Forum Rôle Play du Château de Lyon
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-38%
Le deal à ne pas rater :
PC Portable Gamer – LENOVO Legion 5 15ACH6H – 15,6″FHD (RAM 8Go)
799 € 1299 €
Voir le deal

 

 Les statuts de l'AN: ça y est ...

Aller en bas 
+13
Lady_Antlia
Nynaeve87
dame-isabeau
estalabou
Axel_Baccard
_geoffroy_
Thiberian
Anne de Culan
Arwel
tenshikuroi
Walan
Kernos
Ka Devirieux
17 participants
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Ka Devirieux

Ka Devirieux


Nombre de messages : 8677
Localisation IG : Briançon
Date d'inscription : 30/12/2007

Les statuts de l'AN: ça y est ... Empty
MessageSujet: Les statuts de l'AN: ça y est ...   Les statuts de l'AN: ça y est ... Icon_minitimeLun 16 Mai 2011 - 15:04

Bon comme nous l'avions déjà évoqué, la charte actuelle de l'AN est devenue depuis bien longtemps inadéquate et inadaptée au vue de nos habitudes et du Codex Levan... Je vous propose donc de réfléchir pour la réformer.

voici pour ma part mes premières reflexions;

Citation :
De l’Assemblée Nobiliaire du Lyonnais et Dauphiné


I. Composition


L’Assemblée Nobiliaire, comme son nom l’indique, est composée uniquement de nobles seigneurs, barons, vicomtes et ducs. Les nobles qui la composent sont exclusivement ceux qui prêtent directement allégeance au Duc de Lyonnais-Dauphiné pour leur fief, après chaque élection ducale, ce qui excepte, par conséquent, les vavassaux et les conjoints, sauf dans le cas où ces derniers aient également reçu un fief du Duché ou conformément à la motion du 30 août MCCCCLVII


II. De l’obligation de siéger

Tout noble a un devoir d’aide et conseil auprès du Duc de Lyonnais-Dauphiné, à ce titre il est obligé de siéger et participer à l’Assemblée Nobiliaire, sauf motif l’en excusant (retraite spirituelle ou absence). Tout noble qui n’assisterait pas à une séance de l’Assemblée, sans motif valable, recevra pourra se voir recevoir un blâme. La seconde absence lui vaudrapourra lui valoir un enlaidissement de ses armes. A la troisième, le Héraut pourra saisir le tribunal héraldique en vue de demander la destitution du noble.

Il faut à mon avis ici au dessus assouplir un peu, j'ai déjà retouché pour "donner la possibilité" et non pas punir systématiquement, on ne peut à mon avis pas demander à tout le monde d'avoir un avis tranché sur tout les sujets...


III. Du rôle de l’Assemblée Nobiliaire


L’Assemblée Nobiliaire est une nouveauté issue de la dernière réforme de la Hérauderie. Elle est désormais un organe consultatif qui précède l’examen d’une patente (demande d’anoblissement par le Duc de Lyonnais-Dauphiné) par le collège héraldique des hérauts de France , si le Duc de Lyonnais-Dauphiné) le décide. permet au Duc de Lyonnais-Dauphiné d'être conseillé et/ou aidé par ses vassaux. Comme dit, L’Assemblée ne donne qu’un avis consultatif, ses décisions n’ont donc aucune force légale sur l’issue de la demande des débats, mais sont prises en considération par le collège pour la décision finale qui seul lui revient. le Duc ou le Conseil Ducal si il le désire.

De plus, à chaque fin de mandat, elle devra être convoquée afin de statuer sur le fief de retraite du Duc de Lyonnais-Dauphiné sortant. En effet, la réforme de la Hérauderie a supprimé les duchés de retraite afin de préserver la hiérarchie nobiliaire et rendre le duché, sommet de la dite hiérarchie, plus prestigieux et plus rare que les baronnies ou vicomtés qui sont plus difficiles d’accès et restreints. Le fief de retraite est maintenant une vicomté. Toutefois si elle estime le Duc de Lyonnais-Dauphiné particulièrement méritant, l’Assemblée Nobiliaire, par un vote, peut soutenir et présenter son dossier auprès des Grands Feudataires pour demander à ce que lui soit octroyé un Duché ou Comté de retraite.

Garde-t-on cet article? Que biensur il faudra modifier pour mettre en conformité ... car dans la pratique cela ne s'est quasiment jamais fait sauf il y a bien longtemps sous l'impulsion de plusieurs gouverneur. Néanmoins si le Duc ne le veut pas rien ne peut l'y contraindre. De plus c'est un peu redondant avec ce qui est mis ci dessous.

L’Assemblée, réunissant tous les nobles du Lyonnais-Dauphiné, peut par ailleurs, proposer et organiser des débats sur tous les sujets se rattachant à la noblesse et ses attributions.


IV. De la procédure de saisine et de vote


L’Assemblée Nobiliaire peut être saisie par deux autorités en fonction de l’objet de la convocation.

Le Duc de Lyonnais-Dauphiné, s’il désire l’avis de l’Assemblée Nobiliaire sur un anoblissement, peut demander au Héraut de la marche de convoquer l’Assemblée et lui soumettre le dossier pour avis. S’en suit un vote pendant une durée d’une semaine, à la suite de laquelle le Duc de Lyonnais-Dauphiné peut décider ou non de transmettre la patente au collège héraldique des Hérauts de France.

Idem qu'au dessus, je pense qu'on pourrait le garder histoire d'essayer de remettre ça un peu au gout du jour, l'article est tourné de façon à laisser la possibilité libre

Avant la fin du mandat ducal, si le Duc de Lyonnais-Dauphiné sortant ne se représente pas à sa succession (s’il n’est pas tête de liste aux prochaines élections), le Héraut de la marche convoque l’Assemblée Nobiliaire en lui demandant si elle veut ou non présenter un dossier auprès des Grands Feudataires pour que lui soit octroyé un duché de retraite plutôt qu’une vicomté. Le vote est alors ouvert pendant une semaine, et le dossier sera transmis s’il obtient la majorité absolue des membres de l’Assemblée.

Ici je trouve l'article inadéquat, le Heraut n'a pas forcément accès à l'AN sauf si il est noble lui-même, de plus nous ne pouvons le contraindre à le faire actuellement, à supprimer donc à mon goût
Revenir en haut Aller en bas
Ka Devirieux

Ka Devirieux


Nombre de messages : 8677
Localisation IG : Briançon
Date d'inscription : 30/12/2007

Les statuts de l'AN: ça y est ... Empty
MessageSujet: Re: Les statuts de l'AN: ça y est ...   Les statuts de l'AN: ça y est ... Icon_minitimeDim 22 Mai 2011 - 20:26

HEHO mais vous battez pas pour répondre pardi Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Kernos

Kernos


Nombre de messages : 3801
Age : 46
Localisation IG : Die
Date d'inscription : 05/04/2007

Les statuts de l'AN: ça y est ... Empty
MessageSujet: Re: Les statuts de l'AN: ça y est ...   Les statuts de l'AN: ça y est ... Icon_minitimeMar 31 Mai 2011 - 12:40

Kernos s'avança.

Puisque le sujet ne semble pas susciter pour l'heure débat, permettez-moi de prendre parole le premier afin d'exprimer une ébauche d'opinion... non sur la proposition de charte elle-même, dans un premier temps, mais sur l'essence-même d'une assemblée nobiliaire, base indispensable avant de tenter une véritable mise en forme juridique.

Pardonnez-moi si je vous assène quelques lieux communs que vous connaissez sans doute déjà, mais ceux-ci sont nécessaires pour remettre en mémoire à tous les principes premiers de la noblesse et de ce genre d'assemblée. A commencer par ce que dit la loi royale à ce sujet.

Tout d'abord, et je commence par le plus fondamental des principes, le lien vassalique, car c'est de lui que découle tout et qu'on ne peut se permettre d'omettre. Le vassal doit fidélité, aide et conseil à son seigneur qui lui accorde en échange sa protection, justice et subsistance. De ces devoirs réciproques, doivent découler ce droit et devoir d'assemblée et les règles qui régiront cette dite assemblée, et plus particulièrement des devoir de conseil et de fidélité du vassal, et ceux de justice et protection du seigneur. Le consilium signifie que le vassal est libre d'exposer son avis et le justifier sans crainte de représailles de la part de son suzerain, c'est là l'essence-même de ce devoir de conseil, car comment un vassal oserait contredire son seigneur s'il commet une erreur, quand celui-ci peut le destituer selon son bon vouloir? Le seigneur se doit d'écouter les avis divergents ou favorables avec la même équité envers ses vassaux, c'est son devoir de Justice de suzerain. En contrepartie, le vassal est dans l'obligation de répondre aux sollicitations de son seigneur, et de lui donner son conseil sans retenu quand la situation l'exige. Le vassal est tenu, par son devoir de fidélité envers le seigneur et ses biens, de ne pas critiquer sans fondement son suzerain, mais d'agir toujours dans le dessein de le préserver et d'en défendre les intérêts. De même, ne pas s'exprimer quand son suzerain prend une décision qui nuira à sa personne et à ses biens, est tout aussi dérogeant que de lui manquer de respect. Un seigneur qui punit ses vassaux parce qu'ils osent le contredire, violant ainsi son devoir de Justice et de Protection est un félon. Un vassal qui critique sans raisons et violemment son suzerain, ou ne le conseil pas quand celui-ci risque de se tromper, nuit à ses intérêts et se rend lui aussi coupable de félonie.

Voilà pour ce qui est du principe fondamental qui doit gouverner à l'assemblée des vassaux, voyons maintenant ce que prévoit le droit royal pour ses attributions.


Il reprit son souffle avant de poursuivre.

Premièrement, une assemblée nobiliaire provinciale peut demander l'élévation exceptionnelle d'un fief de retraite pour un Duc sortant en déposant un dossier auprès des Grands Feudataires, de même qu'elle peut donner son avis sur la remise d'une fief de retraite si cela est inscrit dans son fonctionnement;
Secondement, une assemblée nobiliaire peut être consultée par le Régnant sur les patentes d'anoblissement et d'octroi qu'il souhaite accorder;
Troisièmement, une assemblée nobiliaire peut être désignée par le Régnant pour rendre justice dans les cas de basse justice;
Quatrièmement, la charte d'une assemblée nobiliaire doit être validée par la Hérauderie royale.

Voilà pour ce qui est du droit.


Il prit une inspiration plus légère.

En tenant compte de ces principes, voilà ce que j'en retiens:
L'Assemblée nobiliaire est avant tout celle des vassaux du Lyonnais-Dauphiné et émane du devoir de conseil de ceux-ci envers leur seigneur légitime, le Duc du Lyonnais-Dauphiné, qui garanti sa légitimité de son existence et de ses attributions. Son but n'est pas de contraindre ou de faire pression sur le Duc et son Conseil, mais de les conseiller, de confronter leurs opinions pour soulever les problèmes engendrés par une décision ducale ou bien en confirmé l'intérêt et en renforcer ainsi la vigueur.

Il prit une longue inspiration car, il savait que son intervention serait longue.

Je fais donc les propositions suivantes

Citation :
De l’Assemblée Nobiliaire du Lyonnais et Dauphiné

I. Composition de l'Assemblée Nobiliaire.

a. Des membres de l'Assemblée
L'Assemblée Nobiliaire est formée uniquement des vassaux directs de la Couronne ducale du Lyonnais-Dauphiné, par application de leur devoir de conseil envers leur Seigneur.

En cas d'absence ou d'indisponibilité, un vassal peu demander à être représenté temporairement par son conjoint, un héritier ou un de ses propres vassaux, auprès du Secrétaire de l'Assemblée Nobiliaire.


b. Du Secrétaire de l'Assemblée Nobiliaire
Lorsqu'il ne s'en trouvera plus, ou en cas de manquement du titulaire, les membres de l'Assemblée Nobiliaire désigneront selon la règle de décision usuelle l'un des leurs comme Secrétaire de ladite Assemblée.

Il aura pour tâche d'assurer la bonne tenue des lieux où se réunit l'Assemblée Nobiliaire, en s'assurant, sous la responsabilité du Duc régnant du Lyonnais-Dauphiné, le bon accès des membres de l'Assemblée aux locaux, se conformant sans délai aux décisions de celui-ci et à celles du Héraut de la Marche du Lyonnais-Dauphiné et du tribunal héraldique. Il tiendra registre des membres de l'Assemblée, des motions approuvées par elle et aura aussi charge d'en annoncer le contenu au Duc régnant. Le Secrétaire n'aura nulle prééminence, ni autorité, sur les autres membres, ni sur aucune discussion sans l'accord explicite du dépositaire de celle-ci.

c. Du Régnant et de Dauphiné
Afin de lui permettre d'exercer utilement et à bon escient ses obligations, et par l'intermédiaire de son Secrétaire, l'Assemblée Nobiliaire du Lyonnais-Dauphiné invitera chaque Duc régnant du Lyonnais-Dauphiné nouvellement élu, en tant que Seigneur légitime de la Province et des vassaux du Lyonnais-Dauphiné, afin qu'après lui avoir présenté les contours de sa politique, celui-ci puisse à son gré solliciter de l'assemblée un avis dans tout domaine de son choix.

En tant qu'expert en matière de noblesse et garant du respects des droits et devoirs de cette dernière, le Héraut de la Marche du Lyonnais-Dauphiné sera invité à siéger au sein de l'Assemblée Nobiliaire, afin de conseiller les membres de ladite Assemblée dans le domaine des lois nobiliaires et héraldiques et d'en faire observer le respect.

d. Des membres exceptionnels
Le porte-parole du conseil en place sera invité par le Secrétaire à chaque fin de mandat afin qu'un exemplaire du bilan de l'activité du Conseil soit remis directement à l'assemblée, incluant en sus des nouvelles rendues publiques:

  • l'état chiffré du trésor en revenus détaillés, dépenses courantes et dépenses exceptionnelles.
  • l'état chiffré des compagnies d'ordonnance en hommes, armes et vivres.

Et ce, afin de permettre à l'Assemblée Nobiliaire d'exercer plus pleinement et utilement son rôle de conseil auprès du Duc régnant.

En cas de Régence, l'Assemblée Nobiliaire, par le biais de son Secrétaire, ouvrira ses portes au Régent reconnu et légitimé par la Couronne de France, en tant qu'intendant et gardien des biens et droits de la Couronne ducale du Lyonnais-Dauphiné, afin que celui-ci puisse bénéficier des conseils des vassaux du Duché concernant l'administration du Lyonnais-Dauphiné.


II. Du rôle de l'Assemblée Nobiliaire


a. Du devoir de conseil

L'Assemblée Nobiliaire fonde son existence sur le devoir de conseil que doit tout vassal à son seigneur. Par conséquent, l'essence et le but premier de cette Assemblée des vassaux directs de la Couronne ducale du Lyonnais-Dauphiné, seront donc de conseiller le Duc régnant, en tant qu'il est leur suzerain légitime, afin de préserver les intérêts et les biens du Duché, grâce à leur expérience du gouvernement et de l'administration d'un Etat, et dans les nombreux domaines de la chose publique.

Le conseil ou consilium se définit comme la libre possibilité pour le vassal de donner son avis, et de le justifier, sur une décision de son seigneur sans craindre de représailles ou de sanctions de la part de ce dernier. Cette liberté de critique est garantie d'un côté par le Duc régnant du Lyonnais-Dauphiné, en tant que seigneur, par son devoir de justice et de protection envers ses vassaux, et de l'autre par lesdits vassaux, liés par leur devoir de fidélité leur interdisant de nuire à leur suzerain et donc de le calomnier.

Le conseil pourra s'exprimer soit de manière spontanée, c'est-à-dire par l'ouverture d'une motion par un membre de l'Assemblée, soit par une sollicitation du Duc régnant, désirant recevoir l'avis de ses vassaux sur une décision ou un événement concernant les intérêts et l'administration du Duché, notamment, si le Régnant le souhaite, la soumission des patentes d'anoblissement qu'il souhaitera accorder lors de son mandat, conformément aux lois héraldiques du Royaume de France.


b. Des rôles optionnels.
L'Assemblée Nobiliaire étant un lieu privilégié pour les vassaux du Lyonnais-Dauphiné afin se rencontrer et échanger, elle pourra servir à l'organisation de la vie nobiliaire du Duché, que cela soit pour organiser des festivités et cérémonies, ou informer et inviter les autres vassaux à des manifestations nobles.

En outre, considérant les lois héraldiques du Royaume de France, l'Assemblée Nobiliaire pourra débattre en son sein de l'élévation exceptionnel du fief de retraite du Duc régnant sortant et aura pour charge, en cas d'accord, de constituer et de présenter un dossier d'élévation auprès des Grands Feudataires du Royaume.


III. Des discussions et résolutions de l'assemblée nobiliaire.

a. Du droit de proposition
Chaque vassal direct de la Couronne ducal du Lyonnais-Dauphiné, ainsi que le Duc régnant, est en droit de proposer à l'Assemblée nobiliaire un sujet de débat touchant aux affaire nobiliaires ou ducales, sous la forme d'une motion rédigée et présentée au sein de ladite Assemblée.

b. Du rôle de dépositaire
Le dépositaire de la motion débattue sera responsable de la modération et du suivi des discussions, jusqu'à sa conclusion. Il se devra de prévenir par missive le Duc régnant, ainsi que les autres membres de l'Assemblée Nobiliaire, de la tenue d'un débat.

c. De la durée des débats.
Toute séance de discussion sera ouverte sur une période de dix jours minimum et ne pourra excéder une durée de vingt jours après sa présentation devant l'Assemblée Nobiliaire. Une fois ce délai passé, ou si les discussions se sont déjà achevées, le dépositaire devra mettre fin aux discussions et observer la procédure d'adoption ci-dessous.

d. De la procédure d'adoption.
Une fois le débat clôturé, deux cas de figures sont admis:


  • Soit la motion proposée, ou sa plus récente évolution, ne recueille aucune objection exprimée: elle est alors déclarée adoptée à la majorité, et la discussion est close;
  • Soit la motion proposée, ou sa plus récente évolution, ne recueille pas l'unanimité des avis exprimée: est mis alors au vote une alternative entre la motion, et l'ensemble des options qu'elle exclut.
Lors de l'organisation d'un vote, le dépositaire se doit de prévenir par missive les membres de l'Assemblée Nobiliaire de l'ouverture d'un vote. Chaque vassal dispose d'une voix, en cas d'absence, son représentant s'exprimera et votera en son nom. Les votes seront exprimés de vive voix et comptabilisés par le dépositaire, soutenu par le Secrétaire de l'Assemblée.


  • Si l'option mise au vote recueille plus de 2/3 des voix exprimées en sept jours, la motion liée est déclarée adoptée à la majorité, et la discussion est close;
  • Si l'option mise au vote recueille entre la moitié et 2/3 des voix exprimées en sept jours, la motion reste à débattre en vue d'un consensus plus large;
  • Si l'option mise au vote recueille moins de la moitié des voix exprimées en sept jours, la motion est close sans suite.
Il ne pourra être procédé à plus de trois discussions et votes successifs à propos d'une même motion et le dépositaire peut à tout moment prononcer la clôture sans suite d'une discussion s'il l'estime utile.

Une motion adoptée par consensus ou à la majorité absolue devra être transmise au Duc régnant et à son Conseil par le Secrétaire de l'Assemblée Nobiliaire et proclamée publiquement "adoptée par l'Assemblée Nobiliaire du Lyonnais-Dauphiné", datée, et le mode d'adoption clairement spécifiée. Elle sera ensuite archivée par le Secrétaire.

e. De la réouverture des motions.
Un sujet dont la clôture aura été prononcée, ne pourra être réouvert avant un mois, l'option contraire pourra cependant être défendue dans une nouvelle motion, à l'initiative d'un nouveau dépositaire.


IV. Des devoirs des membres de l'Assemblée Nobiliaire.

a. Du devoir de siéger.
L'Assemblée Nobiliaire étant l'organe essentiel permettant aux vassaux de la Couronne ducale du Lyonnais-Dauphiné d'exercer leur devoir de conseil auprès de leur seigneur, il est nécessaire pour eux d'y siéger et d'y participer activement, en vertu du lien de fidélité les unissant au Duc régnant. Cependant, nul ne saurait avoir avis véritable sur chaque sujet abordé et un conseil véritable ne pouvant se fonder sur l'indécision et l'ignorance, il est donc toléré qu'un membre de l'Assemblée notoirement présent ne s'exprime pas sur une motion ou renonce à donner sa voix, même s'il est fortement conseillé d'au moins justifier de son abstention ou d'exprimer son absence d'opinion, afin qu'on ne lui en tienne point rigueur. Toutefois, si un vassal notoirement présent manquait à plusieurs reprises les séances de l'Assemblée ou refusait de manière ostentatoire de donner son conseil, des sanctions pourront être prises à son encontre.

b. Du respect de ses pairs et de son seigneur.
La Noblesse requiert un comportement exemplaire de la part de ses titulaires, sous peine de dérogeance. Par conséquent, tout membre de l'Assemblée Nobiliaire se doit d'observer la bienséance et la dignité qui siéent à son rang, et respecter les avis et les personnes siégeant à ladite Assemblée. Sont donc bannis de ces lieux les insultes, les calomnies, les violences verbales et physiques, et autres actes déshonorants. Tout membre qui se rendrait coupable de pareils manquements fera l'objet de sanctions.

Tout manquement en présence du Duc régnant sera considéré comme circonstance aggravante lors de la sanction. Pis, tout manquement à l'encontre du Duc régnant sera considéré comme félonie.

c. Des sanctions envisageables.
Selon la gravité des manquements ou leur répétition, plusieurs sanctions sont envisageables selon l'échelle suivante:


  • Rappel à l'ordre par le Secrétaire de l'Assemblée;
  • Blâme au sein de l'Assemblée Nobiliaire par le Secrétaire en sursis probatoire d'une sanction plus importante;
  • Blâme public par le Secrétaire de l'Assemblée;
  • Acte d'amendement en sursis probatoire d'une sanction plus importante;

  • Motion d'exclusion temporaire de l'Assemblée Nobiliaire ne pouvant excéder un mois;
  • Bannissement de l'Assemblée Nobiliaire pour une période d'un à deux mois proclamé avec l'aval du Duc régnant;
  • Dépôt d'une plainte auprès de la Basse Justice héraldique pour les cas relevant de sa juridiction;
  • Dépôt d'une plainte auprès de la Justice ducale pour les cas relevant de sa juridiction.
V. Du respect et de l'amendement de la présente charte

a. De la valeur de cette charte
L'Assemblée Nobiliaire du Lyonnais-Dauphiné n'ayant aucune autorité législative, elle ne saurait émettre aucun acte ayant force de loi. Seul l'honneur des vassaux de la Couronne ducale du Lyonnais-Dauphiné en garantit le respect et le fondement, et leur commande de si soumettre, tant qu'elle n'a point été confirmée par le Duc régnant du Lyonnais-Dauphiné et validée par la Hérauderie de France.

b. De la possibilité d'amendement
L'Assemblée Nobiliaire est en droit de proposer des amendements concernant la présente charte, en respectant la procédure d'adoption des motions explicitée précédemment. Toutefois, ces modifications ne sauraient avoir un réel poids juridique sans l'aval du Duc régnant du Lyonnais-Dauphiné et la validation de la Hérauderie de France. Ainsi, seul l'honneur commandera de s'y soumettre en attendant leur officialisation.



Il se tut plusieurs secondes pour reprendre haleine avant d'ajouter.

Nous pourrions également conclure cette charte par les sceaux des nobles ici présents qui accepteront de s'y soumettre en attendant une quelconque officialisation, et y rajouter quelques saints patronages.
Revenir en haut Aller en bas
http://domaine-rouvray.forumperso.com/
Ka Devirieux

Ka Devirieux


Nombre de messages : 8677
Localisation IG : Briançon
Date d'inscription : 30/12/2007

Les statuts de l'AN: ça y est ... Empty
MessageSujet: Re: Les statuts de l'AN: ça y est ...   Les statuts de l'AN: ça y est ... Icon_minitimeMar 31 Mai 2011 - 14:32

Tout d'abord, merci Kernos :)

Et bien je ne pensais pas y intégrer les motions pour garder leurs particularités (ça fait une trace de mémoire aussi), mais après tout pourquoi pas...
Dans l'ensemble ça reprend ce qui existe déjà.

Pour le passage sur le devoir de conseil néanmoins je trouve que ça fait répétition avec le codex levan

Autre souci: le IV.c , sur les sanctions ... Puisqu'on ne change en rien le role du secrétaire et que l'on précise bien qu'il n'a aucun pouvoir de décision, et que l'on précise que la présence du Duc est un fait aggravant, qui va décider de la sanction si le Duc n'est pas là et que le secrétaire ne peut pas décider? il y a un vide à ce niveau

Revenir en haut Aller en bas
Walan

Walan


Nombre de messages : 13395
Localisation IG : Vienne
Date d'inscription : 11/06/2006

Les statuts de l'AN: ça y est ... Empty
MessageSujet: Re: Les statuts de l'AN: ça y est ...   Les statuts de l'AN: ça y est ... Icon_minitimeMar 31 Mai 2011 - 16:36

[Il y a un soucis de couleur non ?]

Revenir en haut Aller en bas
Kernos

Kernos


Nombre de messages : 3801
Age : 46
Localisation IG : Die
Date d'inscription : 05/04/2007

Les statuts de l'AN: ça y est ... Empty
MessageSujet: Re: Les statuts de l'AN: ça y est ...   Les statuts de l'AN: ça y est ... Icon_minitimeMer 1 Juin 2011 - 22:28

Kernos inclina la tête aux remerciement de Ka, écouta sa réponse avant de reprendre la parole.

Puisqu'il s'agissait de faire peau neuve, je me suis dit qu'il serait plus judicieux d'intégrer à la nouvelle mouture les motions que nous avions adoptée, quitte à les conserver à part dans un registre pour nous en rappeler l'origine et y ajouter les futurs motions.

Reprend une inspiration.

Concernant le passage sur le devoir de conseil, certes il fait écho au Codex Levan mais, après tout, c'est tout à fait normal: le Codex Levan est la base sur laquelle se fondent les droits et devoirs de la noblesse, à partir du moment où l'on veut écrire une charte sur l'organisation et les prérogatives de la noblesse, on est forcé de s'appuyer dessus et de l'utiliser pour ne pas être en porte-à-faux avec le droit royal. D'autant plus que si nous nous connaissons bien ce texte, ce n'est pas le cas de tout le monde, et la charte de l'Assemblée Nobiliaire sera amenée à être lue par des personnes qui peuvent ignorer les lois régissant la condition nobiliaire, alors même si nous seulement en aurons l'usage, la vocation d'une charte est d'être compréhensible par tout à chacun. Enfin, à titre personnel, il me semble indispensable que cette définition figure sur la charte, puisque le devoir de conseil est l'essence-même fondant l'existence de l'Assemblée Nobiliaire, autant que tous le gardent en mémoire.

Il se gratta le menton.

En effet, mon cher Duc, c'est un oubli de ma part... Quand on a l'idée bien en tête, en omet souvent de la coucher sur parchemin. J'ai oublié d'écrire que l'intervention du Secrétaire - au titre qu'il est le garant des lieux - ne devait faire suite qu'à une motion dument approuvée par l'Assemblée dont il serait le Porte-Parole.

[Juste une erreur de balise]
Revenir en haut Aller en bas
http://domaine-rouvray.forumperso.com/
Invité
Invité
avatar



Les statuts de l'AN: ça y est ... Empty
MessageSujet: Re: Les statuts de l'AN: ça y est ...   Les statuts de l'AN: ça y est ... Icon_minitimeLun 6 Juin 2011 - 12:36

Grogne :C'est pas mal tout ça sauf que j'ai deux petites choses qui me dérangent...

Tout d'abords, du même avis que Ka, qui sanctionne lorsque le duc est absent.. le premier conseiller? le héraut? la deuxième solution est à envisager je pense.....

Maintenant, j'en reviens sur les membres exceptionnels, je cite :

Citation :
d. Des membres exceptionnels
Le porte-parole du conseil en place sera invité par le Secrétaire à chaque fin de mandat afin qu'un exemplaire du bilan de l'activité du Conseil soit remis directement à l'assemblée, incluant en sus des nouvelles rendues publiques:

l'état chiffré du trésor en revenus détaillés, dépenses courantes et dépenses exceptionnelles.
l'état chiffré des compagnies d'ordonnance en hommes, armes et vivres.

Et ce, afin de permettre à l'Assemblée Nobiliaire d'exercer plus pleinement et utilement son rôle de conseil auprès du Duc régnant.

Je ne comprend pas... D'une part, cela n'a été fait qu'une seule fois il me semble... et d'autre part, quel est l'intéret d'avoir accès à tous ces chiffres précisément?
je m'explique:
- Est ce que l'assemblée nobiliaire est si compétente en économie qu'elle doit avoir accès à l'écu près des transactions effectuées? On m'aura caché cela sur l'expertise en économie de notre noblesse.... pour preuve le passé des différents régnants et de son conseil économique....

Pour ma part, un état de la trésorerie (monnaie+grenier+mandats en cours) à la prise de pouvoir et à la fin de mandat sont largement suffisant pour montrer quelle a été la politique économique du régnant.... Donner plus d'infos, je trouve cela inutile et encombrant...

- l'état chiffré des compagnies d'ordonnance en hommes, armes et vivres?? Encore une fois, l'AN est elle une partie intégrant des COLDs et du conseil de guerre? M'aurait-on également caché ce fait que tous nos vassaux sont des soldats émérites qui ont la connaissance suffisante pour juger de l'état de notre armée??

Pour ma part, je ne l'ai pas..et je l'assume! Je me fais conseiller dans ce cas là par les CM qui eux sont compétents, et dont une majorité sont présent ici-même... Quel est l’intérêt de fournir l'état de notre sécurité dans un lieu aussi ouvert que l'AN??

Voila à mes yeux les deux points qui me chagrine dans cette dernière mouture...
Revenir en haut Aller en bas
Walan

Walan


Nombre de messages : 13395
Localisation IG : Vienne
Date d'inscription : 11/06/2006

Les statuts de l'AN: ça y est ... Empty
MessageSujet: Re: Les statuts de l'AN: ça y est ...   Les statuts de l'AN: ça y est ... Icon_minitimeLun 6 Juin 2011 - 16:34

On peut aussi raisonner non en terme de compétences mais de reconnaissance et de confiance du Duché envers ses vassaux.
Et quand bien même raisonnerait-on sur les compétences, ce n'est pas parce que la majorité des membres de l'assemblée ne seraient pas compétents dans un domaine qu'il faut se priver de celles des quelques compétents dont les avis pourraient servir. Surtout quand je vois que parallèlement on se propose d'ouvrir un institut destiné à former les conseillers ducaux. Cela paraît étrange de refuser parallèlement l'expérience de personnes anoblies pour leurs services rendus au Duché.

On pourrait d'ailleurs considérer que c'est lié au devoir de conseil que l'on exige des vassaux et que l'on est prêt à leur reprocher s'il n'en font pas preuve : on ne peut pas conseiller (correctement en tout cas) sans informations solides.

Juste pour information : dans un certain nombre de provinces, les vassaux ont un accès complet à l'ensemble des discussions de leur conseil. Je ne pense pas qu'il soit forcément une bonne chose d'en arriver là en Dauphiné mais ça montre tout de même les différences énormes qui peuvent exister de ce point de vue.


Sur le reste de la proposition, je ne suis pas forcément convaincu de l'utilité et de la pertinence de "compiler" les différentes motions existantes. Je crois justement que c'est parmi les caractéristiques de l'AN que cette forme de décisions en motions. C'est d'ailleurs plus "fin" comme processus de décision que de devoir être pour ou contre avec l'ensemble d'un texte.
Revenir en haut Aller en bas
Ka Devirieux

Ka Devirieux


Nombre de messages : 8677
Localisation IG : Briançon
Date d'inscription : 30/12/2007

Les statuts de l'AN: ça y est ... Empty
MessageSujet: Re: Les statuts de l'AN: ça y est ...   Les statuts de l'AN: ça y est ... Icon_minitimeLun 6 Juin 2011 - 17:34

raithuge a écrit:
qui sanctionne lorsque le duc est absent.. le premier conseiller? le héraut? la deuxième solution est à envisager je pense.....

Pour le Héraut Duc, je suis mitigé, car jusqu'à présent on a toujours eu des hérauts qui étaient vassaux du duché à la fois, mais un héraut n'est pas forcément noble...et si un prochain héraut n'est pas noble il n'aura donc pas accès ici et je vois mal comment il gérerait alors Wink
Walan a écrit:

Juste pour information : dans un certain nombre de provinces, les vassaux ont un accès complet à l'ensemble des discussions de leur conseil.

et ceci je le confirme, lorsque j'étais secrétaire d'état j'avais demandé à mes homologues comment étaient constitué les assembles/collèges nobiliaires dans leur provinces et c'était assez flagrant, d'ailleurs quand sa grâce a pris ma succession si elle a consulté mes ouvrages laissé la-bas aura pu constater Wink . Mais tout comme Walan je pense qu'il ne faille pas en arriver la, mais en vertu du serment d'allégeance, je pense que ce dernier est suffisant pour que le suzerain puisse nous permettre d'avoir à ces informations, et le cas échéant la justice héraldique est là aussi
Revenir en haut Aller en bas
Ka Devirieux

Ka Devirieux


Nombre de messages : 8677
Localisation IG : Briançon
Date d'inscription : 30/12/2007

Les statuts de l'AN: ça y est ... Empty
MessageSujet: Re: Les statuts de l'AN: ça y est ...   Les statuts de l'AN: ça y est ... Icon_minitimeMer 8 Juin 2011 - 17:24

peut-être que notre souverain, qui est je pense le plus concerné puisqu'il s'agit de l'assemblée où sont prodigués les conseils qui lui sont destinés, veut s'exprimer à ce sujet..?
Revenir en haut Aller en bas
Ka Devirieux

Ka Devirieux


Nombre de messages : 8677
Localisation IG : Briançon
Date d'inscription : 30/12/2007

Les statuts de l'AN: ça y est ... Empty
MessageSujet: Re: Les statuts de l'AN: ça y est ...   Les statuts de l'AN: ça y est ... Icon_minitimeVen 10 Juin 2011 - 16:15

bon ben apparemment Sa Grâce semble s'en tamponner
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Les statuts de l'AN: ça y est ... Empty
MessageSujet: Re: Les statuts de l'AN: ça y est ...   Les statuts de l'AN: ça y est ... Icon_minitimeVen 10 Juin 2011 - 16:22

Grogne :Non, je ne m'en tamponne pas réellement... je voulais répondre depuis deux jours déja, mais des choses plus importantes m'ont prises de cours....notamment la réaction de la rectrice et de ses attaques personnelles, et depuis hier soir, le fait qu'une attaque ai eu lieu sur notre territoire me prend du temps à gérer... Je pense qu'en tant qu'ancien gouverneur tu sais ce que c'est que de savoir si tu déclares la guerre ou pas à tes voisins???


Concernant le sujet icelieu, je me suis exprimé, j'ai proposé..on m'a contrecarré sur certains points, certes, c'est normal, mais quelles propositions mise en face pour répondre à mes interrogations?? Aucune... proposez et je réagirais peut être plus que les autres...


D'ailleurs, Combien d'avis exprimés sur tout le nobiliaire du LD? 3 avis? 4 peut être....

Bon, et bien dans ce cas, et vu l'engouement de ce sujet face à mes vassaux, il serait peut être temps d'enlever quelques seigneuries.... puisque apparemment, être noble du LD, c'est simplement prêter allégeance, autant raccourcir la cérémonie avec le nombre de vassaux....

ça te plait plus comme réaction Ka Devirieux?
Revenir en haut Aller en bas
Ka Devirieux

Ka Devirieux


Nombre de messages : 8677
Localisation IG : Briançon
Date d'inscription : 30/12/2007

Les statuts de l'AN: ça y est ... Empty
MessageSujet: Re: Les statuts de l'AN: ça y est ...   Les statuts de l'AN: ça y est ... Icon_minitimeVen 10 Juin 2011 - 16:40

ça fait plus de 2 jours que c'est ouvert...les propositions qui ont été faites de ta part vont juste dans le sens de...continuer à tout museler et à instaurer la méfiance...Avec les vassaux cette fois ci...(apres les conseillers ducaux c'est une continuité hein..)

Que d'autres ne s'expriment pas n'enlève en rien pour moi le fait que le DUc est le gestionnaire du Duché et que cette assemblée lui "appartient" donc il en est responsable...à nouveau raithuge, phrase que j'ai l'habitude de te seriner: montre nous donc l'exemple... encore plus en étant suzerain !!!

que ça me plaise ou non, ça n'est pas ça l'important..ce qui le serait serait de prendre en considération la valeur des serments échangés ainsi que l'utilité de la noblesse...Si c'est pour ne pas leur faire confiance, pourquoi s'encombrer d'une cérémonie et de tralala .... Mais à l'heure ou depuis bientôt 4 mois il n'y a plus que "l'IMAGE" qui compte ... Le plus amusant étant que tu parles de retirer des seigneuries parce que certains ne donnent pas leurs avis alors que juste avant tu faits comprendre n'accorder aucun crédit aux serments par tes propositions...

Bon ben...on attendra le prochain hein Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Les statuts de l'AN: ça y est ... Empty
MessageSujet: Re: Les statuts de l'AN: ça y est ...   Les statuts de l'AN: ça y est ... Icon_minitimeVen 10 Juin 2011 - 16:51

Grogne :Museler?? je musele?? ordonner, tu appelles cela museler?? L'image..mais qu'est ce que j'en ai à faire de l'image.... tu veux que je te rappelle comment j'ai commencé mon mandat?? Il y avait un état de siège, ainsi qu'une école de la prévoté inexistante, et le foin dans tout ce qui aurait dû etre fait par Montbazon lors de son mandat.....

Depuis, le siege est fini et heureusement, l'école de la prévoté tourne plutot bien par rapport à ce que tout le monde présageait du GO, preuve en est, il y avait des soucis de garde à Montel, il y a 2 semaines, mais depuis, nous avons concentré l'énergie sur Montel, et avec cela, nous avons maté une rébellion cette nuit... Tout comme à Briançon où j'ai mobilisé les CN le temps de trouver et de former de nouveaux agents.... C'est sans doute ça que tu appelles simplement soigner son image....

Ou encore, le fait d'écrire à la Reyne pour rapporter notre courroux face aux dérives de ses offices, notamment avec le RA, ou actuellement le débat sur comment les helvètes vont nous payer ça.....c'est sur c'est de l'image....

Et j'en passe et des meilleures, j'ai fait mon travail avec conviction...J'ai proposé icelieu ce que je pensais du statut de l'AN... tu es contre, et tu trouves que c'est trop rigide, c'est ton droit.... Mais ce n'est pas parce que tu n'es pas d'accord avec moi que je vais changer mes opinions et mes convictions...Si je changeais de convictions à chaque fois qu'un vassal était contre ce que je pense, je n'aurais pas fini de tourner....

Alors soit, attend le prochain duc si ça t'amuse, mais oser dire que je m'en tamponne parce que je ne m'aligne pas sur ce que tu penses, ce n'est plus de devoir de concilium là, c'est un manque de devoir envers son suzerain... et tu le sais toi même....
Sache que malgré tout l'estime que j'ai pour toi, ce n'est pas parce que tu dis blanc et que je dis noir, que je dirais blanc pour te faire plaisir.... Si la majorité de l'AN est contre ma proposition, soit, je me plierai... mais à 2 avis contre un, je ne pense pas que l'on puisse dire la majorité lorsque l'on sait que l'on a plus de 70 fiefs dans le duché..
Revenir en haut Aller en bas
Ka Devirieux

Ka Devirieux


Nombre de messages : 8677
Localisation IG : Briançon
Date d'inscription : 30/12/2007

Les statuts de l'AN: ça y est ... Empty
MessageSujet: Re: Les statuts de l'AN: ça y est ...   Les statuts de l'AN: ça y est ... Icon_minitimeVen 10 Juin 2011 - 17:04

"Ordonner" des avertissements pour conseiller ducaux digne des bacs à sable avec menace de procès à la clé...c'est pour moi museler oui... c'est même "institutionnaliser" la dérive..
"Ordonner" des bilans de mandats et la façon de les rédiger avec menace de procès à la clé...c'est pour moi museler oui...
"Ordonner" de modifier les lois dans le sens où le Duc à tout pouvoir pour dire "ferme ta gueule ou prison" à un conseiller...c'est toujours museler pour moi oui...

dans les 70 déjà retirons une trentaine de vavassaux hein ...mais là j'aimerai vraiment que t’approfondisses "le manque de devoir" car non je ne le sais pas moi-même... Rolling Eyes il est miis où que c'est un manque de devoir que de dire que son suzerain semble s'en moquer, ou s'en tamponner puisque tu as apprécié le terme

pour le reste garde ça pour ton bilan de mandat car je vois pas trop le rapport... c'est de la popote habituelle de mandat
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Les statuts de l'AN: ça y est ... Empty
MessageSujet: Re: Les statuts de l'AN: ça y est ...   Les statuts de l'AN: ça y est ... Icon_minitimeVen 10 Juin 2011 - 17:09

Grogne :La charte des conseillers ducaux, puisque c'est la seule chose qui te dérange, elle est reprise dans tes 3 propositions, est utilisée dans de nombreux duché du royaume de France.... Je l'ai donc mis en place pour qu'elle puisse permettre d'éviter les dérives des conseillers comme nous avons pu voir....

Si le duc est compétent, cette charte est caduque.... Il n'a pas besoin de s'en servir, mais il permet à tous les conseillers de se souvenir qu'ils ne sont pas là pour leur prestige mais pour travailler.... Sous la gouvernance d'Argael, ce système autoritaire existait...sous celui d'Elorane, pire encore, il existait et elle avait même cloisonnée son conseil en un sur-conseil de 6 conseillers qui avaient accès à plus d'informations que le reste, sous le mandat de Thiberian, il existait également ce système d'avertissement..... je n'ai fait que formaliser avec mesure ce que mes prédécesseurs ont fait lorsqu'ils sentaient la dérive venir....
Revenir en haut Aller en bas
Ka Devirieux

Ka Devirieux


Nombre de messages : 8677
Localisation IG : Briançon
Date d'inscription : 30/12/2007

Les statuts de l'AN: ça y est ... Empty
MessageSujet: Re: Les statuts de l'AN: ça y est ...   Les statuts de l'AN: ça y est ... Icon_minitimeVen 10 Juin 2011 - 17:16

Citation :
éviter les dérives des conseillers comme nous avons pu voir....
Là par contre c'est sûr, l'exemple a été donné les derniers mandats Very Happy

Citation :
Si le duc est compétent, cette charte est caduque....
c'est pas moi qui l'aurait dit ...

Il est facile de se réfugier derrière les prédécesseurs, ils n'auront pas institutionnaliser la dérive eux en tout cas. Bref je vous laisse le dernier mot
Revenir en haut Aller en bas
tenshikuroi

tenshikuroi


Nombre de messages : 3453
Age : 40
Localisation IG : Vienne
Date d'inscription : 09/03/2009

Les statuts de l'AN: ça y est ... Empty
MessageSujet: Re: Les statuts de l'AN: ça y est ...   Les statuts de l'AN: ça y est ... Icon_minitimeMer 15 Juin 2011 - 10:36

Si on recentre un peu et que l'on oubli la charte des conseillers ducaux que nous ne discutons pas dans ce sujet, je pense que l'ouverture des informations aux vassaux est capital. Nous avons une grande culture du secret dans ce Duché. Parfois c'est nécessaire, parfois c'est juste de la méfiance.

Alors certes, nous n'avons pas tous des compétences dans tous les domaines, mais comme le dit Walan, ça ne veut pas dire qu'il faille se passer des conseils de tout le monde parce que tout le monde n'est pas expert. Considérons donc, juste comme ça pour essayer, que les vassaux ici présent ne sont pas des menaces et des traitres en puissance, et donnons leur les moyens de se sentir, d'une part impliqué, d'autre part en capacité de conseiller.

Sinon, j'aime beaucoup les passages sur l'Honneur, sur le fait de ne pas insulter, de ne pas manquer de respect ni entre nous ni à notre suzerain. Mais comme je ne suis pas vraiment un grand naïf, je le prends surtout comme une déclaration de principes. Ce serait beau si c'était véritablement appliqué, ça changerait beaucoup de débats houleux dans ces lieux.
Revenir en haut Aller en bas
Kernos

Kernos


Nombre de messages : 3801
Age : 46
Localisation IG : Die
Date d'inscription : 05/04/2007

Les statuts de l'AN: ça y est ... Empty
MessageSujet: Re: Les statuts de l'AN: ça y est ...   Les statuts de l'AN: ça y est ... Icon_minitimeMer 15 Juin 2011 - 14:01

Ayant croisé les bras durant les interventions successives entre l'actuel suzerain et le secrétaire, Kernos sortit enfin de son mutisme après les propos de Montmaur.

A entendre les méfiances sur le fait de donner quelques informations aux vassaux du Duché (article qui figure ici car adopté comme motion par le passé par la présente assemblée, je le rappelle), j'ai l'impression que l'on oubli l'un des devoirs essentiels d'un vassal: la fidélité. Doit-on rappeler les lignes de Fulbert de Chartes qui en donna la parfaite application?

"Celui qui jure fidélité à son seigneur doit avoir les six mots suivants toujours présents à la mémoire : sain et sauf, sûr, honnête, utile, facile, possible. Sain et sauf, afin qu'il ne cause aucun dommage corporel au seigneur. Sûr, afin qu'il ne nuise pas à son secret, ni aux ouvrages fortifiés qui lui procurent la sécurité. Honnête, afin qu'il ne porte pas atteinte à ses droits de justice, ni à d'autres éléments où son honneur peut paraître engagé. Utile, afin qu'il ne porte aucun préjudice à ses possessions. Facile et possible, afin que le bien que son seigneur pourrait faire aisément ne lui soit pas rendu difficile, et que ce qui lui était possible ne lui devienne pas impossible. Il est juste que le fidèle se garde de ces actes pernicieux. Mais il ne mérite pas ainsi son chasement. Car il ne suffit pas de s'abstenir de faire le mal ; il faut aussi faire le bien.

Il importe donc que dans les six domaines mentionnés ci-dessus, le vassal fournisse fidèlement à son seigneur le conseil et l'aide s'il veut paraître digne du fief et respecter la foi qu'il a jurée. Le seigneur doit aussi rendre en toute chose la pareille à son fidèle. S'il ne le faisait pas, il serait taxé à juste titre de mauvaise foi, de même que le vassal qui serait surpris en train de manquer à ses devoirs, par action ou par consentement, serait coupable de perfidie et de parjure"


Il soupira.

Bien entendu, la fidélité n'engage que ceux qui y croient vraiment, mais la situation est-elle si différente que pour un conseiller élu? Un gens d'armes? Non, le risque de traîtrise est aussi présent chez eux qu'ici, à l'exception que le vassal tient sa condition, son titre et son fief de cette fidélité, et qu'il a plus à perdre par la félonie qu'un politicien accusé de traitrise qui ne sera empêché que quelques mois.

De plus, je rappelle que le vassal n'est pas le seul à avoir des devoirs, le suzerain en a aussi envers ses fidèles, à commencer par leur donner l'occasion de pouvoir exercer leurs obligations ou bien qu'il ne leur tienne pas rigueur si ceux-ci ne les remplissent pas faute de moyens pour le faire.

Mais, après tout, je me demande si cela vaut le coup de tenter de donner des cadres à la noblesse dauphinoise, vu le peu d'intervenants sur ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
http://domaine-rouvray.forumperso.com/
Arwel

Arwel


Nombre de messages : 27652
Localisation IG : Dié
Date d'inscription : 22/11/2008

Les statuts de l'AN: ça y est ... Empty
MessageSujet: Re: Les statuts de l'AN: ça y est ...   Les statuts de l'AN: ça y est ... Icon_minitimeMer 15 Juin 2011 - 14:48

La Duchesse de Clérieux courait partout dans Pierre-Scize et se retrouva alors nez à nez avec les statuts de l'AN... Oula... Lecture attentive... Ecoute des réflexions qui fusaient deci delà... Un léger froncement de nez... Allez, on y va...

Dans l'ensemble, cela me convient...

Pour répondre au Secrétaire, concernant le Héraut, s'il devait à l'avenir ne pas être noble, le fait que son rôle de conseiller en matière d'hérauderie en ces lieux soit mentionné dans les statuts devrait permettre de lui ouvrir les portes de cette Assemblée durant l'exercice de sa fonction, non ?

Pour ce qui concerne ce point :

l'état chiffré du trésor en revenus détaillés, dépenses courantes et dépenses exceptionnelles.
l'état chiffré des compagnies d'ordonnance en hommes, armes et vivres.

Je serais alors d'avis qu'il soit stipulé dans les statuts de l'AN que les informations mises à notre disposition ici ne doivent pas sortir de ces murs... Certes, il y a le devoir de fidélité... Cependant, tous les vassaux du LD ne résident pas en LD et peuvent avoir des des fonctions ducales ou comtales en d'autre Provinces... Non par traîtrise, mais simplement par inadvertance ou par pur bavardage, les informations concernant notre trésorerie ou notre défense pourraient échapper à ces vassaux...

Pour ce qui est des risques encourus par un Conseiller ducal par rapport à ceux d'un vassal, je ne suis pas d'accord avec vous messire Kernos... Faire sortir des informations du Conseil ducal est passible de Haute-Trahison et la mort peut-être une des condamnations possibles... Ici, d'après ce que vous dites, ce serait passible d'une accusation de parjure, de perfidie ou de mauvaise foi... Vous avez déjà entendu dire que l'hérauderie condamnait à mort un noble pour un tel motif ? Il me semble qu'au pire, cela implique l'enlaidissement du blason... La belle affaire... Enfin, peut-être suis-je dans l'erreur...

Revenir en haut Aller en bas
tenshikuroi

tenshikuroi


Nombre de messages : 3453
Age : 40
Localisation IG : Vienne
Date d'inscription : 09/03/2009

Les statuts de l'AN: ça y est ... Empty
MessageSujet: Re: Les statuts de l'AN: ça y est ...   Les statuts de l'AN: ça y est ... Icon_minitimeMer 15 Juin 2011 - 14:52

Les sanctions évoquées dans les statuts concerne les sanctions décidé par cette assemblée. Mais compromettre le Lyonnais-Dauphiné en révellant des informations parallèlement devant le tribunal pour Haute-Trahison. Ce n'est pas l'un ou l'autre, c'est les deux. D'ailleurs la charte précise que l'on est passible d'un :

Dépôt d'une plainte auprès de la Justice ducale pour les cas relevant de sa juridiction.

Mais ce n'est pas son rôle de ce substituer au coutumier qui prendrait la relève ensuite.
Revenir en haut Aller en bas
Kernos

Kernos


Nombre de messages : 3801
Age : 46
Localisation IG : Die
Date d'inscription : 05/04/2007

Les statuts de l'AN: ça y est ... Empty
MessageSujet: Re: Les statuts de l'AN: ça y est ...   Les statuts de l'AN: ça y est ... Icon_minitimeMer 15 Juin 2011 - 21:15

Je plussoies les dires de la Duchesse de Clérieux au sujet du Héraut... qu'il soit noble ou non, vassal du Duché ou non, il demeure Héraut et sa place en tant que témoins héraldique et spécialiste du domaine nobiliaire demeure également. Là où je ne suis pas d'accord avec vous, Duchesse, c'est sur le chapitre des conséquences de la félonie, mais Tenshikuroi a parfaitement répondu à ce sujet, et j'ajouterai que je n'ai encore jamais vu d'exécution en Lyonnais-Dauphiné... cela peut changer certes, mais on peut dire que ce n'est pas la coutume sur ces terres.

Réfléchit quelques instants.

Quand au problème des vassaux vivant à l'étranger... vu les levées de boucliers qu'il y a eu à chaque proposition de restrictions des droits en ces murs des nobles lyonnais-dauphinois résidant hors frontières, je ne me tenterai pas à hasarder une nouvelle proposition visant à supprimer leurs clés aux vassaux concernés... mais on pourrait très bien suivre la proposition de rappeler le devoir de confidentialité ou envisager la création d'une salle à part où seul les vassaux résidant en Lyonnais-Dauphiné aurait accès aux rapports détaillés.
Revenir en haut Aller en bas
http://domaine-rouvray.forumperso.com/
Walan

Walan


Nombre de messages : 13395
Localisation IG : Vienne
Date d'inscription : 11/06/2006

Les statuts de l'AN: ça y est ... Empty
MessageSujet: Re: Les statuts de l'AN: ça y est ...   Les statuts de l'AN: ça y est ... Icon_minitimeJeu 16 Juin 2011 - 9:56

D'un autre côté, si le simple fait de vivre en Lyonnais-Dauphiné scellait les langues, cela se saurait depuis longtemps. Je ne vois pas de différence avec des informations qui serait répétées à des membres de partis, amis, connaissances, voire en gargote comme cela peut arriver fréquemment (notamment aux abords d'élections ducales) et sous diverses formes (vive les mésanges).

Il y a des personnes (y compris parmi les vassaux) qui répètent allégrement ce qu'elles savent, présence en Dauphiné ou non ; il y en a d'autres qui ne répètent pas ce qu'elles savent, où qu'elles soient ou vivent.
C'est sur ce point qu'il faudrait plutôt travailler je crois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Les statuts de l'AN: ça y est ... Empty
MessageSujet: Re: Les statuts de l'AN: ça y est ...   Les statuts de l'AN: ça y est ... Icon_minitimeJeu 16 Juin 2011 - 10:33

Grogne :Pour le héraut roturier, Arwel a clarifié ma pensée : il doit avoir accès icelieu et même en tant que roture, il peut être le garant du savoir vire noble en LD, et se permettre de rappeler les règlements de l'AN et du codex Levan lorsque nécessaire...

Maintenant, concernant les informations à divulguer ou pas, et de ce qu'il en ai fait ensuite, il est en effet regrettable de voir que certaines personnes s'amusent à répéter, et à faire secret de polichinelle, informations qui devraient rester dans un cadre fermé... La première fuite d'informations d'ailleurs vient du conseil ducal, et ensuite se gangrène et se disperse parmi le reste de la population (vassaux, soldats, miliciens, étudiants, artisans, paysans...Et j'en passe). C'est pourquoi notamment la charte du conseiller ducal a vu le jour durant ce mandat, rappelant certes ce qui était dans le coutumier, mais qui maintenant est lu et ratifié par tout conseiller arrivant au conseil... Pour certains, cette charte est inutile car logique, seulement, dans cette discussion, on constate que même ce qui pourrait paraître naturellement induit ne l'est pas, et l'on constate des dérives....

Maintenant que le conseil ducal est en théorie devenu hermétique à ce genre de fuites, je ne suis pas contre à ceux que l'on fasse de même à l'AN si des informations toutes aussi importantes sont amenées à être présentées.. Comme le dit Arwel, la justice héraldique comparable à une Haute Trahison pour un conseiller, se traduit par une opprobre sur un vassal...et de nos jours, on constate que peu de gens sont sensibles à l'honneur, et donc insensibles au déshonneur... Il faut donc à mon sens, durcir le statut si l'on veut une plus grande communication et un plus grand partage du conseil vers l'AN...
Revenir en haut Aller en bas
Anne de Culan

Anne de Culan


Nombre de messages : 3977
Localisation IG : Vienne
Date d'inscription : 11/10/2008

Les statuts de l'AN: ça y est ... Empty
MessageSujet: Re: Les statuts de l'AN: ça y est ...   Les statuts de l'AN: ça y est ... Icon_minitimeJeu 16 Juin 2011 - 10:45

Attention à ne pas détourner du LD l'attention de ses vassaux qui vivent en-dehors. Nous sommes Dauphinois, par nos terres, par notre serment. Il est déjà bien difficile de se tenir au courant, quand on vit ailleurs, et d'avoir suffisamment d'informations pour exercer convenablement notre devoir de consilium. Nous mettre à l'écart et créer un clivage entre vassaux vivant en LD et vassaux vivant hors LD mènerait immanquablement à un désintérêt croissant pour le LD ... ou à une recherche messénique d'informations.
Il faudrait arrêter un peu de se méfier systématiquement de ceux qui vivent hors LD. S'ils sont nobles en LD, c'est qu'ils l'ont mérité, par leur investissement. Certes, ledit investissement n'est pas souvent payé de retour. Mais je ne connais personne qui souhaiterait fouler aux pieds ses mois ou ses années d'investissement en trahissant la province où il possède un fief. Le fait de déménager n'est pas un crime : tout au plus, aux yeux de certains, un "délit de sale gueule", manifestement. Soyons un peu au-dessus de ça, s'il-vous-plaît.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Les statuts de l'AN: ça y est ... Empty
MessageSujet: Re: Les statuts de l'AN: ça y est ...   Les statuts de l'AN: ça y est ... Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Les statuts de l'AN: ça y est ...
Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» HRP sur révision des statuts de l'AN
» Statuts de l'armée
» statuts du barreau
» [GRANDLIVRE] Main Courante de la Légature (livre I)
» Statuts du Barreau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Rôle Play du Château de Lyon :: 9 - Colline de Fourvière :: Le Théâtre Antique :: L'Assemblée Nobiliaire-
Sauter vers: