverser sur ce qui avait déjà été dit mainte fois, ouvrit l’hôpital quelques jours après avoir été élue.
Le gouverneur déclara alors l’hôpital comme étant l’hôpital ducal du Lyonnais-Dauphiné.
Puis le laissa aux mains des médecins, désirant en effet que la médecine reste apolitique.
Vous nous dite pourtant que l’hôpital resteras non reconnu officiellement par le duché, je vous le dit donc, il a déjà été reconnue et cela depuis forts longtemps. Et sans qu’aucun gouverneur n’essai de le contrôler d’aucune manière que ce soit.
La preuve en est qu’il se trouve en le château de Lyon, et que seules les institutions ducales on le droit de s’y trouver.


Une menace à présent, n’avait il pas comprit que les menaces ne faisait qu’envenimé les choses à forces de faire de la politique :

Citation :
Il pourra reprendre les locaux de l'hopital quand il le voudra puisqu'ils lui appartiennent.

Oui. Chaque conseil pourra fermer l’hôpital si l’envie lui en prend. Il faudra juste alors que le dit conseil et surtout le gouverneur en place assume ses actes.
Comment dire, voila quelques temps, l’équivalent de trois mois, soit deux élections ducal, tous les partis politiques du duché en son venue à vouloir promouvoir la médecine. Il serait tout de même navrant que des politiciens voulant le bien de la médecine réduise les efforts des médecins depuis plusieurs année à néants et cela par simple dépits de ne pas pouvoir contrôler la dite médecine. En ne pouvant pas la politiser comme leur envie constante le leur demande.
Je me rappel même que certain partie sont venu me voir pour que je les aides dans leur projet.
Je répondrais toujours à cela que la médecine n’à pas à être politiser. Fait en la promotion et aider la si vous le voulez. Si vous allez contre, je serais la, présente afin de la défendre.


Ne pas politiser la médecine, revenait donc à dire que l’on ne souhaitait pas que les politiciens puissent venir dans l’hôpital. Oui c’était une façon de voir. Mais pas la sienne :

Vous arrivez même à vous convaincre que je ne veux pas de politicien ici même. Alors qu’en aucun moment je n’ais dit ce genre de chose. Et pire encore, c’est moi qui vous ais ouvert les portes de cet endroit, à vous et à l’ensemble du conseil ducal. De façon à ce que chacun parle, mais vous êtes le seul à parler avec les médecins. Ce qui renforce mon argumentaire sur le fait que le conseil ce fiche pertinemment de ce qui ce passe ici. Et je ne parle pas de vous, mais du conseil en sont ensemble. Et bien que vous ne connaissiez rien à la médecine comme vous le dite, vous avez au moins le mérite de vous y intéresser. Mais si vous voulez sortir, cela reste votre choix.
Vous pourrez alors revenir dans 6 jours, la directrice de l’hôpital seras alors Dame Isabeau. Du moins si c’est le fait de me parler qui vous contrarie.


Après tout pourquoi ce mêlé encore des affaires médicales alors qu’elle allait se retirer du poste qu’elle avait en ce moment ! Simplement pour la seul raison que le sujet lui tenait à cœur. Et qu’elle ne voulait pas qu’on politise la médecine…
Revenir en haut Aller en bas
Hardryan

Hardryan


Nombre de messages : 5932
Localisation IG : Montélimar
Date d'inscription : 20/04/2007

Archives - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Archives   Archives - Page 2 Icon_minitimeMar 1 Juin 2010 - 23:22

Le GFC a des locaux ici, est-ce qu'il est reconnu comme étant un organisme ducal pour autant? Non. Oui votre hôpital est reconnu dans son existence, mais il ne l'est en rien de façon ducale de manière officielle. Par officiel j'entends dans le Coutumier.

Citation :
Chapître II.2 : Les textes et chartes annexes
Sont reconnus comme ayant une valeur coutumière les textes suivants, par ordre de prééminence :

* Traités diplomatiques
* Décrets du conseil ducal
* L'ensemble des textes répertoriés comme textes institutionnels
* L'ensemble des textes répertoriés comme textes et chartes annexes

Les paroles sont une choses, les écrits en sont une autre. Maintenant si ça vous pose un problème que le plus haut représentant du duché que vous prétendez servir n'ait que pour contrôle de nommer le "Directeur" après consultation des médecins et bien restez en marge puisque c'est votre souhait.

Je ne reviendrai pas par moi-même dans 6 jours.

Sur ce, je vous souhaite plus de chance que par le passé dans dans le développement de votre hôpital.
Revenir en haut Aller en bas
altea

altea


Nombre de messages : 511
Date d'inscription : 23/11/2005

Archives - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Archives   Archives - Page 2 Icon_minitimeMer 2 Juin 2010 - 15:34

En effet le GFC n’était pas une institution ducale, Hardryan avait bien raison. Qu’était ce déjà ! Le Grand Festival de la Couronne ! Oui, ou quelque chose de ce genre la. Elle ne s’était jamais intéresser à ce genre de chose, il était possible que ce soit autre chose après tout :

Oh, excuser moi messire en effet. J’avoue ne pas bien connaître, mais je suis en total accord avec vous. De même que pour les salles dédier à la hérauderie. Ce sont en effet des institutions royales. Tout aussi impérative donc que nos institutions ducales. Et nous comprendrons donc le fait qu’elle soit en le château de Lyon lui-même au vue de leur importance.

La loi, les textes, ils n’avaient plus que ce genre d’arguments de nos jours. Ils en oubliaient la coutume qui prévalait tous textes de loi. Ne comprenant pas que leur loi écrite ne signifiait en règle générale rien quand elle s’opposait à la coutume. Pourtant, les politiciens s’acharnaient à s’en prévaloir, et à la changer constamment :

En effet, la loi ce doit d’être écrite.
Il serait difficile en effet de toute les connaitre par cœur, il y en a tellement.
Le coutumier, qui ce veut être écrit par les hommes de loi du duché ne reste pourtant qu’une pale copie de la coutume, même si elle en découle.
Coutume qui ce veut d’être oral.
Et qui à pour coutume de ne pas être écrite, mais réalisé.
L’hôpital à été reconnue par le duché, tous peuvent en convenir, à part bien évidement les hommes de loi qui ne voie que par les textes écrit. Et il est de coutume que l’hôpital du pont du Rhône soit l’hôpital ducal depuis la gouvernance du sieur Pathan. Le fait n’étant en effet pas inscrit dans vos textes de loi, mais belle et bien inscrit dans toutes les mémoires de l’époque. Et cela vaut force de loi tout autant que vos textes, sinon plus.


Mais tout cela n’avait que peut d’importance après tout. La coutume résolvait le problème de lui-même.
Pourtant, l’argumentation du sieur Hardryan avait été faite. Et après lui avoir démontré en partie que celui-ci allait dans une mauvaise direction en reprenant son exemple de tavernier, il c’était renfrogné de nouveau, ne voulant démordre de son argument. Il allait donc falloir lui opposé un véritable fait connu de tous et bien réelle cette foi ci. Une institution ducal ou le dirigeant n’était point choisi par le gouverneur et ou nul membre du conseil ducal n’avait mot à dire. Du moins s’il ne faisait pas parti de l’institution en question, et dans ce cas uniquement en tant que membre de l’ordre en question :


De plus si nous en revenons à votre seul et unique argument :

- Si le directeur n’est pas nommé par le gouverneur, l’institution médical n’à plus aucun raccord avec le duché, et n’a plus rien de ducal.

Je vous citerais le nom de l’Ordre de Saint George, plus communément appelé l’OSG, ou la personne qui dirige cette institution ce voit élue par ses paires. Sans aucune action du gouverneur, ni même du conseil ducal.
Remettez vous en cause également l’OSG comme n’étant pas une institution ducale ?
Car voyez vous, le but de l’OSG, entre autre, est de rester apolitique. De même que la médecine. Je sais que cela dérange les hommes politiques. Mais c’est ainsi, certaine institution se doivent de rester apolitique, tel que l’église ou la médecine.


Allait-il fuir tel un Walan ne sachant plus quoi dire ! Ou bien répondrait il à ce nouvel argument placé devant ses yeux. Argument qu’il connaissait depuis fort longtemps mais qu’il avait sans doute oublié par mégarde…
Revenir en haut Aller en bas
Hardryan

Hardryan


Nombre de messages : 5932
Localisation IG : Montélimar
Date d'inscription : 20/04/2007

Archives - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Archives   Archives - Page 2 Icon_minitimeMer 2 Juin 2010 - 18:34

Vous avez raison, je ne reconnais pas l'OSG comme ordre ducal, mais comme ordre lyonnais-dauphinois, comme n'importe quel ordre qui se créerait sans être sous autorité ducale.

Quant à l'Église, elle n'est aucunement ducale, elle est Église en Lyonnais-Dauphiné c'est tout, elle n'a rien de ducal, il s'agit simplement d'une collaboration entre l'Église et le duché, comme c'est le cas pour l'OSG et le duché.

Bon voilà, nous avons un désaccord sur la définition de ducal, pour moi vous ne serez jamais ducal sans être sous, de quelque manière que ce soit et même infime, autorité du duché.

Donc, en tant que politicien, je n'ai rien à faire ici et le texte, celui là ou un autre ne trouvera jamais sa place dans notre Coutumier comme vous définissant comme une institution ducale, mais si vous voulez le garder et le développer vous pouvez. Faire appel à moi aussi puisque je me suis calmé un peu, mais ce ne sera pas en tant que Conseiller ducal que je serai là.
Revenir en haut Aller en bas
altea

altea


Nombre de messages : 511
Date d'inscription : 23/11/2005

Archives - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Archives   Archives - Page 2 Icon_minitimeJeu 3 Juin 2010 - 17:03

Oui, ce rappeler qu’en effet Hardryan faisait partie de ceux qui ne pensaient pas que l’OSG était un ordre ducal. Cela n’était point grave, vu que c’était le duché qui l’avait proclamé institution ducal. Et que ceci restait inscrit dans les bureaux de l’hérauderie royal. Mais mieux valait ne pas entrer de nouveau dans le genre de débat qu’Hardryan lui proposait. Lui faire remarquer que cela était stérile. Puis revenir au sujet en lui-même par la suite. Voila qui serait bien plus intéressant.

Vos arguments sont forts poignant. L’église en effet reste l’église. A quoi je pourrais répondre la médecine reste la médecine. Ou bien la politique reste la politique, sans oublier l’armée reste l’armée. Ce qui ne nous avance pas beaucoup vous en conviendrez.

L’un des motifs qui bloquait le processus restait cependant le fait que l’homme qui lui faisait face désirait que l’hôpital obtienne le titre d’hôpital ducal d’un point de vue du gouverneur et du conseil ducal. Hors, ce n’était pas ce qu’y était attendu de lui. Et ce qui allait moins encore avec la proposition qu’il leur avait faite. Et puis, il suffisait de lui démontrer dans un premier temps que certaine institutions non ducal avaient été reconnue par le duché et inscrite dans les textes de lois :

D’ailleurs, Vous conviendrez également que l’église n’est pas une institution ducal, puisque vous nous l’avez dit voila quelques minutes. Et que celle-ci ce voit apparaître dans le coutumier : « les rapports d’avec l’église et le duché ». Vous avouerez alors que ce qui n’est pas ducal peut alors y apparaître.
Il en va de même pour la charte du bureau des notables, qui selon vos critères n’est pas une institution ducal, puisque son représentant doit être élue par l’ensemble des notables. Notables dont je fais partie d’ailleurs, sans jamais avoir trouvé le bureau en question après avoir fait la visite du château en son entier, bien qu’ayant surtout cherché au niveau de l’hôtel de la bourse ou m’a-t-on dit le bureau ce trouvait. Mais je suis sur que vous m’y mènerez avec grand plaisir, dès qu’il vous sera possible de le faire.
Nous nous apercevons donc, que plusieurs institutions non ducales, sont alors représenter dans les textes du coutumier. Qui certes n’est pas la seule source de loi, mais qui prévaut aux yeux de tous les hommes d’états du duché.
Ainsi faisant, je ne vois donc pas ce qui empêche les statuts de l’hôpital d’y être inscrits. Non pas en tant que représentation ducal, mais en tant que représentation Lyonnais-Dauphinoises.


Pourtant, la médecine était intimement liée à l’église d’un point de vue spirituel. Bien sur, la médecine guérissait les corps, et non l’âme, mais dans un esprit totalement aristotélicien. Ou chacun avait les mêmes droits qu’il soit le pire des criminels ou bien le notable le plus apprécié des environs.

Si cela ne suffisait pourtant pas je vous inviterais à continuer de m'écoutez. De fait, la médecine dépend de l’église, et du spirituel, et ne devrais jamais dépendre de l’état. (= IG la médecine reste et resteras la sous voie de l’église et non de l’état.)
Nous pourrions donc arrivez à un compromis, en faisant participer la plus haute autorité ecclésiastique du Dauphiné, dont je ne connais le titre veuillez m’en excuser, dans la nomination du directeur de l’hôpital. Au moins celui-ci aura il un rapport direct avec la médecine. Ce qui nous donnerait donc ceci :


Citation :
Le Directeur du Corps médical du Lyonnais-Dauphiné et de l'Hôpital du Pont du Rhône est nommé par le X après consultation des médecins. Le Directeur a toute autorité sur l'ensemble des instances du Corps médical et de l'Hôpital. L'exercice de ses fonctions n'est pas limité dans le temps et son rôle est de veiller au bon fonctionnement de l'Hôpital et des antennes médicales dans les différentes villes du Lyonnais-Dauphiné. Il est responsable du recrutement de professeurs et d'étudiants en collaboration avec le Doyen de la Faculté de Médecine de l'Université du Lyonnais-Dauphiné. Le Directeur pourra être révoqué par X s'il manque à ses devoirs.

X = La plus haute autorité ecclésiastique du Lyonnais-Dauphiné.

Du moins, cela reste à voir avec les médecins, mais je pense que cela passera beaucoup mieux de cette façon la. En ce qui me concerne cela me vas parfaitement.


A croire que si les statuts de la médecine n’était pas défini dans des textes, la médecine n’existait pas aux yeux des politiciens. Voir qu’elle n’existait pas du tout. Alors que nul ne pouvait contredire de l’existence de la médecine, ni même de l’hôpital…
Revenir en haut Aller en bas
Hardryan

Hardryan


Nombre de messages : 5932
Localisation IG : Montélimar
Date d'inscription : 20/04/2007

Archives - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Archives   Archives - Page 2 Icon_minitimeJeu 3 Juin 2010 - 17:35

D'accord d'accord, je vous laisse voir tout ça avec l'Église alors. Bon courage.
Revenir en haut Aller en bas
dame-isabeau

dame-isabeau


Nombre de messages : 13102
Localisation IG : valence
Date d'inscription : 23/07/2007

Archives - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Archives   Archives - Page 2 Icon_minitimeMer 9 Juin 2010 - 14:03

Maintenant que me voila dégagée des obligations municipales, j'ai plus de temps pour reprendre ce débat.

Alors j'ai tout lu et objectivement je comprends le raisonnement des deux.


Hard pense qu'en se rattachant sous l'égide du conseil cela donnera un véritable statut à l'hopital, et plus de poids, ce qui n'est pas faux en soi, il nous faut une légitimité pour évoluer, sauf que là où le bât blesse, est la crainte de voir le conseil ducal en décider de son organisation et de sa gérance et cela me géne également, la médecine n'ayant rien de comparable aux affaires d'état.


Altéa, de toute évidence il est vrai que la médecine dépend de façon IG de l'église en étant une sous voie de celle ci, mais si cet hopital est placé sous l'égide de l'église, nous en sommes encore au même point dans 100 ans Laughing

Alors j'ai réfléchi à autre chose.

Pourquoi ne pas procéder différement par étapes.
Je m'explique:

1) une reconnaissance publique de l'hôpital par le gouverneur et conseil ducal comme établissement reconnu d'utilité publique.
Ce qui aménerait à légitimer et l'hopital et ce projet d'unité médicale et de suivi de la santé du dit conseil

2) le statut
Pour légitimer le directeur, il lui faut obligatoirement posséder la plus grande connaissance, donc le diplome universitaire de médecine, et avoir l'aval de ses confrères
Les autres corps de métiers rattachés restant sous sa responsabilité
Je proposerai quelque chose du genre qui me semble être un bon compromis.

Citation :
Le Directeur du Corps médical du Lyonnais-Dauphiné et de l'Hospital du Pont du Rhône est nommé par le Gouverneur après consultation du Conseil ducal et des médecins.recteur de sur proposition du doyen de l'université de médecine aprés accord du recteur, par l'ensemble des médecins.
Le Directeur a toute autorité sur l'ensemble des instances du Corps médical et de rattachées à l'Hospital bien que restant subordonné au Gouverneur.
L'exercice de ses fonctions n'est pas limité dans le temps et son rôle est de veiller au bon fonctionnement de l'Hospital et des antennes médicales dans les différentes villes du Lyonnais-Dauphiné. Il est responsable du recrutement de professeurs et d'étudiants en collaboration avec le Doyen de la Faculté de Médecine de l'Université du Lyonnnais-Dauphiné.
Le Directeur pourra être révoqué par le doyen s'il manque à ses devoirs.

rajout pour les corps de métier:

2.2.5. Des Herboristes et des apothicaires
Ce sont ceux dont les connaissances des plantes et leurs influences sur le corps humain sont reconnues malgré qu’ils n’aient entamé ou suivi des études à l’Université ou à l'Hospital.
Ils sont les garants de la composition des onguents, lotions et autres remédes

2.2.8 Des guérisseurs
Ce sont ceux qui touchés par la grâce divine , possédent le don inné de soulager les malades
Revenir en haut Aller en bas
Hardryan

Hardryan


Nombre de messages : 5932
Localisation IG : Montélimar
Date d'inscription : 20/04/2007

Archives - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Archives   Archives - Page 2 Icon_minitimeMer 9 Juin 2010 - 14:24

Personnellement je n'aime pas l'idée que ce soit le Doyen de l'Université qui nomme le Directeur, simplement parce que je ne crois pas que le Directeur doive être "subordonné" au Doyen de l'Université, cette chère université si dynamique.

Pour ce qui est de l'article qui choque, je le modifierais juste comme ça:



Citation :
2.1. Du Directeur du Corps médical du Lyonnais-Dauphiné et de l'Hospital du Pont du Rhône
Le Directeur du Corps médical du Lyonnais-Dauphiné et de l'Hospital du Pont du Rhône est nommé par le Gouverneur après consultation du Conseil ducal et des médecins envers qui il devra justifier sa décision. Le Directeur a toute autorité sur l'ensemble des instances du Corps médical et de l'Hospital bien que restant subordonné au Gouverneur. L'exercice de ses fonctions n'est pas limité dans le temps et son rôle est de veiller au bon fonctionnement de l'Hospital et des antennes médicales dans les différentes villes du Lyonnais-Dauphiné. Il est responsable du recrutement de professeurs et d'étudiants en collaboration avec le Doyen de la Faculté de Médecine de l'Université du Lyonnnais-Dauphiné. Le Directeur pourra être révoqué par le Gouverneur s'il manque à ses devoirs.
Revenir en haut Aller en bas
Hardryan

Hardryan


Nombre de messages : 5932
Localisation IG : Montélimar
Date d'inscription : 20/04/2007

Archives - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Archives   Archives - Page 2 Icon_minitimeJeu 10 Juin 2010 - 12:12

Mais vous savez quoi, si ça ne vous plait pas rien ne vous empêche de présenter de la façon qui vous convienne au Conseil ducal... ou de pas lui présenter et de continuer comme avant.
Revenir en haut Aller en bas
dame-isabeau

dame-isabeau


Nombre de messages : 13102
Localisation IG : valence
Date d'inscription : 23/07/2007

Archives - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Archives   Archives - Page 2 Icon_minitimeMer 18 Aoû 2010 - 16:32

Bon , préférant que l'hopital reste apolitique, je trouve néanmoins que ce travail d'Hardryan est très interessant et mérite d'être repris et servir de statut officiel à la reconnaissance ducale" d'établissement reconnu d'utilité publique" que j'envisage de demander, sinon on s'en passera, rien ne nous empêche aprés tout de faire nos propres statuts.


J'aurai aimé que Demons soit là pour donner son avis et y participer, d'autant que nous avons besoin de son appui pour le recrutement de médecins et professeurs, donc il faudra attendre son retour de chez les moines.
(j'adore, je dis nous, mais en fait je suis seule) Razz

Si tu m'autorises bien sur Hardryan à m'en servir en le complétant pour l'instant comme suit (en vert)



Citation :
Statuts du Corps médical du Lyonnais-Dauphiné et de l'Hospital du Pont du Rhône

1. Définition

Le Corps médical du Lyonnais-Dauphiné est constitué de l'ensemble des intervenants officiels de la médecine en Lyonnais-Dauphiné. Il trouve son siège en l''Hospital du Pont du Rhône qui a été fondé en août 145X pas la mémoire des chiffres, je demande confirmation à Altea dans le but de dispenser une instruction de qualité dans le domaine de la médecine et d'assurer des soins de santé aux sujets Lyonnais-Dauphinois. L'instruction théorique (IG) de la médecine est dispensée à l'Université du Lyonnais-Dauphiné tandis que l'instruction pratique (RP) de la médecine est dispensée à l'Hospital du Pont du Rhône.

2. Structure

Le Corps médical du Lyonnais-Dauphiné et de l'Hospital du Pont du Rhône est divisé en deux corps: le Corps médical pratiquant et le Corps médical professoral qui sont tous deux sous la responsabilité du Directeur du Corps médical du Lyonnais-Dauphiné et de l'Hospital du Pont du Rhône.

2.1. Du Directeur du Corps médical du Lyonnais-Dauphiné et de l'Hospital du Pont du Rhône
Le Directeur du Corps médical du Lyonnais-Dauphiné et de l'Hospital du Pont du Rhône est nommé par le Gouverneur après consultation du Conseil ducal et des médecins. par vote des médecins sur proposition du doyen de l'université de médecine de l'ensemble du corps médical.
Le Directeur a toute autorité sur l'ensemble des instances du Corps médical et de l'Hospital bien que restant subordonné au Gouverneur. L'exercice de ses fonctions n'est pas limité dans le temps et son rôle est de veiller au bon fonctionnement de l'Hospital et des antennes médicales dans les différentes villes du Lyonnais-Dauphiné. Il est responsable du recrutement de professeurs et d'étudiants en collaboration avec le Doyen de la Faculté de Médecine de l'Université du Lyonnnais-Dauphiné. Le Directeur pourra être révoqué par le Gouverneur s'il manque à ses devoirs.En cas de manquement à ses devoirs, le doyen peut, après sondage auprés du corps médical, peut proposer se consulter et soumettre au vote une autre candidature au poste de directeur..

2.2. Du Corps médical pratiquant
composé du Directeur du Corps médical et de l'Hospital du Pont du Rhône, de médecins, d'infirmiers, d'élèves médecins, d'herboristes, de sage-femmes et de Barbiers-chirurgiens.

2.2.2. Des Médecins
Les Médecins sont nommés par le Directeur après l'obtention de tous les diplômes de médecine à l’Université du Lyonnais-Dauphiné et ceux à l'Hospital du Pont du Rhône.

2.2.3. Des Infirmiers
Les Infirmiers sont des élèves médecin ayant obtenu leurs diplômes de médecine de base.

2.2.4. Des Élèves médecins
Les élèves médecins sont des étudiants de de la Faculté de Médecine à l’Université du Lyonnais-Dauphiné.

2.2.5. Des Herboristes
Les herboristes sont ceux dont les connaissances des plantes et leurs influencent sur le corps humain sont reconnues malgré qu’ils n’aient entamé ou suivi des études à l’Université ou à l'Hospital.


2.2.5. Des Herboristes et des apothicaires
Ce sont ceux dont les connaissances des plantes et leurs influences sur le corps humain sont reconnues malgré qu’ils n’aient entamé ou suivi des études à l’Université ou à l'Hospital.
Ils sont les garants de la composition des onguents, lotions et autres remédes



2.2.6. Des Sage-femmes
Les sage-femmes sont des femmes qui aident à l’accouchement et dont les connaissances sur l'acte sont reconnues sans pour autant qu'elles aient entamé ou suivi des études à l'Université ou à l'Hospital.

2.2.7. Des Barbier-chirurgiens
Les Barbier-chirurgiens ont des connaissances de base de la médecine reconnues et apprises auprès d'individus n'ayant jamais étudié la médecine à l'Université ou à l'Hospital.

Apothicaires

Guérisseurs ????

2.2.8 Des guérisseurs
Ce sont ceux qui touchés par la grâce divine , possédent le don inné de soulager les malades


Pratiquer la médecine ou du moins une discipline médicale n’implique pas d’avoir les diplômes de l’Université et de l'Hospital. Seuls les titres de médecine tel que médecin, infirmier et élève médecin imposent le fait de parcourir les bancs de l’Université et de suivre une formation pratique à l'Hospital.

2.3. Du Corps médical professoral

2.3.1. Des professeurs
Les professeurs sont des médecins nommés par le Directeur pour enseigner dans un ou plusieurs domaines médicaux de leurs compétences. Les professeurs sont chargés de donner les cours aux étudiants, ils les notent et les corrigent.

2.3.2. Des professeurs honoraires
Les professeurs invités sont des individus qui n'ont pas le titre de médecin mais qui ont obtenu une note excellente dans un ou plusieurs domaines mécidaux.

2.3.3. Des professeurs extraordinaires
Les professeurs extraordinaires sont des individus qui n'ont pas le titre de médecin et qui n'ont pas suivi d'enseignement médical, mais pour qui les connaissances et les compétences dans un domaine donné sont reconnues.
médecins éminents, étrangers au duché dont les connaissances et les compétences en un domaine spécifique sont reconnues à travers tout le royaume

2.4. Des Étudiants
Les étudiants sont des sujets lyonnais-dauphinois qui s'inscrivent dans le domaine de la médecine à l'Université du Lyonnais-Dauphiné et à l'Hospital du Pont du Rhône.

3. Enseignement dispensé et diplômes

3.1. De l'enseignement
Deux types d'enseignement existent pour les étudiants: l'enseignement théorique et l'enseignement pratique.

3.1.1. De l'enseignement théorique
L'enseignement théorique est dispensé à la Faculté de Médecine de l'Université du Lyonnais-Dauphiné.

L'enseignement théorique se divise comme suit:
  • Les pré-requis : Base de biologie, Élément d’anatomie
  • Cours de deuxième cycle : Base de médecine (nécessite 90% en biologie et 78% en anatomie)
  • Cours de troisième cycle : Le rhume, la grippe et la dysenterie et médecine avancée (nécessite 100% en base de médecine)
  • Cours de quatrième cycle : La peste et le tétanos (nécessite 100% en médecine avancée


3.1.2. De l'enseignement pratique
L'enseignement pratique est dispensé à l'Hospital du Pont du Rhône et comporte également des notions théoriques de la pratique dans le domaine d'étude.

CURSUS à développer; quelques cours pour commencer.

l'enseignement pratique se divise comme suit:
- Connaissance des différents outils chirurgicaux.
- Leur mise en application au cours d’interventions chirurgicales



3.2. Des diplômes

À la fin du cursus théorique ou pratique, l'étudiant obtient son diplôme de médecine théorique ou de médecine pratique, mais ne peut être considéré comme médecin. Pour être considéré comme médecin et obtenir sa licence ès médecine l'étudiant doit avoir complété les deux cursus avec succès.

4. Uniformes
Chaque membre du Corps médical est tenu de porter l'uniforme du Corps médical Lyonnais-Dauphiné alors qu'il est dans l'exercice des ses fonctions.

Directeur :


Médecin :
Archives - Page 2 Flammemedecinav9

Infirmiers :
À FAIRE (en cours)

Archives - Page 2 Infirmire
(il y a un peu de blanc)

Élèves médecins :
Archives - Page 2 Flammeetudiantmedecineey3

Herboriste :
Archives - Page 2 Flammeherboristese1 apparait pas...grmpfff
Archives - Page 2 Herboristelyonnaisdauphvb2

(j'ai perdu la mienne en oriflamme mais retrouvé celle là faite par demons, à remettre aux dimensions et ça a un peu bavé)
Archives - Page 2 Medecinpn0

Sage-femme :
Archives - Page 2 Flammesagefemmeua4

Barbier-chirurgiens :
À FAIRE (en cours)

Archives - Page 2 Chiriugiens
(pas si nette que les autres)

Étudiant :
À FAIRE (en cours)






Dernière édition par dame-isabeau le Ven 20 Aoû 2010 - 19:44, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hardryan

Hardryan


Nombre de messages : 5932
Localisation IG : Montélimar
Date d'inscription : 20/04/2007

Archives - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Archives   Archives - Page 2 Icon_minitimeMer 18 Aoû 2010 - 23:33

Hardryan a écrit:
Personnellement je n'aime pas l'idée que ce soit le Doyen de l'Université qui nomme le Directeur, simplement parce que je ne crois pas que le Directeur doive être "subordonné" au Doyen de l'Université, cette chère université si dynamique.

Je vous ai donné le texte, vous en faites ce que vous voulez.
Revenir en haut Aller en bas
Thiberian
Conseiller Militaire
Thiberian


Nombre de messages : 11049
Localisation IG : Briançon
Date d'inscription : 09/06/2009

Archives - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Archives   Archives - Page 2 Icon_minitimeJeu 19 Aoû 2010 - 5:02

Je suis assez d'accord avec Hard sur ce coup là...je ne vois pas trop en quoi l'hôpital devrais dépendre de l'université et surtout du doyen.
Revenir en haut Aller en bas
dame-isabeau

dame-isabeau


Nombre de messages : 13102
Localisation IG : valence
Date d'inscription : 23/07/2007

Archives - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Archives   Archives - Page 2 Icon_minitimeVen 20 Aoû 2010 - 19:39

Citation :
Personnellement je n'aime pas l'idée que ce soit le Doyen de l'Université qui nomme le Directeur

C'était pas tellement ça dans mon idée, c'est plutôt que le recteur connaissant en principe tous les médecins pouvaient proposer un nom et aux médecins ensuite d'élire leur directeur et puis aussi parcequ'il me semblait que c'était bien qu'il participe à ce projet en l'appuyant au niveau de l'université.

Mais on peut aussi bien supprimer cela oui si cela vous semble incohérent, je n'y vois pas d'inconvénients et seulement garder alors en cas de garde fous une clause au cas où le directeur n'accomplirait pas son travail correctement,
Je pense qu'il le faut quand même ce garde fou, je m'explique.
Là, c'est moi le directeur et si jamais je n'ai plus le temps ni l'envie un jour de m'en occuper, je me connais, avant de délaisser cette fonction , je serai la première à chercher un remplaçant mais imaginons qu'il y ait un jour un directeur qui ne fait rien alors que d'autres rempliraient cette fonction à merveille, il faut bien une clause pour pouvoir l'évincer non?
Je suis contre les postes attibués à vie, c'est ainsi que meurent les belles idées.

Je modifie en ce sens, et vous remercie mes sieurs de donner votre avis, (ça m'aide et me booste de ne pas me sentir seule) Wink

Sinon, j'ai commandé (parceque moi sais pas faire Embarassed ) des oriflammes pour les manquants mais c'est à reprendre, pas si nets que les autres.
Manque pour les étudiants encore, j'ai pu fournir l'idée mais pas d'images de logos, c'est en cours


Revenir en haut Aller en bas
Hardryan

Hardryan


Nombre de messages : 5932
Localisation IG : Montélimar
Date d'inscription : 20/04/2007

Archives - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Archives   Archives - Page 2 Icon_minitimeSam 21 Aoû 2010 - 5:00

Est-ce qu'il faut un nombre minimal de médecins (un %) appuyant la demande d'évincement pour que ça passe? Et le choix du nouveau, doit-il recueillir une majorité simple ou autre chose pour être nommé?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Archives - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Archives   Archives - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Archives
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Office Notarial de Valence
» Bureau de police
» {Archives MAD} Statut des MAD
» Ménage Archives.
» Archives des offres de PE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Rôle Play du Château de Lyon :: 9 - Colline de Fourvière :: Hospital du Pont du Rhône :: Salon privé des médecins-
Sauter vers: