Forum Rôle Play du Château de Lyon
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : où et quand vont sortir ...
Voir le deal

 

 Problème pour la reconnaissance royale

Aller en bas 
+10
Lightwarrior
damwer71
jackouille
Engherran
Eléanna
Arwel
Maryane.
Cecilia
Amalric chilperic
Thiberian
14 participants
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Thiberian
Conseiller Militaire
Thiberian


Nombre de messages : 11049
Localisation IG : Briançon
Date d'inscription : 09/06/2009

Problème pour la reconnaissance royale Empty
MessageSujet: Problème pour la reconnaissance royale   Problème pour la reconnaissance royale Icon_minitimeJeu 13 Déc 2012 - 0:22

On va avoir un problème pour la reconnaissance royale du Duc !

Citation :


    Problème pour la reconnaissance royale Badgecopiepetitcd1


    Décision du tribunal religieux tenu à Saint-Michel-Archange



    Aaron de Nagan, Cardinal, Doyen du Sacré-Collège et Archichancelier du Siège Apostolique, Archevêque de Césarée, devant le Très-Haut et sous le regard d'Aristote, au nom du Collège des Cardinaux de la Sainte Église Aristotélicienne et Romaine.


    Alors que nous nous apprêtions à signer l’acte officiel annonçant la levée de l’excommunication frappant le sieur Eusaias Blanc-Combaz, nouvellement élu entre temps Roi de France, quelle ne fut pas notre peine d’entendre qu’il reconnaissait deux jours plus tôt le sieur Falco comme « duc » de Touraine. Pourtant, ce dernier voyait son hérésie confirmée par le tribunal cardinalice dépêché à Tours plusieurs jours avant cette reconnaissance. Les faits étaient clairs : le sieur Falco, après avoir reconnu publiquement appartenir à la Réforme, refusait ensuite d'abjurer sa foi réformée, comme le lui proposait la Sainte Église Aristotélicienne pour lui permettre d'intégrer la communauté des fidèles. Cette reconnaissance royale allait donc à l’encontre de tous les principes, et surtout, contre la précédente repentance d’Eusaias Blanc-Combaz.

    Considérant cette dernière action de légitimation du pouvoir du sieur Falco, il apparaissait dès lors impossible de constater un retour dans le giron aristotélicien du sieur Eusaias Blanc-Combaz, celui-ci ayant certes fait un pas en avant, mais venant d'en faire trois en arrière.

    L’Église conçoit mal cet égarement de l’homme qui vient d’être placé sur le trône de France alors que son prédécesseur avait justement été frappé d’interdit pour avoir reconnu comme « duc » le sieur Falco. Le signal de la Sainte Église était donc clair.

    Dés lors, il apparaît aux yeux de l’Église comme impossible de procéder au sacre du sieur Eusaias Blanc-Combaz tant que cette reconnaissance ne sera pas cassée, ni cette erreur abjurée, puisque ledit Eusaias reste en l’état excommunié, la sentence du tribunal tenu à Saint Michel Archange à Paris demeurant en suspens. L’Église, quant à elle, reste encore prête à pardonner...

    Rappelons que tout fidèle, qu’il soit roi ou baron, est tenu de respecter les principes élémentaires de la religion aristotélicienne. Celle-ci défend de prendre pour vassal un hérétique, ou de se placer comme vassal d’un seigneur qui le serait. Eusaias Blanc-Combaz, aspirant à redevenir fidèle de l’Église Aristotélicienne, ne peut donc accepter le serment du sieur Falco, ni le reconnaître corollairement comme duc de Touraine. Et cela, en dehors de toute considération de l'ordre temporel ou d'une quelconque ingérence dans celui-ci. Il s'agit purement et simplement de discipline aristotélicienne. En outre, considérant la charge à laquelle aspire le sieur Eusaias de Blanc-Combaz, il apparaît tout bonnement impensable, pour un futur et potentiel « Roi Très Aristotélicien », « Lieutenant de Dieu sur Terre », de placer une portion de son peuple sous la gouvernance reconnue d’un hérétique, par ailleurs fidèle de la Réforme.

    Invitons tous nobles et futurs comtes du Royaume de France, fidèles de l’Église Aristotélicienne, à prendre conscience de l’acte qu’il pourrait perpétrer en prêtant hommage à un homme coupable d’hérésie.


    Meurtri et blessé au cœur,

    Problème pour la reconnaissance royale Signaturepngcopiejt9

    Pour le Sacré-Collège :

    Aaron de Nagan,
    Cardinal et archichancelier du Siège Apostolique.


    Problème pour la reconnaissance royale Sceauaarondbordjaunecopsb5

    Rome, le XI décembre de l'an de grâce MCDLX


[Attention de prendre en considération le problème de temporalité qui a corseté le RP de la réhabilitation débuté avant le résultat des élections, et celui de la reconnaissance de Falco par Eusaias survenu alors que le RP du tribunal n'était pas encore terminé, engendrant un problème majeur de synchronisation des actions qui empêchait l’Église, par soucis de cohérence, de réagir sur ce dernier événement sans avoir terminé le procès en réhabilitation]
Revenir en haut Aller en bas
Thiberian
Conseiller Militaire
Thiberian


Nombre de messages : 11049
Localisation IG : Briançon
Date d'inscription : 09/06/2009

Problème pour la reconnaissance royale Empty
MessageSujet: Re: Problème pour la reconnaissance royale   Problème pour la reconnaissance royale Icon_minitimeJeu 13 Déc 2012 - 0:44

Citation :
------------------------------------------------Eusaias Blanc-Combaz, Par la Grâce de Dieu, Roi de France


      À nos officiers et feudataires,
      À nos sujets & à son peuple,
      À tous ceux qui parmi eux, la présente liront ou se feront lire,
      Salut.






    L'après Rome.

    C'est sans l'once d'une surprise que Nous avons pris connaissance de la dernière annonce de la Curie concernant Notre excommunication. Cette dernière ne doit surprendre personne, car les tricheurs sont à la merci des gens de la galerie qui connaissent leurs tours. Fort de notre autorité de Roy, nous déclarons sans la moindre équivoque possible que la Couronne est insensible au chantage. Nous ne laisserons pas la Curie Romaine régner à Notre place pas plus que nous lui permettrons de déchirer ou de menacer impunément nos sujets et vassaux après l'avoir vue se menacer et se déchirer elle-même.

    Nous l'invitons à relire le concordat de Paris dont elle se réclame et par la même occasion à se rappeler que conformément à notre charte fondamentale, le règne du Monarque débute dès le jour des résultats d'où il tire sa pleine légitimité.

    Parce que nul ne verra en Nous un fol irresponsable dénué de patience et de magnanimité, laissons à la Curie Romaine deux jours pleins pour se rétracter du dangereux chemin dans lequel elle entend mener la France, faute de quoi, que chacun soit assuré que Nous prendrons TOUTES les dispositions nécessaires pour protéger les Sujets de France des trop nombreuses ingérences et trafics d'influence de quelques prélats vaniteux plus versés dans les affaires temporelles qu'ambitieux dans leurs attributions spirituelles. Ces dérives sont les causes directes du détournement des fidèles de son influence. La responsabilité de ces maux qui lui incombe et qu'elle entend malhonnêtement Nous faire endosser, lui reviendra quoi qu'il advienne.

    Nous attendons promptement sa réponse.
    Pour la France, ainsi Je parle !



    Rédigée au Louvre le 12 décembre 1460.


Problème pour la reconnaissance royale Signsaias11
Problème pour la reconnaissance royale Sceaueusaiasroyjaune
Revenir en haut Aller en bas
Amalric chilperic

Amalric chilperic


Nombre de messages : 563
Localisation IG : Lyon
Date d'inscription : 04/06/2012

Problème pour la reconnaissance royale Empty
MessageSujet: Re: Problème pour la reconnaissance royale   Problème pour la reconnaissance royale Icon_minitimeJeu 13 Déc 2012 - 14:10

Moui, en fait, il est juste pas question que je ne fasse pas allégeance à la couronne, donc tant pis.
De toute façon, le choix est vite vu, si je fais allégeance, je risque d'être excommunié, si je ne le fais pas, c'est tout le duché qui se prend les armées royales en pleine figure.
Revenir en haut Aller en bas
Thiberian
Conseiller Militaire
Thiberian


Nombre de messages : 11049
Localisation IG : Briançon
Date d'inscription : 09/06/2009

Problème pour la reconnaissance royale Empty
MessageSujet: Re: Problème pour la reconnaissance royale   Problème pour la reconnaissance royale Icon_minitimeJeu 13 Déc 2012 - 14:12

Non, ça dépendra comment Sa Majesté va se débrouiller.
Il a de bons conseillers et je doute qu'il se laisse avoir comme ça et qu'il laisse l'église utiliser ses vassaux contre lui, il est tout à fait possible qu'il leur coupe l'herbe sous le pied...A voir donc...
Pour l'instant je conseillerais le statut quo et de vous renseigner chez les grands feudataires si toutefois vous y avez l'accès.
Revenir en haut Aller en bas
Amalric chilperic

Amalric chilperic


Nombre de messages : 563
Localisation IG : Lyon
Date d'inscription : 04/06/2012

Problème pour la reconnaissance royale Empty
MessageSujet: Re: Problème pour la reconnaissance royale   Problème pour la reconnaissance royale Icon_minitimeJeu 13 Déc 2012 - 14:31

Pour y avoir accès, il faudrait que j'en sois un, c'est à dire que j'ai prêté allégeance, ce qui ne tardera plus ceci dit.
Revenir en haut Aller en bas
Cecilia

avatar


Nombre de messages : 11460
Localisation IG : *
Date d'inscription : 07/09/2010

Problème pour la reconnaissance royale Empty
MessageSujet: Re: Problème pour la reconnaissance royale   Problème pour la reconnaissance royale Icon_minitimeSam 15 Déc 2012 - 21:05

Cette histoire commence à devenir relativement chaude.

Citation :
------------------------------------------------Eusaias Blanc-Combaz, Par la Grâce de Dieu, Roi de France


        À l'attention de Aaron de Nagan, Cardinal,
        À l'attention de Navigius di Carrenza, Primat de France,
        Aux esprits féaux du Royaume de France,
        À l'ensemble de Nos sujets,
        À tous ceux qui la présente liront ou se feront lire.




    L'Après Rome - Mesures Préliminaires


    Voilà des années que tous les sujets du Royaume s'accordent à affirmer que l'Église Aristotélicienne Romaine est malade. Aux messes vides, ont suivi les cures désertes. Aux cures désertes, ont suivi les évêchés vacants. Aux évêchés vacants, a succédé le déchirement de la Curie en son propre sein. Silencieuse, aimante, fidèle, la France a jusqu'ici enduré au travers d'une patience et d'une dévotion qui l'honorent tout le laxisme, toutes les incohérences, toutes les approximations, toutes les frasques des hauts représentants Romains qui ont conduit nombre de nos provinces au bord de la guerre civile. Aux messes vides, aux cures désertes, aux évêchés vacants, au déchirement de la Curie, se succède désormais la menace aux vassaux de France, l'incitation à la sédition, la tentative de déstabilisation du Royaume, sous prétexte qu'inapte à accomplir sa mission dans Nos cités et Nos villages de France elle entend Nous rendre responsable du fait que les sujets du Royaume se choisissent des représentants qui ne se soumettent pas à son influence. La Curie Romaine a décidé de tout examiner, de tout remuer, sans exception et sans ménagement, dès lors qu'il s'agit de se mêler de féodalité, d'allégeance, et de pouvoir temporel. Il Nous appartient désormais de la ramener à l'humilité qu'elle n'aurait jamais dû quitter, en sombrant sous Nos yeux impuissants dans les noirs marécages de l'orgueil ; tout comme il est de Notre Aristotélicien devoir de lui faire comprendre ce qu'il en coûte d'avoir tête de plomb et pieds d'argile.

    Nous lui avons laissé deux jours pour se rétracter de ses errements. Au lieu de quoi, avons reçu invitation à l'élaboration d'une "profonde réflexion" sur nos actes de la part du Primat de France. Nous aurions souhaité, que charité bien ordonnée, Monseigneur Navigius commence par engager sa propre réflexion sur lui-même et ce qu'il représente. En vain, car si l'Église mettait autant d'énergie dans sa remise en question qu'elle ne met de venin dans ses élégances d'élocution, sans doute n'aurait-elle pas besoin d'instiller la peur pour se faire aimer. Au silence méprisant des uns, Nous recevons donc la littérature des autres. Ces Messieurs, infiniment tristes et blessés au cœur, Nous rappellent avec des regrets que Nous préjugerons comme honnêtes et sans doute très légitimes, qu'hélas, l'Église est régie par des lois, et que ces lois étant ce qu'elles sont, nul ne peut s'y soustraire, même si c'est l'âme meurtrie qu'ils prennent l'infinie et douloureuse décision d'excommunier le Roy, de menacer d'excommunication ses vassaux, d'affirmer un jour que les non-baptisés peuvent être excommuniés comme les autres et d'affirmer le lendemain que c'est une aberration, de pratiquer le terrorisme de conscience sur Notre sol, de revenir sur des décisions prises par des Cardinaux juste avant la fin d'élections royales et de décider d'appliquer à la carte le respect ou non des concordats signés avec l'Église Romaine.

    C'est un langage qu'en tant que Souverain, ayant la lourde charge de diriger un État et de veiller sur ses Sujets comme sur ses propres fils, Nous ne pouvons que comprendre. Sed Lex, Dura Lex. Cependant, il s'avère que le Royaume de France est lui aussi régi par des lois, et que ces lois étant ce qu'elles sont, nul ne peut s'y soustraire. C'est donc l'âme profondément meurtrie qu'en ce jour, Nous constatons que la Curie que le peuple n'a jamais mandaté, a adopté et entend imposer à la France des lois qui vont à l'encontre de celles dont s'est doté le Royaume et dont dépendent à la fois sa stabilité et sa souveraineté, et que par conséquent, attristés par ce douloureux constat, Nous ne pouvons qu'être dans la bouleversante obligation d'appliquer Nos propres lois et nos propres mesures dans la juste défense et la bonne protection des sujets de France.



    Aussi, par la présente, déclarons:

    • Aaron de Nagan, Vicomte d'Ivry , Seigneur d'Arches et de Germigny, Félon à la Couronne, Traître & Ennemi de la France, avec toutes les conséquences qui en découlent. Qu'il soit destitué sur le champ de ses terres en Notre Domaine ; destitution assortie d'une demande expresse auprès de ses Suzerains de les déchoir dans le même sens s'ils ne veulent pas hériter de la même sentence ; placement en liste d'ennemi par Nos armées en tant que nuisible.

    • Navigius di Carraza, Traître & Ennemi de la France, avec toutes les conséquences qui en découlent. Qu'il soit sorti et interdit d'entrée sur le champ de notre chambre des Feudataires et placé en liste d'ennemi par Nos armées en tant que nuisible.

    Au motif de:
      - Nuisance au Suzerain
      - Opposition à l'autorité royale
      - Atteinte aux intérêts, à la stabilité et à l'intégrité du Royaume de France dans son ensemble, en ce compris son peuple.

    De fait,
    Toute personne soutenant des ennemis de la France dans leur œuvre de nuisance, de sédition, et de trahison,
    Toute personne s'associant à eux dans des listes, groupes, association etc.
    Toute personne obéissant ou suivant leurs directives subira le même sort qu'eux par la simple commission du fait.

    De la même façon, Nous invitons cordialement, dans un esprit de compassion évidemment fort chagriné, tous ceux qui soutiennent ces signataires à se manifester auprès de Notre personne afin qu'ils entérinent leur choix définitif quant à leur allégeance, afin que Nous puissions prendre en bon père de famille les aimables dispositions pour qu'en toute quiétude, après s'être dépouillés des terres, privilèges de charges, honneurs et avantages qui les relient à notre sol et à nos institutions, ils puissent avec la disgrâce quitter sereinement le territoire, la tête sur leurs épaules alourdies par les forfaits qu'il leur plaît de se rendre coupables.


    Aussi, annonçons solennellement dès à présent et jusqu'à nouvel ordre:

    • La caducité de fait du Concordat de Paris
    • La non-reconnaissance par le Roy, les Pairs de France, les Grands Officiers, les Officiers, et plus généralement les institutions de la Couronne de tout Concordat provincial contracté avec Rome
    • La perte de valeur juridique immédiate au devant de Nos institutions du statut d'hérétique ; de toute excommunication passée, présente, comme future agréée par la Curie Romaine indépendamment de Notre volonté.
    • La non-reconnaissance par la Hérauderie de France de Sacrements réalisés par des traîtres ou des ennemis de la France sous ce statut, ce qui entend à dater du moment où leur trahison et leur statut d'ennemi est avéré, sans effet rétroactif.
    • L'amendement de tous Nos textes par lesquels Nos vassaux, Notre noblesse, et Nos sujets, auraient à souffrir des chantages de la Curie, afin qu'il leur soit fait nul dommage ni dans leur dignité, ni dans leurs biens.


    Ces mesures étant préliminaires, qu'il soit entendu que d'autres suivront. Une aube nouvelle se lève sur l'Aristotélicité.
    Elle se fera avec la France, avec le Roy, avec le Pape, avec les Clercs féaux, et tous les sujets de bonne volonté.
    Trop de largesses ont asséché le cœur de ceux qui par Nous tiraient leur prestige, et qui l'ont funestement oublié.
    Désormais, Paris reprend la main et au chaos engendré par l'acédie et les ambitions déplacées des Hommes en pourpre, avec la loyauté de tous, finira par remettre bon ordre.


    Pour la France ... ainsi Je frappe !




Problème pour la reconnaissance royale Signsaias11
Problème pour la reconnaissance royale Sceaueusaiasroyjaune
Revenir en haut Aller en bas
Amalric chilperic

Amalric chilperic


Nombre de messages : 563
Localisation IG : Lyon
Date d'inscription : 04/06/2012

Problème pour la reconnaissance royale Empty
MessageSujet: Re: Problème pour la reconnaissance royale   Problème pour la reconnaissance royale Icon_minitimeSam 15 Déc 2012 - 23:49

C'est n'importe quoi, des deux côtés.
Revenir en haut Aller en bas
Amalric chilperic

Amalric chilperic


Nombre de messages : 563
Localisation IG : Lyon
Date d'inscription : 04/06/2012

Problème pour la reconnaissance royale Empty
MessageSujet: Re: Problème pour la reconnaissance royale   Problème pour la reconnaissance royale Icon_minitimeMer 16 Jan 2013 - 21:54

Concernant les derniers évènements, toujours aussi peu remplis de tempérance, le roy s'est exprimé au conseil des feudataires :

Eusaias a écrit:
La Curie et Namaycush ont lancé les hostilités. Ils ne sont pas très forts mais ils s'appuient sur deux choses :

- Que les Pairs, Grands Officiers, Feudataires me tournent le dos.
- Le renfort venant d'Empire.

Je commencerais donc par le second point. Vous savez tous que l'Empire est morcelé, peu soudé, peu peuplé et a lui aussi plusieurs ennemis.
Autant dire qu'à mes yeux ils ne sont pas du tout une menace. Nos troupes pourraient bien ravager toutes leurs terres sans avoir trop de perte.

Je ne suis pas inquiet.

Au sujet du premier point, vue que désormais la curie romaine oblige Pairs, Vassaux et Grands Officiers à me tourner le dos, nous souhaitons savoir qui nous soutiendra. Nous attendons de ses soutiens, un engagement sans faille, sans crainte, un comportement bon envers les nôtres, neutre envers ceux qui se prononceront pour la neutralité, féroce envers nos ennemis.

Je demanderais donc, à ceux qui servent la Couronne de France de réaffirmer leurs soutiens par annonce officielle et commune. Je me dois également obligé par l'urgence de la situation de vous demander de le faire sous 24 heures.

Car je préfère tomber la pointe au coeur plutôt que de courber l'échine devant la simonie et la trahison, je ne laisserai pas la France s'écrouler devant Rome.

Cela dit, que ceux qui font le choix de la neutralité ne craignent pas de le dire, car ils n'auront pas à s'inquiéter de la Couronne, nous n'entreprendrons rien contre eux.

Voilà ou nous en sommes rendus, mes hardis Pairs, mes vaillants vassaux, mes glorieux officiers.

Et l'on nous propose donc de signer ceci :

Citation :
Nous, Pairs de France
Nous, Grands Officiers de la Couronne
Nous, Grands Feudataires de la Couronne
Nous, Officiers Royaux
Nous, membres des Ordres Royaux
Nous, membres de l'Ordre du Lys

Par la présente déclarons
item, nous porter défenseurs de l'intégrité et de la pérennité du Royaume de France ;
item, servir la Couronne, sa Souveraineté sur la Terre de France, et la Terre de France elle-même ;
item, que toujours défendrons notre Royaume tant contre la félonie que les attaques extérieures ;
item, reconnaissons à la Très Sainte Eglise Aristotélicienne le gouvernement des affaires spirituelles partout dans le monde, et celui des affaires temporelles dans les terres appartenant en propre à Sa Sainteté ;
item, ne reconnaissons pas à la Très Sainte Eglise Aristotélicienne le gouvernement des affaires temporelles du Royaume de France.

A l'heure actuelle, trois régnants du sud ouest, Bearn, Armagnac et Gascogne, ont décidé de se ranger du côté de l'église, tout le reste des intervenants se sont rangés derrière le roy, c'est à dire, outre les officiers et pairs, les provinces suivantes : Orléans, Guyenne, Maine, Poitou, Normandie, Perigord, Alençon, Bourbonnais-Auvergne, Bourgogne, Champagne.
La Touraine semble rester neutre, tout en ne reniant pas son allégeance au roy.

Je vous demande donc votre avis avant d'intervenir là bas.
Le mien je l'ai déjà exposé, mais je le refais si besoin, je pense que notre province n'a pas à intervenir dans cette gueguerre entre le roy et la curie, le Roy est Roy, et la curie maitresse de l'EA, chacun devrait rester à leur place et nous devrions respecter ces places respectives. Ce n'est pas à la curie de décider qui est Roy de France, et ce n'est pas au roy de France de décider de la gestion de l'EA.
Par ailleurs, nous avons néanmoins des alliés engagés dans le conflit, aussi, si ils sont menacés directement, je pense important que nous rappelions que nous sommes prêt, dans la mesure de nos moyens, à participer à leur défense, et uniquement leur défense, tout comme nous sommes prêt à défendre les prélats non guerriers sur nos terres.
Revenir en haut Aller en bas
Maryane.

Maryane.


Nombre de messages : 779
Localisation IG : Lyon
Date d'inscription : 09/08/2012

Problème pour la reconnaissance royale Empty
MessageSujet: Re: Problème pour la reconnaissance royale   Problème pour la reconnaissance royale Icon_minitimeMer 16 Jan 2013 - 22:04

C'est personnellement une position qui me convient bien. Malgré les risques encourus, il me paraît important de savoir rester au dessus de cette guerre des égo qui a dégénérée en guerre sainte, les deux camps étant affligeants.
Revenir en haut Aller en bas
Cecilia

avatar


Nombre de messages : 11460
Localisation IG : *
Date d'inscription : 07/09/2010

Problème pour la reconnaissance royale Empty
MessageSujet: Re: Problème pour la reconnaissance royale   Problème pour la reconnaissance royale Icon_minitimeMer 16 Jan 2013 - 22:08

Pour ma part je reste dubitative quand au fait de voir l’Église se contenter d'une position de neutralité de la part des provinces. Vu les déclarations que j'ai prit le temps de lire et les clercs qui frappent à ma porte depuis que le conflit a empiré, il ne peux y avoir de demi mesure dans cette guerre et donc nous devrons obligatoirement choisir un camp.
Revenir en haut Aller en bas
Thiberian
Conseiller Militaire
Thiberian


Nombre de messages : 11049
Localisation IG : Briançon
Date d'inscription : 09/06/2009

Problème pour la reconnaissance royale Empty
MessageSujet: Re: Problème pour la reconnaissance royale   Problème pour la reconnaissance royale Icon_minitimeMer 16 Jan 2013 - 22:10

Avant de faire quoi que ce soit il faudrait se renseigner sur les positions de nos alliés...Car si la Bourgogne défend la couronne et que le Languedoc s'en détache, on pourrait bien se retrouver avec un voisin ennemi !
Et ça c'est mauvais, nous n'avons pas les capacités de le gérer, surtout qu'aucune province francophone n'est plus peuplée que le Languedoc qui l'est même plus que la Bretagne, et la Bourgogne dépasse également le millier d'habitants.
Revenir en haut Aller en bas
Arwel

Arwel


Nombre de messages : 27652
Localisation IG : Dié
Date d'inscription : 22/11/2008

Problème pour la reconnaissance royale Empty
MessageSujet: Re: Problème pour la reconnaissance royale   Problème pour la reconnaissance royale Icon_minitimeMer 16 Jan 2013 - 22:25

Même avis que Cecilia...
Revenir en haut Aller en bas
Maryane.

Maryane.


Nombre de messages : 779
Localisation IG : Lyon
Date d'inscription : 09/08/2012

Problème pour la reconnaissance royale Empty
MessageSujet: Re: Problème pour la reconnaissance royale   Problème pour la reconnaissance royale Icon_minitimeMer 16 Jan 2013 - 22:27

Ce n'est pas parce que certains clercs de votre connaissance semblent vouloir forcer les choix que tous s'offusqueront d'une position de neutralité. J'en connais qui au contraire s'en contenteront tout à fait. L'Eglise finira pas se scinder à ce rythme là.

Si la Touraine a les... le courage de se déclarer neutre, je pense que nous pouvons également le faire. Le Roy ne leur a même pas barré la porte aux feudataires. Ensuite, si vous craignez une attaque armée de l'Eglise, c'est peu probable. Déjà parce qu'ils auront autre chose à gérer, et finalement une province qui se contente d'être neutre posera moins problèmes que d'autres. Mais en plus, nous aurons nos troupes -ce qu'il en reste- chez nous ou pas bien loin, donc de quoi nous défendre un petit peu.

Si l'Eglise insiste, elle sait que nous risquons de nous tourner vers le Roy qui lui ne le fait pas pour l'instant.
Je reste sur mon avis, je ne vois pas pourquoi nous serions forcés de choisir un camp, alimentant par là un conflit égoïste et déplacé. Ne nous abaissons pas à ça.
Revenir en haut Aller en bas
Arwel

Arwel


Nombre de messages : 27652
Localisation IG : Dié
Date d'inscription : 22/11/2008

Problème pour la reconnaissance royale Empty
MessageSujet: Re: Problème pour la reconnaissance royale   Problème pour la reconnaissance royale Icon_minitimeMer 16 Jan 2013 - 22:33

On a peut-être le droit de penser ce qu'on veut, non ? Personne ne vous a demandé de changer d'avis il me semble.
Revenir en haut Aller en bas
Maryane.

Maryane.


Nombre de messages : 779
Localisation IG : Lyon
Date d'inscription : 09/08/2012

Problème pour la reconnaissance royale Empty
MessageSujet: Re: Problème pour la reconnaissance royale   Problème pour la reconnaissance royale Icon_minitimeMer 16 Jan 2013 - 22:34

Ca s'appelle un échange d'arguments. Je ne vous ai pas dit de vous taire à ce que je sache?
Revenir en haut Aller en bas
Arwel

Arwel


Nombre de messages : 27652
Localisation IG : Dié
Date d'inscription : 22/11/2008

Problème pour la reconnaissance royale Empty
MessageSujet: Re: Problème pour la reconnaissance royale   Problème pour la reconnaissance royale Icon_minitimeMer 16 Jan 2013 - 22:40

Je ne vois pa où est l'échange d'arguments quand c'est pour répéter deux fois la même chose... J'avais très bien compris vos propos dès la première fois et ce n'est pas parce qu'on martèle les choses que forcément, elles prennent plus de poids. Certes, c'est une solution, mais il ne faut pas se leurrer, le duc a prêté allégeance au Roy, rien que cela, ça dément une position neutre.
Revenir en haut Aller en bas
Maryane.

Maryane.


Nombre de messages : 779
Localisation IG : Lyon
Date d'inscription : 09/08/2012

Problème pour la reconnaissance royale Empty
MessageSujet: Re: Problème pour la reconnaissance royale   Problème pour la reconnaissance royale Icon_minitimeMer 16 Jan 2013 - 22:50

Ah? C'est marrant! Je ne faisais que répondre aux arguments de Cécilia en développant le fond de ma pensée. Allez plutôt vous plaindre de l'absence de débat à l'Assemblée nobiliaire, ça aura le mérite de vous occuper, plutôt que d'empêcher le moindre débat avec votre amabilité légendaire. Ca vous évitera même de vous sentir agressée à tout moment même sur un simple bonjour, qui sait. Ou à défaut, exposez donc vos propres arguments histoire de nous prouvez que vous êtes capable d'intervenir de façon constructive et sans attaquer les gens qui ne vous reviennent pas. Quant l'Allégeance du Duc, elle a été faite avant que la situation ne dégénère et c'était une très bonne idée. Ca nous aura toujours évité les armées royales.

D'ailleurs, pour ceux qui conseillent de choisir un camp, quel camp?
Revenir en haut Aller en bas
Amalric chilperic

Amalric chilperic


Nombre de messages : 563
Localisation IG : Lyon
Date d'inscription : 04/06/2012

Problème pour la reconnaissance royale Empty
MessageSujet: Re: Problème pour la reconnaissance royale   Problème pour la reconnaissance royale Icon_minitimeMer 16 Jan 2013 - 22:58

En attendant je demande un avis aux conseillers, celui de Maryane est la neutralité, mais pour les trois autres intervenants, ils n'en n'ont pas donné du tout, je rappelle les choix, au cas où : le roy, l'église, la neutralité.

Pour ce qui est du fait que l'on nous laisse ou pas le choix de la neutralité : du côté du roy, il le dit lui-même, du côté de l'église, les deux cardinaux avec qui j'ai pu en parler, ça leur convient très bien justement, et vu le nombre actuel de cardinaux, ça fait quand même une bonne part de ceux qui décident.

Pour répondre plus précisément au capitaine, la position du languedoc, elle devrait être communiquée sous peu, mais pour l'heure je ne l'ai pas, il ne sert donc à rien de faire des plans sur la comète, même si l'information sera très importante pour nous quand elle sera disponible, dans l'immédiat on sait que le bourbonnais est du côté du roy, et que la bourgogne est de toute façon très partagée, avec un gouvernement actuel du côté du roy bien sûr, mais succeptible de tomber du jour au lendemain comme son prédécesseur, ce qui est surtout sûr concernant les bourguignons, c'est qu'ils sont trop occupés à se taper entre eux pour sortir de leur duché et menacer quique ce soit d'autre dans les conditions actuelles.
J'en profite puisque le capitaine parle de la Bretagne, d'ailleurs beaucoup de provinces françaises ont toujours été plus peuplées qu'elle, notamment nos trois gros voisins en effet, mais bon surtout : sa position, même si ça ne nous intéresse pas nous personnellement, mais ça intéresse pas mal de monde à Rome comme à Paris, je vous le dis quand même, ils feront bien sûr un papier pour dire que l'église a raison mais diront en même temps qu'ils ne bougeront pas de troupes.
Revenir en haut Aller en bas
Arwel

Arwel


Nombre de messages : 27652
Localisation IG : Dié
Date d'inscription : 22/11/2008

Problème pour la reconnaissance royale Empty
MessageSujet: Re: Problème pour la reconnaissance royale   Problème pour la reconnaissance royale Icon_minitimeMer 16 Jan 2013 - 23:17

En matière d'amabilité, il me semble que vous n'avez rien à m'envier ni pour les interventions dénuées d'intérêt... Si le Capitaine a, dès le début du mandat, et ce, avant qu'allégeance ait été prêtée, ouvert cette discussion concernant la reconnaissance royale, il me semble bien qu'il y avait une raison...

Pour ma part, je choisirais l'indépendance : si le Roy et le Pape veulent jouer à celui qui a la plus longue, plutôt que d'envoyer des innocents qui n'ont rien demandé s'entretuer et rester tranquillement au chaud chez eux pendant ce temps-là, ils n'ont qu'à allez dans le milieu d'un champ et celui qui pissera le plus loin aura gagné, ça fera gagner du temps et de l'argent à tout le monde et ça évitera d'envoyer des gens qui n'ont rien demandé à personne à la boucherie. Comme je l'ai déjà dit, envoyer des gens en guerre pour une simple question d'orgueil mal placé des deux côtés, ça ne mérite aucune prise de parti.
Revenir en haut Aller en bas
Eléanna

Eléanna


Nombre de messages : 12833
Localisation IG : Briançon
Date d'inscription : 24/08/2012

Problème pour la reconnaissance royale Empty
MessageSujet: Re: Problème pour la reconnaissance royale   Problème pour la reconnaissance royale Icon_minitimeMer 16 Jan 2013 - 23:22

Personnellement, je suis aussi d'accord pour la neutralité, autant que nous le pourrons... Il est clair que de toute façon si ce conflit ne trouve pas une issue proche, nous serons obligés de toute façon de nous positionner d'un côté ou de l'autre dans 22 jours... Si vous suivez mon calcul...

En ce qui concerne l'allégeance de sa Grâce au Roy, c'était à mon sens la meilleure des choses à faire, d'autant plus que l'Eglise le pardonne à ce jour... Donc notre neutralité en la matière est préservée, et autant rester ainsi le plus longtemps possible.
Choisir un camp, entre l'Eglise et la Couronne, c'est juste pas possible pour moi...
Revenir en haut Aller en bas
Maryane.

Maryane.


Nombre de messages : 779
Localisation IG : Lyon
Date d'inscription : 09/08/2012

Problème pour la reconnaissance royale Empty
MessageSujet: Re: Problème pour la reconnaissance royale   Problème pour la reconnaissance royale Icon_minitimeMer 16 Jan 2013 - 23:23

Oui donc, vous ne pensez pas comme Cécilia... Ca valait bien la peine de faire toute une comédie à mon égard.

Mais merci quand même d'avoir pris la peine de donner votre avis.
Revenir en haut Aller en bas
Arwel

Arwel


Nombre de messages : 27652
Localisation IG : Dié
Date d'inscription : 22/11/2008

Problème pour la reconnaissance royale Empty
MessageSujet: Re: Problème pour la reconnaissance royale   Problème pour la reconnaissance royale Icon_minitimeMer 16 Jan 2013 - 23:28

Vous savez quoi ? Vous me fatiguez... Je vous ai déjà dit mille fois de faire comme si je n'existais pas, alors de grâce, oubliez moi, ça me conviendra parfaitement plutôt que de devoir supporter systématiquement vos petites leçons...
Revenir en haut Aller en bas
Maryane.

Maryane.


Nombre de messages : 779
Localisation IG : Lyon
Date d'inscription : 09/08/2012

Problème pour la reconnaissance royale Empty
MessageSujet: Re: Problème pour la reconnaissance royale   Problème pour la reconnaissance royale Icon_minitimeMer 16 Jan 2013 - 23:31

Je veux bien vous oubliez, seulement ça sera plus facile le jour où vous cesserez de m'attaquer sans cesse pour des broutilles. Si vous aviez commencé par éviter de nous faire perdre notre temps à tous en me faisant une réflexion déplacée, vous ne seriez sans doute pas fatiguée à l'heure qu'il est.

Marché conclu! Je n'aurai plus jamais à vous supporter, vous n'aurez plus jamais à me parler. Laissons donc place au débat à présent.
Revenir en haut Aller en bas
Arwel

Arwel


Nombre de messages : 27652
Localisation IG : Dié
Date d'inscription : 22/11/2008

Problème pour la reconnaissance royale Empty
MessageSujet: Re: Problème pour la reconnaissance royale   Problème pour la reconnaissance royale Icon_minitimeMer 16 Jan 2013 - 23:38

Peut-être qu'un jour, vous arrêterez de toujours vouloir avoir le dernier mot... Nan ? Il ne me semble pas que mon intervention demandait réponse... J'adore les gens qui font des reproches aux autres sans pour autant être fichus d'appliquer à eux-mêmes leurs si beaux principes... Quand on veut parler d'exemplarité, on commence par être soi-même exemplaire, sinon, on perd toute crédibilité. Sur ce...
Revenir en haut Aller en bas
Engherran

Engherran


Nombre de messages : 3621
Age : 42
Localisation IG : Embrun
Date d'inscription : 26/01/2011

Problème pour la reconnaissance royale Empty
MessageSujet: Re: Problème pour la reconnaissance royale   Problème pour la reconnaissance royale Icon_minitimeJeu 17 Jan 2013 - 0:26

Puisqu'avis est demandé je préconise la prudence. Elle s'exprime tout d'abord par la neutralité. Solution qui à mon humble avis reste la plus intéressante puisqu'on ne s’aliénera en théorie personne. Le conflit entre l'Eglise et le Roy n'est que question d'égo. Cela ne nous concerne pas.
Cependant, ces puissants peuvent nous forcer à faire un choix et ce choix doit être pesée en fonction de la situation politique et militaire, mais aussi de notre éthique.
Actuellement je suis incapable de faire un choix entre le Roy et cette Eglise tyrannique. Le plus important c'est le peuple Lyonnais-Dauphinois et il est hors de question qu'il est à souffrir de tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Problème pour la reconnaissance royale Empty
MessageSujet: Re: Problème pour la reconnaissance royale   Problème pour la reconnaissance royale Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Problème pour la reconnaissance royale
Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Rôle Play du Château de Lyon :: 8 - Château de Pierre-Scize - Conseil Ducal :: Archives du Conseil Ducal (vrac)-
Sauter vers: