Forum Rôle Play du Château de Lyon
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Du statut juridique des Maires

Aller en bas 
+5
Quatrebarbe
PP
Alexa
Plumedange
Nynaeve87
9 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Domitill_De_Hauterive

Domitill_De_Hauterive


Nombre de messages : 1219
Localisation IG : Valence
Date d'inscription : 21/01/2017

Du statut juridique des Maires - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Du statut juridique des Maires   Du statut juridique des Maires - Page 2 Icon_minitimeVen 15 Fév 2019 - 13:09

Non il n'y a rien la dessus, c'est au choix du maires, il peut passer à 1 , 2 ,3 a sa guise.

Mais il est vrai que dans le coutumier il y a rien d'imposer, juste le fait que s'ils ne font pas la défense, ils peuvent être mis en procès. C'est tout.

Il faudrait peut être revoir cette partie  
Revenir en haut Aller en bas
walik

walik


Nombre de messages : 4113
Age : 36
Localisation IG : Embrun
Date d'inscription : 04/11/2006

Du statut juridique des Maires - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Du statut juridique des Maires   Du statut juridique des Maires - Page 2 Icon_minitimeVen 15 Fév 2019 - 13:23

Donc d'une certaine manière il est obligé de mettre une offre minimum.
Revenir en haut Aller en bas
Nynaeve87

Nynaeve87


Nombre de messages : 19593
Age : 111
Localisation IG : Embrun
Date d'inscription : 30/04/2007

Du statut juridique des Maires - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Du statut juridique des Maires   Du statut juridique des Maires - Page 2 Icon_minitimeVen 15 Fév 2019 - 15:43

il faudrait fouiller dans les archives pour trouvé quand ça a été modifié et pourquoi du coup.
Revenir en haut Aller en bas
Nynaeve87

Nynaeve87


Nombre de messages : 19593
Age : 111
Localisation IG : Embrun
Date d'inscription : 30/04/2007

Du statut juridique des Maires - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Du statut juridique des Maires   Du statut juridique des Maires - Page 2 Icon_minitimeSam 16 Fév 2019 - 21:00

J'ai trouvé l'article d'origine ici
https://chateau-de-lyon.forumactif.com/t29825-milice-proposition-modif-livre-iii-coutumier?highlight=Milice

Citation :
III.3.d - Des maires

De la sécurité des villes
Les maires ont en charge le recrutement de la milice afin de garantir la sécurité des villageois face à toute tentative de révolte non-autorisée. Il est recommandé de proposer un salaire de 15 écus minimum. Les maires sont impérativement tenus de prévenir le conseil ducal pour tout changement de salaire et/ou de nombre de miliciens ainsi qu'en cas de difficultés de recrutement de la milice.

C'était en 1462 je continue de chercher les modifications
Revenir en haut Aller en bas
Nynaeve87

Nynaeve87


Nombre de messages : 19593
Age : 111
Localisation IG : Embrun
Date d'inscription : 30/04/2007

Du statut juridique des Maires - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Du statut juridique des Maires   Du statut juridique des Maires - Page 2 Icon_minitimeSam 16 Fév 2019 - 21:56

Bon j'ai tout retrouvé

Voici l'annonce ducale d'origine


Citation :

Du statut juridique des Maires - Page 2 Armes_10
De nous Tazspike Gardenia, Duc du Lyonnais Dauphiné,
A tous les Lyonnais-Dauphinois,
A tous ceux qui liront ou ouïront,



Qu'il soit su et entendu que:
Le conseil ducal, suite à la proposition de son juge, a validé à la majorité l'ajout de l'article "III.3.d" dans le "livre III : Droit Politique" du coutumier du Lyonnais Dauphiné, article concernant le devoir des maires sur la sécurité de leur village.

On peut y lire que:



Citation :
III.3.d - Des maires

De la sécurité des villes
Les maires ont en charge le recrutement de la milice afin de garantir la sécurité des villageois face à toute tentative de révolte non-autorisée. Il est recommandé de proposer un salaire de 15 écus minimum. Les maires sont impérativement tenus de prévenir le conseil ducal pour tout changement de salaire et/ou de nombre de miliciens ainsi qu'en cas de difficultés de recrutement de la milice.

Qu'on se le dise !



Fait au Castel de Pierre-Scize, le quatrième jour du mois de Novembre de l'an de grâce mil quatre-cent soixante-deux.
Tazspike Gardenia, Duc du Lyonnais Dauphiné.


Du statut juridique des Maires - Page 2 6BA124B8D5E5C524EEF6FA7951BF52A5

Du statut juridique des Maires - Page 2 Sceauld2



Le livre III à l'origine => la discussion
https://chateau-de-lyon.forumactif.com/t31725-refonte-du-coutumier-livre-iii?highlight=livre+IIII+du+Coutumier

Citation :
Livre III : Droit politique

Article III.1 : De la reconnaissance du Duc

Le Conseil Ducal dispose d'un délai de quatre jours pour désigner le Duc, soit deux tours de vote.

Si les Conseillers Ducaux n'arrivent pas à se mettre d'accord dans ce délai, ils devront désigner le candidat représentant le parti politique ayant remporté le plus de suffrages lors des élections ducales.

Article III.2 : Des procédures de vote au sein du Conseil Ducal

Seuls les douze conseillers ducaux sont habilités à voter au conseil ducal.

Le vote est résolu à la majorité absolue des votants. En cas d'égalité des voix, il revient au Duc de trancher.

Un minimum de sept votes est requis pour que celui-ci soit valable.

La durée de vote est de trois jours pleins. Dans le cas de sept voix en faveur d'un même choix, le vote peut être clos et son résultat décrété même si le délai n'est pas arrivé à terme.

Article III.3 : Du statut juridique du Conseiller Ducal

Tout au long de son mandat, tout conseiller ducal jouit d'une immunité liée à sa charge par protection du Duc. De ce fait, il ne peut être mis en accusation pendant la durée de celui-ci. A l'issue de son mandat et s'il n'est pas reconduit, le conseiller perdra cette immunité et sera dès lors justiciable.

Le Duc peut à tout moment lever l'immunité d'un conseiller pour toute faute résultant d'une trahison ou d'une haute trahison. Il doit pour cela obtenir l'accord de 2/3 des conseillers.

Le dit conseiller pourra donc être poursuivi même si son mandat n'est pas échu et se verra, suivant la gravité des actes qui lui sont reprochés :
- retirer tout portefeuille, droit de vote, immunité ainsi que les accès spécifiques liés à son portefeuille.
ou
- retirer l'ensemble des accès liés à la fonction de conseiller ducal.

Article III.4 : De la sécurité des villes

Les maires ont en charge le recrutement de la milice afin de garantir la sécurité des villageois face à toute tentative de révolte non-autorisée.

Les maires sont impérativement tenus de prévenir le conseil ducal pour tout changement de salaire et/ou de nombre de miliciens ainsi qu'en cas de difficultés de recrutement de la milice.

Article III.5 : De l'état de siège

Dans le cas d'un péril imminent et grave pour la sécurité du Lyonnais-Dauphiné, le Duc peut décréter l'État de Siège pour une durée de sept jours, renouvelables par vote du Conseil Ducal.

Cet état de siège implique :
- La fermeture légale des frontières et l'inculpation de tout étranger arrivant dans les villes du Lyonnais-Dauphiné.
- L'interdiction à tout étranger de prendre résidence dans une ville Lyonnaise-Dauphinoise, sauf s'il a obtenu une autorisation du Prévôt ou du Capitaine.
- La restriction au strict minimum de TOUS les déplacements dans le Lyonnais-Dauphiné, afin de ne pas entraver les actions des Compagnies d'Ordonnance (aucune indemnité ne pourra être perçue en cas de dommages collatéraux survenus pendant la période concernée).
- L'obligation pour tout étranger de quitter le Duché du Lyonnais-Dauphiné dans une durée de 3 jours à compter de l'émission du décret, à l'exception de ceux ayant obtenu une autorisation de séjour du Prévôt ou du Capitaine.

Toute personne ne respectant pas l'un de ses points se verra poursuivie pour Trouble à l'ordre public.

Toute personne tentant une révolte durant l’État de siège pourra être automatiquement ajoutée à la liste d'ennemis du Lyonnais-Dauphiné.

Article III.6 : De inéligibilité

Il est interdit aux personnes suivantes de participer à des élections en Lyonnais-Dauphiné :

- toute personne n'étant pas Lyonnais-Dauphinois.
- toute personne étant actuellement frappée d'inéligibilité par une décision royale ou un verdict de la Cour de justice du duché.

Tout candidat ne respectant pas les conditions d'éligibilité devra :

°Pour une mairie: retirer son programme et annoncer son retrait de candidature dans les deux jours suivant la réception du courrier du bureau de la Procure. Si malgré son retrait, il était néanmoins élu, il devra démissionner immédiatement ou ordre sera donné de reprendre la mairie par la force.

°Pour une liste ducale: demander à être retiré de sa liste ou, s'il est tête de liste, faire publiquement part de son inéligibilité. S'il est néanmoins élu, il devra démissionner du Conseil Ducal dès l'issue des élections.

Les peines d'inéligibilité peuvent faire l'objet d'une grâce ducale ou royale.

Article III.7 : Du maintien d'une candidature inéligible à des fonctions ducales

Toute candidature ducale en violation avec l'article III.6 maintenue après remontrance issue du Duc ou du Juge en fonction sera poursuivie pour haute trahison.

Article III.8 : De l'incurie d'un Conseiller Ducal ou d'un Maire

Tout conseiller ducal et tout maire se doit de répondre promptement à toutes les sollicitations émanant du Conseil Ducal et d’effectuer les tâches dont il a la charge, sauf motif légitime d’absence, sous peine de poursuites pour haute-trahison.

Article III.9 : De la désertion d'un poste de Conseiller Ducal ou d'un Maire

Tout conseiller ducal et tout maire se doit de tenir son poste dans le Lyonnais-Dauphiné et d'y rester, sauf autorisation spéciale du Duc, sous peine de poursuites pour trahison.

Si un conseiller ducal ou un maire doit démissionner de son poste il a obligation d’en informer le Duc avant sa décision, sous peine d'être accusé de trahison.  

Article III.10 : Du refus de reconnaissance ducale

Dans le cas où il aurait été désigné après quatre jours de mandat, le Duc élu devra refuser son attribution de fief de retraite ou sera jugé pour Trahison.

Les Conseillers Ducaux ayant désigné, à l'issue des quatre jours de négociation, un autre conseiller que celui représentant le parti politique gagnant des élections ducales, ne bénéficieront pas lors de leur mandat de l'immunité ducale et seront accusés de Trahison.

Tout membre du conseil ducal refusant de prêter serment au Duc pourra être poursuivi pour trahison.

Article III.11 : Du maintien d'une candidature inéligible à des fonctions municipales

Toute candidature municipale en violation avec l'article III.6 maintenue après remontrance issue du Duc ou du Juge en fonction sera poursuivie pour trahison.

Article III.12 : De la corruption

Tout candidat à une élection surpris à user de moyens de corruption auprès d'un ou de plusieurs électeurs sera inéligible durant trois mois. Sont considérées comme corruption l'offre d'argent, de marchandises et de tout service ou denrée offerts à un électeur par un candidat contre une promesse de vote en sa faveur.

Tout acte de corruption est passible de poursuites pour trahison.

Article III.13 : Du cumul des charges

La charge de maire et celle de conseiller ducal sont cumulables exclusivement pour les postes de Porte-parole, connétable, Commissaire aux Mines, Premier conseiller et conseiller sans portefeuille, et cela après accord de la majorité du conseil ducal.
Si ces deux conditions ne sont pas respectées, le conseiller concerné s'expose à des poursuites pour trouble à l'ordre public.

Article III.10 : De l'attitude des Conseillers Ducaux

Les conseillers ducaux se doivent d'être assidus et rigoureux, d'avoir une attitude digne, respectueuse et faisant honneur à leur fonction de représentants du Lyonnais-Dauphiné.

Un conseiller ducal qui persiste à avoir un comportement inapproprié après trois remontrances du Duc pourra voir son immunité levée et sa personne poursuivie pour trouble à l'ordre public.[/i]


Et le texte modifié par Walan c'est là que l'incohérence se fait .

Citation :
Du statut juridique des Maires - Page 2 Armes_12

Salutations respectueuses

Qu'il soit su que le Conseil Ducal a voté la modification du livre IIII du Coutumier. A l'issue des discussions, cette modification a été acceptée par le Conseil Ducal par 9 voix pour, 1 sans opinion et 2 votes non exprimés.

Le nouveau texte est le suivant :

Spoiler:

Cette modification s'inscrit dans la continuité de l'effort de simplification du Coutumier entamé au mandat précédent.

Faict au Castel de Pierre-Scize le 11ème jour de Mai de l'an 1464.
Pour le Conseil Ducal du Lyonnais Dauphiné, Aaron Charles de Fiebsp.

Signé et scellé par Walan de Meyrieux, dict Sans Repos, Duc du Lyonnais-Dauphiné.

Du statut juridique des Maires - Page 2 Signat11
Du statut juridique des Maires - Page 2 Sceauld2
Revenir en haut Aller en bas
Domitill_De_Hauterive

Domitill_De_Hauterive


Nombre de messages : 1219
Localisation IG : Valence
Date d'inscription : 21/01/2017

Du statut juridique des Maires - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Du statut juridique des Maires   Du statut juridique des Maires - Page 2 Icon_minitimeDim 17 Fév 2019 - 8:46

Ah très bien, merci Duchesse en espérant que vous avez pas prit trop de poussière dans les archives ^^


Pour, ma part, je suis pour le retour du texte de Taz
Revenir en haut Aller en bas
Plumedange

Plumedange


Nombre de messages : 12302
Localisation IG : Dans un confortable sofa
Date d'inscription : 16/05/2008

Du statut juridique des Maires - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Du statut juridique des Maires   Du statut juridique des Maires - Page 2 Icon_minitimeDim 17 Fév 2019 - 8:49

Nyna hier elle a fait enquêtrice toute la soirée à éplucher les archives!

Merci! Et moi aussi je suis pour le retour avant la coquille Razz
Revenir en haut Aller en bas
http://leniddesdelachambre.forumactif.com/index.htm
Nynaeve87

Nynaeve87


Nombre de messages : 19593
Age : 111
Localisation IG : Embrun
Date d'inscription : 30/04/2007

Du statut juridique des Maires - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Du statut juridique des Maires   Du statut juridique des Maires - Page 2 Icon_minitimeMar 19 Fév 2019 - 18:42

Il ne s'agissait donc pas du statut juridique des maires mais de la sécurité des villes.


Amenons nous une correction rétablissons nous juste le titre qui a disparu?
Revenir en haut Aller en bas
Domitill_De_Hauterive

Domitill_De_Hauterive


Nombre de messages : 1219
Localisation IG : Valence
Date d'inscription : 21/01/2017

Du statut juridique des Maires - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Du statut juridique des Maires   Du statut juridique des Maires - Page 2 Icon_minitimeMar 19 Fév 2019 - 19:05

Pour ma part oui je penses que cela ferait bien et nous ferez gagner un peu de temps dans la recherche des documents
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Du statut juridique des Maires - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Du statut juridique des Maires   Du statut juridique des Maires - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Du statut juridique des Maires
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [ANCIEN] STATUT JURIDIQUE : NOBLESSE ET PORT DE TITRES
» D'un représentant juridique
» question juridique au sujet des impôts
» problème économique et juridique à Valence
» Analyse juridique de tous les traités de CJ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Rôle Play du Château de Lyon :: 8 - Château de Pierre-Scize - Conseil Ducal :: Office de la Justice-
Sauter vers: